banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: The Hunt For Adrienne Sinduul [Nadia Elekya]  (Lu 5069 fois)
Adrienne Sinduul
E.S.P.er
-

Messages: 15



Voir le profil
FicheChalant
« le: Octobre 28, 2015, 06:22:32 »

Le Verunas était un vaisseau aussi impressionnant que puissant. Au sein de la Flotte du Corellium, il appartenait à la classe « Forteresse », désignant les vaisseaux-mères, d’élégants vaisseaux profilés dont le rôle était de sortir des frontières de la Galaxie originelle pour mener des missions de colonisation ou de civilisation. À ce titre, le Verunas disposait d’une technologie redoutable, reposant sur les technologies primitives développées en des temps reculés, comme l’Étoile Noire, ou le Canon Stellaire. Il disposait ainsi d’ogives spéciales qu’il pouvait larguer pour vaporiser la surface d’une planète, si cette dernière était considérée comme étant insuffisamment développée, technologiquement parlant, nécessitant donc de se faire purifier pour y installer, par la suite, des colons.

En ce moment, le Verunas ne venait pas pour mener une mission civilisationnelle, mais pour retrouver une cible... Une cible qui, d’après les informations de l’IAGC, se trouvait sur ce monde aquatique. C’était une planète tellurique composée d’une sorte d’immense océan, avec, en son centre, une grande île composée de montagnes gigantesques, formant comme des pointes s’élevant dans le ciel, avec une quantité de cascades qui filaient le long des montagnes. On appelait ainsi ces monts les « Montagnes Aquatiques », et cette planète était une planète balnéaire répondant au doux nom de Celestia. Quantité de voyageurs galactiques s’y rendaient depuis la Base Spatiale. Celestia abritait un grand spatioport à la surface, composé d’énormes tours blanches, qui communiquaient avec un ensemble de cités sous-marines, des cités qui composaient le cœur de la planète. Loin d’être une planète abandonnée, Celestia comprenait une série de tunnels aquatiques reliant des cités, des stations thermiques, des centres de recherche... Un monde balnéaire, donc, mais avec aussi une composante énergétique permettant à une population locale d’y vivre, y produisant de l’énergie, ainsi que des données scientifiques. On trouvait de vastes zoos aquatiques à Celestia, des parcs d’attraction, d’innombrables artères commerciales, des hôtels de luxe...

« Nous allons accoster et la retrouver. D’après les informations de l’IAGC, elle a réservé une chambre dans l’un des hôtels aquatiques.
 -  Tu penses qu’elle acceptera de nous suivre contre son ancienne Maîtresse ?
 -  C’est ce que Zêta souhaite. Elle est notre meilleur moyen de retrouver Sinduul. »

Trois femmes parlaient entre elles, trois Jedi de l’IAGC :

  • Maori, une Jedi Rouge, était la leader de l’expédition. En tant que Jedi Rouge (le terme officieux de son groupe), elle avait pour fonction de poursuivre et d’éliminer les fugitifs, généralement des hérétiques, ou des criminels ayant fui la Galaxie. Les Jedis rouges étaient ainsi réputés comme étant les plus redoutables guerriers, et ce n’était pas Maori qui ferait exception à cette règle. Forte et belle, elle se battait généralement avec deux sabres-lasers ;
  • Demetra était une Jedi violette, chargée des mœurs, et qui avait été désignée pour venir traquer Adrienne Sinduul, la renégate. Elle se battait avec l’énergie sexuelle, ce qui faisait qu’elle faisait régulièrement l’amour, notamment avec sa Padawan, qui l’accompagnait ;
  • Tara, donc, était le dernier membre de ce trio. C’était l’élève de Demetra, ainsi que son amante régulière. Elle avait perdu sa virginité avec elle, et, ensemble, elles étaient des amantes régulières, couchant, soit toutes les deux, soit en groupe.



Il y a de cela quelques semaines, Adrienne Sinduul était partie vers la Base Spatiale, d’où elle avait emprunté un chemin vers des contrées inconnues. Elle avait mené des recherches hérétiques, qui avaient conduit Zêta, l’Intelligence Artificielle dirigeant le Corellium, à demander son arrestation imminente, en faisant une ennemie du Corellium. Zêta avait donc dépêché Maori pour la retrouver. Cette dernière pilotait le Verunas, et avait eu l’aide de Demetra et de Tara.

Pour retrouver Sinduul, elles avaient commencé par retrouver la piste de sa Padawan, Nadia Elakya, et cette dernière se trouvait sur Celestia.

Les trois Jedi se posèrent donc sur ce monde, et s’engagèrent dans les profondeurs aquatiques de la planète, en espérant pouvoir retrouver facilement la Padawan en question...
« Dernière édition: Décembre 12, 2015, 02:37:20 par Adrienne Sinduul » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Nadia Elekya
E.S.P.er
-

Messages: 24



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Novembre 17, 2015, 08:47:40 »

Cela faisait déjà quelques jours qu'elle était sur cette planète. Pourquoi exactement ? Elle suivait les ordres de sa maîtresse, elle continuait à parfaire sa formation à ses côtés mais Nadia avait bien du mal à être le modèle parfait de la disciple en or. Elle suivait sa propre logique, restant dans l'ordre et non allant vers le côté obscure. Après tout, la noirceur avait sa clarté et la clarté sa noirceur. Être en colère ne menait pas au côté obscur, c'est se nourrir de colère constamment qui menait à ce chemin. Mais ce n'était pas vraiment la colère son problème, elle avait un franc-parler et un comportement assez brute de décoffrage qui en dérangeait plus d'un lors de ses études mais son réel problème était le sexe. Depuis qu'elle avait mis le nez dedans, c'était comme une drogue et il lui en fallait toujours plus pour rester calme.

Cependant, quand elle était seule, elle s'en fichait un peu du sexe, seule, ce n'était pas assez marrant, c'est au pire comme les besoins naturels, tôt ou tard elle en a envie puis une fois soulager, elle n'a plus besoin d'y penser. Et à part en mission où elle reste calme, un peu d'isolement avec sa maîtresse et elle ne pense qu'à ça et n’hésite pas à lui sauter dessus ou même sur les autres. Nadia n'était pas amoureuse d'Adirenne ou même d'une autre femme, elle était juste fortement attirée par le sexe et la beauté. C'était à se demander si son peuple n'avait pas un don qui sent les phéromones ou autre chose vu comment elle y plonge tête la première dedans. Elle avait quitté sa famille bien jeune donc qui sait, elle avait peut-être un comportement normal si elle serait sur sa planète natale ?

Mais finit de parler de Nadia et son problème de sexe, elle n'était pas là pour ça. Adrienne lui avait dit de l'attendre à l’hôtel, d'y dormir le soir et continuer son entraînement en journée. Comme tous les jours, elle était descendu sous l’hôtel dans un coin inhabité où elle pouvait s’entraîner sans causer le moindre souci à quelqu'un. Elle ignorait qu'elle était vraiment cet endroit, selon le personnel de l’hôtel, cela sert de salle de fête en cas de grosse fête et c'est vrai que l'endroit était vaste mais sans rien autour d'elle. Pas de table, de meubles ou autres. Quelques poutres ici et là qui faisaient le lien entre le sol et le plafond mais c'est tout.

Mais durant son entraînement, Nadia avait senti une présence qui s'approchait, plutôt plusieurs. Ça ne semblait pas être des ennemis mais.. qui arrivait à l’hôtel par cet endroit pour commencer ? Pourquoi avait-elle un mauvais pressentiment ? D'autant plus que Nadia va être prise entre deux courants, trois belles femmes qui viennent à elle et peut-être des ennuis... Que va-t-elle donc faire quand elles lui feront face. Si ce sont des ennuis, elle va devoir les immobiliser, sinon... En tout cas, voyant les trois silhouettes approcher, elle mit fin à sa méditation en se redressant, présentant bien que ce n'était pas trois touristes qui allait passer leur chemin. Elle ne sortait pas son arme pour le moment mais si ça se corse, elle le sortirait ne serait-ce que pour les mettre en garde... Elle observait les trois formes, sans savoir si c'était un bon ou un mauvaise signe...
Journalisée

Adrienne Sinduul
E.S.P.er
-

Messages: 15



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Novembre 19, 2015, 09:27:16 »

Nadia ne se cachait pas, et, tout en avançant dans Celestia, les trois femmes n’eurent aucune difficulté à la trouver. Elles avançaient dans la cité sous-marine, observant tout un monde qui avait poussé dans l’eau. La technologie celestianne était très forte, spécialisée dans les recherches aquatiques, et, quand les trois femmes s’avançaient, et brandissaient leur badge aux autorités, ces dernières montraient vite patte blanche. Ici, à Celestia, l’autorité des Jedi et de l’IAGC étaient connues, et indiscutables. Un officier les envoya donc rapidement vers l’hôtel concerné, qu’elles rejoignirent à travers un tramway. Les cités aquatiques étaient surtout très larges, s’étalant au milieu de l’eau, des bâtiments flottant dans l’eau, reliés par de multiples tunnels. Dehors, on pouvait voir des plongeurs, des bathysphères, ou encore des véhicules filer le long du sol, le long d’excursions groupées. Il y avait également des puits permettant de plonger dans les abysses de Celestia, dans des endroits si profonds que même la lumière du soleil ne passait pas.

Et, parallèlement à ça, il y avait quantité de lumières, de projecteurs, de logos géants, de panneaux holographiques.

« C’est magnifique ! s’exclamait Tara en posant ses mains sur la vitre du tramway.
 -  Oui, si nous n’avions pas cette traîtresse à récupérer, j’aurais pris des vacances ici il y a longtemps...
 -  Tu crois qu’Elekya est toujours en contact avec Sinduul ?
 -  Elle a été sa Padawan, répondit Maori. On ne peut pas lui faire totalement confiance, et c’est pour ça que nous allons la retrouver. »

Restait à savoir ce que la jeune Jedi pouvait bien faire à Celestia... Le tramway continuait à filer, et s’arrêta près de l’hôtel concerné. Elles avancèrent dans des arcades agréables, ravissant les yeux de Tara. Elle était la plus jeune du trio, après tout, tandis que Maori était la leader, celle qui se devait de conserver la tête froide. Elles approchèrent de l’hôtel, et rejoignirent ensuite la chambre de Nadia Elekya.

C’est ainsi que les trois femmes se tinrent face à Nadia, dans une grande pièce spartiate, où la femme semblait sortir de sa méditation. Aucun amant dans la pièce, Moria le sentait.

« Jedi Elekya, entama Maori. L’IAGC a décrété qu’Adrienne Sinduul était traîtresse  du Corellium, et a rendu un mandat d’arrêt transgalactique à son encontre. »

Moria lui montra ledit mandat, signé par le Corellium. La preuve en était que c’était un papier spécial, fait de nanofibres, un papier que seul le Corellium pouvait produire au sein de la Galaxie.

« Zêta a requis votre aide pour appréhender Sinduul, en tant que Jedi. »

Le choix ne se posait vraiment pas, au vu du ton péremptoire employé par Moria.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Nadia Elekya
E.S.P.er
-

Messages: 24



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Décembre 08, 2015, 08:13:25 »

Pour Nadia, il y avait la vision des autres et la sienne. Elle avait beau bien voir la différence entre Jedi et Sith, le bien et le mal, son comportement était parfois dur à croire, elle servait le bien ? Pourtant bien des Jedis sont poli, avec de bonnes manières et un savoir vivre mais Nadia... elle restait elle-même. Non pas qu'elle soit dégoûtante, elle était toujours du bon côté de la Force mais sa mentalité... bah elle n'a pas la langue dans sa poche. Elle méditait depuis le départ d'Adrienne, elle ne savait pas ce que sa Maîtresse avait prévu de faire seule, la seule chose qu'elle savait, c'est qu'elle n'était pas autorisé à la suivre et avait pour but de rester dans sa chambre et de ne pas quitter l'hôtel. Même si elle se retenait de se mêler aux autres pour partager de bons moments, elle restait de plus en plus cloîtrée dans sa chambre car parcourir l'hôtel sans profiter du savoir des autres... c'était dure.

Mais quand trois beautés venaient à sa porte, c'était bien plus que suffisant pour faire réveiller ses envies de partager bien plus avec elles que de simples mots ! Mais comme cela semblait concerner Adrienne, elle refroidissait ses ardeurs en profitant simplement de leur jolis minois avec des yeux. Nadia prenait le papier, lisant rapidement ce qui se disait, laissant ses trois-là devant sa porte avant de leur rendre le papier en haussant des épaules.

« Et alors ? Moi j'en crois pas un mot. Adrienne n'est pas une traîtresse et vous pourrez dire tout ce que vous voulez, je ne changerais pas d'opinion dessus. »

Elle ne se montrait pas menaçant en disant cela, juste ennuyer qu'on l'embête pour des broutilles. Elle regardait un instant ses trois jolies Jedis en esquissant un petit sourire avant de reprendre le contrôle de ses pensées.

« Je ne dis pas que je renie l'IAGC et les Jedis, ça non. Mais ça arrive à tout le monde de faire des erreurs. Alors je ne trahirais pas celle qui m'a formée avec Yumi. Allez revérifier vos sources, retourner vos questions dans tout les sens et après, on en reparlera. »

C'est déjà arrivée par le passé que des Maîtres Jedis aient des padawan qui au final étaient incapable de devenir de bon Jedis ou pire, devenir des Siths alors pourquoi il ne serait pas possible que les grands Jedis et autres personnes de cette organisation se trompent sur sa Maîtresse ?

« Après tout je suis la mieux placer de nous quatre et peut-être même de tout les Jedis pour savoir qu'Adrienne serait bien la dernière à trahir les siens... Alors vous m'excusez mais soit vous vous excusez de cela, soit vous fichez le camp d'ici que je puisse retourner à ma méditation. »

Car avec de telles beautés, il ne faudrait pas longtemps pour qu'elle se tourne non pas vers une méditation mais un petit moment intime en solitaire car son sabre de Jedi n'était pas seulement une arme, c'était un très bon jouet dans ce genre de moment. Si elles s'excusent, elle était prête à les faire entrer et à bavarder un peu mais sans ça, dehors, oust ! Elle avait beau être pas très grande et très musclée mais son regard prouvait qu'elle ne plaisantait pas, qu'elles soient trois ou cent, sa réponse restait la même. Adrienne n'était pas une traîtresse, point final. Elle ne voulait pas en venir aux mains mais si elles insistaient trop... Nadia était du genre à montrer les dents facilement et elle ne reculait pas devant un combat.
Journalisée

Adrienne Sinduul
E.S.P.er
-

Messages: 15



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Décembre 14, 2015, 12:41:57 »

Comme on pouvait s’y attendre, Nadia rejeta rapidement les accusations des femmes, ne manquant pas de courroucer Maori quand elle indiqua que l’UAGC pouvait se tromper. Zêta était l’intelligence suprême de la Galaxie, une intelligence supérieure, qui dirigeait la Galaxie depuis des siècles. Sans lui, la Galaxie serait encore à l’état d’anarchie dans lequel elle avait été plongée lors des Temps Anciens, et des conflits incessants entre les Anciennes Forces. Zêta avait réinstauré l’ordre, l’harmonie, la paix, et la sécurité, dans la Galaxie. Il ne pouvait pas se tromper, c’était impossible ! Nadia n’en démordait pas, probablement par amour envers son ancienne Maîtresse, et alla jusqu’à demander des excuses, ce qui amena Maori à faire un pas devant elle, en fronçant les sourcils.

« Nous excuser ? Nous excuser de quoi ? Le mandat d’arrêt a été réalisé par Zêta, nous ne faisons que suivre ses ordres ! C’est toi qui devrais t’excuser, pour laisser entendre que Zêta puisse se tromper ! Sans Zêta, la Force n’aurait jamais été restaurée dans la Galaxie ! »

Néanmoins, Maori ne pouvait pas forcer Nadia à coopérer. Pour ça, il aurait fallu faire une demande auprès du Conseil, mais, le temps que le Conseil se prononce, des semaines passeraient. Elle aurait pu aller plus vite s’il y avait des soupçons portant sur l’intégrité de Nadia, mais, mis à part le fait qu’elle ait été Padawan d’Adrienne, rien ne la mettait en cause... Et rien ne la forçait non plus à agir.

« Mais soit... Si tu ne veux pas nous aider, Elekya, c’est ton droit, et je ne forcerais pas une consœur à agir contre son ancienne Maîtresse... Mais rappelle-toi bien que, si tu es au contact de Sinduul, tu as l’obligation de nous en parler. »

Un Jedi n’avait, en effet, pas le droit d’aider un suspect, et son rôle était de le remettre immédiatement aux autorités compétentes. Maori, elle, était sûre que Sinduul chercherait à contacter ses anciennes Padawans. Yumi, en revanche, ne lui disait pas grand-chose. Probablement une Padawan externe... En soi, rien ne s’opposait à ce qu’un Jedi aille former d’autres Padawans en-dehors des cadres prévus, mais ils avaient, là aussi, l’obligation de le signaler. Qu’est-ce que Sinduul leur cachait encore ? Maori devait enquêter, et se retourna, puis sortit, laissant Demetra et Tara. Les deux femmes se regardèrent brièvement, puis Demetra sortit à son tour.

Il ne restait donc plus que Tara, la plus jeune, et aussi la plus nerveuse du trio, qui rougit légèrement en regardant Nadia. En tant que Jedi Violette, Tara était assez sensible à toutes les pulsions et émanations relevant de la passion, généralement sexuelle... Et, sur ce domaine, son affinité était nettement plus sensible que celle de sa Maîtresse. La jeune femme observa donc Nadia, en sentant clairement ce qui travaillait cette dernière, et, comme elle savait que Maori voulait qu’on la surveille... Pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable ? Cependant, Tara ne savait pas trop comment faire pour séduire les autres. Généralement, elle avait juste besoin de se présenter auprès des autochtones comme une Jedi pour que ce soit eux qui viennent vers elle.

« Je... Euh... Désolée pour tout ça, Maori est... Elle est un peu nerveuse. Sinduul est une très vieille Jedi, qui aurait pu rejoindre le Conseil, alors, l’annonce d’une enquête sur elle, ça... Ça la perturbe plus qu’elle ne souhaite l’admettre. »

C’était une piètre tentative de noyer le poisson.

« Enfin, je m’appelle Tara, et... Je... Je vais te laisser... »

Elle s’apprêta alors à faire demi-tour... En espérant bien que Nadia viendrait la retenir.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Nadia Elekya
E.S.P.er
-

Messages: 24



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Janvier 14, 2016, 09:40:49 »

Quelles idiotes celles-là. Ce n'est pourtant pas compliqué de se dire que les erreurs ça arrive. Zeta était peut-être efficace mais l'erreur n'est pas impossible. Zêta n'est pas une divinité qui en un claquement de doigt faisait régner la paix dans toutes les galaxies. Nadia faisait des erreurs Adrienne en a sûrement fait aussi dans sa vie alors pourquoi est-ce impossible pour elle ? Être aussi obstinée sur une chose ne risquait pas de la faire passer du côté obscur mais au moins, on pouvait reprocher des choses à Nadia mais pas ça. Les bras croisés sur le pas de la porte, elle observant la grande blonde s’énerver pour un rien. Mais elle finit par abandonner, ne voulant pas la laisser avec une mauvaise impression, elle lui conseilla juste de la prévenir si son ancienne maîtresse revenait à elle. C'est ça, compte là-dessus et boit de l'eau fraîche !

« Je ferais ce qui est juste, comptez sur moi. »

Et soupçonner Adrienne car d'autres personnes y croient, ça non. Si Adrienne était une traîtresse, elle ferait ce qui était nécessaire mais comme elle n'y croyait pas du tout à cette histoire, elle ne se faisait aucun doute là-dessus. Elle ne se méfiait pas de son absence, après tout, Adrienne avait le droit de faire ce qui lui plaisait de son côté et ce genre d'absence était normal pour elle. Nadia n'était pas vraiment amoureuse d'elle mais elle était plutôt jalouse. Si elle s’amusait ailleurs, elle voulait s'amuser aussi, avec Adrienne ou non alors quand l'envie de voir de nouveaux visages lui prenait à Adrienne, elle s’éclipsait comme ça. Les deux Jedis les plus âgées quittèrent le couloir, ne laissant que la plus jeune du trio lui faire face. Que voulait-elle ? Elle ne savait pas mais elle ne la brusquait pas, la laissant parler, expliquant que Maori, malgré son air de chien-chien à la solde du conseil croyait en Adrienne. Mais alors qu'elle commençait à vouloir partir, Nadia ouvrit la bouche pour la prévenir d'abord.

« Si elle croit en elle, alors elle devrait lui faire confiance. Je ne sais pas quelles sont leurs relations mais si elle la connaît assez, elle saurait qu'elle n'a rien à craindre pour Adrienne. Elle n'est pas une traîtresse. »

Ca, elle était à y mettre sa main à couper à ce sujet. Mais à force de jouer avec ses nerfs et à se priver de compagnie depuis le départ de son ancienne Maîtresse, Nadia avait su résister face à trois beautés mais si la dernière avait du mal à partir... il était sûrement trop tard. Elle n'allait pas la forcer mais si elle allait dans sa direction alors ça va aller comme sur des roulettes. Mais si ce n'est pas le cas, elle va s'isoler en s'imaginant faire des choses amusantes avec ses trois-là. Lui offrant un petit sourire qui se voulait moins austère que sa façon dont elle s'adressait à cette Jedi en chef.

« Tu veux bien rester un peu avec moi ? Je passe mon temps à méditer et à dormir alors un peu de compagnie qui ne m'agace pas, je ne suis pas contre. »

Surtout si ses pensées deviennent réalités. Mais après, c'était à elle de décider si elle pouvait rester avec elle ou si elle devait rester avec les deux autres. Nadia n’oublie pas que cela peut être un piège tant pour elle qu'Adrienne mais elle saura éviter les pièges et surtout avertir Adrienne avant son retour, concernant l'enquête comme de cette invitée qui pourrait rester un peu plus longtemps que prévu. Tout dépend de l'heure du retour de son ancienne maîtresse et de la façon dont elles vont passer le temps ?
Journalisée

Adrienne Sinduul
E.S.P.er
-

Messages: 15



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Janvier 18, 2016, 12:52:03 »

Cette situation peinait évidemment Tara, car elle savait combien le lien entre un Padawan et son Maître pouvait être fort, et, sans pouvoir non plus être qualifiée de légende, Sinduul était tout de même une Jedi expérimentée, talentueuse et forte. La poursuivre ne faisait donc plaisir à aucun des membres du trio, mais il était impensable, à leurs yeux, que Zêta puisse se tromper. Après tout, c’était Zêta qui avait permis de réunifier la Galaxie, après plusieurs siècles d’anarchie et de chaos chroniques. Zêta avait réussi à restaurer l’héritage des anciennes Républiques, et à retrouver l’usage de la Force. La possibilité qu’il se trompe était donc effrayante pour les habitants de la nouvelle Galaxie, car elle signifiait que la perfection de Zêta n’existait pas. Et ça, ça, c’était impensable…

Tara, elle, n’avait pas trop envie de rentrer dans ce débat. Elle était encore jeune, et, même malgré cette arrivée tonitruante, Nadia n’était pas considérée comme un suspect. Ainsi, quand elle invita Tara à rester, cette dernière sourit, et hocha la tête, acquiesçant à sa requête. Elle savait aussi ce que Nadia faisait, et ce que Sinduul faisait avec ses Padawans.

« Oh, bien sûr ! Je serais ravie de te tenir compagnie, Nadia ! »

Tara s’avança donc, en lui faisant un sourire… Et en rougissant légèrement. Elle alla même jusqu’à se mordiller les lèvres en voyant, dans un coin, le sling bikini argenté de Nadia. Ses joues s’empourprèrent à l’idée d’imaginer la belle dans cette tenue, et elle détourna précipitamment la tête, en espérant que Nadia n’ait pas surpris ses pensées…

« Alors, euh… C’est sympa, Celestia ? On doit pouvoir y faire de bonnes baignades, non ? »

Le ton troublé de Tara ne devrait échapper à personne, et surtout pas à Nadia. La petite Padawan alla se rapprocher d’une baie vitrée située dans l’appartement, et qui permettait de voir les fonds océaniques, ainsi que le reste de la ville. Des lumières fluorescentes illuminaient les abysses, formant un spectacle d’une rare beauté… Mais impossible de s’y réfugier, car Tara ne cessait de repenser au corps de Nadia, dans ce sling bikini… C’était bien la preuve qu’elle était encore inexpérimentée, car, dès que les choses devenaient un peu sensibles, ou sexuelles, ses pensées s’échappaient dans tous les sens.

Quelle horreur !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Nadia Elekya
E.S.P.er
-

Messages: 24



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Février 24, 2016, 09:54:14 »

La situation était un tantinet critique. Non il n'y avait pas d’urgence pour sa maîtresse, elle savait qu'elle était innocente et que si ce n'était pas Zeta, c'était quelqu'un d'autre qui cherchait à lui faire porter le chapeau pour la discréditer et la rendre traîtresse. Sauf que non, Nadia savait et était prête à y mettre sa main au feu, elle était innocente. Même si la plus jeune du trtio semblait un tant soit peu raisonnable en voulant croire Nadia, cette dernière l'invitait à venir parler avec elle. Non pas pour la corrompre ou quoi comme pourrait le penser les deux autres Jedi mais la jeune femme semblait la plus compréhensive alors peut-être qu'elle pourra changer la façon de voir les choses pour les deux autres ? En tout cas pour le moment, elle n'avait pas vraiment d'arrière pensé en l'invitant dans sa chambre. Même si les autres Jedi lui avaient déplu en parlant mal d'Adrienne, elle n'était pas contre un peu de compagnie, cela faisait trop longtemps qu'elle était seule ici à méditer et à se tourner les pouces.

Même son maillot de bain lui avait été inutile. Elle aurait aimé aller se baigner mais voir tant de belles femmes en petite tenue et ne rien ressentir, c'était impossible. Et quand ce genre d'émotion parle, elle boit littéralement ses paroles. Il n'y a qu'en situation critique qu'elle saurait lui dire de se taire mais pour le moment, ce n'était pas le cas. Tara avait peut-être vu cette petite tenue mais Nadia y répondait simplement sans arriérée pensée, ensuite, ça va changer mais pour le moment, elle se plaisait juste à échanger des mots avec autre qu'elle-même.

« Mouais, je suis pas vraiment sortie d'ici. J'ai du mal à me concentrer sinon... »

Elle aurait pu se balader dans l’hôtel mais là aussi le risque était élevé. Adrienne ayant demandé de trop se faire remarquer, il était difficile de suivre ses envies et d'obéir à celle qui l'a formé. Nadia était une bonne Jedi qui, malgré son tempérament de feu parfois, restait dans le droit chemin même si ses méthodes étaient un peu trop directes. Quant à son penchant pour la luxure, ce n'était pas allez vers le côté sombre. Enfin, pas tant qu'elle ne venait pas à violer des gens sûrement ? Car le sexe, c'est beau, ce n'est pas dégoûtant, ça fait plaisir aux deux parties, pourquoi ce serait mal ? Certes, Nadia avait une vision du sexe un peu trop grande dans sa vie, elle adorait cela plus que la normale mais sinon, elle savait qu'un non était un non. Elle pourrait bien insister un peu si jamais il y a un doute dans ce « non » mais s'il est définitif alors soit. Il n'y avait qu'Adrienne et Yumi qui ne lui disait jamais non, c'est pour ça qu'elle aimait sa maîtresse et sa partenaire de formation.

Tara était contre la vitre, à regarder le décor mais Nadia commençait à ressentir ses pensés qui était comme une bonne odeur pour Nadia. C'était comme sentir une bonne odeur salivant quand on meurt de faim. Elle posa sa main contre la vitre en la regardant. Ce petit geste avait fait retourner la jeune femme qui l’observait et oui... elle sentait ces pensées, elle ne savait pas exactement ce à quoi elle pensait mais c'était érotique... Ses tatouages sur le visage et son regard pouvaient paraître intimidants et pourtant, elle observait simplement Tara.

« Je me demande bien à quoi tu penses... Je sais que ce ne sont pas des choses innocentes à laquelle penserait un enfant... J'ai comme un don pour cela... je sais à quoi tu penses mais je ne sais pas exactement... »

Un don, peut-être mais seulement si les personnes pensaient à quelque chose en rapport avec le sexe, sinon elle percevait les autres sentiments plus ou moins comme les autres Jedis mais le sexe... pas besoin de concentration, c'était comme une tache noire dans un fond blanc, on ne voyait que ça. Son visage se rapprochait doucement, ce genre de pensée de la part d'une autre jeune femme, c'était comme un appât pour Nadia, elle était trop concentrée sur elle et rien d'autre. Sa main se libre se posa sur son épaule, non pour la retenir mais si jamais elle était d'accord, elle comptait ne pas perdre une seule seconde ici.

« Serais-tu intéresser pour remplacer ce que mes doigts et mon sabre laser m'ont fait ces derniers jours ? Tu sais, être seule, c'est vraiment pénible alors t'avoir à mes côtés... je compte bien en profiter autant que possible... Qu'en dis-tu ? »

Ces derniers mots étaient susurrés alors que ses lèvres frôlaient les siennes. Elle voulait sentir le corps d'une autre femme contre elle... Maintenant !
Journalisée

Adrienne Sinduul
E.S.P.er
-

Messages: 15



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Février 27, 2016, 01:48:16 »

L’attraction alchimique des corps, voilà une chose qui était magique, et difficile à lutter. Déglutissant sur place, Tara était soumise aux avances fort peu gênées de Nadia, qui tournait autour d’elle. Et, malgré son entraînement, le sexe était une chose qui continuait à troubler la jeune femme, et donc, en conséquence, à brouiller ses pensées. Le lac intérieur que constituait ainsi son esprit devenait plus flou, plus opaque, plus obscur. Elle en était perturbée, troublée, et Nadia le sentait, en jouant très visiblement, se rapprochant d’elle, son corps effleurant le sien, les mots de la Jedi résonnant dans le creux de ses oreilles. Se pinçant les lèvres, Tara en frissonnait, rougissant de plaisir ainsi que de gêne.

« Je… Euh… Et bien… »

Bafouillant et balbutiant, Tara ne savait plus trop où se mettre, et rougissait furieusement. On la vit encore se pincer les lèvres, sans rien dire, détournant le regard, fuyant la vision du corps de Nadia… Puis la Jedi posa une main sur son épaule, se rapprochant d’elle. Leurs seins se frôlèrent, et, en relevant la tête, Tara déglutit alors, voyant le visage de Nadia, doucement, tout doucement, se rapprocher du sien, ses lèvres soufflant sur les siennes.

« Na… Nadia, haaa… »

Tara serra les poings, comme une sorte de crispation musculaire, puis les relâcha, et alla se rapprocher d’elle. Leurs corps se serrèrent, et les lèvres de la femme se collèrent aux siennes, dans un souffle épuisé et éreinté, un geste qui trahissait son désir actuel. Elle alla l’embrasser, tendrement, sensuellement, yeux clos, sans pouvoir se retenir. Oh, ce baiser ! Oh, ces lèvres ! Tara devait bien admettre que le sexe avait quelque chose de particulièrement agréable, et, tout en l’embrassant, elle alla relever ses mains, et les enroula autour de la nuque de la femme.

Son corps vint ainsi se crisper contre le sien, dans un délicieux soupir, ainsi que dans un ballet de langues, un contact buccal extrêmement agréable. Frissonnant contre elle, Tara prolongea volontiers le baiser, en fermant les yeux.

« Mmmhmmm… »

Ce baiser était particulièrement agréable, et, peu à peu, la femme se sentait fonder contre les doucereuses lèvres de sa nouvelle amante.

Qui aurait été contre de telles bouches ?
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Nadia Elekya
E.S.P.er
-

Messages: 24



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Avril 07, 2016, 08:38:09 »

Qu'on ne vienne pas se plaindre, Nadia avait fait beaucoup d'efforts depuis qu'elle était seule ici, méditant sur son cas, cherchant à s'occuper sans forcements passer par ça mais après bien des jours de frustration – car le plaisir solitaire à ses limites – voilà qu'on lui colle sous le nez trois ravissantes jeunes femmes. Elle qui avait tout fait pour éviter les autres afin d'éviter de transformer cet hôtel en un baisodrome géant, voilà qu'on la tentait et un peu trop. SI les deux plus âgées du trio avait su placer une petite barrière contre cette envie en critiquant son maître Jedi, la padawan ou jeune Jedi – Nadia ne savait pas après tout – venait tenter de finir cet échange avec un bon message mais voilà... elle avait accepté de lui tenir compagnie et Nadia était à deux doigts de craquer. Si encore cette fille était une véritable femme glaciale qui repousserait ses avances, elles pourraient peut-être bavarder mais si elle y est perceptible... ça va pas finir qu'avec un échange verbal.

Certes, Nadia n'était pas innocente à tenter sa camarade mais après s'être autant retenu, c'est normal d'avoir une forte envie, non ? Elle essayait d'abord de voir ses limites, si jamais elle était attirée par les femmes pour commencer et si elle avait plus ou moins une expérience dans ce domaine ? Mais voilà, à trop se rapprocher et la tenter, elle avait sa réponse avec ce baiser qui venait du fond du cœur. Non, pas une idylle amoureuse mais depuis leur rencontre il y a quelques instants, la jeune Jedi n'était pas insensible aux charmes de Nadia et Nadia... tant que c'était une femme, ça lui convenait après tout. Elle ignorait combien ce baiser était délicieux pour elle mais pour Nadia, c'est comme une première gorgée d'eau fraîche après avoir erré des jours entiers sous un soleil de plomb, sans croiser la moindre goutte d'eau ou très peu. De vulgaires flaques, quelques gouttes et là... c'était une cascade d'eau pure dans son corps. Ses mains entouraient sa camarade, elle n'allait pas la laisser fuir. Elle était tentée d'y planter ses doigts dans son dos mais non, juste la maintenir contre elle l'embrassant était suffisant.

Elle sentait ce plaisir à travers ce simple baiser, les yeux clos mais la respiration forte, ce baiser avait été l'un des meilleurs baisers de sa vie ! Mieux que la première fois avec Adrienne ou Yumi ou une autre de ses camarades Padawan/Jedi. Il est vrai que même si Adrienne pouvait s'absenter, en général elle avait quelqu'un avec qui jouer et là, ce fut un record de rester seule sans personne avec qui jouer durant ses quelques jours. Quand le baiser se termina, ses lèvres restaient proches des siennes, son souffle caressait ses lèvres, son nez touchait à peine le sien, son regard semblait peut-être intimidant avec ses tatouages et le fiat que la jeune femme ne soit pas très enjouée comme d'habitude mais elle était très heureuse. Elle n'était pas sur la mauvaise voie, le côté obscur trouve ses raccourcis dans la colère, la haine, la tristesse parfois, ce genre de choses négatives mais Nadia était juste franche et directe, légèrement à cran à cause de cette abstinence mais cela allait vite être réglé. Comme le prouvait ce léger sourire au coin de ses lèvres. La jeune femme ne pouvait pas voir cela si son regard était plongé dans celui de Nadia...

« Soit fière car ce baiser était exquis... Si bon que je vais devoir recommencer. »

Ses lèvres se collèrent aux siennes mais son corps se faisait plus présent, écrasant celui de Tara contre le mur, laissant cette fois ses mains connaître un peu mieux ce corps qui allait bientôt se mettre à nu devant elle. De son dos, elles fondaient doucement plus bas pour venir passer doucement sur ses fesses, venant les presser doucement avec ses mains, son seul regret était que leurs deux corps n'étaient pas déjà dans le plus simple appareil. Mais tout aussi excitée et impatiente qu'était Nadia, elle restait quand même une femme qui respectait son prochain sans jamais forcer les autres. Non, c'était non. Forcer était violer et par cela, ça pouvait quand même mener au côté obscur alors bien qu'elle profitait de ce moment, elle n'oubliait pas de prendre quelques précautions. Délaissant ses fesses, le baiser se faisait un peu différemment puis la jeune femme se baissait afin de caresser les cuisses de Tara avant de les soulever, plaquant son corps contre le mur, les pieds de sa camarade ne touchaient plus le sol. Une fois encore, nue, ça aurait été mieux.

« Avant de continuer ma chère, j'ai besoin de savoir deux choses... La première, es-tu d'accord pour continuer, la seconde, es-tu vierge ? Je veux dire de toute expérience. »

Oui car vierge avec l'hymen, elle s'en fiche, Nadia n'est pas hermaphrodite alors ce n'était pas elle qui allait briser cette protection. Ce qu'elle voulait savoir, c'était si Nadia allait être la première à parcourir entièrement ce corps ou non. Attendant ses réponses, elle patientait en baisant son cou, de petits baisers multiples sur sa peau si délicieuse. C'était dur mais l’abstinence avait quand même du bon, reste à savoir si le manque rendait Tara terriblement délicieuse ou bien si elle était très douée. Car si le manque fait du moins rapport une merveille... qu'est-ce que ce sera avec sa partenaire préférée, Adrienne ?

« Tes maîtres ne diront rien si tu passes du temps avec moi... si je te fais l'amour dans mon lit durant des heures ! »

Et si le temps en sa présence était limité, elle va savourer chacune des secondes. Et Tara va vite découvrir que Nadia pouvait paraître froide et intimidante mais qu'elle restait une amante passionnée et formidable. 
Journalisée

Adrienne Sinduul
E.S.P.er
-

Messages: 15



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Avril 11, 2016, 07:31:44 »

Nadia était une suspecte potentielle, car étant l’élève d’Adrienne Sinduul, son ancienne Padawan. Ce faisant, il y avait de fortes suspicions qui pesaient sur elle. Coucher avec elle pouvait donc être dangereux, mais Tara ressentait comme une inexplicable attraction. Cette jeune femme exerçait sur elle un magnétisme assez perturbant. Impossible de lutter contre ses baisers, ses caresses, ses douces attentions, ce corps qui, lentement, venait se serrer contre le sien. La voix mélodieuse de la jeune Jedi remuait dans ses oreilles, et elle lui demanda si elle était vierge. C’était bien une Jedi Rose, guidée par ses désirs et par ses sentiments…

« Haaaa… »

En réponse aux avances de la femme, elle posa ses mains sur ses hanches, maintenant ainsi, doucement, le corps de Nadia contre le sien.

« Je… N-Non, haaa… Je… Je ne suis plus vierge, Na… Nadia… »

Tara, en réalité, avait déjà fait l’amour, et ce à plusieurs reprises avec Demetra. Cependant, la jeune Jedi rougit un peu. Certes, elle et Demetra avaient déjà fait l’amour, mais il y avait encore une portion du corps de Tara qui, lui, était vierge, n’ayant reçu que des caresses à travers sa tenue, et jamais autre chose, essentiellement parce que Tara, à l’époque, s’était sentie un peu trop novice pour aller au-delà. Mais là, maintenant, placée face à l’évidence et aux sensuels assauts de cette femme, elle commençait à sentir cette vieille soif revenir.

Son corps, en conséquence, se serrait contre celui de Nadia, et elle alla échanger un nouveau baiser avec elle, goûtant à ses lèvres magnifiques, tout en déplaçant, presque instinctivement, ses mains, et ce de telle sorte que ses mains allèrent se poser sur le doux fessier de Nadia, s’y crispant.

« Mais… Haaa… Personne ne s’est encore occupé de… Hmmm… De mon petit cul… »

C’était clairement une invitation, pour Tara. Elle le disait même en rougissant furieusement !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Nadia Elekya
E.S.P.er
-

Messages: 24



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Mai 12, 2016, 08:28:32 »

Nadia voulait bien faire des efforts en se retenant mais si on agite un appât sous son nez, dans sa chambre, elle ne répondrait de rien ! Elle savait vu cette histoire que Tara était peut-être un piège mais en quoi le serait-ce ? Elle ne semble pas la faire parler, elle est consentante, cela se passe bien alors où est le Renkor sous roche ? La Jedi pressait sa partenaire contre elle en l'embrassant, humant son odeur si douce et agréable, cela ne faisait que la ronger un peu plus, la tentation était déjà un volcan en elle, là, on y jetait des explosifs pour mieux la faire exploser. Gardant ses mains sur ses cuisses pour la garder contre elle, elle continua de savourer chaque petite partie de son corps, c'était un tel cadeau, ce serait l'insulter que de refuser cette invitation.

Puisque Tara n'était plus vierge et qu'elle semblait d'accord, cela veut dire que la Jedi n'a aucune limite avec elle, sauf si elle lui fait remarquer de ne pas faire ceci ou cela ? Pour le moment, elle continua de savourer ses lèvres, son cou, elles avaient beau encore ne rien avoir enlevé de leur tenue, ce n'était pas un souci pour Nadia qui pourrait lui faire l'amour comme ça. À travers sa tenue, c'était aussi une chose des plus agréable, femme ou futa. Nadia est une femme normale mais avec les produits que l'on trouve dans la galaxie, changer de sexe est aussi facile que changer de chemise.

Et sa précision amena Nadia à cesser ses baisers pour la regarder avec un long sourire qui en disait long sur la suite.

« Ton petit cul ? Mais lequel ? Celui que je tripote ? » Elle avait relâché sa copine entre temps pour pouvoir presser ses deux belles bosses entre ses mains sans y mettre des gants. Un cul, ça a besoin de douceur mais surtout de fermeté ! « Hum ? Celui-là, celui qui te fait grimacer de plaisir ? Voyons voir ça de plus près alors. »

Doucement mais sûrement, elle retourna Tara pour se mettre à genoux et faire face à ces belles fesses bien moulées dans sa tunique, du cuir ? Plus ou moins mais ses petites fesses étaient bien là. Nadia les caressait doucement pour longer ses formes harmonieuses en y plongeant la tête, enfonçant son nez, sa bouche dans la fente qui se dessinait avant que ses dents ne viennent râper sa tenue, sans la mordre mais faire sentir ses dents dessus.

« Voilà un petit cul bien vierge qui me donne bien des idées ma chère... Mais comment veux-tu perdre ta virginité... anal ?! Tu veux sentir ma langue ? Mes doigts ? Mon sabre ou le tien peut-être ? »

Nadia ne disait pas tout sur son compte puisqu'elle se redressa pour mieux se coller contre Tara en baladant ses mains sur son corps, venant caresser sa poitrine pour presser en douceur ses seins.  Sa langue venait dans son cou pour remonter sur sa joue puis sur son lobe où elle cessa sa route. Ses lèvres en revanche murmuraient toujours quelques mots plus tentants que jamais.

« Tu veux peut-être goûter à ma queue de Jedi ? Mon sabre laser personnel ne va pas te couper en deux... mais croit moi, tu va le sentir passer. Alors fait ton choix car je ne sais pas si c'est le manque ou si c'est toi... mais je me retiens de te prendre de force, là, maintenant ! »

Oh oui et que c'était dur de se retenir face à elle. Elle sentait déjà son entrejambe s'humidifier alors qu'on passe à la suite, et vite ! Et que Tara se déshabille car Nadia ne va pas demander son reste, elle va forcer le passage et faire son boulot si elle dit oui sans abaisser son pantalon. Nadia gémissait déjà en tripotant le corps de Tara, son souffle se faisait chaud sur sa peau et son envie elle, était une véritable fournaise qui lui brûlait l'intérieur du corps.
Journalisée

Adrienne Sinduul
E.S.P.er
-

Messages: 15



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Mai 13, 2016, 12:51:04 »

Tara était visiblement bien en peine de repousser les multiples avances de la femme.  Plus le temps passait, et plus elle se sentait excitée. Nullement vierge, du moins pour la partie frontale, Tara appartenait à cette génération de Jedis qui voyaient le sexe comme une chose normale. Au contraire, Sous Zeta, tout le caractère solennel et sacré des anciens ordres Jedi avait disparu. Les sentiments n’étaient pas vus comme de la défiance, mais comme des éléments naturels, indissociables de la psyché humaine. Il était donc normal de les apprivoiser, et le sexe en faisait tout naturellement partie. Or, preuve qu’elle était encore une Padawan, le sexe perturbait encore Tara, qui sentit Nadia se glisser dans son dos, filant se mettre à genoux pour embrasser et mordiller ses belles fesses, faisant doucement rougir Tara, qui se mordilla les lèvres. Il est vrai qu’elle avait un joli cul…

« Hmmm… ! »

Elle se retint d’avouer que, quand Demetra la punissait, elle adorait la fouetter. Pour punir ses Padawans, Demetra avait des punitions très appropriés. Elle les attachait, seins et sexe nu, à des liens en latex, par les poignets et les chevilles, dans une grande salle commune, et les Padawan étaient régulièrement fouettés et humiliés. Si on avait défendu de toucher à la porte arrière de Tara, qui avait été recouverte par des protections, sa petite chatte, elle, y était passée à de nombreuses reprises. Ce genre de punitions était caractéristique de la mentalité des Jedi roses, les Jedi du désir et des passions.

Tara avait donc, en elle, sous son allure douce et innocente, un passé de grande perverse, et, quand elle sentit Nadia mordre sa combinaison, elle perçut aussi clairement, à travers la Force, la forte excitation de la jeune femme. Nadia se redressa, continuant à palper son corps, glissant ses mains sur ses seins, faisant gémir et couiner la douce jeune femme. Se dandinant lentement sur place, Tara faisait crisser sa combinaison contre le corps de la femme, et, quand elle lui mordilla le creux du cou, elle soupira encore, gémissant, poings serrés.

« Haaaaaaaaaaa… !! »

Ho, que c’était bon ! Elle entendit Nadia lui proposer divers choses pour remédier à sa virginité anale, et Tara, en soupirant encore, finit par se retourner.

« Oui, je sens ton impatience, Nadia… Elle bourdonne et vibre en moi, et me fait perdre la tête… »

Leurs seins se caressèrent, et elle posa sa main entre ceux de Nadia, s’appuyant sur l’une de ses ceintures, puis l’embrassa, plaquant sa bouche contre les siennes, mélangeant sa langue à la sienne, entrecoupant leur baiser de multiples soupirs. Que Nadia soit suspecte ou non, elle restait, pour l’heure, et jusqu’à preuve du contraire, une sœur d’armes. À ce titre, elle méritait tous les égards dont la jeune femme était capable.

Un baiser mielleux se poursuivit donc, avant que Tara ne le rompe.

Se mordillant les lèvres, on pouvait clairement voir, dans ses yeux, un désir bouillonnant, chaud comme la braise.

« Je veux ta queue, Nadia… Ta queue dans mon cul… »

Elle s’écarta alors, et entreprit de défaire sa combinaison. Au bout de quelques instants, cette dernière tomba intégralement sur le sol, et, nue, Tara la regarda, anxieuse… Impatiente.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Nadia Elekya
E.S.P.er
-

Messages: 24



Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Juin 22, 2016, 08:02:46 »

La puissance se faisait sentir en elles, surtout en Nadya, pour elle, laisser parler la luxure était aussi vital que respirer. Mais elle savait aussi qu'en mission, elle devait se contenir un peu et éviter de vivre dans une orgie perpétuelle avec les autres. Si on la laissait faire, elle serait plus souvenue contre d'autres femmes que prête à remplir une mission à l'autre bout de la galaxie. Mais voilà, elle devait attendre Adrienne et ça, elle ignorait quand elle reviendrait et devait donc se tenir prête. Elle avait le droit de quitter sa chambre et vivre sa vie dans l’hôtel mais face à tant de tentation, ou bien elle sera stoppée pour attentat à la pudeur ou bien pour abus de proposition salace. L'un ou l'autre. Alors que Tara reste avec elle et soit sur la même longueur d'onde, c'était un miracle qu'elle patiente autant avant de se jeter sur elle. Plus elle caressait son corps et plus elle avait de plus en plus envie de transformer cette chambre en un culte vivant que pour le sexe, et rien d'autre.

« Si elle te fait perdre la tête... imagine ce que moi je ressens ? C'est pire ! »

Pire mais dans le bout sens comme elles semblaient bientôt accéder au plaisir des corps. Embrassant cette dernière, elle ne faisait que jeter de l'huile sur le feu ardent qu'elle ressentait mais bientôt, elle va calmer ce feu en elle. Tara semblait prête, Nadya avait retiré sa ceinture et la combinaison de la jeune femme tombait. Pour sur, si Nadya serait en futa, elle aurait déjà une trique d'enfer vu son impatience. La jeune femme avala une pilule qu'elle avait sortie de sa table de nuit alors qu'elle commençait à retirer à son tour ses vêtements. Son regard ne quittait pas le corps de sa partenaire, elle était fixée dessus. Nue, son corps n'avait pas des formes aussi généreuse que son Maître Adrienne mais elle s'en fichait des formes tant que le plaisir était au rendez-vous.

« Il va falloir faire un petit quelque chose pour moi Tara. Pour ton bien dirons-nous. Un échange mutuel. En attendant qu'elle ne pointe le bout de son nez... je vais lécher ton petit cul et après, tu en fera autant avec ma queue. Si ça tenait qu'à moi je tendrais en étant sec mais... pour une première fois, il vaut mieux adoucir ce souvenir. »

Nadya abordait un petit sourire pervers alors qu'elle approchait lentement de sa partenaire, collant son corps nu contre le sien, sa poitrine écrasait la sienne, son corps était brûlant de désir. Juré, peu importe qu'Adrienne arrive dans trois secondes ou que l’hôtel prend feu, elle ne quittera pas cette chambre avant d'avoir calmé son désir. Elle posa ses mains sur ses hanches en les caressant doucement gardant ce petit sourire qui en disait long.

« Promis, tu va tout aimer de notre rencontre... Tourne-toi. »

Alors que Nadya se mettait à genoux, elle sentait son bas-ventre en feu pendant qu'elle faisait face au petit cul de Tara. Elle en écarta doucement les douces fesses avant d'y apposer ses lèvres et lécher son petit trou secret, lentement, délicatement, elle lubrifiait l'endroit, gémissant doucement en sentant sa queue se développer en elle. La galaxie offrait bien des plaisir et sa partenaire allait bientôt en faire les frais. Ses mains se crispa sur ses fesses, manquant de peu de la griffer. La jeune femme cessait de faire jouer sa langue en se collant dans son dos, une surprise collait contre ses fesses, long, dur, chaud et prêt à entrer dans un endroit chaud et humide avant de forcer un certain passage secret.

« C'est à ton tour... après ce petit plaisir... je te promets de te faire jouir et de jouir avec toi... Maintenant, viens me faire ce petit plaisir et je te laisse le choix de la première giclée, soi dans ta bouche, soit dans ton petit cul que j'espère bien étroit... j'aime sentir ma queue compressé dans quelqu’un... »

Ses mains malaxaient doucement sa poitrine alors qu'elle retournait la jeune femme en lui faisant face. Son visage blanc et tatoué avait un petit quelque chose d'impressionnant et la voir sourire la rendait un peu étrange mais pourtant, c'était une bonne Jedi et une très bonne amante aussi. Elle était sûrement meilleure amante que Jedi mais après, c'est une question de goût et de personnalité, depuis sa découverte du sexe avec Adrienne, elle était fascinée par toutes les possibilités face à elle. Le sexe, c'est sa raison de vivre... plus ou moins.
Journalisée

Adrienne Sinduul
E.S.P.er
-

Messages: 15



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Juin 26, 2016, 10:35:46 »

S’il avait jadis existé un temps ancien où les Jedi devaient apprendre la tempérance et la maîtrise de leurs émotions, ce temps était désormais révolu. Sous les ordres de Zêta, les Jedi étaient, au contraire, devenus des groupes se dissociant en fonction de fonctions complémentaires, et, parmi ces groupes, les Jedi roses étaient assurément les plus populaires, puisque leur maîtrise de la Force reposait sur le sexe. Une maîtrise très réussie, très accomplie, qui prouvait continuellement son efficacité. Maintenant qu’elle était nue, Tara se mit à frissonner en sentant, dans son dos, la belle Nadia venir s’y glisser, pressant son corps contre le sien, faisant soupirer la jeune Padawan. Elle s’en mordilla les lèvres, frissonnant sur place, tout en essayant de se lover davantage contre le corps de la femme.

« Hmmm... Nadia, haaa... »

Cette dernière soupirait de plaisir, continuant à se frotter contre le corps de la femme, jusqu’à finir par se retrouver à quatre pattes, et à sentir la langue de Nadia venir s’attaquer à ses fesses, son organe lingual glissant le long de sa raie, la faisant doucement soupirer.

« Hmmm... !! »

Tara se mordilla les lèvres, crispant ses mains sur le sol, respirant profondément en sentant la femme continuer à l’assaillir. Les coups de langue de cette dernière, ses doigts pétrissant sa chair, tout ça était... Ah, c’était tellement exquis ! Tara en avait le rouge qui lui montait aux joues, crispant ses doigts sur le sol, tout en sentant, encore et encore, de manière imperturbable, la femme continuer à la lécher.

« Hmmmm... Ohhhh, Nadya, haaaannn... »

D’emblée, Nadya pouvait noter l’attrait de Tara pour tout ce qui touchait à l’anal, une sorte de fantasme qu’elle avouait sans aucune objection, car le sexe était un élément naturel de la vie. Il n’y avait donc aucune raison d’en rougir de honte, et c’était donc bien de plaisir que ses joues s’empourpraient. Un plaisir vorace, au fur et à mesure que la femme continuait à la lécher, à enfoncer sa langue le long de sa croupe, remuant dessus de haut en bas.

Le temps défila au rythme des coups de langue de la femme, jusqu’à ce qu’elle sente Nadya se redresser, puis quelque chose de dur et de chaud venir taper contre son petit cul. Tara se mordilla les lèvres, et se retourna alors, rougissant en voyant cette verge tant attendue. Elle se pinça encore les lèvres, et se rapprocha de cette dernière, restant accroupie devant la femme.

« Ohh... Vous avez une très belle queue, Maîtresse... »

La main de Tara se posa doucement dessus, et elle rapprocha encore sa tête d’elle, venant la lécher, comme une sorte de grosse glace, la serrant entre ses deux mains, puis y déposa ensuite une série de baisers, soupirant de plaisir, avant de se mordre les lèvres, à nouveau.

« Oui, hmmm... Si bonne, haaa... »

Tara continua à la lécher, et, petit à petit, entreprit de le sucer... Et elle n,’exagérait rien. Cette odeur, ce membre...

C’était exquis !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox