banniere
 
  Nouvelles:
La nouvelle Gazette est en ligne !
Bonne lecture !



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 ... 14
  Imprimer  
Auteur Sujet: [FINI] Nouvelle Maîtresse et retrouvaille [PV Mélinda et Limma]  (Lu 13323 fois)
Sya
Avatar
-

Messages: 1849


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« le: Novembre 26, 2012, 12:35:06 »

Sya était une très grande amatrice de friandise et de petit plaisir sucré! Un de ses rares plaisirs que les femmes un peu trop coincées ne puissent la critiquer elle qui voyait du sexe partout. Quel mal y avait-il à honorer la façon de reproduction? Hein? Quel mal y avait-il à prendre plaisir dans le but de chaque mammifère sur ses mondes? Vivre, mourir, entre les deux, il y avait bien des choses. De la joie, de la bonne humeur, la vie. Et la vie n'est rien sans sexe! Sya le savait et c'est pour cela qu'elle servait sa déesse avec tant de passion. Mais pour en revenir aux sucreries, elle avait fait une halte dans une ville en territoire Ashnard car après une bonne journée de travail, elle avait une envie de quelques petits bonbons. Rares étaient ceux qui égalaient ceux de la terre mais ça restait quand même bon. Elle risquait gros à se balader dans le cœur même de l'esclavagisme par excellence mais elle avait ses adresses! Elle avait servi bien des femmes ici, des simples paysannes aux femmes de pouvoirs, l'ange avait ses adresses. Et cette boutique de bonbons, elle la connaissait bien pour avoir un jour fait fermer la boutique toute une après-midi pour faire l'amour à sa propriétaire. Oh oui, elles avaient tant fait au milieu de ses délicieuses boules de sucres. Acheté puis dépensé comme ça. Sexe et sucre, un doux mélange gastronomique!

Après une bonne journée de travail, elle avait pris soin de se faire héberger par cette même femme pour dormir tranquillement dans une petite pièce caché dans le grenier de sa maison. C'est que cette pauvre femme vivait avec un homme et découvrir un adultère risquait de la mettre dans l'embarras. Mais du repos restait du repos! Elle n'avait pas à se plaindre, elle avait une couverture et une pile de vêtements usagé en guise de matelas. Mais le seul hic était que la nuit ne fut pas de tout repos pour l'ange de Lust. En effet, ce court petit sommeil fut perturber par une forte odeur de sexe. L'ange restait aussi efficace qu'un chien qui avait repéré une piste. À l'odeur, c'était un jeu à plusieurs, forcément et ça devait être bestial ou très torride. Elle tentait de faire passer cela mais elle n'avait pas réussi. Cela l'avait même hanté et elle se décida à rejoindre la partie en flairant la piste mais son départ était la fin des festivités. Dommage. Ou pas? Sya se posa sur le bord de la fenêtre ouverte pour avoir un tableau merveilleux! Une belle brune dormait dans un grand lit, tout en haut de cette tour. À ses côtés, deux femmes à chaque côté et une troisième endormie sur l'une des deux autres femmes. À quatre donc? Joli, dommage qu'elle ait raté ça! Mais plutôt que les réveiller pour recommencer, elle préférait les laisser reprendre des forces pour demain, ça sera meilleur ainsi! Puis elle aussi elle était fatiguée!

Avant de rentrée dans la chambre, elle libéra une odeur apaisante et aphrodisiaque qui ne devrait pas réveiller ceux qui ont le sommeil fragile. Elle préférait être la petite surprise du réveil. Se rapprochant du grand lit, elle avait une meilleure vue sur ce qui se passait sous son nez. La belle brune était vraiment excitante. Elle était belle et à sa posture et celles des trois autres, elle était la dominante, elle était prête à couper une de ces ailes si elle avait tort! Deux autres étaient humaines puis la troisième était une neko. Ha, une neko... ça lui rappelait sa douce Iinari et sa tendre Saikai... il va falloir s'habituer à ne plus les voir ensemble mais séparément. Yuri était parti avec ses petites amies pour qu'elles soient séparées mais elle avait encore du mal à voir cette solution. C'était surement la meilleure chose à faire... mais elle avait donné son accord à Yuri comme à ses femmes. Reprenant ses esprits, elle pouvait voir la moitié du corps de la femme au centre, nu. Une couverture était placée sur ses jambes, vainement remonter pour lui tenir chaud. Délicate attention quand même. Sya retira ses vêtements un à un car elle ne dormait jamais habillée, pas même une culotte, rien!

Agitant ses petites ailes, l'odeur apaisante était toujours là autour d'elle pour masquer sa présence puis elle se posa délicatement sur la belle brune. Son poids plume risquait de lui être utile. Chevauchant dans un premier temps cette femme, elle fit un signe avec le doigt pour remonter la couverture alors qu'elle posait sa tête sur sa douce et belle poitrine rebondie. Oh oui, mieux qu'un oreiller. Ses oreilles froides et métallique étaient la seule chose encore froide chez l'ange, sinon, elle devait déjà être bien chaude! Ha non, son collier aussi, surement? Pas grave, ce n'était pas ça qui allait la réveiller, pas avec son petit sort de magie rose! Se plaçant en long sur la dominante du groupe – ou l'une des dominantes? – Sya fut agréablement surprise en sentant quelque chose frotter entre ses jambes? Sa magie rose faisait bien effet et cette future maîtresse était hermaphrodite ou une futanari? Que de surprise chez elle! Elle avait bien envie de lui faire une petite gâterie avant de dormir mais non, pour demain... Entouré de femmes, dormant sur un corps chaud et nu, voilà ce qu'elle aimait! Il ne manquait plus que des bras pour la couvrir puis elle passerait une agréable nuit.

Durant son doux sommeil, elle avait fait un rêve érotique comme neuf fois sur dix alors que son odeur se dissipait pour laisser la pression redescendre dans la chambre. Déformation professionnelle, Sya avait eut tendance à sucer le téton le plus proche de sa bouche peu de temps avant le réveil de la maîtresse de ses lieux, quand le soleil était déjà bien lever. Ce n'était qu'une fois réveiller en douceur, les yeux encore bien fermé, qu'elle levait la tête avec un petit filet de bave encore relier à la poitrine qu'elle observait celle sur qui elle avait si bien dormi cette nuit. Le sourire encore fatigué, elle ne semblait pas inquiète du lieu ou elle se trouvait ni de ce qu'elle avait fait.

« Ha... bonjour... Maîtresse... »

Elle frotta mollement ses yeux avec sa main gauche pour tenter de bien se réveiller mais ce n'était pas encore ça. Elle aimerait bien dormir encore un peu sur sa future maîtresse mais ce n'était pas à elle de décider.
« Dernière édition: Août 05, 2017, 03:17:56 par Princesse Alice Korvander » Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3452



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #1 le: Novembre 27, 2012, 12:18:43 »

Pour Mélinda, ce fut une soirée comme une autre. Dans les hauteurs de son harem, elle faisait passionnément l’amour avec trois de ses protégées. Elle pénétrait Liana, tout en étant caressée par deux autres protégées. C’est ainsi que Mélinda trouvait le sommeil, uniquement au milieu de belles femmes. Il fallait qu’elle se dépense beaucoup pour que le sommeil vienne à elle. Étant vampire, soit une créature nocturne, dormir n’était pas pour elle une nécessité aussi prononcée que pour d’autres espèces. De plus, elle rechignait à dormir, car ses nuits étaient souvent raccourcies par des cauchemars guère attirants. Pour lutter contre eux, elle avait donc développé sa propre théorie, en baignant dans une odeur de sexe et de sueur, au milieu de courbes féminines, de gémissements, et de caresses. Le sommeil venait très facilement, et ses rêves, généralement, étaient très érotiques.

Elle dormait donc quand une petite Ange curieuse pénétra dans sa grande chambre. D’abord sur le corps de Liana, elle glissa progressivement pour se glisser entre ses protégées, couchée sur le dos, ses beaux seins pointant entre plusieurs de ses longues mèches de cheveux. Ses esclaves dormirent également assez rapidement, leurs corps frottant partiellement contre celui de leur Maîtresse, sur laquelle elles veillaient scrupuleusement. Il fallait en effet s’assurer que la Maîtresse dormirait bien, par respect pour elle. Cependant, il était vrai que la Maîtresse avait été particulièrement insistante sur ce soir, mettant Liana à moitié dans le coma. La neko dormait sur le torse d’une des femmes, et Mélinda était en plein milieu, soupirant lentement en dormant, ressemblant à une espèce de gros bébé heureux.

La vampire ne sentit donc pas l’Ange se poser sur elle, mais, inconsciemment, elle perçut le sang de cette femme... Le sang des anges figurait parmi les sangs les plus délicieux de la Création, et, en le sentant si près d’elle, Mélinda en gémit faiblement, mouillant lentement, faisant un rêve particulièrement érotique et rouge, mélange de sang, d’orgasme, et de jouissance éternelle. Ses mains virent inconsciemment caresser le corps de l’Ange, tandis que Mélinda continuait à dormir, sans entendre quoi que ce soit, sans se réveiller. Elle dormit d’une seule traite, et, quand son sommeil profond diminua, ses sens commencèrent à la titiller. Son odorat, sens le plus utile pour détecter le sang, s’activa, son nez se mettant à renifler quelque chose. Elle retrouva ensuite la sensation du toucher, tout en flottant dans un état semi-léthargique, et sentit un corps chaud sur le sien... Très chaud... Elle glissa sa main sur le postérieur de la femme, devinant un très joli fessier rebondi, mais, bizarrement, aucune queue. Ce ne pouvait donc pas être Liana. Fait encore plus curieux, elle sentait une certaine ponction à hauteur de son sein, comme si quelqu’un le suçait... Ceci la conduisit à réaliser qu’elle mouillait.

*Je ne suis même pas encore réveillée que j’ai envie de faire l’amour...*

Le plaisir sexuel l’amena à se réveiller. Elle ouvrit lentement les yeux, et sentit la pression sur son sein disparaître. Ses mains caressaient un corps chaud, à hauteur du dos, et elle baissa les yeux, voyant alors une femme se redresser, se frottant ses petits yeux avec ses mains. Elle ne l’avait jamais vu, et ignorait totalement de qui il s’agissait, mais elle se mit à lui parler.

« Ha... bonjour... Maîtresse... »

Maîtresse ? Mélinda se demanda si elle ne rêvait pas. Les autres esclaves continuaient à dormir autour d’elles, et le soleil se levait paresseusement... Clignant des yeux, Mélinda sentit alors son sexe masculin sortir de son corps, sans vraiment qu’elle n’arrive à le contrôler. Il tapa contre les cuisses de l’Ange, et Mélinda posa une main sur les lèvres de la femme, glissant un doigt dans sa bouche. Elle déglutit faiblement, et retourna alors l’ange, l’envoyant sur le lit, sous son corps, et la pénétra rapidement. Elle soupira lentement, son sexe se glissant entre ses jambes, et elle commença à bourrer cette femme, sans être toujours pleinement réveillée. Elle rêvassait à moitié, mais sentait clairement une chose sur son corps : l’excitation. Elle pénétrait donc cette femme sans trop comprendre ce qui lui arrivait.

« Qui donc... Qui donc es-tu, hum ? Une nymphe des nuits ? »

C’était si bon, le matin... Faire l’amour dès le début, c’était nettement la preuve qu’on allait passer une bonne journée.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1849


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Décembre 03, 2012, 12:23:45 »

Sya avait bien choisi sa couche! Non seulement elle avait très bien dormi sur cette femme, ses seins étaient si doux et moelleux mais le réveil promettait! Elle se réveillait à peine en observant sa nouvelle maîtresse qui avait aussi profité de ses mains pour la caresser. Qu'elle le fasse donc, elle servait à ça. L'ange jeta un bref regard à gauche puis à droite, elles n'étaient que deux debout? C'était tout aussi bien pour commencer! Sya avait beau être fatigué, elle gardait son petit sourire en observant sa maîtresse réveillée maintenant. Elle se demandait ce qu'elle pensait de ce réveil? De trouver une nouvelle esclave dans son lit? Cette femme n'avait en plus pas consommé d'alcool donc elle ne pouvait pas mettre cela sur le dos de la boisson. Ce genre de réveil amusait l'ange! Il y avait les peureuses qui d'abord s'éloignaient d'elle, ensuite il y avait les sceptiques qui tentaient de trouver comment l'ange avait pu débarquer alors que la femme s'était endormie seule, certaines croyaient rêver encore mais rares étaient celles qui sautaient sur l'occasion, ou qui sautaient l'occasion tout court dans le cas présent! Observant la vampire en silence, elle sentit quelque chose arriver entre ses cuisses et elle en gloussa en sachant de quoi il s'agissait.

Sa maîtresse était déjà heureuse et de bonne humeur? Voilà qui promettait pour la journée! Comme un félin, elle observait ce doigt et une fois dans sa bouche, elle fit doucement passer sa langue dessus, voulant se montrer érotique même si sa maîtresse ne lui en laissa pas le temps. Repoussant l'ange, elle ne perdait pas une seconde pour se jeter sur elle, son membre était déjà bien en forme lui aussi. Son membre ne tardait pas à la pénétrer ce qui lui arracha un petit gémissement de plaisir alors que sa maîtresse s'occupait enfin d'elle! La belle vampire lui lançait une question amusante. En général, ses maîtresses se renseignent d'abord sur elle avant de la prendre mais elle n'allait pas s'en plaindre. Dur, chaud, bien en elle, elle ne regrettait vraiment pas d'avoir choisi cet endroit pour dormir! L'ange de Lust étirait ses bras pour les passer autour du cou de la vampire, son regard plein d'envie plonger dans le sien, sa petite bouche entrouverte laissait filer ses gémissements et ses quelques paroles.

« Hum... Hihi... non Maîtresse huuuum... Sya n'est p-pas une nymphe... elle est han, votre chose! »

Se redressant légèrement, Sya allait embrasser la vampire doucement, sa petite bouche se collait contre ses lèvres et faisait glisser sa langue sur les dents de la vampire. Elle ne les craignait pas, elle savait ce qu'une morsure de vampire donnait comme sensation, Ishtar le lui avait déjà fait gouter et elle avait adoré! Mais ça sera après pour qu'elle puisse gouter son sang. Elle allait ensuite l'embrasser normalement, langue contre langue, dandinant un peu son petit corps sous les coups de reins de la vampire, c'était aussi pour mieux la laisser la pénétrer après tout. Elle pouvait jouir de son corps – et sur son corps – de la manière qu'elle voulait. Sya avait peu de limite et ça, c'était une chose qui allait faire plaisir à sa nouvelle maîtresse! Ses mains avaient pu toucher un peu de ses longs cheveux, doux comme la peau de la vampire qu'elle pouvait toucher, ne serait-ce que celle de son bassin ou de sa nuque. De toute façon, l'ange trouvait toujours ses maîtresses belles, douces, sympathiques avec tout une liste de compliment. Bien sur, il y en avait qui sortaient du lot et qui devenaient vraiment belle au point d'arriver en haut de la liste là, on parlait de celles qui avaient surtout fait battre son petit cœur d'esclave. Iinari et Saikai ne sauraient se trouver plus haut. Lust... devait-elle idolâtrer sa déesse au point de la mettre au-dessus de ses petites amies? Elle penchait plus quand même sur le fait de laisser simplement ses nekos en haut du podium, suivi de Lust évidemment et après, de tout un tas de noms aux agréables souvenirs sexuels.

« Haaa! Sya ado-re sentir v... hum, votre queue en elle! »

Mettant un peu plus de pression autour de la nuque de la vampire, Sya se redressa un peu plus pour atteindre ses oreilles. Elle prenait garde à ne pas avoir ses oreilles mécaniques en pleins dans le visage de sa maîtresse quand même! Sa voix était toujours si mélangée au plaisir, mais l'entendre moins forte et de façon plus sensuelle rendait tout de suite la chose plus excitante! Surtout qu'elle ne lésinait pas sur les moyens!

« Après Maîtresse houu... vous pourrez prendre le p-petit Haaa! Le... le petit cul de l'esclave? Ou sa bouche si haaan.... hum ouiii... si vous préférez, hihi. »

Les quelques pauses de plaisir dans sa demande n'étaient que le plaisir que lui éprouvait le membre de la vampire. Elle adorait ça, tant que c'était une femme, Sya adorait être cajolé, violer, torturer – de façon sexuelle – et même devenir sale par leur faute. Oui, se rouler dans de la boue, du sang ou même de l'urine, elle était capable pourvu que ça fasse plaisir à sa maîtresse. Pour le moment, elle se faisait une joie d'accueillir quand le moment sera venue, la semence de la vampire!
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3452



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #3 le: Décembre 05, 2012, 12:59:28 »

Le moins qu’on puisse dire, c’est que Mélinda avait droit à un réveil relativement atypique. Son esprit était encore embrumé par les rêves relativement érotiques qu’elle avait fait en dormant, et elle sommeillait à moitié quand elle avait vu cette femme aux cheveux bleus. Elle avait senti que cette dernière l’excitait, avait perçu sa propre excitation, et ces deux éléments avaient été amplement suffisants pour prendre cette femme, et lui faire intensivement l’amour. Elle la baisait sans même connaître son identité, se disant qu’il devait s’agir d’un cadeau déposé par d’autres femmes... Mélinda était encore un peu trop euphorique pour percevoir cette odeur sanguine magnifique, ce sang qui s’échappait des veines de l’Ange. Ce sang la perturbait inconsciemment, la mettant dans une rêverie érotique où elle était à semi-consciente. Chaque coup dans le bassin de cette femme la réveillait de plus en plus, son grand lit craquant sous leurs ébats. Elle sentit les mains de ses autres esclaves caresser son dos, presser ses fesses, des lèvres humides et endormies se poser sur sa nuque.

« Hmmm... Maîtresse est en forme, haaa... »

L’intéressée sentit une main se glisser entre ses fesses, près de son petit fondement, et frémit de plaisir, avant de gémir entre les lèvres de cette petite femme inconnue. Elle répondit avec passion à son baiser, continuant à la pénétrer voracement, avec un appétit sexuel indescriptible. Il existait parfois des matinées où on se réveillait avec une envie de sexe fortement prononcée, une envie qui, soit disparaissait rapidement, soit persistait encore un peu. Les esclaves de Mélinda le savaient bien, pour avoir eu des amants ainsi. Ils se réveillaient avec le sexe tendu, et se rapprochaient de leurs amantes couchées, les caressant, exigeant un tendre câlin. Dans ce genre de situations, le sexe avait du mal à se détendre... C’était un réveil particulièrement délicieux. Mélinda, pour le coup, fonctionnait un peu pareil.

Son baiser avec sa nouvelle esclave se rompit, cette dernière lui murmurant des propos salaces. Elle s’appelait Sya, se décrivant comme sa « chose », et parlait d’elle à la troisième personne... Mélinda n’y comprenait rien, mais le plaisir occultait pour le moment la raison. Elle s’enfonçait dans son intimité, son sexe se glissant le plus loin possible, dans les profondeurs de son antre intime. L’une de ses deux mains vint se cramponner au cul de sa chose.

« Hummm... »

Mélinda soupira, et atteignit rapidement un orgasme assez curieux, mélange de cyprine... Mais aussi d’urine ! Elle ferma les yeux, crachant sa cyprine, ainsi que de l’urine. Elle n’avait, après tout, pas été aux toilettes de toute la nuit, et le fait de bander avait réveillé une envie de pisser. Elle se soulagea ainsi, dans tous les sens du terme, dans le con de Sya, se vidant pendant de longues et de longues secondes, soupirant longuement. Lorsque sa cyprine partit, il lui restait encore son urine, et elle en aurait presque pleuré de soulagement, ses griffes s’enfonçant dans la peau en sueur de Sya.

« Aaaaah... Aaaah, ça soulage ! »

Pleinement réveillée, Mélinda rouvrit les yeux, après les avoir fermés en ayant uriné, et laissa son sexe dans l’intimité de l’Ange... Avant de remarquer avoir affaire à une Ange.

« Mais... Mais je... Tu... »

La vampire en perdit son latin. Une Ange ! C’était clairement une Ange ! Elle se tenait sous elle, et Mélinda venait d’uriner en elle. Une Ange ! Par tous les vampires ! Elle pouvait sentir le sang divin qui s’échappait de son corps, et fut comme bloquée.

« Tu... Tu es une Ange !! »

Mélinda restait sur elle, et secoua la tête, n’arrivant pas à en croire ses yeux.

« Que fais-tu là ? »

Si Mélinda était aussi surprise, c’était parce que, pour un vampire, un Ange constituait une sorte de Saint-Graal. Le sang des anges, en effet, était divin, et elle considérait donc Sya comme une espèce d’enchantement, de perle rare... C’était d’autant plus curieux qu’elle ne se souvenait pas avoir commandé une Ange.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1849


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Décembre 07, 2012, 12:16:06 »

Faire l'amour de si bon matin était si bon! Sya adorait ça, surtout quand c'était elle qui se faisait prendre et non le contraire. Elle était encore un peu fatiguée et elle restait donc allongée sur le lit, subissant les coups de reins de la vampire, sans trop se fatiguer. Une telle énergie de si bon matin, que demander de plus? Accrocher à son cou, elle ne faisait que gémir à chacun de ses coups de reins, écoutant les gémissements de sa maîtresse alors qu'elle en faisait de même. Ses longs cheveux bleus détachés trainaient sur le lit, dans son dos mais est-ce que cela avait une importance? Ça la gênait? Pas du tout! Sya se contentait de remuer un peu de bassin pour mieux de laisser pénétrer par la vampire. Quand une troisième voix se fit entendre, elle fut si heureuse de voir le réveil de l'une des autres esclaves! En tant qu'esclave, Sya restait la copine de toutes les esclaves sexuelles! Et si ce réveil se changeait pour en être pour trois en même temps, alors tant mieux! Plus on est folle, plus on rit! Mais comme elle était la maîtresse, la vampire était la seule à en profiter. Dommage, mais elle savait partager. Puis qui sait, elle voudra peut-être déjeuner en voyant sa nouvelle esclave s'amuser avec ses autres esclaves?

Sa maîtresse était de plus en plus heureuse, sa main se baladait près de l'une de ses fesses alors qu'elle allait de plus en plus loin. Et être pudique était loin d'être un atout chez l'ange qui au contraire, aimait crier sur les toits son propre plaisir. Elle s'agrippait de plus en plus à la belle vampire en faisant résonner sa jolie voix pleine de plaisir dans la chambre.

« Hyaaannnn!!! C'est si bon... Maî-Maîtresse! »

Quelques instants plus tard, elle se cramponna un peu plus à sa maîtresse qui atteignait l'orgasme, le premier de la journée! Mais cela était étrange? Son pénis était en elle, elle sentait que ça coulait en elle mais ce n'était pas épais comme le sperme habituel. Plutôt comme de la mouille? Oui d'abord ça mais après... En telle quantité? Non, c'était une véritable fontaine! À la chaleur qui se propageait en elle, elle avait compris. De l'urine. Elle l'avait carrément prise pour des toilettes! Des maîtresses ou copines lui avait déjà fait pipi dessus, mais jamais en elle! Voilà une première! Durant l'orgasme, elle avait déployé ses ailes translucide et petite dans son dos, chose qui avait fait tilt au niveau de sa maîtresse qui semblait plutôt étonnée. Toujours pénétrer, elle observait la vampire avec de grands yeux mais toujours son sourire indélébile. Voyant que sa maîtresse avait du mal à savoir ce qui se passait, Sya passait sa main sur la joue de la belle vampire, penchant doucement la tête d'un côté.

« Un problème, Maîtresse? »

La pauvre semblait enfin comprendre que c'était un ange! C'est vrai que sans ses ailes, difficile de croire cela. Une Ange qui s'offrait ainsi, c'était extrêmement rare! De plus, son collier autour du cou, la chaîne briser qui pendait, aucun ange ne se balade ainsi! C'est vrai que parfois, ses partenaires étaient abasourdis par Sya mais elle, elle n'avait aucun lien avec le royaume céleste, elle n'avait plus de passé, sauf lors de son réveil au milieu de cadavres d'Anges mais surtout de démons. Depuis, elle s'appelle Sya. L'ange se retirait de sa place et le pénis du vampire se retira de même, elle recula un peu avant de se redresser pour avoir son visage face à sa maîtresse.

« Sya vous l'a déjà dit, Maîtresse. Elle est venue à vous cette nuit car elle avait senti une délicieuse odeur de sexe. Mais comme la Maîtresses et ses partenaires dormaient, elle voulait leur laisser le temps de se reposer puis voilà! Sya est venue offrir ses services à sa nouvelle Maîtresse! Il y a quelques petites règles concernant la petite esclave mais si vous les respecter, la Maîtresse et toutes ses copines pourront profiter de Sya autant qu'elles le veulent! »

Tout sourire, elle profita du peu d'espace qui les séparait pour l'attraper autour du cou et la câliner quelques secondes, respirant cette délicate odeur.

« La Maîtresse sent très bon... Elle sent le sexe et Sya, elle adore ça! Alors, vous voulez bien de Sya comme esclave? »

Assise, elle regardait la vampire et ses – éventuellement futures copines de jeux –, écoutant ce qu'elle avait à lui dire et dès qu'elle eut un petit moment de libre, elle semblait grimacer un peu. Pas à cause des paroles du vampire, non, non. Ses petites mains empoignaient le drap entre ses jambes, elle osait à peine lui demander ça mais c'était son rôle d'esclave aussi. Elle ne pouvait pas agir seule tant qu'on ne lui avait pas demandé la permission.

« Maîtresse... Sya veut faire pipi... »

Tordant ses lèvres pour se retenir, elle ressemblait beaucoup à une petite fille en agissant ainsi. Involontairement, c'était ce qui faisait son charme! C'est ce que beaucoup de ses propriétaires lui ont dit en tout cas. Plus le temps passait et plus le drap se froissait, ses jambes se rapprochaient et l'envie grimpait!
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3452



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #5 le: Décembre 08, 2012, 12:09:03 »

Sya... Une Ange qui était venue ici, en étant attirée par le sexe... Mélinda ne savait pas quoi en penser, et réfléchissait rapidement, sentant le corps chaud et angélique de Sya blotti contre le sien. L’Ange la caressait, restée contre elle. Il faisait chaud, et les autres esclaves, réveillées, embrassaient le corps de Mélinda, la caressaient tendrement. L’excitation de leur Maîtresse influait sur la leur, et elles l’embrassaient dans le creux du cou, pinçaient ses fesses. Mélinda avait du mal à rester calme. Tant de choses l’enivraient... Le sexe, mais aussi le sang, le sang de cette délicieuse Ange... Elle avait uriné en elle avec plaisir, soulageant deux de ses soifs. Mélinda se réveillait parfois avec une forte envie d’uriner, et, en l’occurrence, elle n’avait pas pu se satisfaire sur le coup. Elle n’avait pu satisfaire ce besoin qu’en se soulageant à travers Sya... Cette situation avait visiblement excité l’Ange plus que ne l’avait choqué.

Mélinda avait donc reçu une esclave... Une esclave angélique, mais devait visiblement respecter « certaines règles ».

*Si cela implique de ne pas boire son sang, je pète un plomb...*

La vampire ne rêvait pas, pourtant. Elle s’était réveillée avec une Ange dans son lit ! Et une Ange très perverse. Sya se tortillait sous elle, et Mélinda était pour le coup encore trop sous l’effet de surprise pour penser à autre chose.

« C’est un cadeau divin, Maîtresse, hum...
 -  Une sainte récompense pour votre Grandeur, Maîtresse », renchérit l’autre esclave en lui embrassant les fesses.

Un cadeau divin... Pourquoi pas ? Mélinda n’avait jamais cru que les Dieux faisaient des cadeaux... Et, même si c’était le cas, elle se demandait bien quelle divinité avait estimé Mélinda suffisamment compétente pour lui offrir une telle récompense. Mais, après tout, on disait que les Anges étaient des messagers divins... Alors, il était peut-être possible que cette petite Ange soit réellement envoyée par une divinité. Mélinda ne savait trop quoi en penser, mais son excitation continuait à détendre sur les deux esclaves, qui continuaient à l’embrasser, s’allongeant à moitié sur le corps de leur Maîtresse, une de leurs mains posées sur une de ses fesses. Elle frissonnait, sentant leurs baisers dans sa nuque, et regarda Sya.

Cette dernière lui avoua alors qu’elle avait envie d’uriner, ce qui fit sourire Mélinda. La vampire ne lui donna pas sur le coup l’autorisation de pisser, et se pencha pour l’embrasser tendrement et voracement sur les lèvres, s’écrasant un peu plus sur elle, son sexe tendu glissant sur les jambes de l’Ange. Mélinda enfonça sa langue dans sa bouche, gémissant lentement, les esclaves continuant à l’embrasser.

« Oh oui, Maîtresse, il ne peut s’agir que d’un cadeau, hihi...
 -  Elle est belle... Gardez-là, pitié ! »

Mélinda rompit le baiser avec Sya, et se tourna vers celle qui lui avait donné cet ordre. C’était une belle esclave avec une courte chevelure rose, et de belles lèvres. Elle rougit, et Mélinda sourit lentement.

« Soit... Très bien... Je t’accepte comme esclave, Sya... Et je vais céder à ta requête, ma petite chienne... Suzanne, allonge-toi sur le sol. »

Suzanne, la fille aux cheveux roses, hocha la tête, et obtempéra, s’allongeant sur le dos sur un beau tapis rouge. Un sourire sur les lèvres, Mélinda s’écarta de Sya, l’attrapant par la main, et la tira hors du lit.

« Assieds-toi sur elle, et soulage-toi dans sa bouche. »

L’autre esclave se chargea d’aider Sya, de maintenir son équilibre, tandis que Suzanne attrapait, avec une lueur d’envie brillant dans le regard, les hanches de Sya, écartant bien les lèvres pour les poser sur le sexe de l’Ange. Mélinda, avec un sourire, se plaça alors devant Sya, sa queue tendue caressant ses joues et ses lèvres.

« Prends tout ton temps pour te soulager... Et prouve-moi à quel point tu es douée... »

Elle ponctua ses propos en approchant son membre de la bouche de Sya, de manière à ce qu’elle comprenne clairement ce que cette dernière désirait.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1849


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Décembre 10, 2012, 03:27:26 »

L'ange avait donc trouvé sa nouvelle maîtresse? Voilà une journée qui commençait plutôt bien! Et ses nouvelles copines semblaient même dans le coup! Rares étaient après tout, les esclaves jalouses, ne voulant la maîtresse rien que pour elle. Une esclave, c'était après tout si généreuse! Sya adorait son métier! Elle trouvait qu'il n'y avait rien de plus beau que cela, c'était un immense plaisir, honneur même de rendre les femmes heureuses, rien que par son aide si précieuse. Malgré le réveil de ses deux esclaves, la neko semblait toujours dormir à point fermer, trois partenaires, ce n'était déjà pas si mal! L'ange aurait pu approuver les dires de ses copines mais c'était vrai sans l'être donc elle ne pouvait pas approuver. Lust lui avait bien dit de la rendre plus puissante, que son rôle d'esclave libre lui permettait de ne pas servir qu'une seule propriétaire, d'aller là où elle le voulait. Le problème était donc qu'elle ne lui avait pas dit de venir voir Mélinda, mais ce n'était qu'un détail. Lust sera toujours plus puissante grâce à Sya, et ça, c'était le plus important. Sya reprenait avec plaisir les baisers de Mélinda, même si elle avait envie d'uriner, elle ne pouvait pas refuser un tel cadeau. Malgré son envie de pipi, elle appréciait comment ses copines la voyait, un cadeau des dieux! De plus, elle ne resta pas insensible aux compliments, celle aux cheveux roses la trouvait belle mais c'était réciproque. Elle étira un peu plus son sourire en entendant ça mais leur maîtresse n'en avait pas décidé ainsi.

La vampire avait beau la traiter de petite chienne, elle n'en restait pas moins heureuse, elle adorait avoir des petits surnoms comme ça! Chienne, pute, catin, esclave, garce, tant de jolis noms lui avaient été donnés depuis qu'elle était une esclave libre. Observant la fameuse Suzanne s'allonger sur le sol, elle se laissait guider par sa maîtresse et remua la tête avec un grand sourire à son ordre. Suzanne était donc celle qui allait devoir subir cet ordre? Une bonne esclave, pas l'ombre d'une grimace, elle allait bien s'amuser dans ce lieu remplit d'une forte odeur de sexe, un peu partout même! Tellement de si délicieuses odeurs qu'il lui était difficile de savoir si dans le lot, il y avait une ancienne partenaire? Sya avait servi et couché avec tellement de femmes qu'en faire une liste lui prendrait un temps incroyable! La seconde esclave l'aidait à se positionner d'abord au-dessus de Suzanne puis Sya posa ses lèvres intimes sur les siennes, gloussant déjà au contacte de sa langue qui tentait de forcer l'entrée.

« Hihi, Suzanne est impatiente? Sya va te rendre heureuse alors, toi aussi. »

Elle caressa son front avec le dos de sa main avant de remonter la tête vers Mélinda et sa belle queue.

« D'accord Maîtresse, Sya se retiendra autant qu'elle peut. Et si la Maîtresse veut bien, la deuxième copine peut caresser le corps de la petite esclave? »

Bah oui, il ne faudrait pas qu'elle s'ennuie la pauvre! Pour ce qui était de se retenir le plus longtemps possible, ça allait être dur mais au mieux, elle tentera de jouir en même temps que sa maîtresse. Ce ne sera pas facile mais c'était toujours quelque chose qu'elle adorait faire. La langue de Suzanne faisait déjà son œuvre, faisant déjà gémir l'ange, faiblement. Prendre plaisir en se retenant était assez compliqué. Mais ce proverbe se mariait très bien avec l'envie d'uriner. Car quand on réussit enfin à vidanger sa vessie, on se sent comme sur un petit nuage! Plus c'est long, mieux c'est! Sya se pencha et fit frotter le pénis contre sa joue, allant le cacher un peu dans ses longs cheveux bleus avant de recommencer la même chose en sens inverse. Observant le gland avec un certain amusement, elle passa sa petite langue dessus qu'une seule fois avant de pencher sa tête en avant, ses lèvres collé sur son pénis. Elle glissa un peu plus pour faire frotter la pointe de sa langue et ses lèvres le long de sa verge. Vu sa position, elle devait prendre appuie sur sa maîtresse, au niveau de ses hanches pour éviter qu'elle n'ait à se baisser et éviter qu'elle ne tombe entre ses jambes. L'ange gardait la même manœuvre pendant quelques minutes mais au fil de ses minutes, ses gémissements se faisaient de plus en plus longs, elle devait même parfois s'arrêter en cours de route pour se retenir. Diable, que c'était dur! Mais ça allait être bon!

Elle tenta de se redresser un peu plus mais elle haletait sur la verge du vampire même si elle ne jouissait pas encore. Ses copines étaient douées et si l'envie lui prenait, elle pourrait facilement se relâcher dans la bouche de Suzanne mais là n'était pas les ordres, prendre son temps. Empoignant la verge, elle passant plusieurs coups de langue dessus, comme si elle avait un délicieux cône glacé devant elle et à la fin, elle aura même un supplément à la vanille! Pensé à ce genre de chose le matin n'était pas bon, elle risquait d'avoir faim! Oh bien sur, tout ce qui était sexuel pouvait la nourrir un peu comme la cyprine ou le sperme mais ça ne vaudrait pas certaines choses. Autant elle était vorace parfois, autant elle jouait son rôle de petite chienne en lapant la belle queue sous son nez, Sya savait tout faire! Continuant de la tenir, elle la suçait en gardant un regard sur sa belle maîtresse, la voyait très haute depuis sa ceinture. Toujours ce petit sourire presque innocent sur le visage. Pourtant, son innocence était perdue à jamais, depuis bien longtemps! Même si c'était impoli, elle voulait parler la bouche pleine.

« Mhhh... 'a 'i'e 'e 'a 'aî'resse est haaaa... 'i 'onne' hummmmm!! »

Fermant un peu plus les yeux, elle n'allait plus tarder à tout lâcher mais elle pouvait tenir un peu le coup. Elle devait faire jouir sa maîtresse vampire en même temps pour que ce soit parfait! Branlant le membre qu'elle avait dans la bouche, elle voulait absolument la voir en même temps, avant qu'elle ne jouisse, avant que sa maîtresse ne jouisse aussi. Mais elle s'était retenu trop longtemps et Sya finit par jouir et se soulage dans la bouche de Suzanne avant qu'elle ne puisse faire atteindre un nouvel orgasme à Mélinda. Même pas le temps de retirer son pénis de sa bouche, elle gémissait, sa voix étouffée par le membre. L'urine et la cyprine coulèrent si vite qu'elle se demandait si cela n'allait pas déborder dans la bouche de sa copine? C'est qu'il fallait aussi faire attention à sa santé! Elle retira un temps cette chose de sa bouche pour reprendre son souffle, observant Mélinda tristement en remuant son bassin sous la bouche de l'esclave.

« Pardon Maîtresse... Sya a... pas réussi à se... retenir assez longtemps pour... pour vous faire jouir en même temps... »

C'était presque une faute pour Sya! Sa Maîtresse elle devait faire jouir en même temps qu'elle, sauf ordre contraire.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3452



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #7 le: Décembre 12, 2012, 10:15:49 »

Suite à la demande de Sya, Mélinda invita de la main la seconde esclave, Allyssandre, à venir. Nue comme un ver, Allyssandre s’approcha, et embrassa les épaules de Sya, lui caressant les hanches, gémissant lentement.

« Tu as une peau très douce », susurra-t-elle dans le creux de son cou, tout en continuant à l’embrasser.

Mélinda observait la scène avec amusement. Sya joua avec son sexe, commençant par frotter la queue de la vampire avec ses joues, de manière à ce qu’elle se glisse dans ses cheveux, avant de la prendre en bouche. Elle y allait lentement, mais avec une passion dévorante et communicante. Suzanne et Allyssandre avaient succombé instantanément au charme de cette Ange, tout comme Mélinda, qui était, non seulement bercée par l’esprit pervers de cette femme, mais aussi par ce sang enivrant. Elle avait encore du mal à se persuader que ce qu’elle vivait était réel, qu’elle était réellement en train de faire l’amour avec une Ange. Pour elle, c’était presque une sorte de fantasme. Il n’y avait que sa neko qui continuait à dormir, choix compréhensible. Mélinda avait été très productive hier soir, et la petite neko avait eu du mal à suivre. Il aurait fallu une explosion à proximité pour la réveiller, surtout que les esclaves avaient choisi de solidement l’emmitoufler dans les couvertures. A chaque fois que son esprit refaisait surface du coma dans lequel elle errait, la douceur et la chaleur du lieu renvoyait son esprit dans des profondeurs lointaines.

Sya était la proie de trois belles femmes. Suzanne léchait avidement son intimité, attendant de sentir l’urine de cette dernière exploser en elle, se préparant à le recevoir sans hésitation. Au sein du harem, l’urophilie était une pratique reconnue et admise. On trouvait ainsi beaucoup de toilettes « vivants », des endroits où les clients pouvaient se soulager en urinant dans la bouche d’esclaves. C’était autant une forme de punition que de plaisir sexuel, selon celles qui y avaient le droit. Ce n’était ainsi pas la première fois que quelqu’un pisserait dans la bouche de Suzanne. Mélinda l’avait déjà fait, et ceci ne dérangeait pas vraiment Suzanne, bien au contraire. Elle se concentrait sur son cunnilingus, empoignant les cuisses ou les fesses de Sya avec ses mains.

« Hum... Encore, ma petite Sya... »

Les mains de Mélinda caressaient la tête de l’Ange, empoignaient ses cheveux, sans tirer dessus, simplement pour avoir une meilleure prise sur elle. Sya était prise de tous les côtés, car Allyssandre jouait avec elle. Elle avait enfoncé l’un de ses doigts dans l’anus de l’Ange, son autre main pressant l’un de ses seins. L’effet réuni de toutes ces conditions la conduisit à jouir, et à uriner en même temps. Suzanne gémit, se contorsionnant un peu sous le tapis, et on l’entendit boire, goulûment. L’urine de Sya avait un curieux goût sucré de cyprine, diminuant un peu l’acidité de l’urine. C’était un mets assez fameux, parfait pour se réveiller de bon matin. Certains préféraient le café ; Sya avait droit à un cocktail détonant. L’Ange eut un bel orgasme, et, dans la mesure où elle s’était retenue, elle urina également assez longtemps, se concentrant sur son bonheur.

Suzanne finit par avoir à nouveau la bouche sèche, mais de la mouille coulait désormais de ses jambes, la maintenant dans un état de désir permanent. Elle était fébrile, excitée, ce que Mélinda pouvait comprendre. Elle-même avait une très belle érection. Sa queue était douloureuse, dure, une espèce de lance de chair solide qui pompait son énergie. Elle soupirait, frémissait, et Sya arrêta la fellation, baissant la tête en s’excusant d’avoir joui. Mélinda eut un léger sourire, et parla rapidement, sur un ton assez dur :

« Tu devrais surtout être désolée d’interrompre la fellation de ta Maîtresse. »

Elle enfonça alors sa queue dans la bouche de Sya, et agit sur elle, lui baisant la bouche. Elle s’agrippa à elle, la tenant fermement, et remuait rapidement son sexe en elle, l’enfonçant, tapant contre sa gorge, ses testicules remuant sur elle. Allyssandre maintenait Sya contre son corps, permettant ainsi à Mélinda de correctement la baiser. Cette séance dura une bonne minute, avant que Mélinda n’atteigne un second orgasme, éjaculant longuement, en soupirant, dans la bouche de Sya.

« Ooooohhh... »

Soupirant de plaisir, Mélinda sentit sa queue remuer dans son sperme. Elle avait joui pendant de nombreuses secondes, et la bouche de Sya était pleine de sperme, gonflant ses joues.

« Je t’interdis d’en perdre une seule goutte, Sya... Bois tout, jusqu’à la moindre petite goutte... »
« Dernière édition: Décembre 13, 2012, 12:39:07 par Mélinda Warren » Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1849


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Décembre 14, 2012, 12:19:02 »

Sya était soulagé de ce poids en moins dans sa vessie mais cet orgasme ne fut pas vraiment un poids en moins. L'ange de Lust avait une constante envie de sexe, nuit et jours, à moins que la fatigue ne la gagne, elle en redemandait toujours, c'était aussi pour cela qu'elle était faite pour Iinari, les deux faisaient la paire! Elle aussi aurait sûrement aimé jouer avec la Maîtresse Mélinda mais pour le moment, elle était occupée ailleurs avec sa sœur ou plutôt ses sœurs. Suzanne avait tout avalé, elle était heureuse et la seconde esclave avait bien profité d'elle, de son petit trou comme de sa poitrine. Elle avait bien réussi à la faire jouir avant, on reconnaissait bien qu'elle n'était pas débutante. S'excusant auprès de sa maîtresse vampire – ce qui était la moindre des choses – l'ange reçut un savon plutôt car elle avait interrompu la fellation. Sya aimait autant les maîtresses douces que dominante. Du moment qu'on la frappait par plaisir sexuel – précisons-le – elle pouvait bien supporter quelques claques ou coup de fouet ou même autre chose. Alors ce n'était pas une réprimande qui allait biser son moral d'acier.

Mélinda attrapait l'ange par les cheveux pour la forcer à continuer à son rythme. Elle n'avait même pas le temps de s'excuser de nouveau ou quoi que ce soit, elle était obligée de subir le rythme de sa maîtresse, le passage de sa queue jusqu'au fond de sa gorge. Elle aimait ça, elle adorait ça même! Son pénis se cognait au fond de sa gorge, sa respiration n'était pas si normale mais ce n'était pas un problème. Suzanne continuait de la lécher, la seconde esclave continuait de jouer avec elle pour le plus grand plaisir de Sya et l'ange, faisait son maximum pour garder les yeux ouverts et satisfaire Mélinda. Ses petits gémissements devaient déjà la rendre heureuse, pas autant que sa bouche c'est certain mais au moins, on ne pouvait pas dire qu'elle détestait son travail, c'était tout le contraire. Quand la vampire venait enfin à jouir dans sa bouche, elle lâcha elle aussi un long gémissement en ressentant le liquide chaud couler doucement dans sa gorge pour ce qui était en trop. Le reste était stocké dans sa bouche, comme un rongeur qui voudrait faire des réserves. L'ordre de sa maîtresse était simple mais elle recula doucement la tête pour libérer le pénis de Mélinda. L'observant en étant toujours assise sur le visage de Suzane, elle posa ses mains dans ses cheveux roses, laissant aussi son autre copine continuer de jouer avec son corps, que ce soit ses fesses, ses épaules, ses cheveux, qu'importe.

Avec ses petites joues gonflées, elle fit remuer le sperme à l'intérieur comme si elle faisait un bain de bouche et en avala une grande partie avec un grand sourire. Il lui en restait une petite quantité en bouche mais c'était prévu. Elle ouvrit la bouche et remuait sa langue à l'intérieur pour faire montrer tout ce qu'elle avait déjà pu avaler.

« Hummmm... le sperme... de la Maîtresse... est délicieux! Regarder Sya, Maîtresse. »

Elle montrait sa langue récoltée le maximum de semence dans sa bouche, cachée entre ses dents, près de ses gencives pour tout avaler et avoir une bouche quasiment propre, pour le peu qui se cachait encore? Mais l'ordre n'était pas fini, jusqu'à la dernière goutte! Elle redéposa ses mains sur le sexe de Mélinda pour la sucer de nouveau en long comme en large, se concentrant essentiellement sur le gland de la vampire. Elle pompa jusqu'à ce que plus rien ne sorte de sa dernière éjaculation. Elle se retira un peu pour laisser sa copine en dessous respirer et s'allonger près d'elle pour l'embrasser une fois, la remerciant de l'avoir fait jouir puis elle se redressa pour en faire de même avec sa seconde copine esclave. Se mettant à genoux, elle se colla contre la jambe de la vampire en caressant ses hanches pendant que ses partenaires esclaves continuaient de vouloir jouer avec elle en la caressant et léchant diverses partie de son corps.

« La Maitresse est satisfaite de Sya? Est-ce qu'elle veut passer un pacte avec elle? »

De temps à autre, l'ange s'arrêtait pour poser une caresse ou deux sur ses nouvelles amies ou pour embrasser le ventre de la vampire.

« Sya a quelques règles toutes simples pour le plus grand plaisir de ses Maîtresses. Tout d'abord, vous êtes libre de faire ce que vous voulez à Sya mais elle doit vivre, vous n'avez pas le droit de la tuer ou de la plonger dans un coma, même cours. »

Sya frottait sa tête contre la hanche de la vampire, sa peau était si douce, et ses copines étaient aussi douces avec elle, elle allait s'amuser ici, elle sentait plein de bonnes odeurs de sexe. Mais hélas, il y avait aussi des odeurs de mâle!

« Deux, Sya refuse catégoriquement de fréquenter les mâles! Ce n'est pas un choix imposé par la grande Déesse Lust, c'est juste le choix de Sya. »

L'eslave angélique passait sa main sous les jambes de la vampire pour lui caresser une de ces fesses en déposant un tout petit bisou sur le pénis de Mélinda, elle lâcha un de ses petites rires avant de lui annoncer la dernière règle.

« Et trois, Sya refuse de porter un enfant, ça, la petite esclave réserve ce doit pour ses petites amies! »

Là, c'était un peu raconter sa vie pour la fin mais Sya était si heureuse d'avoir deux petites amies, qui l'acceptait. Deux petites amies qui étaient de belles nekos, qui acceptait qu'elle aille voir l'autre sans se sentir gênée ou tromper.

« Le pacte est valable un mois, après, elle sera libre de partir. Hihi, Sya aimerait bien rester plus longtemps pour faire plaisir à sa Maîtresse mais Sya à plein de Maîtresse qui redemande Sya pour jouer avec elle, tout comme elle a plein de copines qui veulent revoir l'ange. Puis il y a encore plein de femmes qui ont besoin de la petite esclave et qui ne le savent même pas. »

Si Mélinda acceptait le pacte, la chaîne brisée autour de son cou retrouvera ses maillons manquant pour s'agrandir et s'enrouler dans la main de Mélinda, preuve qu'elle appartient au vampire Mélinda Warren pendant trente jours où jusqu'à ce qu'elle souhaite annulé le pacte. 
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3452



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #9 le: Décembre 14, 2012, 08:34:12 »

Jouir dans la bouche d’une Ange avait quelque chose de savoureux et délicieux. Le sexe masculin de Mélinda se reposait dans sa bouche, le temps que Sya boive tout, et le lèche proprement. C’était une esclave détonante ! Soumise et excitée comme un puce. Mélinda avait encore du mal à croire qu’elle ne rêvait pas. C’était comme si une espèce de tornade sexuelle était entrée dans sa petite vie de maîtresse vampirique. Elle, qui avait tant de mal à admettre les éléments extérieurs, incontrôlables, se retrouvait ici face à un bouleversement majeur. Une Ange esclave ! Il y avait de quoi réconcilier Mélinda avec la religion et les Cieux ! Sya but donc son sperme, et continua ensuite à l’embrasser, à lui tripoter les fesses, tandis que Suzanne et Allyssandre continuaient à se blottir contre le corps de l’Ange, s’occupant d’elle avec tout l’amour possible. Elles avait un talent certain, et Mélinda resta là, soupirant lentement. Sya lui exposa ses trois conditions pour faire d’elle son esclave.

La première, évidente, consistait à ne pas la tuer, ou à la plonger dans le coma. La seconde, inattendue, consistait à n’avoir aucun rapport sexuel avec un homme. Plutôt curieux, de la part d’une Ange tournée vers la luxure et la débauche sexuelle, mais soit... Mélinda se voyait de toute manière assez mal partager cette Ange avec d’autres personnes. La troisième condition, également inattendue, était de ne pas la mettre enceinte. Même si Mélinda devenait la « petite amie » de Sya, elle ne pourrait de toute manière pas l’enfanter. Quand on était vampire, on avait un taux de stérilité extrêmement élevé, proche de 99.99%. Et Mélinda appartenait clairement à la majorité. Une quatrième condition, implicite, vint se rajouter : une condition temporelle. Il était interdit à Mélinda de disposer de Sya plus longtemps d’un mois.

*C’est déjà pas mal...*

Cette condition temporelle n’était pas dérangeante. Mélinda allait sans doute pouvoir mettre Sya dans une chambre. Bien que sa clientèle soit essentiellement masculine, beaucoup de femmes venaient également se faire plaisir dans ce harem. C’était un harem de luxe, et il attirait beaucoup les puissantes Ashnardiennes qui siégeaient au palais impérial. Mélinda hocha lentement la tête, et son sexe masculin ne tarda pas à disparaître. Elle eut un léger soupir de plaisir, et resta près de Sya, caressant ses cheveux. Suzanne et Allyssandre continuaient à s’occuper d’elle, et Allyssandre vint l’embrasser sur les lèvres, fourrant sa langue dans sa bouche.

« J’accepte tes conditions, Sya. »

A cet instant, une chaîne sembla se matérialiser depuis le collier de Sya, et elle termina sa course dans la main de la vampire. Elle regarda cet instrument, curieuse. La chaîne était enroulée autour d’elle, et elle la laissa ainsi, avant de se remettre à parler.

« J’aurais toutefois plusieurs conditions à poser, moi aussi... »

Elle attendit un peu, tandis qu’Allyssandre continuait à embrasser Sya, et à lui défoncer les fesses.

« Comme tu as du le remarquer, je suis une vampire... Et le sang d’une Ange m’attire tout particulièrement. Rassure-toi, je n’en boirais jamais assez pour te faire perdre connaissance, mais j’en boirais, indéniablement. »

C’était l’exposé de sa première condition : avoir la possibilité de la mordre. Elle continua ensuite :

« Pour le reste, je pense qu’une Ange peut rapporter beaucoup dans un territoire démoniaque... Bien de mes clientes adoreront te faire l’amour, mais il faut t’attendre à ce que ce soit sauvage, car elles te grifferont volontiers. »

C’était l’exposé de sa seconde condition.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1849


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Décembre 17, 2012, 12:08:01 »

L'ange de la luxure n'avait pas fini de s'amuser ici! Ses nouvelles copines continuaient de jouer avec elle et surtout son corps, elle adorait déjà cette demeure puant le sexe de tous les côtés! Que ce soit Suzanne ou Allyssandre, Sya était heureuse d'avoir rencontré ses charmantes esclaves qui léchaient et caressaient son corps sous bien des angles pendant qu'elle se frottait à la belle vampire qui était sa nouvelle maîtresse. Peu de doute qu'elle allait la garder jusqu'à la limite du temps imparti. La chaîne se forma, renouvelant les maillons manquants, c'était créé à base de petites étincelles noires autour de chaque nouveaux maillon que la chaîne s'enroula autour de la main de Mélinda, faisant la plus grande joie de Sya qui frottait déjà sa joue contre le ventre de la vampire. Suzanne tentait de lui lécher la poitrine bien que la moitié était cachée contre Mélinda, son second sein ne lui échappait pas pour autant. Partageant un doux baiser avec la seconde esclave, elle gémissait en laissant la main d'Allyssandre remuer deux de ses doigts dans son petit trou anal. Mélinda avait beau ne plus rien avoir entre les jambes, ça n'en excitait pas moins l'ange qui allait régaler l'appétit sexuel du vampire et de ses amies.

Pour ses conditions, sa maîtresse en avait aussi et malgré que ses copines jouaient encore avec elle, elle laissait son attention sur elle seule pour savoir ce qu'elle voulait? C'était son devoir d'esclave de lui obéir et de la rendre heureuse alors c'était peut-être important. La première, elle voulait boire son sang, et surement pas une fois. Aucun problème, Sya avait déjà accepté avec Ishtar et la belle dragonne vampire le lui avait fait quelquefois. C'était si bon de se faire sucer, le sang aussi.

« Il n'y a aucun problème, Maîtresse. Sya a déjà offert son sang à certaines Maîtresse alors tant que la petite esclave est en forme et qu'elle dispose d'assez de sang, elle vous l'offrira quand vous voulez. »

Au réveil, avant de se coucher, elle se fera une joie d'être son petit biberon personnel. Si possible, Ishtar lui avait sucé le sang d'une façon mémorable pour une première fois et vu ses nouvelles amies, ça sera aussi possible ici. La dragonne avait joui de son sang en la faisant jouir avec ses mains, ça serait possible que Mélinda en fasse autant? Ou ses esclaves pour Sya alors? Elle le lui demandera avant de se faire pomper le sang. La seconde condition semblait elle aussi, absolument pas dérangeante. Qu'elle soit traitée en catin ici ne la dérangeait pas, au contraire, même si elle ne touche pas la moindre pièce. De même que leur goût sexuel, Sya s'adaptait à bien des façons de faire l'amour. Avec ses mains, elle allait caresser les cheveux d'Allyssandre et Suzanne en s'écartant de leur maîtresse. Elle laissait les deux autres esclaves s'occuper chacune de l'un de ses tétons. Mais elle venait de faire plusieurs liens. Trois esclaves dans cette chambre, forte odeur de sexe, Sya en objet pour ses clientes? Serait-elle dans un bordel? Dans un harem? L'idée simple de pouvoir s'amuser avec tant de camarades la faisait déjà mouiller! Elle se voyait déjà dans une grande orgie! Elle devait quand même lui répondre, faisant quelques pauses pour le plaisir donné par ses copines.

« La petite esclave accepte beaucoup de pratique sexuelle Maîtresse et elle en refuse très peu.... Que l'on soit douce avec Sya, violente... sauvage, romantique, timide ha... dégoutante, que l'on attache Sya, qu'on frappe les fesses de Sya hum oui ça... ou qu'on la pince très fort ou plus, Sya s'en fiche car elle adora tout ça... »

Relevant doucement le menton d'Allyssandre, l'ange l'embrassait une nouvelle fois en se plaçant dans son dos pour lui soulever et caresser sa belle poitrine. Douce et confortable, Sya y dormirait bien un peu dessus aussi tiens! Elle continua de caresser ses jolis seins tandis que Suzanne retourna un peu auprès de son amie pour mieux l'embrasser. Qu'elles profitent, sauf ordre, Sya ira volontiers se glisser entre elles après! La chaîne autour de la main de Mélinda venait de disparaître en devenant transparente, plus spectrale et la longueur de la chaîne brisée retrouvait sa taille d'avant. Le contrat tenait toujours, c'était juste pour éviter de trainer cette longue chaîne derrière elle. Au pire, Mélinda n'avait qu'à désiré tirer sur sa chaîne pour qu'elle se retrouve dans sa main, qu'importe leur distance. 

« La petite esclave a tout appris auprès des prêtresses de Lust et elle est elle aussi une prêtresse. Avec sa magie, l'ange esclave pourra satisfaire pleins de désir de la Maîtresse. Sya peut avoir du lait dans sa poitrine, changer le goût de sa cyrpine, donné un goût sucré à sa peau, emmètre une odeur aphrodisiaque autour d'elle, invoqué des objets sexuel, se métamorphoser partiellement. Elle dispose de plein plein de pouvoirs grâce à la magie rose! »

Contournant ses amies, elle rampait à quatre pattes pour se retrouver aux pieds de Mélinda, les jambes écartées, ses mains entre ses jambes pour se tenir et ne pas perdre l'équilibre en arrière ou en avant. Elle était à genoux mais donnant l'impression de ne plus avoir la force de se maintenir sur les genoux. Sya pencha sa tête sur le côté, sa petite bouille rayonnait toujours la joie et la luxure évidemment.

« Maîtresse, Sya aurait une question? Cet endroit sent beaucoup le sexe, très fort même. Est-ce que par hasard on serait dans un harem? Mais surtout, Sya pourra jouer avec toutes les filles qui travaillent ici? Pas forcément aujourd'hui mais petit à petit... »

Si elle se serait transformé en une petite inu, sa queue remuerait surement de droite à gauche.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3452



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #11 le: Décembre 19, 2012, 01:31:21 »

Mélinda regardait avec amusement ses trois esclaves s’amuser. Suzanne avait cessé d’être un simple réceptacle à urine, et avait un rôle plus actif. Ses trois esclaves se caressaient, se pénétraient, s’embrassaient, mais Mélinda n’était pas dupe. Elle savait que Sya était le moteur de cette passion aussi soudaine qu’inattendue. L’Ange de la Luxure, puisqu’elle s’appelait ainsi, semblait diffuser une espèce d’aura sensuelle autour d’elle, enivrant les sens et les désirs. Difficile de lui dire non, de la repousser, tant elle était tentante, tant elle était belle et attirante. Allyssandre et Suzanne gémissaient de plaisir, et, à aucun moment, elles ne cessèrent de toucher ou de caresser ce beau petit corps. Elle était une espèce de cadeau tombé du ciel. Entre les deux esclaves, Sya essayait, tant bien que mal, de répondre à la vampire, lui précisant qu’elle ne voyait pas la moindre objection à se faire mordre, et qu’elle avait des goûts sexuels très larges.

*La perfection n’est pas de ce monde... Il aurait juste fallu que tu apprécies le contact masculin pour en devenir l’incarnation, songea Mélinda dans sa tête. Mais bon, je connais quelques habituées qui seront ravies de s’amuser avec toi.*

Elle vit alors Sya se rapprocher d’elle, se mettant à quatre pattes, presque en position de neko. Suzanne restait toujours sous elle, et en profitait pour s’agripper à ses hanches, suçotant ses seins, tandis qu’Allyssandre s’attaquait aux fesses de Sya, les embrassant, fourrant sa langue dans sa croupe, titillant avec elle son anus. Mélinda ne leur ayant rien dit, elles suivaient leurs instincts. Sya leva timidement la tête, ayant une demande à lui faire, et Mélinda esquissa un léger sourire. Tout en parlant, Sya lui avait expliqué d’où elle venait... Lust. Ce nom ne disait pas grand-chose à la vampire, elle se souvenait juste de certains clients de passage, qui avaient parlé de cette Déesse. Elle devait probablement être liée au plaisir charnel, vu les Anges qu’elle avait... Et ne pas être extrêmement possessive envers elles.

Mélinda vint lui caresser tendrement les cheveux, avant de fléchir les genoux. Elle caressa ensuite les deux joues de Sya, glissant ses pouces dans les lèvres de la petite Ange aux cheveux bleus, les remuant dans sa bouche, avant de lui répondre :

« Tu es dans l’un des harems les plus en vues de la capitale d’Ashnard, petite Sya... Si tu es guidée par le sexe, il est normal que tu aies senti une sorte de point de chute ici. Ce harem ne ferme jamais. »

Une Ange de la Luxure risquait donc de ne pas s’ennuyer beaucoup ici. Le harem était extrêmement bien placé, le long d’un des plus grands et des plus attractifs boulevards de la capitale, et il existait depuis plusieurs siècles, avec un excellent chiffre d’affaires. La manipulation de la magie rose pouvait se révéler très pratique. C’était une discipline à laquelle Mélinda s’intéressait de plus en plus. Quand elle avait des esclaves ayant des affinités avec la magie, elle cherchait à les inscrire à l’académie magique d’Ashnard, afin qu’elles développent leurs capacités. Cet investissement était rentable sur le long terme, mais était encore assez marginal dans son harem.

« Je serais bien en peine de t’empêcher de t’amuser avec mes esclaves, Sya... Tu as le droit de coucher avec qui tu veux dans ce harem. Tu es ici chez toi. »

Qu’on ne vienne ensuite pas dire à Mélinda qu’elle n’avait pas le sens de l’hospitalité. Ce qu’elle offrait à Sya était particulièrement généreux. C’était une invitation gratuite au sexe et à la débauche. Mélinda lui caressa à nouveau les joues, et se pencha alors vers elle, l’embrassant sur les lèvres. Elle avait une très belle bouche, et elle en profita pour regarder Suzanne, toujours écrasée sous le corps de la femme.

« De temps en temps, le harem organise des évènements spéciaux. Dans quelques jours, par exemple, une grande fête sexuelle est prévue... Qui risque de finir en orgie. Je suis sûre que tu adoreras faire partie des hôtesses. »

Elle lui fit un petit sourire, et se redressa, avant de s’asseoir sur le rebord du lit, s’étirant les bras.

« En tout cas, c’est un réveil inattendu. Agréable, mais... Inattendu. Et... Je crois que tu ne m’as pas encore léché les pieds, petite Sya. »

Pour Mélinda, c’était une forme de pacte. Jadis, les vassaux faisaient un serment de fidélité en embrassant une bague, ou en fléchissant le genou. Pour Mélinda, il fallait tout simplement embrasser ses pieds.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1849


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Décembre 24, 2012, 12:16:54 »

L'ange avait donc trouvé un bon endroit où dormir et s'amuser? Après son pacte, elle risquait de souvent rendre visite à Mélinda si cet endroit était son harem. Ishtar aussi avait un harem mais elle préférait profiter de sa maîtresse dragonne qu'elle voyait que trop peu. Ses deux nouvelles copines ne semblaient pas prêtes de la lâcher mais cela ne la dérangeait pas, Sya était très prêteuse avec son corps et elle pouvait très bien se laisser dorloter de cette façon aussi longtemps qu'elles le voulaient! Bien que la priorité absolue était de servir Mélinda Warren, servir les filles travaillant ici ou clientes n'étaient pas désagréables! Elle trouvait que c'était plus euphorique entre esclaves sexuelles, comme une grande réunion d'amies qui finit en partouze, c'était toujours amusant et très bon! Léchant les pouces qui passaient dans sa bouche, elle observait du mieux qu'elle pouvait les mains qui la caressaient et écoutaient assidument les paroles de sa maîtresse. Et en effet, il n'y avait rien à redire, Mélinda était très généreuse! Elle allait littéralement jouir avec ses hôtesses, grandes, petites, démoniaque au lit, angélique au lit, inexpérimenté, très expérimenté, elle allait analyser toutes ses filles qui travaillaient pour elle! En tant que prêtresse de la luxure, elle pouvait très bien jouer les inspectrices du travail et voir si ses esclaves respectaient bien leur rôle, leur performance! Elle allait s'amuser comme une petite folle ici!

« 'er'i 'aî'reche! »

Difficile de la remercier quand ses pouces se baladent dans sa bouche! Enfin, ce n'était pas dérangeant. Elle avait même le droit à un baiser? La petite esclave ne pouvait pas être plus heureuse. Enfin si, mais elle était très heureuse même sans Iinari ou Saikai. Sexuellement parlant, elle pouvait largement être plus heureuse! Et Mélinda venait de mettre le doigt sur une chose de la plus haute importance! Une orgie? Elle ne tentait même plus de répondre, une inu aurait tapé sa queue dans tous les sens à sa place! C'était de véritables étoiles dans les yeux qu'elle avait! De grands yeux magnifiquement féériques qui observaient la belle vampire! Évidemment qu'elle voulait y être! De plus, comme elle avait accepté ses conditions, il ne devait pas y avoir d'hommes près d'elle en plus? Elle était impatiente d'y être! Et puis qu'elle allait se mettre sur le dos? C'était une orgie à thème? Devait-elle se déguiser? Porter du cuir? Être enchainé à un mur à la merci de toutes ses prédatrices? Tant que question passait par sa tête et une mariée le jour de son mariage aurait l'air d'avoir l'esprit moins bourré de question que Sya. Si Mélinda lui laisserait une chance d'assouvir sa curiosité, elle risquait d'en avoir pour longtemps avant d'avoir fait fantasmer Sya avec ses réponses. Ce serait Suzanne qui serait contente de la sentir mouiller autant!

Posé sur son lit, la vampire réclamait une chose qu'elle savait très bien faire! Lécher des pieds! Ils étaient loin, elle allait devoir se séparer de ses copines quelques instants... il y avait toujours un petit compromis après tout! Sya était là pour éviter tout conflit, si son corps pour éviter des problèmes entre femmes, éviter les déceptions, elle s'offrait volontiers!

« Attendez les filles... hum la Maîtresse a besoin de Sya! »

Sa main caressa les cheveux d'Allysandre alors que l'ange avait un peu de mal à se retirer de Suzanne. Elle avait vraiment pris goût à l'ange! Mais elle se retira quand même en avançant à quatre pattes vers la belle vampire, dandinant son petit croupion vers les deux esclaves. Ses petites ailes translucides battaient un peu plus vite, ne serait-ce que pour attirer les regards de celles qui ne l'avaient pas remarqué. Hélas, la neko dormait toujours à poing fermé.

« Le deuxième petit trou de l'esclave à pas beaucoup servi pour le moment... Venez le lécher si vous voulez? »

Encore intacte, elle était impatiente de sentir leur petite langue passer en même temps sur son petit trou, tentant de forcer le passage, peut-être? Laissant les belles se décider, l'esclave angélique observa le pied de Mélinda, restante la plus souriante possible, elle fit frotter son nez sous son pied, déposant quelques petits baisers dessous. Elle fit glisser le bout de sa langue dessous son pied en remontant jusqu'au gros orteil. Celui-ci, elle le prit en bouche pour le suçoter avant de lécher chaque orteil en passant sa langue dessus, rapidement, comme pour lécher une enveloppe. Ça montait, puis descendait! C'était comme un pénis à bosse! Mais moins rigolo. Cela était toujours si plaisant de lécher le pied de sa maîtresse! Avec ses copines qui s'amusaient avec son petit trou, un mélange entre doubles coup de langue et double index en elle, comment ne pas gémir de plaisir! Si ses autres copines sont comme elles, Sya sera aux anges ici! Passant cinq bonnes minutes à lécher ce délicieux pied pendant que ses copines la faisaient gémir de plaisir. Elle cessa de lécher ce pied, c'était suffisant non pour lui prouver sa loyauté?

De nouveau cruelle, elle priva son petit cul des esclaves derrière elle pour grimper doucement sur les genoux de Mélinda, enlaçant la vampire par le cou, ses jambes aussi enlaçaient doucement la vampire. Son petit regard de biche était fixé sur celui de cette ravissante prédatrice. L'ange penchait sa tête sur le côté, son petit air de coquine toujours si fixé à sa bouille de poupée et sa petite voix rendait le refus impossible... Surtout quand c'est une bonne chose qui s'annonce même de la part de l'esclave.

« Maîtresse, en parlant de réveil inhabituel mais agréable, que diriez-vous de boire le sang de la petite esclave angélique? Cela laissera la Maîtresse de bonne humeur aujourd’hui et Sya adore rendre ses Maîtresses heureuses! À moins que vous ne préfériez que la petite esclave fasse autre chose pour vous? »

On ne pourra pas dire que l'esclave n'était pas loyale, obéissante et pleine de bonnes idées!
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3452



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #13 le: Décembre 25, 2012, 04:15:29 »

Jambes croisées, Mélinda était assise sur le rebord du lit, attendant que l’intéressée se rapproche. Sya avança lentement, à quatre pattes, tout en suggérant à Suzanne et à Allyssandre de s’occuper de son fondement. Les deux esclaves se regardèrent  mutuellement, un petit sourire perlant sur leurs visages respectifs. Elles se rapprochèrent de Sya, et s’occupèrent de ses fesses, n’utilisant que leurs langues, titillant avec l’anus de la jeune Ange, y allant alternativement, voire en même temps, se servant de leurs mains pour écarter les petites fesses de Sya. Son délicieux cul était à l’image de son corps : ravissant et exquis. Les deux esclaves s’amusaient dessus, et Sya, de son côté, léchait avec passion le pied que sa Maîtresse lui tendait. Très excitée, la vampire la regardait faire, en sentant son cœur battre lourdement dans sa poitrine. La langue de Sya remontait le long de son pied, rapidement, la léchant comme une petite chienne. Elle était tellement attirante ainsi ! Elle continua pendant plusieurs minutes, transportant la vampire. Son sang était de plus en plus tentant, et elle adorait qu’on lui lèche les pieds.

Agissant d’elle-même, Sya alla s’asseoir sur les genoux de Mélinda, qui glissa ses mains chaudes dans le dos de cette dernière, caressant sa tendre peau angélique. Elle sourit devant Sya, et caressa l’une de ses joues, rabattant l’une de ses mèches de cheveux bleuâtres derrière ses oreilles. Elle était tellement mignonne ! la vampire se sentait fondre de plaisir devant le corps de cette petite femme. Elle avait la taille d’une gamine, mais le corps d’une femme mûre. Ses seins étaient lourds, son visage fin, son nez délicieux. Tout en elle respirait la beauté et la douceur. Sya lui demanda alors si elle voulait boire son sang. Le sourire que Mélinda fit révéla ses longues dents pointues, ses canines de vampire.

« Ta Maîtresse est déjà de bonne humeur, Sya... dit-elle, en caressant avec l’un de ses doigts les belles lèvres de l’Ange. Cependant, je ne vais pas refuser cette offre... Le sang d’un Ange est quelque chose de merveilleux, un nectar immense pour un vampire. »

Elle s’approcha de la nuque de Sya, et embrassa sa peau, se collant contre elle. Ses yeux se fermèrent, et ses deux canines vinrent titiller la chaude peau de Sya. Pendant ce temps, Suzanne et Allyssandre léchaient toutes les deux l’un des pieds de Mélinda, le faisant avec une passion dévorante. La vampire les laissait faire, et posa l’une de ses mains sur les fesses de Sya, se cramponnant à cette dernière, avant d’enfoncer ses dents. Elle savait que cette morsure, au début, était toujours un peu douloureuse. Elle s’enfonça dans la peau de la femme, jusqu’à se rapprocher de sa veine, sa jugulaire. Elle effleura le haut de cette veine, très légèrement, faisant deux délicats trous. Elle retira ses dents. Une morsure, c’était un acte chirurgical. Si Mélinda s’enfonçait trop, elle couperait la veine, et le sujet ferait une hémorragie. Elle avait toutefois tellement mordu de gens qu’elle faisait ça sans aucune erreur, presque instinctivement. Elle savait précisément quand enfoncer ses canines, et quand les retirer. C’est donc ce qu’elle entreprit de faire.

Ses dents se retirèrent, et elle n’eut ensuite plus qu’à aspirer. On avait dit tant de choses sur le sang angélique... Au sein des vampires, les bouteilles de sang angélique valaient une fortune incroyable. Même pour Mélinda, leur prix était trop élevé. Elle sentit le sang affluer en elle, et un soulagement indicible la traversa. C’était... Oh, y avait-il simplement un seul mot pour décrire ça ? Ce sentiment ? Ce n’était même plus du plaisir ! Mélinda se sentit envolée ailleurs, se rappelant les plus beaux moments de son existence. Le sexe masculin de la vampire sortit tout seul de son antre, tendu et solide, gonflé et assoiffé. Il était énorme, faisant bien  plus de vingt-cinq centimètres de longueur, un vrai monstre. Il s’enfonça dans l’intimité de Sya, et les mains de la vampire se crispèrent contre le corps de la petite Ange, ses lèvres buvant avec un fort appétit son délicieux sang.

*C’est si bon, si bon...*

Elle essayait de ne pas trop boire, et eut un orgasme en moins d’une minute, tout en continuant à boire. Il y eut rapidement un autre orgasme, et encore un autre. Trois orgasmes en moins de cinq minutes ! Le sperme de Mélinda coulait le long de sa queue, mais elle ne songeait même pas à cela. Ses yeux en pleuraient, tant c’était bon. Elle se collait contre Sya, ses mains la plaquant contre son corps, et, lentement, elle continuait à boire, essayant de ralentir son débit. Dans sa tête, elle se rappelait tout ce qu’on avait pu lui dire sur le sang des Anges... Mais aurait-elle pu jamais imaginer tel bonheur, tel plaisir ? Ce qu’elle goûtait, c’était un morceau du Paradis, tout simplement !

« Tu es un cadeau venu du ciel, Sya, soupira Mélinda. Un délicieux cadeau... Je boirais ton sang tous les jours, et il ne se passera pas plus de dix minutes sans que tu ne sois caressée ou embrassée... Je veux que ton séjour ici te soit inoubliable. »

Mélinda parlait sur un ton bas, sensuel, langoureux. Elle était excitée comme une puce, et retourna boire le sang de Sya, sans s’arrêter.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Sya
Avatar
-

Messages: 1849


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Décembre 29, 2012, 12:11:03 »

Offrir son sang, certaines personnes en auraient peur mais l'ange de la luxure ne voulait que le bonheur de Mélinda, de plus, elle savait que c'était si délicieux de se faire boire le sang par une vampire. Bien enroulée autour d'elle, elle penchait sa tête sur le côté pour présenter son cou au vampire mais aussi pour faire en sorte que son collier ne la gêne pas. Pour Sya, son collier était sa vie! Elle refusait de le retirer! C'était sa preuve de soumission envers Lust et jamais elle ne pourrait le retirer! Même si un jour, Saikai le lui demanderait, elle ne voudrait pas. Son collier, c'était sa vie! Vu la largeur, ça ne devrait pas être gênant pour sa maîtresse mais ne sait-on jamais. Avant la morsure, il y avait le baiser qui restait si doux dans le creux de son cou. Cela avait un petit quelque chose de romantique et les mains posées sur ses fesses ne faisait que rajouter la passion dans ce petit câlin esclave/maîtresse. Ses copines reprenaient le flambeau en jouant avec les pieds de Mélinda mais pas le temps de s'occuper de ça, les crocs de la vampire perçaient sa peau pour chercher la petite veine! Sya retenue un petit gémissement de douleur jusqu'à sentir ses dents se retirer de sa chair pour soupirer avant de sentir sa nouvelle maîtresse lui ponctionner son sang angélique.

Elle ne sut retenir un petit gémissement pour l'occasion quand les premières gouttes quittèrent son corps pour rejoindre la langue de Mélinda. Elle ressentait son bonheur grâce à son propre sang, on ne pouvait pas la croire malheureuse, Sya était ravie qu'elle serve aussi bien sa maîtresse vampire. Elle s'accrochait de plus en plus à elle, ses mains remontaient dans son dos, caressant au passage la fin de ses doux cheveux bruns. Déjà son sang devait être délicieux mais bercer en plus par ses petits gémissements de plaisir, Mélinda ne pouvait rêver mieux surement? Plongée au fond de cette étreinte passionnelle, elle sursauta de surprise et de plaisir en ressentant la queue de la vampire se loger entre ses jambes! La maîtresse voulait aussi joindre ce plaisir? Il ne manquait plus que ses copines pour rajouter un peu plus de plaisir pour l'ange mais ça serait égoïste, elle souhaitait le bonheur de Mélinda avant le sien. Il ne lui fallut pas longtemps pour avoir un premier orgasme, moins d'une minute mais comment ne pas être heureuse à sa place? Un sang délicieux, une adorable esclave autour du cou, deux belles esclaves à ses pieds, il lui en manquait une pour masser ses épaules et après, ça serait de trop. Au travers de ses gémissements, l'ange arrivait à peine à parler entre deux petits cris de joie.

« HAAAAAAA M... Maîtresse, Sya... c'est si bon, haaaAAAAA! »

Son antre se remplissait de nouveau, encore et encore, trois fois, c'était déjà pas mal! Heureusement, elle avait le droit à une petite pause, le temps d'être complimentée et de rêver un peu aux belles paroles de Mélinda. Moins de dix minutes pour être cajolée ici? Un programme attirant en échange de son sang? Il lui faudra donc bien manger aussi et pas seulement des fluides sexuels. Ce n'était pas un souci du moment que sa Maîtresse lui offrait la nourriture. Chasser ou aller chez quelqu'un serait un peu plus long... d'autant plus que Sya ne chasse pas!

« C'est gentil, Maîtresse. Mais la petite esclave veut d'abord le bonheur de sa belle Maîtresse, Sya passe après. Sya n'est pas encore fatigué alors prenez-lui encore un peu de sang si vous voulez. »

L'ange plongeait sa tête dans le creux de son cou, un peu au même endroit où elle avait planté ses crocs sauf que Sya léchait cet endroit avec passion avant de sentir son sang être ponctionné de nouveau, tout comme son pénis qui redevenait aussi dur qu'avant la pause. Boire son sang était si bénéfique pour Mélinda? Elle l'offrirait volontiers avant l'orgie alors! L'ange de la luxure continuait de gémir, ressentant le sperme de sa maîtresse la remplir de plus en plus de plaisir au fil des minutes. Délicieux! Hélas, elle savait que son sang délicieux était quelque peu addictif et bien que ses maîtresses lui juraient de faire attention, parfois, elles avaient un peu la main lourde. Bien que Mélinda en était encore loin, le fait d'avoir l'estomac vide, l'ange se sentait faiblir un peu. Le signe qu'il fallait mettre un peu le hola pour prendre des forces. Plus tard, elle se proposera de nouveau mais pour l'heure, il fallait une petite rupture.

« Maî... Maîtresse, Sya est un peu... fatigué... Il faut qu'elle repren-ne des forces... »

Doucement, elle repoussait un peu Mélinda, simple précaution au cas où le son de sa voix n'atteindrait pas ses oreilles. Elle posa son regard dans ses yeux verts, moins ravissants que ceux de ses nekos d'amours mais facilement derrière elles dans la catégorie « joli regard vert ». Souriante, elle allait l'embrasser une petite fois par plaisir, par malice aussi. Gigotant sur les cuisses de sa maîtresses, l'ange se laissa tomber en arrière, faisant attention à ne pas blesser ses copines ou sa tête, gloussant sur le sol en voyant sa maîtresse assise, ses copines qui la regardaient déjà comme un plat de viande.

« Hihi, la petite esclave à plein de bon foutre a la Maîtresse en elle ♥ Qui en veut un peu? ♪ »

Généreuse dans l'âme, elle acceptait volontiers de céder un peu de ce que Mélinda lui a donné à deux de ses nouvelles copines. Elle en connaîtra des tas d'ici peu mais c'était aussi un bon moyen de se reposer que se faire aspirer le sperme entre ses jambes. Pour une fois, il manquait la queue qui sortait la foutre mais ça aussi, ça sera pour plus tard. Suzanne et Allyssandre s'approchaient comme des fauves, doucement alors que Sya observait aussi leur maîtresse. C'était elle qu'elle servait, pas les autres même si elle voulait bien se prêter un peu aux autres filles.

« Maîtresse, vous voulez que Sya fasse quelque chose pour vous? »

Toujours de bonne foi, elle se proposait pour ses services, même si elle était un peu fatiguée. Sa maîtresse avant tout...
Journalisée


Tags: yuri  maitre/esclave  futanari  fini  
Pages: [1] 2 3 ... 14
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox