banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: Premier vrai défi! [PV Lady Rawhide]  (Lu 1488 fois)
Sex Fight Club
Legion
-

Messages: 25



Voir le profil
Fiche
« le: Avril 13, 2017, 08:17:18 »

Le projet était enfin lancé ! Poison avait mis un certain temps à le lancer, non pas que c'était compliqué mais il fallait trouver son équipe, au moins les premiers membres pour montrer l'exemple. L'actrice avait bien des projets en tête, comme ses films, elle ne manquait jamais d'idée. Mais avant de lancer la première bataille à la télévision, il y avait les préparations. Tant pour leur futur adversaire que pour son équipe. Travaillant à présent avec la GéoCorp, il était beaucoup plus simple d'avancer, ainsi, non loin du siège de Miranda Forge, dans un de leurs bâtiments, il y avait un étage entier réservé au Sex Fight Club. Cela comprenait des salles de sport où tout le monde pouvait venir s'entraîner, homme comme femme même s'ils faisaient salles à part, idem pour les douches. Les membres de l'équipe de Poison avaient en plus des chambres personnelles pour y habiter ou s'y reposer avant leurs futures compétitions. Et puis quand Miranda venait rendre visite à son équipe – elles représentaient autant Poison que la GéoCorp – elle ramenait toujours des cadeaux, des cadeaux fait de chair et de plaisir.

Poison avait décidé pour faire un peu de pub, de laisser les salles de sport en libre accès, sans débourser le moindre centime, déjà pour attirer du monde dont de potentiels membres, mais aussi pour laisser les curieuses approcher les futures stars et faire de la pub par la même occasion. Une fois bien lancé, on verra pour y installer une carte de membre mais là, tant que les gens venaient s'entraîner, c'était gratuit ! Bien entendu, pour attirer de futurs membres et pour se donner un coup de pub, il y avait les défis. N'importe qui pouvait venir ici demander un défi, affronter une ou plusieurs membres, tour à tour et repartir avec un beau paquet de fric ! Même en vaincre une, ce serait quelque chose qui pourrait rapporter gros mais faut-il encore réussir. Même en choisissant la catégorie, ce n'était pas gagné d'avance.

Le SFC avait certains avantages, le premier point étant qu'il n'y avait pas de style défini, une boxeuse pouvait affronter une pratiquante d'art martiaux sans-souci. Pour le moment, il n'y avait pas de tenue et la seule confidition, pour le soft en tous cas, était de porter au moins trois vêtements, généralement culotte, soutif et une robe ou tenue une pièce. Après, c'est sûr que pour la catégorie normale et HardCore, cela devenait plus du combat plutôt que du « ha, t'es toute nue, t'a perdue ». Il fallait bien un mode facile, normal et dur. Quelques personnes ont déjà tenté le coup mais toutes et tous, il y avait quelques hommes qui ont essayé , personne n'avait réussi à vaincre une des six membres de la Team Poison. Toutes les filles étaient là, s'entrainant ou bavardant avec quelque curieuses et quelques fans, seule Sharlie était absente. Il n'était pas obligatoire de venir s'entrainer mais ce serait mieux que toute l'équipe soit là. Mais Sharlie était la rebelle du groupe, ayant juré d'être là pour les compétitions, elle était rarement là pour montrer l'exemple. Mais aujourd'hui, pas besoin de Sharlie pour le moment, sans le savoir, un nouveau défi arrive et il sera un peu plus corsé que d'habitude.
Journalisée

Lady Rawhide
Humain(e)
-

Messages: 53



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Avril 13, 2017, 10:34:32 »

Les locaux du Sex Fight Club avaient lieu au GéoDôme, l’immense siège social de GeoWeapon Corp. Une véritable île artificielle, et, ce soir, il y avait du monde. Des drones et des caméras entouraient la salle de ring, se préparant à diffuser le premier épisode de cette nouvelle série sponsorisée par GeoMedias, la branche de GWC consacrée au monde télévisuel, et gérée par la légendaire Poison. Plusieurs chaînes diffusaient la scène en direct, et il y avait même des gradins, qui étaient remplis. Comme on pouvait s’y attendre, la nouvelle émission avait bénéficié d’une importante publicité. Spots publicitaires, panneaux géants dans les rues, ainsi qu’une campagne virale menée tambour battant sur Internet, consistant notamment en une web-serie de Poison décrivant la scène, avec sa sensualité usuelle.

« ...Un concept simple, en réalité. La Team Poison va se battre contre différents adversaires, tirés au sort, qui ont passé les pré-sélections. Chaque personne qui arrive à triompher d’un membre de la Team Poison gagne, non seulement le droit de la récompense, mais aussi de rester dans la compétition. »

Le SFC était une compétition physique interdite aux mineurs. Les règles étaient simples à comprendre, mais l’émission proposait aussi une grande diversité. Ainsi, on pouvait envisager des combats par équipe, des « Battle Royale », ou même d’autres concepts potentiels. Dès qu’il s’agissait de sexe et de divertissement, l’inventivité des Tekhanes était sans limite. Mais, pour cette première émission, qui faisait office d’épisode-pilote, le plus simple était de mettre en avant les membres de la Team Poison. L’idée était d’avoir une équipe permanente, un socle de combattantes.

Les recrutements avaient été intenses, et Poison avait eu un choix total et absolu. Ses choix s’étaient imposés à la production, et Miranda avait été ravie que Sharlie, qu’elle considérait un peu comme sa fille spirituelle, soit sélectionnée. À terme, l’équipe s’agrandirait sans doute. Pour l’heure, il y avait donc cinq adversaires, et la personne qui remporterait différents combats aurait droit à une récompense considérable : 10 millions de crédits.

Pour éviter d’ennuyer les téléspectatrices, il y avait eu des pré-sélections, que Lady Rawhide avait passé haut-la-main. Esperanza se tenait maintenant dans une salle d’attente, après avoir eu le temps de s’entraîner et de se préparer. Devant elle, uné cran plat lui permettait de voir la retransmission en direct.

*Dix millions... Je ne vais pas cracher sur une telle somme.*

Elle savait que chaque match comprenait deux manches. La première était le combat physique à proprement parler. Si le compétiteur le gagnait, il gagnait un point lui permettant automatiquement de poursuivre. GWC avait voulu rendre l’émission interactive, et c’était pour ça que le public pouvait sauver un compétiteur ayant échoué à la première manche. La seconde manche était une séance de sexe, et, si le compétiteur s’en sortait bien, en fonction du vote public, il pouvait quand même gagner des points.

En fonction de ça, de l’avis du public, et des performances du compétiteur, évaluées par un jury composées notamment de Poison et de Miranda Forge, chaque compétiteur avait une note, et celui qui avait la note la plus basse était disqualifiée... Et ainsi de suite.

Esperanza avait fait le voyage pour espérer obtenir cette somme. Elle comptait l’utiliser pour ses pérégrinations contre les esclavagistes dans les Badlands. Même si elle ne pouvait pas se servir de ses Colts, ni de son fouet, elle disposait toujours de ses poings. Elle était en effet une experte au corps-à-corps, et comptait bien faire ses preuves dans l’arène.

« ...Et le premier match va commencer, Chères Téléspectatrices ! »

Esperanza vit la porte s’ouvrir, et s’avança dans un couloir sombre, éclairé par des néons rouges. C’était à elle de jouer, et son adversaire ne serait autre que... Rainbow Mika !
Journalisée

Sex Fight Club
Legion
-

Messages: 25



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Avril 23, 2017, 07:24:25 »

Après tant de pub et d'attente à force de vanter le SFC, il était temps de faire la grande première mondiale ! Les beaux discours et les règles répétées lors des spots et émissions, c'est bien mais comme on dit, une image vaut mille mots alors en avant ! D'autant plus que les amoureuses des sports de combat vont être ravies, il y avait une belle récompense à la clé ! Outre le fait de pouvoir avoir un poste au sein de l'équipe – pas obligatoirement – il y avait une belle somme d'argent, de quoi attirer plus de monde encore ! Mais pour séparer le bon grain du mauvais, il y avait nettement moins de candidates une fois les pré-sélections établies. Même si les sélections et adversaires étaient au hasard, pour cette grande première, les candidates allaient éviter le mode Hard. En effet, vanter un sport sur sa violence est pas une bonne idée, en plus si après il y a la récompense de la gagnante, une fille baisée avec le visage en sang, ça le fait pas trop en audimat... Donc pour cette fois, le mode Soft est encouragé même si le mode Classique était aussi disponible pour mettre un peu d'action ! Nul doute que voir des filles se déchirer les vêtements, c'est toujours bon pour que les spectatrices ne s'embêtent pas mais un peu d'action ne fait pas de mal !

La Team Poison était en coulisse, prête à faire face en laissant les quelques pubs et reportages être diffusé avant le grand final devant les caméras. Toute l'équipe était là même si certaine ne voulaient pas vraiment passer... Sharlie risquait de passer en dernière, c'était sa carte maîtresse, son poids, sa taille et son gabarit fait d'elle une carte maîtresse, en soft ou en classique, elle va les bouffer toute crue ! De même que July qui risquait de ne pas respecter une règle ou deux... une trop puissante et une qui risquait de casser quelques dents... Une chance que toute son équipe n'était pas comme ça. Poison déboula dans le vestiaire, toutes semblaient comme elle, attendre le début du show.

« Bien les filles, c'est le grand jour ! Je veux que vous soyez sérieuses dans vos combats mais ne donner par tout, certaines ont eut de la chance d'arriver jusque-là et je veux que vous gardiez vos meilleures techniques pour les vrai matchs ! Là, on vend le spot alors soyez souriante, sympathique, guider vos adversaires s'ils savent pas trop quoi faire et tout sera nickel ! »
« Il y aura combien de combats ? »
« Si personne ne file, une dizaine, de quoi varier les plaisirs et les visages pour les spectatrices. Sharlie et July, vous passerez qu'en dernière et si vous promettez d'y aller molo. Je veux pas que le sport souffre d'une mauvaise pub à peine lancé... »
« Si on ne peut pas s'éclater, c'est pas marrant alors poussez vous en jouant les petites filles, moi je veux que sa saigne ! »
« Justement, on commence doucement. Dans le pire des cas, on pourra toujours faire une démo de ce qu'est la version la plus brutale du SFC mais seulement à la fin. Et ça risque d'être entre vous deux. »


July croisa le regard de Sharlie qui souriait déjà comme si elle savait ce qui allait se passer. Poison quitta le vestiaire pour aller sur le ring, venir présenter les candidates et se montrer un peu. Non pas qu'elle veuille leur voler la vedette, elle voulait juste vendre son produit. Elle brandissait ses bras en l'air sous un tonnerre d'applaudissements, voyant déjà la candidate arrivée, on la laissait passer, ça ne gênait pas.

« Juste avant de commencer, laisser moi vous remerciez pour votre venue ! Je veux vous offrir le meilleur des sports ! Je veux que d'ici un an, les places pour voir les combats de SFC soit toute vendue en une seule journée ! J'espère que vous allez adorer ce sport, vous, Cher Public et vous aussi, derrière votre écran. Laissez-moi vous rappeller une dernière fois les règles qui vont suivre. Pour montrer l'exemple, il n'y aura pas de combat en catégorie HardCore, sauf si vous insistez, on vous fera une fleur à la fin. En dehors de ça, le but de nos combattantes sera de déshabiller son adversaire, pas la peine de se montrer douce et arracher moi tout ça ! Je précise aussi que les chaussures, gants et masques ne comptent pas. Mais pour valider votre victoire, il faudra que rien ne tienne sur ses épaules ou à sa taille ainsi que maintenir l'adversaire au sol durant dix secondes. Les coups sont autorisé mais évitez le visage et interdiction de viser l'entrejambe, certaines femmes cache bien leur jeux, je sais de quoi je parle. Mais trêve de blabla, je vais vous laisser admirer ce premier combat, et je vais moi-même accueillir notre première candidate, une bien belle femme je dois l'avouer... »

Tendant le bras vers elle, elle la laissait approcher avant de se glisser dans son dos, approchant sa joue de la sienne pour la faire parler dans le micro, ainsi que faire sentir que Poison était aussi excité par ce combat que ce joli morceau de chair fraiche.

« Dis quelques mots, ma chérie, on t'écoute. »

Faisant frotter son bassin contre ses fesses, la bosse naissante de Poison n'allait pas se satisfaire de suite, ainsi, une fois que la première candidate avait fait quelques mots au public, il était tant d'accueillir le premier membre, Rainbow Mika !!! Elle eut droit à plus d'applaudissements et de joie mais la belle blonde était déjà une star du catch alors elle avait déjà ses fans !

« Boooooosoiiiiiir Tékhoooooooos !!! » La catcheuse avançait autour du ring en distribuant des baisers et des signes de la main, savourant cette passion du sport et du public qui lui avait tant manqué. « Je vous promets, cher public, que vous n'allez pas regretter vos places et votre soirée. Mon adversaire à l'air bien mignonne, ça ne m'empêchera pas de gagner. Alors profiter bien de ce qui va suivre, ça va être grandiose ! »

Maintenant face à face, Poison continua de jouer les arbitres, au moins jusqu'au lancement. Maintenant que le match va débuter, les micros autour du ring étaient activés, même si le ring était semblable à un ring de boxe, avec ses cordes et ses poteaux, les quitter n'étaient pas éliminatoire mais le but était quand même de rester sur scène. Un compte à rebours retentissait, partant de Dix pour descendre un à un pour atteindre le zéro en même temps que le public. Mika restait confiante, les poings sur les hanches en attendant de voir ce que son adversaire allait lui préparer. Était-elle arrivée ici avec de la chance ou du savoir-faire ? Que son adversaire soit doué ou non, ce n'est pas une petite attaque qui allait la faire flancher, elle était résistante la belle blonde !

« Donne tout ce que tas ma jolie, montre au public ce qu'il veut voir ! »

Du combat et après du sexe, reste à savoir qui aura le rôle de gagnante et de perdante ? Il fallait bien qu'elle laisse le premier coup, il fallait bien laisser une chance sinon Mika et son titre de championne de catch auraient déjà trouver quelques ouvertures pour plaquer la belle au sol et la dépouiller de ses vêtements comme de sa victoire. Tâchons de faire durer les choses.
Journalisée

Lady Rawhide
Humain(e)
-

Messages: 53



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Avril 26, 2017, 12:59:14 »

Ce combat était vraiment atypique. Il était arbitré par Poison, une star du monde pornographique, véritable légende vivant à Tekhos, qui n’hésita pas à se frotter contre le corps de Lady Rawhide. Esperanza frémit sous ce contact très sensuel, et, surtout, en sentant une bosse heurter ses fesses, se glissant contre son corps. Elle en frémit sur place, et se retrouva ensuite avec un micro devant la bouche.

« Euh... Eh bien... Je suis Lady Rawhide, et je... Euh... Je suis là pour me battre ! »

Qu’est-ce qu’elle était supposée dire, exactement ? Qu’elle était une guérillero des Badlands se battant contre le crime organisé, les esclavagistes, et ayant besoin d’argent pour entretenir des orphelinats et des monastères ? Pour le coup, elle n’avait pas spécialement envie de se lancer dans un long speech, ce que Poison réalisa rapidement, puisqu’elle s’écarta d’Esperanza, et reprit son discours. C’est ainsi que Rawhide vit son premier adversaire grimper sur le ring.

Une très belle blonde, avec de longues couettes, et une combinaison bleue électrique semi-transparente, qui moulait ses formes à la perfection. Elle avait également une volumineuse poitrine, et était beaucoup plus à l’aise avec le public, puisqu’elle aussi eut le micro. Elle salua les Tekhanes, pendant qu’Esperanza fronçait les sourcils, en se préparant au combat. Elle était inhabituellement nerveuse, elle qui était habituée aux campagnes, aux petites villes, et pas à cette immense métropole foisonnante.

C’était un combat très particulier, puisque le but n’était pas de mettre K.-O. l’autre, mais... De la déshabiller ! Ce qui impliquait déjà de repérer le fonctionnement de la tenue de son adversaire. C’est ce que fit Esperanza, tout en essayant de faire l’impasse sur le côté loufoque de ce combat, ou de tels enjeux. Rainbow Mika se retourna vers elle, et la nargua.

« Oh, ne t’en fais pas pour ça, ma chérie ! »

C’était une combi’ bleue assez particulière, mais, comme Rawhide ne voyait pas de fermeture devant, alors, c’était par derrière qu’il fallait la retirer. Elle, en revanche, portait une tenue plus classique, un long corset violet. Vu les règles très particuliers du combat, une telle tenue aurait tendance à la désavantager, mais elle n’en oubliait pas qu’il s’agissait, avant tout, d’un combat. Qu’elle arrive à assommer son adversaire quelques secondes, et elle pourrait la déshabiller !

Le décompte s’affichait sous la forme d’un chronomètre lumineux, et, quand le timing tomba à « 0 », Esperanza bandit ses muscles, et bondit en avant. Elle avançait rapidement, et opta pour un coup de pied retourné, visant le visage de son adversaire. Cette dernière para sans peine, et Esperanza récupéra sa jambe, puis vit Rainbow Mika bondir sur place en tournoyant, cherchant à la frapper avec une attaque tournoyante. Rawhide para avec ses bras, et le coup la heurta dans le creux des bras, puis elle contre-attaqua, en envoyant sa jambe frapper la femme au ventre, la repoussant sur plusieurs mètres.

Esperanza enchaîna avec un crochet du droit, mais Rainbow Mika évita en fléchissant les genoux... Et contre-attaqua. Ses bras vinrent ceinturer Esperanza, et elle enfouit sa tête dans ses seins, et banda les muscles, avant d’opter pour une prise de catch, en la soulevant. Esperanza se retrouva au-dessus d’elle, puis Rainbow Mika la fit tomber en arrière. Esperanza s’effondra sur le sol, et roula par terre, puis, en voyant son adversaire se rapprocher, restant allongée, elle envoya son pied vers elle. Un mouvement circulaire qui la fit également tomber son ennemie.

Autant dire que le combat commençait plutôt bien !
Journalisée

Sex Fight Club
Legion
-

Messages: 25



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Juin 08, 2017, 09:08:13 »

Le premier vrai combat retransmis sur tous les écrans à Tékhos, enfin ! Poison était aux premières loges pour observer cela, avec quand même une petite crainte que cela ne fonctionne pas comme elle l'avait imaginer. Tout le monde y pense au moins une fois en se lançant dans un gros projet mais jusque-là, elle n'avait eut que du succès alors pourquoi s'arrêter ? En tout cas, sa première fille n'était nulle autre que Rainbow Mika, belle, déjà célèbre pour avoir eu sa belle carrière dans le catch, elle avait déjà des milliers de fans et autant dire tout de suite que l'affronter ne sera pas une chose simple. Vu les règles du SFC, la candidate avait toutes ses chances mais si jamais Mika l'attrapait, ce serait fini ! Mais elle était bien consciente qu'il fallait en donner pour son argent au public, ne pas rendre cela infaisable alors elle allait devoir se freiner un peu. Puis qui sait, son adversaire en avait peut-être sous le coude ?

Mika suivait les ordres et laissait le premier coup à son adversaire, même si la catcheuse paraît le coup, elle avait bien senti que son adversaire n'était pas ici par la chance, elle ne sera pas trop simple à éliminer. Le combat commençait en échange de coup, Mika tournait sur elle-même comme une toupie avec les bras tendue mais elle n'avait pas touché la Lady, pas d'une façon critique du moins. La belle se défendait bien, usant surtout de ses jambes, quelques crochets parfois mais même si Mika encaissait, ce n'était pas quelques coups dans un premier match qui allait la déstabiliser. Quoi que Sharlie avait une taille et une force impressionnante, même pour Mika qui avait de l'expérience, la grande blonde était un atout de poids dans leur équipe. Mais là, sans juger trop rapidement, la Lady était plus fine qu'elle, tant en taille qu'en muscle. Au mieux, elle sera plus rapide.

Lorsque Mika avait enfin réussi à l'attraper, elle la ceinturait en la serrant, sans être à fond, pendant que la belle étouffait entre ses seins, elle la mettait au parfum sur un petit détail.

« Ne cherche pas à faire dans la dentelle ! Si tu veux me foutre à poil, tu dois le déchirer, pas le retirer ! »

Elles combattaient, elles ne s'apprêtaient pas à faire l'amour comme un petit couple qui allait s'envoyer en l'air avant de s'endormir. Mika la plaçait au-dessus d'elle, prête à la jeter comme une poubelle mais... pas maintenant, elle la laissait tomber en arrière, venant exciter les fans en levant les mains pour augmenter les cris de ses fans. Lady Rawhilde avait ses fans aussi dans le public mais Mika était célèbre et elle était chez elle, c'est normal que son public la scande. Bref, après avoir repris un peu de courage auprès de ses fans, elles avaient offert pour le moment un petit échauffement, même si ça restait un vrai combat, ce n'était que le début. À terre, son adversaire semblait presque finie et pourtant, elle avait réussi à la mettre à terre et s'était rapprocher, elle avait entendu un craquement au niveau de sa poitrine, près de son épaule. Lady avait suivi ses conseils même si cela ne suffisait pas encore, on pouvait dire qu'elle avait marqué le premier point. Non, il n'y avait pas de point distribué si facilement dans le SFC mais ça comptait pour certains.

« Pas si vite ! »

Armée d'un grand sourire, elle expulsa son adversaire par-dessus sa tête, la faisant tomber sur le dos. Bondissant avec beaucoup de facilité depuis le sol, elle arriva, heureusement sans la blesser sur son adversaire. Sa tête entre ses cuisses, elle se pencha sur son corps, pour attraper ses jambes et les maintenir sous ses bras. Rien de vraiment douloureux si ce n'est que Lady était dans de beaux draps, elle avait son nez entre ses fesses, savourant ou non la pose soumise, Mika aurait pu gagner en restant ainsi mais un détail manquait... son adversaire était encore habillé. Donc, même si elle restait comme dix minutes, aucune victoire en vue tant qu'elle ne fait pas montrer son corps au public. Lady pourrait s'en tirer, en la surprenant avec un nouveau coup ou alors en profitant de cette pose pour mieux agripper sa tenue et tenter de la lui déchirer mais avant toute tentative de ce genre... à défaut de lui retirer son premier vêtement, Mika relachait une jambe uniquement pour mieux la fesser ! De quoi faire gémir les premiers cris de joie des fans de Mika ou les fans de ce sport. Et de quoi humilier un peu Lady. Faut bien la réveiller la petite !

« Déchaine toi, poupée ! Ta eut un léger avantage, profite en ! »

Mika sera sérieuse une fois que Lady se donnera à fond. Elle pouvait comprendre que ce n'était pas simple de se lancer, surtout pour la première fois devant le public, retransmis à la télévision, elle comprenait un certain stress chez elle. Mais tôt ou tard, faut passer au-dessus. Avec sa jambe de libre, Mika avait pu goûter à un premier vrai coup, non paré en plein visage. Pas de panique, c'était autorisé, tant que ce n'était pas répété, ni trop fort. Mika n'était pas défigurée, elle saignait à peine à la lèvre donc tout va bien. Maintenant libérer, ça allait pouvoir mieux chauffer sur le ring !

« Bien bien bien... là, on va se marrer ! »

Mika fonçait sur elle comme un train instopable venant attraper la belle par les lacets de son corsets, elle tira dessus pour l'attirer vers elle, relâchant sa prise juste avant en effectuant un lariat, laissant son adversaire à terre. Elle aurait pu l'assommer avec un tel coup, mais elle l'avait juste laissé se cogner sur son bras. Elle aurait été à fond, son bras aurait rejoint son visage avec force et fracas mais... Poison avait dit de ne pas y aller trop fort pour le premier direct. Les poings sur les hanches, elle observait Lady, attendant de voir sa riposte. Il était possible qu'avec sa force d'attraction, elle ait brisé un ou deux lacets... sa tenue ne tombait pas en morceau et de plus, la société remboursait les tenues endommagées jusqu'à un certain montant... on ne vient pas combattre en tenue de haute couture qui coûte un bras après tout.
Journalisée

Lady Rawhide
Humain(e)
-

Messages: 53



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Juin 10, 2017, 11:30:38 »

Véritable teigne, Rainbow Mika était surtout rapide. Elle frappait fort, certes, mais la jeune femme misait surtout sur sa rapidité. Rawhide, de son côté, se retrouva une nouvelle fois à terre suite à un lariat de son adversaire, qui courut à toute allure vers elle, et leva le bras, agrippant le cou d’Esperanza au passage pour la clouer au sol. Cette dernière poussa un nouveau gémissement, tout en crachant une gerbe de sang. Ce combat érotico-sanglant commençait à gagner en intensité, pour le plaisir du public. Rainbow Mika leva à nouveau les bras, comme pour inciter le public à hurler son plaisir. Esperanza, elle, était une véritable outsider, qui, avant de rejoindre le ring, avait dû se présenter un peu. Les gens savaient ainsi qu’elle venait des Badlands, et, même si elle avait caché être une ennemie des autorités locales, elle avait indiqué chercher des fonds pour soutenir un orphelinat.

Face à elle, Rainbow Mika, poings sur les hanches, attendait sa réaction. Rawhide se retourna sur place, et se releva donc, avant de se mettre en position de combat.

« Okay, chérie, si tu veux la jouer comme ça... »

Rawhide se mit en position, écartant les jambes en relevant les bras, dans une position de boxeuse. L’orphelinat qu’elle voulait aider ne servait pas juste à héberger des esclaves en fuite ou des enfants ayant perdu leurs parents. Il était aussi le refuge d’une milice locale, Les Saintes, des nonnes-guerrières qui, à leur manière, répandaient la bonne parole divine. Mika attaqua à nouveau, et fit preuve de sa grande agilité, puisque, face à Esperanza, elle se catapulta dans les airs. Un magnifique saut périlleux qui l’amena dans son dos, où, prenant appui sur une jambe, elle détendit l’autre, optant pour un coup de pied retourné. Le mouvement était rapide et précis...

...Mais Esperanza s’interposa en bondissant en arrière. Son coude frappa Rainbow Mika au visage, la déstabilisant, et Esperanza, proche d’elle, opta, à son tour, pour une prise de catch : un puissant forearm smash. Autrement dit, son avant-bras frappa à nouveau Rainbow Mika au visage, et la coucha au sol.

« T’aurais pas dû me sous-estimer, cocotte... »

Quand elle s’était formée auprès des Saintes, Esperanza avait reçu suffisamment de coups pour savoir encaisser. Son adversaire se coucha sur le ventre, et Esperanza se glissa dans son dos, puis attrapa sa combinaison, et tira dessus. Il y eut toute une série de craquements, la tenue commençant à se déchirer. Vue de dos, la combinaison de Rainbow Mika était très ouverte, dévoilant ses omoplates, ses côtes, et Esperanza s’attaqua donc au haut de la combi’, tirant dessus, afin de faire retirer l’ensemble...

...Mais sous-estima à son tour la résistance de son adversaire, qui envoya sa tête en arrière. Le crâne de la blonde rencontra le nez d’Esperanza, la repoussant en arrière. La cow-girl tomba sur les fesses, pendant que son adversaire, restant à terre, s’appuya sur ses bras, et envoya sa jambe se détendre vers Esperanza, l’atteignant à hauteur des seins, et la clouant au sol. Pivotant ensuite à l’aide ses mains, Rainbow Mika se retourna pour lui faire face, et bondit sur la femme, se retrouvant à califourchon sur son corps, ses mains venant à l’assaut de son corset, pelotant au passage sa poitrine.

Esperanza, de son côté, réagit rapidement, et crispa ses mains sur les fesses de la femme, puis attrapa le bout de la combinaison entre ses fesses, et tira dessus sèchement, provoquant un nouveau craquement. Rainbow Mika se débattit, et Esperanza roula sur le côté, renversant la femme, qui se retrouva sous elle, avec Esperanza au-dessus... Et allongée contre son corps. Agissant toujours aussi rapidement, Esperanza attrapa l’une des mains de son adversaire, par le poignet, et la plaqua au sol. Leurs lèvres étaient proches l’une de l’autre, et Rawhide appuyait de tout son poids pour retenir cette anguille à terre, utilisant son autre main pour malaxer l’un de ses seins, et tirer sur la combinaison.

Autant dire que le public était en adoration.

Dans la loge VIP, Miranda Forge, qui observait la scène en compagnie de sa fille, souriait.

« Tu as vraiment eu une bonne idée, Shirley...Je ne regrette pas d’avoir libéré ma soirée pour y assister. »

Il fallait bien admettre que ce spectacle était des plus plaisants à voir !
Journalisée

Sex Fight Club
Legion
-

Messages: 25



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Juillet 20, 2017, 08:49:20 »

Cette grande première était tout à fait sensationnel ! Il y aura d'autres combats après, d'autres filles mais le match d'ouverture – officielle mêlant la team Poison aux novices – faisait déjà fureur même sur les réseaux sociaux ! Poison et Miranda Forge avaient tout fait pour promouvoir le SFC, que les gens ne parlent que de ça, pensent absolument à ne rien raté, la moindre pub, le moindre article, la moindre bande annonce. Poison promouvait son sport et elle en était fière ! Quand on savait à quel point Tékhos aimait le sexe et se sentir forte, mêler les deux était une très bonne chose ! Sur le ring, Mika n'était pas encore à fond, elle faisait ce qu'on lui disait, à savoir laisser son adversaire dévoiler ses talents, se sentir à l'aise et si elle est assez forte, elle devra jouer pour faire jeu égal. Et si elle l'égale déjà ? Elle devra se donner à fond alors.

Mais pour le moment, la cow-girl s'en sortait bien malgré quelques coups, tout comme pour Mika. Rien de méchant pour le moment, même sa tenue. Il y avait eu quelques craquement mais tout était encore en place et caché. Dans les loges, Miranda et Poison savouraient ce qui se passaient sous leus yeux, tout comme les autres membres du SFC, se demandant si leur adversaire sera aussi en forme ? Dans cette catégorie du SFC, il fallait éviter de trop abîmé le visage donc le frapper, oui, mais attention à ne pas être trop amoché. Question sécurité mais aussi plaisir car un visage déformé par les coups était évidemment moins sexy mais après le coup de son adversaire, Mika se sentait bien, un peu sonné mais bien. Elle avait eu peur d'avoir une pénalité aussi quand elle l'avait frappé avec sa tête mais bien que son nez était rouge, la Lady ne saignait pas, ou très peu. Mais la petite coquine commençait à tirer sa combinaison, surtout dans son dos. Vu sa tenue, il serait simple de gagner. La règle voulait que le corps soit entièrement dénudé – excepté des chaussures et/où gants ainsi qu'un potentiel masque, les gens avaient droit de garder leurs identités secrètes. Donc si Mika se retrouve en bottes et avec son masque, c'était fichu !

Mais pas de panique ! Mika était une championne de catch, elle n'allait pas laisser cette campagnarde lui rouler dessus ! Si le combat est assez beau et que le public aime la Lady et son sens de la justice, elle pourrait avoir un gain en cas de victoire, que ce soit officiel ou non. Si Mika était toujours couverte, en y regardant de plus près, certaines parties de sa combinaison tenaient peu, un petit coup dessus et ça se déchirait. Pas question donc de lui laisser la victoire ! Même face au « danger », Mika gardait ce sourire si fier et heureuse.

« Toi, tu me plais ma poulette ! »

Mika avait certes chanté trop vite vu qu'elle vu bloqué au sol par son adversaire, toutes les deux si proches, la blonde n'hésitait pas à se rapprocher d'un coup pour embrasser rapidement Espéranza et la surprendre avant de la repousser pour se redresser, courir vers les cordes pour en prendre appuis et bondir vers elle ! Bien que ses jambes soient en avant, visant sa tête, elle ne comptait pas lui faire bouffer ses semelles, elle écartait les jambes pour que son minou vienne lui donner un coup et la jeter au sol. Eh oui, les règles n'interdisaient pas de déstabilisé l'adversaire avec « un peu » de sexe. Pas question d'obtenir sa récompense avant la fin du match mais un baiser volé, une main aux fesses ou tripoter des seins, ça va. Tant qu'il y a pas de pénétration par exemple, ça va.

« Si tu es sage, je te laisserai me brouter le minou après. »

Une petite provocation ne faisait pas de mal. Profitant que son adversaire soit sonné, elle jouait avec le public, se penchant sur elle pour lui retirer un de ses brassards, ça ne la rendait pas plus sexy mais ça la rapprochait un peu de la défaite. Elle voulut en faire de même avec son autre bras mais Espéranza reprenait conscience et se débattait. Par chance pour Mika, elle avait réussi à arraché un petit morceau de sa veste, faisant que, désormais, elle avait un sein à l'air. Pour la plus grande joie du public, Mika savourait surtout son avantage ! Nul doute que les audiences devaient commencer à grimper, pour la plus grande joie de la famille Forge ! Suite à un nouvel échange de coups, Mika fut surprise de voir pendant le combat Espéranza lui passer entre les jambes, arrachant par ailleurs une partie de ses cuissardes. Sa tenue était toujours une pièce mais la Lady se rapprochait à son tour de la victoire.

Mika souriait mais de façon plus sérieuse. Soit. Fonçant sur elle, la catcheuse montrait son talent en saisissant la demoiselle par la taille en la jetant par-dessus son épaule. Sans la frapper plus que ça, son entrejambe juste au-dessus de son visage, elle se pencha sur elle, retirant un vêtement par si important mais faisant partie de la victoire puisqu'elle lui retira sa ceinture. Sans ses armes, cela n'était qu'esthétique. Et bien entendu, tout accessoire retirer ne peut être récupéré durant le match. Voilà que Mika grattait un à un les points vers la victoire. Quand elle lui aura retiré son second brassard, sa veste et sa culotte, elle sera gagnante ! Mais attention à trop fanfaronner quand même... même si Mika ne faisait que prolonger le combat.
Journalisée

Lady Rawhide
Humain(e)
-

Messages: 53



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Juillet 22, 2017, 01:22:58 »

Les combats ici étaient autant sexuels que physiques. Bienvenue à Tekhos ! Esperanza n’avait pas trop à s’en faire pour sa tenue. Le show était sponsorisé par GeoWeapon Corp., et la firme avait pris toutes mensurations avant le combat, de sorte qu’elle avait beaucoup de tenues de rechange. Sauf à être en mode « Survie », elle n’allait en effet pas entamer un combat supplémentaire avec des vêtements déchirés. Elle se tenait donc allongée contre Mika... Qui l’embrassa alors, et en profita pour la repousser. Rapide, la blonde se redressa, courut vers des cordes, et s’envola dans les airs. Esperanza, qui se redressait, ne put éviter le coup, et se retrouva à terre, le sexe de la femme sur son visage, dans une position des plus sexuelles qui provoqua des hurlements de joie dans le public... Et accrut probablement quelques érections naissantes. Mika salua encore le public, un sein à l’air, et ôta un brassard d’Esperanza, puis commença à déchirer sa veste...

Rawhide banda alors les muscles, et posa ses mains en appui sur les fesses de la femme, venant les malaxer de ce fait, mais usa surtout de cela comme point d’appui. Elle aussi, elle était extrêmement souple, et elle releva ses jambes. Ses deux pieds frappèrent Mika à l’arrière du crâne, la repoussant. La femme tomba au sol, juste à côté d’Esperanza, qui se releva rapidement, et s’élança vers son adversaire, lui envoyant un coup de pied vers le visage. Las, la femme le bloqua avec sa main, et se releva à son tour, optant pour un coup de pied retourné, qui permit à Esperanza de voir ses fesses... Avant que son pied ne lui frappe le visage à hauteur de son nez, lui faisant voire trente-six chandelles.

« Urff !! »

Elle sentit son nez fumer. Le coup avait été efficace, la désorientant, et Mika courut vers elle, optant pour une attaque en sautant, tendant ses deux jambes vers elle. Le coup atteignit Esperanza à la poitrine, et l’envoya dans les cordes. Elle manqua encore de tomber au sol, et Mika s’élança encore vers elle, pendant que Lady Rawhide, un pied à terre, reprenait ses esprits... Et, brusquement, la femme, en prenant justement appui sur ce pied, bondit en avant, et ceintura la femme au ventre, couchant Mika à terre, et tenta, encore une fois, de la dénuder, mais la femme réagit par un coup du plat de sa main à hauteur de sa nuque.

« Hnnnghh... !! »

Esperanza lâcha prise, et les deux femmes se firent à nouveau face. Mika courut à nouveau, et, profita du trouble de son adversaire pour la ceinturer, et la soulever. Sa ceinture lui fut arrachée, et Esperanza réagit rapidement, en abattant ses deux mains dans le dos de la femme, la forçant à lâcher prise. Ce fut cette fois au tour d’Esperanza de mener la danse, et de jouer de ses muscles.

« Tu n’aurais pas dû te montrer si collante, ma chérie... »

Au tour d’Esperanza d’agir, et elle saisit le corps de Mika, une main à hauteur de l’épaule, et l’autre filant entre ses cuisses. Elle la souleva alors, en hurlant, et opta pour un puissant body slam, envoyant Mika s’étaler sur le sol à ses pieds.

« C’est toi qui me lècheras la chatte, chérie ! »

Esperanza se pencha vers elle, et s’assit sur son visage, mais en ayant le corps tourné face au sien, de sorte qu’elle pouvait anticiper d’éventuelles attaques, et continua à déchirer sa tenue. Elle était bien décidée, non seulement à gagner, mais aussi à avoir une première récompense juste après le combat avec cette femme... Et ce surtout que ses lèvres, en réalité, avaient très bon goût !
Journalisée

Sex Fight Club
Legion
-

Messages: 25



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Août 17, 2017, 07:22:45 »

La foule était en délire ! Elle en redemandait ! Voir ses deux femmes se mettre sur la tronche tout en visant avant tout à se mettre à nue, qui à Tékhos dirait que cela ne l'intéresserait pas ? Du sexe et de la violence sous la bannière du sport, de quoi faire plaisir à tout un peuple ! D'autant plus que les combattantes étaient loin d'être moches ou faisant plus de deux mètres avec des muscles aussi gros que des canons de chars. Mika arrivait à tenir tête à Esperanza, en même temps, la pauvre candidate était sûrement doué mais elle faisait déjà tête à la championne de catch de Tékhos, jamais détrôné et qui avait fini par se lasser de ne pas trouver d'adversaire à sa hauteur. Quand on a la réputation d'invaincu et que les fortes têtes sont déjà à terre, y a plus grand monde pour se sentir puissant... Face à elle, elle avait eu l'ordre de ne pas finir trop vite mais avec le temps, elle avait vu que, sauf en y allant à cent pour-cent, elle n'allait pas expédier cette candidate. Elle avait du potentiel.

La candidate de l'équipe de Poison avait déjà certaines parties de sa tenue déchiré, rien de grave pour le moment mais si son adversaire réussi a chopé sa tenue et à la lui retirer, ça risquait de ne pas aller. Cela ferait une bonne pub, une débutante qui a vaincu la grande Mika, certes, ce serait mettre le SFC en avant mais Mika n'accepterais pas. Même en étant toujours de bonne humeur et prête à aider, elle ne voulait pas perdre, sa réputation était en jeu après tout. Mais de son côté aussi, la petite cowgirl risquait de perdre plus ou moins vite. Tout dépend de la façon dont elle va se défendre. Déjà, Esperanza annonça sa revanche en venant surprendre Mika et pas de n'importe quelle façon vu la technique utilisée ! Elle, une spécialiste du catch ! Elle avait conscience de la technique utilisée ou ce n'était que du hasard ? Allez savoir, en tout cas Mika resta un peu au sol, étonné et joyeuse de voir cette technique utilisée sur elle ! Sauf que comme sa tenue craquait et s'écartait de plus en plus, il serait temps de la féliciter un peu plus tard.

Si Esperanza se montrait prudente, ce n'était pas assez face à Mika. Ses puissantes jambes s'élevaient vers elle pour l'agripper comme un requin le ferait en sortant la tête hors de l'eau. Attrapant son adversaire, elle venait la jeter au sol en inversant leur position, Esperanza au sol, Mika debout. Le haut de sa tenue ne tenait qu'à peu de choses, sa collerette tenait sa tenue, le bas, ça allait encore. Il y avait quelques traces d'usure sur les précédents coups mais c'était le haut qui tenait à peu de choses.

« C'était bien joué chérie mais je peux pas te laisser gagner comme ça ! »

Elle se pencha sur elle et plaqua un de ses pieds sur sa main, celle qui était déjà dénudée. Décidé à en finir sans expédier ça au plus vite, elle retira le second brassard de la demoiselle avant d'agripper son corset. La belle blonde usa de sa force pour tirer dessus, comme pour retirer une racine un peu trop restante de la terre. Lady avait même survolé le ring de quelques centimètres avant d'entendre les ficelles craquées. Il ne lui restera plus qu'à la lever et lui retirer ça facilement. Passant ses doigts sous la culotte de cuir de la demoiselle, elle tira dessus, écartant de plus en plus les pans de sa culotte, laissant un V de plus en plus grand apparaître sur son entrejambe, elle fut repoussée pour se remettre debout. C'était un peu le duel final, le dernier round ! Espéranza avait une culotte qui tenait à peu de choses, une veste à retirer et Mika avait gagné – sauf si elle cachait de vrais dessous sous cette tenue mais comme un de ses seins étaient à l'air, ça excluait le soutien-gorge. Peut-être un string ou une culotte en dessous ? Allez savoir ? Quant à Mika, elle avait encore sa tenue sur elle mais sa poitrine était à l'air, pour le plus grand plaisir des fans, le haut tenait à peu de choses et le bas était en meilleur état mais bon, ça restait du tissu après tout. Sachant que les bottes et le masque ne comptait pas dans la liste des choses à retirer mais les brassards, oui, ça comptait.

« Je pense que le match va bientôt se terminé. Mais ne t'en fait pas, je saurais savourer ce moment et vu ton talent, je compte pas te laisser fuir si rapidement... »

De toute façon, la récompense ne sera pas dégustée juste après, on leur laissera un temps de repos pour soigner les quelques blessures et se reposer. La récompense sera montrée après le prochain match, et ainsi de suite. Celle qui gagnera le second match pourra savourer sa victoire après le troisième match et ainsi de suite. C'est soit ça, soit une sorte de partouze général à la fin des jeux. Ce sera peut-être les deux ? Mais pur en revenir, Mika ne comptait pas perdre, elle voulait laisser son score de défaite à zéro, garder son masque pour entretenir le mystère aussi. Tel un règlement de compte au farwest, Mika et Esperanza se regardaient dans les yeux, bientôt, l'une d'elles allaient perdre... Ce n'était qu'une question de secondes...
Journalisée

Lady Rawhide
Humain(e)
-

Messages: 53



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Août 18, 2017, 12:48:03 »

Qui aurait cru qu’Esperanza puisse tomber, dès le début, sur un tel adversaire ? En même temps, en venant ici, elle ignorait totalement ce qui lui arriverait. C’était la première du Sex Fight Club, et, partant de là, la surprise était complète. Esperanza et Mika continuaient à se battre, les vêtements en lambeaux. Il ne restait plus beaucoup de tissus sur le corps de Mika, mais le corset d’Esperanza était à terre. Elle ne portait plus que sa culotte violette, offrant aux spectatrices une vision magnifique de son corps musclé. Esperanza avait, pour le coup, un corps très tekhan, avec de belles formes. On pouvait voir sa généreuse poitrine, comme celle de Mika… Et, même si Esperanza la trouvait physiquement à son goût, perdre ne faisait pas partie de ses plans. Elle se mit donc en position, tout comme Mika, et sourit devant la dernière provocation de cette dernière.

« Crois-moi, ma chérie, dès que je t’aurais mi à terre, je te baiserai comme jamais personne ne t’a baisé auparavant. »

Esperanza s’élança alors rapidement vers la femme, et tenta un uppercut droit vers son visage. Mika esquiva en bondissant sur la gauche, et tenta de la frapper vers le bas du dos pour la déstabiliser… Mais Esperanza la repoussa avec son coude, la frappant à hauteur de la joue. Et, tandis que Mika se reculait, Esperanza opta pour une nouvelle attaque. Prenant appui sur l’une de ses jambes, elle détendit l’autre en pivotant sur place, et fit un coup de pied retourné, qui frappa Mika à hauteur des seins, la repoussant, l’envoyant se coucher au sol.

Rawhide se précipita vers elle, mais Mika se rétablit déjà, en relevant ses jambes, puis bondit sur place, et contre-attaqua ensuite. Les deux femmes se heurtèrent, mains dans les mains, comme si elles étaient deux lutteuses dans un combat de sumo. Leurs mains immobilisés, Mika attaqua avec ses jambes, et frappa les jambes d’Esperanza, la déstabilisant, la couchant sur le sol. Elle sentit alors la main de Mika s’agripper à sa culotte, tirant dessus, commençant à la faire glisser le long de ses cuisses…

*Oh ça non !*

Jambes écartées, Esperanza les rabattit alors sur les côtes de Mika, et serra fort, attaquant ses poumons, et les comprimant. C’était une prise spéciale, qu’on apprenait aux assassins quand elles se prostituaient. Elles pouvaient tuer leurs cibles en les étouffant avec leurs cuisses, en serrant à un endroit précis, à hauteur des poumons. C’est ce qu’Esperanza fit, et elle sentit Mika perdre de la force… Ce qui permit à Esperanza de la retourner encore.

Elle se précipita sur les derniers lambeaux de la combinaison de Mika, pendant que sa culotte avait descendu, permettant de voir l’ourlet de ses fesses. Mika la repoussa alors en frappant son visage avec le plat de sa main. Esperanza tomba sur le dos, sentit Mika se rapprocher… Ses mains se posèrent sur les rebords de sa culotte, s’apprêtant à l’abaisser… Quand Esperanza attrapa soudain les poignets de Mika.

« Je ne perdrais pas comme ça ! »

Sa jambe se glissa entre les cuisses de la femme, et elle prit appui sur ses poignets, s’en servant comme contre-poids… Et souleva Mika avec sa jambe. La jeune femme fila au-dessus de sa tête, et s’étala sur le dos. Rawhide se retourna alors, et, pendant que Mika reprenait ses esprits, Esperanza se rapprocha d’elle, et tira sur sa combinaison… Dévoilant ainsi son sexe.

Un coup de sifflet retentit alors, et Esperanza regarda le corps nu de Mika, en sueur, la respiration lourde. Sur un écran géant, le nom de la gagnante s’afficha en grand, pendant que la foule exultait de joie. Esperanza laissa encore planer quelques secondes… Puis, suivant son instinct, elle se pencha vers Mika, et l’embrassa, en caressant son sein avec l’une de ses mains, pinçant même le téton.

« N’oublie pas ce que j’ai dit… Je vais te baiser bien fort tout à l’heure ! »

Même si elle venait de gagner, elle n’oubliait pas l’essentiel… Sa première récompense !
Journalisée

Sex Fight Club
Legion
-

Messages: 25



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Septembre 12, 2017, 10:10:02 »

Si vite, tout était allé si vite sur la fin. Elle pensait avoir le dessus, son expérience, sa forte, sa réputation, et au final, elle était nue sur le terrain. Il restait encore ses bottes et son masque mais elle avait perdu ses points, son corps était pratiquement nue pendant qu'Espéranza venait l'embrasser en la caressant un peu. Mika restait muette et perdue alors qu'on les aidait à quitter le terrain pour laisser place au prochain combat. On leur offrait un peignoir pour se couvrir dans les couloirs, ayant droit à un passage vers l'infirmerie, voir si aucun muscle n'avait trop souffert, aucun os de fêler ou encore soigné les petites blessures accumulées, comme sur les lèvres. Ça se coupait facilement cet endroit. Bien que dans la même pièce, les deux adversaires étaient séparées par un rideau pendant qu'on leur appliquait de légers soins.

Pendant leur travail, les infirmières venaient de voir apparaître Poison, marchant vers Espéranza qui était la première en vue depuis la porte, elle déambulais sans se gêner en lui offrant ce sourire digne d'elle. Une joie et une arrière-pensée contenue entre deux lèvres. Elle lui caressa le visage en lui faisant lever le menton pour la regarder dans les yeux.

« Félicitation ma petite. Non seulement, tu as bien combattu mais tu as vaincu une de mes filles ? Voilà une chose qui n'est vraiment pas banale. Je pourrais déjà t'offrir une belle récompense à sucer mais je veux pas te couper l'appétit pour la suite. »

Même ici, les écrans diffusaient le match en direct, montrant un combat entre l'Edorassienne et une autre fille tout aussi doué. Qui sait combien de temps allait durer ce combat, mieux valait ne pas trop trainer.

« On reparlera de ton chèque et du reste une fois le show terminé, en attendant, repose toi bien et savoure ta récompense, trésor. »

Elle tourna ses yeux vers le rideau qui camouflait Mika avant de se pencher vers la jeune femme pour lui demander quelque chose à voix basse.

« Rends-moi service et ne fanfaronne pas trop. C'est sa première défaite depuis qu'elle a commencé le sport en professionnelle, peut-être même de sa vie alors... Montre lui que les hostilités, ce n'est que sur le terrain. »

Mika était une sportive, une femme joyeuse, elle comprenait le fait d'être tombé sur plus fort ou plus maligne qu'elle mais derrière sa réputation, il y avait une promesse. Une promesse qu'elle s'était fixée pour ne pas perdre mais là, c'était le mythe qui était brisé. En cas de défaite, elle devait retirer son masque, montrer qui se cachait derrière Rainbow Mika. Tant de combats, invaincu en catcheuse, perdante à son premier vrai match de SFC. Certes, Poison avait dit de ne pas tout donner dés le début mais elle n'allait pas jeter la pierre sur sa patronne. Cette dernière arriva d'ailleurs, un sourire quelque peu compatissant sur les lèvres, chose rare chez cette femme.

« Tout va bien, trésor ? »
« Bof... J'ai du mal à avaler ma défaite... »
« On trouve toujours plus fort que soit un jour. Même si Sharlie reste ma carte maîtresse, je sais qu'un jour quelqu'un finira par la vaincre sur le terrain. Alors il en est de même pour toi et les autres. »
« Sympa... »
« Ne le prends pas mal, chérie. Tu as perdu aujourd'hui, tu combattras avec plus d'ardeur et de force la prochaine fois. »
« Et ma promesse alors ?! Elle n'est peut-être pas aux courant mais mes fans, si. Si je les déçois, ils vont croire que je leur mens... »
« Il y a une solution simple. C'est un peu tricher mais eux, ils ne le savent pas. Attends. »


Elle avait ramené ça exprès, le sortant de sa poche arrière de son jean. Elle retira le masque de Mika sans soucis, elle savait qui se cachait derrière, donc, pas de secret. Elle installa un petit masque noir autour de ses yeux, comme ses super-héros dont on vantait parfois les mérites. Noir, épousant parfaitement son visage, elle lui attachait à nouveau son masque en tissu autour de la tête.

« On y verra que du feu. Même si tu fais tomber le masque ce soir... il y a un autre masque. Rainbow Mika est, et reste dans la partie. Considère ça comme ta carte joker, maintenant utiliser, tâche de ne pas perdre. »
« Merci Poison... Sincèrement. »
« De rien, trésor. Maintenant repose toi un peu, ta petite copine compte bien sûr toi pour savourer sa victoire. Savoure et retiens bien, qui sait, tu pourrais lui rendre la monnaie de sa pièce une prochaine fois ? »


Poison était aussi un bon manager pour l'équipe, elle quittait l'infirmerie en ayant réglé les soucis, laissant les deux combattantes se reposer et profiter du match avant de montrer le plaisir du combat, du SFC aux public. Le calme avant la tempête quoi. De quoi briser la glace avant de retourner face aux caméras.
Journalisée

Lady Rawhide
Humain(e)
-

Messages: 53



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Septembre 16, 2017, 01:14:01 »

Un rude combat, clairement. Esperanza avait gagné, mais elle n’était pas sûre de pouvoir le refaire une seconde fois. Ces filles étaient vraiment costaudes, bien plus fortes que ce à quoi la jeune femme aurait pu s’attendre, venant de Tekhanes métropolitaines. Elle, elle avait grandi dans les régions reculées et dangereuses des Badlands, comme esclave. Elle s’était formée comme ça, avait grandi de cette manière. Autant dire qu’elle s’était vraiment attendue à un combat bien plus simple. Au lieu de ça, cette Mika Rainbow l’avait poussé dans ses ultimes retranchements, et la victoire avait bien failli lui échapper de peu. Alors qu’elle reprenait ses esprits, et observait un prochain combat se dérouler, elle vit soudain Poison approcher. La puissante star pornographique, qui était à l’origine de ce show, vint féliciter en personne Esperanza, tout en lui demandant de montrer du respect envers Mika, et de ne pas trop insister sur sa victoire. L’intéressée se contenta de hausser les épaules.

« Je suis juste venue pour l’argent, pas pour me moquer des autres. Et puis, je serais de mauvaise foi en la narguant, elle m’a vraiment donné du fil à retordre. »

Honnêtement, au point où elles en avaient été, Mika aurait tout aussi bien pu gagner. Esperanza avait juste eu un peu plus de chance. Esperanza ferma les yeux, reprenant ses esprits, en songeant qu’elle était sur le point de toucher la récompense. Bien sûr, ce tournoi n’était pas encore fini, et elle allait devoir affronter encore d’autres adversaires, mais, pour l’heure, elle avait quand même le net sentiment d’avoir vaincu une rude adversaire. C’était indéniablement un sacré pas vers la victoire, et la possibilité de financer les orphelinats, et d’aider à la lutte contre l’esclavage dans les Badlands.

Enfin... Pour l’heure, elle avait d’autres questions en tête, et finit par se relever, quittant l’infirmerie. Elle s’aventura dans un couloir, croisant quelques infirmières qui la regardèrent en souriant, une expression malicieuse dans les yeux, comme si elles savaient ce qui allait prochainement se passer. Esperanza rejoignit rapidement une porte, et toqua à cette dernière, avant d’entrer. On lui avait offert une nouvelle tenue, similaire à celle qu’elle avait porté, et entra dans une chambre.

Il y avait une grande télévision à écran plat dans un coin, montrant le duel en cours, mais, ce qui capta surtout l’attention d’Esperanza, ce fut le grand lit où Mika l’attendait. Un magnifique lit rouge en forme de cœur géant, avec Mika assise en plein milieu. Les règles étaient ainsi faites. Esperanza sourit en se rapprochant d’elle, sentant bien qu’il y avait encore, chez Mika, une lourde honte suite à sa défaite. Après quelques hésitations, Esperanza finit par lâcher :

« Ne sois pas mauvaise joueuse, Mika, le combat a été très serré... »

Mais est-ce que cela serait suffisant pour réparer la fierté bafouée de Mika ? Sans doute pas... Mais Esperanza avait déjà quelques idées, et s’assit sur le lit, juste à côté d’elle, avant de lui sourire tendrement, sa main se posant sur la cuisse de la femme, la caressant délicatement.

« Je t’ai battu sur le ring... Alors, si tu veux rééquilibrer les choses, bats-moi sur le lit. Je t’offre mon corps, Mika... »

Tout simplement ! C’était là un superbe lot de consolation, non ?
Journalisée

Sex Fight Club
Legion
-

Messages: 25



Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Octobre 11, 2017, 07:29:18 »

Ainsi était fait la vie, il y avait un début à tout, même aux défaites. Elle avait perdu mais au moins, elle avait tout donné. Peut-être qu'en y allant à fond dés le début, elle aurait gagné ? Difficile à dire, sur ça, le futur restait vague mais elle devait bien obéir à Poison pour ne pas expédier trop rapidement le combat. Poison était venu la voir, la rassurant sur un point où elle se devait tenir parole et montrer son visage. Sauf qu'elle n'avait jamais dit qu'elle portait qu'un seul masque ? Sur ça, elle était rassuré, sur le reste, un peu moins... Depuis qu'elle était officiellement une catcheuse, elle n'avait jamais perdu un seul match, officiel ou entraînement alors la pilule avait du mal à passer.

Le match était toujours en cours, elle y voyait une de ses camarades affronter une inconnue mais comme pour elle, elle avait ordre de se retenir un peu, de ne pas aller trop vite, allait-elle gagner pour autant ? C'était trop tôt pour en décider. Mika était bien partie pour gagner et au final, Espéranza avait gagné. On frappait à la porte, la voilà justement qui arrivait. Mika était nue, elle n'avait pas repris de tenue de rechange, elle était la perdante après tout, ce serait bête de s'habiller pour que tout soit retirer juste après.

« Le combat était sérré mais... La défaite doit avoir ce goût-là, je suppose ? J'ai jamais perdu un combat de ma vie, ta été la première à m'y avoir fait goûter. »

La jeune femme pouvait être fière, bien des adversaires de Mika auraient aimé être cette personne après tout. Sa cuisse étant caressée, elle leva les yeux vers la jeune femme, posant sa main sur la sienne en lui souriant. C'était une bonne proposition mais ce serait triché. Elle secoua doucement la tête.

« Non, le public s'attend à te voir en dominante, pas en dominée. Puis ceux qui rejoignent le show en court de route ont été averti de ma défaite alors, ce serait triché que de pas leur offrir ça. D'ailleurs, il faut attendre que le combat se termine, après, tu pourras agir comme tu veux. »

Le public pouvait faire certaines demandes, influencer sur ce qu'il vont voir donc à moins que tout le monde ne vote pour voir Mika prendre Espéranza et pas inversement, ce sera à elle de prendre la catcheuse. Même au repos, sans la tension du combat, la blonde avait de puissantes cuisses et de fins abdos dessiné sur le corps.

« Ne crois pas t'en tirer si bien cela dit. J'aurais ma vraie revanche ou là, je gagnerais à coup sûr ! Mais dis moi plutôt, où tu as appris à te battre ? Tu te débrouilles bien et pourtant, je n'ai jamais entendu parler de toi d'une façon ou d'une autre ? »

Le temps que le match se termine, elles pouvaient bien bavarder. Il y avait de tout dans cette chambre apparemment simple. Un coffre remplis de jouet, une armoire pleine de tenue aussi ravissante que bandante, des potions temporaire pour satisfaire la moindre envie des fans, il y avait de quoi offrir un très beau spectacle au public !
Journalisée

Lady Rawhide
Humain(e)
-

Messages: 53



Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Octobre 13, 2017, 01:10:06 »

Miranda avait débloqué d’importants fonds pour ce show. Esperanza ignorait les raisons sous-jacentes derrière ce show important. Des moyens très importants, qui n’avaient été offerts que parce que Poison était la fille de Miranda, et qu’elle ne pouvait rien lui refuser. Pour l’heure, l’audimat était plutôt bon, mais ça, Esperanza l’ignorait, et voyait juste la promesse de toucher de l’argent... Et, dans l’immédiat, de coucher sous peu avec cette femme. Du sexe public, fonctionnant, là aussi, selon des règles très particulières, puisque les deux femmes allaient devoir se plier à certains fantasmes du public. Elle avait été très réticente, au début, à cause de ça. Certes, Esperanza était belle, c’était certes aussi une Tekhane, mais... Elle ne se voyait vraiment pas faire ça. Et puis, finalement... Là, en observant le corps nu de Mika, ses formes musclées, sa belle poitrine, elle commençait à se dire que, somme toute, elle allait pouvoir s’y faire sans trop de difficulté.

La catcheuse face à elle lui assura qu’il lui incombait de la dominer, et, pour ça, Esperanza disposait d’un vaste attirail. Elle s’empressa de les regarder, voyant divers potions permettant notamment de se doter d’une verge, de gonfler la taille des muscles, des injections permettant de stimuler l’excitation, etc... Sans parler d’un ensemble de catsuits et autres tenues en latex particulièrement moulantes, ainsi que de multiples sex toys.

« Eh bien... Il y a de quoi faire ! »

Esperanza ne savait pas où donner de la tête. Elle, elle n’avait pas grandi dans les grandes métropoles tekhanes, où l’incitation sexuelle était omniprésente. Mika se rappela alors à elle en lui demandant où elle avait appris à se battre comme ça. Lady Rawhide se retourna vers elle en réfléchissant. Il n’y avait, en soi, aucun problème à ce qu’elle dévoile ses origines, son passé », et elle se rassit sur le lit, à côté de la femme.

« J’ai grandi dans une mine du Pic du Démon, la Fosse du Diable. Je ne sais pas si tu en as déjà entendu parler, mais il s’agit d’un endroit horrible, une carrière au milieu d’un soleil étouffant, qui était dirigé pendant longtemps par un baron du crime des Badlands, El Matador. »

Un commando celkhan avait tenté de le vaincre il y a des années, et avait échoué. Or, parmi les Celkhanes capturées, il y avait sa mère.

« Elle a accouché de moi à la Fosse. Je ne l’ai jamais connu, mais j’ai toujours connu la servitude. J’ai grandi dans cet environnement hostile, jusqu’à réussir à m’en évader, et à tuer El Matador... En usant de mes charmes. Cricknell, le vrai nom du Matador, violait régulièrement les plus belles esclaves de la fosse. »

Plusieurs des Celkhanes capturées avaient d’ailleurs été ses proies, avant qu’il ne finisse par les tuer. C’était un homme violent, cruel, amoral... Et elle avait réussi à le tuer.

« Depuis lors, je lutte contre l’esclavage et le crime organisé dans les Badlands. Je me suis rapprochée d’un réseau particulier, une confrérie de sœurs religieuses, Les Saintes. Elles aussi luttent contre les esclavagistes, et forment des sœurs guerrières. Ce sont elles qui ont perfectionné mes talents. »

L’histoire d’Esperanza n’était assurément pas banale.

« Mais elles ont besoin de fonds pour rénover leurs orphelinats, améliorer leur arsenal, l’efficacité de leur réseau, et le rapatriement des esclaves libérés vers Caelestis, ou d’autres nations. Voilà pourquoi j’ai décidé de participer à ce tournoi, Mika... Pour toucher l’argent, et aider Les Saintes. »

Esperanza sourit alors à Mika, et sa main gantée glissa sur le visage de la femme, caressant ses cheveux.

« Je sais que, si on plaît bien au public, et si on accomplit leurs fantasmes, on peut toucher des primes, qui s’ajoutent à la récompense due... Alors, ma chérie, je ne compte pas te ménager. Je te baiserai bien fort si c’est ce que le public veut... Et je mentirai en disant que je ne prendrais pas mon pied à cette occasion. »

Car il fallait bien admettre que Rainbow Mika était... Terriblement sexy.

« Et toi ? Comment tu t’es retrouvée là ? »
Journalisée

Sex Fight Club
Legion
-

Messages: 25



Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Octobre 27, 2017, 09:59:04 »

Petit à petit, Mika se faisait à sa défaite, elle devait bien passer par là un jour ou l'autre, qu'on s'appelle Poison ou Miranda Forge, il y a bien un jour ou on tombe et on finit par s'en relever. Miranda n'a pas été toujours aussi dominante, Poison a bien commencé en bas de l'échelle, non ? Donc même si elle a toujours été au top, elle devait parfois tomber, ainsi est la vie. Assise près d'Espéranza, elle attendait son tour pour faire plaisir au public en bavardant avec son ancien adversaire pour le moment. Elle écouta l'histoire de la jeune femme, comment elle avait appris à se battre et sa vie n'avait rien de bien gaie. Elle n'était pas très info, donc même si elle en avait entendu parler elle ne connaissait pas cette histoire, ce El Matador était juste un nom qui lui disait quelque chose... Mais ouah, la pauvre n'avait pas eut de chance comparée à elle.

« Tu sais que ça ferait un bon scénario de film ton histoire ! Tu devrais en parler tant que t'es à Tékhos, je suis sûre que ça pourrait faire un bon film. »

Même sans être trait pour trait respecté, s'en inspiré serait une bonne chose. Mais au moins sa cause était noble et même en cachant un peu ce côté bonne sœur anti-esclavagiste pour ne pas trop faire parler d'elles, juste une fille de Celkhane qui se venge et libère tous les autres esclaves dans ce coin des Badlands, ça ferait un chouette film ! Enfin bref, pour le moment elle fut plutôt rassurée de voir qu'Espéranza n'allait pas se laisser faire tout simplement, elles allaient pouvoir bien s'amuser une fois le top départ donné. Mais pour ce qui était de son chemin parcouru, ce n'était rien d'aussi spectaculaire.

« Bah, tu sais, j'ai toujours adoré le catch, même petite je regardais ça avec mon père, il m'a inscrite dans un club et croit le ou non, j'étais super douée ! En dehors de l'entraînement, je n'ai jamais perdu contre mes camarades. » car bien sûr, même douée, une gosse de dix ans aurait bien du mal à vaincre une femme pro qui devait faire deux à trois fois son poids. « Et une fois adulte, j'ai continué et j'ai enchaîné les coupes et les trophées, sauf que... bah j'étais trop forte. Plus personne ne voulait m'affronter, mon titre invaincu en a effrayé trop et du coup, pendant un bon moment je ne faisais que m'entraîner. Puis Poison m'a contacté, m'expliquant son projet, j'ai accepté de l'aider à promouvoir son sport, cela me permettait de combattre puis je ne regrette pas. Il y a des gens doué en dehors du catch et ce sport accepte tout type de sport de combat alors, tu es la preuve qu'ailleurs, j'ai encore des marches a grimper jusqu'au sommet ! »

Sur la télé qui retransmettait en direct le combat, on venait d'y voir sa camarade Edorasienne qui avait mis au tapis son adversaire, elle aussi légèrement dévêtue mais elle avait gagné ! Un signal lumineux clignotait dans la chambre pour montrer que ça allait être à elles dans très peu de temps. On y voyait Poison féliciter sa camarade en réconfortant la candidate en caressant son corps sans se priver avant d'annoncer une page de pub pour laisser le temps aux derniers votant de faire leur choix. Un compte à rebours indiquait cinq minutes, filant doucement vers le zéro.

« Ca va être à nous apparemment. Quand ça commencera, tu auras un quart d'heure pour te faire plaisir à toi et au public, il y aura sûrement une deuxième manche à la fin du show, une sortie de partouze donc t'inquiète pas si tu n'es pas satisfaite cette fois. »

Pour ce premier show, les choses étaient faites en grande pompe ! Déjà sur la télé le top trois des votes étaient indiqué même si le nombre de votes changeait parfois l'ordre mais pour le moment, il y avait « 3 : Relation futanari / gorge profonde », « 2 : Relation lesbienne / Ciseaux » et « 1 : Relation Futanari / Sodomi ». Mais comme les votes changeaient parfois l'ordre, parfois il y avait du nouveaux, bref, tant que le compteur n'était pas à zéro, tout était possible ! Espéranza devra jouer le numéro 1, obligatoirement, les deux autres étaient facultatif, si jamais elle avait fini avant les quinze minutes, elle pouvait se faire plaisir. Eh oui, comme ses copines devaient encore passé, il fallait laisser maximum quinze minutes de sexe, voir un bonus à la fin, pas plus, pour le moment.
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox