Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Erotica

Dieu

Prénom : Erotica

Age : une petite cinquantaine d'années.

Sexe : Femme

Race & Fonction : Déesse de l'exhibitionnisme

Orientation sexuelle : Tout les êtres vivant doués d'intelligence et capables de donner du plaisir.

Description physique :
De manière générale, Erotica ressemble beaucoup à sa mère, bien qu'elle ait quelques similitudes avec son père. Ainsi, ses longs et soyeux cheveux rouges tombent en cascade jusqu'à son ferme fessier et ses hanches pleines, ne s'arrêtant qu'à hauteur des genoux et ses yeux rubis – hérités de son père – brillent d'une lueur perverse et son regard se fait souvent aguicheur. Ses formes sont certes moins généreuses que celles de Lust, mais en compensation son corps est bien plus sensibles aux caresses. Sa belle poitrine tient aisément dans la paume de la main, mais sa texture et sa douceur laisseront rêveuses de nombreuses personnes, homme comme femme. Tout son corps respire la perversion et la fougue de la jeunesse, ce qui est intensifié par sa constante nudité.

Néanmoins, il lui arrive de cacher son intimité avec un pansement, lorsqu'elle se ballade parmi les mortels. Mais c'est vraiment le strict maximum pour elle.

Caractère :
Si on devait énumérer les différents points communs entre mère et fille, la volonté de corrompre le ou la partenaire arriverait très largement en tête. Cependant, la méthode reste très différente. Ainsi, il est possible de déterminer le caractère d'Erotica en analysant son attribut divin. Sachez cependant que la déesse est plutôt à tendance dominatrice, et se plait à entraver certains partenaires, avant de prendre des poses plus que suggestives devant ces derniers.

Erotica est la Déesse de l'exhibitionnisme. Ce qu'elle aime particulièrement dans la luxure, c'est de s'offrir visuellement aux autre, exposer ses parties intimes, ses masturbations et autres plaisirs de la chair, à la vue de tous. Bref, se donner en spectacle à un public et amener celui-ci à se libérer de ses inhibitions pour se laisser aller et la rejoindre, sans gêne ni pudeur. Parfois, il lui arrive d'éduquer une jeune femme refoulant ce genre de penchant, afin de l'aider à se sentir mieux dans sa peau et plus libre d'esprit. Souvent, la jeune déesse joue à ce petit jeu devant ses parents, les amenant à l'orgasme sans les toucher une seule fois, avant de consentir à les rejoindre au lit.

Il lui arrive aussi de s'adonner au cosplay, activité découverte en observant sa mère la pratiquer. Mais contrairement à Lust, elle n'incarne pas de personnage ou de nouvelles personnalités. Elle se contente souvent d'ajouter de petits accessoires facilement identifiables, tout en veillant scrupuleusement que ces derniers ne cachent rien de trop intime. Son but n'est pas de tromper ses victimes pour mieux les amenés dans son filet, mais d'éveiller en elles des fantasmes inavoués afin de les assouvir. Ainsi, vous la verrez souvent en infirmière, guerrière, lycéenne, magicienne et tant d'autres tenues, mais avec ses fesses, ses lèvres intimes et sa poitrine toujours parfaitement visibles.

Histoire :
Avant de parler de la naissance d'Erotica, il faut avant tout mentionner ses parents. Je pense qu'il est inutile de revenir sur l'histoire de Lust, celle-ci étant suffisamment connue. Mais le père ? Et bien pour tout dire, le géniteur de notre jeune déesse n'est autre que Philotês, le dieu de la fornication. Vous ne voyez pas de qui il s'agit ? C'est normal. Philotês est une divinité grecque issue d'un culte interdit, à l'époque du premier Panthéon. Il est la divinité des violeurs principalement, et de tout ceux qui copulent et forniquent de manière bestiale, hommes comme femme. Dans ce culte, la sensualité et l'amour n'ont pas leur place. Lors de la chute du Panthéon avec l'arrivée du christianisme, le culte de Philotês fut considéré comme satanique et les adeptes subirent les pires tortures imaginables par l'église. Malgré tout, celui-ci survécu dans l'ombre à travers les siècles et, aujourd'hui encore, est toujours vénéré par ses adeptes. Il est donc une des rares divinité grecques à ne pas avoir été créée par Aphrodite. C'est d'ailleurs à l'occasion d'un retour sur Terre, que Lust et Philotês se sont retrouvés, et se sont unis dans la luxure pour fêter ces retrouvailles.

Ainsi donc naquit Erotica, fille de deux divinités du sexe. Son enfance divine, elle la vécut dans le monde corrompu de Lust, passant de long moments avec ses parents et à s'amuser avec les créatures peuplant ce monde de luxure. Bien entendu, les termes "inceste", "pédophilie", "pudeur" et "viol" sont totalement étranger à son vocabulaire. C'est d'ailleurs vers sa 12e année qu'elle eu véritablement son premier rapport, avec des plantes tentaculaires en forme de phallus. Par la suite, elle en eu de nombreux autres avec ses parents, les prêtresses et les âmes corrompues de ce monde. Mais au fils du temps, Erotica fini par se tourner vers une branche particulière de la luxure, trouvant de plus en plus de plaisir à se faire du bien et à forniquer devant un public. De même, elle trouva amusant les cosplay de sa mère et voulut créer sa propre collection par magie. C'est donc ainsi qu'elle obtient officiellement son attribution en tant que déesse du sexe.

Lorsqu'elle eu suffisamment d'expérience dans son domaine, elle partit en exploration parmi les mortels, en quêtes d'âmes à corrompre. D'une part, cela augmente sa propre puissance magique et d'autre part, elle contribue ainsi à l'avancement du but de sa mère adorée.

Situation de départ : En cinquante ans, elle a eu le temps de connaître de nombreuses occasions.

Pouvoirs :
Comme toutes les divinités, Erotica est immortelle et éternellement jeune. Pour preuve, son apparence physique laisse suggérer qu'elle n'est âgée que de 17 ans, ce qui est particulièrement utile pour infiltrer un lycée.

- Elle est capable de faire apparaître toutes les petites tenues qui lui passent par la tête, du moment que ces dernières sont à caractère érotique. Ce même pouvoir permet de modifier les vêtements de son entourage, de manière définitive. Elles peut aussi faire apparaître des cordes de bondage et des menottes.

- Tout comme sa mère, ses fluides sexuels, son sang, etc, sont aphrodisiaques. La puissance est cependant de moindre importance et toucher son corps ne corrompt pas à la luxure. Tout au plus cela augmente t-il la libido à son paroxysme.

- Erotica est capable de voir le plus grand fantasme d'une personne, avant de choisir la tenue qui conviendra le mieux à l'assouvissement de celui-ci.

- La déesse est capable de corrompre par la pensée les êtres qu'elle touche. Cependant, elle ne l'utilise pratiquement jamais, trouvant plus gratifiant d'arriver au même résultat sans avoir à faire usage de ce pouvoir.

- Enfin, elle est capable de se téléporter dans tout les lieux de luxure. Cela va de son monde natale (l'ancienne prison de Lust) à un bosquet isolé, en passant par le bordel du quartier.

Hiérarchie Sexuelle :
Les femmes qui entres au service d'Erotica obtienne la jeunesse éternelle et un corps très sensible aux caresses. Leur endurance sexuelle augmente également et, si elles ont toujours besoins de se nourrir, la faim se fait néanmoins moins présente. De plus, les fluides sexuels peuvent aisément les rassasier. Elles conservent leur personnalité, mais oublient leur ancienne vie et leur nom de famille.

Grande Prêtresse : Située juste en dessous de la déesse, c'est elle qui dirige les prêtresses constituant le harem d'Erotica. Celle-ci se nomme Hikari et est la favorite de la déesse. Elle s'est démarquées des autres femmes du harem, car elle était déjà adepte de l'exhibitionnisme lorsque Erotica est allée à sa rencontre. Cependant, elle se contentait alors des lieux déserts et de préférence de nuit. Erotica l'a aidée à franchir le cap et cela lui a plut d'emblée. Hikari éprouve un amour sincère et profond envers Erotica et passe le plus clair de son temps avec celle-ci.

Harem : Celui-ci est constitué des prêtresses des quatre temples dédiés à Erotica, répartis sur la surface de Terra. De gauche à droite : Sora, du temple de Tekhos ; Yuko du temple d'Ashnard ; Makie, du temple de Nexus et Hinata, du temple de Seikusu. Chacun des temples est parfaitement bien caché et seule une fidèle peut y accéder. Quant aux prêtresses, elles sont les seules à pouvoir se rendre dans le monde de leur déesse.

Fidèles : Ce sont les nombreuses femelles de la Terre et de Terra qui exhibent leurs corps nu en public au nom de Erotica, prônant ainsi son culte. Certaines sont en phase d'apprentissage et de découverte, tandis que d'autres sont passée professionnelles dans ce domaine. Lorsqu'elles ont besoin de plus et de changer de vie, elles peuvent décider de tout oublier pour se consacrer à leurs déesse sur son monde. Elles peuvent alors choisir devenir des Nymphes ou de servir les créatures du monde des plaisirs charnels.

Nymphes : Ces créatures sont d'anciennes fidèles ayant choisies de dédier leur existence à la luxure. Elles passent généralement par une période d'une dizaine d'années dans un lieu nommé "le lac de la corruption". C'est un lac de sperme dans le monde de Lust imprégné de l'essence de Erotica, avec en son milieu des tentacules de chair munis de picots mous et de phallus. Durant dix années et sans interruptions, ces femmes se font prendre par ces tentacules jusqu'à être corrompues par la luxure. Bien qu'étant toujours physiquement liées à leur races d'origines (une humaine reste physiquement humaine et une Lamia ou une Neko également), les Nymphes de la luxure ont pour point commun d'avoir la peau sombre et de gagner la jeunesse éternelle (rajeunissant jusqu'à leurs 15-18 ans, entre autres). Elles sont également très sensibles aux caresses et mouillent en permanence. Elles ne pensent désormais plus qu'à une seule chose : s'offrir aux regards des autres et se faire prendre. Certaines servent les prêtresses, d'autres sont lâchées dans la nature et finissent esclaves pour leur plus grand bonheur. Enfin, elles ne se nourrissent que de fluides sexuels et ne peuvent porter de vêtements recouvrant leurs parties intimes.

« Modifié: mars 24, 2017, 04:18:33 pm par Erotica »

Sya

Avatar

Re : Erotica, Déesse de l'exhibitionnisme et de l'érotisme.

Réponse 1 décembre 18, 2012, 04:27:59 pm

Comme vous êtes la fille de ma Déesse, je ne peux que jurer fidèlement vous servir autant que vous le souhaité, vous et toutes vos partenaires  ;D
Sya se fera une joie d'espérer un jour partager le même lit que ses deux Déesses préférer :3

Re-bienvenue ^^

Alastyn

E.S.P.er

Re : Erotica, Déesse de l'exhibitionnisme et de l'érotisme.

Réponse 2 décembre 18, 2012, 04:29:15 pm

Re bienvenue ^_^

Erotica

Dieu

Re : Erotica, Déesse de l'exhibitionnisme et de l'érotisme.

Réponse 3 décembre 18, 2012, 04:30:45 pm

Merci Sya ^w^

Humm... Il me tarde de voir comment tu exhibe ton corps devant des spectatrices... Je suis certaine que tu es très douée :3

(Et t'as ressortie la tenue de Nowël :D)

Lynn Minmey

Humain(e)

Re : Erotica, Déesse de l'exhibitionnisme et de l'érotisme.

Réponse 4 décembre 18, 2012, 04:33:32 pm

Bienvenue ^^

Lust

Dieu

Re : Erotica, Déesse de l'exhibitionnisme et de l'érotisme.

Réponse 5 décembre 18, 2012, 04:53:42 pm

Bienvenue à toi ma chère fille !  :D
~~ Ma fiche ~~ Mes RP ~~

Silence

Légion

  • -
  • Messages: 2705


  • FicheChalant

    Description
    Silence, mercenaire, capitaine de la guilde des Griffes d'Ammoth.

Re : Erotica, Déesse de l'exhibitionnisme et de l'érotisme.

Réponse 6 décembre 18, 2012, 04:56:08 pm

Bienvenue, Erotica !

Je pense qu'il y a un site internet à ton nom... Enfin à ce qu'il parait ::)



S.E.R.F - 23

Légion

Re : Erotica, Déesse de l'exhibitionnisme et de l'érotisme.

Réponse 7 décembre 18, 2012, 04:58:35 pm

Bienvenue à toi, j'adore le personnage. *w*


« Le jus d'Homme, la nouvelle boisson énergisante, par SERF. Goûtez-y, et vous serez accroc.  Attention, l'abus de jus d'Homme peut provoquer des fécondations. » - Lionne

Erotica

Dieu

Re : Erotica, Déesse de l'exhibitionnisme et de l'érotisme.

Réponse 8 décembre 18, 2012, 04:59:58 pm

MAMANNNNN \o/

*Saute sur Lust et l'embrasse à pleine bouche*

Merci aux autres. Et oui, il y a un site à mon nom, j'en suis la fondatrice. Mais chut, c'est un secret :3

Silence

Légion

  • -
  • Messages: 2705


  • FicheChalant

    Description
    Silence, mercenaire, capitaine de la guilde des Griffes d'Ammoth.

Re : Erotica, Déesse de l'exhibitionnisme et de l'érotisme.

Réponse 9 décembre 18, 2012, 05:01:56 pm

Rooooh... :o

*revelation time*

Très joli, le vava :P



Tokito Kohôshi

Humain(e)

Re : Erotica, Déesse de l'exhibitionnisme et de l'érotisme.

Réponse 10 décembre 18, 2012, 05:38:36 pm

\o/

B-bienvenue...

*fuit en laissant ses vêtements derrière lui*

Erotica

Dieu

Re : Erotica, Déesse de l'exhibitionnisme et de l'érotisme.

Réponse 11 décembre 18, 2012, 05:42:23 pm

*Le rattrape aisément et le retient par l'épaule*

Voyons, faut pas avoir peur comme ça :-* Avec un peu d'entrainement, tu n'auras même plus honte ;D

Anéa

Administrateur

  • -
  • Messages: 3299


  • FicheChalant

    Description
    Ancienne archange, devenue à moitié démone.
    Adore le sang et faire sauter des têtes.

Re : Erotica, Déesse de l'exhibitionnisme et de l'érotisme.

Réponse 12 décembre 18, 2012, 05:49:20 pm

Je trouve que le harem dégage beaucoup plus d'érotisme que le vava. M'enfin, ce n'est que mon avis.

Bienvenue, jeune fille de Lust o/
~~  Fiche  //  Demande de rps  ~~

Gabriel Valmy

E.S.P.er


Tokito Kohôshi

Humain(e)

Re : Erotica, Déesse de l'exhibitionnisme et de l'érotisme.

Réponse 14 décembre 18, 2012, 06:03:15 pm

L'érotisme c'est l'art de suggérer beaucoup en en montrant le moins. Donc selon moi l'image du harem n'a pas grand chose d'érotique.

*fais volte-face et regarde la Déesse*

Mais s'il n'avait plus honte, il serait moins amusant à posséder!

*lui roule une pelle*


Répondre
Tags :