banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: The Girl who loved the Monster - { Validée }  (Lu 3947 fois)
Chainsaw
E.S.P.er
-

Messages: 53


1, 2, Chainsaw te couperas en deux~♫


Voir le profil
FicheChalant
« le: Juillet 12, 2013, 10:51:46 »

Nom/Prenom/Surnom : Yuki Sumonaru dit Chainsaw

Âge : 17 ans

Sexe : Féminin

Race : ESPer

Orientation sexuelle: Tant que c'est vivant et que ça saigne...

Description physique : Yuki aujourd'hui est une fille plutôt pâle, les cheveux courts, cachant son front dans une forme de pointe, tombant presque sur ses yeux, ils couvrent à peine sa nuque. Ses yeux sont cernés par la fatigue et la folie alors qu'elle aborde souvent un visage neutre sur le monde. Parfois un petit sourire vient l'égayer mais ça ne rassure personne de voir cette fille sourire. L'ont remarque sa grande cicatrice le long de sa gorge fine, à croire qu'elle est revenue d'entre les morts, ce n'est pas tout à fait faux finalement? Niveau poitrine, ce n'est pas une grosse taille mais ce n'est pas non plus une planche à pain, un bonnet B, raisonnable donc. Ses tenues sont souvent celles que porteraient les filles de son âge, mal dans sa peau ou fan de choses gothic. Avec une préférence pour les choses à rayures ou avec une croix. Comme à son cou, le pendentif qu'elle porte est une croix comme celles des chrétiens bien qu'elle soit loin de croire à un dieu quelconque. Elle n'aime pas trop avoir les bras nus alors elle cherchera souvent à avoir un sweet ou un tee-shirt à manche au pire. Si on observe bien ses poignets, on pourra y voir bon nombre de cicatrices qu'elle s'est fait elle-même, pour la majorité. Le plus souvent en jupe, elles ne sont pas si courtes que cela pour autant. Arrivant au niveau de ses genoux ou au mieux, un peu au-dessus, elle a une préférence pour les couleurs sombre ou rouge, rouge vif, comme le sang frais.

Idem que pour ses bras, la demoiselle va avoir tendance à cacher ses jambes avec des collants en tissu noir ou à rayure, parfois au-dessus des genoux, parfois jusqu'à la taille, ça dépend des fois. Pour finir, elle n'aime pas les chaussures pour jeunes ou les chaussures de ville, pour elle, ce sont des bottes, noires ou marron, peu importe. Pour ceux et celles qui pourront le distinguer, elle porte une ceinture sur son épaule afin d'y accrocher son arme fétiche et ainsi y installer aussi son micro pour parler avec les autres, quand elle communique vraiment. De même, parfois quand elle désire parler en pleine « opération » ou quand elle sait qu'elle risque d'alterner meurtre et parole, elle accroche un collier autour de son cou avec le micro directement sur sa gorge. Plus pratique mais elle n'aime pas cacher sa cicatrice alors que les gens auraient surement tendance à ne pas montrer une telle marque. Oui, mais elle l'aime sa blessure.

Caractère : Pour la décrire, il ne faut pas se baser sur une personne normale ou du moins, il faut faire le contraire. Tout d'abord, une personne normale pourrait péter un câble un de ces jours et avoir un coup de folie en faisant une grosse connerie, voire pire! Non, pour Yuki, ça peut être son quotidien ça. Non pas qu'elle est folle du matin au soir mais si l'envie lui prend, elle pourrait s'amuser à tuer n'importe qui qui lui passe sous le nez. Et donc de temps en temps, il lui arrive d'agir normalement, de ne pas vouloir tué et rester une fille normale qui veut passer une soirée télé ou à écouter de la musique, tout simplement. Bien que rare, ça arrive. En gros, c'est comme ça qu'elle agit. Mais pour décrire un peu plus cette demoiselle, nous allons rester sur le domaine de la folie. Mis à part tuer pour un oui ou pour un non, elle ne fait aucune distinction, petit ou grand, homme ou femme, elle n'a aucune pitié, aucun sens moral. Elle pourrait très bien tuer ses parents sur un coup de tête. Quand elle n'est pas tranquillement dans son coin et plutôt dans la rue, elle est du genre à sortir avec de gros écouteurs sur les oreilles à écouter ses musiques préférer à fond, quitte à risquer d'affaiblir son ouïe.

Yuki aime la douleur, l'infliger aux autres comme sur elle, elle adore cette sensation depuis l'incident ou après l'incident plutôt. Elle aime donc fournir ce besoin vital aux autres quitte à jouer le plus souvent à l'extrême. Oui, les autres ont mal quand elle le leur montre mais en général, ils y perdent leur vie. Une des rares choses qu'elle chérit est sa tronçonneuse qui a tant fait sa réputation. Après s'être amusé, elle peut passer de longues minutes à la chérir en la nettoyant, allant même à lécher le sang qui coule dessus. En voyant cette folle, on peut se demander ou s'arrête sa folie, comment pourrait-elle avoir une faiblesse si elle aime danser avec la mort? C'est tout bête mais malheureusement, elle a résolu elle-même son point faible. Il s'agit de son micro qui lui permet de communiqué. Dans sa course, elle avait un jour perdu son instrument, voulant donner ses derniers mots à sa victime, elle se rendit compte qu'elle l'avait perdu et renonça à le tuer pour chercher son micro. Elle avait frôlé la dépression. Le fait de pouvoir peut parler a été dur pour elle alors risquer de perdre le seul moyen de communication était une chose grave pour elle. Mais maintenant, ce point faible n'est plus. En clair, ne la voyez avec une carapace de folie car le cocon dans lequel elle avait grandi n'est plus et elle est à présent un magnifique papillon de la mort, plongé depuis longtemps dans la folie.

Histoire : Avant l'incident, Yuki Sumonaru était une fille comme les autres, une vie normale avec des parents normaux, des amis normaux, une école normale, tout était normal. En grandissant, il n'y avait que ses parents qui avaient changé. Le couple battant de l'aile, ils ont fini par divorcé et Yuki devait vivre avec sa mère. Mais bien qu'abattu, elle tentait de remonter la pente sauf que quand le destin décide de pourrir la vie de quelqu'un, il le fait jusqu'au bout. Sans se rendre compte de rien un soir en rentrant des cours, Yuki est suivi puis kidnappé en l'ayant drogué avec quelque chose dans une seringue. Elle ne saurait dire quoi et combien de temps mais en se réveillant, c'était comme dans un film d'horreur. Elle était sanglée, bâillonnée et apeurée. La salle était sombre et malgré quelques lumières braquées sur elle, elle apercevait une silhouette inquiétante qui donnait des airs d'infirmières mais avec quelque chose de sadique et plus, érotique vu son décolleté déjà. Yuki subissait plusieurs tortures et attouchements ce jour-là par la mystérieuse jeune femme. Âgée de quinze ans, elle venait de perdre sa virginité et le sang coulait mais pas seulement entre ses jambes, elle avait plusieurs petites entailles plus ou moins profondes sur le corps, aux poignets aussi. Ce ne fut que lorsqu'un raffut pas possible arriva autour de la pièce que la mystérieuse infirmière bâclait son travail en lui tranchant la gorge avec un objet très bien aiguisé avant de fuir. Yuki voyait sa vie défilée en même temps qu'elle perdait conscience.

Mais la mort ne vint pas ce jour-là. Elle fut sauvée de justesse par des spécialistes et bien que la gorge fut tranchée, les cordes vocales furent bien abimées. Elle gardera à vie cette cicatrice et sera obligée de parler avec un appareil qu'elle devra poser sur sa gorge. Adieu sa jolie voix, elle aura à présent et toujours une petite voix grave et rauque, qu'importe son état. De même qu'elle ne pouvait hurler sous peine de cracher du sang et abimer un peu plus son état. À cause des événements, Yuki fit une dépression, même si ses parents pour l'aider étaient tous les deux avec elle, décidant même de retenter leur chance pour vivre comme une famille, cela la faisait à peine sourire. Dans les médias, on la surnommait la Duchesse et en quelque sorte, la jeune fille était une rescapée, d'ordinaire, elle ne laisse pas ses victimes vivre mais ça devait être la peur ou la fuite, elle avait mal fait son travail et elle était toujours en vie. Durant plusieurs mois, elle s'exprimait avec un bloc-notes pour préserver ses cordes vocales puis un beau jour, elle pouvait reparler mais elle n'aimait pas sa voix, les gens la regardaient bizarrement en voyant cette cicatrice sur sa gorge, en entendant sa voix. Plus elle allait à la rencontre des gens, plus elle se sentait mal à l'aise, mal dans sa peau. Au cours des années qui suivirent sa sortie de l'hôpital, elle y retourna souvent en tentant de mettre fin à ses jours. D'abord les médicaments, ensuite en se coupant les veines – en essayant plutôt. Yuki était mal dans sa peau mais à force d'entendre parler de la Duchesse, elle avait développé un syndrome de Stockholm, tout de même plus poussée que pour les autres victimes. En cachette, elle idolâtrait sa tortionnaire, se souvenant des sensation de bonheur mêlées à la peur et à la douleur. Ses tentatives de suicide étaient justes pour retrouver un peu de ce bonheur perdu.

À force de retourner en urgence, ses parents voulaient de nouveau se séparer et ce n'est que bien plus tard au cours d'une énième dispute qu'elle décida de quitter le domicile familial en pleine nuit, un sac de voyage et surtout, la tronçonneuse que son père gardait dans le jardin. Pourquoi? C'était évident, elle voulait que Lucrezia la regarde, ne serait-ce qu'à travers les lignes d'un journal ou des informations télévisées. Sans le savoir, la jeune fille disposait d'un pouvoir très utile, celui de devenir invisible, elle ainsi que ce qu'elle touche. Elle passa plusieurs jours dans la rue avant de trouver sa première victime, un homme ivre. Elle se cachait dans une ruelle, attirant cet homme ivre vers elle. Son look de petite gothique aguicheuse fonctionnait et au détour d'une ruelle, la tronçonneuse se mettait en marche avant de laisser plusieurs morceaux autour d'elle et une flaque de sang énorme! Elle avait découvert ses pouvoirs par hasard en étant découvert dans une ruelle. Surprise, elle ne voulait pas que son arme soit découverte, surtout qu'elle la tenait en main mais un SDF lui avait juste dit de foutre le camp de son coin, ne faisant pas attention à l'arme qu'elle tenait. Une autre fois, ce fut à peu près la même situation sauf que c'était des agents de police qui étaient venue vers elle en entendant du bruit. Malgré qu'ils sont passé près d'elles, rien. Pourtant, la ruelle était bien éclairée et l'un d'eux avait même regardé Yuki dans les yeux, mais rien. Pas étonné de l'arme ni de la jeune fille. Coup de chance? Non, elle fit quelques nouvelles tentatives en se concentrant, se disant qu'elle voulait disparaitre et elle comme son arme était aussi visible que le vent. Officiellement en fugue pour les autorités, ils abandonnèrent bien vite après quelques mois sans la moindre trace. Surtout qu'une récente vague de meurtres obligeait les autorités à se réunir autour de cette affaire digne d'un remake du film américain « Massacre à la tronçonneuse ». Sauf que là, le plus souvent, il s'agissait d'une victime sans vraiment trouvé de point commun entre les morts?

Pas de la même famille, riche, pauvre, homme, femme, enfants, tous étaient victimes du ce tueur que les autorités comme la populace l'appelaient Chainsaw en rapport avec l'arme du crime. Plus le temps passait, plus les meurtres augmentaient, sans aucun moyen de repérer la tueuse. Parfois ça pouvait être deux morts en une semaine, parfois le calme plat pendant un mois. Mais la nuit où elle fit le plus de victime fut le jour où elle avait lu dans les journaux qu'une psychopathe avait fui l'asile, Lucrezia dit la Duchesse était de retour et elle devait la retrouver! Depuis la naissance de Chainsaw, elle est même devenue une légende urbaine, ce qui n'était pas faux. Selon la rumeur, si l'on entend de la musique forte depuis des écouteurs comme si quelqu'un était près de fou, il faut courir vite car quand la musique se fait plus forte, comme si cette personne invisible retirait ses écouteurs, la mort souffle sur vous sa mort. Et d'un bruit de tronçonneuse, vous mourrez! En effet, Chainsaw écoutait de la musique – plus souvent du métal, hard rock ou autres – avant de suivre ses victimes. Plus elle était proche, plus elle partageait le son de sa musique. Elle retirait le casque sur ses oreilles avant de mettre sa machine à tuer en route et entendre les cris des victimes qui ont le temps de crier.

Situation de départ : Un bon paquet de mort à son actif, n'a connu qu'une seule fois la vrai sensation de bonheur sexuel...

Autres : Pouvoir: Invisibilité.
Que ce soit elle-même ou ce qu'elle touche, Chainsaw peut devenir invisible, devenant d'abord transparente avant de devenir invisible. Il est possible de la voir en partie lorsque par exemple elle est éclaboussée de sang mais il lui suffit de désactivé son pouvoir avant de redevenir invisible pour que le sang en soit de même. Remarque, cela n'empêche pas de laisser les traces de sans sous ses chaussures ou qui coule de son arme.

Voix: Si certaines personnes ont du mal à saisir la fonction du micro pour qu'elle parle, sa voix faible et rauque, voici un exemple. Je ne vous invite pas à voir l'épisode en entier (mais vous faite ce que vous voulez) mais aller vers 19 minutes, vous ne tarderez pas à entendre sa voix mélodieuse~

Comment avez vous connu le forum : J'en ai tué pour moins que cela.

Avez vous des moyens de faire connaître le site autour de vous ? Si oui lesquels: En parler à mes victimes mais elles n'auront pas le temps de se connecter...

Récapitulatif RP

1/ Ich tu dir weh? Tut mir nicht leid~♥ [Lucrezia] [En cours]
« Dernière édition: Novembre 06, 2016, 09:22:48 par Chainsaw » Journalisée

Gary
Créature
-

Messages: 32


Cadavre Exquis


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Juillet 12, 2013, 11:04:52 »

Ohohoho !

Intéressant, intéressant !

Bienvenue Sourire
Journalisée
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2989



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #2 le: Juillet 12, 2013, 12:12:58 »

En effet très intéressant, bienvenue
Journalisée


Lucrezia.H.Nietzsche
Dé-biteuse de tampax usagés.
Modérateur
-
*****
Messages: 1167


Psycho'pouff


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Juillet 12, 2013, 01:08:19 »

rebienv... attend voir... ta tête me dit vaguement un truc...




Journalisée


Reisen U. Inaba
Terranide
-

Messages: 121



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Juillet 12, 2013, 01:16:18 »

Une fille qui collectionne les victimes ? On va pouvoir s'entendre, j'espère.
Journalisée

Adelheid Friedrich
Expørtåtríce ðe vøýelles bízårres
Avatar
-

Messages: 3460


I vinterens stille hvit, i høstens blodig rød


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Juillet 12, 2013, 01:55:38 »

Velkommen !

Y'a quelques petites fautes, mais rien de bien grave. Je valide ! Bon jeu à toi Sourire
Journalisée

{ T h è m e } - { F i c h e }

Mens vinteren er stille hvit og mens våren er golden sollys
Den gamle vandreren går mens høsten er blodig rød, evig og evig



Chainsaw
E.S.P.er
-

Messages: 53


1, 2, Chainsaw te couperas en deux~♫


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Juillet 12, 2013, 03:09:46 »

Merci de cette rapide validation, comme toujours.

Reisen: J'ai cessé de compter, j'avais plus assez de doigts pour me souvenir du nombre?

Lucrezia: On va bientôt se retrouver...
Journalisée

Lucrezia.H.Nietzsche
Dé-biteuse de tampax usagés.
Modérateur
-
*****
Messages: 1167


Psycho'pouff


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Juillet 12, 2013, 03:27:21 »

Ooooooooh que oui nous nous retrouverons !

Journalisée


Grace
Avatar
-

Messages: 118



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Juillet 12, 2013, 04:47:21 »

Bienvenue à toi ! Sourire
Journalisée
Silence
Nichonawan, fierté de son maître ♥
Legion
-

Messages: 2671


♦ Persona Non Grata ♦


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Juillet 12, 2013, 04:58:21 »

Bienv'nue  et amuses-toi bien o/
Journalisée

Peluche
-

Messages: 9


Bon appétit !


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Juillet 13, 2013, 05:38:48 »

Nuuueeeuuh, j'adore ton personnage :3 !

Rebienvenue. Oh, et tiens, un cookie
Journalisée



FICHE RP COIN DU CHALANT
Tengoku Megumi
Humain(e)
-

Messages: 375


Une Exhibitionniste très sage... enfin presque...


Voir le profil WWW
FicheChalant
« Répondre #11 le: Juillet 13, 2013, 03:48:14 »

Re-Bienvenue ^^
Journalisée

Chainsaw
E.S.P.er
-

Messages: 53


1, 2, Chainsaw te couperas en deux~♫


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Juillet 13, 2013, 05:08:00 »

Merci pour les bienvenues ^^

Peluche: Merci... Je me demande si ton sang à le goût de sucre?
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox