Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 510 février 12, 2020, 11:02:31 am

Yuko avait toujours une idée derrière la tête, même dans une situation calme, elle savait qu'elles pourraient faire autre chose de plus amusant si elle tirait Pleione avec elle. Là, bien que ce soit pour se soulager un petit peu, rien ne les empêchaient d'en profiter un peu et de venir s'amuser. Yuko voulait jouer, de façon un peu plus cochonne en voulant voir sa chérie uriner puis venir la nettoyer. La Karistal n'était pas du genre à être fétichiste de l'urine, mais de temps à autre, pourquoi pas. D'autant plus que ça venait d'une neko et pas n'importe laquelle qui plus est. Elle savait manipuler les autres et s'en servait sans honte pour que Pleione, pas très tentée par cette idée, finisse par accepter. Après ça, elle la laissait faire, restant près d'elle en la voyant baisser en train de vidanger sa petite vessie. Une fois terminée, elle retourna près de l'arbre, les pans de sa robe dans sa main, demandant à sa maîtresse de venir la nettoyer.

« J'arrive, ma petite chatte. »

Mais Yuko ne sauta pas de suite sur l'occasion. Le visage près de sa petite fente, elle la regardait, la reniflait en levant les yeux vers sa chérie avec cet éternel sourire joyeux, mais qui affichait aussi une arrière-pensée pas si tendre que ça.

« Tu sens très bon, mon amour... Laisse ta maîtresse te nettoyer. Il ne faut pas que tu sois sale devant tes parents quand même ? »

Sa bouche venait se rapprocher, sa langue suivait la petite fente de bas en haut avant que sa bouche ne se colle à sa peau et ainsi débuta une séance, autre qu'un simple nettoyage. Yuko léchait sa petite fente, le goût de l'urine venait peu à peu à se dissiper pour sentir un goût plus habituel mais toujours aussi délicieux, celui de sa cyprine. Les mains de Yuko se posaient sur ses cuisses pendant qu'elle continuait de lécher cette dernière, jouant parfois avec son petit bonbon. Un petit coup de langue par-ci, un petit coup de dents, ça ravivait la flamme un peu.

« Hmmmm, ouh oui, ça c'est une gentille chatte toute propre... »

Mais Yuko n'arrêtait pas, ce serait même méchant de ne pas aller jusqu'au bout maintenant. Elle continua donc, laissant ses mains se mouvoir en restant coller sur sa peau, passant des cuisses à ses petites fesses qu'elle caressait et pressait avec amour, jusqu'à recevoir son divin nectar en bouche. Un goût si délicieux, un visage remplis d'amour et de joie, comment ne pas être aux anges en étant avec cette neko. Pleione se proposait de rendre la pareille, mais en inversant l'ordre, d'abord la langue, après le pipi. Yuko se redressa en affichant une fausse bouille boudeuse.

« Oh ? Moi qui me faisais déjà une joie de te voir me nettoyer le minou... Que tu es vilaine, ma Pleione chérie... Mais je ne vais pas te forcer à faire ça, je te ferais aimer ça. Mais plus tard, en compensation, tu auras une fessée. Mais qui ne comptera pas sur celles que je dois te donner. »

Il ne fallait pas abuser non plus, elle aura ses deux cents fessées, mais quand Yuko le décidera. Pour le moment, elle embrassa sa petite chatte sur la bouche avant d'abaisser son pantalon et sa culotte.

« Viens vite t'occuper de ta maîtresse ou sinon je ne pourrais pas garantir de séparer l'orgasme de mon soulagement... »

Elle voulait juste jouer avec le feu, elle pouvait bien faire les deux séparément en se contrôlant, mais elle voulait mettre une certaine pression à sa chérie. Il fallait bien la titiller un peu.

Côté des autres nekos, l'ambiance restait plus sage, même si Yuka se blottissait contre la généreuse poitrine de sa fiancée en voulant devenir un bébé chat bien au chaud dedans, Antares ne perdais pas de vue les promesses qui avaient été faites. Pour elle, Yuka restait ce bébé, surtout depuis qu'elle avait avoué avoir emporté de quoi réaliser son fantasme. Pour le coup, elle avait presque oublié avoir amené ça tiens. Mais cela n'était pas tombé dans l'oreille d'une sourde quand ce fut prononcé, Antares devait être impatiente de déjà être enfermé dans sa chambre avec elle. Mais avant de succomber à ses pensées coquines, la neko proposa de faire une balade pour se dégourdir les jambes. Soit, ça, c'était possible puis même en s'éloignant des yeux de leurs serviteurs, les lapines pourront vite les rejoindre en cas de danger.

« D'accord, baladons-nous un peu, Maman. »

Yuka s'était attendu à ce que cet éloignement soit un prétexte pour profiter un petit peu d'elle, comme le faisait sûrement leur sœur, mais non, Antares venait à demander de quoi Yuka rêvait étant plus jeune ? Drôle de question. La neko continua en parlant de sa passion pour les étoiles, vouloir y aller. C'était un beau rêve, il fallait l'avouer. Mais maintenant qu'elle sait ça, qui sait, leur enfant pourrait porter le nom d'une étoile ? Il devait bien y avoir au pire, un prénom Edorassien qui signifiait « Etoile » ? Il faudrait questionner sa mère ou ses grand-parents sur ça.

« C'est si adorable. »

Elle ne se moquait pas. Elle imaginait bien cette petite tête blonde qui voulait décrocher une étoile pour sa famille, c'était très mignon. De son côté, Yuka n'avait rien de si original à offrir, petite ou grande, son rêve n'avait pas beaucoup changer dans le fond. Dans la forme, peut-être un peu maintenant qu'elle connaissait la luxure et les joies de la débauche, mais sinon, ça restait plus ou moins pareille.

« Petite, avec Yuko, on rêvait d'être de vrais nekos. Le genre avec beaucoup de poils sur le ventre et des petites griffes. On voulait être de vrais nekos, vivre comme tel avec tout plein de nekos avec nous. On ne pensait pas forcément à vivre comme ça dans la nature comme des nekos sauvages, mais au moins dans une grande maison, où l'on dormais tous ensembles, on jouerais tous ensemble, on mangerais tous ensemble... »

Bref, faire tout ensemble quoi. Son rêve de gosse n'était pas si loin pour se réaliser. Certes, elle ne sera pas une neko furry, ni même une vraie neko, techniquement parlant, mais d'ici quelques années, elle aura sa maison avec sa chérie et sûrement déjà quelques bébés à cajoler. Pas tous plein de neko tout autour d'eux, mais ça se fera petit à petit.

« Déjà toutes petites, nos parents étaient obligés de bien nous avoir à l'œil, sinon on tentait d'ouvrir les cages des esclaves pour venir se blottir contre eux ou les faire sortir pour jouer avec. »

Par chance – enfin, chance... pour elles en tous cas – les nekos étaient apeuré et ne leur avait fait aucun mal ni même tenter de fuir, mais la moindre blessure aurait pu être une grave erreur pour eux, vu le père très protecteur qu'était Setzer. Mais au moins, avec ce genre de comportement, elles ont eu droit à leurs premières nekos, qui servaient toujours au manoir plutôt qu'avoir été vendue. Dans un sens, déjà petite, les jumelles ont offert une belle vie à ses gentils matous.

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 698


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 511 février 14, 2020, 07:56:12 pm

Comme Pleione s'y attendait, Yuko était déçue de savoir qu'elle n'aurait pas droit à un nettoyage après s'être soulagée, mais ça ne semblait que partie remise pour elle. Non seulement elle lui promit qu'elle finirait par lui faire aimer ça un jour ou l'autre, mais en plus elle lui promit une fessée, qui vint s'ajouter à celles qu'elle devait déjà recevoir.

« Très bien maîtresse. »

La neko essaya de ne pas trop montrer sa joie pour que sa chérie ne soit pas tentée de changer d'avis. Après un délicieux baiser, elle regarda la Karistal baisser son pantalon et sa culotte, écartant les cuisses en grand pour montrer son entrejambe prête à être léchée. Mais il fallait faire vite, sinon elle ne pourrait pas séparer son orgasme et son soulagement.

« J'arrive. »

Pleione alla vite mettre sa tête entre les cuisses de Yuko, prenant appui sur ses fesses avec ses mains, et elle commença à lécher ce minou qui lui était offert. Elle savait à quel point sa chère et tendre aimait sentir sa petite langue râpeuse de neko contre son intimité, alors elle se fit plaisir en léchant lentement, passant dans les moindres recoins de son intimité dégoulinante pour lui donner un maximum de plaisir.

« Mmmrrraaawww... tu aimes quand je te broute la chatte, hein ma chérie ? »

Pleione était si contente de pouvoir savourer le goût de l'intimité de Yuko qu'elle en oublia le risque que sa chérie se soulage dans sa bouche. Elle se contentait de lécher langoureusement, ramassant la mouille qui coulait et la buvant avec délice. Sa queue caudale remuait de gauche à droite en signe de son plaisir, tous ses poils étaient légèrement hérissés, et elle frissonnait sur place. Et surtout, elle savourait ce moment intime au maximum, car elle craignait que leur intimité ne soit bridée une fois chez elle. Ses parents allaient avoir beaucoup de choses à digérer une fois qu'elles seraient de retour, alors peut-être qu'ils allaient demander à ce que les filles fassent chambre à part.

« Mmmhhh... rrrrrr... »

Très vite, les caresses linguales de la neko amenèrent sa chérie à jouir. Et heureusement, il n'y eut que de la cyprine à la sortie. Elle avala tout ce bon jus d'amour avec plaisir, et la Karistal alla ensuite se mettre dans un coin pour pouvoir se vider la vessie. Contrairement à elle, la Lilianstar ne tenait pas vraiment à la voir faire, elle resta un peu éloignée en attendant que sa chérie revienne.

« Bon... maintenant qu'on est toutes les deux soulagées, si on faisait quelque chose de... plus doux ? »

Pleione approcha sa bouche de l'oreille de Yuko.

« Après un tel voyage, je suis toujours pleine de courbatures. Et si on se faisait des massages ? Des massages... en tenue d'Eve. »

La neko ne laissait pas de doute sur le genre de massage dont elle avait envie. Le but n'était pas juste de dénouer ses muscles, elle voulait aussi se faire masser des endroits plus sensibles.

Pendant ce temps dans un autre coin du bois, Antares parlait avec Yuka de leurs rêves quand elles étaient petites. La neko parla de son rêve d'atteindre les étoiles, et sa chérie lui parla de son rêve de devenir une neko. Petite, elle voulait devenir une terranide avec pleins de poils, des petites griffes et des moustaches, et vivre au milieu d'autres nekos, dans une grande maison où elles pourraient jouer, manger et dormir ensemble. Malheureusement, leur rêve semblait leur avoir aussi attiré quelques ennuis, puisque leurs parents étaient obligés de les garder à l’œil tout le temps pour qu'elles n'aillent pas ouvrir les cages des esclaves et se blottir contre eux ou jouer avec eux.

« Alors tu étais une petite fille turbulente ? Pourquoi ça ne m'étonne pas ? »

La Lilianstar riait doucement en taquinant sa bien-aimée. Elle n'avait peut-être pas réussi à réaliser complètement son rêve, mais au moins, elle en avait concrétisé une partie. Grâce à la bénédiction de la déesse neko, elle pouvait se faire pousser des oreilles et une queue dès qu'elle le voulait, et elle gérait un harem rempli de belles nekos avec lesquelles elle pouvait jouer, manger et dormir selon son envie. Mais Antares, de son côté, savait qu'elle n'irait probablement jamais dans l'espace. De toute façon, avec les années, elle avait oublié ce rêve pour se concentrer sur sa future carrière.

« D'ailleurs, maintenant que j'y pense, mon père nous a nommé, ma sœur et moi, avec des noms d'étoile. Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi, mais en tout cas, j'adore mon prénom.
Oh, j'ai une idée. On pourrait faire pareil avec un de nos enfants. Ça te dirait ? »


Il y avait tellement d'étoiles dans le ciel, elles pourraient en trouver une avec un joli nom qui irait à un nouveau-né. Ou alors, elles pourraient tout simplement utiliser le mot « Étoile » dans une autre langue. Antares savait que la mère de Yuka était edorassienne, peut être que ça ferait l'affaire. Mais elle évita de trop s'emballer tout de suite, elles pouvaient bien penser à ce sujet un autre jour.

« Ah, cette forêt est si belle, si tranquille. Ça me donnerait presque envie de m'étendre dans l'herbe et faire un somme. »

Soudain, la neko eut une idée. Une idée qui la fit sourire et qui, elle l'espérait, ferait plaisir à sa chérie.

« Dis... si on jouait comme des nekos sauvages ? »

Elle vit que sa demande n'était pas claire, alors elle précisa.

« On se met à quatre pattes, on court dans l'herbe, on se saute dessus, on roule dans l'herbe, on se nettoie avec la langue... enfin toutes les choses que font les nekos quand ils ne grandissent pas dans une ville.
Je te proposerais bien qu'on se mette toutes nues pour rendre ça meilleur, mais j'ai peur qu'il fasse un peu trop froid. »

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 512 février 17, 2020, 08:47:37 pm

Yuko n'aurait peut-être pas le droit de sentir sa chérie lui nettoyer son minou une fois soulagé de ce voyage, mais cela viendra tôt ou tard. Il ne faut jamais dire qu'on n'aime pas si on n'a pas essayé, parfois à plusieurs reprises. Non pas pour forcer à aimer, mais en être sûr. Après tout, on n'est pas obligé d'aimer un aliment de suite, mais parfois, on s'y habitue ou l'on fini par aimer ça. Yuko avait bon espoir de lui faire aimer ça ou à défaut d'en aimer le goût, au moins la sensation. La Karistal avait une méthode radicale pour faire aimer les choses dont on n'était pas habituée. Un jour, elle mettra Pleione à nue, et laissera tout un tas de neko en chaleur lui uriner dessus, peut-être même qu'elle sera avec elle pour subir cette douche dorée. Un mélange de toutes ses odeurs, de ce liquide réputée dégoûtant, mais qui, dans une pièce remplis de neko en chaleur était un délicieux aphrodisiaque. Si bien que leur petit ébat amoureux finisse en une grandiose orgie... Mais chuuuuut... elle gardait ça secret, tout comme tout plein d'autres jeux amusant.

« Mmmmh, brave petite chatte. »

Sa tête entre ses jambes, elle la laissait jouer avec sa langue entre ses lèvres intimes. Parfois dedans, parfois dessus, elle savourait chaque petits coup de langue, ses doigts continuaient de masser son crâne, caressant ses cheveux. Yuko savourait, ronronnant doucement en la laissant faire, titillant parfois sa chérie, jouant avec la peur, le fait qu'elle était la maîtresse et donc, avait le dernier mot... mais son amour pour elle l'empêchait de vraiment aller contre sa volonté.

« Hmmm, ma chérie... qu'est-ce que j'aimerais te pisser dans la bouche... Mmmmh... t'imaginer la bouche ouverte... Mrrraaaaw.... ça m'excite... »

Pleione n'aurait été qu'une neko à son service, elle aurait pu passer à l'acte, mais elle était sa fiancée, Yuko lui devait un minimum de respect même si elle pouvait bien outrepasser son envie et faire ce que Yuko déciderait de faire. Mais non, la seule chose qui se déversa dans sa bouche, ce fut sa mouille, sa cyprine qui coula dans sa bouche, montrant que sa chérie avait fait là un excellent travail. Continuant de caresser les cheveux de sa neko, elle s'éclipsa après un petit moment le temps de vraiment se soulager avant de revenir à elle. Sauf que sa chérie était d'humeur un peu plus coquine. Un massage, en soit, n'avait rien de coquin, mais en tenue d'ève ?

« Kuhuhu... Vilaine petite chatte en chaleur... et tu oses me refuser mes envies ? Kuhuhu. D'accord, mais c'est ton idée, c'est donc toi qui va commencer par me masser. »

Yuko ne mit pas longtemps à se retrouver nue, malgré la fraîcheur de l'endroit. Elle se servait de ses vêtements comme de couverture. Assise dessus, elle observa sa neko, qui devra en faire autant pour venir la masser et cela avait intérêt à être bon !

« Tu veux que je me mette sur le dos ou sur le ventre pour commencer ? »

Le regard flamboyant, ce massage pourrait vite basculer sur autre chose, mais c'est Pleione qui a voulu ça. Il était dangereux d'agiter une torche dans un endroit rempli de poudre après tout...
Les deux autres amoureuses étaient plus sages – pour le moment – et venaient juste à se balader en bavardant, en dévoilant un peu plus sur leur jeunesse. Yuka – et Yuko – qui faisaient des bêtises pour pouvoir se rapprocher des nekos par exemple. Antares soumettait aussi l'idée de nommer leurs enfants ou au moins un avec le nom d'une étoile ? Et pourquoi pas ? Yuka savait qu'Antares était le nom d'une étoile, même sans s'y intéresser, elle savait ça. Mais elle ignorait que c'était aussi le cas pour Pleione ? Elles étaient encore loin du fait d'avoir des enfants même si peut-être que Yuka portait la vie en elle ? Qui sait ? En tous cas l'idée ne lui déplaisait pas.

« Pourquoi pas, il faudrait juste que tu m'apprennes des noms d'étoiles, car je ne suis pas très calée sur le sujet. »

Antares pourra étaler ses connaissances et apprendre de nouvelles choses à sa petite amie dans le but de trouver un nom parfait pour leurs futurs enfants ? Un projet amusant. Quand Antares soumettait l'idée de faire une sieste ici, en pleine nature, ça l'aurait bien tenté elle aussi, mais bon, ce n'était qu'une petite pause et puis tôt ou tard, elles retourneront en voyage pour finir le trajet. Mais la neko blonde soumettait une nouvelle idée, jouer aux nekos. Le fait de jouer ici, se sauter dessus, tout ça, comme le font tous les petits chats. Une idée qui ravissait Yuka au plus haut point, dés que ça concerne les nekos, elle était forcément d'accord. Cependant, elle devait bien la contredire sur un point...

« Kufufu, froid ? Mais on se réchauffera en jouant ensemble, et puis... »

Sans terminer sa phrase, Yuka usait de sa bénédiction pour faire pousser du poil sur tout son corps, devenant une furry, un chat angora au poil long, blanc et soyeux. Là, c'est sûr, elle n'aura pas froid.

« Si tu auras froid, tu devras juste m'attraper et me faire un gros câlin. »

Sans plus de politesse, Yuka retira ses vêtements un à un, sous cette forme avec ses longs poils, que ce soit la poitrine ou son entrejambe, ça restait caché sous une belle touffe bien douce de poils donc, pas de panique. Titillant sa fiancée, elle venait se frotter à elle en ronronnant de plus belle, sa joue se frottant contre son menton.

« Mmmmmmrrrrrraaaaaw... Viens jouer avec moi, Anta-nyan... Il faut surveiller ta petite chatte en chaleur, sinon elle va attirer tout plein de belles nekos ici et... Kufufu... »

Pas besoin de finir. Même si elle ignorait si des nekos étaient dans les parages, l'image de Yuka entouré de belles nekos qui profitait d'elle était peut-être tentante, mais elle n'était pas là pour ça, mais pour jouer ensemble. Il fallait bien la motiver un petit peu.

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 698


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 513 février 22, 2020, 06:15:53 pm

Pleione voulait sentir les douces mains de Yuko sur son corps pour la soulager de toutes les raideurs qu'elle avait accumulée au cours du voyage. Sa chérie était d'accord pour le faire, mais elle lui fit remarquer qu'elle était gentille de lui accorder ses envies alors qu'elle lui avait refusé les siennes.

« Je les refuse pour l'instant. Mais une prochaine fois... qui sait ? »

L'humaine-neko décida d'être la première à se faire masser, et elle retira tous ses vêtements pour s'en servir de couverture avant de s'asseoir dessus. Elle laissa sa chérie choisir par quel côté elle voulait commencer.

« Mets toi sur le ventre. Je vais te masser les épaules. »

Une fois sa fiancée couchée sur le ventre, la neko l'observa pendant quelques secondes. La voir nue était toujours un bonheur pour elle. Sa peau si douce, sa taille de guêpe, ses jolies petites fesses... ce corps méritait d'être honoré. Elle vint se mettre au-dessus d'elle, plaçant ses jambes de part et d'autre de ses hanches, et posa ses mains sur ses épaules.

« Commençons par ici. Tu es restée assise longtemps, il faut bien détendre cette zone. »

Pleione appuya avec la paume de ses mains sur les omoplates de Yuko, et effectivement, elles étaient un peu raides. Même sans être une masseuse professionnelle, elle savait comment trouver les endroits où sa chérie était tendue et comment appuyer pour la détendre. Elle pressa avec ses mains sur les zones raides, cherchant les nœuds dans les épaules de sa fiancée, se guidant à l'intensité des soupirs de plaisir qu'elle poussait.

« Ça te plaît quand j'appuie ici ? »

Les mains de la neko commencèrent à descendre dans le dos de l'humaine-neko en caressant et en pressant partout où ça faisait du bien. Elle allait et venait tout le long de sa colonne, cherchant tous les endroits qui pourraient avoir besoin d'un massage, sans oublier de revenir de temps en temps aux épaules. Plus Yuko gémissait et exprimait son plaisir, plus Pleione était contente et ronronnait.

« Mmmrrraaawww... j'aime te voir heureuse mon amour. Ça me fait des frissons... hhhmmm... partout. »

La libido de la neko la conduisit vite à vouloir offrir à sa future femme un massage plus audacieux, alors elle changea de position pour pouvoir faire glisser ses mains le long de son dos jusqu'à atteindre ses fesses.

« Oouuhh... je sens beaucoup de tensions ici. Beaucoup de nœuds... hhhmmm... non, ça ne va pas du tout.
Maîtresse... est-ce que je peux vous masser ici ? »


A moins que Yuko ne préfère s'en tenir à un massage plus classique, ce qui convenait aussi à Pleione.

De son côté, Antares avait proposé à Yuka de jouer comme si elles étaient des nekos sauvages vivant au milieu de la nature. Elle hésitait à se mettre toute nue pour jouer vu qu'il faisait assez froid, mais sa chérie ne fut pas aussi indécise. Non seulement elle affirma qu'elles se réchaufferaient en jouant, mais en plus elle usa de la bénédiction de la déesse des nekos pour devenir une chatte angora à poils longs. Elle fit ensuite tomber sa robe et sa lingerie, finissant complètement nue comme une vraie neko sauvage.

« Oh... si tu te proposes de me réchauffer avec ton joli petit corps... comment pourrais-je refuser ? »

La Lilianstar vit sa fiancée venir se coller contre elle, frottant son corps contre le sien en ronronnant, impatiente qu'elle vienne jouer avec elle. Mais à l'entendre, elle voulait plus qu'un simple jeu de chatons. La neko se dépêcha de retirer ses vêtements, et comme elle s'y attendait, le froid la prit vite. Elle se colla contre le corps chaud et velu de sa chérie pour se réchauffer.

« Hhhmmm... sentir tes poils tout doux contre moi... c'est tellement bon. Mmrraaww... »

Antares aurait pu rester collée contre Yuka pendant longtemps, mais elle lui avait promis un jeu, alors elles allaient jouer. La neko passa ses bras autour de sa chérie et se fit tomber en arrière en l'entraînant avec elle. Une fois par terre, elle roula sur le côté pour se retrouver au-dessus d'elle.

« Allez ma belle, essaie de m'attraper. »

Antares se mit à courir à quatre pattes dans l'herbe, poursuivie par Yuka. Étant habituée à marcher debout, elle n'avançait pas très vite, ce qui faisait plutôt le bonheur de sa chérie vu qu'elle pouvait la rattraper facilement. La neko sentit l'humaine-neko l'attraper en lui sautant dessus, et elles roulèrent ensemble dans l'herbe.

« Ah ah... ma chérie... c'est vraiment amusant. »

Jamais la neko n'aurait pensé qu'elle s'amuserait autant à courir dans l'herbe avec sa fiancée. Elle n'avait pas autant ri depuis qu'elle était enfant et qu'elle jouait avec sa sœur. La Lilianstar se fit plaisir en serrant fort sa partenaire velue et chaude contre elle en ronronnant.

« Mmmrrraaawww... ma Yuka-chu... ma peluche d'amour. »

Comment ne pas se sentir aux anges alors qu'elle s'amusait comme une petite folle et qu'elle avait une belle neko angora pour la réchauffer ? Antares savourait la moindre seconde de ce moment si particulier, et se préparait à repartir en courant.

Venez découvrir mes DC sur ce topic


Répondre
Tags :