Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Tessou Tsuzuri

Humain(e)

La visiteuse du futur [PV Kara]

décembre 23, 2018, 01:32:17 pm

Il faisait froid, à en juger par le temps, c'était un début d'année assez banal au Japon, les fêtes étant passé, le quotidien retrouvait sa place habituelle. Errant dans les rues, elle ne semblait pas sortir du lot, une Japonaise comme bien des femmes autour d'elle, rien chez elle ne semblait prouver qu'elle venait d'ailleurs. Passant près d'un kiosque à journaux, elle vit la date, mais surtout l'année, 2019 venaient de commencer. Elle avait donc réussi, il n'était pas trop tard pour cela. Avançant dans les rues, elle avait ce sentiment étrange, celui de connaître cet endroit avec quelques différences plus ou moins grosses parfois. Un commerce qui change de nom ou d'aspect, un immeuble qui se dresse devant elle ou, au contraire à disparu, Seikusu semblait si différent et habituel à la fois. L'argent en poche, elle jetait un œil à l'heure avant de se diriger vers un endroit très calme à cette heure de la journée, l'après-midi débutait à peine. Même si les Love Hôtel ont la réputation de bien porter leur nom, c'était le genre de chambre que l'on pouvait louer à l'heure et ça tombe bien, car elle ne comptait pas passer sa journée ici.

Prenant une chambre simple, elle avait tout de même pris une chambre avec une fenêtre ou un balcon, cela lui sera utile pour la suite. Elle se mit à son aise – non, pas en petite tenue, mais elle ôta sa veste, écharpe et autre protection contre le froid – puis elle tournait un peu en rond. Elle savait ce qu'elle venait faire ici, elle savait ce qu'elle devait demander et pourtant, elle avait le trac... Face au miroir, elle se regardait, ses lunettes sur le nez, sa coiffure bien en place, rien ne trahissant ses intentions ou son identité ? Ok, elle tâtait sa poche, sentant un petit objet dedans qu'elle sortait. En apparence, ce n'était rien qu'un petit appareil rond en plastique et pourtant, c'était un objet très utile ! Elle ignorait s'il était unique, mais elle en possédait un, ce qui la rendait spéciale aux yeux d'une certaine personne. Elle appuya sur le bouton, pas de bruit, pas de vibration, de sonnerie ou autre. Elle savait qu'elle n'allait pas tarder.

La fenêtre ouverte, elle prenait place sur le lit, assise, attendant son arrivé, tout simplement. La personne ayant reçu cette alerte pourrait se méfier, mais elle n'avait rien à craindre. Aucun piège autour d'elle, il est même possible qu'elle était pour le moment la seule cliente de cet endroit. Pas de bombe, d'arme ou de piège, juste elle, qui attendait Super Girl. Elle savait que face à cet « appel à l'aide », elle allait être méfiante, mais si elle observait la situation, elle verrait que l'urgence n'était pas au rendez-vous. Logiquement, c'est Tessou Tsuzuri qui disposait de ce gadget et la seule utilisation fait à ce jour, à cette date, ce fut face à deux vampires quand elle protégeait Mélinda. Elle n'était donc pas du genre à appuyer dessus pour s'amuser. Elle ignorait si Super Girl l'observait pour voir un piège ou si elle tardait simplement, mais dans le doute, elle disait simplement, sans hurler, comme si elle était déjà dans la chambre...

« Tu peux venir, je veux juste te parler et ne t'inquiète pas, elle n'a rien, elle ne sait même pas que j'ai ce biper. »

Dis comme ça, ça pouvait simplement ressembler à un petit larcin fait sans le moindre mal pour appeler Super Girl, mais ce n'était pas un vol, si Kara appelait Tessou, elle lui dirait qu'elle avait bel et bien son biper sur elle et qu'elle était actuellement au commissariat, à travailler... Qui était cette fille ? La seule façon de le savoir était encore de venir à elle et de parler...

Supergirl

E.S.P.er

Re : La visiteuse du futur [PV Kara]

Réponse 1 décembre 23, 2018, 03:20:37 pm

Kara flottait dans l’espace, bien au-delà des nuages, quelque par tdans la stratosphère de la Terre. La lumière du soleil abreuvait son corps, renforçant ses cellules, lui offrant un repos incroyable. Yeux clos, elle flottait dans le vide, comme un voyageur à la dérive. Portant son uniforme classique, celui avec la minijupe, elle sentait cette dernière remuer sous l’effet du vent, mais n’avait pas froid. De fait, il était rare que quelque chose puisse atteindre la santé de Kara. Elle n’avait jamais été malade de toute sa vie. La Kryptonienne avait passé le Réveillon avec Tessou, une policière de Seikusu, et aussi son amante. Plus le temps passait, et plus leur relation se confirmait, s’appuyait, se nouait… Elles avaient donc naturellement fêté la nouvelle année ensemble, avec Kyoko, la fille de Tessou, un bébé qui appréciait de plus en plus la compagnie de Kara. Là, dans les airs, Kara revenait sur sa vie.

Elle était venue ici il y a quelques mois, fuyant son monde natal, un monde où son cousin, Superman, était devenu un dictateur mégalomane. Elle avait fui par lâcheté, consciente qu’elle n’avait pas la force de s’opposer à son cousin et à ses alliés, les Seigneurs de la Justice. Ils contrôlaient le monde, et planifiaient d’en envahir d’autres, de répandre leur bonne parole ailleurs. Kara réfléchissait donc sur la suite des évènements. Elle savait que ce monde était protégé par beaucoup de justiciers, ainsi que par une organisation internationale, le S.H.I.E.L.D., qui était au courant de son existence. Kara avait eu maille à partir avec eux, et n’avait pas encore eu le courage de leur dire d’où elle venait, et la menace potentielle… Car, d’une part, elle n’était pas sûre que son cousin cherche réellement à envahir ce monde, et, d’autre part, elle n’avait pas envie que le S.H.I.E.L.D. l’enferme. Elle savait que l’organisation avait de la kryptonite en stock.

*Mais est-ce que je peux faire comme si rien ne se passait ? Je suis en train de fonder une nouvelle vie ici, et je ne peux pas occulter le fait que mon passé risque de ressurgir…*

Ainsi partagée, l’esprit empreint de confusion, Kara méditait, quand elle perçut un signal à hauteur de sa cuisse. Elle se redressa alors. C’était un biper, et il n’y avait qu’une seule personne au monde qui l’avait.

*Tessou !*

Elle avait conçu elle-même ce biper, et l’avait donné à Tessou, en lui disant d’appuyer ça quand elle avait besoin d’aide. Le biper l’appellerait, et émettrait un signal GPS permettant à Kara de savoir où elle se trouvait. Elle n’attendit guère, et s’envola à toute allure, traversant les nuages, pour rejoindre le Japon. Le signal émanait de la ville de Seikusu, à une heure où Tessou était de service. Elle s’approcha ainsi d’un hôtel, et constata qu’il n’y avait pas de véhicules de police à proximité. La situation semblait en fait… Terriblement banale.

Ce n’était pas le genre de Tessou d’utiliser ce biper sans raison, et Kara se rapprocha du signal, utilisant sa vision à rayons X pour scanner la chambre d’où le signal partait. C’était une petite pièce avec un lit assez grand, et un éclairage retro autour. Elle se rapprocha de la fenêtre, et entendit alors une voix l’appeler. Supergirl fronça les sourcils, en constatant que ce n’était pas Tessou.

*Mais c’est impossible !*

Est-ce qu’on avait volé à Tessou ce biper ? Kara appuya sur d’autres boutons de l’appareil, et constata que le biper de Tessou était bien là… À quelques kilomètres de sa position ! Ceci signifiait qu’il y avait donc trois bipers, alors qu’elle n’en avait conçu que deux ! Kara se rapprocha alors de la fenêtre, et apparut de l’autre côté, sa cape flottant dans le vent, l’obscurité de la nuit lui conférant une allure menaçante.

« Qui êtes-vous ? Comment avez-vous obtenu ce biper ?! »

Et, surtout, comment savait-elle qu’en appuyant sur ce biper, elle appellerait Supergirl ? Celle-ci avait scruté les environs avec attention, et n’avait détecté aucune menace environnante…

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tessou Tsuzuri

Humain(e)

Re : La visiteuse du futur [PV Kara]

Réponse 2 janvier 15, 2019, 04:35:00 pm

Elle y était, elle était enfin arrivée à la bonne époque et prête à changer le futur. Ce bipeur, c'était la façon la plus simple d’appeler Kara sans avoir recours à un accident ou une situation dangereuse. Non pas que ce soit sa façon de faire de toute façon, elle n'était qu'une humaine normale, elle n'avait pas de pouvoir comme bien des gens. La situation pouvait être étrange, un bipeur censé être unique – du moins à sa connaissance – et qui se retrouvait à deux endroit à la fois ? Il ne s'agissait pas d'un bug, si Kara jetait un œil dessus, c'était le même, en tout point. Bon, il avait peut-être plus de petites marques d'usures, mais celui entre ses mains étaient plus ancien après tout. Mais si jamais il y a un numéro de série ou une marque quelconque dedans pour différencier celui de Tessou et d'un autre, elle verrait que c'était bel et bien le même. Apparaissant à la fenêtre, Super Girl était là, une allure presque menaçante, mais elle n'avait pas peur, elle souriait même en la regardant.

« Cela faisait longtemps que je ne t'avais pas vue avec les cheveux longs... ni cette tenue. »

Cette petite phrase pouvait faire réfléchir Kara. Elles se sont déjà croisé ? Cette fille était une sorte de fan girl qui gardait chaque article ou le Kryptonienne y apparaissait ? Loin de là, elle connaissait Kara depuis bien longtemps en vérité. Elle déposa le bipeur sur la table de nuit, Kara était là, elle n'en avait plus besoin. Et puis si elle veut y jeter un œil, elle pourrait se rendre compte que c'était bien celui de Tessou... sauf que Tessou avait bien le sien, si elle l'appelait, elle s'assurait qu'elle allait bien et que son bipeur était bien dans sa poche.

« Tu peux rentrer, Kara. Je souhaite juste parler avec toi. »

Souriant doucement, elle attendait que la super femme rentre enfin. Elle pouvait garder ses distances si elle le souhaitait, mais elle ne craignait pas grand monde ici. Et la kryptonite ? Eh bien, si elle en avait sur elle, elle serait dans une boite en plomb, or, elle n'avait rien de tel sur elle, donc ça éloignait cette possibilité. Et la magie alors ? Un des rares atouts à fonctionné contre elle et son cousin ici. Là aussi, ça ne risquait pas d'arriver, elle était une humaine tout ce qu'il y avait de plus normal. Mais bon, difficile de détecter cela simplement d'un regard. La jeune femme gloussa en observant Kara, remontant ses lunettes doucement.

« Désolé, je ne me moque pas, mais... ça me fait bizarre... »

Oui, ça l'était d'autant plus que Kara n'avait pour ainsi dire pas changé alors que pourtant, presque vingt ans séparaient cette jeune femme de cette Kara. Et dans son époque, mis à part la coiffure et la tenue, elle n'avait pas pris de ride, ou très peu !

« J'ai loué cette chambre, car c'est pratique, ils facturent la durée, pas la nuit donc, ça ne prendra pas longtemps. »

Normalement, non. Il ne lui restait plus qu'à se lancer, mais ce n'était pas aussi simple que dans sa tête. Elle pensait qu'elle aurait fait ça facilement en deux temps, trois mouvements, mais... ce n'était plus la même chanson face à elle maintenant. Après en avoir dit aussi peu en restant floue, elle devait se demander qui elle était, chose logique, elle devait donc répondre, mais elle voulait profiter de la situation et lire sa surprise alors, ne pas dire directement, mais de façon détournée, comment ? Qu'est-ce qui permettrait de lui montrer qui elle était sans dire son nom ?

« Si tu te pose des questions sur moi... Disons... que tu me connais pourtant bien... que tu aimes t'envoyer en l'air avec moi... » oui, là, elle jouait avec les mots, c'était vraiment s'envoler dans les airs, et non... autre chose. Enfin, pour cet exemple. « Nous avons même passé de bonnes vacances à la plage... tu adores me serrer contre toi... » Elle était consciente qu'avec tout ça, soit la super femme avait piger ce qu'elle sous-entendais, soit elle devait se demander si elle n'était pas schizophrène ? Mais elle allait lui donner le coup de grâce qui devrait lui dire de suite qui elle est et si ce n'est pas le cas, il était possible que Kara ai de drôle d'activité qu'elle ignorait. « Et que tu as déjà changé mes couches... Pas plus tard qu'hier soir, je suis sûr. »

Enfin, pas sûr, mais à cette époque, elle était déjà avec Tessou, non ? Après tout, si elle change ses couches parfois, c'est qu'elle était le seul bébé qu'elle voyait tout les jours depuis un moments... donc, Kyoko. Elle s'amusa de ce petit jeu, mais avant qu'on lui demande si c'était possible ou non, Kara venait bien d'un autre monde, sûrement même d'un monde parallèle alors un voyage dans le temps, c'est si incroyable que ça ?

Supergirl

E.S.P.er

Re : La visiteuse du futur [PV Kara]

Réponse 3 janvier 20, 2019, 01:17:33 pm

Kara n’avait pas fabriqué d’autres bipers, et, en ce moment, elle craignait surtout une menace venue de son monde natal... Un monde où les super-héros étaient devenus fous, où Superman avait pris le pouvoir, et était devenu un Lord Of Justice. En se renseignant sur le Multivers, Kara avait appris que cette Terre parallèle avait un numéro, et qu’elle était connue sous le nom de Earth-50. Était-ce quelqu’un de cette planète ? Une jeune femme se tenait à l’intérieur, avec quelques formes, ce qui ne la rendait toutefois pas laide, au contraire. Une magnifique beauté, même, avec une poitrine généreuse, qui lui indiqua qu’elle n’avait rien à craindre. Kara avait scanné toute la pièce, et n’avait vu aucune boîte en plomb, aucune pièce de kryptonite, ni rien s’apparentant à un talisman magique...

*Mais, si cette femme est une sorcière, je ne peux pas le deviner...*

Méfiante, Kara entra quand même, et la femme ne tarda pas à lui parler, expliquant qu’elles se connaissaient. Kara fronça les sourcils en croisant progressivement les bras. Elle ne sentait pas de menace chez cette femme.

« Qui êtes-vous ? » demanda-t-elle brusquement.

Plutôt que de lui répondre directement, la femme indiqua qu’elles s’étaient envoyées en l’air récemment, et qu’elles aimaient le faire... Pour le coup, Kara ne prit pas cette phrase au sens littéral, et écarquilla les yeux.

« Si c’était le cas, je m’en souviendrais... »

Une Terre parallèle ? C’était l’hypothèse qui lui semblait la plus logique. Mais visiblement pas Earth-50, car, dans sa dimension natale, Supergirl n’avait jamais croisé cette femme... Ça, un lot pareil, elle s’en serait souvenue ! Qui était-elle donc ? La femme précisa alors qu’elles allaient à la plage ensemble, et que...

Elle lui changeait les couches ?!

Cette fois, la surprise put clairement se lire sur le visage de Kara, qui comprit alors à qui elle avait affaire.

« Ky-...Kyoko ?! »

Mais comment était-ce possible ? Kara la regarda encore, peinant à croire que le petit bébé de Tessou était devenu cette femme plantureuse et souriante.

« Mais... Comment... Enfin, que... ? »

Kara était si surprise qu’elle en perdait son latin !

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tessou Tsuzuri

Humain(e)

Re : La visiteuse du futur [PV Kara]

Réponse 4 février 06, 2019, 04:50:12 pm

La réaction de Kara était drôle, presque hilarante ! Kyoko s'était imaginé ce genre de réaction et c'était parfaitement ça, à quelques détails près, mais rien de grave. Elle en gloussait, laissant à Kara le temps d'avaler la pilule.

« Voyage temporel. Ce n'est pas plus étonnant que les mondes parallèles. »

Une chose du passé de Kara que Kyoko pouvait savoir, du moins cette version-là, car actuellement, quand bien même Kyoko a entendu bien des choses dans sa courte vie, elle ne pouvait retenir tout cela. Elle ne garderait même aucun souvenir de tout cela, de ses vacances à Novac ou du fait de voler dans les airs avec Kara, ce n'est pas le genre de chose qu'un bébé pouvait retenir ou alors, elle était très spéciale ! Si Kyoko était bien la fille de Tessou, vu son apparence, elle avait au moins la vingtaine, ce qui voulait dire qu'elle venait de loin. Mais si c'était bien vrai, c'était pour une bonne raison. Mais elle venait d'abord tendre un appareil qui ressemblait à une sorte de réveil de la taille d'un portable.

« C'est aussi simple que ça en a l'air mais cela fonctionne que pour un aller-retour, je ne peux pas encore me balader dans le temps, prochaine destination, c'est mon époque. »

Aucune date n'était affiché, mis à part la date du jour. Kyoko rangeait donc l'appareil dans la poche de son manteau posé sur le lit, observant la super femme. Si elle était venue ici en appelant Kara, c'était bien pour une raison et pas juste lui faire cette surprise. Tout le monde sait, à force avec les films ou séries, que changer une chose dans le passé modifiait le futur avec plus ou moins de conséquence, même la simple disparition d'un insecte pouvait jouer sur la balance. Mais malgré qu'elle savait ça et la connaissance de cause, car en voyageant dans le temps, on lui interdisait de changer le futur – cet objet était plus à un but touristique – elle n'allait pas les écouter et aller droit au but.

« Je vais éviter de tourner autour du pot, Kara. Il faut que tu changes le futur. »

Au moins, elle savait pourquoi la fille de Tessou était venue ici en appelant à l'aide. Mais pour quelle raison ? Pourquoi spécialement Kara ? Un événement majeur impliquant la mort de bien des héros ? Une maladie qui s'est répandue bien vite ? Pourtant, Kyoko semblait aller bien. Cependant, elle préférait éviter que la jeune femme ne s'imagine de trop gros adversaires.

« Ne t'inquiète pas, tu n'auras pas à affronter Darkseid, Doomsday, Zod ou encore ton cousin. »

Là encore, ce n'est pas le genre de choses que Kara balançait à tout le monde. Tessou savait pour son cousin et ses allures de dictateur, mais des noms comme elle venait de les citer, c'était aussi de véritables menaces qui fallait prendre au sérieux. Mais si son adversaire n'était pas un ennemi pareil, alors qui ? Sortant un papier de sa poche, elle le lui tendait, ne le lâchant pas tout de suite.

« Tu peux regarder cette note maintenant ou après mon départ, il y a la date et l'endroit où ça se déroulera. Il n'y a pas l'heure exacte, je n'y étais pas et les rapports ne parlent que de l'heure du décès, pas de l'accident... Il faut que tu sauves Maman, d'accord ? »

La mort de Tessou ? C'est pour ça qu'elle avait traverser les époques ? Si jamais Kara ouvrait le papier, elle verrait que la date était dans quelques années, rien d'urgentissime donc. Observant le sol, Kyoko racontait ce qu'elle savait, prouvant qu'il n'y avait pas besoin d'avoir des super pouvoir et une super force pour être un criminel.

« Ce n'était qu'une simple arrestation, un petit braqueur de supérette que Maman et son collègue ont arrêter, mais il a réussi à se défaire avant d'être menotté et... la balle a atteint sa gorge... Le temps d'arriver à l’hôpital... c'était trop tard... »

Elle n'y a pas assisté, elle n'a pas vu les photos, mais ce jour resta encré dans sa mémoire à tout jamais, mais une fois adulte, elle a tenue à connaître la situation exacte. Il suffirait donc à Kara de rester dans le coin ce jour-là, faisant semblant de donner un coup de main à Tessou, car elle était dans le coin ou même le stopper à la sortie de la supérette. Il passe directement par la case commissariat comme ça. Après, les détails, elle laissait libre envie à la super-héroïne, du moment que sa mère était sauvé ce jour-là.

« Si tu as des questions, je tenterai d'y répondre... »

Tenter, elle ne pouvait pas trop en dire sur le futur pour ne rien changer, du moins en événement majeur. Car on pouvait se dire qu'empêcher la mort de Tessou pourrait déjà changer le monde, non, leur monde à elles, pas aux autres. Tuer Hitler avant la fin de la guerre, oui, ça changerais le monde. C'est justement pour ça que Kyoko tente de sauver sa mère, c'est comme observer une peinture. Si le passé est une peinture, y ajouter un petit point avec un stylo dans un coin, ça ne se voit pas forcément, même en étant attentif, il faut se pencher pour le voir. Alors que si on tente de changer le passé en tuant Hitler avant la Seconde Guerre mondiale par exemple, c'est comme jeter un pot de peinture sur une toile, ça se voit forcément !

Supergirl

E.S.P.er

Re : La visiteuse du futur [PV Kara]

Réponse 5 février 10, 2019, 11:38:37 am

Il s’agissait donc vraiment de Kyoko ? Difficile, pour le coup, de voir en cette belle femme plantureuse le petit bébé qu’elle avait tenu encore hier soir dans ses bras. Mais était-ce effectivement si impossible que ça ? Kara elle-même venait d’une autre dimension, Earth-50, une dimension où son cousin était devenu fou, et avait fondé, avec les autres membres de la Justice League, un régime totalitaire qui avait pris le contrôle de la planète. Elle pouvait donc admettre l’hypothèse d’un voyage temporel, surtout qu’elle n’était pas vraiment une spécialiste dans toutes ces histoires de voyage temporel ou dimensionnel. Supergirl devait donc déjà accepter l’idée que Kyoko était bien là, face à elle.

« D’accord... Mais que fais-tu là ? »

La réponse vint naturellement de Kyoko ensuite, qui lui expliqua qu’elle allait devoir changer le futur. D’ici quelques années, un évènement familial terrible allait arriver, qu’elle lui indiqua en lui présentant une enveloppe. Kara l’ouvrit sans plus attendre, perturbée à l’idée d’apprendre que Tessou allait mourir. Elle vit un morceau de journal, comprenant un seul article découpé. Issu du journal local, il expliquait qu’une policière était morte dans l’exercice de ses fonctions, sur un braquage qui avait mal tourné.

Les yeux de Kara s’écarquillèrent en lisant cela, et elle regarda encore Kyoko, puis à nouveau le papier, et vit d’autres documents, tous ceux que Kyoko avait récupéré.

« Mais... Et je n’étais pas là pour la protéger ?! »

Sans trop en dire, Kyoko lui expliqua qu’à ce moment, elle ne se trouvait pas à Seikusu, mais à l’autre bout de la galaxie. Elle était ensuite revenue sur Terre pour apprendre le décès de la mère de Kyoko, et avait ensuite élevé cette dernière comme s’il s’agissait de sa propre fille. Bien que n’étant pas spécialiste du voyage temporel, Kara avait lu des livres de fiction à ce sujet. Elle savait donc qu’il ne fallait pas changer le cours du temps. Pour autant, l’idée de laisser mourir Tessou lui était insupportable.

*Et puis, quand Marty a donné une lettre à Doc et qu’il s’est mis un gilet pare-balles ensuite pour survivre aux armes à feu des terroristes lui ayant vendu du plutonium, ça n’a pas engendré la destruction du continuum espace-temps...*

Férue de culture moderne, Kara avait eu l’occasion de voir sa seule référence certaine en matière de voyage temporel, la trilogie « Retour Vers Le Futur ». C’était un peu court, bien sûr, mais on faisait avec ce qu’on avait ! Toujours est-il qu’après le décès de sa mère, Kyoko avait manqué faire une dépression, et Kara, pour faire en sorte qu’elle aille mieux, avait construit avec elle une machine temporelle. Kyoko avait eu un accès direct à Sanctuary, l’équivalent de la Forteresse de Solitude de Superman, mais pour Supergirl, une station kryptonienne aquatique située dans les profondeurs de l’Océan pacifique. Un aveu qui n’allait pas bouleverser les choses, car Kara connaissait l’existence de Sanctuary depuis qu’elle était arrivée ici.

La station abritait les connaissances scientifiques du père de Kara, Zor-El, ce qu’il savait de la Terre, ses recherches sur Seikusu, sur les Failles dimensionnelles, sur la position privilégiée de cette Terre au sein du Multivers, ainsi que ses recherches sur le voyage temporel. Avec ses travaux, Kyoko et Kara s’étaient donc rapprochées pour concevoir cet appareil.

« Je vois... Si je t’ai montré Sanctuary, c’est que tu devais vraiment être traumatisée... »

Après tout, Kyoko et Tessou entretenaient une relation très fusionnelle, et, vu l’année du décès, Kyoko était encore très jeune à ce moment.

« Je ferai le nécessaire, Kyoko, tu as ma parole... Ta Maman ne mourra pas comme ça ! »

Elle le lui promit, et se rapprocha ensuite, puis la prit dans ses bras.

« Je sais que je n’y suis encore pour rien, mais je suis désolée, Kyoko... Je t’ai juré de veiller à tout instant sur ta Maman... »

Et elle avait manifestement échoué...

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Répondre
Tags :