Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 686


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 495 décembre 03, 2019, 07:33:02 pm

La puissance du sexe et de l'orgasme laissait désormais au calme et aux câlins doux. Pleione avait méchamment pris son pied avec son rodéo sur la queue de Yuko, mais à présent elle voulait se reposer et reprendre des forces. Elle ronronnait tranquillement entre les bras de sa chérie, appréciant la douceur de ses caresses et ses mots crus au creux de son oreille. Elle lui promit une plus grosse queue encore pour la faire miauler plus fort, mais aussi d'aller visiter son petit cul qui lui faisait tant envie.

« Mmmrrraaawww... »

Pleione n'oubliait pas non plus les lapines, qu'elle invita à venir jouer avec son petit cul rouge marqué par Yuko. Blanche et Noire vinrent caresser sa peau encore à vif avec leurs sexes, et elles semblaient très attirées par son petit trou. Elles aimaient voir un anus ayant encore l'air bien étroit, et avaient très envie de mettre leurs carottes dedans pour l'élargir. Mais leur maîtresses les mit en garde : personne n'avait le droit de prendre la virginité anale de sa petite chatte avant elle. Et on voyait bien que les usagis avaient du mal à résister à la tentation.

« Hhhmmm... désolée mes chéries. Mon petit anus serré... nnnyyyaaa... appartient à Yuko. »

Pendant que Pleione frottait son nez contre celui de Yuko, elle sentait Blanche et Noire frotter leurs glands durs et veineux contre l'entrée de sa porte secrète. La neko frissonnait en sentant ces verges tendues qui caressaient sa rondelle. Même en sachant que les lapines n'oseraient jamais aller à l'encontre des ordres de leur maîtresse, elle avait l'impression qu'elle allait se prendre une grosse carotte dans le cul à tout moment, et elle ne pouvait pas s'empêcher de ronronner.

« Hhhmmm... mmmrrraaawww... »

Sa maîtresse la provoqua encore plus en lui faisant voir que ce délicieux petit cul de neko faisait bien des envieuses, et qu'elle organiserait peut-être une soirée où elle offrirait son cul à toutes les filles du harem.

« Toutes ? Aaahhh... »

La Lilianstar se mit à trembler. Se faire passer dessus encore et encore par une horde de futas, c'était quelque chose qu'elle pourrait sûrement aimer. Et si elle ne prenait pas goût au sexe anal, elle pourrait toujours se faire prendre par la chatte.

« Aaahhh... j'ai une idée... pour rendre ça encore meilleur. On organiserait... une sorte d'inscription... pour les filles... qui veulent participer. Et le prix d'entrée... ce sera... mmmyyyuuu... qu'elles donnent leur culotte. Et ensuite... je m'allongerai... sur leurs petites culottes... gggrrrooouuu... et elles me baiseront. »

On en revenait toujours aux culottes avec la neko. Elle mouillait sur place en s'imaginant la scène : se faire prendre en chaîne par des tas de belles femmes bien membrées pendant qu'elle reniflerait leurs dessous et qu'elle sentirait la douceur de la dentelle fine sur sa peau.

« Hhhmmm... j'en tremble déjà. »

Yuko aurait voulu que le temps s'arrête pour profiter de cet instant pour toujours, et Pleione partageait. Elle aurait voulu que ce moment mêlé de douceur et de plaisir dure toujours, qu'elle puisse profiter de l'étreinte douce et chaude de sa bien-aimée pour le reste de l'éternité. Mais malheureusement, c'était impossible. En revanche, elle savait comment rendre les choses plus excitantes.

« On pourrait aussi... organiser une compétition. Les participantes... devraient baiser par deux... et celle qui jouirait la première... mmrraaww... serait éliminée. Et la dernière en lice... gagnerait le droit... de me sauter sous tes yeux. Ooohhh... tu imagines un peu la scène ? »

Une compétition de sexe entre les filles du harem, avec à la clé le plaisir de baiser la femme de la patronne. L'idée avait de quoi séduire. Mais en attendant que ces idées se concrétisent dans l'avenir, la neko avait de penser à des choses qui l'attendaient dans un futur plus proche.

« Yuko chérie... hhhmmm... dis-moi... qu'est-ce qu'on ressent... quand on se fait... ooohhh... sodomiser ? »

Pleione savait qu'elle n'offrirait son autre entrée à personne d'autre qu'à sa bien-aimée, mais elle ne pouvait pas nier qu'elle appréhendait un peu de se faire enculer pour la première fois. Elle espérait que sa chérie saurait trouver les mots pour l'apaiser.

« Je me doute que... ça ne doit pas être simple... à expliquer... mais... mmrraaww... j'aimerais me faire... une idée... de ce qui m'attend. »

Elle se tourna ensuite vers les lapines.

« Je vous écoute aussi... les filles. Qu'est-ce qu'on ressent... quand on sodomise... une vilaine petite chatte... à l'anus bien serré ? »

De son côté, Antares profitait de Yuka avec presque autant de douceur que l'autre couple. Après avoir longuement tété le sein de sa nouvelle maman, cette dernière l'avait faite juter sur son corps, et maintenant elle la nettoyait. Elle commença par nettoyer son gland des dernières gouttes de sperme qui traînaient encore dessus, puis elle plaqua ses mains sur son corps et se mit à la lécher lentement. Sa langue râpeuse caressait sa peau nue là où la semence avait fini, et la neko miaula à chaque seconde de ce délicieux nettoyage.

« Nnnyyyaaa... maman Yuka... hhhmmm... c'est si bon... »

Et une fois tout le sperme ramassé par Yuka, Antares la vit se mettre au-dessus d'elle, sa bouche près de la sienne, lui ordonnant d'ouvrir grand sa petite bouche.

« Aaahhh. »

La neko vit la semence couler le long de la langue de sa chérie pour finir dans sa bouche. Elle but le mélange formé par le sperme et la salive de sa maman. Ce n'était pas mauvais, mais ce n'était pas bon non plus. Elle préférait définitivement le goût de la mouille.

« Mmmrrraaawww... merci maman. »

Mais le jeu n'était pas fini. Yuka lui demanda d'attraper ses chevilles, puis elle releva doucement le bas de son corps avant de le rabattre vers son ventre. Antares se retrouva dans une position semblable à celle où Pleione était il y a peu de temps, quand elle se faisait sauter par Yuko pendant que Blanche lui tenait les chevilles. Elle avait une très belle vue sur sa lance de chair, un peu ramollie par son orgasme récent mais toujours prête pou usage. Sa maman lui expliqua qu'elle allait de nouveau la faire cracher son jus visqueux, mais cette fois, elle devrait profiter de sa position pour tout recevoir dans sa bouche, et ensuite le lui donner comme elle l'avait fait avec elle.

« Gggrrrooouuu... oui maman. »

Antares frissonna quand Yuka commença à la branler doucement, rendant peu à peu sa vigueur à sa verge. Et en plus de ses petits doigts agiles sur sa queue, la neko sentait aussi que sa bouche jouait avec ses belles bourses, les léchant et les suçant. Rien de mieux pour rajouter un peu de piment dans leur petit jeu.

« Mmmyyyaaa... ooouuuiii... comme ça... aaaggghhh... »

La Lilianstar devait tenir bon pour ne pas lâcher ses chevilles sous le coup d'un spasme de plaisir. Sa chérie était vraiment douée, elle la branlait langoureusement mais avec assez d'énergie pour la rendre dure à nouveau, et elle suçait ses boules aussi bien qu'elle l'aurait fait avec sa saucisse. Mais elle se sentait aussi excitée par le sentiment de domination, par le fait de savoir qu'elle était à la merci de sa nouvelle maman et qu'elle allait se faire bien baiser par elle avant leur arrivée à Zon'Da.

« Hhhmmm... maman Yuka... branle-moi... plus fort... nnnyyyuuu. Suce-moi... les couilles... plus fort... aaahhh ! »

Antares prit son pied pendant de longues et merveilleuses minutes, jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus résister au plaisir. Sa queue tressaillit une dernière fois, et alors qu'elle sentait sa crème monter, elle ouvrit grand la bouche et essaya de bien viser.

« Nnnyyyaaa !!! »

Elle jouit avec bonheur, et sa verge cracha sa semence en direction de son visage. Elle attrapa la plupart des giclées dans sa bouche, même si quelques-unes finirent sur son visage. Elle garda ensuite tout ce jus gluant blanc sur sa langue et bougea pour allonger son amante sur le dos, le long de la banquette. Allongée au-dessus d'elle, la Lilianstar lui fit signe d'ouvrir la bouche, puis elle en fit de même et laissa le mélange de sperme et de salive couler dans sa bouche. Même en se mettant bien verticalement, il fallut quand même un petit instant avant que tout le jus ne se déverse dans la bouche de la Karistal. Et une fois le transfert terminé, la neko vint embrasser sa chérie, faisant danser sa langue avec la sienne. Elle avait encore le goût du sperme en bouche, ce qui rendit ce baiser plus intéressant qu'un baiser normal. Quand leurs lèvres se détachèrent, la neko ronronnait fort dans les bras de sa maman.

« Mmrraaww... alors maman chérie... tu es contente ? »

Venez découvrir mes DC sur ce topic


Répondre
Tags :