Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Miyubi Inari

Terranide

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 90 août 22, 2019, 10:52:05 pm

Hum, faire l'amour avec elle était très plaisant. Kanna se reposait un peu, profitant de ce petit calme pour frotter son visage contre le sien. Il faut savoir souffler, laisser son corps se détendre un peu, léchant la joue d'Amata qui lui rendait la pareille, sur son museau. La belle était aussi douce qu'elle détendue. C'était ça aussi le sexe, un peu de détente dans ce monde brute. Kanna gémissait doucement, caressant le corps imberbe de la kitsune, mais quand même bien doux.

« C'est aussi agléable de callesser ton colps. Il est tout doux... et tout mou quand tu es détendu. »

Elle pourrait l'achever avec un massage, mais non, pas tout de suite. D'autant plus que malgré le repos, Amata semblait d'humeur à continuer, au moins à se rapprocher encore d'elle donc, elle n'allait pas la repousser, au contraire, elle était heureuse de l’accueillir plus près d'elle. Chacun ses goûts après tout. Kanna était plus vaginale qu'anal ou buccale, même si cela n'avait rien de déplaisant.

« Huuuum... on le fela... tôt ou tald. Mais il ne faut pas aller tlop vite, ma belle. »

C'est sûr qu'elle pouvait le faire malgré tout, tout de suite, mais Kanna préférait quand même y aller doucement, ne pas tout découvrir maintenant et lui donner bien des raisons de la revoir au pus vite. Elle sentait son liquide délicieux couler entre ses jambes, coulant le long de sa verge, ce qui ne faisait que renforcer au plus vite sa dureté.

« Si c'est ce que tu veux... ce sela un plaisil de mettle ma queue dans ta bouche beaucoup de fois. Mais il ne faut pas se sulmener, sinon, ce sela moins bon. Lepose-toi, Amata... On lentlela aplès chez moi. Mais poul le moment, dodo. »

Kanna avait beau avoir une belle érection, elle ne faisait que garder Amata contre elle, caressant son dos nu en continuant de lui donner moult petit signe d'affection. Mais à vrai dire, Kanna avait un petit plaisir, un petit fétichisme même... Celui de faire l'amour avec une personne endormie. Là, c'était son petit moment où le sexe déployait son potentiel. Sa partenaire aux pays de songe, elle lui faisait faire somptueux rêve, merveilleux et doux. Elle contemplait son visage endormis déformé par le plaisir. Quelle meilleure façon de rendre son sommeil encore meilleur ? Peut-être elle le fera, mais pour ça, il faut qu'Amata s'endorme, et que Kanna ait encore sa queue. Une fois rentrer, ce sera plus calme, elle laissera sa mère se reposer, elle prendra la relève et devra s'occuper de Kozué, faire le repas, ect... bref, elle n'auras pas le temps de s'ennuyer, jouant parfaitement le rôle de femme au foyer.

Tek_Kitsune

Terranide

  • -
  • Messages: 70


  • FicheChalant

    Description
    Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 91 août 25, 2019, 08:44:58 pm

Le coït avec Kanna a été très agréable, mais maintenant j'apprécie un moment détente dans ses bras. La kitsune me caresse avec ses mains velues, je sans sa fourrure si douce contre ma peau, c'est comme être enveloppée dans une couverture toute douce et toute chaude. Elle me dit qu'elle a hâte de me faire découvrir le sexe plus en profondeur, mais pour l'instant, elle veut juste se reposer.

« Faire la sieste ? Bon... pourquoi pas. »

Même si je n'ai pas très envie de dormir, j'avoue qu'un peu de repos ne serait pas du luxe après tout l'exercice que je viens de faire. Je me blottis donc au plus près de Kanna, laissant sa douceur et sa chaleur m'envelopper tandis que je ferme les yeux. Très vite, cette étreinte et ma fatigue me font me détendre, et je m'endors profondément. Ce que je ne sais pas, c'est que pendant que je dors, mon amante retrouve son excitation et se remet à me besogner. Et même si ça ne suffit pas à me réveiller, cela a un impact sur mes rêves.

Quand j'ouvre les yeux, je suis dans une chambre que je reconnais vite. C'est la chambre de Kanna, mais elle n'est pas là. Je me sens un peu désorientée. La dernière chose dont je me souviens, c'est que j'étais avec Kanna au bord du lac en train de faire une sieste. Je ne me rappelle pas avoir fait le chemin du retour. Elle m'aurait portée jusqu'ici ? Alors que j'essaie de regrouper mes pensées, je remarque que la couverture fait une bosse sur mon corps. Je la retire, et là je vois mon ventre. Il est tout rond et gonflé, comme si j'étais enceinte et prête à accoucher d'un moment à l'autre, ce qui est impossible puisque je suis stérile. Je commence à paniquer, mais aucun mot ne sort de ma bouche. Tout à coup, Kanna arrive dans la chambre. Elle est complètement nue, et une verge puissante pointe entre ses cuisses. Elle me dit qu'elle vient voir comment va son bébé, j'essaie de lui répondre, mais je n'arrive toujours pas à parler. Pourtant, plus je la regarde, plus mon corps est gagné par le désir et la chaleur. J'ai envie d'avoir sa verge tendue dans tous mes orifices, et au plus vite. La kitsune vient se coucher à côté de moi dans le lit en me disant qu'il est normal que j'ai autant envie d'elle, que ce sont les hormones de la grossesse qui me rendent aussi assoiffée. Et elle ne veut pas laisser sa partenaire dans une telle détresse, alors elle se met au-dessus de mon corps et enfonce sa verge dans mon corps.

Hhhmmm !

Je n'arrive toujours pas à parler, mais le plaisir se lit sur mon visage. Kanna me remplit avec sa queue, que je sens écarter mes parois intimes et diffuser des ondes de plaisir dans tout mon corps. Et si je suis aussi excitée dans mes rêves, je me demande comment je suis dans le monde réel.
Venez découvrir mes DC sur ce topic

Miyubi Inari

Terranide

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 92 septembre 02, 2019, 11:56:51 pm

La douceur, Kanna en faisait preuve avec la kitsune aux multiples queues. Elle était encore en forme et pouvait continuer, mais il était important de prendre un peu de repos pour mieux rebondir ensuite. Surtout si elle n'était pas habituée à tout cela. Gardant cette dernière contre elle, elle laissait parler le calme, voulant la mettre sur la route du sommeil, pour mieux en profiter. Car au fil de son expérience, Kanna avait découvert une passion, faire l'amour à des personnes endormis. En femelle ou en mâle, elle trouvait ça tellement plaisant. Profiter du corps de sa partenaire pour lui offrir encore plus de plaisir, afin de lui garantir un meilleur sommeil.

Quand elle était sûre qu'Amata dormait, elle continua de la maintenir ainsi, la caressant doucement en léchant son cou. Doucement, sa queue reprenait des forces pour un dernier coup avant de se reposer à son tour. Elle remuait doucement avant de la pénétrer, prenant un léger plaisir qui, pour Amata commençait aussi. Sans la bousculer, elle allait doucement en elle, lui faisant doucement l'amour en s'enfonçant dans son corps. Elle ignorait quand même de quoi elle rêvait, mais avec un tel bonheur, elle avait bien une idée du genre de rêve. Doucement, sa queue remuait en elle pendant que Kanna contemplait son minois qui changeait face à ce plaisir inconnu. Elle était mignonne, adorable, et ça l'excitait. Sa langue venait parfois lécher son visage, savourant ce plaisir partagé. Elle ignorait quand même de quoi elle rêvait, mais avec un tel bonheur, elle avait bien une idée du genre de rêve.

Elles étaient nues dans la nature, ça ne la dérangeait pas. Kanna avait grandi en étant toujours nue, mais cela ne la dérangeait pas. Puis sa nature sauvage rendait son ouïe et son odorat plus fort que la moyenne donc si un danger approche, elle le saura. La kitsune rêva d'autre chose, pas comme sa partenaire, mais c'était aussi un peu sexuel, mais aussi plus doux. Car elle rêvait de cela en famille, avec sa mère et ses sœurs. Évidemment, Kozué ne participait pas autant, mais elle restait avec sa mère, apprenant ce qu'était le jeu des grandes personnes. Après une bonne demi-heure de sommeil, Kanna se réveilla, léchant le front de la kitsune pour la réveiller en douceur, tout en lui souriant.

« Bien dolmi ? On devlait lentlé à la maison, ma mèle doit m'attendle, et aussi Kozué et sa sulplise. »

Kanna avait promis de lui apporter des dangos sur le retour donc elle devait tenir parole, comme une grande sœur le ferait.

« Habille-toi, nous ilons aplès en ville. Tu as lêvé de quoi d'ailleuls ? »

Kanna se demandait si son action avait joué des tours à ses songes ? De son côté, elle n'avait plus rien entre les jambes, juste son petit fantasme en tête. Elle n'aurait aucune honte à avouer le sien d'ailleurs.

Tek_Kitsune

Terranide

  • -
  • Messages: 70


  • FicheChalant

    Description
    Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 93 septembre 06, 2019, 08:16:47 pm

J'ignore combien de temps à duré notre sieste, mais quand Kanna me réveille, je sens sa langue humide sur mon front. Il me faut quelques instants pour m'arracher du pays des songes et de mon drôle de rêve, mais je finis par me lever. La kitsune me dit qu'il est temps de rentrer chez elle, sa mère et ses sœurs l'attendent. Mais avant, il faut qu'on passe en ville.

« OK, je vais m'habiller. »

Comme mes vêtements sont faits de nanites, ils se sont évaporés. Du coup, je les reforme dans un buisson en prenant garde que Kanna ne remarque rien et je me rhabille comme si de rien n'était. Une fois vêtue, je la suis sur le chemin menant à chez elle. Et pendant qu'on marche, je me sens tout à coup d'humeur câline, alors je viens lui prendre le bras et le serrer contre mon corps.

« J'ai passé un très bon moment avec toi. J'espère qu'on pourra remettre ça. »

Et tout à coup, voilà que la kitsune me demande de quoi j'ai rêvé pendant ma petite sieste. Et je ne sais pas quoi dire.

« Mon rêve ? Euh... »

Je ne sais pas pourquoi, mais je me sens tout à coup gênée. J'ai rêvé que Kanna m'avait fait un bébé et qu'elle comblait mon appétit sexuel de femme enceinte. Bien sûr ce n'était qu'un rêve, il n'était ni sérieux ni réaliste, et pourtant j'éprouvais un certain embarras à l'évoquer. C'est comme si j'avais peur de sa réaction en lui évoquant que j'ai entrevu un avenir où on pourrait être un heureux couple. En tout cas, peu importe ce qui me bloque, je n'ai pas le courage de lui parler de mon rêve.

« Eh bien je... j'ai rêvé de sexe... avec toi. Enfin, je crois. J'ai un peu de mal à me souvenir. »

Je lui parlerai peut-être de mon rêve de grossesse plus tard, mais pas tout de suite. Une fois sorties de la forêt, nous nous retrouvons en ville. Edoras n'est pas une ville aussi grande et agitée que la métropole, mais on y trouve quand même de nombreux commerces et beaucoup d'habitants se baladant dans les rues. Partout où je regarde, je vois de l'animation. Kanna veut acheter des dangos pour Kozué, alors je la suis jusqu'à un magasin qui en vend. Et juste à côté, je vois une boutique qui vend des tenues traditionnelles de la région. Je vois surtout des kimonos pour la journée, mais il y en a aussi des plus légers pour la nuit ainsi que des kimonos de fête. Je les observe de loin avec intérêt, mais sans y aller. Nous ne sommes pas là pour ça.

« Dis moi Kanna, c'est quoi exactement les dangos ? »
Venez découvrir mes DC sur ce topic

Miyubi Inari

Terranide

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 94 septembre 08, 2019, 12:47:48 am

En compagnie d'Amata, la kitsune rentrait doucement vers Edoras en sa compagnie. Cette dernière se tenait à son bras, ce qui ne la dérangeait pas, loin de là. Évidemment qu'elles allaient remettre ça, que ce soit ce soir ou plus tard encore. Tout dépendra de comment ça se passe. Car une fois chez elle, elles ne seront plus seules. Toutes les deux rentraient vers la ville alors que le ciel ne tarderait pas à changer de teinte pour un voile plus orangée d'ici quelques heures, peut-être moins ? Sur le chemin, Kanna lui demanda ce qui avait animé son rêve, se doutant bien que son petit plaisir avait joué un rôle là-dedans. Elle hésita un peu avant de dire qu'elle avait rêvé qu'elles couchaient ensemble dans son rêve. Sans trop être sûre, ce qu'elle comprenait, elle aussi parfois oubliait facilement son rêve, qu'il soit bon ou non.

« Hmmm... Du moment que tu as bien dolmi, c'est ce qui compte. »


Arrivant en ville, de nouveau face à la population sans être seule en pleine nature, le brouhaha était assez calme. Edoras était une grande ville sans pour autant avoir le bruit ambiant de Tékhos, c'était un endroit bien plus calme. Femmes, hommes, enfants, tout le monde se baladait en souriant, vivant leur petite vie. Des patrouilles de soldats se baladaient en ville, faisant office de police locale, la criminalité n'était pas haute ici. Elle existait, comme partout, mais elle n'était pas haute, surtout en pleine journée, bien que ce soit la fin de l'après-midi. Kanna s'arrêta près d'un salon de thé pour prendre quelques dangos, comme promis à sa petite sœur. Cette chose semblait intéresser la belle Amata.

« Tu connais pas ? Je suis pas une bonne cuisinièle, mais je clois que c'est fabliqué avec du mochi, une pâte de liz. C'est suclé et tlès bon, sultout avec du thé. Mais ne t'inquiète pas, j'en ai plis aussi poul nous. »

Sortant une brochette de sa petite boute, il y avait trois petites boules planté dessus. Une verte, une rose et une blanche. Le goût ne variait pas beaucoup d'une couleur à l'autre, mais ça restait délicieux. Tendant le bâtonnet vers elle, elle l'invitait à prendre une des boules avec sa bouche, directement pour se faire son avis. Kanna en fit de même à la suite, montrant sans gêne son plaisir face à ce petit bonheur moelleux et sucrée.

« Mmmmh... Tu aimes ? »

Marchant doucement pour retourner au temple, qui servait aussi de maison, Kanna marchait en compagnie de la kitsune aux multiples queues avant de voir le temple se dessiner. Rien de grave n'avait dû se passer, elle se demandait juste si sa mère avait pu se reposer où si Nozomi était trop occupé et n'avait pas pu aider leur mère. Passant les portes du temple, il ne fallait gère longtemps pour que la petite Nozomi ne vienne lui sauter dans les bras en léchant son visage. Pas encore curieuse de son cadeau, elle était surtout heureuse de revoir sa grande sœur. Sa queue remuait dans tout les sens pendant qu'elle jappait de plaisir.

« Mmmmh, Kozué, tu as été sage ? »
« Moui ! »
« Maman a dolmi ? »
« No'omi lenté tald, Maman fatigué. »
« Je vois. Alols on va aider maman, comme ça, elle ila faile un glos dodo. »
« Mmm ! »
« Fait comme chez toi, je vais voil ce que je peux faile pour l'aider. Lepose-toi. »


Elle était leur invitée après tout. Amata pouvait rester là à patienter, donner un coup de main pour Miyubi, Kanna ou s'occuper de Kozué, ou même tenter de se rapprocher de Nozomi, mais c'était la plus sauvage de la famille...

Tek_Kitsune

Terranide

  • -
  • Messages: 70


  • FicheChalant

    Description
    Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 95 septembre 13, 2019, 08:35:46 pm

Kanna m'explique que les dangos sont une friandise sucrée faite à partir de pâte de riz qui va très bien avec le thé. Elle sort ensuite une petite brochette sur laquelle est piquée trois dangos de couleur différente. Elle m'invite à en prendre un, alors je l'attrape entre mes dents et je le mets dans ma bouche.

« Hhhmmm... c'est très bon. »

Un vrai petit bout de bonheur, moelleux et sucré. Une fois avec les dangos en notre possession, nous avons repris la route vers le temple, mais nous avons pris notre temps pour savourer le plaisir de cette marche. Une fois passé les portes du temple, Kozué vient se jeter dans les bras de sa grande sœur. Elle lui explique que Nozomi est rentrée tard hier soir et que sa mère est fatiguée, alors Kanna décide d'aller lui donner un coup de main pour qu'elle puisse se reposer. Pendant ce temps, j'étais libre de faire ce que je voulais.

« Je vais rester avec Kozué. Va t'occuper du temple, et si tu as besoin d'aide, fais-moi signe. »

Et voilà que je me retrouve à garder une petite boule de poils mignonne comme tout. Heureusement, j'ai de quoi l'occuper.

« Tiens Kozué, voilà les dangos que tu voulais. »

Dès que je lui en donne un, elle l'attrape entre ses petites pattes et l'avale aussitôt. Je laisse la boute à côté d'elle pour qu'elle puisse se servir comme elle veut et je la regarde manger. C'est un spectacle très amusant de voir cette petite renarde attraper les dangos et les manger en se mettant des miettes partout sur les babines et sur ses vêtements. J'arrive à prendre un dango et je le savoure, mais je laisse le reste à Kozué. Une fois qu'elle a fini de manger, je lui propose de jouer un peu pour se défouler, et je fais réapparaître la balle qu'elle avait tant aimé la dernière fois.

« Tiens ma puce. »

Kozué et moi jouons à la balle pendant quelques minutes, puis je vois arriver Nozomi. Je fais un signe à cette dernière pour lui dire bonjour, mais elle passe aussitôt pour rejoindre l'intérieur du temple. Il semblerait qu'elle ne me porte pas vraiment dans son cœur.

Quand Kozué se lasse de jouer à la balle, je ne sais plus trop quoi faire pour l'amuser. Du coup je l'invite à aller rejoindre sa mère pour faire une petite sieste. De mon côté, je décide d'aller voir Nozomi pour essayer de me rapprocher un peu d'elle. Je la trouve assise sur une chaise en train de fixer l'horizon.

« Bonjour Nozomi. »

Elle m’accueille avec un grognement et un regard noir.

« Écoute... j'aimerais te demander un petit service. Je voudrais aller en ville pour faire des achats, mais Kanna est en train de travailler et je ne veux pas déranger ta mère. Est-ce que tu accepterais de m'accompagner ? »

J'espère que cette tentative sera un peu plus fructueuse que les précédentes.
Venez découvrir mes DC sur ce topic

Miyubi Inari

Terranide

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 96 septembre 13, 2019, 11:57:17 pm

La famille Inari retrouvait un certain quotidien, le fait cette fois que Kanna était absente l'après-midi fit que Miyubi dû rester éveillé sans faire de sieste avec Kozué, qui l'avait quand même fait, elle. Nozomi avait toujours ses cours pour apprendre la vie en société, et même ce que toute jeune fille de son âge devait savoir, l'écriture, l'histoire, la langue. De son retour tardif, sa mère n'avait pas pu se reposer, mais maintenant Kanna de retour, sa mère pourrait se reposer. Sauf que la mère de famille était assez têtue et préférait continuer de travailler, elle irait juste se coucher plus tôt ce soir. Pendant que la mère de famille cuisinait, Kanna l'aidant dans sa tâche, Nozomi terminait les tâches au temple. Vu l'heure, les visites vont se terminé au sein du temple, le reste était toujours accessible comme toujours. Le ménage, fermer les portes, ce genre de petites choses.

Amata jouait avec Kozué pour le moment, amusant la petite comme elle le pouvait avant de la libérer pour qu'elle retourne voir sa mère. La sieste ne serait pas pour maintenant, surtout pour elle sinon elle ne dormirait pas ce soir. Bien qu'elle traînait dans le coin cuisine, elle avait l'habitude de ne pas déranger sa mère dans ce moment, sauf si vraiment elle s'ennuyait, mais elle observait sa mère et sa grande sœur parler, enfin, surtout Kanna, Miyubi ne communiquant que par signe. De son côté, Nozomi se reposait un peu de toutes ses tâches avant de revoir Amata venir vers elle. Techniquement, elle ne lui avait rien fait de mal, mais la jeune fille n'arrivait pas à supporter les humains. Amata avait beau être une kitsune, elle restait imberbe. Seuls les furrys pouvaient aisément approcher Nozomi, sans ça, elle restait méfiante des imberbes. Bien qu'elle avait appris à respecter les multi-queues au sein des kitsunes, comme les autres, elle avait la malchance de ne pas être une furry. Sinon, Nozomi aurait été une toute autre personne avec elle.

Son regard se tournait vers elle, pas le moindre synonyme de sympathie dans son regard noir, elle restait silencieuse un instant avant de soupirer, sans le cacher.

« Si tu veux, mais on devlait ne pas pelde de temps, cal celtaines boutiques vont commencer à felmer. »

Surtout ce genre de boutique, c'était plutôt les restaurants et bar qui restait ouvert tard. Non pas qu'il faisait nuit, mais le ciel perdait de son bleu pour virer doucement au orange. Elle acceptait donc la requête d'Amata, uniquement, car elle savait qu'en faisant sa tête de mule, sa mère et sa grande sœur aurait continuer de lui faire la morale. Se redressant, elle passait rapidement dans le coin cuisine, indiquant dans sa langue natale son départ avec Amata. La mère comme la fille se retournait vers elle. Miyubi gardait son sourire de maman quant à Kanna, elle sourirait aussi. Mais que voulait dire ce sourire ? Ça pouvait autant être le même message que Miyubi qu'un sourire plus charmeur. L'interprétation était libre venant de la kitsune charmeuse. Elle embrassa – plutôt léchait – les lèvres de Kozué avant de partir. Toujours habillée dans sa tenue de miko, car autant ne pas perdre de temps, elles quittaient le temple pour revenir en ville.

« Qu'est-ce que tu veux acheté en ville ? Comme ça, je saulais mieux te guider. »

Nozomi était la plus cultivée de la civilisation Edorasienne. Elle apprenait la langue, l'écriture, la culture, pour ensuite apprendre ça à sa famille. Plus tard, ce sera Kozué, qui pourrait mieux apprendre tout cela vu qu'elle est encore jeune, mais pour le coup, ça restait son rôle à elle d'apprendre pour sa famille. Malgré tout, toute la famille gardait leur petit accent transformant les R en L. La kitsune restait sauvage vis-à-vis d'Amata mais elle faisait des efforts au moins, c'était déjà ça.

Tek_Kitsune

Terranide

  • -
  • Messages: 70


  • FicheChalant

    Description
    Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 97 septembre 18, 2019, 12:12:00 am

Nozomi me regarde avec des yeux vides de toute sympathie, elle ne cherche même pas à cacher ses soupirs. J'ai presque envie de lui dire qu'elle ne vienne pas avec moi si elle n'en a pas envie, mais j'espère bien profiter de ce passage en ville pour tenter de me rapprocher d'elle. La journée va bientôt se terminer et les boutiques vont fermer, il faut donc qu'on se dépêche un peu. La kitsune commence par aller dire à Miyubi et à Kanna qu'elle m'accompagne en ville. La mère et la sœur se tournent ensuite vers moi en m'adressant un joli sourire dont je n'arrive pas à comprendre la signification. Elles sont peut-être juste contentes de voir que Nozomi accepte de s'ouvrir un peu à moi.

Nous descendons rapidement en ville. Les rues commencent à se vider et certaines échoppes se préparent pour la fermeture. Il n'y a pas de temps à perdre. Nozomi me demande ce que je veux acheter pour qu'elle puisse me guider au mieux.

« Je voudrais m'acheter un kimono comme ceux qu'ils portent ici. »

La kitsune m'emmène jusqu'à un magasin de vêtements et je commence à regarder les produits proposés. Au fond de moi, je me dis que c'est un peu idiot de venir ici pour acheter des vêtements alors que mes nanites me permettent de m'habiller comme je veux, mais cette sortie shopping va bien plus loin. Mon but premier est de réussir à apaiser un peu la colère de Nozomi à mon égard en comprenant pourquoi elle m'en veut tellement et en essayant de changer ce qui peut l'être. Et pour commencer, je lance un sujet de conversation.

« Dis-moi Nozomi, quel genre de kimono m'irait le mieux selon toi ? »

Malheureusement, la kitsune ne semble pas très décidée à ce que nos rapports s'améliorent. A la façon dont elle grogne et soupire, je vois qu'elle veut juste que je choisisse au plus vite et qu'on s'en aille. Mais je ne m'avoue pas vaincue pour autant et je tente une autre approche.

« Est-ce que tu aimes ce que tu apprends ici ? »

Après quelques minutes de conversations mêlées de grognements avec Nozomi, une vendeuse de la boutique vient m'interpeller.

« Bonjour, je peux vous renseigner ? »

Je ne peux plus faire traîner les choses, alors j'essaye une dernière manœuvre.

« Bonjour. Eh bien je voudrais essayer ces modèles. »

« Bien sûr. Suivez-moi, vous pourrez vous changer par ici. »

Je me tourne ensuite vers la kitsune.

« Nozomi, tu serais tentée par un kimono ? »
Venez découvrir mes DC sur ce topic

Miyubi Inari

Terranide

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 98 septembre 27, 2019, 12:17:11 am

Si la petite famille semblait ouverte à tendre la main à Amata, la respectant et appréciant sa compagnie, avec Nozomi, c'était une tâche bien plus ardue. La kitsune rebelle n'appréciait que la compagnie des terranides furrys. Que ce soit des poils ou des écailles, elle s'en fichait, mais il n'y a qu'avec eux qu'elle se montrait souriante et aimable. Alors une terranide à moitié humaine, c'était moite-moite, elle pouvait se montrer aimable, mais pas trop. D'autant plus qu'Amata était une kitsune à plusieurs queues, sa famille et son clan – même les clans en général – venaient à vénérer ce genre de kitsune. Mais, ce ne serait pas se tromper de dire qu'il y avait autre chose derrière cette animosité avec Amata. Elle n'était pas jalouse de sa sœur, mais elle n'aimait pas vraiment la voir trop se rapprocher de sa grande sœur. Avec ce que sa famille avait vécue, Nozomi aimait voir sa famille unie alors y ajouter une autre personne qui pourrait éloigner sa sœur... ça ne lui plaisait pas, d'autant plus que ce n'était pas une terranide furry ! Sur ça, Nozomi était un peu extrême, mais... elle n'allait pas changer si facilement du jour au lendemain.

Donc c'est pour ça aussi que lorsqu'elle s'adressait à elle, bien qu'elle y répondait, ce n'était pas vraiment de bon cœur. Elle était franche, sans être spécialement aimable pour autant.

« J'en sais lien. Ça dépend de tes goûts et de ce qu'ils ont. »

Il y avait bien des kimonos, tous différents donc forcément, il fallait essayer pour voir de plus près ce que ça pouvait donner. Observant ce qu'il y avait, Amata cherchait encore à se rapprocher, venant tenter d'en apprendre plus sur elle, mais ça ne sera pas gagné aussi facilement.

« Ça dépend. Y a des choses qui me passionnent pas, pas gland chose même... Mais bon, il faut bien que j'applenne des choses pour les applendle aussi à ma famille, sultout à Kozué. »

C'était elle la plus jeune, celle qui absorbait mieux les choses et pourrait le mieux s'adapter ici. Il était donc important que Kozué soit la mieux intégrer ici. Elle et Kanna ont grandi en partie à l'état sauvage et dans cette prison, mais Kozué n'avait que de petits souvenirs de cette prison et avec de la chance, elle oubliera même cela. Après l'aide de la vendeuse, Amata venait à proposé à la kitsune un kimono pour elle aussi. Les bras croisés, elle continuait de la regarder sans la moindre réjouissance dans le regard.

« Non. Je pléfèle vivle comme j'ai glandis, sans le moindle vêtement. J'en polte cal je suis obligé. »

Chez elle, après ses cours et l'aide au temple, elle était habillée de façon légère là aussi, car sa mère tenait à se que sa famille soit le plus civilisé, mais dés qu'elle pouvait, elle vivait habillée que de sa fourrure, uniquement. Certes, là, elle portait sa tenue du temple, uniquement, car elle n'avait pas eu le temps de se changer puis, elle n'avait pas grand-chose à se mettre sur le dos. Oui, Amata avait donc bien entendu, sa famille vivait surtout en étant nue. Rien de choquant quand on savait que lorsqu'elle était un petit renardeau, elle vivait nue en galopant partout dans la nature. Nozomi attendait donc, donnant son avis, sincère et franc sur les kimonos qu'elle lui présentait. Mais quand le temps se pressait – pour Nozomi – elle ne fit pas dans la pudeur et entra dans la cabine, qu'importe qu'elle soit prête ou non. Elle s'occupait peut-être de chose qui ne la regardait pas, mais elle devait mettre les choses au clair.

« Écoute, je sais pas ce que tu veux à ma soeul, mais ta pas intélêt à l'éloigner de nous ! Kanna est gentille avec toi peut-êtle, mais si elle quitte la maison, ma mèle sela tliste et ce sela plus de tlavail poule elle comme poul nous ! »

Nozomi était attachée à sa famille et il y avait une part de vérité dans ce qu'elle disait même si ça restait son opinion avant tout. Sa mère pourrait être triste si Kanna quittait la maison pour vivre sa vie, mais comme toutes les mères, elle savait que ce jour allait arriver donc elle y était préparer. Puis si elle quittait la maison, elle ne serait sûrement pas loin ? D'autant plus que vivre en couple, ça pouvait vouloir dire fond une famille et Miyubi sera sûrement heureuse d'avoir des petits enfants. Après, rien ne disait qu'AMata était là pour charmer Kanna et l'éloigner de sa famille, mais c'était ce que Nozomi imaginait. Elle était protectrice envers sa famille, à sa façon. Elle était un peu sauvage mais pas méchante, elle était même plutôt mignonne et adorable quand elle acceptait la présence des autres.

Tek_Kitsune

Terranide

  • -
  • Messages: 70


  • FicheChalant

    Description
    Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 99 septembre 28, 2019, 08:15:04 pm

J'ai emmené Nozomi avec moi dans cette virée shopping en espérant qu'elle se dériderait un peu, mais j'ai oublié un point essentiel : c'est une terranide ayant grandi à l'état sauvage, pas une jeune fille de métropole. Le shopping ne l'intéresse pas, elle a l'habitude de vivre nue et elle ne met des vêtements que parce qu'elle y est obligée.

« Ah, je vois. Mais tu sais... ça peut devenir autre chose qu'une obligation. Certains vêtements peuvent parfaire ta beauté physique. »

Il est évident que je perds mon temps, alors je la laisse tranquille et je vais essayer mes kimonos. A chaque fois que j'en enfile un, je le montre à Nozomi pour qu'elle me donne son avis, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle est toujours franche. Si ça ne lui plaît pas, elle me le dit bien en face, parfois en étant un peu insultante mais je m'en remettrai. Seulement, après le quatrième essayage, elle fait quelque chose à quoi je ne m'attendais pas : elle débarque dans la cabine alors que je suis en pleine reconstruction de mes vêtements.

« Ah ! »

Dans la panique, je suis obligée de les disperser en vitesse, et me voilà nue de la tête aux pieds en face de la petite sœur de Kanna. Heureusement, elle ne semble pas avoir remarquée les nanites.

« Nozomi, qu'est-ce que... »

La renarde me regarde droit dans les yeux et me fait clairement comprendre que je ne dois pas éloigner Kanna de sa famille. Son ton est des plus sérieux, limite menaçant. Et là, alors qu'elle doit s'attendre à ce que je me sente intimidée ou craintive... je me mets à sourire.

« Quoi ? C'est ça qui te fait peur ? »

Je trouve ça plutôt flatteur que Nozomi croie que je me suis assez rapprochée de Kanna pour la convaincre de quitter Edoras. Ça veut dire qu'elle pense que notre relation est sérieuse.

« Je crois qu'il faut qu'on discute de certaines choses. Mais d'abord, sortons d'ici. »

Je retourne voir la vendeuse et je lui achète un kimono rose avec des motifs de fleurs blanches. Nozomi et moi prenons ensuite le chemin du temple. La nuit va bientôt tomber, Miyubi et ses filles doivent nous attendre. La marche me donne l'occasion de discuter avec la kitsune.

« Nozomi, je trouve ça formidable que tu t'en fasses autant pour ta sœur. Mais tu sais, on vient juste de se rencontrer elle et moi. Je n'ai pas l'intention de la demander en mariage demain et de l'emmener loin de vous. Je veux juste qu'on passe du bon temps ensemble. »

Je ne peux pas m'empêcher de repenser à mon rêve où je suis enceinte de Kanna. Peut-être qu'au fond de moi j'ai envie d'un peu plus qu'une relation ponctuelle, mais je sais que ce n'est pas possible. J'ai une mission à accomplir, et de toute façon les nanites m'ont rendu stérile.

« Tu n'as pas à te sentir menacée par moi. Je ne suis pas venue ici pour séparer ta famille ou pour vous faire du mal. Je veux juste me reposer et profiter de votre compagnie avant de repartir. »

Depuis le début j'essaie d'être gentille et compréhensive avec Nozomi, mais je commence à me dire que je devrais essayer une nouvelle approche pour bien lui faire comprendre que son comportement ne me laisse pas indifférente.

« Je peux comprendre que tu ne m'aimes pas parce que tu ne fais pas confiance aux gens sans fourrure, mais tu n'arriveras pas à me faire partir. Je suis heureuse avec ta sœur et je compte bien profiter au maximum du temps passé avec elle. Alors tu peux continuer de me traiter avec méchanceté et à garder tes distances avec moi, ou bien on peut essayer de travailler ensemble à se rapprocher. Puisque toute ta famille semble m'apprécier, pourquoi on ne pourrait pas s'apprécier nous aussi ? »
Venez découvrir mes DC sur ce topic

Miyubi Inari

Terranide

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 100 septembre 30, 2019, 11:40:47 pm

Nozomi venait voir Amata, habillée ou non, elle s'en fichait, car voir les gens nus, pour elle, c'était plus normal que les voir camouflé sous toutes ses choses. Pour elle, c'était simple, la voir se rapprocher trop de sa grande sœur, c'était dangereux. Ainsi, en lui expliquant cela, elle espérait bien que le message était passé, Nozomi ne voulait pas voir sa sœur partir ! Elle n'était que sa petite sœur, elle ne pouvait pas l’interdire de fréquenter cette kitsune imberbe, mais elle ne devait pas quitter la famille ! La famille Inari a grandi comme bien des kitsunes, en meute. Les familles vivaient avec les uns et les autres, et quand bien même les plus grands pouvaient fréquenter d'autres personnes et avoir leur propre famille, ils restaient tous au même endroit, proches de leurs familles. Ça pouvait arriver que certains s'éloignent, mais c'était tout de même assez rare, la meute faisait la sécurité après tout.

Elle la laissait s’habiller, attendant docilement de dehors de la cabine, payer ses achats avant qu'elle ne reprenne là où elles avaient fait une pause. Elle disait bien être là en amie, pas pour les séparer ou autre, mais comme elle était du genre à voyager, elles ne savaient pas d'où elle venait, où elle habitait. Ce n'est pas comme si elle habitait à Edoras, si ça se trouve, sa maison était à l'autre bout du monde.

« Du moment que Kanna leste avec nous, le leste, je m'en fiche... »

Amata restait aimable en cherchant à se rapprocher malgré son caractère de cochon, mais elle n'était pas du genre à changer d'avis si facilement donc ce n'était pas en dix secondes qu'elles allaient devenir de grandes amies.

« Tss, je sais pas ce que tu mijotes, ce que tu chelche avec nous, alols clois pas que tu y allivela facilement. »

Nozomi n'était pas fermé à se rapprocher d'elle, après tout, ça restait une kitsune à plusieurs queues, mais ça restait une imberbe qui colle un peu trop sa sœur, donc, ce n'était pas de si tôt qu'elle sera gentille avec elle. De retour à la maison, le dîner était prêt à être servi, Miyubi était en train de finir les derniers détails, pendant que Kanna s'occupait de placer les plats et les assiettes. La famille n'était pas du genre à crouler sous l'argent puis ça restait des gens simples. De la viande, du riz, un repas banal ici, mais toujours plaisant.

« Qu'est-ce que tu acheté de beaux ? »

Kanna se montrait curieuse, toujours souriante, se demandant s'il avait pu se passer quelque chose entre elle et sa sœur ? Loin d'être jalouse, la famille était très proche après tout puis connaissant sa petite sœur, elle savait qu'une chose pareille ne risquait pas d'arriver. Kozué observait simplement, sans en demander plus. La faim et/ou la fatigue jouait peut-être sur son calme. La mère risquait de manger et d'aller dormir, laissant le soin à Kanna ou Nozomi de faire prendre le bain à Kozué avant qu'elle aille dormir. Le repas allait pouvoir commencer d'un instant à l'autre.

Tek_Kitsune

Terranide

  • -
  • Messages: 70


  • FicheChalant

    Description
    Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 101 octobre 04, 2019, 09:26:15 am

Apparemment, Nozomi se fiche bien que je sois là pour un jour ou pour un an. Tout ce qu'elle veut, c'est que je ne sépare pas sa famille et que je n'essaie pas de faire quoi que ce soit qui leur ferait du mal. Et j'ai beau lui répéter que je suis arrivée dans leur temple avec les plus pures intentions, elle continue de me repousser et d'être méfiante à mon égard. Je savais que je ne changerais pas son opinion sur moi en une seule sortie, mais là je ne perçois pas la moindre once de changement. Tant pis, j'essaierai une autre fois.

De retour au temple, je retrouve toute la famille de Miyubi prête à passer à table. Kanna était en train de mettre la table pendant que la mère kitsune finissait de tout préparer. Kozué restait là, sans bouger et sans rien dire, ce qui m'inquiète un peu d'ailleurs. Une telle boule d'énergie, ce n'est pas du genre à se calmer d'un seul coup. Kanna vient me voir en demandant ce que j'ai acheté.

« Tiens, regarde. »

Je sors le kimono du sac et je le montre à la renarde. Pour elle qui est habituée à la nudité, ça doit être quelque chose de banal, mais moi je le trouve splendide. Et au-delà du kimono, ma chérie veut savoir s'il s'est passé quelque chose entre moi et sa petite sœur.

« Malheureusement non. J'essaie d'être gentille et d'initier un rapprochement, mais rien. Elle est toujours aussi distante. Mais je ne m'avoue pas vaincue. »

Il est finalement temps de se mettre à table. Au menu : viande et riz. Un repas simple, mais rempli de tout l'amour d'une mère. Nous commençons à manger ce qu'il y a dans nos assiettes, et je dois dire que je suis impressionnée par les prouesses culinaires de la mère kitsune. Avec des ingrédients simples, elle a fait un repas délicieux.

« Oh Miyubi, ce riz est succulent. »

La renarde me remercie puis commence à faire des signes à Kanna pour qu'elle traduise. Elle veut savoir comment je me sens depuis que je suis à Edoras.

« Très sincèrement, j'adore cette ville. Le climat est agréable, tout comme le décor, et on y trouve de très jolies choses. Mais le plus charmant ici, c'est sans aucun doute votre accueil. Je vous remercie encore une fois de me laisser passer du temps avec vous. Je vous remercie toutes. »

C'est vrai que je ne suis ici que pour un congé temporaire, mais être avec cette famille de renardes me fait un bien fou, et je crois que commence à m'attacher à elles. Et j'ai envie qu'elles sachent à quel point je suis heureuse en leur compagnie. Les conversations vont bon train, et quand le repas est fini, il est temps pour tout le monde de se préparer à dormir, et pour Kozué d'aller prendre un bain. Mais sa mère semble un peu trop fatiguée pour s'en occuper, c'est sûrement Kanna ou Nozomi qui va le faire. J'ai envie de me proposer en renfort, mais ce ne sont pas vraiment mes affaires, alors j'attends de voir si elles vont me le proposer.
Venez découvrir mes DC sur ce topic

Miyubi Inari

Terranide

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 102 octobre 21, 2019, 11:50:51 pm

« Tu aulas du mal à avec Nozomi mais je te lassule, lale sont les gens avec qui elle est aimable au début. »

Sauf si ce sont des terranides, évidemment. Poil, plume ou écaille, qu'importe. C'est sûr que faire en sorte que Nozomi accepte Amata et soit donc plus sympa avec elle, ça ne va pas se faire en un claquement de doigt. Peut-être que si la kitsune aux multiples queues venaient soudainement à se couvrir de fourrure, ça irait mieux ? Ce n'est pas dit, étant donné qu'elle l'a vu sous cette forme métisse, elle saurait qu'il y a anguille sous roche ? Quoi qu'il en soit, il ne fallait pas perdre espoir, il y avait toujours un passage plus compliqué, dans une relation, dans un film, dans la vie, eh bien ici, c'était Nozomi. Amata n'avait pas commencé avec les bonnes cartes en main, elle allait lui faire savoir. Qu'importe que la famille Inari accueille cette dernière à bras ouvert, elle, ce ne sera pas la même chanson.

Venant donc entamer le dîner, Amata complimenta la mère qui n'avait pourtant rien fait de spécial. Elle avait appris à cuisiné depuis son arrivée à Edoras, avant cela, évidemment comme elle était sauvage, elle mangeait la viande crue, et ce qui était légume, ce n'était que parfois. Mais bon, elle avait reçu certaines leçons en arrivant ici donc elle les appliquaient. Elle maîtrisait la cuisine simple, la preuve en est ce soir, mais si on demande un plat trop compliqué, elle ne saurait le gérer. Elle la remerciait cependant en lui souriant, communiquant via quelques signes que Kanna venait traduire pour qu'elle puisse comprendre. La réponse d'Amata plaisait à Miyubi, savoir que sa famille était la chose qu'elle allait le mieux retenir de ce passage à Edoras, ça lui faisait très plaisir. Une kitsune à plusieurs queues qui lui dit ça, ça, c'était important.

Cependant, Miyubi ne se faisait pas très bavarde ce soir, un peu fatigué de sa journée sans sieste, elle termina son plat, Kanna se proposant de s'occuper de débarrasser et s'occuper du reste pour qu'elle aille se reposer plus tôt. Elle salua Amata avant d'expliquer à Kozué qu'elle allait dormir et qu'elle irait d'abord prendre son bain avant qu'elle puisse la rejoindre. Ce sera Nozomi qui s'occupera de lui faire prendre le bain, une tâche pas si simple que ça face à cette boule de poile énergique ! Enfin, la fatigue du soir et l'idée de rejoindre sa mère allaient rendre la tâche sûrement plus simple ? Pendant que Nozomi se chargeait de cela, Kanna s'occupait de débarrasser avant de faire la vaisselle pour que sa mère en soit libérer demain matin.

« Tu veux venil me donner un coup de main ? »

La belle kitsune avait beau être une jeune adulte, elle avait déjà toutes les cartes en main pour être la parfaite femme au foyer. Non pas que cela l’intéressait, mais un jour ou l'autre, elle aura des enfants et devra se plier à certaines choses naturellement. Entamant de nettoyer les ustensiles, elle commençait doucement, entamait aussi la discussion pour voir comment allait se passer la soirée ? D'ordinaire, elle serait déjà au travail, mais aujourd'hui étant son jour de repos, elle avait la soirée pour se reposer et elle pourra dormir demain matin.

« Notle petite vilée t'a calmer ou bien tu souhaites continuer ce soil ? »

Kanna n'avait aucun souci à continuer ce soir, qu'importe la forme que cela prendra. La seule chose à prendre en compte, c'est qu'il n'y avait qu'une seule chambre ici, en famille. Miyubi allait dormir à poings fermés et Kozué aussi, quand elle était avec sa mère, peu de chose pouvait la réveiller. Il y avait juste Nozomi, mais justement, ce pourrait être une façon de briser la glace, mais le souci étant qu'elle pourrait se couper en brisant cette glace... C'était à double tranchant.

« Ma mèle ne palticipela pas, elle est épuisée, et Kozué dolmila aussi avec elle. » surtout qu'elle était encore jeune, même à l'état sauvage, les jeunes renardeau comme elle n'était pas autorisé à regarder ou participer. « Et Nozomi, eh bien... Je n'aulais aucun mal à jouer avec elle, mais léussil à l'applocher poul toi, ce sela lisquée... Nozomi tient de mon péle, elle chelche à ploteger la famille et n'hésite pas à glogner poul se faile complendle, mais une fois dompté, elle sela plus douce... Enfin, lien ne t'oblige à tenter le coup ce soil, il est un peu tôt pour te faile adopter pal tout le monde. Aplès, si l'idée de nous legalder jouer ensemble te tente... Ce sela un jeu d'enfant de m'occuper d'elle. »

Qui sait, Amata pouvait proposer sa propre vision de la soirée, ce n'était pas interdit et qui sait, elle aurait de bonnes idées peut-être ? Après, elle pouvait trouver dérangeant l'idée de jouer avec toute la famille ou même juste les deux grandes sœurs. Mais bon, pour la famille, ça n'avait rien de choquant, elles jouaient ensemble, elles ne cherchaient pas à se reproduire donc, où était le mal ? Elles avaient appris bien des choses étranges sur les humains en arrivant ici après tout.


Répondre
Tags :