banniere
 
  Nouvelles:
La nouvelle Gazette est en ligne !
Bonne lecture !



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Des kitsunes et un couple royal [PV Shunya Kaguya]  (Lu 2562 fois)
Kaguya Shunya
E.S.P.er
-

Messages: 240



Voir le profil
Fiche
« Répondre #15 le: Mars 13, 2017, 01:15:36 »

Scientifiquement, il n’y avait aucune corrélation entre le fait de lécher un ventre et le fait de tomber enceinte. C’était une tradition relevant purement de la superstition, mais qui, il fallait bien le reconnaître, s’avérait très agréable. Peu à peu, Shunya sentait le plaisir monter en elle, comprenant qu’il n’y avait aucun retour possible. Dire qu’elles étaient juste venues là pour demander au kami sa bénédiction... Hinata savait que Shunya était enceinte, et il était temps de lui rendre la pareille. Après tout, les deux femmes avaient un vaste programme devant elles, une entière famille royale à repeupler ! Pour cela, il ne fallait pas traîner, et, comme Shunya était déjà remplie, il fallait donc remplir Hinata. Voilà le programme qui les attendait !

Pour l’heure, elle sentait la langue de Miyubi entre ses cuisses, l’excitant bien, veillant à l’humidifier, de manière à ce qu’elle puisse se faire pousser une verge ensuite. Et avec Hinata dans son dos, qui léchait, embrassait, mordillait son cou, tout en palpant généreusement ses seins, Shunya était en train de succomber. Comment les repousser ? Le plaisir déferlait en elle, et elle émettait de multiples soupirs, gémissant de plaisir, tout en mouillant, inondant la langue de Miyubi de sa mouille, l’une de ses mains caressant tendrement ses cheveux, s’appuyant dessus.

« Haaaann... Hmmmm... »

Elle se tortillait sur place, jusqu’à ce que Miyubi ne se redresse, et qu’on n’allonge Hinata sur un matelas. Shunya avait les joues rouges, le corps sous tension. Elle les observa faire, et entendit les kitsunes expliquer qu’il fallait maintenant exciter Hinata... Une Hinata qui était bien chaude, elle aussi. Shunya sourit. Ensemble, elles étaient beaucoup moins timides qu’auparavant, mais, au-delà de ça, il y avait aussi, tout simplement, le fait que sa femme adorait les kitsunes. Shunya le savait, bien entendu, il suffisait de voir le nombre de peluches en forme de kitsunes qui se trouvaient dans sa chambre.

Shunya se pinça les lèvres, regardant les pommades, et toutes les lotions dont le but était de faire d’elle une hermaphrodite. Elle hocha la tête, et répondit rapidement :

« Je suis favorable à une potion, c’est souvent comme ça que moi et Hinata faisons... »

Il lui restait encore la question centrale, savoir qui allait s’occuper du plaisir de sa femme. Mais, en réalité, cette question ne se posait pas vraiment, tant la réponse était évidente. Un léger sourire perla sur les lèvres de Shunya, qui mit fin à ce faux-suspens :

« Excitez-là bien, mes chéries, léchez-là partout comme il faut, et je viendrais planter ma graine en elle... »

Et, à son tour, Hinata sera enceinte !

Rien que ça suffisait à exciter Shunya comme une petite folle, en réalité !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 77


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #16 le: Avril 13, 2017, 07:59:23 »

Simple superstition ou acte véridique, Hinata ne pouvait s'empêcher d'admirer le fait de lécher le ventre de sa femme. Que ce soit vrai pour le bébé – même si à ce niveau de la grossesse, même pas sûr qu'il soit bien formé – ou pour leur plaisir, elle voulait le faire, encore et encore, jour après jour, venir se blottir contre le ventre de Shunya et le lécher tendrement, encore et encore. Mais une fois les préparatifs terminés, du moins cette action, les renardes avaient envie que leur service aide aussi Hinata à être enceinte et ainsi, que Shunya aussi puisse venir lécher son ventre. Quand elles auront le ventre bien rond, Hinata va faire venir ses deux kitsunes pour continuer ce petit rituel. Ha oui, vite adopté cette façon de faire des terranides ! La reine se plaçait sur l'un des futons, le ventre carresser de cette pommade alors que Shunya devait se préparer ç lui faire l'amour. La reine devait tomber enceinte de sa femme, peu importe la douleur de l'accouchement, elle voulait avoir le plus de princesses possible et partager avec sa femme cette épreuve unique. Face aux ordres de Shunya, les deux kitsunes s'approchaient d'Hinata qui ne pouvait refuser une telle offre, laissant les deux jeunes femmes se pencher sur elle, elle sentait rapidement leur délicate langue un peu râpeuse parcourir son corps, sa poitrine mais aussi ses hanches, son ventre, ses épaules, c'était si délicat.

« Huuuum, un petit paradis... Me faire dévorer par ses kistunes, hum, ça te plait j'espère ? »

La reine était si bien entouré, toute cette fourrure si douce et touffue, elle adorait. Si elles, elles étaient si sexy à câliner, elle espérait avoir droit à un petit instant de tendresse avec Kozué, elle était si craquante cette petite renarde ! Mais ce n'était pas le moment de penser à elle, elle devait se concentrer sur elles.

« Excusez-moi mais... pouvez-vous aussi retirer vos tenues ? Le fait de ne pas vous voir comme nous, ça me... Dérange un peu ? »

C'était qu'une demie-excuse, il est vrai que face à ses deux renardes, elle préférait les voir dans leur tenue habituelle. Kanna comme Miyui ôtait leur tenue de miko, offrant ainsi un spectacle très beau, nue sous leur tenue ! Miyubi avait quand même de meilleurs arguments que Kanna mais la jeune renarde n'était pas en reste pour autant.

« Cela nous allange, nous poltons les vêtements que en joulnée, le soil, nous sommes comme ça. »

Après tout, si elles étaient de vrais terranides sauvage, elles ne devaient pas porter de vêtements quand elles étaient libres ? Hinata tendait ses mains vers elles, caressant leur visage, leurs cheveux, elles étaient tellement douces, c'était à se demander si Hinata voulait les avoir pour les câliner ou pour être excitée ? De base, étant jeune elle n'avait rien contre les kitsunes, elle les voyait comme des nekos, elles les aimait bien mais sans plus. Mais c'était Kagami qui adorait les kitsunes et depuis, à forcer de s'occuper de Sune, son doudou, elle avait toujours eu un faible pour ses canidés à poil roux.

« Vous aimez notle foullure, Majesté. »
« Mais j'aime tout chez vous. Votre fourrure, votre visage, vos poils, votre accent. Vous êtes tellement adorable ! »


Kanna venait prendre la main d'Hinata, léchant sa main entre ses pattes blanches, venant commencer à sucer ses doigts d'une façon très provoquante, pendant que Miyubi venait contre elle, venant l'embrasser tendrement, penchée sur elle, ses fesses étaient remonté, sa queue touffue remuait doucement. Si Hinata était mal entouré, c'est qu'il y avait un souci. Shunya n'avait plus qu'à être prête et venir s'occuper de sa femme.
Journalisée

Kaguya Shunya
E.S.P.er
-

Messages: 240



Voir le profil
Fiche
« Répondre #17 le: Avril 15, 2017, 04:31:59 »

Kanna, Miyubi, Shunya et Hinata étaient toutes les quatre ensemble. La guérisseuse regarda les deux Terranides se déshabiller, finissant toutes les deux nues. Elle sétaient très belles, et personne ne viendrait les déranger. Kozué était trop petite pour participer à ce genre de séances, et Nozomi, plus rebelle, était partie. Quatre, c’était parfait ! Shunya les regardait donc, voyant ces belles femmes en fourrure lécher le corps de sa femme. On aurait pu croire qu’elle puisse se sentir jalouse, ou vouloir être la seule à bénéficier du corps d’Hinata, mais Shunya était de plus en plus perverse. Quand elle avait commencé à être avec Hinata, elle était alors terriblement timide. Cependant, sa timidité était, peu à peu, en train de disparaître, au gré de son expérience, et n’apparaissait que comme un mirage, une barrière dissimulant des fantasmes très pervers. Oh, Shunya et Hinata étaient encore très loin d’avoir atteint le niveau de la Reine rose, mais il leur arrivait de faire l’amour avec d’autres personnes, notamment Tsukasa.

Mais Shunya n’avait encore jamais été jusqu’à coucher avec trois autres femmes. Le spectacle était particulièrement délicieux à voir, et, tandis que Kanna et Miyubi la léchaient et l’embrassaient, Shunya se déplaça. Peu à peu, le trio commençait à l’oublier, et Hinata elle-même peinait à parler, soupirant et gémissant sous les coups de langues, les caresses, et les baisers. Kanna léchait sensuellement les doigts d’Hinata. Elles faisaient ce que Shunya leur avait demandé, l’excitant, l’échauffant, la préparant à subir les assauts de sa femme. Le temps défilait ainsi, le trio prisonnier dans sa bulle... Quand Shunya s’approcha, se glissant dans le dos d’Hinata.

Qu’est-ce que la jeune Reine ressentit en premier ? Les mains de Shunya se posant sur ses épaules ? Sa bouche allant lécher le creux de son cou pour remonter près de son oreille ? Ou... Cette verge qui tapa contre ses fesses, et se redressa quand Shunya se plaqua contre elle, pour se perdre le long du dos de la femme.

« Hmmm... Hi-Hinata... »

Son corps était en chaleur. Elle avait du mal à parler, du mal à réfléchir, et même du mal à marcher. La femme n’avait en effet jamais utilisé, jusqu’à présent, de potions ou d’élixirs pour se doter d’un membre. C’était, pour elle, une véritable révolution, un changement conséquent, et qui avait de lourdes répercussions sur son corps. Son sexe était bien tendu, une virilité assoiffée et dure, qui l’empêchait de réfléchir calmement, ou même, tout simplement, de pouvoir parler.

Hinata se retourna donc, et Shunya, en souriant, avec les joues bien rouges, la poussa. Sa femme alla s’étaler sur le lit, couchée sur le dos, et Shunya regarda brièvement Kanna et Miyubi. Elles les observaient, et la femme sourit, puis se rapprocha du lit.

« Hinata... A-Amour... »

La respiration lourde, elle déglutit, puis s’allongea contre elle, et posa sa main sur son sexe, venant serrer sa verge. Ceci déclencha une onde de plaisir en elle, luttant contre cette terrible et incroyable frustration que son membre provoquait. Ah ! C’était... C’était indescriptible ! À la fois très similaire de ce qu’elle ressentait quand elle était en manque... Mais aussi très différent. Et Shunya ne voyait pas comment l’expliquer autrement. Sa queue s’approcha de l’intimité de la femme, et elle retint son souffle... Avant de la pénétrer, retirant ensuite sa main.

« Haaaaa... !! »

Shunya allait enfin la pénétrer ! Ce moment était tout simplement magique, et Miyubi et Kanna pouvaient s’estimer très honorées d’assister à un tel évènement !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 77


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #18 le: Avril 23, 2017, 07:27:39 »

Quel moment doux et agréable, Hinata ne pouvait qu'adorer ressentir ses belles renardes à ses côtés, si Shunya fut la première kitsune avec qui elle avait couché, là c'était différent, elle était humaine, pas en neko. Alors c'était un petit plus qui rendait cela encore plus excitant. Sa passion de ses renardes ne l'empêchait pas d'aimer sa femme, elle la voyait les observer et ça l'émoustillait, plus encore quand elle vit cette longue queue qui avait poussé. Hinata était dans un cocon de douceur avec les deux belles renardes, mais l'arrivée de sa femme allait pimenter les choses. Face à elle, elle tomba sur le futon avant de la voir se pencher sur elle, l'embrassant avec une certaine soif qui n'était pas désagréable. Hinata avait toujours eu, sans pour autant être visible, un petit côté dominante. Rien de bien méchant, elle avait plus d'expérience et jusqu'à récemment, elle avait toujours eu un membre pour accomplir son devoir pour agrandir sa famille. Mais maintenant que Shunya était enceinte, depuis leurs vacances, c'est sa femme qui avait ce rôle et la reine restait donc plus passive, encaissant les assauts de sa femme.

« Huuuuum, Shunyyyyaaaa.... »

Comme c'était délicieux, elle sentait sa langue gourmande en elle, sa queue forte et puissante aux portes de son intimité, forçant peu à peu son entrée avant de la sentir vraiment en elle. Si chaude, dure et délicieuse, la reine savourait chaque centimètre en elle, raclant ses parois vaginales, elle gémissait doucement pour le moment, se courbant de plaisir.

« Vas y ma chérie... fait-moi l'amour, doucement ou, humm, plus fort... Tant que je tombe enceinte, fais ce que tu veux de moi... »

Sa main venait caresser sa joue avant de fermer les yeux un court instant, en savourant comme toujours les mouvements de sa femme. Les deux kistunes étaient sur le côté, Miyubi caressait son ventre tremblotant en se demandant si elle allait avoir son bébé pendant que Kanna laissait son index glisser sur les côtes de Shunya qui commençait à faire son devoir.

« Détendez-vous, majesté... laissez votle femme s'épanouil en vous... Plus vous selez détendue avec elle, mieux ce sela. »

Kanna continua de doucement caresser Shunya, là où Miyubi baisait le visage d'Hinata, pressant ses lèvres sur ses tempes, sur ses joues. La reine avait beau adorer les kitsunes, elle ne voulait pas dégager son regard, voir sa femme la prendre était si bon. Le plaisir allait augmenter d'un cran pour Shunya d'ailleurs, maintenant lancé, Kanna allait se mettre dans son dos, caressant ses fesses entre les pressant doucement entre ses pattes, elle se pencha dessus pour y faire glisser sa petite langue. La femme de la reine pouvait sentir cette sensation étrange et agréable de cette petite langue qui semblait apprécier cet endroit entre ses fesses. Le plaisir ne se limitait pas à cela car la mère Kitsune se redressa un peu, son sein venait gêner la reine, l'invitant à jouer avec, laissant sa langue et ses lèves apprécier la douceur et la tendresse de sa poitrine pendant que ses lèvres à elle venaient embrasser Shunya. Pas de jalouses. Hinata pouvait voir sa femme embrasser une kistune, Shunya pouvait voir sa femme jouer avec cette belle poitrine toute douce. Le couple royal était en parfaite harmonie d'amour et de chaleur. Elle priait de son absence de voix pour le kami accorde à elles, le plaisir d'avoir un deuxième bébé en route.
Journalisée

Kaguya Shunya
E.S.P.er
-

Messages: 240



Voir le profil
Fiche
« Répondre #19 le: Avril 26, 2017, 08:28:37 »

Il était maintenant fréquent que le couple royal, bien évidemment fasse l’amour, mais le fasse aussi à l’aide d’une potion d’hermaphrodisme. Pour l’heure, Hinata avait toujours assumé ce rôle « dominant », mais, si Hinata voulait tomber enceinte, il fallait désormais inverser les positions. Et Shunya savait qu’elles allaient devoir s’y reprendre à plusieurs reprises. Le sexe entre deux femmes permettait difficilement d’obtenir une procréation. N’importe quel étude le disait, et, le meilleur moyen, c’était de pratiquer intensivement, jusqu’à ce que ça finisse par marcher. C’était précisément ce que Shunya et Hinata avaient fait pour que Shunya tombe enceinte, et c’était désormais ce qu’elles allaient faire pour Hinata.

Le tableau était par ailleurs magnifique ! Elles, entourées de deux superbes beautés au poil fin et duveteux... Dans cet environnement propice au désir, Shunya avait une superbe trique, qui était en train de la rendre folle. Sa respiration était lourde, et cette queue pesante, si pesante... Elle eut un frisson quand son membre turgescent vint caresser la douce peau d’Hinata, glissant près de ses lèvres intimes. La guérisseuse dut poser une main sur sa hampe de chair, afin de la diriger vers la bonne zone, vers ce petit trou, vers cette faille de plaisir qui n’attendait qu’elle. Shunya se pinça les lèvres, retenant son souffle, avant de doucement se glisser en elle, et sentit un frisson la traverser quand sa queue s’enfonça dans le corps de sa femme, heurtant ses chairs, rencontrant une résistance.

« Hmmm... »

Se pinçant les lèvres, Shunya se recula, puis s’enfonça à nouveau, crispant ses mains sur le corps de sa femme en bandant ses muscles. Le corps d’Hinata lui résistait, et Shunya gémit encore, sentant son cœur remuer dans sa poitrine.

« Hi-Hinata, haaaa... »

Entre deux soupirs, Shunya murmurait le nom de sa femme, tout en accélérant petit à petit. Le rythme allait en croissant, et elles furent rapidement soutenues par les deux kitsunes qui les accompagnaient. Miyubi resta proche d’Hinata, se penchant légèrement vers elle, de sorte que la femme put, en ouvrant la bouche, gober l’un de ses seins, venant le lécher et le titiller. Un spectacle enivrant pour Shunya, bien sûr, mais qui ne constituait qu’une couche supplémentaire du désir global qu’elle ressentait en ce moment.

Dans son dos, Kanna se glissa près de ses fesses, et sa longue langue s’aventura sur elle. En sentant ce contact, Shunya eut un nouveau frisson, et soupira une nouvelle fois, tout en se concentrant sur ses coups de reins. Pour elle, c’était une expérience inédite, et très prenante. Elle se laissait pleinement aller, tout en multipliant les pénétrations, accélérant petit à petit le rythme, haletant et gémissant.

La sodomie était une expérience qu’elle avait découverte avec Shunya, et qu’elle adorait depuis. Ce n’était pas gagné d’avance, car l’anus était une partie du corps extrêmement sensible, infiment plus que son vagin, mais Hinata avait réussi à la convaincre. Kanna s’attaquait donc à un point sensible, qui fit rougir davantage Shunya.

« Hmmmm... »

Rentrant dans une sorte d’état second, de transe, elle continuait à prendre sa femme. Aurait-elle eu davantage d’expérience qu’elle en aurait profité pour embrasser Miyubi, ou pour tenter, en tout cas, de faire quelque chose avec elle, mais, en l’état, elle se concentrait surtout sur son coït. Offrir une magnifique prestation à Hinata, c’était bien là ce qui la tentait le plus... Et elle espérait bien faire grimper sa femme au Septième Ciel !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 77


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #20 le: Juin 11, 2017, 05:49:14 »

La reine ne pouvait qu'être heureuse, sa femme la prenait avec pour seul but – autre que le plaisir – de la faire tomber enceinte. Hinata était allongé sur le futon, sa ravissante femme sur elle la pénétrait doucement et double cerise sur le gâteau, elles avaient deux kitsunes avec qui jouer. Miyubi, la patriarche, restait près d'elle, presque allongé à ses côtés, l'un de ses seins bien rond près de sa bouche ne faisait que la tenté et par obligation, Hinata succomba à cet appel, un sein dans la bouche. Shunya pouvait se rincer l'œil ou même en profiter aussi, Hinata n'était pas celle qui irait lui jeter la pierre, elle était très mal placé pour le faire actuellement. Miyubi caressait le front de la reine, retirant quelques mèches en lui souriant, observant tantôt la reine, tantôt la femme de la reine.

Kanna en revanche n'avait pas besoin de participer avec elles, de vue du moins car dans le dos de la belle jeune femme, sa langue parcourait ses fesses, aussi douces que ronde. Sa petite langue râpeuse passait sur sa peau, venant même trouver ce petit trou bien caché, où elle s'y faisait un plaisir de la glisser et de savourer les bruits du plaisir, de leur amour. Un petit coin qui ne dérangeait aucunement Kanna, elle était une furry sauvage à l'origine alors elle avait l'habitude de passer sa langue dans ce genre de coin pour sa toilette. Mais si les deux humaines commençaient à entrer en osmose, les servantes de la kami de la fertilité allaient devoir travailler aussi. Miyubi restait à sa place, nourrissant Hinata – bien qu'elle ne sécrétât aucune forme de lait – Kanna se retira pour le moment alors de parler au nom de sa mère. À leurs côtés, elle caressa le ventre de la reine, entamant les directives.

« Ecalté les jambes, ma leine. Il faut que votle femme puisse êtle le plus loin possible. »

Sans un mot, Hinata écartait de plus en plus les jambes, jusqu'à son maximum, Shunya aussi aura des ordres mais qui ne va pas prendre effet de suite. Caressant son épaule, sa main glissait sur son sein, jusqu'à son ventre.

« Au moment de jouil, soyez tout au fond et là, lemplissez votle femme. »

Kanna en profita pour échanger quelques jappements avec sa mère, bien que cette dernière répondait que par signe, toutes les deux semblaient heureuse, même si Miyubi léchait la langue de sa fille, ce geste semblait plus maternelle qu'incestueux. Ce genre de rapport ne doit pas vraiment gêner leur moral cela dit. Miyubi se retira donc, laissant la bouche de la reine libre de ses gémissements, toutes les deux venaient s'allonger aux côtés de la reine, montrant leur dos à Shunya, surtout leurs fesses. De belles fesses bien douces, velues et fermes, elle pouvait y trouver son plaisir pendant que sa queue s'occupait de mettre sa femme enceinte. Sous leurs épaisses queues touffues, il y avait un petit trou apparemment étroit tout comme une fente qui semblait presque quémander des caresses. Elles comptaient sur Shunya pour mieux gémir auprès d'Hinata. Miyubi n'avait plus de voix mais ça ne l'empêchait pas de faire sentir son souffle chaud et haletant sur la peau de la reine. Une muette qui gémit de plaisir, c'est si beau à voir après tout...

« Faites vous plaisil, majesté... La feltilité comme la qualité de votle semence dépend de votle plaisil commun. Plus il est folt et plus il est meilleul. »

Rien de scientifiquement prouvé mais autant les servantes étaient des kitsunes sauvage à l'origine, autant Edoras, malgré sa technologie gardait une grande place dans les traditions et les légendes. Ça ne coûte rien d'y croire après tout.

« Vas y chérie... profite de nouuuuus ! »

Que demandez de plus ?
Journalisée

Kaguya Shunya
E.S.P.er
-

Messages: 240



Voir le profil
Fiche
« Répondre #21 le: Juin 12, 2017, 07:39:20 »

Qui aurait cru que Shunya puisse un jour se retrouver dans une telle situation ? À faire l’amour, non pas uniquement à sa femme, mais aussi à deux autres femmes ? Oh, ça, la timide jeune femme qu’elle avait été n’avait pas totalement disparu, mais... Shunya avait grandi. Le sexe, cette grande inconnue, était une donnée qu’elle avait commencé à maîtriser, avec lequel elle s’était familiarisée. Le sexe ne l’effrayait plus autant qu’auparavant, et, avec Hinata, c’était toujours un bonheur de faire l’amour. Elle ne s’imaginait pas coucher avec quelqu’un d’autre sans son amour, mais, avec elle... Disons qu’elle n’avait aucune raison de se refuser. Pour autant, elle était surprise de voir comment les choses avaient évolué si rapidement.

En venant à ce temple, Shunya avait juste eu en tête de faire une prière, pour que sa femme soit bientôt enceinte, comme elle. Les évènements avaient progressivement dérapé, jusqu’à en arriver là. Couchée sur le lit, avec une queue bien tendue, Shunya l’enfonçait sans vergogne dans l’intimité chaude de sa femme, gémissant et soupirant. Elle savait que ce premier coup ne serait pas suffisant. Shunya était une guérisseuse, et elle suivait de très près, maintenant qu’elle avait pour projet d’avoir des enfants, les études tekhanes sur la contraception. Et les études scientifiques confirmaient ce qu’elle craignait : même malgré l’essor de la science en la matière, l’hermaphrodisme permettait difficilement de tomber enceinte. Il fallait donc pratiquer, essayer, et essayer encore, jusqu’à ce que la graine ne soit ensemencée.

« Hnnnn... !! »

Shunya s’étonnait de cette facilité avec laquelle elle faisait l’amour, s’était plongée dans les méandres infinies et jouissives du sexe. Devant elle, Miyubi les observait, offrant son sein à téter à Hinata, qui le faisait donc. Elle-même frottait son visage contre le second sein de Miyubi, mais, avant même de pouvoir s’y attaquer, elle sentit Kanna se glisser dans son dos, et venir lécher ses fesses, enfonçant sa langue dans son fondement.

« Haaaa... !! »

Elle se tortilla sur place en sentant ce contact, ce qui durcit encore un peu sa queue, qui était bien plantée en Hinata. Miyubi ordonna alors à Hinata d’écarter ses jambes, ce qui, effectivement, facilita la pénétration de Shunya. Ka guérisseuse s’enfonça bien plus simplement en elle, et continua à remuer, tout en soupirant encore. Finalement, les deux Terranides se redressèrent, et Kanna partagera avec sa mère un bref baiser, qui consista en un frottement de leurs langues respectives, puis les deux femmes s’allongèrent à côté du couple, à droite et à gauche.

Surprise, Shunya les regarda, avant de cligner des yeux, rougissant en comprenant ce qu’elles voulaient. Mais elle était elle-même bien occupée avec sa femme, et ne savait pas trop si elle arriverait à faire ce que les deux souhaitaient. Elle regarda brièvement Hinata, et vit, dans les yeux de sa Reine, une lueur qui répondit à ses interrogations. Déglutissant lentement, Shunya posa chacune de ses mains sur les délicates fesses de ses amantes, et se pinça les lèvres.

« T-Très bien, haaaa... Je... Je vais profiter ! »

Shunya enfonça alors un doigt dans le fondement de chacune des deux femmes, tout en prenant appui, afin de continuer son objectif principal : pénétrer sa femme. L’exercice était difficile, mais, s’étonnant elle-même, Shunya arrivait à tenir la cadence, et elle continuait à danser sur sa femme, ainsi que sur les deux délicieuses boules de poils. Sa queue, elle, continuait à remuer dans l’intimité de sa femme.

Sous un tel traitement, l’orgasme risquait de vite venir !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 77


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #22 le: Juillet 20, 2017, 08:54:27 »

Ce temple était dédié à une chose, prié le kami pour protéger et avoir une famille, si le but était déjà réalisé dans le ventre de Shunya – la chance a voulu que leur nuit de noces soit fructueuse – Hinata n'avait pas encore de bébé dans son ventre et c'était un peu le but de leur visite ici. Hinata n'avait pas imaginé devoir faire l'amour ici, des conseils plus ou mons intimes peut-être mais pas ça. En tout cas, elle n'avait rien à redire, elle se faisait prendre par sa femme et en compagnie de deux ravissantes kitsunes ! Sa femme pourrait même les garder rien que pour elle, la simple vue de ses deux beautés avec elle était déjà une si belle chose à ses yeux. Hinata restait sur le futon, encaissant les coups de sa femme, elle aimait contempler ses yeux, parfois son corps, voir sa poitrine remuer au rythme de ses coups, elle remerciait la vie chaque jour d'avoir une femme pareille. Et les kistunes, ce qu'elles étaient belles !

Dans cette famille, sa préférée était la plus jeune évidemment, elle serait prête à délaisser ce plaisir pour la câliner comme si c'était sa fille mais pour le moment, elle n'y pensait pas, elle préférait faire l'amour avec Shunya, sous les yeux de ses ravissantes terranides qui venaient s'allonger près d'elle, remuant quelque peu leurs fesses pour Shunya, agitant leur belle, longue et queue touffue. Que Shunya les regardent, les caresse, les embrassent, elle était d'accord. Elle était même d'accord pour qu'elle joue de façon plus intime avec elle mais seulement si elle avait le droit à la même chose de son côté. Sans le dire concrètement, une sorte d'accord s'était fait entre elles, avec leur harem, leur voyage de noces... Peu importe avec qui elles couchent, tant que leur femme est là avec son accord et tant que – pénétrée ou pénétrante, il n'y aucune éjaculation dans un vagin, pénétration, oui, éjaculation, non. Raku a peut-être planté ses graines pour fertiliser Terra et avoir une grande famille mais Hinata ne voulait pas d'enfant non-issu de sa femme et si elle a jamais un enfant avec ou d'une autre femme, elle ne pourrait pas le laisser vivre à l'écart, elle le voudrait à ses côtés aussi donc... Leur famille sera nombreuse mais elles seront les seules véritables parentes de cette grande future famille.

« Profite... han, vas-y, mon amour. »

Elle l'encourageait un peu, quand de son côté, elle n'avait pas de fesses ou d'entrejambe à caresser mais elle avait de sublimes lèvres douces à embrasser, d'abord vers la patriarche, un doux baiser plein de douceur pendant que les kistunes passaient leur bras sur leur reine, caressant ce corps, leur coussinet passant sur sa peau nue, c'était doux ! Rompant le baiser, elle se tourna vers Kanna qui, bien que douce aussi, faisait preuve d'un peu plus d'envie. La vie d'Hinata embrassant des kitsines excitait sa femme ? Elle espérait que oui. Au bout de ses quelques – courtes pour Hinata qui voulait voir ça plus long – elle sentait enfin la jouissance entre ses jambes, la reine se courba en arrière, sentant la chaleur qui coulait en elle pendant que les kitsunes lui léchait les joues. Les terranides échangèrent quelques mots dans leur langue maternelle – même si uniquement Kana parlait – pendant qu'Hinata répondait en souriant aux efforts de sa femme. Son bébé était là ? Il était trop tôt pour le savoir mais Miyubi se redressa doucement en allant chercher quelque chose dans la pièce pendant que Kanna se chargeait d'expliquer la possible suite.

« Ma mèle voudlait augmenter vos chances poul avoil le bébé. Mais il faut votle accold à toutes les deux. Ce n'est pas dangeleux mais, elle voudlait que votle femme, hum... s'amuse avec elle pendant que j'étale la clème sul vous. Ensuite, une fois bien en folme, votle femme va lecommencer à jouer avec vous. »

Donc, Shunya pourra jouer avec Miyubi, pendant que Kanna s'occupe d'étaler une crème sur Hinata et après, elles rejouent ensemble ? Hinata avait du mal à bien voir comment cela allait se passer exactement mais elle était prête à leur faire confiance.

« Tu en penses quoi, chérie ? C'est pour le bébé qu'on fait ça. »

L'idée de coucher avec une kitsune plairait bien à Hinata mais elle pensait d'abord à cette famille qu'elle voulait avoir. Miyubi revenait déjà en tendant la crème à sa fille avant que la mère ne chevauche Hinata. Elle n'était pas assise sur elle mais à genoux au-dessus, déjà prête !

« Ha oui, ma mèle veut aussi jouer avec vous pour ne pas faile de jalouse. »

C'était une sorte de plan à trois... Holala...
Journalisée

Kaguya Shunya
E.S.P.er
-

Messages: 240



Voir le profil
Fiche
« Répondre #23 le: Juillet 21, 2017, 12:59:55 »

Shunya n’aurait jamais cru devoir, un jour, avoir une queue... Ou même coucher avec d’autres femmes que sa Reine. Mais, après ce qu’elles avaient fait à Novac, elles avaient conclu au fait de ne pas se restreindre uniquement à coucher entre elles, mais en se fixant des règles... Ainsi, impossible de tromper sa femme, car elles devaient coucher toutes les deux avec d’autres amantes potentielles. Autrement dit, Shunya n’aurait jamais cru devenir aussi perverse, similaire, en ce sens, à bon nombre de ses camarades de l’académie. Elle se rappelait encore de toutes les fois où, en rougissant benoîtement, elle écoutait ces dernières parler de leurs week-ends très osés à Tekhos... Et puis, elle se retrouvait finalement dans leur situation, avec une verge tendue, qui s’enfonçait dans le corps de sa femme, sous les regards lubriques et concupiscents des deux kitsunes, qui continuaient à prodiguer au corps d’Hinata quantité de vagues de plaisir.

Cette scène était terriblement excitante. Shunya se pinça les lèvres en les regardant, toute excitée par cette scène... Et ce d’autant plus que sa queue lui faisait mal, et l’élançait furieusement. La guérisseuse savait qu’elle allait craquer rapidement. Elle n’était évidemment pas encore habituée à un plaisir aussi fort, aussi intense.

« Hoooo... Hi-Hinata... !! »

Shunya gémit encore, et posa ses mains sur le corps de sa femme, avant de jouir en elle. Un magnifique premier orgasme. Sa crème fusa dans le corps étroit de sa femme, et Shunya gémit longuement, les joues toutes rouges. Elle se répandit dans le corps de sa femme, et... Et ce fut vraiment génial ! Tout son corps en frémissait de plaisir, et elle conserva encore sa queue dans le corps d’Hinata pendant quelques secondes, juste pour ressentir, encore, ce con étroit, les parois intimes de sa femme qui se pressaient sur sa queue, la comprimaient dans un étau de chair. C’était une sensation particulièrement agréable, et Shunya reprenait lentement son souffle, la sueur coulant le long de son corps.

Elle se sentait heureuse, sereine, même si elle doutait fortement que sa femme soit enceinte. Les deux kitsunes intervinrent alors, expliquant que Miyuki voulait renforcer les chances d’Hinata d’être enceinte en appliquant une sorte de pommade sur son corps... Et voulait que Shunya la pénètre. La guérisseuse, elle, s’était écartée délicatement, afin de laisser les deux femmes la nettoyer, et, rapidement, son sexe se redressa, se durcissant à l’idée qu’elle allait pénétrer cette femme.

Miyuki alla alors se mettre au-dessus d’Hinata, agenouillée, et Shunya, en comprenant ce qu’elle voulait, écarquilla les yeux.

« Oui... Pour le bébé... Mais aussi un peu pour nous... »

Et Shunya avait toujours mal au sexe. Comme dit précédemment, elle manquait d’entraînement avec une verge, et il était couramment admis que l’hermaphrodisme rendait les femmes plus insatiables, sexuellement parlant. La jeune guérisseuse se rapprocha ensuite, et grimpa sur le lit, posant ses mains sur le bassin de Miyuki. Elle avait une fourrure très tendre, très douce, et les ongles de Shunya grattèrent sa peau. La femme se mit à sourire, approchant ensuite son sexe du corps de Miyuki.

« Oui... »

Et Shunya la pénétra à son tour, avant de gémir, rencontrant, encore une fois, un anneau de chair très serré, contre lequel elle commença à remuer, en gémissant et en soupirant à nouveau.

« Hmmm... Haaaaa... !! »

Han, que c’était bon !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 77


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #24 le: Août 13, 2017, 08:18:02 »

Sentir Shunya avec une queue était encore assez rare, même si cela a commencé durant leur voyage de noces, une fois qu'elle se savait enceinte, c'était à sa femme de lui renvoyer la pareille. Même si dernièrement la jeune femme prenait avec plaisir sa femme royale, le bébé tant attendu n'était pas encore en Hinata, laissant sa partenaire recommencer chaque soir ou même durant la journée, entre deux documents à consulter, il y avait toujours de la place pour se faire plaisir avec Shunya. Si cette petite visite ici n'était que pour avoir les faveurs du kami, les kitsunes avaient voulu rendre cela plus plaisant, exécutant leur amour dans sa maison. Certes, c'était le coin où les mikos vivaient mais ça restait quand même la maison du kami. Miyubi voulait montrer comment on se servait des divers accessoires offert à sa reine et profiter un peu de leurs connaissances et rituel pour augmenter les chances du bébé.

Maintenant qu'Hinata avait en elle la semence de sa femme – sauf coup de chance, elle ne devait pas être enceinte – donc, il fallait continuer. Mais avant de recommencer, il fallait pimenter la chose. Un sexe masculin serait plus motivé, ainsi que sa semence si ce n'était pas toujours la même chose donc la suite allait se passer en deux étapes. Hinata ne bougeait pas, restant sur le futon pendant que la mère Kitsune chevauchait la reine. Rien entre elles pour le moment, si ce n'est la proximité. Kana allait donc appliquer la pommade sur le ventre de la reine, entre son sexe et son nombril, massant délicatement cette zone et enfin Shunya, elle avait le meilleur rôle, car elle devait faire l'amour avec la kistune sur sa femme. Anal, vaginal, c'était elle qui prenait ce qui lui plaisait. Kanna frottait doucement le ventre de la reine, entre elle et sa mère pendant que l'épaisse queue remuait doucement sous le nez de Shunya. Pour le bébé, elle devait agir et puis, ce n'était pas trompé, Hinata était d'accord, elle était même prête à l'encourager. Tant que le couple est ensemble et qu'elle ne jouit pas dans son vagin, elle acceptait. Avoir un bébé Kitsune lui plairait bien mais avoir un enfant dit « bâtard », elle ne voulait pas de ça.

Sa peau était si douce, son poil si soyeux et délicat, Hinata pourrait passer des heures à les caresser, une chance que la petite Kozué n'était pas rester avec elles, elle ne l'aurait pas lâché si facilement, même pour avoir un bébé.

« C'est si doux... ça me rappelle quand tu as été une kitsune... »

Ce n'était pas si vieux, le soir du mariage, Hinata était devenue une belle kitsune qu'Hinata avait joyeusement pris pendant que la reine était une belle neko au poil noir, se faisant aussi lécher par cette dernière. Ha, que de bons souvenirs. Se faisant pénétrer par Shunya, le visage de la belle kitsune se déformait de plaisir, ouvrant la bouche sans le moindre son si ce n'est celui de sa respiration, souriant à la reine sur laquelle sa poitrine se compressait de plus en plus. Et doucement, ce furent leurs lèvres qui venaient aussi se compresser, suivi de leur langue. Une pratique bien humaine car les kitsunes ont eut du mal à se faire à cette pratique, chez eux, le baiser se faisait à coups de langue sur la joue, le visage, parfois contre la langue mais sans l'enfermer dans leurs bouches. Mais qu'importe. C'est aussi ce qu'Hinata aimait chez les kitsunes furry, peau contre fourrure, c'était tellement doux et agréable, elle aimait tant avoir une kitsune a câliner au sein du temple mais hélas, s'il y avait quelques terranides kitsunes, elles n'étaient pas furry.

La reine gardait un œil sur sa femme, toujours aussi belle, même en pénétrant une autre femme, elle resplendissait de plaisir, derrière la kistune, elle ne savait pas quel trou elle avait pris mais elle semblait aussi heureuse que la kitsune. Était-ce aussi pour cela que Raku et Elmyra étaient si volage ? De voir le visage de leur partenaire si heureux sans que l'on soit la cause de ce plaisir ? Peut-être pas mais elle aimait se dire que c'était le cas si un jour on venait à apprendre que le couple royal ressemblait sur certains points à la reine rose. Hinata embrassait souvent sa partenaire renarde, de cours baisers pour mieux observer la jeune femme qui prenait plaisir à aider sa reine, lire le plaisir sur son visage était une chose étrange, mais excitant, un plaisir silencieux dû à son mutisme, pour Shunya, ça devait être un poil étrange mais Hinata qui était au premier rang lisait clairement le plaisir sur son visage était c'était jouissif à le lire. En plus, comme elle adorait cette race de terranide, elle aimait encore plus cela.

« Vous êtes adorable, Miyubi-san... Si jolie... Dommage qu'on ne puisse pas entendre vos cris de plaisir. »
« Vous n'avez jamais entendu une kitsune gémil ? Majesté, on ne gémit pas comme vous, nos clis sont aigue et tlés excitants aussi. C'est même une chance en quelque solte que ma mèle n'est plus sa voix cal mes petites soeul seraient aveltit pal nos petits jeux. »


Kozué ne saurait pas ce qui se passerait exactemet mais sa grande sœur le saurait. La pommade appliquée sur Hinata commençait à lui chauffer le bas-ventre et voir sa femme et la kitsune ensemble ne faisait que l'exciter d'avantage. Un petit signe de Kanna vers sa mère pour affirmer avoir fini fit redresser cette dernière, se pressant contre Shunya, elle était certes dans son dos mais ses mains pouvaient caresser son corps, peu importe l'endroit. Mais Hinata n'allait pas s'ennuyer, si elle voyait sa femme profiter de ce corps tentant de cette kistune, Kanna allait aussi profiter de l'amour des kitsunes de sa reine.

« Vous semblez aimez beaucoup notle peuple, Majesté. »
« Han oui. Je vous trouve tellement belles et si adorable. »
« C'est gentil d'entendle ça. Vous pouvez venil ici quand vous voulez, poul jouer ou simplement nous câliner, il n'y a pas de soucis. »
« Mieux vaut pas Kanna-san, sinon je ne quitterais pas cet endroit et, hum, je ne travaillerais pas beaucoup. »
« La pommade fait effet ? »
« Je ne sais pas... j'ai très chaud et... J'ai envie de ma femme... »
« Legalder bien alols. Une fois qu'elle aula jouis, votle femme sela tout à vous... »
Journalisée

Kaguya Shunya
E.S.P.er
-

Messages: 240



Voir le profil
Fiche
« Répondre #25 le: Août 14, 2017, 09:38:34 »

Shunya avait soigneusement évité le vagin de Miyubi-san, se concentrant ainsi sur son fondement. Une redoutable sodomie, éprouvante au début, et qui la faisait soupirer longuement. Que d’efforts ! Shunya devait se forcer pour s’enfoncer en elle. La guérisseuse se mit à soupirer encore, filant d’avant en arrière, accélérant progressivement le rythme, l’amplifiant longuement. Yeux clos, elle était tellement concentrée sur son effort qu’elle rougissait furieusement, le visage rubicond, des gouttes de sueur coulant sur son corps. Elle serrait les lèvres, couinait, gémissait longuement, tout en multipliant les coups de reins, s’enfonçant de plus en plus facilement dans le corps de Miyubi-san.

« Hmmm… Haaaaa… !! »

Pour Hinata, c’était un magnifique spectacle à voir. Elle aurait pu se sentir jalouse, certes, mais les deux femmes s’aimaient trop pour que l’une soit jalouse de l’autre. C’était comme ça qu’elles avaient fini par accepter d’autres femmes dans leur lit. Tant que chacune pouvait coucher avec ces nouveaux amants, il n’y avait aucun problème à avoir. Et puis, là, c’était pour la bonne cause ! Enfin… Shunya avait du mal à voir en quoi sodomiser Miyubi pourrait l’aider à enfanter Hinata, mais ce n’était pas elle qui allait critiquer les méthodes de la kitsune… Surtout quand ces méthodes étaient aussi bonnes ! Shunya continuait donc à la prendre, en grognant et en gémissant.

Kanna et Hinata parlaient entre elles, et Shunya essayait tant bien que mal de les écouter. Difficile, toutefois, car elle était très occupée, et Miyubi-san continuait à gémir, et à se frotter contre elle. Ce n’était clairement pas la première fois qu’on la sodomisait… Et l’idée ne manquait pas d’exciter encore Shunya, qui n’aurait jamais cru que la Grande Prêtresse puisse être… Si coquine ! Elle continua donc à la prendre, crispant ses doigts sur ses poils.

« Hi-Hinata, je… Je vais… Hmmmmm… !! »

Comment se retenir ? Elle manquait clairement d’expérience en matière sexuelle, et encore plus quand elle portait une verge ! Elle jouit donc généreusement en elle, gémissant longuement, son corps s’arquant vers l’arrière, sa queue relâchant des filaments de foutre dans son délicieux cul.

« Haaa… M-Merci, Miyubi-san, ce… Haaaa… »

Elle reprit peu à peu ses esprits, et retira finalement sa verge de son corps, puis se retourna vers Hinata.

« A-Alors… Que… Quelle est la suite du programme, main-maintenant ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 77


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #26 le: Septembre 05, 2017, 11:28:12 »

Leur façon de faire les choses pouvait paraître étrange ? En quoi coucher avec une autre personne aiderais à enfanter Hinata ? Le fait est que, même si ça reste un plaisir, l'amour à la même personne encore et encore pouvait produire un petit sentiment de lassitude. Pas quelque chose à prendre au premier degré, mais rendre la semence moins active en elle, alors que changer de partenaire favorisait la motivation de ses potentiels bébés ! Il n'était pas rare que les kitsunes soient « infidèle », c'était pour cette raison. Mais comme pour le couple royal, tant qu'une autre personne ne portait pas de bébé ou ne devenait pas une autre nouvelle femme, pas de souci à avoir. Cette méthode était toutefois utilisée lorsque le couple voulait avoir de petits renardeaux. Miyubi continuait de haleter, la gueule ouverte en laissant Shunya lui prendre l'arrière-train, profitant de ce plaisir pendant que sa fille bavardait avec Hinata qui la dévorait des yeux. Une belle kitsune en forme, qui se faisait prendre par sa femme, sa poitrine se balançant sous ses yeux. C'était beau !

Voir la kitsune muette jouir, de même que sa femme, elle faisait tout pour graver cette scène dans sa mémoire pour toujours car c'était aussi beau qu'excitant. Miyubi se retira doucement, laissant Shunya de nouveau face à sa femme. Mais il était trop tôt pour reprendre.

« Même si la leine est bien excitée, il faut que vous soyez toutes les deux le plus chaud possible. »

Échangeant leur place, Kanna venait se placer dans le dos de Shunya, laissant ses fines mains aux petits coussinets caresser le membre dur et chaud de Shunya pour qu'il soit au meilleur de sa forme, pendant que Miyubi se plaçait entre les jambes d'Hinata pour lui lécher l'intimité. Si Shunya devait être dur, Hinata devait être humide. Avec délicatesse, les deux renardes continuaient leur douceur, Kanna embrassait le bas du dos de la jeune femme, Miyubi caressait son ventre, espérant que leur petit jeu porterais ses fruits et que bientôt, comme sa femme, la reine soit enceinte. Masturbant doucement la jeune femme, Kanna précisa une petite chose car leur prochain acte d'amour se fera à quatre.

« Faites lui l'amoul quand vous ne pouvez plus vous letenil. »

Profitant donc de ce moment entre les préliminaires et l'acte, Miyubi se rapprocha pour sucer la queue de Shunya pendant que la main de Kanna laissait la queue tranquille pour caresser l'entrejambe de la reine. Ne pas laisser l'excitation redescendre, toujours au plus haut pour que leur semence se montre plus forte encore.

« Tu ne trouve pas ça plaisant d'avoir, hum, de si belles kitsunes pour nous aider à, han, à nous détendre ? »

C'est que la reine pourrait y prendre goût mine de rien ! Leurs caresses et leurs langues étaient merveilleuses mais rien ne valait la venue de sa femme pour la rendre vraiment heureuse !

« Vient chérie. Fais-moi un bébé. »

Après avoir juste excitée le couple, une fois en pleine action, les kistunes se chargerons de caresser le ventre d'Hinata pour pouvoir faciliter le chemin de la semence et lécherons aussi le ventre de Shunya. Chez elle, le bébé était bien là, il fallait aussi s'en occuper. Que voulez-vous, dans tout ça, il y avait un peu de la croyance d'Edoras – pour ce qui était de la pommade et les bougies – associer aux habitudes des kistsunes. Qu'importe leur méthode, tant qu'elle attend un bébé de sa femme, elle veut bien essayer des choses étranges en apparence.
Journalisée

Kaguya Shunya
E.S.P.er
-

Messages: 240



Voir le profil
Fiche
« Répondre #27 le: Septembre 08, 2017, 08:40:27 »

Shunya n’aurait jamais cru possible ça un jour. Qu’elle se retrouve à être la femme d’Hinata, déjà, mais qu’elles en viennent à faire l’amour à quatre, avec elle dotée d’une belle verge... Et, le plus impressionnant, c’était surtout de voir combien elle adorait ça. Ça, plus que tout le reste, c’était ce qui impressionnait Shunya. La guérisseuse était peu à peu en train de succomber au désir et à la perversion, surtout depuis son séjour à Novac avec sa femme. Hinata lui avait parlé de Papua, de Rhian Thoris et de son harem, et Shunya avait commencé à rêver de s’y rendre. Le sexe était comme une douce spirale. Plus on y goûtait, et plus on avait envie d’y goûter, encore et encore. En tout cas, c’était ce qui se passait pour Shunya. Très excitée, elle sentit Kanna se glisser dans son dos, et masturber sa queue trempée.

Son membre avait légèrement dégrossi après avoir magnifiquement joui dans le cul de Miyubi, et elle soupira, gémissant longuement, devant Hinata, qui sentit la langue de Miyubi se glisser dans son intimité. Kanna lui glissa de lui faire l’amour, et Shunya hocha la tête.

« O-Oui, haaaa... »

Assez rapidement, sa queue se redressa, se durcissant même, et elle serra nerveusement les poings, se pinçant les lèvres, tout en sentant le plaisir croître en elle, remontant à toute allure. Devant elle, Hinata était superbe à voir, somptueuse. Elle se tortillait sur le lit en couinant et en gémissant, sous les coups de langue de Miyubi, et les deux femmes alternèrent ensuite, la bouche de Miyubi engloutissant son sexe, pendant que Kanna retourna s’attaquer au sexe d’Hinata.

« Haaaa... Haaaaa... !! »

Shunya avait déjà été à la place de Miyubi, et avait trouvé ça... Excitant. Mais ça n’avait rien à voir avec le fait d’être... De l’autre côté. Là, debout, elle baissait les yeux sur Miyubi, voyant cette dernière engloutir son membre, la malmenant, la plaçant en difficulté, et l’excitant doucement. Hinata lui parla alors, et Shunya sourit, les joues rougies, ses deux mains se posant sur la tête de Miyubi, se crispant dessus, et accompagnant instinctivement les mouvements buccaux de Miyubi.

« O-Oui, Hinata, haaa... Tout à fait... Hmmmm... »

Qui sait ? Peut-être bien que, à terme, elles allaient former un « couple rose ». C’était en tout cas très clairement le souhait de Tsukasa, et la perspective, il fallait bien l’admettre, était de plus en plus séduisante. Son membre, en tout cas, continua à grossir et à se durcir, jusqu’à former une très belle érection. Miyubi avait une bouche magique, et sa langue glissait avec un talent incroyable sur son sexe, redressant fièrement la queue de Shunya.

Maintenant qu’elle était prête, Shunya vit Miyubi s’écarter, et Hinata lui fit signe de venir. D’une démarche un peu gauche, Shunya s’avança devant elle, posant ses mains sur les hanches de sa femme, sa queue s’approchant de son sexe trempé et humide.

« Oui... Hmmmm... Je vais te bai-baiser... Bien f-fort ! »

Shunya soupira longuement, et s’enfonça d’un coup sec en elle, en poussant un hurlement de plaisir, et commença alors à remuer d’avant en arrière, baisant sa femme, sous les yeux ravis des deux kitsunes... Avec une Shunya qui, secrètement, espérait bien que Kanna et Miyubi n’allaient pas se contenter de juste les observer...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Miyubi Inari
Terranide
-

Messages: 77


Mère Kitsune


Voir le profil
Fiche
« Répondre #28 le: Octobre 05, 2017, 07:45:30 »

Allongée sur le futon, elle était subjuguer par sa femme, elle qui avait toujours – pratiquement à chaque fois – subit les envies d'Hinata pour la faire tomber enceinte, depuis Novac, elle se laissait volontiers faire aux pulsions de sa femme. Au réveil, avant ou après le repas, pendant qu'elle travaillait, le soir, au détour d'un couloir, elles avaient inversé les rôles. Autant quand Hinata devait faire tomber Shunya enceinte, c'était quand elle la croisait et comme elle travaillais beaucoup, elles ne se voyaient pas souvent mais maintenant que c'est Hinata qui doit tomber enceinte, sa femme a plus de temps libre, du temps pour faire pousser sa queue et venir chérir sa femme.

Le faire sous le regard des kistunes ne dérangeait pas Hinata, certes, les voir participer serait mieux mais elle était déjà très heureuse face à sa femme. D'autant plus qu'elles parlaient dans leur langue, du moins Kanna, Miyubi écoutait, remuant parfois la tête et les mains pour se faire comprendre. Elle trouvait ça fascinant quand même. En vérité, les renardes ne se disaient rien de méchant, juste qu'elles tentaient de voir autre chose pour continuer de stimuler Shunya et améliorer leur chance de concevoir. Les voir assises, bien gentiment comme ça restait un peu étrange et dans le feu de l'action, Hinata avait une envie très... spécial. Elle tendait sa main vers les kitsunes, attirant leur regard pendant qu'Hinata sortait avec un peu de mal ses quelques mots.

« Mi-miyubi-ssaaaaaaan...Venez... hum, vous asseoir ha... sur moi... Je veux la semence, hum haaaa oui... la semence de ma femme... »

Elle avait joui dans ses fesses, c'est vrai. Peur de pas bien comprendre, elle se tourna vers sa fille qui lui expliqua dans leur langue natale ce qu'elle demandait et la mère kitsune en souriait avant de se relever et poser ses genoux près de la tête de la reine. Doucement, ses fesses tombaient vers Hinata qui ne faisait pas de manière en venant lécher et récolter la semence blanche logé dans ce petit trou étroit. C'était vulgaire, très étrange mais que ce soit l'ambiance ou un effet secondaire de tout ses produits mais Hinata avait envie du meilleur comme du pire. Kanna ne restait pas en reste, retournant près de Shunya. Sa mère gémissait en silence sous les coups de langue de la reine, la fille venant peloter le corps de la femme de la reine.

« Vous n'aulez pas du sang de kitsune dans les veines pal hasald ? Ce genle de demande tlès osée... C'est vlais ce qu'on dit sul nous... on à la sang chaud, tlès chaud... »

Sa langue caressait le cou de Shunya, Hinata était perdu entre le plaisir de se faire prendre et le plaisir de fourrer sa langue dans cet endroit pour récupérer la semence de sa bien-aimée.

« Dites nous tout... C'est impoltant de maintenil l'excitation tlès haut, ça favolise la semence... Dites nous quoi faile, on le fela poul vous... »

Ce petit jeu avait tendance à devenir un ménage à quatre et si elles y prennent goût... il y aura une nouvelle reine rose à Edoras ! Shunya aussi sombrait à ce délicieux appel qui lui faisait face, il suffisait de voir ce corps généreux et velu remuer devant elle, sur sa femme, y résister était dur...
Journalisée

Kaguya Shunya
E.S.P.er
-

Messages: 240



Voir le profil
Fiche
« Répondre #29 le: Octobre 08, 2017, 03:06:21 »

Shunya et Hinata étaient élancées dans un rodéo de sexe, avec, en tête, l’idée de développer leur famille, d’offrir à Hinata un beau petit bébé. Shunya étant aussi enceinte, leurs futurs enfants naîtraient en même temps, à peu près, et seraient les premiers d’une grande portée. Une magnifique progéniture qui permettrait de relancer la famille Kaguya, et de la faire à nouveau resplendir. Alors, avec cette idée en tête, Shunya pénétrait farouchement Hinata, s’enfonçant fortement en elle, se délectant de ses gémissements, de ses soupirs, de sa peau moite et en sueur se collant à la sienne.

« Hi-Hinata, haaaaaa… !! »

Bien sûr, il y avait la perspective de faire un enfant, mais… Il fallait voir au-delà de ça. En l’état, Shunya était surtout enthousiasmée par le fait de faire l’amour avec Hinata. C’était surtout ça qui, précisément, la motivait. Certes, il y avait l’enfant, mais, là, elle aimait juste le fait de lui faire l’amour, de la bourrer furieusement, de glisser sa verge en elle, de la sentir hurler, de sentir l’étroitesse de ses parois, la souffrance le long de sa queue, qui était à l’origine d’un plaisir immense et jouissif. C’était… C’était vraiment une sensation délectable, magnifique et intense, qui ne manquait pas de la faire vibrer dans tous les sens.

Shunya la prenait donc, mais, rapidement, les deux kitsunes revinrent à la charge. Devenant très perverse, Hinata demanda à goûter la semence de sa femme, qui se trouvait dans le fondement de Miyubi. Voilà encore la situation typique où, auparavant, Shunya aurait rougi comme une pivoine. Mais là, sous l’effet du sexe, toute sa gêne avait fondu comme neige au soleil, ne laissant plus qu’une femme très excitée, et bien plus perverse que ce qu’on pouvait croire. Elle ne dit donc rien, mais on pouvait clairement voir, à son regard, qu’elle n’était pas contre l’idée de sa femme, bien au contraire !

Miyubi se rapprocha donc, et s’assit sur le visage d’Hinata, s’appuyant avec les mains et les jambes, afin de lui présenter, non pas son intimité, mais ses fesses, qui s’aplatirent sur son visage. Shunya rougit devant ce superbe spectacle, ses mains venant même à se crisper sur les hanches de sa femme.

« Haaaa… Hinata… !! »

Visiblement, la Reine ne craignait rien, car ses mains se posèrent sur ses cuisses, et elle commença à lécher. Shunya, elle, poursuivit ses coups de reins, et sentit Kanna la rejoindre. La kitsune se glissa dans son dos, et, tout en massant d’une main ses seins, lécha le creux du cou de la femme, lui demandant ce qu’elle voulait. Shunya gémit encore, le corps en feu, mais des idées commençaient à germer dans son esprit, pendant qu’elle continuait à pénétrer Hinata, et à gémir longuement.

« En… Enfonce tes doigts dans… Hmmmm… Dans mes fesses, Ka-Kanna, et… Parle-moi crûment, haaaa… Dans le creux de… Hnnnn… De l’o-l’oreille ! »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox