Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Vente d'esclave [ouvert à tous]

Nos partenaires :

Planete Sonic
Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya
Inscrivez-vous

Anya Talla

Créature

Vente d'esclave [ouvert à tous]

mercredi 27 mars 2013, 17:09:49

C'est en cette belle journée ensoleillée que les marchands d'esclaves montèrent sur les estrades. Une grande place en bois légèrement sur-élevée permettait de montrer nombre de jeunes filles, de jeunes hommes, d'humains ou de créatures plus exotiques à la vente. Tout le monde pouvait participer, absolument tout le monde. Les deux hommes posant les cages plus bas venant de charrettes et des quatre coins de Terra amena une cargaison fraîche d'esclave. La foule se rassembla lentement alors que le vendeur s'approcha sur l'estrade, faisant porter sa voix jusqu'à l'autre bout de la place pour qu'on l'entende bien.

"Bonjour Messires et Mesdames ! Approchez, la vente va débuter avec un lot de grande qualité !"

On amena plusieurs filles humaines et terranides qui se vendirent en quelques heures. Ces femmes se vendaient bien d'ordinaire mais ce n'était qu'un prélude à ce qui allait venir. Juste avant l'arrivée de l'elfe, c'est un mignon petit travestit qui se vendit à prix d'or. Ceux frustrés de ne pas remporter la vente allaient pouvoir se venger sur la nouvelle vente. Le marchand savait comment tirer profit des beautés qu'il trouvait et cette elfe était certainement celle qui allait lui en rapporter le plus. Après tout, on ne vend pas des vierges tout les jours ou bien elles sont prépubères et n'attirent qu'une portion limitée de la clientèle.

"Et maintenant, pour vous faire rêver, une magnifique elfe 100% pur et naturelle ! Approchez, venez voir la qualité de cette créature !"

On amena la jeune femme, les poignets enchaînés avant de la mettre à genoux avec violence sur le sol. Elle serra les dents devant la foule qui la regardait. Ces humains... On lui avait dit qu'il s'agissait d'une race grossière, sale et stupide... Maintenant elle était devant eux et son coeur battait à tout rompre. Il y a moins de trois jours, elle faisait de la peinture dans son château, avec courtisans et serviteurs. Aujourd'hui, devant cette foule, elle lâcha un cri d'inquiétude. Elle se savait foutue ais espérait un échappatoire. On allait venir la sauver, hein ?... On allait bientôt voir arriver les chevaux blancs de son peuple sauver cette dernière et la ramener dans son petit nid douillet... Oui, elle prendrait une douche et oublierait toute cette histoire avec ses dames de compagnies... Minute... Ca... ne venait pas ? Le marchant se mit derrière elle et pelota ses seins sans ménagement, lui faisant tirer quelques grimaces de dégoût.

"Regardez cette magnifique femelle. Les offres commencent à 1000 pièces d'or. Allez allez ! Faites-moi monter ces enchères. Vous la voulez, alors battez-vous !"


Déroulement : Je veux la surprise sur qui tombera cette elfe. Mon but n'est ni de la sauver, ni de la traiter en princesse... Son acheteur devra la réduire plus bas que terre, la briser et la violenter. Donc en plus de votre offre, n'hésitez pas à me dire ce que vous voulez en faire. Que le meilleur et le plus pervers gagne !

PS : Si ça marche bien, je vendrais de la sorte certaines de mes doublettes. Grand ménage !
« Modifié: mercredi 27 mars 2013, 17:20:57 par Anya Talla »
- LOT ACHETÉ -
Propriétaire : Law

Merci de votre présence à la vente :) Ne vous en faites pas, d'autres personnages seront à vendre un jour !

Adramelech

Avatar

Re : Vente d'esclave [ouvert à tous]

Réponse 1 mercredi 27 mars 2013, 18:13:39

Le démon se promenait sur la place centrale du marché aux esclaves. Il avait oui dire qu'aujourd'hui plusieurs lots intéressants seraient mis en vente. Il était vêtu d'un costume noir, recouvert par une lourde cape rouge aux bords fourrés. La cape était maintenu par une chaine en or autour du cou. Adramelech était accompagné de ses deux lieutenants : Ziya et Lanon

Ziya :

Lanon :

Il y avait également plusieurs gardes  en armure noire aux traits démoniaques qui l'entourait. Pour le moment, il n'avait pas vu grand chose, excepté deux furrys et un barbare qu'il avait acheté. A un moment donné, un marchand fit une annonce, avant de faire venir une belle femelle elfe qui apparemment était vierge.

- Voila qui est intéressant, il me la faut !

Les enchères débutèrent alors à 1000 pièces d'or. Seulement 1000 pièces d'or ? C'était assez bas comme prix. Il surenchérit

- J'en donne 6000 !


Il regarda autour de lui, ne voyant pas grand monde qui ferait le poids face à lui et ses sbires au cas ou les choses s'envenimerait.

- Cette créature vaut plus que cela, c'est étrange qu'il commence les enchères aussi bas.

- Il veut peut être faire durer le plaisir.

- Quoi qu'il en soit, je sais déjà ce que j'en ferais si je l’obtiens


Silence

Légion

  • -
  • Messages: 2709


  • FicheChalant

    Description
    Silence, mercenaire, capitaine de la guilde des Griffes d'Ammoth.

Re : Vente d'esclave [ouvert à tous]

Réponse 2 mercredi 27 mars 2013, 18:29:13

Le mercenaire passa une main dans sa crinière argentée et sourit. Ce marchand devait savoir captiver son auditoire, l'assemblée était pendue à ses lèvres alors qu'il prononçait les mots que chacun attendait :

- Bonjour Messires et Mesdames ! Approchez, la vente va débuter avec un lot de grande qualité !

Un lot de grande qualité. Cela, c'était lui qui le disait. Mais Silence, ravi, pour une fois, d'avoir quelque chose à faire – il s'ennuyait beaucoup en ce moment – décida d'assister à la transaction. Qui sait, peut-être allait-il se laisser tenter ? L'argent n'était pas du tout un problème pour sa guilde qui ne faisait que des bénéfices, vu leur haut taux de réussite. Le mercenaire contempla avec un intérêt croissant les divers esclaves être vendus à des prix eux aussi en constante augmentation, jusqu'à ce que, après avoir intimé le silence au public, le marchand reprenne la parole :

- Et maintenant, pour vous faire rêver, une magnifique elfe 100% pur et naturelle ! Approchez, venez voir la qualité de cette créature !

Silence, sans l'avoir prévu, sans pouvoir s'en empêcher, écarquilla les yeux. La jeune femme qui apparut devant les yeux stupéfaits de la foule était d'une beauté rare pour une esclave. De plus, ce n'était pas une race répandue que celle des elfes. Les esclaves étaient le plus souvent humaines ou Terranides, alors une elfe ! Silence fronça les sourcils. Il ne s'attendait pas à cela. À présent, il savait qu'il la voulait. Lorsque le marchand se plaça derrière elle pour la peloter, elle grimaça et Silence pensa qu'il aurait aimé être à sa place. Il devait acquérir cette esclave.

- Regardez cette magnifique femelle. Les offres commencent à 1000 pièces d'or. Allez allez ! Faites-moi monter ces enchères. Vous la voulez, alors battez-vous !

Un homme tout de noir vêtu cria alors :

- J'en donne 6000 !

C'est à ce moment précis que le Capitaine des Griffes d'Ammoth décida d'être la seconde personne à enchérir. C'était tout à fait dans ses moyens. En faisant un pas en avant, attirant par la même occasion la majorité des regards, il prit la parole d'une voix forte et assurée :

- Vous plaisantez ? Elle vaut au moins 10 000 pièces d'or !



Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Re : Vente d'esclave [ouvert à tous]

Réponse 3 mercredi 27 mars 2013, 21:44:49

Depuis leur dernière tentative d'achat à Nexus, les jumelles Karistal avaient un arrière-goût de vente aux enchères dans la bouche. Leur vente se passait bien, père en disait que du bien chaque fois qu'il pesait un de ces sacs remplit d'or dans la plupart des cas. Mais les jumelles l'avaient mauvaise. Une si belle fille comme cette humaine leur passer sous le nez, c'était injuste! Du coup, elles avaient envie d'acheter une autre proie humaine ou non, garçon ou fille, qu'importe! Elles voulaient écraser ses adversaires, les écraser sous un chariot d'or pour montrer que rien ni personne ne se montrera plus grand qu'elles, même en territoire ennemi! Yuko voulait écraser petit à petit ses fourmis! Mais elle avait surtout besoin de passer ses nerfs si bien que le seul achat qu'elle avait fait dans cette ville de plouc, c'était un joli fouet entouré et accroché à sa ceinture. Une banalité sans nom mais ça ne valait même pas un fouet bon marché d'Ashnard leur camelote. Alors pourquoi cet achat? Car la prochaine chose qu'elle fouettera avec se rendra compte du dégout que c'est ce genre de fouet, qu'il était préférable de ressentir le cuir d'un bon fouet Ashnardien sur leurs fesses ou leur corps. Cette arme sera un dégoût pour les esclaves, les mauvais esclaves! Les bons auront des outils de meilleure qualité.

Avançant dans les rues de Nexus, elle ignorait autant que possible les ventes, de plus, elle ne voulait pas voir de neko vendu, ça pourrait la rendre mal à l'aise de passer ses nerfs sur ce genre de créature divine qu'étaient les nekos pour les Karistal. Il lui fallait quelque chose de pur, mais moins pour passer ses nerfs, briser cette chose, l'humilier en public s'il le faut, la voire pleurer! En passant devant une énième vente, cela avait au moins le mérite d'attirer son attention. Pas d'esclave soumise, muette ou paisiblement debout en train d'attendre la venue de son nouveau propriétaire. Yuko stoppa la marche en observant cela de plus près. Le vendeur tripotait sa marchandise et cette... elfe? Elle détestait ça? Déjà les prix commençaient à tomber, six, puis dix mille pièces d'or. Pff, ridicule comparé à cette vente qu'elle avait ratée à cause... des bons pour manger au restaurant le plus chic de cette ville minable! Yuko se rapprocha en ayant sa sœur dans le dos ainsi que leur argentier personnel qui risquait de lui faire une leçon mais vu comment débute cette enchère, elle pourrait éventuellement l'avoir facilement, pour peu de chose. 

« Quinze mille pièces d'or pour l'elfe! »

La voir si peu habitué à ça, la voir presque étrangère à ce genre d'endroit, et belle en plus, ça donnait à Yuko l'envie de lui faire les pires choses, elle voulait cette chose mais cette chose n'allait pas aimer son message de bienvenue. Elle entendait déjà ses cris et la sensation vibrante de ce fouet lorsque le bout aura abimé sa peau et enverra le petit choc dans sa main tellement Yuko aura mis sa haine dedans. Pas de chance pour elle, si cette chose tombe dans ses bras, elle pourrait plus tard se dire qu'elle avait eu de la chance de tomber sur elles – à condition de bien travailler – mais elle allait beaucoup pleurer pour le moment. Avec de la chance, ça sera une petite nature qui risque même d'avoir peur du noir? De quoi s'amuser.

Law

E.S.P.er

Re : Vente d'esclave [ouvert à tous]

Réponse 4 mercredi 27 mars 2013, 22:53:28

« -… 23 400 dans les entretiens de deuxième catégorie. 1 700 dans les entretiens de troisième catégorie. 4 600 dans les travaux sur le casino. On arrive à un total de 467 000, arrondi au millier supérieur, puisque complété par vos... dépenses régulières. »

Law essayait de soutenir le rythme des nombres qui défilaient. Difficile. Il essayait de faire le lien dans son esprit entre tous ces chiffres, mais la vitesse de leur présentation l'empêchait de faire les connexions logiques entre les différentes dépenses. Il lui fallait un effort supérieur pour qu'il puisse considérer la globalité des choses, comme il sait si bien le faire dans la vie, mais dont l'habilité lui manque cruellement lors des calculs.

« -Les recettes de nos exportations ultramarines s'élèvent à environ 900 000, j'attends les ultimes reports, mais on peut atteindre sans problème la hausse de 9% par rapport à l'année dernière. Sur la vente d'esclave, le solde est en hausse de 2%. 8 459 000 en achats, 2 800 000 en dépenses de capture dont la moitié en charge de personnel, 89 560 000 en dépense d'él...
-Attends, quoi ?
-Quoi, quoi ?
-2 % seulement ?
-Oui. C'est énorme, vous savez. Le pourcentage est bas, mais vu la masse d'argent concernée...
-On s'en fout. Les marges, c'est du pourcentage. Et vu la quantité industrielle d'esclaves qui passent dans nos mains, rien que par les ports par exemple, on peut espérer mieux, non ? Et pourquoi ce chiffre m'est totalement passé à côté ?
-Parce que quand je vous dis qu'on achète 10 esclaves pour un total de 25 000, qu'on a dépensé 3 400 en entretien direct, et qu'on les as revendues 29 000 en tout, ça nous fait un profit de 600 pièces d'or. 3 % de profit environ. C'est une marge correcte, vue qu'on voit défiler beaucoup plus de 10 esclaves en une année. »


Chez Hama, taverne haut-de-gamme près de la place du marché. La particularité de cet établissement, c'était son deuxième étage, qui était aussi son toit. Entièrement aplani, on pouvait s'y restaurer ou y boire, tout en ayant une vue qui dominait le quartier des affaires. Un lieu où il aimait se rendre, puisqu'en réservant un coin pour lui et ses hommes, personne ne pouvait l'écouter, à moins de grimper au mur pour l'espionner, ce qu'il surveillait diligemment.

« … 89 milli...
-La ferme, Isaac. »


Law se levait, emportant négligemment son verre de jus de fruit. Il se dresse au-dessus du vide, observant l'agitation du marché sous ses pieds. Son regard se porte sur les étals d'esclaves. L'un d'eux, en contrebas, laisse s'échapper des éclats de voix particuliers. Encore des chiffres. Il a envie de balancer son verre, pour les faire taire. Il en a marre d'entendre des tarifs, des prix, et tout ce fatras qui lui prend sérieusement la tête. Mais les montants l'interpellent. Il fait signe à son acolyte de toujours d'approcher.

« -A combien tu l'estimes, cette pute sur l'estrade, là ?
-D'ici, je dirais qu'elle est sous-évaluée. Mais je pense qu'elle le sera bientôt trop. Si on dépasse le 20 000, c'est déjà au-delà d'une valeur raisonnable à la revente. Mais nous serions capable de la fourguer pour 30 000 dans les contrées du nord, et dans les baronnies occidentales aussi... »

Décision prise.

« DIX-SEPT MILLE ! »

La voix s'élèvent du toit en terrasse où il est perché, à plusieurs mètres au-dessous de la foule. Tous s'arrêtent et se retournent pour constater qui venait de balancer le prix. Un esclavagiste dont beaucoup connaissaient le visage, mais pas le nom. Il se retourne vers Isaac.

-Envoie un représentant pour nous en bas. Je veux celle-là, quitte à soudoyer son vendeur en privé pour pas que la hausse des prix ne se voit. Je vais te montrer ce que c'est, une marge de bâtard. Je vais te la transformer en chienne, je vais la rendre belle comme jamais, et je la fournirais vierge et salope au plus gros bonnet des baronnies. Il est temps que je reprenne mon putain de commerce en main.

Ancien Despote, admirateur de Moumou la Reine des Mouettes, président/trésorier/unique membre de l'association des cultistes de Frig, directeur du club des Persos Vitrines, Roi des Bas-Fonds de Nexus, grand-maître de l'ordre du caca masqué, membre des Jmeféchié, médaille triple platine de l'utilisation du Manuel des Castors Juniors, premier gérant de l'association "Cthulhu est votre ami", vénérateur de la cafetière, seigneur de la barbe et des cheveux, chevalier servant de ces dames, Anarchiste révolutionnaire, extrémiste de la Loi.



Je suis pour la réhabilitation des Userbars.
Les userbars sont VOS amies. Elles sont gentilles.
Utilisez des userbars. <3

Lelouch vi Britannia

E.S.P.er

Re : Vente d'esclave [ouvert à tous]

Réponse 5 mercredi 03 avril 2013, 03:14:04

C'est la première fois que je sortais accompagné de mes deux esclaves, le moment où j'ai appris l'existence de Terra. Une planète où se trouvait une vente d'esclaves à ce qu'il paraît "' de qualité ''. Certes, comme je suis une personne rapide et directe, lorsque l'on me dit simplement "' vente d'esclaves ", j'accepte l'invitation. Je remerciais cette chère C.C  qui était pendu à mon bras gauche. Elle était vêtue de sa plus belle robe . Le noir lui allait à ravir. J'en étais ravi d'ailleurs puisque c'était moi qui avais choisi cette robe ! Puis elle ne m'avait pas couté moins de 10 000 pièces d'or. Ce n'était pas de la merde autrement dit ! Kallen, une jolie esclave rouge était pendue à mon autre bras. Celle-ci portait une robe bien plus courte mais m'offrant une jolie vue de sa paire de seins ! J'aimais les courbes. Qui ne les aimerait pas ?

Quelque minute plus tard, j'y étais. Ça avait été fait bien rapidement ce trajet. Je me rendais sur place. Malheureusement, je n'étais pas si près du podium où défileraient les esclaves, au moins de ma grande taille je pourrais voir quelqu'un et une d'entre elles. N'étant qu'hétérosexuel, je ne regarderais que les filles tandis que mes deux esclaves m'aidaient pour mon choix. Je n'étais pas venu les mains vides et je n'étais pas quelqu'un d'impuissant. J'étais supposément devenu l'empereur de Britannique depuis que mon "' cher et aimé père '" avait été tué - par moi ! Si ce n'était pas tragique hein ? pas pour moi bien sûr puisque cet homme c'était fichu complètement de la mort de feu maman ma mère. Un bruit se fit entendre, mon esclave verte qui me tirait doucement ma manche.

« Monsieur, la vente est commencé ! »

« Je ne suis pas sourd C.C ! »

Mais qu'il est méchant avec c'est esclave lui, diront quelques personnes. Mais ai-je déjà dit que j'étais quelqu'un d'aimable et sympathique ? Je ne crois pas, alors ils devaient me laisser tranquille.

"Bonjour Messires et Mesdames ! Approchez, la vente va débuter avec un lot de grande qualité !"

Ouais, ils étaient mieux d'avoir de la bonne qualité, sinon je serais venu pour rien. Ils en entendraient parler ou sinon se feront déchiqueter par l'une de mes esclaves qui soit dite en passant sont de très bonnes assassines en même temps de tailler de bonnes pipes. Bon, je regardais le podium où se défilait des filles -jolies certes- mais pas de mon calibre, pas de mon goût. Mes esclaves essayaient de me persuader de m'en acheter une qu'elle proposait.


« La petite terranide mi-vache ? »
« Kallen, tu crois que je suis une personne qui va traire les pis d'une pute ? »
« Peut-être l'humaine aux cheveux roses ?»
« Une humaine rousse est déjà assez pour moi merci ! »
« Peut-être la draconienne aux cheveux verts alors ? »
« Ça crache du feu ses bêtes, tu voudrais pas qu'elle me carbonise la verge après tout . »
« Oh non ! Surtout pas ! »
« Alors arrête de me proposer des esclaves comme celle-ci ! »

Chacunes passaient sur le podium, mes esclaves c'était tu puisque je ne répondais plus en leurs lançant chacune un regard plein de mépris et de haine. Enfin elle s'était fermé le clapet ces deux putains ... Mais il semblait bien que les cris c'était arrêter, la vente était déjà finie et je partais les mains vides . Quelle merde ! Mais j'avais pensé trop vite lorsque des sifflements se firent entendre de partout. Une autre était apparue. Oh mais celle-ci il me la fallait ! Au plus vite en plus de cela ! Elle était tout simplement sublime. Mais les cris s'élevaient rapidement, je devais faire vite.

- J'en donne 6000 !
- Vous plaisantez . Elle vaut au moins 10 000 pièces d'or !
- Quinze mille pièces d'or pour l'elfe!
- DIX-SEPT MILLE !

Putain, il y allait de main molle, voulait-il(ou elle) seulement lui faire du plaisir . Cet elfe pour moi, à mes yeux, valait bien plus que tout cela. Si je la gagnais, j'allais tellement la mettre à mes pieds, la dominée tant que je le souhaitais et même s'il le fallait : la traiter comme du purin ! J'ouvrais la bouche pensant à tout cela. Mais ma décision était déjà prise. Je m'écriais :

« Seulement dix-sept mille ? J'offre vingt-cinq mille pour cette perle rare !»



Vous serez à moi !

COMPTE HORS-BUSINESS POUR LE MOMENT !
Désolé aux RP de se compte, vous aurez surement des réponses à mon retour



1- Laelia Heartlie
2- Jill Valentine
3- Sookie Stackhouse -HB-
4- Katherina Wolkoff
5- Panty and Stocking
6- Bunny Ladies -HB-
7- Aliss -HB-
8- Lelouch vi Britannia -HB-

Law

E.S.P.er

Re : Vente d'esclave [ouvert à tous]

Réponse 6 jeudi 04 avril 2013, 17:56:13

[Passons sur l'incohérence, le fait qu'il ait, comme ça, 25 000 pièces d'or à débourser pour une esclave, qu'il connaisse le système de vente d'esclaves et la notion de tarifs alors qu'il vient de débarquer, qu'il ait payé une robe à 10 000 pièces d'or ce qui équivaut au prix d'une bonne esclave... Oui, je suis pointilleux sur les détails, mais ce sont aussi les détails qui font qu'une histoire est bonne ou mauvaise.]


Law finissait son verre, avant de l'abandonner sur sa table, quand un type surenchérissait. Il se dressait sur le rebord du toit, observant le nouvel arrivant. Quelqu'un au port fier, qui se trimbale avec deux pouffiasses visiblement pas malines. Jamais Law n'aurait à son bras ce genre de filles lors de ses sorties, d'autant plus quand il décide de remarquablement bien s'habiller. Est-ce une façon nouvelle d'affirmer qu'on dispose de sac à foutre ? La notion de réputation a-t-elle disparue ?

-Isaac ? C'est qui, ce mec ?

L'impressionnante mémoire du premier lieutenant de Law se mettait en marche. Sa capacité de réflexion dépassait l'entendement, et il ne se contentait pas de regarder la physionomie du type pour trouver qui il était : Il regardait aussi ses vêtements, son attitude, un quelconque signe distinctif, sur lui ou sur l'une de ses chiennes... Il tentait de faire un lien logique, peut-être un trait spécifique : Une teinte de cheveux spécifique, une forme de menton faisant penser à une grande famille ? Il n'y a que dans ces yeux, dont la lueur était d'un particularisme qui aurait pu le mener sur une piste ; mais non. Il pousse un soupir de déception.

-Totalement inconnu au bataillon. Noble, sans aucun doute. Non, fils de noble. Son titre n'est pas encore personnel, seulement dérivé de son ascendant. Il dépense l'argent de papa. Il n'a pas de notion de l'argent, et est probablement mauvais en négociation. Il n'a pas la réalité de son titre.
-On a plus ou moins les mêmes conclusions. Tu as la même idée que moi ?
-Enlèvement pour rançon ?
-Exactement, mon Isaac. Les bestioles comme ça sont des proies rêvées. Tu me mets des hommes pour le suivre, s'il te plaît. Je vais mener la transaction moi-même, finalement.





Tandis qu'une torpeur était retombée sur la foule, attendant que quelqu'un n'annonce un prix plus haut, Law était descendu du restaurant et paraissait dans la foule. Il n'hésitait pas à se mêler à elle, ses gardes ayant eu pour ordre de rester à l'arrière. Et le voilà qui... monte sur l'estrade. Il va serrer la main au vendeur – probablement un collègue qu'il connaît un peu, entre esclavagistes, on se connaît – puis lui tend à l'oreille, en murmurant :

-Je te conseille de ne pas compter longtemps sur le type qui vient de faire l'annonce. Il ne sera plus en état de payer sous peu, je peux te le garantir.

Clin d’œil entendu. Dans le milieu, celui qu'on appelle communément Tyler Raine est connu : Un esclavagiste sauvage, le Roi des Bas-Fonds, et même hors de son territoire, il impose une certaine loi, notamment quand on touche à ce genre de commerce. Et ce qu'il venait de balancer était tout à fait logique : Personne ne se baladait avec autant de pièces d'or sur soi, ça équivaudrait à se balader avec des coffres entiers remplis de fric, ce qui est inconscient et surréaliste. Non, ici, on promet de payer. Ici, tout est censé être en paiement différé. Et si l'acheteur disparaît ou meurt, le vendeur se retrouve sans son paiement. D'où cette réalité de ne vendre qu'à des gens sur qui l'on peut avoir, par exemple, une adresse où aller chercher l'argent. Tout haut, il clame à la foule :

-J'offre... 17 000, comme je l'ai indiqué tout à l'heure.

Il venait de sous-enchérir, en fait. Il proposait moins que Lelouch, mais la parole qu'il venait de glisser au vendeur – et, d'ailleurs, la menace qui pesait sur ce même vendeur si jamais il défiait Law en public – risquait d'être assez persuasive pour qu'il cède, devant toute la foule, au nexussien plutôt qu'à ce nouvel arrivant, cet intrus sur les terres d'un homme qui est le maître, direct ou indirect, de la plupart des transactions louches sur cette partie du monde.

Concurrence déloyale ? Certes. Qu'il appelle la garde, pour voir à qui ira leur faveur. À celui qui verse des pots-de-vins faramineux aux commandants de l'armée, ou à celui qui vient fraîchement de débarquer dans un monde où il n'a pas la moindre influence ?

Ancien Despote, admirateur de Moumou la Reine des Mouettes, président/trésorier/unique membre de l'association des cultistes de Frig, directeur du club des Persos Vitrines, Roi des Bas-Fonds de Nexus, grand-maître de l'ordre du caca masqué, membre des Jmeféchié, médaille triple platine de l'utilisation du Manuel des Castors Juniors, premier gérant de l'association "Cthulhu est votre ami", vénérateur de la cafetière, seigneur de la barbe et des cheveux, chevalier servant de ces dames, Anarchiste révolutionnaire, extrémiste de la Loi.



Je suis pour la réhabilitation des Userbars.
Les userbars sont VOS amies. Elles sont gentilles.
Utilisez des userbars. <3

Hiro

E.S.P.er

Re : Vente d'esclave [ouvert à tous]

Réponse 7 jeudi 04 avril 2013, 19:09:42

[Tiens, moi aussi, je prends part à la vente!]

Tu avais regardé depuis longtemps, sous l’ombre d’un arbre, l’enchère qui semblait plus jouer un air de bataille entre des esclavagistes gonflés d’orgueils que d’une véritable vente pour une esclave… Même les sœurs Karystal étaient présentes, un souvenir marqué au fer rouge dans ta tête te fis baisser la tête au moment où elles avaient franchi ton champs de vision… Marque un homme par la violence, il réagira sans même s’en rendre compte… Ce qui te fit sourire d’ironie, c’est que tu te demandas si tu pourrais faire ce qu’elles t’avaient fait subir, alors que tu avais fait exactement la même chose qu’elles; des emplettes en terrain ennemi!

C’était amusant. De 1 000 pièces d’or pour une Elfe, (soyons honnête, le vendeur est un abruti), l’enchère était désormais à 17 000 po, ce qui était une belle somme rondelette, mais tu savais bien que les choses allaient vite dégénérer…

Tu reconnaissais beaucoup de ces marchands; Certains avaient travaillés pour toi. Eux, tu t’en fichais éperdument, tu n’avais pas payé la garde royale pour te laisser tranquille dans le but de ressasser de vieux souvenirs lointains, même si tu te sentais un peu nostalgique en ce moment. Les Maîtres marchands qu’il y avait en cet endroit étaient tous, ou presque, de grosses pointures, le chef d’une bande de mercenaires, tu ne le connaissais que sous le nom de Silence, nom que tu trouvais plutôt ironique, Un ancien démon très connu, un autre brun, Law. Ce brun était certainement celui qui était le plus connus à tes yeux. Aucune pièce d’or passait d’une main à une autre sans qu’il n’ait sa quotte dessus… Même toi, tu avais dû mettre un estomac de brebis plein à craquer de pièces sonnantes dans la main creuse de l’un de ses sbires. Tu aurais bien aimé l’envoyer se faire foutre, mais tu savais qu’il y avait des moments pour se battre, et d’autres pour payer... Mis à part lui et les jumelles Ashnardiennes, tous les autres, tu ne les connaissais que de réputation. Tous étaient en groupe, avec leurs sbires, comme s’ils avaient peur que l’un d’entre eux tente de s’en prendre à leur personne. Secouant la tête de dépit, tu ne pus t’empêcher de croire que si tu avais eut le monopole, comme tu avais toujours souhaité, Nexus serait tellement plus sûr pour les pauvres petits marchands d’esclaves, qui auraient enfin trouvé la paix…Tiens? Lui tu ne le reconnais pas, ce petit nouveau? En un claquement de doigt, avait fait grimper les enchères à 25 000 po. Pauvre petit, il va finir par se faire plumer…

Ah, non! Tu affichas un sourire amusé quand le brun ramena la vente à 17 000 pièces d’or.

Bien, voilà ton heure d’entrer en scène. Il fallait bien que tout le monde se rappelle qui était le maître, et ce, malgré ta « trahison ». Hiro Atayoshi, bien que disparut depuis quelques temps, n’était pas mort, et il fallait que tes anciens concurrents s’en rendent compte!

J’en offre 20 000 Pièces

Tu t’étais glissé derrière les sœurs Karystal, tu avais un compte à rendre en même temps que l’enchère :

J’ai été lapidé pour avoir fait ça, mesdemoiselles… J’espère que vous n’avez pas oublié vos gardes du corps?

L’elfe enchaînée à l’estrade te ramena dans tes vieux souvenirs… Bon sang, ce que tu aimais être à l’endroit du vendeur, et te permettre de rabattre le caquet de ceux qui n’avaient pas leur place!

Law

E.S.P.er

Re : Vente d'esclave [ouvert à tous]

Réponse 8 lundi 08 avril 2013, 09:42:03

Isaac l'avait vu. Par des petits signes discrets, depuis la foule, il tentait d'avertir son employeur, mais celui-ci était en train de savourer sa gloire. Debout, sur l'estrade, il paradait, montrant qu'il était le patron, le seul et unique capable de régenter Nexus, et affirmait sa mainmise sur le commerce d'esclave. Alors, quand Hiro élève la voix pour augmenter les enchères – chose que peu de gens oseraient faire –, il était totalement pris au dépourvu. Si il perd de sa superbe ? Bien sûr que non. C'est Law, le grand, avec son égo de la taille d'un anneau de Saturne et sa maîtrise de soi digne d'un fakir shaolin ninja.

Atayoshi ! Toujours en vie ?

Il adresse un regard des plus discrets à son second. Celui-ci semble dans la même incompréhension que lui. Généralement, quand un esclavagiste disparaît... Et bien, il disparaît. Définitivement. On ne le revoit plus, ou alors dans un si sale état qu'on le considère comme mort. Parfois même, il a le collier autour du cou. Alors, quand on a fait état d'une absence trop prolongée de ce tenace concurrent, Law avait pu s'en frotter les mains.

Malgré tout, il se demande si celui-ci a retrouvé son pouvoir et sa force de frappe marchande. Probable... Quand on vient miser 20 000 pour une esclave, c'est qu'on a de quoi s'occuper d'elle le temps qu'elle devienne viable à la vente. Ou il tenterait une revente éclair, comptant sur ses exceptionnels talents de commerçant pour la refourguer avec une plus-value confortable. Il ne compte pas lui laisser cette chance, de toute manière. L'esclave était à lui. Il jetait un regard à celle-ci, à moins d'un mètre de son emprise malsaine, et lui souriait.

20 500.

Faire grimper les enchères plus haut que ça... Pourquoi faire ? Un bon phénoménal lui ferait gagner automatiquement la vente, mais il se risquerait à payer trop pour rien. Non, plutôt que de jouer sur le terrain du tarif, il va faire le paon avec sa personnalité, et sa réputation de pitbull qui ne lâche rien, plus féroce qu'un taureau dans l'arène, un type qui refuse en toute circonstance d'être contrarié, et qui ne laisse aucun affront impuni, quitte à se salir les mains lui-même.

20 500 pour cet esclave. Je veux cette esclave et je l'obtiendrai. Chaque pièce d'or supplémentaire que je vais devoir dépenser pour elle sera à la charge de celui qui m'obligera à monter l'enchère.

Jusque là, tout était réglo, disons. Mais si quelqu'un devait, par malheur, monter le prix de cette douce marchandise, on entrerait sur le terrain criminel. Tabassage ? Racket ? Kidnapping ? Torture ? Il ne reculerait devant rien pour se faire rembourser.

Celui que l'on nomme ici Tyler Raine fixe désormais le vendeur. Celui-ci a intérêt à conclure la vente avant qu'il ne doive envoyer des hommes pour saccager l'étalage et prendre tout son stock de viande humaine.

Ancien Despote, admirateur de Moumou la Reine des Mouettes, président/trésorier/unique membre de l'association des cultistes de Frig, directeur du club des Persos Vitrines, Roi des Bas-Fonds de Nexus, grand-maître de l'ordre du caca masqué, membre des Jmeféchié, médaille triple platine de l'utilisation du Manuel des Castors Juniors, premier gérant de l'association "Cthulhu est votre ami", vénérateur de la cafetière, seigneur de la barbe et des cheveux, chevalier servant de ces dames, Anarchiste révolutionnaire, extrémiste de la Loi.



Je suis pour la réhabilitation des Userbars.
Les userbars sont VOS amies. Elles sont gentilles.
Utilisez des userbars. <3

Anya Talla

Créature

Re : Vente d'esclave [ouvert à tous]

Réponse 9 lundi 08 avril 2013, 09:58:50

Le vendeur ne s'était pas attendu à une telle effervescence commerciale. C'était même le contraire en cette période de l'année. Les esclaves de cette qualité étaient rapidement acheté cependant. Cette vente ne fit pas exception à la règle et alors que Law intervenait dans cette vente, le marchand s'apprêtait à mettre fin à la transaction. On surenchérissait encore et encore... Dès que Law prononça 20 500 pièces d'or, il frappa avec son marteau de bois sur la table.

"Adjugé pour 20 500 pièces d'or !"

Même si en tirer 4500 pièces de plus aurait été intéressant, il faut savoir sauver sa tête. Si on embêtait les grands, il fallait s'attendre à une réduction du cou tôt ou tard. Law en faisait partit visiblement et il avait jeté son dévolu sur elle. Détachant l'elfe avant de menotter ses mains dans son dos, il ne tarda pas à mettre une laisse au coup de Talla qui lâchait un cri de crainte et de peur. Qui sait ce que Law allait lui faire subir maintenant... Elle était cuite ! Celui là n'avait pas l'air de plaisanter du tout !

"Lâchez-moi ! J... Je suis une grande princesse ! Libérez-moi à l'instant et... mon peuple ne viendra pas vous exterminer, vils humains !"

"Mais oui... Voila ton maître maintenant, ferme ta gueule. Monsieur, je m'entendrais avec votre second pour la fin de la transaction. Vous pouvez repartir avec votre lot. Je vous souhaite un bon amusement et une excellente journée."

Le marchand confia la laisse au cou de l'elfe à Law, lui mettant dans sa main. La jeune femme avala sa salive, visiblement effrayée et tremblante. Cet homme tenait sa vie dans ses mains...
- LOT ACHETÉ -
Propriétaire : Law

Merci de votre présence à la vente :) Ne vous en faites pas, d'autres personnages seront à vendre un jour !

Law

E.S.P.er

Re : Vente d'esclave [ouvert à tous]

Réponse 10 lundi 08 avril 2013, 11:21:28


Ancien Despote, admirateur de Moumou la Reine des Mouettes, président/trésorier/unique membre de l'association des cultistes de Frig, directeur du club des Persos Vitrines, Roi des Bas-Fonds de Nexus, grand-maître de l'ordre du caca masqué, membre des Jmeféchié, médaille triple platine de l'utilisation du Manuel des Castors Juniors, premier gérant de l'association "Cthulhu est votre ami", vénérateur de la cafetière, seigneur de la barbe et des cheveux, chevalier servant de ces dames, Anarchiste révolutionnaire, extrémiste de la Loi.



Je suis pour la réhabilitation des Userbars.
Les userbars sont VOS amies. Elles sont gentilles.
Utilisez des userbars. <3


Répondre
Tags :