Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 686


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
Sya était très heureuse de pouvoir accomplir l'envie de Pleione, mais elle lui fit remarquer qu'elle ne portait rien pour rendre Yuko folle de désir.

« Mais je peux aller prendre une de mes culottes. Ou même une des siennes. »

Mais l'ange de la luxure avait trouvé une autre idée. Pendant qu'elle partageait un baiser avec la neko, elle passait sa main entre ses jambes, caressant son petit minou chaud et humide. La Lilianstar sentit un drôle de frisson parcourir son bassin, et une nouvelle petite culotte apparut pour lui couvrir le derrière. C'était une ravissante pièce de lingerie noire, fendu au niveau du vagin et de l'anus pour qu'il n'y ait pas besoin de l'enlever pour pouvoir continuer à se faire remplir. Une fois ce baiser terminé, l'ange demanda à l'humaine-neko de venir regarder le derrière de sa fiancée de plus près. Très vite, elle se laissa envoûter par cette belle culotte, et la neko sentit le visage de sa chérie plonger entre ses fesses.

« Nnnyyyaaa... ooohhh... Yuko... »

Pleione se faisait lécher son entrée secrète, mordre et griffer son petit cul, et elle adorait ça. Yuko se déchaînait sur son joli derrière, elle en était tellement folle qu'elle ne voulait plus le quitter. Et au milieu de tout ça, Sya se régalait à observer l'amour passionné des deux jeunes femmes en caressant le corps de la neko.

« Mmmyyyuuu... Sya... hhhmmm... c'est parfait. Je suis tellement contente... mmrraaww... que ma chérie... joue avec ma culotte. »

C'était comme si elles partageaient le même fantasme. La Lilianstar se mit à imaginer toutes les choses coquines qu'elle pourrait faire avec sa chérie maintenant qu'elle était elle aussi affamées de culottes, et cela ne fit que l'exciter encore plus. Elle miaulait et couinait allègrement, tortillant son joli petit cul pour garder sa maîtresse bien excitée.

« Ooohhh... nnnyyyaaa... ça vient... hhhmmm... NNNYYYAAA ! »

Entre l'excitation mentale, la langue sur sa rondelle et les mains sur son fessier, Pleione finit par jouir et sa mouille jaillit de son antre. La plupart de son jus intime termina sur le corps de Sya, mais quelques gouttes atterrirent dans la culotte de la neko, de quoi rendre son parfum encore plus délicieux. Cet orgasme apaisa la Lilianstar, qui profita d'un moment de repos contre le corps de l'ange de la luxure en ronronnant. Sa chérie continuait de vouloir jouer avec sa petite culotte, mais elle décida de lui compliquer un peu les choses.

« Ggrroouu... tu aimes ma culotte... ma chérie ? »

Pleione se leva du lit et se remua ses fesses devant Yuko.

« Alors viens l'attraper. »

La neko se mit à courir dans la chambre, comme une enfant qui voulait jouer à chat. Elle espérait maintenant que le sort de l'ange était assez puissant pour que sa chérie ait envie de la poursuivre et de l'attraper pour s'occuper de son joli petit cul.

De son côté, Antares venait de quitter une pièce remplie d'adorables petits chatons pour s'offrir un moment seule-à-seule avec Yuka dans le vestiaire des maids. Sa chérie enleva ses collants et sa petite culotte, caressa un peu son minou pour bien montrer qu'il était mouillé, et demanda à sa fiancée de venir soulager cette zone brûlante avec sa merveilleuse langue. La neko, qui goûta le jus intime de sa chérie sur ses doigts, sourit en la voyant se comporter avec un peu d'autorité.

« Oh, ma Yuka-chu... je serais ravie de soulager ton entrejambe. Approche. »

La Lilianstar se mit à genoux devant l'humaine-neko, posa ses mains sur ses petites fesses et sa bouche sur ses lèvres intimes. Elle y déposa un baiser et entendit sa chérie miauler.

« Myyyaaa... comme tu es sensible. Il faut que je te soulage. »

Antares commença à lécher avidement l'entrejambe de Yuka. Elle se faisait plaisir à laper les moindres recoins de cette vulve gonflée et humide, récoltant la mouille qui en coulait sur sa langue et se régalant aussi bien de son jus intime que de ses miaulements. La Karistal avait vraiment l'air de prendre son pied.

« Hhhmmm... ce petit minou... est un délice. »

En même temps qu'elle léchait, la neko jouait avec le fessier de la demoiselle, griffant et fessant sa chair rose pour lui faire retrouver des couleurs. Cette combinaison d'attaques sur deux côtés ne mit pas longtemps à avoir raison de la chaleur de l'humaine-neko, qui laissa sa cyprine gicler sur le visage et dans la bouche de son amante.

« Aaahhh... un pur régal. Je me sens... requinquée. »

Antares se lécha les babines et se releva pour embrasser passionnément Yuka. Sa langue força le passage à travers ses lèvres pour aller trouver sa jumelle dans la bouche de son amante. Et tandis qu'elle l'embrassait, elle continuait de garder une main sur son fessier, le pressant et le malaxant. Quand elle finit par rompre le baiser, une lueur de malice éclairait ses yeux.

« Tu as bien profité de ma langue, mais maintenant c'est à toi de faire quelque chose pour moi. »

Elle aurait voulu lui demander d'aller mettre un uniforme de maid, mais elle ne voulait pas qu'elle se déshabille complètement.

« Je sens quelque chose qui me démange sous ma culotte. Sois une bonne petite et va jeter un coup d’œil. »

Antares laissa Yuka l'installer pour que ce soit plus confortable pour elle, puis elle la regarda passer sa tête sous sa robe, à la recherche de ce qui la grattait sous sa lingerie.

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Quel plaisir de fourrer son nez entre ses jolies fesses ! Yuko s'en réjouissait ! Même sans le coup de pouce de Sya, c'était un vrai régal ! Mais là, forcément, c'était un cran au-dessus. Elle s'en donnait à cœur joie, ses mains pressant son petit cul, ses dents venant tirer sur ce fin morceau de tissu, sa langue caressant ce dernier, c'était un vrai plaisir ! Cela lui laissait l'occasion de reposer son service trois pièces, mais il n'allait pas tarder à servir de nouveau même si pour le moment, cela ne faisait que lui donner une trique aussi dure que le plus résistant des métaux.

« Mrrrrawwww ! Oh ma chérie... Ton cul est... si exquis ! »

Ses yeux ne pouvaient s'en détacher, elle adorait cette petite partie de son corps alors que sa neko était si parfaite pourtant ! Mais pour le moment, seul son petit cul était précieux. Même son entrejambe puisque la culotte entourait cette partie de son corps, mais elle ne voyait que ce dernier. Cette culotte, c'était sa vie et dieux qu'elle chérissait sa propre vie ! Elle se frottait dessus comme un chat qui sentait une odeur particulièrement forte et qu'elle adorait cela. Une drogue, une drogue très délicieuse ! Elle ne cessait de continuer, alternant les coups de langue, se frottant dessus ou simplement les peloter, sans oublier d'utiliser les dents aussi, ce petit cul était absolument délicieux. Même quand sa chérie jouissait, elle en faisait à peine attention. Elle n'avait accès qu'à son petit cul après tout alors son petit minou baveux, une autre fois. Sauf que Pleione se sentait plus légère et comptait le faire savoir en voulant jouer. L'attraper ?

« Kuhuhu... Ne compte pas m'échapper, vilaine petite chatte ! »

Tel un félin, Yuko était à quatre pattes sans quitter Pleione des yeux, sa queue caudale remuait doucement et sa seconde queue était fièrement dresser, tel un frelon prêt à piquer sa proie. Elle bondit du lit, cherchant à attraper sa chérie qui lui échappait quand même un peu. La chambre n'était pas immense sans être pour autant petite. Pleione avait quand même de quoi bouger pour éviter Yuko qui termina quand même par lui bondir dessus pour la faire chuter au sol. Merci les tapis. Les mains sur ses poignets, elle la maintenait au sol, ventre à terre, elle approcha son visage du sien, venant passer le bout de sa langue sur sa joue.

« Mrrrraww... Tu ne m'échapperas pas, chérie... Ecarte bien tes jambes... Car je compte pas te demander la permission... Je vais te baiser jusqu'à vider mes couilles en toi... »

Yuko n'avait pas perdu sa passion de sa petite culotte, son bassin allait se frotter dessus donc c'était un minimum pour calmer son envie de dessous coquin. Tenant parole, elle se pressa contre elle, laissant sa lame de chair pénétrer le corps de Pleione en ronronnant de plaisir ! Un plaisir qui lui donnait l'impression que ça faisait une éternité que cela ne lui était pas arrivée ! Mais quelques minutes, ce n'est qu'une banalité pourtant ? Pendant son plaisir, l'ange n'oublia pas d'agir en se rapprochant de Pleione, venant reprendre plus ou moins place. Sauf qu'elle lui laissa que son petit minou bien doux sous le nez, la neko pouvait se faire plaisir de ce côté aussi ! La mouille de Sya pouvait avoir bien des goûts, selon les plaisirs de ses partenaires, mais de base, elle aimait la rendre un peu sucrée. Sya n'était qu'une friandise qui aimait se faire lécher à bien des endroits.

« Reprenez un peu de force, Maîtresse. »

Posant doucement les mains sur sa tête, elle venait guider sa tête vers ce chemin si délicieux, sucrée et plein de surprise. Comblée plus encore les deux amoureuses, voilà une mission qu'elle aimait prendre.
Prise par une violente vague de chaleur, Yuka n'avait qu'une envie, retrouver les mains ou la langue – ou même mieux – de sa chérie entre ses jambes pour calmer ses chaleurs ! Non pas qu'elle soit vraiment en chaleur comme Pleione – ne sait-on jamais – mais elle avait vraiment envie que sa fiancée vienne l'aider à se sentir soulager. Venant l'attirer en lui faisant goûter de sa mouille, la neko ne mis pas longtemps à venir y loger sa tête entre ses cuisses, lui arrachant déjà un délicieux miaulement.

« Nyaaaaaa~ »

Antares continua, laissant la neko miauler de plaisir pendant que Yuka se sentait doucement grimper au septième ciel. La jeune neko lui caressait la tête pendant qu'elle faisait son travail, un plaisir incroyable qui traversait son corps. C'est dingue comme le simple fait de retarder leur petite séance de plaisir la rendait à ce point si sensible ? Peut-être que Yuka aussi venait de rentrer dans ses chaleurs ? Ou alors la présence de l'ange de la luxure rendait simplement tout ce beau monde un peu plus coquin ? Ou ce n'était alors que le simple fruit du hasard ? Quoi qu'il en soit, Yuka continua de sentir si bien, même si parfois la bave venait à couler le long de son menton, elle se fichait de ce petit détail. Elle était tellement bien. Entre les mains de sa neko chérie qui lui faisait tant de bien rien qu'avec sa langue et ses mains, elle se fichait de tout en ce moment, seul son plaisir comptait et quel pied ! Mais après de courtes minutes, Antares obtint une récompense liquide qui glissa directement dans sa petite bouche, laissant une neko essoufé mais bien plus soulagée.

« Nyaaaaa.... haaaaa.... merci, Anta-nyan... »

Prise entre les bras d'Antares, elle l'embrassa volontiers en la gardant dans ses bras, sans glisser ses mains à certains endroits, elle se faisait juste plaisir en la serrant contre elle durant un délicieux baiser. Mais bien entendu, il fallait lui renvoyer la pareille. Yuka en profita pour remettre ce qu'elle venait de retirer avant de se rapprocher de la neko blonde qui avait apparemment quelque chose sous sa robe ? Soit, elle allait lui prêter main forte. Elle se glissa sous sa robe, venant loger sa tête entre ses cuisses pour que le bout de son petit nez vienne se frotter contre sa culotte.

« Hmm, Anta-nyan, j'aime me cacher sous ta robe. »

Elle y était bien, c'est vrai. Mais se cacher n'était pas le but du jeu. Elle venait embrasser sa culotte, venant lécher sa petite zone intime sans retirer sa culotte pour le moment, juste assez pour bien l'humidifier et l'exciter un peu plus que nécessaire. Écartant cette dernière, elle avait ainsi accès directement à son minou qu'elle venait lécher avec palisir en récoltant son petit jus intime du bout de sa langue.

« Nyaaaa, je sais d'où viens le soucis, mon amour. »

Se tenant en agrippant à son porte jarretelle, Yuka y allait plus voracement en se collant entre ses jambes, sa langue venant chercher le souci le plus profondément possible, elle fut ravie de pouvoir être la source de ses ronronnements de plaisir, Yuka en faisait de même ! Ses mains ne venaient pas jouer avec ses petites fesses mais elle était bien aggripée à elle en retour et elle ne comptait pas quitter cet endroit sombre mais plaisant avant d'avoir soulager sa fiancée.

« Mhhhh, amour... je t'aime tellement... toi et ta petite chatte délicieuse... »

Le plaisir, l'amour, deux choses similaires qui avait bien des visages et formes.

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 686


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
Pleione voulait exciter les instincts de chasseuse de Yuko. Le désir sexuel fort de sa chérie combiné à la joie de la chasse et de devoir attraper sa proie pour la baiser ne pouvait que la rendre plus excitée. Cela faisait partie des instincts sauvages de neko que même les plus civilisés d'entre eux ne pouvaient pas pas effacer. Elle se mit donc à courir dans tous les coins de la chambre en riant. Sa chérie affirmait qu'elle ne pourrait pas lui échapper, et elle était curieuse de voir combien de temps elle allait mettre à la rattraper. A chaque bond de l'humaine-neko, la Lilianstar se décalait et filait loin d'elle.

« Ku ku ku... il faudra faire mieux si tu veux m'attraper. »

Mais finalement, Yuko finit par bondir sur Pleione et la plaqua sur le tapis, ventre sur le sol, ses mains la tenant fermement par les poignets. La neko se tortilla un peu pour faire croire qu'elle voulait s'échapper, mais elle avait surtout hâte de voir ce que sa chérie allait lui faire. Cette dernière lui lécha la joue et lui annonça que la course était finie, qu'elle allait la baiser jusqu'à ce que ces couilles soient complètement vidées.

« Mmmrrraaawww... oh oui... merci mon amour. »

Elle sentit la trique puissante de sa maîtresse entrer dans son minou trempé, de quoi la faire miauler de bonheur. Mais ce n'était pas tout, même Sya décida de se prendre au jeu et vint mettre son intimité ruisselante devant le visage de la neko. A l'entendre, lécher cette fente allait rendre des forces à la terranide. Elle se laissa doucement guider par les mains de l'ange de la luxure jusqu'à cette délicieuse friandise, qu'elle se mit à lécher avec bonheur.

« Hhhmmm... nnnyyyaaa... »

La mouille de l'ange était délicieuse et légèrement sucrée, Pleione se régalait en la buvant, et cela ne faisait que rendre la pénétration meilleure. Yuko lui remplissait la chatte avec son sexe, allant et venant avec une force qui montrait bien sa nature de dominatrice. La neko n'était plus qu'un jouet sexuel utilisé par sa fiancée et par Sya pour leur donner du plaisir... et elle adorait ça. C'était vraiment la meilleure façon pour elle pour que ses chaleurs soient apaisées et que la vie germe dans son ventre.

« Gggrrrooouuu... »

Quelques minutes passèrent, qui semblèrent n'être que des battements de cils pour Pleione tant elle prenait son pied, puis elle sentit le sperme de Yuko jaillir en elle. Encore une chance de plus de finir enceinte. Après cela, elle eut du mal à réunir la force et l'envie de bouger, mais elle le fit pour pouvoir se dégager de l'étreinte de ses amantes. Pas parce qu'elle ne voulait plus de câlins, mais parce qu'elle avait une nouvelle idée pour rendre le jeu plus amusant. Elle alla donc se lover contre sa chérie et l'embrassa tendrement, économisant ses forces pour continuer à jouer.

« Hhhhmmm... Yuko... nnyyaa... »

Quand le baiser se rompit, la neko pinça l'une des oreilles pointues de l'humaine-neko avant d'y murmurer son idée.

« Mon amour... mmmyyyuuu... maintenant que nous partageons... l'amour des petites culottes... aaahhh... que dirais-tu... d'aller en chercher d'autres ? »

Les siennes, celles de la Lilianstar, celles de l'ange de luxure ou même d'autres, peu importe. Pleione voulait profiter de cette occasion pour lui faire découvrir son fantasme plus en profondeur.

De son côté, Antares se faisait plaisir en jouant avec Yuka. Sa petite chérie venait de passer sa tête sous sa robe, et selon ses dires, elle aimait bien sa cacher ici. La neko sentit les lèvres de son amante déposer des baisers sur sa culotte avant de l'écarter pour lécher ses lèvres. Elle venait de trouver ce qui démangeait tant sa maîtresse.

« Nnnyyyaaa... alors fais quelque chose... pour que ça ne gratte plus. »

La Lilianstar pouvait sentir les doigts de sa soumise agrippés à son porte-jarretelles, sa langue qui essayait d'aller le plus loin possible dans son intimité pour la soulager, ses ronrons légers sous sa robe. Elle arrivait à sentir tout ça malgré ses intenses ronrons et ses miaulements de bonheur.

« Aaahhh... ooouuuiii... c'est bien ma chérie. Continue... mmrraaww... comme ça. »

Si Yuka se régalait, alors Antares était aux anges. Son adorable fiancée lui offrait un traitement de rêve avec sa langue, un pur délice. Elle se laissa aller joyeusement jusqu'à ce que l'orgasme n'arrive et que son minou ne relâche sa délicieuse mouille.

« NNNYYYAAA !!! Ooouuuhhh... »

Après l'orgasme, la neko sentit tout son corps se détendre et elle s'étala à moitié sur le banc. Sa chérie sortit de sous sa robe, et elle la fit s'asseoir à côté d'elle.

« Aaahhh... viens par là. »

Les deux amantes partagèrent un merveilleux baiser, à la fois tendre et intense, puis Antares lui donna ses consignes pour la suite.

« Déshabille-toi ma chérie. Puis déshabille-moi. Je veux jouer avec toi... sans rien pour nous gêner. »

La neko regarda sa fiancée passer ses mains sur tout son corps pour lui enlever ses habits, frémissant en sentant les caresses coquines de ses doigts curieux, puis elle la regarda se dénuder en salivant devant la beauté de son corps nu. Elle n'en revenait pas d'avoir autant de chance.

« Maintenant... montre-moi ton talent. Je t'offre mon corps... fais-en ce que tu veux. »

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

C'était incroyable, Yuko savourait tout ce plaisir. Maintenir sa neko au sol et la prendre comme telle, oui, cela l'excitait beaucoup. La place dominante était très clairement à Yuko et elle aimait cela. Peut-être que planter son sexe dans un autre trou serait tout aussi agréable, mais c'est vrai que son envie d'avoir une Pleione enceinte rendait ce trou un peu moins attirant que d'habitude. Le fait de l'écraser, de sentir sa queue s'enfoncer en elle, dans son petit trou moite, sa joue se frottait contre la sienne. Même l'ange y trouvait son compte. Elle n'avait pas un rôle aussi actif que Yuko, mais elle aimait laisser Pleione jouer avec son petit bonbon, lui offrant un petit goût sucré dans son jus d'amour. Pas aphrodisiaque ou quoi, juste un petit cadeau sucré.

« Hmmm, savourez, Maîtresse. »

Pour Yuko, c'était tout bénéf'. Elle voyait sa femme lécher le minou de Sya, ça ne faisait que renforcer encore plus sa trique et cela garantissait encore le plaisir de Pleione. Elle ronronnait près de son oreille, continuant de lui donner des coups de reins de plus en plus fort, car elle allait la remplir à nouveau sa chambre à bébé et cela ne sera pas la dernière fois de la journée, oh non. Après quelques minutes de pur plaisir, Yuko déversa sa crème dans sa fiancée, le visage arrosée par le jus de l'ange. Ce fut un nouveau câlin pour le petit couple qui se reposait doucement pour ensuite rebondir sur un jeu qui semblait bien amusant aussi.

« Mrrrrrr d'accord... Mais seulement si tu portes les petites culottes. Nyaaaaa.... Je resterais dans ton dos et j'y glisserais ma bite... justre entre tes cuisses et ta petite culotte... puis peut-être que je jouirais comme ça... ou alors encore en toi ? Hmmm... »

Yuko était en forme, comme sa moitié. Le travail de Sya était terminé, du moins dans cette chambre.

« Maîtresses, Sya va vous laisser continuer en espérant que vous serez bientôt mamans. Sya à autre chose à faire dans le coin donc, elle vous verra peut-être bientôt et si besoin, invoquer là. »

Saluant le couple d'un petit geste de la main, elle disparue dans un petit nuage d'étoile, laissant à nouveau les nekos seules, bien que cela ne les dérangeait pas.

« Cela dit... on regarde dans ta valise ou dans mes tiroirs ? »

La valise devait être à nouveau défaite ou bien Pleione serait plus tentée de porter la lingerie de sa fiancée ? D'autant plus qu'elle n'avait pas encore sélectionné ses cadeaux. Ce serait une bonne raison de jeter un œil.

Yuka était sous la robe de sa future femme, agrippée à elle pour venir lécher sa petite fente, une délicieuse petite fontaine d'où son nectar ne cessait de couler. C'était un tel délice ! Elle lapait cette petite chose pour sentir son plaisir qui se calmait doucement pour de suites devenir plus intensse. Oh que oui. Elle adorait sentir tout ce plaisir couler dans sa bouche. Ce petit jus intime était tellement délicieux, et ça coulait encore et encore, comme une source intarissable ! Yuka venait même à se demander si Antares n'allait pas laisser couler un autre genre de jus ? Mais apparemment non, ce n'était pas plus mal, elle était encore toute propre.

« Mmmmh, ouh, Anta-nyan... tu es... délicieuse. »

Elle continua, laissant sa langue jouer les serpents pour s'étirer le plus possible pour explorer des parties inconnue de ce petit tunel, mais elle n'était qu'une neko, sa langue était comme beaucoup de langue et ne pouvait pas grandir en un claquement de doigts. Mais qu'importe, elle avait eut sa récompense, un délicieux liquide coula dans sa bouche, délicieuse... Yuka devait donc sortir de cette robe, elle y était pourtant si bien, pour s'asseoir près de sa fiancée. Embrassant cette dernière, elle se sentait comme sur un petit nuage, elle se laissait faire, volontiers, mais ce n'était pas le but. Elle devait découvrir sa fiancée et en faire de même par la suite.

« Hum, je t'enlève tout ? »

Même son délicieux porte-jarretelles avec ses collants ? Elle commença par le haut et le bas aussi comme c'était une robe une pièce, partageant un baiser rapide en passant près de ses lèvres avant de venir délivrer sa délicieuse poitrine de son soutien-gorge. Elle adorait cette partie de son corps. Si tendre, si moelleux, si délicieux, mais mis à part ses mains, rien d'autre ne vint caresser sa délicieuse peau à cet endroit. Elle mis donc sa neko à l'aise avant d'en faire de même de son côté, jusqu'à ce que sa neko soit satisfaite de la vue. Yuka respirait assez fort, excitée par tout cela. Antares s'offrait à elle. Dans un petit rayon lumineux près d'elles, venait apparaître l'ange de la luxure, elle aussi dans son plus simple appareil.

« Sya ? »
« Bonjour, Maîtresses. J'étais venue voir votre sœur, mais j'ai senti une délicieuse odeur par ici donc, je suis venue vous voir avant de partir. »

L'ange observa les deux nekos, qui semblaient bien s'amuser. J'étais venue voir votre sœur, mais j'ai senti une délicieuse odeur par ici donc, je suis venue vous voir avant de partir. Elle se rapprocha de Yuka, venant renifler son cou en caressant son corps, avant de sentir l'entrejambe d'Antares, montant plus haut vers son ventre.

« Hmmm... Vous sentez délicieusement bon, toutes les deux... Sya peut rester vous regarder ? Comme ça si vous voulez l'aide de Sya, elle pourra vous aider gratuitement. »
« Gratuitement ? »
« Maîtresse Yuko a déjà payer Sya en acceptant que sa deuxième femme rejoigne votre harem, Sya peut donc vous offrir bien des choses pour cela. Sya a aidé ses Maîtresses dans leur projet. »

Le projet d'avoir une jolie famille de neko, mais elle n'était pas obliger de le dire. Certes, avec Sya, c'était forcément liée à la luxure, mais leurs sœurs pouvaient bien se demander quel genre de projet, il s'agissait ? L'ange venait se poser contre le corps d'Antares – volant ainsi la place de Yuka – en posant son front contre celui de la neko.

« Sya peut faire en sorte que Maîtresse Antares se fasse bien baiser par Maîtresse Yuka ? Elle peut faire en sorte que votre utérus soit plus fécond pour que vous ayez plus de chance ? Hihihi ! C'est ça qui est drôle ! Quand une neko à ses chaleurs, ça se répand comme une traînée de poudre ! Surtout quand une prêtresse est dans le coin... »

Antares et Yuka seraient donc en chaleur ? C'était peut-être un mensonge pour mieux jouer avec elle... ou pas ? Yuka semblait très envieuse après tout, mais bon, les chaleurs, ce n'est pas quelque chose de contagieux comme un rhume. Après avec Sya.... C'est possible que sa magie puisse déclencher ce genre de choses.

« Nyaaaaaaaa... Sya, tu voles ma place ! C'est moi qui dois jouer avec Anta-nyan ! » boudat-elle.
« Pardon Maîtresse, votre fiancée est tellement excitante et son corps agréable... Sya vous demande pardon. »

Elle se dégagea, laissant la neko se blottir amoureusement contre le corps de rêve de sa femme.

« Hmm, on fait quoi, mon amour ? »

La tentation... ou non ?

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 686


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
Pleione eut un sourire jusqu'aux oreilles quand Yuko lui dit qu'elle était d'accord pour aller chercher d'autres petites culottes pour jouer avec, mais seulement à condition qu'elle les portent. Elle comptait glisser sa queue tendue entre ses cuisses et sa culotte, et put-être jouir comme ça, ou bien le faire en elle pour ne pas gâcher son délicieux jus.

« Nnnyyyaaa... quelle merveilleuse idée. »

La neko regarda Sya disparaître dans un nuage d'étoiles en leur souhaitant de devenir mamans grâce à leurs efforts, puis elle se concentra à nouveau sur sa chérie. Où aller chercher les culottes ? Dans la valise de la Lilianstar ou dans le tiroir de la Karistal ?

« Hhhmmm... le choix est difficile. »

D'un côté, Pleione pourrait attiser l'excitation de Yuko en lui faisant découvrir ou redécouvrir ses plus jolies dessous, mais de l'autre, elle avait très envie d'aller fouiller dans la lingerie de sa chérie pour découvrir de nouveaux trésors. Elle réfléchit un peu, et l'une de ces deux idées ne tarda pas à la tenter plus que l'autre.

« Mmmrrraaawww... allons fouiller dans ton tiroir. Ça me permettra de choisir... ce que j'emmènerai avec moi. »

Les deux amantes allèrent ensemble jusqu'à la commode à sous-vêtements de la chambre, et la neko ouvrit le tiroir qui contenait les petites culottes. Comme elle avait déjà fouillé dans ce tiroir plusieurs fois, elle reconnut la plupart des dessous qui passèrent entre ses doigts. On trouvait de tout là-dedans, depuis la petite culotte en coton pour le confort au quotidien jusqu'au string en dentelle le plus indécent et provocateur. Avec l'accord de sa partenaire, elle commença à vider le tiroir en examinant avec envie chaque petite culotte. Elle les prenait, les observait sous toutes les coutures, les reniflait et les frottait contre sa poitrine nue et ses tétons dressés. Dans son état de chaleur, elles les trouvaient toutes parfaites, et elle aurait voulu se recouvrir le corps avec avant de laisser son amante répandre sa semence partout sur elle. Mais ce n'était pas le but du jeu. Le sperme était pour son petit minou, pas question d'en gâcher.

« Ooouuuhhh... c'est si difficile de choisir. Elles sont toutes magnifiques... et excitantes. »

Après avoir étalé sur le sol le contenu du tiroir de la Karistal, la Lilianstar passa de longues minutes à se décider, et porta finalement son choix sur quatre culottes aux styles très différents : une petite culotte blanche à rayures roses, un slip brésilien bleu ciel très échancré autour des fesses, une culotte noire avec un laçage très sexy et un string blanc avec un nœud en haut des fesses. Une belle collection qu'elle se dépêcha de mettre devant le nez de sa future femme.

« Qu'en-dis tu mon amour ? Tu es d'accord pour que je prenne... nnyyaa... ces merveilles... avec moi... quand je partirai ? »

Et en attendant qu'elle se décide sur cette question, Pleione retira la petite culotte apparue grâce à la magie de Sya et enfila la culotte blanche à rayures roses avant de se coucher sur le ventre. Elle bomba légèrement ses jolies fesses et les agita devant les yeux de Yuko.

« Allez ma chérie... viens te soulager. Utilise-moi... mmmyyyuuu... comme tu en as envie. »

De leur côté, alors qu'Antares et Yuka semblaient bien parties pour s'ébattre avec fougue, Sya arriva dans le vestiaire des maids dans un rayon lumineux. Elle était elle aussi complètement nue et prête à s'amuser.

« Bonjour Sya. »

Si l'ange n'était pas une entité de la luxure, la neko se serait probablement couverte. Mais à la place, elle la reluqua sans vergogne. La demoiselle aux cheveux bleus s'approcha de Yuka et renifla son cou tout en caressant son corps, puis elle alla sentir le parfum qui s'échappait de l'entrejambe d'Antares. Apparemment, ces odeurs étaient délicieuses, et Sya voulait rester un peu avec le petit couple pour les regarder faire l'amour. Elles pourraient même faire appel à ses pouvoirs si elles le souhaitaient.

« On s'en souviendra. Allez ma chérie, approche. »

Mais l'ange de luxure prit la place de l'humaine-neko contre le corps de la neko, front contre front. Elle lui parla de baise puissante, de fécondité, et expliqua que les chaleurs avaient tendance à se propager rapidement chez les nekos.

« Se répandre ? Attends... tu veux dire que ma sœur est en chaleur ? »

Tout à coup, le ton d'Antares devint bien plus sérieux. Elle semblait inquiète, et sa chaleur intérieure baissa.

« C'est pas bon. C'est pas bon, c'est pas bon. »

La neko se mit à faire les cent pas dans la pièce.

« Si Pleione est en chaleur, elle va vouloir que Yuko la mette enceinte. Et si jamais ça arrive, mes parents vont piquer une crise. Ils sont très attachées à leurs vieilles règles. »

D'un côté, elle aurait voulu les arrêter. Mais de l'autre, elle n'en avait pas envie car elle se disait que ça ne servait à rien. En plus, Sya et Yuka l'aidèrent à se convaincre qu'elle ne devait pas intervenir. La neko se résigna.

« De toute façon, on y peut rien. En ce moment, mon idiote de sœur ne pense pas avec sa tête mais avec son utérus. Je ne pourrais pas la séparer de Yuko même si je le voulais. Il ne me reste plus qu'à espérer que tout ce sexe ne sera qu'un bon moment et qu'il ne donnera pas de bébé. »

Antares retourna s'asseoir et essaya d'oublier ses craintes tandis que l'ange de luxure avait repris sa place. L'humaine-neko se mit à bouder parce que la demoiselle aux cheveux bleus lui avait pris sa place sur les genoux de son Anta-nyan, mais elle la retrouva vite. Blotties l'une contre l'autre, les amoureuses se demandaient ce qu'elles pourraient faire ensemble. Un tas de possibilités s'offraient à elles maintenant que Sya était là.

« Hhhmmm... eh bien... on pourrait faire des tas de choses. »

La neko laissa ses mains vagabonder dans le dos et sur le fessier de sa chérie.

« Je pourrais demander à Sya de rendre ta peau plus sensible pour te caresser et te chatouiller partout. Ou bien je pourrais te rendre accro à la fessée, comme ma sœur l'a été quelques jours plus tôt, et jouer avec ton joli derrière. Pour rester dans le classique, je pourrais aussi me faire remplir les seins de lait et te regarder me téter. Pour plus d'excitation, je pourrais même inviter Sya à me téter en même temps. »

Le petit couple laissa ses idées sortir sans interruption, évoquant toutes les possibilités qui leur venaient en tête. Mais finalement, Antares eut une idée qui l'attira plus que les autres.

« Ce que j'aimerais faire maintenant... ce serait de te voir... en uniforme de maid. Je veux te voir ramper à mes pieds... nnnyyyuuu... et obéir à mes ordres. Te voir t'occuper... mmrrraaawww... de mon gros pénis... bien juteux et veineux. »

Elle tourna ensuite son regard vers Sya.

« Dis Sya, tu penses pouvoir donner à ma chérie un bel uniforme sexy... qui me rendra folle de désir en la voyant ? Il me faudra aussi... une belle queue puissante... qui durera juste quelques heures. »

La neko savait que l'ange pouvait la transformer en futa, mais est-ce qu'elle pourrait faire apparaître un uniforme sur le dos de sa chérie ? Et est-ce que cette dernière accepterait de servir de domestique à sa fiancée ?

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

De retour à deux, les nekos pouvaient retrouver leur intimité pour continuer de jouer comme bon leur semble. Sya ne les avaient pas dérangées, au contraire, mais maintenant, rien ne pourraient les déranger, ce n'était rien qu'entre elles ! Sa chérie allait vers son tiroir qu'elle fouilla minutieusement, étalant tout ça au sol. Ça ne fait rien. Si elle ne ranger pas, une servante le fera sans se poser de question, elles étaient là pour ça. Dans son dos, sa queue filant entre ses cuisses, elle la laissait faire son choix en caressant son petit ventre, ronronnant contre elle.

« Prends ton temps, amour... »

Ses lèvres venaient embrasser une partie de son cou, comme de son collier avant qu'elle ne lui présente quatre petites choses qu'elle voulait prendre en souvenir. Il y avait du classique, mais elle pensait qu'elle aurait surtout pris plus coquin que ça. Enfin, ça lui laissait une idée de ce que sa chérie aimait ou du moins, aimait voir Yuko dedans.

« Prends, ma chérie... Il me tarde de plonger mon visage dans ton tiroir à petite culotte pour renifler tout ça... Kuhuhu ! Je pourrais même en pécher une avec les dents, voir si ma chance me fera tirer une jolie culotte qui t'appartient ? »

Ce sera à voir une fois sur place. Pleione se changea, mais à peine sa petite culotte fut retirer qu'elle disparue comme elle était apparu sur elle. Objet créer par la luxure, si elle ne comptait plus jouer avec, elle n'avait plus de raison d'exister. Dommage, mais Yuko pourrait aisément lui trouver la même culotte. Se plaçant bien en position, la petite neko la tentait toujours avec son beau petit cul, à croire qu'elle voulait que Yuko passe par la porte arrière vu combien son petit cul était superbement moulé dedans !

« Hmm, ne dis pas ça, vilaine chatte ou bien, je pourrais t'initier au plaisir... A-N-A-L ! »

Sa main caressait ce joli cul, mais non... ce plaisir devait être consommé que dans quelques mois, quand elle sera officiellement Pleione Karistal, sa moitée, et la future mère de ses chatons. La demoiselle vint de placer, son corps épousant celui de sa neko, elle glissa sa queue dans sa culotte, prisonnière dans sa culotte qui n'était pas porté par elle. Drôle de petite chose, mais en rien dérangeante ! Yuko remuait quelque peu, sa queue se frottant entre sa culotte et l'intimité de sa neko. Continuant ses ronrons, elle léchait parfois la joue de sa chérie sans aller trop vite.

« Hmmmm ma chérie... tu sais ce que tu vas faire ? Hmmm... Tu vas me branler.... dans la culotte... et je te laisse choisir... si je dois souiller ton cadeau... Ou bien... si tu la fais rentrer en toi... pour te remplir ta petite chatte ? »

Un choix qui revenait à Pleione, tout comme c'était elle qui allait faire jouir Yuko, même si Pleione ne sentira pas quand elle va jouir, ce sera elle qui va déclencher cela.
Pour les deux sœurs qui avaient réussi à tenir assez longtemps ce matin, les voilà en train de succomber avec Sya en plus pour les aider à combler leurs envies. Sauf que lorsque l'ange évoquait que la saison des chaleurs semblait se balader, Antares compris que cela concernait sa sœur et qu'avec les règles parentales, ça pouvait mal finir. Sya comme Yuka venait se blottir contre elle pour la calmer comme elles pouvaient.

« Ne t'inquiète pas, chérie... Quand bien même ça arrive, ce ne sont que des mots, des règles. Cela ne fera pas de mal à Pleione, ni à Yuko ou à tes parents. Ce ne sont que des mots, rien qui ne puisse vraiment blesser. »
« Calmer-vous, Maîtresse. Un parent ne peut pas détester son enfant donc même si Maîtresse Pleione ne respecte pas cette règle, vos parents ne lui en voudront pas. »


Ou pas longtemps dans le pire des cas. Après que tout soit rentrer dans l'ordre, Yuka contre Antares, Antares calmer, il était temps de jouer comme bon leur semble. Antares imagina bien des possibilités, toutes plus plaisantes les unes que les autres, mais elle semblait finalement opter pour une chose en particularité.

« Nyyyaaaaa... je serais tout à vous, Maîtresse. »
« Bien évidemment, Maîtresse. »


Yuka étant descendu, elle concentra d'abord son pouvoir en caressant l'entrejambe bien doux de la neko avant d'en faire apparaître un beau service trois pièces. Pourquoi trois pièces alors qu'elle demandait qu'un pénis ? Eh bien, il y a plus de choses à faire de cette façon. Place à Yuka. Elle se collait à elle, venant concentrer sa magie avant que toutes les deux ne viennent à se retrouver habillée dans la même tenue de maid qu'Antares avait imaginer quand il lui était impossible de passer à l'acte à cause de tout les petits chats. Mais ici, rien à craindre. Elle avait deux maids pour le prix d'une. Eh bien, oui, Sya aussi veut jouer. Tenant la main de Yuka, Sya souriait grandement en observant sa maîtresse à la queue bien tendue.

« Voilà, Maîtresse. Nous sommes à vos ordres. »
« Et nous assurons que tous vos désirs soient comblés... »


Deux domestiques, une grosses queue bien juteuse, prête à recharger, Antares va pouvoir laisser parler toutes ses envies les plus refoulé. Les deux domestiques venaient se placer à genoux devant la queue d'Antares, pas question d'agir sans son ordre, mais au moins, elles étaient là, à ronronner. Bah, oui, Sya avait profité de cela pour être aussi une neko, tant qu'à faire.

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 686


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
Pleione avait choisi les trésors pour composer son butin, il était maintenant temps de les marquer avec la semence de Yuko. Sa chérie, résistant contre l'envie de venir visiter son anus dès maintenant, caressa son joli cul et glissa son sexe entre sa culotte et son intimité, la remuant d'avant en arrière. Les ronrons de la futa se mêlèrent à ceux de la neko, qui prenait son pied à se faire caresser de la sorte par cette saucisse veineuse et chaude.

« Gggrrrooouuu... ooouuuiii... »

Entre deux léchouilles sur sa joue, Yuko demanda à Pleione de branler sa queue et de choisir où elle voulait que sa crème se répande : dans sa chambre à bébé ou dans son sous-vêtement. Les deux choix étaient très tentants.

« Nnnyyyuuu... avec plaisir mon amour. »

La neko se redressa pour s'asseoir en s'adossant contre le corps de sa fiancée et passa sa main dans sa culotte pour attraper sa jolie bite bien dure. Elle frissonna de plaisir en sentant cette verge chaude et tressaillante dans sa main. Son appétit sexuel fut bien stimulé, elle fut soudainement prise de l'envie de se rentrer cette merveille dans la bouche ou la chatte, mais elle devait suivre les consignes. Elle se mit donc à astiquer la bite de la futa en miaulant de joie, prenant autant de plaisir à caresser ce sexe que sa chérie en recevait.

« Mmmrrraaawww... nous sommes de vilaines nekos. Ta grosse queue joufflue... aaahhh... qui caresse ma culotte... et mon petit minou... mmmhhh. Mes petits doigts... qui s'agitent dessus... nnnyyyuuu... c'est trop bon. »

Pleione laissa son appétit la noyer, et elle branla cette saucisse avec vigueur, sans jamais ralentir ou se calmer. Elle mit toute son énergie dans cette masturbation, faisant monter sa chérie au septième ciel sans lui laisser le temps de reprendre son souffle. En même temps, elle attrapa l'une des culottes qu'elle ne portait pas et la porta à son visage pour la renifler. L'odeur de sa chérie était légère, la culotte avait été bien lavée, mais elle la retrouva quand même, ce qui ne fit que l'exciter encore plus.

« Gggaaahhh... allez mon amour... jouis. »

Quand Yuko lui dit qu'elle allait bientôt cracher sa semence, Pleione changea de position pour pouvoir rentrer son sexe dans son intimité, et le sperme de sa chérie alla remplir sa chambre à bébés. Elle voulait éviter de perdre la moindre goutte qui pourrait servir à la mettre enceinte et de trop salir les culottes offertes par sa fiancée. Une fois l'éjaculation finie, elle s'écarta du corps de la futa et se tourna vers elle.

« Ooohhh... mon amour... c'était tellement bon. »

La neko grimpa sur les genoux de sa maîtresse pour lui rouler une pelle avec fougue, faisant danser frénétiquement sa langue avec la sienne. Ses chaleurs stimulaient son appétit, elle avait l'impression de ne jamais pouvoir être rassasiée. En même temps qu'elle embrassait sa fiancée, elle enleva sa culotte, puis rompit le baiser pour lui mettre le sous-vêtement sous le nez.

« Dis-moi... est-ce que mon minou en chaleur... sent bon ? »

De son côté, Antares profitait de la présence de Sya pour laisser parler son imagination avec Yuka. La neko regarda l'ange de la luxure caresser son entrejambe, et soupira de joie quand un beau service trois-pièces jaillit de son intimité. Une bouffée de chaleur la gagna d'un seul coup, et elle avait envie de voir ses amantes à quatre pattes pour s'occuper de sa trique veineuse et de ses bourses pleines. Ensuite, elle les regarda avec envie se coller l'une à l'autre et leurs uniformes de maid sexy apparaître sur leur corps. Ces tenues étaient exactement comme la neko en avait rêvé quand elle était avec les enfants. Mais cette fois, pas de petit chaton pour l'empêcher de se laisser aller. Les deux domestiques nekos se mirent à genoux devant la bite de leur maîtresse, attendant qu'un ordre leur soit donné. Et la Lilianstar ne se fit pas prier.

« Venez me nettoyer mes chéries. Utilisez vos délicieuses bouches pour me faire jouir. »

Antares se sentait comme une reine. Les servantes à ses pieds approchèrent et collèrent leur visage contre sa queue en érection. Tandis que l'une léchait cette grosse glace dans toute sa longueur, l'autre titillait les testicules avec sa bouche et sa langue. De temps en temps, elles inversaient les rôles. Tout cela était délicieux, et la maîtresse ne se privait pas de le montrer. Elle miaulait, gémissait, ronronnait, et ses mains caressaient les têtes de ses gentilles maids.

« Hhhmmm... ooouuuiii... mmmyyyaaa... vos bouches... sont délicieuses. »

Est-ce que Sya utilisait sa magie pour rendre ça meilleur ? Difficile à dire. En tout cas, elle adorait se faire sucer par ces petites perverses, et elle ne décrochait pas son regard de leurs beaux uniformes. Quand l'une des deux servantes finit par prendre sa trique en bouche pour la sucer, elle poussa un long miaulement de plaisir.

« NNNYYYUUU ! »

La fellation était délicieuse, mais ce qui était encore plus amusant, c'était que les deux amantes de la neko se chamaillaient pour avoir le plaisir de goûter à la saucisse de leur maîtresse, ce qui la fit doucement.

« Voyons les filles... hhhmmm... pas de bagarre. Ma queue est assez affamée... pour vous deux. »

Les caresses buccales reprirent ensuite, et Antares laissa le plaisir la gagner complètement. Chaque fois qu'une bouche prenait sa queue, la main posée sur la tête de la suceuse raffermissait sa prise et lui faisait prendre cette trique le plus profondément possible dans sa gorge. Elle savoura le plaisir de cette fellation pendant de longues minutes, jusqu'à ce que son sexe n'en puisse plus.

« Ça vient... oui... OOOUUUIII !!! »

Antares éjacula avec bonheur, son corps se tendit comme une corde d'arc, puis tout retomba d'un seul coup. Le plaisir de l'orgasme la remplit complètement, et elle reprit tranquillement son souffle. Une fois qu'elle eut repris des forces, elle décida de jouer à un nouveau jeu pour mettre à profit les belles tenues de Yuka et Sya.

« J'ai envie de me masturber en vous regardant, mes amours, alors je vous laisse me distraire. Ce que j'aimerais beaucoup... nnnyyyuuu... ce serait de vous voir faire le ménage... en aguichant votre maîtresse... comme les maids vicieuses que vous êtes. Mais si vous avez d'autres idées... gggrrrooouuu... je vous laisse me surprendre. »

La neko était bien curieuse de voir ce que ses servantes allaient faire.

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Ha l'amour... Enfin, là il était tout de même plus question de luxure, tout simplement. Oui, Yuko aimait Pleione autant que la neko aimait Yuko, mais vu son état d'excitation, ça pourrait bien être sa fiancée ou une neko qui traînait dans les parages, ce serait tout aussi salace. Le côté sentiment serait moins présent par contre, c'est vrai. Mais sinon, tout pareil. Lovée contre elle, sa queue passait entre ses jambes pour se cachée dans sa petite culotte et une fois bien installée, la neko se mettait à la tripoter comme si c'était la sienne. Avec ses petits doigts, de fines caresses dessus au mouvement bien rapide sur son sexe, Yuko en ronronnait de plaisir !

« Mrrrraaaaaaaaaaawwwwww.... Qu'elle vilaine petite, mrrrawww, nekoquine ! »

Sentir ses mains jouer avec sa queue était très plaisant, elle n'allait pas dire le contraire et cela ne faisait que la stimuler de plus en plus. Ses mains venaient jouer avec la poitrine de sa petite-amie, passant dessus, venant parfois en pincer ce petit morceau de chair tendue pour lui arracher un délicieux petit crie qui la faisait frissonner ! Cela l'excitait comme toujours. Tout ce qui fait couiner sa petite neko, ça ne fait que jeter de l'huile sur le feu. Et ce, jusqu'à enfin sentir sa queue aller en elle, une fois avertit que l'orgasme risquait de pointer le bout de son nez. Bien que c'était vrai, ce n'était pas pour immédiatement. Yuko savoura chaque mouvement dans cette petite chatte qu'elle connaissait si bien mais qui pourtant, se doutait qu'elle cachait encore quelque petite bonne choses dans ce corps. Son petit trou arrière et ce même trou qui sera surement différent quand il y aura un bébé dedans ? Yuko n'avait jamais couché avec une femme vraiment enceinte. Un faux ventre, oui, mais pas un bébé. Elle avait peur de faire du mal à ce bébé en agissant ainsi.

« Mrrrrraaaawww ! Hum ma belle Salope ! Mmmmmhhh ouiiiii... Bouge ton petit cul... excite-moi ! »

Autant dire que la tâche de Pleione ne fut pas difficile car vint ensuite l'orgasme qui vint combler une fois encore son délicieux petit trou intime. Ses doigts se cirpsaient sur sa douce peau mais enfin, enfin elle avait de nouveau vidé ses couilles en elle. Yuko reprenait son souffle avec son aimée, partageant un énnième baiser avec elle avant d'avoir sa culotte sous le nez.

« Elle sent très bon, chaton... Mais je suis sûre qu'une fois enceinte, elle sentira encore mieux ! Mais tu sais, mon minou... je pense que même si tu as parfois, hum... du mal à te retenir dans ta petite culotte... elle sentira aussi très bon. »

Yuko n'était pas accroc à l'urine mais cela la dérangait pas, d'autant plus que sa petite amie était en chaleur donc ça avait encore plus une odeur particulière, elle le savait bien. Elle ne lui demandait pas d'uriner là, maintenant, sous ses yeux, mais à l'avenir, ça pourrait être une bonne surprise. Que ce soit elle ou sa petite amie, Yuko n'avait rien contre cette pratique si c'était de temps à autre. Si ça devenait fréquent, ça ne serait plus pareil.

« Mais moi, pour sentir cette délicieuse odeur... je préfère la sentir la source. »

Yuko vint l'embrasser à nouveau en roulant avec elle dans le lit, ignorant tout ce qui pourrait les entourer, seule petite bulle d'amour comptait. Mais il était temps de faire preuve d'un certain sacrifice, pour une bonne cause.

« Chérie, je sais que je vais ta paraître cruelle mais... et si nous arrétons là pour pour le moment ? Moi, je vais tâcher de reprendre des forces pour bien te remplir après et toi... toi, ça te laisse le temps de bien mouiller ta petite culotte, bien comme il faut. Je sais que ce ne sera pas facile pour toi, mais nous devons quitter cette chambre tôt ou tard, amour. Nous pourrons faire ce que tu veux, si cela peut te détendre et éviter d'y penser. »

Se balader, se reposer dans un coin, qui sait, du moment que sa petite chatte se calme un peu.
Pour Antares, elle avait bien gagné son coup. La voilà avec deux soubrette neko prête à tout pour la satsifaire. Aussitôt demander, les deux domestiques se rapprochèrent de sa queues en venant lécher ce délicieux bâton de chair qui se dressaient pour elles. Yuka et Sya venaient lécher l'épaisse queue, leur petite langue n'ayant aucun mal à se trouver une place dessus pour le lécher et savourer ce plaisir. Sya laissait à Yuka la longue queue, venant de son côté jouer avec ses poches à bébés, léchant dans un premier temps sa bourse, elle vint ensuite l'aspirer avec sa bouche. Tout cela faisait gémir la belle neko,surtout quand Yuka venait le prendre en bouche. Là, il fallait partager !

« Nyuuuu, Yuka-nyan, moi aussi, je veux la queue de maîtresse ! »

Yuka eut à peine le temps de se retirer pour répondre qu'elle lui chipa la place pour sucer à son tour sa belle queue tendue.

« Maiiiiis ! C'était à moi ! »

Cette petite bataille n'était pas méchante, mais Antares venait quand même tenir ses domestiques en laisse en les rappelant docilement. Du coup, elles se partageaient le plaisir donné à Antares, rien de bien méchant, il suffisait de se partager la tâche et puis, elle était assez grande pour deux. Sans compter ses bourses dont il fallait s'occuper aussi. Pour ce qui était du final, ce fut Sya qui récolta la précieuse semence de la neko. Mais l'ange n'était pas égoïste, elle partageait avec Yuka. Maintenant sa tête, sa bouche grande ouverte, Sya crachait doucement sa semence dans la sienne. Le sperme d'Antares qui fit quelques aller-retour dans leur bouche, lentement avant d'enfin avaler leur part. Cela a dû bien excité Antares cela dit. Mais maintenant, la belle neko voulait jouer avec sa queue en les observant ? Amusant ! Si Yuka cherchait une idée, Sya en avait déjà une, venant posé Yuka sr le lit en soulevant sa petite jupe.

« Maîtresse veut que tout soit propre et ta petite culotte, elle est toute mouillée ! Sya va te nettoyer alors. Et toi, il faut nettoyer aussi Sya. »

Adoptant une position de soixante-neuf, Sya entamait de nettoyer la petite fente de la neko en la léchant juste en écartant sa culotte pendant que Yuka en faisait de même avec elle. C'était assez pour Antares ? L'ange qui nettoie la fente intime de sa petite amie ? Comme ça, elle sera toute propre pour se faire pénétrer et puis en plus, elle aura le choix entre deux orifices... bouche ou intimité. Est-ce que la neko saura résister à l'appel de la luxure ?

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 686


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
Pleione était tellement chaude qu'elle mouillait juste en regardant Yuko renifler l'odeur intime de sa petite culotte. Elle lui avoua qu'elle pensait que le parfum serait meilleur une fois que sa neko serait enceinte, et que ça ne la dérangerait pas de sentir le parfum de cette culotte si sa chérie venait à se soulager dedans.

« Eh bien... je ne dis pas que je le ferai... mais... nnnyyyaaa... on ne sait jamais. »

La neko n'était pas une grande fan des pratiques incluant l'urine, mais elle ne voulait se fermer aucune porte quand il s'agissait de sa chère et tendre. Très vite, l'odeur de la culotte ne suffit plus à l'humaine-neko, et elle voulut aller chercher l'odeur directement à la source. Les deux amantes s’embrassèrent avec gourmandise en roulant sur leur lit. Quand la Lilianstar se retrouva sous le corps de sa maîtresse, elle guida ses mains vers son derrière avec l'intention d'y mettre quelque claques, mais cette dernière lui proposa d'arrêter leur jeu pour le moment.

« Quoi ? »

Yuko lui expliqua qu’elle voulait reprendre des forces pour pouvoir bien la remplir plus tard, et que ça laisserait le temps à Pleione de bien mouiller sa petite culotte. Elle était même prête à faire ce qu'elle voulait avec elle pour l'aider à penser à autre chose. Le problème était que, dans son état de chaleur, la neko ne pouvait pas s'empêcher de penser au sexe.

« Gggrrrooouuu... je ne sais pas trop quoi faire. Je voulais aller donner... hhhmmm... le lait aux filles... mais j'ai peur de tomber dans leurs bras. Sinon... mmmrrraaawww... on pourrait aller se promener dans le jardin... mais j'ai peur de te sauter dessus... dans un buisson. Ou alors... hhhmmm... »

La Lilianstar avait beau réfléchir, elle n'arrivait pas à penser à une situation où elle n'aurait pas envie de faire l'amour, que ce soit avec sa chérie ou avec quelqu'un d'autre. La seule solution pour la calmer aurait été qu'elle soit avec une personne devant laquelle elle n'oserait pas faire l'amour. Elle pensa aux parents Lilianstar ou aux enfants des employés, mais elle ne voulait pas qu'ils la voient dans son état actuel. Alors elle choisit de faire sa vilaine neko et piégea son amante contre elle, entourant son corps avec ses bras et ses cuisses.

« Désolée mon amour... mais si tu veux t'enfuir... nnnyyyuuu... tu vas devoir trouver une activité pour nous deux... où je ne risque pas de faire l'amour... comme une chatte en chaleur. »

La tâche n'allait pas être aisée.

De son côté, Antares venait d'avoir droit à une magnifique fellation de la part de ses deux servantes nekos, et elle attendait maintenant d'elles qu'elles lui offrent un beau spectacle érotique sur lequel elle pourrait se masturber. Sya prit la main et coucha Yuka sur le sol avant de se placer au-dessus d'elle en position de soixante-neuf.

« Ooohhh... ça devient... intéressant. »

Les filles commencèrent à se nettoyer l'intimité avec leurs langues. Depuis sa place, Antares bénéficiait d'une belle vue sur le visage de Sya et sur l'entrejambe de Yuka, et écoutait avec bonheur les gémissements et miaulements du duo tout en astiquant son mandrin dressé. Sa main allait et venait en exerçant une prise ferme sur cette verge bien tendue, et elle haletait de plaisir en regardant les filles s'ébattre devant elle pour son plaisir.

« Oui... hhhmmm... continuez comme ça... mmmyyyaaa... »

La neko ne se retenait pas, elle savourait pleinement chaque seconde de ce délicieux moment. Et quand elle se sentit proche de jouir, elle pensa que ce serait du gâchis de laisser sa semence finir sur le sol ou sur les meubles, alors elle appela ses deux esclaves.

« Les filles... ooohhh... arrêterez de vous nettoyer... et venez... mmmrrraaawww... par ici. »

Une fois les deux maids à genoux devant elle, leurs visages tout près de son sexe pulsant, elle se branla de plus en plus vite pour faire venir l'orgasme.

« Ouvrez grand... aaahhh... pour mon bon jus. Hhhmmm... MMMYYYAAA ! »

Quand l'orgasme traversa Antares, elle laissa sa queue juter son sperme sans chercher à viser plus le visage de Yuka ou de Sya. C'était à elles de s'arranger pour trouver la bonne position pour récolter le délicieux jus qui sortait de cette verge. Une fois l'éjaculation fine, la neko laissa ses servantes se nettoyer le visage avant de leur donner ses nouveaux ordres.

« Allongez-vous. Sya en-dessous... Yuka au-dessus... face à face. »

Une fois les demoiselles en place, leur maîtresse approcha et écarta leurs culottes pour dévoiler leurs intimités encore un peu humides malgré le nettoyage en profondeur. Elle glissa sa queue à demi-molle entre les deux et se mit à bouger d'avant en arrière.

« Nnnyyyuuu... miaulez pour moi... mes chéries. »

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Yuko tentait de calmer le jeu, de faire en sorte de récupérer un peu de force et de voir si sa chérie pouvait calmer ses ardeurs un petit moment. Elle sera obligée d'agir de la sorte bientôt, car il faudra bien aller manger, et ce, en présence de sa mère et sûrement de son père s'il était effectivement de retour. Sauf si... elles partaient plus tôt ? Sa mère ne manquera pas de lui faire préparer de quoi se rassasier durant le voyage. Pour sa petite chatte, demander une telle chose était impensable ! Sauf s'il faut user les grands moyens et forcément se trouver en présence d'une personne pour qui, ce ne serait pas correct de s'amuser de la sorte devant leurs yeux. Mais Pleione trouva une solution plus à son avantage, piéger Yuko. Avec ses bras et ses jambes, elle l'entoura pour en quelque sorte l'obliger à lui faire l'amour, sauf si elle trouvait une véritable activité sans sexe qui lui conviendrait. Mais l'idée ne venait pas pour Yuko, du moins, pas le genre d'idée pour se tirer de là.

« Ohoh ? Tu veux me retenir ici, contre mon gré ? Mais sache qu'il est trop tard, ma chérie... le simple fait de me faire prisonnière, là, ça me suffit pour que je te punisse par la suite. »

Peut-être pas maintenant, ni même ici... sur la route ou alors chez elle, qui sait. Mais oui, Yuko avait bien noté cela, en gros et bien souligner dans sa tête, punir Pleione. Yuko remuait pour se dégager afin de reprendre l'avantage dans le lit avant de passer à la suite.

« Regarde-toi, ma jolie pétasse... Tu veux que je te remplisse ta petite chatte... alors que je suis sûre que tu débordes. Kuhuhu... Est-ce que je dois vraiment te baiser une nouvelle fois ou bien, j'en profite pour te faire taire ou même te jouir dessus ? »

Elles venaient tout juste de se laver même si leurs activités les avaient fait transpiré, mais de là à se salir volontairement... Quant à la bouche, moui, une petite pipe ne dérangeait pas Yuko mais plonger sa queue dans son petit puits à foutre la tentait tout autant à vrai dire. Elle ne savait pas si elle attendait son premier chaton donc tant que ce n'était as confirmé, une partie d'elle lui disait de continuer dans cette voie-là. Silencieuse, Yuko réfléchissait en passant sa langue sur ses lèvres, laissant sa bave couler vers sa petite chatte en manque. Que ce soit pour couler directement dans sa bouche ou sur son visage, elle continua, s'amusant de l'état de sa petite amie. Finalement décidée, elle venait s'asseoir sur le bord du lit, invitant la neko à venir la rejoindre, sur ses cuisses.

« Tu vas danser pour moi, ma belle. Danser sur ma belle queue, d'accord ? »

Délicatement ou endiablé, qu'importe, elle voulait se reposer, elle allait se reposer, Pleione voulait continuer, elle allait le faire. Chacune y trouve son compte.
Du côté des deux blondes ainsi que de l'ange, l'ambiance était plus calme, mais pas moins excitante. Sya voulait pousser Antares à ne pas se faire plaisir seule et à venir les rejoindre. Dans un soixante-neuf assez classique en apparence, elle espérait bien entendue que la belle neko vienne à elles, baisant sa fiancée sans oublier de faire goûter sa queue à Sya de temps à autre. L'ange avait beau y mettre du sien pour rendre tout cela excitant et tentant, mais rien ne se produisait, mis à part que sa maîtresse se faisait plaisir en s'astiquant le poireau. Elle continua de lécher la petite fente de Yuka, qui le lui rendait tout aussi bien en léchant la petite chatte juteuse de l'ange neko avec sa langue râpeuse. Mais à force d'observer tout cela, Antares sentait l'orgasme arrivée et pour cela, les deux domestiques arrivèrent à elle qui, une fois réunis, ouvraient en grand leur petite bouche pour récolter la précieuse semence qui allait jaillir. Et une fois ce moment arrivée, ce fut un véritable volcan !

« Nyyyyaaaaan ! »
« Haaaaaaaaannnn ! »


Le visage en partie couvert de sperme, elles se léchèrent mutuellement le visage pour se nettoyer et récolter un maximum de cette délicieuse crème blanche. Mais à peine nettoyer, la neko leur donna un nouvel ordre aux filles, Sya se posa donc sur le dos, et Yuka vint se poser sur elles, venant commencer à miauler pour elle.

« Nyyaaaaaaaaan. »
« Nyyyyyuuuuuuuuuuu. »


Sya laissait ses bras caresser le dos de sa camarade, ses mains préférant quand même se balader plus bas sur sa petite jupe. Elle caressait ses petites fesses en tirant légèrement dessus pour laisser entrevoir une partie de sa culotte. Ça restait à la fois sexy et légèrement intriguant. Elle venait de voir mieux juste avant et savait quelle était cette petite culotte donc, pas de mystère. Sa queue venait se glisser entre elles, avançant doucement entre leurs deux minous.

« Nyyyyuuuuu, rentrer-là en moi, Maîtresse. »
« Non, je veux la sentir devenir toute dure en moi, nyaaaaan... »


C'était l'heure de la bataille pour savoir laquelle aurait ce plaisir ? Elles l'auront sûrement toutes les deux. Mais qui l'aura plus longtemps ? Laquelle aura la petite chatte remplie ? Bonne question...

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 686


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
Pleione était si chaude qu'elle ne s'imaginait pas faire autre chose que de baiser avec Yuko. Cette dernière, après avoir été ceinturée, affirma à sa petite chatte qu'elle serait punie plus tard pour avoir osé la garder contre elle de la sorte.

« Mmmrrraaawww... oh oui... j'ai hâte. »

La neko perdit vite le contrôle de la situation, et sa chérie la domina à nouveau en lui exposant tout ce qu'elle avait envie de lui faire. La terrainde trembla de tout son corps en écoutant, sa maîtresse laissant parfois tomber sa salive sur son visage. Tout ce qui passait près de sa langue finissait inévitablement dans sa bouche. Finalement, l'humaine-neko décida de s'asseoir sur le bord du lit et l'invita à la rejoindre pour qu'elle danse sur sa belle queue tendue.

« Ooohhh... avec plaisir maîtresse. »

Pleione se dépêcha de grimper sur les cuisses de Yuko et frotta sa fente humide contre sa verge, mais ne trouva pas ce qu'elle espérait.

« Nnnyyyuuu... non, ça ne va pas. Cette queue n'est pas assez dure... pour bien me remplir. »

Puisqu'elle était déjà sur les genoux de son amante, la neko se mit à caresser sa verge avec sa vulve humide tout en ondulant lascivement son corps contre celui de l'humaine. Elle sentait les pointes tendues de ses seins caresser la peau de sa chérie, elle miaulait et soupirait de joie en la sentant devenir de plus en plus dure entre les jambes. Si elle avait encore des vêtements sur le dos, elle aurait offert un magnifique strip-tease à sa chérie.

« Hhhmmm... voilà. Ça... c'est une queue bien tendue... ggrroouu... parfaite pour me remplir. »

Pleione attrapa la verge de Yuko avec sa main, la guida vers son antre trempée et la planta en elle. Elle poussa un long miaulement de délice en sentant cette lance de chair logée dans son vagin, puis elle commença à danser sur ce chibre puissant. Sa bouche alla se perdre dans le cou de son amante, léchant et mordant sa peau avec plaisir.

« Mmmyyyaaa... quel plaisir. Votre queue... est si grosse en moi... hhhmmm ! »

La neko était une vraie cowgirl chevauchant la plus délicieuse des montures. Et bien sûr, elle n'oubliait pas de satisfaire aussi sa chère fiancée, embrassant et léchant son visage et son cou. Le but de cette dernière étant surtout de se reposer, la terranide fit attention de ne pas trop la secouer, même si elle semblait déjà bien prendre son pied avec cette chevauchée torride.

« Mmrraaww... maîtresse... n'hésitez pas... à me fesser... si vous voulez. »

Elle lui avait promis une punition pour plus tard, mais peut-être qu'elle voudrait la lui donner maintenant, pendant qu'elle avait son joli petit derrière à portée de main. De son côté, elle continua à faire aller et venir cette queue tendue dans son antre, tantôt rapidement, tantôt lentement, lui laissant bien le temps d'apprécier cette pénétration. Ce ne fut qu'après de longues et intenses minutes de plaisir qu'elle sentit la crème délicieuse de sa chérie jaillir dans son corps et remplir sa chambre à bébé, qui était déjà bien pleine, ce qui l'amena elle aussi à jouir.

« NNNYYYUUU ! »

Sa mouille se mélangea au sperme de la futa, et la queue de cette dernière se retrouva à baigner dans ce drôle de mélange. Pleione était en sueur, la respiration lourde, les joues rouges, mais elle ne bougea pas pour autant.

« Aaahhh... ma chérie... je crois que... tu avais raison. Hhhmmm... je ne serais pas contre... une petite pause. »

Difficile de croire qu'elle était prête à mettre ses hormones au repos, mais elle savait qu'elle serait obligée d'arrêter tôt ou tard pour aller déjeuner, alors autant s'y attaquer rapidement pour qu'elle ait le temps de se calmer.

« Je suis partante pour une promenade... dans le jardin. Peut-être que... mmmrrraaawww... la bonne odeur de la nature... me calmera. »

Ou peut-être que cela la fera revenir à l'état sauvage et qu'elle arrachera ses vêtements pour bondir sur sa future femme et la sauter comme une bête.

De son côté, Antares était à l'exacte opposé de sa sœur. Après un début de journée plutôt calme, ponctuée de quelques caresses gentilles, voilà qu'elle était dans le vestiaire des domestiques à s'occuper de deux maids nekos bien chaudes avec sa grosse queue. Elle frottait son mandrin dans l'espace entre les deux minous de ses servantes, qui avaient toutes les deux très envie d'être la première à se faire pénétrer.

« Nnnyyyuuu... du calme les filles... il y en aura assez pour vous deux. »

La neko elle-même hésitait entre les deux entrées qui s'offraient à elle. Cependant, Sya fit pencher la balance en faveur de Yuka quand elle attrapa les pans de sa jupe pour tirer légèrement dessus et laisser entrevoir la petite culotte de la jeune fille. Même si la Lilianstar avait déjà vu sa culotte, c'était toujours excitant de voir une amante en partie exposée, comme une invitation à venir chercher ce qui se cachait sous cette jupe.

« Hhhmmm... ma Yuka-chu sera la première. »

Antares releva complètement la jupe de maid de Yuka et écarta son sous-vêtement pour révéler l'entrée de son minou. La mouille coulait déjà, et ce fut très facile d'y enfoncer sa queue.

« Mmmyyyaaa ! Ooohhh... quel pied ! »

La neko avait beau aimer faire l'amour comme une femme, rien ne pouvait égaler la sensation de loger sa trique dans la chatte d'une femme. Une fois enfoncée jusqu'au bout, elle commença à bourrer cette délicieuse petite chatte sans retenue. Elle pouvait sentir sa queue grossir dans le con humide et chaud de la demoiselle, et cela l'excitait tellement qu'elle n'hésita pas à mettre de grosses fessées à ce joli petit cul encore couvert par sa culotte, ce qui n'empêchait pas la peau de rougir.

« Couine petite salope. Aaahhh... couine pour ta maîtresse ! »

Mais elle ne voulait pas laisser Sya en manque pour autant. Une fois qu'elle eut bien bourrée Yuka, elle sortit rapidement sa queue de son vagin, écarta la culotte de l'ange du passage, et planta sa lance dans son antre, la faisant miauler de joie à son tour.

« Toi aussi... ma salope. Je veux t'entendre... miauler pour moi. »

Passant d'une antre trempée à l'autre, la neko s'éclatait à faire l'amour à ces servantes perverses et à les entendre gémir de plaisir à chaque fois qu'elles étaient pénétrées, ou de frustration à chaque fois que leur maîtresse passait à la maid suivante. Et finalement, quand elle se sentit proche de jouir, la neko se dépêcha de mettre son sexe dans l'antre de sa fiancée, et elle se cramponna fermement à ses fesses avant d'enfoncer son sexe le plus profondément possible.

« Attention... ça vient... NNNYYYUUU ! »

Antares libéra un puissant jet de sperme dans le corps de Yuka, et sa queue se retrouva à baigner dans un mélange chaud et humide de sperme et de mouille. Une fois son éjaculation terminée, la neko resta en place un petit moment avant de se retirer du corps de sa chérie. Puis elle la fit se relever et l'embrassa.

« Tu as été délicieuse... ma Yuka-chu. Hhhmmm... si j'avais plus de temps... je te baiserais comme ça... pendant des heures. »

Malheureusement, l'heure du déjeuner approchait de plus en plus, et il allait bien falloir s'arrêter. Mais pas tout de suite. La neko posa son regard sur Sya.

« Sya... tu n'as eu droit... mmrraaww... à ton jet de semence dans le corps. Du coup... tu peux faire... aahh... ce que tu veux... de moi. »

Elle lui offrait son corps de bon cœur, à elle de voir comment elle voulait en profiter.

« D'ailleurs... je ne serais pas contre... un peu de magie rose. »

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Il fallait bien s'occuper de sa petite chatte même si Yuko souhaitait aussi reprendre un peu de force, du coup, l'alternative était de laisser sa petite chatte danser sur sa queue. Mais pas allongée, assise, ce sera parfait pour palper en même temps ses petites fesses. La neko ne tarda pas une seule seconde à venir sur ses cuisses puis à commencer à danser dessus, bien qu'elle fît son possible juste avant pour que sa queue ait sa vigueur habituelle, prête à s’empaler dessus. Partageant quelques coups de langue sur leurs visages, Pleione finis par s'asseoir sur les cuisses de Yuko et à entamer sa petite danse sexy. Elle l'observait avec envie, caressant son délicieux corps encore bien mince, espérant d'ici quelques mois la voir prendre quelques formes avec ce fameux petit ventre qui se formera petit à petit. Mais ça, elle ne le saura pas de sitôt.

« Hmmm, c'est bien, ma chérie... »

Miaulant doucement avec elle, Yuko remuait faiblement, voulant surtout laisser sa petite amie lui faire plaisir, venant tout de même pimenter la chose en fessant ses petites fesses parfois. De l'amour sans fessée, quelle hérésie. Surtout que cela laissait entendre un délicieux miaulement, parfois un gémissement, c'était toujours aussi agréable. Mais après tant de plaisir, après avoir une fois de plus rempli son antre à bébé, la neko sembla enfin agiter le drapeau blanc pour vouloir se reposer un peu. Qui sait si cela va durer longtemps ou non mais il fallait en profiter pour quitter la chambre, cela sera un bon début pour éviter de lui sauter dessus à nouveau. Yuko baisa tout de même ses lèvres en frottant son nez contre le sien.

« Un peu d'air, nous fera du bien. Je te laisse t'habiller, mon chaton, ça évitera d'allumer à nouveau la mèche. »

Yuko déposa doucement sa petite chatte sur le lit avant de prendre ses vêtements et s'habiller, attendant Pleione devant la porte une fois fini. Elle lui prenait la main, se dirigeant dans les jardins afin de calmer leurs ardeurs. Un peu d'air frais, de calme, ça devrait leur changer de leur chambre qui était fermé avec sûrement maintenant, une forte odeur de sexe, de transpiration. Qui sait, leurs sœurs traînaient peut-être aussi dans le coin ? Prenant place dans l'herbe, dans un coin tranquille et beau, Yuko enlaçait sa neko en frottant sa tête contre ses cheveux.

« Voilààààààà... Profite du calme, chaton... Laisse ton petit ventre faire le travail en attendant et repose toi. »

Il n'y aura pas le temps de faire une sieste, mais profiter de ce genre de petit moment, c'était aussi important. Qui sait, leurs multiples assauts amoureux et le coup de pouce de Sya faisaient peut-être en sorte que l'utérus de Pleione était déjà en plein travail ? Avec toute cette armée de spermatozoïdes et une seule ovule, elle allait forcément se faire féconder, vu le nombre d'assaillants, un allait réussir, non ? C'étaient les mystères de la vie.

Côté sœurs, l'ambiance commençait tout juste – enfin, depuis de bonnes minutes maintenant, mais toujours moins que leurs sœurs – à être torride. Antares avait devant elle, deux jolies maids qui étaient très perverses et voulaient que leur maîtresse leur fasse l'honneur de les bourrer. Autant Sya que Yuka. Bien entendu, l'ange ne crachait pas dans la soupe, mais elle faisait quand même en sorte que Yuka soit mis en avant, ange de la luxure, certes, mais esclave aussi. La neko fut donc la première à gémir et à couiner en sentant la queue d'Antares entrer en profondeur entre ses jambes. Le tout, avec de délicieuses fessées sur ses fesses, faisant augmenter le fond sonore de l'ambiance.

« Nyyyyyyaaaaaaaaaaaa ! Haaaaaaaaaaaaan ! Encore ! Haaaaaaaaaaaan, Maîtresse ! »

Yuka était heureuse, des claques sur ses fesses, une longueur queue qui remuait en elle, une autre copine de jeu, oui, une bonne séance en perspective ! Yuka couinait de plaisir, Sya était un peu délaissé, mais elle trouvait son bonheur en observant le visage ravi de Yuka, léchant ses lèvres par la même occasion avant d'avoir la surprise de sentir la queue d'Antares se loger en elle. Elle savait qu'elle avait sa chance, mais elle pensait que ce serait surtout Yuka qui y aurait le droit.

« Huuuuuuuuuuuuuuuuummm haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa Maî-tresse !!! Nyuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu ! »

Tout de même, ça manquait de fesser pour elle, mais vu leurs positions, ça restait compréhensible. La neko alternait, tantôt Sya, tantôt sa moitié, mais le coup final, c'était évidemment pour Yuka qui se sentait remplir grâce à l'épaisse queue d'Antares qui jutait le nectar blanc en elle. La neko en tremblait de joie, mais malheureusement, faute de temps, ce sera que pour cette fois puisqu'elle voulait quand même offrir un petit quelque chose à Sya, avec une touche de magie rose ? L'ange souriait en se rapprochant d'elle, sa main venant doucement caresser son membre viril.

« C'est gentil de penser à Sya, Maîtresse, mais il faut surtout cajoler votre amoureuse. Cependant... Sya aussi va jouer avec vous. »

L'ange la repoussait doucement pour que la maîtresse prenne place sur le banc pendant que Sya se raprochait en soulevant sa jupette. Une belle bosse se formait dans sa petite culotte blanche immaculée, laissant vite sortir sa longue tige !

« Si Sya a le droit, alors elle va vous faire plaisir ! Yuka, installe toi sur elle. Tu t'occupes de sa belle queue, moi, de son minou. »

Tandis que la neko reprenait place sur Antares, en inversant les rôles cette fois, Sya se positionna, venant planter sa lance de chair entre ses jambes, venant avant tout soulever ses poches à semence. Elle devait remplir Yuka avec, l'ange, elle va en profiter pour la remplir aussi. Dans le dos de Yuka, elle embrassa sa nuque en observant tout de même Antares.

« N'hésitez pas à demander à Sya ce que vous souhaiter en magie rose, Sya prend son paiement à l'avance~. »

Fredonnait-elle joyeusement en commençant son travail.

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 686


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
Pleione sentait qu'il était temps de faire une petite pause, et Yuko alla dans son sens. Les filles se rhabillèrent chacune de leur côté, en évitant de se regarder, de peur d'avoir à nouveau envie de se sauter dessus. Une fois vêtues, elles se prirent la main et allèrent se promener ensemble dans les jardins du manoir. L'air frais et parfumé de ce lieu apaisant changeait agréablement la neko des odeurs de transpiration et de sexe de la chambre, et l'aidèrent à se calmer. Après quelques minutes de marche, elles s'allongèrent ensemble dans l'herbe, dans un coin tranquille, où l'humaine-neko enlaça sa chérie en caressant ses cheveux et en l'encourageant à profiter du calme qui régnait ici. Son petit ventre était sûrement en plein travail pour accueillir tous les spermatozoïdes qui y avaient été envoyés, il n'y avait plus qu'à attendre pour voir si le travail avait porté ses fruits.

« Mmrraaww... ma Yuko d'amour... »

Bien sûr, la tentation de faire des galipettes dans l'herbe était tentante, mais Pleione parvenait à y résister. Elle ferma les yeux et laissa l'ambiance paisible du jardin et les caresses de Yuko la détendre. Elle n'avait pas le temps de faire une sieste, mais elle se reposa quand même un peu. Ce fut aussi l'occasion de discuter de leurs futurs enfants.

« Dis moi ma chérie... pour ton premier enfant... tu préférerais un garçon ou une fille ? Moi, je voudrais une fille. Une jolie petite princesse... qui nous ferait de grands sourires... et qu'on couvrirait de câlins... et de bisous. »

Bien sûr, qu'il soit fille ou garçon, Pleione aimerait ce bébé de tout son cœur, mais elle serait quand même plus heureuse si elle avait une petite princesse pour commencer.

« Même si j'ai hâte... d'être maman... j'ai quand même un peu peur... de l'annoncer à mes parents. Je sais qu'ils seront heureux... mais peut-être aussi... un peu déçus... que j'ai brisé la tradition. »

La neko en parlait comme si elle savait déjà qu'elle était enceinte, alors que rien n'était encore sûr. Malgré l'intensité de son coït avec la futa, ses chaleurs, et l'intervention de Sya, la probabilité de conception entre deux femmes restait faible, il n'y avait donc aucune garantie que toute leur activité en chambre ait porté ses fruits. Et pourtant, elle se voyait déjà maman.

« Si c'est une fille... je suis d'accord pour l'appeler Alicia. Mais si c'est un garçon... comment on pourrait l'appeler ? J'aimerais que ce soit... un prénom peu commun... quelque chose qui marque les esprits. Comme... Cassian... ou Nathanael... ou Bruce. »

Mais quel était l'avis de sa future femme ?

De son côté, Antares était en pleine activité. Après avoir vidé une première fois ses bourses dans le corps de Yuka, elle proposa à Sya de venir se régaler à son tour de la façon qui lui plairait le plus. L'ange de luxure, reconnaissante de cette attention, vint caresser son membre viril en lui disant qu'elle devait surtout cajoler son amoureuse, mais qu'elle n'allait pas se priver de lui faire l'amour si elle lui en donnait l'occasion. La neko se laissa repousser pour finir assise sur le banc, et elle regarda la petite culotte immaculée de l'ange se déformer jusqu'à ce qu'une belle hampe de chair n'en jaillisse. Sur les ordres de cette dernière, l'humaine-neko grimpa sur les genoux de sa maîtresse et vint s'empaler le minou sur sa tige tendue, tandis que la demoiselle aux cheveux bleus planta sa queue dans le vagin de la Lilianstar.

« Nnnyyyuuu ! »

Une double dose de plaisir arrivait dans le corps d'Antares. Yuka la chevauchait et Sya la remplissait, c'était le pied. Ses mains allèrent se poser sur le fessier de sa chérie, et elles accompagnèrent les mouvements de son bassin en pressant et fessant cette chair moelleuse. La neko transpirait et haletait, ce coït était si intense qu'elle avait l'impression de se faire emporter par le plaisir.

« Mmmrrraaawww... Yuka-chu... »

De par sa position, Antares était dominée par Yuka, qui la dépassait d'au moins une tête. Mais voir sa chérie ainsi l'excitait profondément, et elle déplaça l'une de ses mains pour la poser à l'arrière de sa tête et amener ses lèvres jusqu'aux siennes. Leur étreinte gagna en intensité tandis qu'elles s'embrassaient, leurs langues dansaient ensembles et la neko multipliait les fessées sur le merveilleux popotin de sa fiancée.

« Hhhmmm !!! »

Elle ne rompit le baiser que pour donner une consigne à Sya.

« Sya... mmmyyyaaa... ta magie rose... ooohhh. Je veux que... aaahhh... nous jouissions toutes... en même temps... ooouuuiii ! »

A mesure que les minutes passaient, tout devenait plus intense dans leur câlin de groupe. Antares embrassait et fessait avec plus d'énergie, Yuka allait de plus en plus vite dans sa chevauchée sauvage, et Sya allait et venait avec plus de fougue dans le corps de la Lilianstar. La chaleur et le plaisir remplirent la pièce ainsi que les corps des trois femmes, jusqu'à ce que leur joie n'arrive à son point d'orgue.

« Aahh... aaahhh... oui... OOOUUUIII !!! »

Antares sentit sa queue juter avec puissance, et un torrent de foutre alla remplir le corps de Yuka. Elle sentit également le jus de Sya arriver dans son antre intime. Après ça, la tension retomba d'un seul coup et la neko profita d'un moment de repos bien mérité. Elle ne cessa pas de s'occuper de sa chérie pour autant, mais elle s'en tint à de petits baisers et des caresses sur ses fesses endolories.

« Oohh... ma Yuka-chu... je crois que j'ai bien marqué... ton petit cul d'amour. »

Cette chevauchée avait bien calmé l'appétit d'Antares, mais avait aussi stimulé son imagination. Cependant, ses idées allaient aussi dépendre des pouvoirs de Sya.

« Dis moi Sya... est-ce que ta magie rose... peut faire grossir les seins ? »

La neko s'imagina avoir deux belles maids avec des poitrines aussi fournies que la sienne, avec qui elles pourraient jouer à frotter leurs seins ensemble. Mais encore fallait-il savoir si l'ange pouvait réaliser son envie.

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Un peu de détente, c'était primordial, important même après une telle mâtinée riche en sexe ! En dehors du petit déjeuné et de la douche, depuis le réveil, c'était la même activité. Qui sait, cela allait la faire reposer durant le voyage ? Ou alors Yuko n'avait fait que lui recharger les batteries ? Mystère. Mais pour le moment, elle profitait du silence en gardant sa neko dans ses bras, le repos, un repos bien mérité. Son petit ventre faisait peut-être le travail ? Ses ovules pris d'assaut pas une armée de petites graines qui fera pousser un bébé chat ? Elle aura la réponse bien assez tôt ou dans le pire des cas, d'ici neuf mois. Pleione se demanda ce qui ferait plaisir à Yuko comme enfant ? Évidemment, garçon ou fille, qu'importe, elle aimerait son enfant.

« Je pense que moi aussi, je voudrais une petite chatte. Avoir de longs cheveux à coiffé, la rendre toute jolie pour les grands jours, en faire d'elle notre petite princesse. Puis ce sera la parfaite fusion entre toi et moi, la plus belle neko de la prochaine génération. »

Une jolie petite chatte, peut-être blonde, peut-être brune ? Avec le caractère fort de Yuko et Pleione ou bien plus sage ? Ce sera que des surprises de voir comment pourrait grandir cette petite chatte. Bien qu'elle serait heureuse de porter la vie, il y avait ce souci lié aux traditions qui gênait Pleione, devoir l'annoncer à ses parents... C'était un risque vu leur mâtinée, l'aide de Sya, mais toutes les traditions ne sont pas bonne à respecter. Celle-ci ne faisait pas de mal... Contrairement à certaines lois Karistal...

« Tu sais, les traditions peuvent être importantes, mais parfois, ce n'est pas un souci de ne pas les respecter ou même de les abandonnées. Tu sais, à l'origine, seul le premier-né des Karistal pouvait reprendre le flambeau ou au moins la fortune que notre famille possédait. Les autres enfants étaient bons à servir de domestique une fois adulte, voir même exclu de la famille. Peut-être que notre naissance à changer les choses ou bien mon père est trop bon, mais il ne pouvait se résoudre à faire subir la même chose à nous. Il a plus ou moins tenté, plus pour le côté travail, de nous montrer la différence entre maître et esclave en faisant que moi et Yuka alterneront entre nous chaque semaine qui dominait l'autre. Mais jamais il n'aurait pu faire ça avec nous, en exclure une pour que l'autre gagne la fortune... Donc, même si la tradition que tes parents ont suivie ont rien de méchant, ce n'est pas non plus un drame que cela ne soit pas respecté. Puis qui sait, peut-être que c'est Yuka qui sera enceinte avant toi ? »

Le risque n'était pas impossible. Mais oui, les Karistal n'étaient pas tout blanc, de base, les Karistal ont voler l'argent d'un noble avant d'en arrivée à cette grande famille qu'ils étaient aujourd'hui, donc, Pleione devait bien savoir qu'avant de connaître ses beaux-parents, il y avait une partie plus sombre dans sa famille. Du côté de sa mère, elle n'avait jamais entendu de choses étrange, mais qui sait, Yuki cachait peut-être des secrets de famille. Si Pleione acceptait par avance que sa fille se nomme Alicia, il fallait imaginer si elle attendait un bébé chat ?

« C'est une bonne idée. Tu sais quoi, je t'aiderais à trouver un nom, mais si c'est un garçon, c'est toi qui choisiras son prénom. J'ai plutôt décidé pour notre fille, il est normal que tu ai aussi ton choix dans cette histoire. »

Elle verra bien si à l'avenir elle trouve une idée originale pour un garçon, mais elle n'avait pas vraiment d'idée ? Son père se nommait Setzer, mais elle voyait mal nommé son fils comme son père... Son grand-père se nommait Edgard et encore avant, Allen, puis le père fondateur des Karistal, celui qui a instauré la règle du premier-né, Alister. Elle évoqua les noms, qui sait, cela pouvait peut-être l'inspirer, mais il faudrait voir auprès de sa mère comment se nommait les garçons du côté Kichô ?

« N'oublions pas une chose, chérie... grâce à moi, ça augmente nos chances d'avoir plusieurs chatons d'un coup. On aura peut-être un petit chat et une petite chatte ? Ou bien deux petits chats ou même deux petites chattes ! Si c'est le cas, il faudra bien que tu trouves aussi une idée pour une deuxième petite fille, kuhuhu... »

Yuko continua de garder sa petite chatte contre elle en imaginant ça. Deux bébés pour commencer leur vie... Sacré programme !

Tandis qu'elles se calmaient, dans le manoir, le sexe continua de battre à plein régime avec Antares qui était excitée avec ses deux domestiques. Sa maîtresse lui laissant une occasion de prendre elle aussi son pied, Sya décida de la prendre à son tour, mais bien consciente qu'elle était entre deux amoureuses, elle voulait que cette belle queue serve aussi à Yuka. Une double dose de plaisir ne lui fera pas de mal. Ainsi, la neko chevauchant son amoureuse pendant que Sya la pénétrait doucement en se tenant aux épaules de Yuka. Elle ne suivait pas bien ce qui se passait entre elles, mais les gémissements suffisait à comprendre combien ce petit plan à trois était plaisant, surtout pour ses deux maîtresses. Antares avait beau parfois fessé Yuka, Sya aussi était ravie de voir cela, le plaisir se partageait presque naturellement entre elles. Et ce, même quand elle demanda à ce qu'elles jouissent ensemble, c'était d'une simplicité pour elle. Dorénavant, quand l'une d'elles prenait plus de plaisir qu'une autre – comme quand Yuka était fessée – le plaisir grimpait aussi pour les autres même si elles ne faisaient rien de plus. Non pas qu'elles sentaient la claque, mais au moins le plaisir que cela procurait.

« Haaaaaaan ! Ouiiiiiii ! Continue mon amour ! Remplis-moi ! Je veux... porter ton bébé... »

Yuka se jetait sur ses lèvres, se pressant, seins contre seins en laissant un peu plus d'espace pour Sya pendant qu'elle continuait de pénétrer Antares avec le même amour que ses deux-là partageaient. Elle n'irait pas dire qu'elle faisait mieux l'amour que Yuka, car peut-être Antares n'avait jamais fait l'amour une Yuka membrée, et de plus, quand on est amoureux, c'est pas comparable, la meilleure des partenaires au monde pouvait avoir l'air fade face au grand amour. Sya tenait Yuka par les hanches pendant qu'elle pénétrait Antares, infusant secrètement une touche de magie rose en elle. Pourquoi ? Car c'était évident, non ? Ces deux-là s'aimaient, et quand on s'aime, il se passe des choses. Alors si en plus d'être l'ange de la luxure, elle pouvait être l'ange du bonheur de temps en temps, ça ne lui déplairait pas. Qui sait, à cette heure-là, peut-être Pleione commençait à se sentir enceinte ? Ça, Sya ne pourrait pas le savoir sans jouer de sa magie et l'observer longuement, sinon, c'était à la nature de faire son travail.

Car quand vint enfin ce triple orgasme, ce fut une libération pour les trois nekos qui se sentaient soudainement plus légères. Un délicieux opéra de miaulement et de gémissements.

« Nyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan ! »
« Nyuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuun ! »

Les nekos reprenaient leurs esprits en douceur, Yuka auprès de sa chère et tendre, Sya en observant le bonheur que la luxure insufflait aux autres. Ce n'était pas que du sexe, c'était du bonheur. Mais après, la maîtresse vint demander autre chose de très simple à réalisé, même si Sya se demandait dans quel but ? Sexuel, oui, mais il y avait un tas de possibilités avec ça.

« Je suis une prêtresse de la luxure, Maîtresse, il n'y a pas beaucoup de chose qu'une prêtresse de mon rang ne puisse pas faire. »

Pour elle, ce fut simple, changé son corps faisait partie des bases de la magie rose et si elle pouvait faire pousser un pénis entre ses jambes alors qu'elle n'avait rien, gonflé ses seins, c'était un jeu d'enfant ! En une fraction de secondes, la poitrine de Sya prenait du volume, copiant plus ou moins la grosseur de ceux d'Antares. Pas trop non plus, pas que ce soit étrange avec sa corpulence et taille. Et pour Yuka, même chose sauf qu'elle venait poser la main sur sa poitrine pour la voir gonfler doucement, sans effort. Ainsi, Antares avait deux domestiques aussi bien lotie qu'elle, avec en plus, une belle queue entre ses jambes, tout comme une de ses domestiques aussi d'ailleurs. Les possibilités étaient donc nombreuses ! L'ange ne tardait d'ailleurs pas à titiller ses envies en sautillant sur place, faisant remuer sa généreuse poitrine sous les yeux de ses maîtresses.

« Est-ce que vos esclaves vous plaisent comme ça, Maîtresse ? »

Disant cela, elle vint se blottir contre Yuka qui miaula doucement en sentant sa nouvelle poitrine écrasée contre celle de l'ange. Tout cela allait faire naître bien des idées pour Antares.

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 686


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
Pleione et Yuko étaient d'accord sur le fait qu'elles préféreraient avoir une fille comme premier enfant. Une merveilleuse petite princesse neko qu'elles chouchouteraient et câlineraient avec bonheur, jour après jour. Et l'humaine-enko comprenait bien la difficulté pour sa chérie d'annoncer une potentielle grossesse à ses parents. Elle lui expliqua que certaines traditions de sa famille avaient aussi été bouleversées après la naissance des jumelles. Seul le premier des Karistal pouvait prétendre à l'héritage de la famille, les autres enfants n'étaient bons qu'à finir domestiques. Mais Setzer, ne pouvant se résoudre à favoriser une jumelle plutôt qu'une autre, avait décidé de changer les règles. Comme quoi, les traditions n'étaient pas gravées dans le marbre.

« Tu as peut-être raison. Il est peut-être temps... que les choses changent. »

La tradition avait été respectée depuis des décennies, mais la relation entre Pleione et Yuko n'avait rien de traditionnel selon les critères de la famille Lilianstar. Elles étaient le premier couple ouvertement homosexuel, et le premier couple composée d'une terranide et d'une humaine. Peut-être seraient-elles aussi le premier couple à concevoir un enfant avant leur mariage.

Yuko était d'accord pour laisser Pleione choisir le prénom du bébé si c'était un garçon, puisqu'elle avait accepté de l'appeler Alicia si c'était une fille. Elle l'aiderait quand même à trouver une bonne idée. Mais il ne fallait pas non plus oublier que, grâce à l'humaine-neko, elles avaient plus de chances d'avoir des jumeaux. Si elles avaient deux petits chats ou deux petites chattes d'un coup, il leur faudrait trouver un deuxième prénom.

« Tu as raison... mais rien ne presse. Mmmrrraaawww... profitons de ce moment... pour nous détendre. »

L'heure du déjeuner approchait, et Pleione voulait utiliser ce qu'il restait de temps à passer ici pour profiter au maximum de sa chérie. Elle se blottit contre Yuko en ronronnant, s'imaginant leur vie au quotidien avec une belle princesse neko dans leur maison. Comme elle s'était déjà occupée de chatons pendant son séjour ici, elle avait une bonne idée de ce que serait le jeu avec une enfant en bas âge, ou la guerre tous les matins pour l'habiller. En revanche, elle se doutait que la vie lors des premières années de leur bébé allait être difficile. Les réveils en pleine nuit, les couches à changer, la nourriture recrachée... ça n'allait pas être de tout repos. Mais tout cela n'était rien face au torrent de joie qu'elle éprouvait à la seule idée de pouvoir tenir son bébé dans ses bras. Le voir sourire, gigoter, rire... tout cela n'aurait pas de prix. Elle avait hâte d'y être.

Le temps passa à toute vitesse, et Pleione eut du mal à croire qu'il était déjà l'heure d'aller manger.

« Gggrrrooouuu... j'espère que je saurai me tenir à table... et que je résisterai à l'envie... de passer en-dessous... pour venir lécher sous ta robe. »

De son côté, Antares laissait parler son imagination pour jouer avec ses amantes. Sya utilisa sa magie rose pour réaliser sa demande, et les deux maids se retrouvèrent vite avec une poitrine aussi fournie que celle de leur maîtresse. La neko salivait en voyant ces deux belles poitrines jaillir de leurs uniformes de maid. L'ange de la luxure titilla encore plus son appétit en sautillant sur place pour faire rebondir ses nouveaux attributs généreux et alla se blottir contre Yuka, ses seins s'écrasant contre les siens.

« Oui... nnnyyyuuu... j'adore mes esclaves... quand elles ont de si jolis melons. »

Bien sûr, la Lilianstar aimait aussi ses amantes quand leurs seins étaient plus petits, mais maintenant qu'elles avaient ces beaux orbes rebondis, elle se sentait pousser des ailes. Elle alla les rejoindre dans leur câlin et plaqua sa poitrine contre les leurs. Sentir ses gros seins se frotter contre les leurs était un bonheur, même s'ils étaient encore cachés sous leurs uniformes.

« Aaahhh... mmmyyyaaa... oui... quel délice. »

Elle faisait tout pour se serrer le plus près possible du corps de ses maids pour bien sentir leurs orbes de chair caresser les siens. C'était très plaisant, mais cela n'allait pas suffire pour calmer l'appétit vorace de la neko. Bien au contraire, son érection avait repris de plus belle à force de se frotter ainsi aux corps des deux demoiselles. Elle retourna donc s'asseoir sur le banc et donna ses ordres à ses servantes.

« Mes chéries... vous allez utiliser vos jolis seins... ggrroouu... pour masser ma queue. »

En un rien de temps, Antares vit Yuka et Sya se mettre à genoux devant elle et enlever le haut de leur tenue pour libérer leurs seins. Ces orbes vinrent ensuite entourer la trique de la neko, qui poussa un délicieux miaulement en sentant son sexe logé dans un délicieux cocon de douceur formé par cette chair moelleuse.

« Oui... mmmrrraaawww... comme ça. Allez-y... à fond... aaahhh ! »

Venez découvrir mes DC sur ce topic


Répondre
Tags :