banniere
 
  Nouvelles:
P'tit jeu pour fêter Halloween !
Venez jouer avec nous !!



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Rencontre du troisième Spouic [Nora]  (Lu 1235 fois)
Larme
Créature
-

Messages: 102


L'honnêteté à l'état pur!


Voir le profil
Fiche
« le: Juillet 20, 2012, 12:38:52 »

Moi qui avais beaucoup voyagé auparavant, jamais je n'avais soupçonné l'existence d'Edoras. En même temps, j'ai jamais aimé me balader aux alentours de Tekhos. C'était drôlement sympa, le système tekhan avec un style rétro-japonais. Les gens avaient tous l'air gentils et aimables, on nous avait parlé d'une guerre civile qui avait étouffé dans l’œuf quelques années auparavant, mais la cité ne semblait pas souffrir de quelque séquelle. En fait, Larme se plaisait bien ici, elle avait même mis une tenue qu'elle avait achetée dans une boutique locale, et s'était promenée en ville toute la journée. On avait mangé dans un restaurant à ramen, sans que personne ne me jette de regard curieux. La dame qui tenait l'établissement avait l'air de me trouver mignon.~Spouic!

Le truc, c'est qu'on était pas venus en touristes. Des nomades terranides cherchaient à se sédentariser, mais leurs habitations de fortunes avaient été détruites par des chasseurs d'esclaves. Après avoir pourfendu les assaillants, la belle s'était sentie obligée de les aider, et s'était rendue compte qu'ils auraient besoin d'argent pour fonder leur petite communauté. Et l'idéal, c'était de voler aux riches pour donner aux pauvres.~Spouic!
Edoras était la ville la plus proche, et qui dit famille royale dit bijoux royaux qui valent un max. Et on s'était renseignés: la princesse venait à peine d'atteindre sa majorité, et ça faisait cinq ans que ses parents avaient été tués lors d'une rébellion masculine. Déjà, j'aime pas les mômes, et si une petite noble avait vécu au pouvoir sans tuteurs, elle ne se débarrasserait pas facilement de ses richesses, encore moins d'un héritage. C'est tout du moins ce que j'avais supposé.~Spouic!

Et donc, le soir tombé, Larme avait repris ses vêtements de travail, et j'étais redevenu un gentil piercing tout sage. Entre un petit saphir accroché au nombril et une bestiole bleue qui fait du bruit quand elle avance, niveau discrétion, y a pas photo. Déjà, on était plus discrets: on favorisait les ombres, et on avançait sur les toits à pas feutrés, plutôt que de déambuler dans la rue. Autant se promener avec un manteau noir où il est écrit "je suis louche" en jaune fluo dans le dos.~Spouic!
Le palais était en vue. Un bel édifice, qui avait dû coûter bien cher. Je fis d'ailleurs la remarque à Larme, comme quoi ils n'étaient sûrement pas à deux-trois bijoux près. Elle se faufilait dans les ténèbres de la nuit, et progressait furtivement vers la demeure des Kaguya.~Spouic!
« Dernière édition: Juillet 20, 2012, 12:44:50 par Larme » Journalisée

De grâce, ne ternis pas ce monde plus qu'il ne l'est déjà. Je ne le permettrai pas.
Le repaire de Larme
Le thème de Larme
Larme furieuse
Spouic's awakening
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Août 12, 2012, 01:06:42 »

La nuit a toujours été un moment difficile pour la petite souveraine de ce pays aux allures de paix et de prospérité. Si la journée, les rues étaient calmes et agréable à vivre, la nuit était assez différente. En pleins jours, tout ressemble à une paisible ville a l'allure ancienne, comme à l'époque du Japon féodal mais en regardant de plus près, les salles de jeux d'arcade n'existaient pas, les distributeurs de boissons non plus. En tant que branche de cet immense arbre qu'était Tékhos, il fallait bien un peu de technologie pour rendre la vie plus faciles aux habitants. Ici, les caisses de l'État se remplissaient bien d'une part à cause du tourisme, une ville calme et loin du bruit et de la civilisation et le brouhaha de Tékhos, les avantages, sans les inconvénients. Ses grandes plaines autour de la cité, un véritable tableau d'harmonie! Les touristes étaient très bien accueillis quand il s'agissait de femmes! Bon, il ne fallait pas qu'elle se trimballe avec du sang sur sa montagne d'arme et un air pas net sur le village, même à Tékhos, elle aurait l'air louche! En revanche les hommes touristes étaient souvent mal vus. Certaines femmes les craignaient, les hommes locaux se demandaient pourquoi un homme viendrait ici, dans cette prison que l'on nomme cité?

Et la nuit, quand la ville dort, il reste quelques auberges ou établissement pour s'amuser en toute tranquillité sans gêner personne. Bien sur, à Edoras, pas de boîte de nuit branchée, pas de bar à strip-tease, juste un petit endroit familial avec de la musique sur scène et une petite maison close dans une petite ruelle discrète, autant être bien renseigné pour la trouver car la maison close n'ouvrait pas ses portes facilement. De plus, la garde était bien plus présente en ville la nuit, sillonner chaque rue de la ville pour trouver des trouble-fête, des personnes suspectes. Edoras pouvait être charmant mais la vie dans cette cité compliquait tout! Depuis toujours, certaines personnes mal intentionnées en voulaient à la famille royale et pas seulement à cause de l'actuelle souveraine mais aussi la précédente voir les précédentes. Que ce soit pour une loi ou l'exécution d'un proche, certains hommes n'hésitaient pas à lâcher toute leur fortune pour engager des mercenaires afin d'avoir vengeance. Certaines de ces personnes payées pour la sale boulot savait qu'il ne fallait pas s'approcher du palais mais certains ne jurait que par l'argent ce qui en faisait des proies faciles à manipuler.

Vouloir pénétrer le palais en douce, faut être con! Ou chanceux car ça pouvait réussir quand la division zéro était absente ainsi que certaines personnes du personnel de la garde royale. Mais pas ce soir! Dissimulés dans l'ombre, les yeux de ses shinobis observaient chaque rempart du palais pour assurer la sécurité du palais, de ses servantes, de ses étudiantes et de sa souveraine bien évidemment! C'est pour cela que voir cet ombre pénétré dans le palais en suivant l'un des chemins qui était présent, Nero, dissimulé sous le ciel sans lune sautait pour descendre de cette arche et se poster au milieu du chemin de cette femme apparemment rentré illégalement dans le palais et en pleine nuit en plus. Les clochettes à ses oreilles sonnaient lors de ses mouvements, les derniers « gling-gling » avant que la mort ne frappe. La néko croisait les bras sous sa elle poitrine à moitié dissimuler par sa tenue, la moitié de son visage visible aussi, elle attendait simplement en bloquant le passage. Pour couronner le tout, Misaki arriva derrière Larme à quelques mètres, silencieuse en gardant son arme à la main. Sa petite tenue ne signifiait pas un réveil en sursaut pour la mission, non, la shinobi était assez étrange et ça, ça signifiait qu'elle était habillée.

« Etrangère, que viens-tu faire ici? Ne sais-tu donc pas qu'il est interdit de venir ici, de nuit surtout? »

La néko décrocha ses tonfas dans son dos pour s'armer avec, Larme avait intérêt à avoir de bonnes raisons ou de courir vite – et encore – car elles n'allaient pas lui faire de cadeau même si elles pouvaient la maintenir en vie jusqu'au procès demain matin, le sien! Depuis la plus haute tour du palais, la plus haute, Nora observait depuis la chambre ce qui se passait en bas? Son sixième sens ne lui disait rien qui n'aille pour la princesse endormie...
Journalisée

Larme
Créature
-

Messages: 102


L'honnêteté à l'état pur!


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Août 22, 2012, 11:57:22 »

On les avait vraiment pris pour des tartes. Quand on était arrivés au pied des remparts, j'ai trouvé ça bizarre qu'il n'y ait pas un seul garde pour faire une ronde de nuit ou un truc du genre. J'me suis dit qu'ils étaient trop confiants, ou tout simplement idiots alors j'ai rien dit. Larme a utilisé son gantelet à chaînes pour escalader la paroi, du gâteau! Remarquez, vu le prix que ce gadget a coûté, heureusement qu'il était pratique.~Spouic!

Quand on est arrivé sur le chemin de ronde, Larme a commencé à se douter de quelque chose. Elle avait remarqué que rien ne bougeait et qu'aucun garde ne patrouillait dans la cour, et ses cheveux s'était mis à grisailler. S'enveloppant dans sa cape, elle avançait avec prudence.
Bon, à partir de là j'y voyais plus grand chose, j'étais emmitouflé dans la cape, contre son bas-ventre. Ce que je peux dire c'est qu'elle a avancé quand même pendant un petit moment, et puis ensuite on a entendu un tintement, et elle s'est figée. Une voix féminine, proche, se faisait entendre.~Spouic!

Juste après, elle a découvert sa cape, comme pour montrer de façon tacite qu'elle n'avait pas d'armes sur elle. Ses cheveux avaient viré au noir, mais ça personne à part moi ne savait ce que ça signifiait. Elle jetait un bref regard derrière elle, découvrant ainsi qu'on était encerclés. Je ne pus retenir un commentaire:~Spouic!


"Ah ben forcément, on la joue discrétion et tout, et fallait qu'on tombe sur deux kunoichi exhibitionnistes! Comme par hasard tiens!~Spouic"

Je réalisai un peu tard que personne ne m'avait remarqué jusque-là, et maudit mon infinie connerie. Ensuite de quoi je commençai à me demander si vivre sous une fausse identité ne me rendait pas de plus en plus con. Ce fut à Larme de prendre la parole:~Spouic!


"Simple visite touristique. Les belles architectures sont toujours plus belles la nuit, tous les artistes savent ça."


Elle tendit la main et fit apparaitre son flingue, devant le nez de la Neko. Foutu pour foutu, mieux valait ne pas faire dans la dentelle. Confiante, elle souriait:~Spouic!

"Ceci est un Glock de calibre neuf millimètres. Ninja ou pas, vos tenues me prouvent que vous n'avez pas de gilet pare-balles, et je ne pense pas que vous puissiez manipuler la matrice."


J'en profitais pour lui rappeler que personne sur Terra ne comprendrait jamais ses références cinématographiques, mais elle continua derechef:~Spouic!

"Vous n'êtes pas les seules à avoir été formées à tuer... Bien que je ne sois pas là pour ça, je n'aime pas répandre le sang. Enfin, au moindre mouvement suspect, je te perce le crâne."

Elle fit apparaître son épée dans son autre main, et se mit de profil pour la pointer vers l'autre gardienne des lieux, sans quitter la Neko des yeux, et sans négliger sa ligne de mire. Dans cette position, je pouvais garder l'autre à l’œil.~Spouic!

"Alors, on règle ça comment? J'ai à faire, je suis pressée et je ne compte pas décamper avant d'avoir accompli mon job."
Journalisée

De grâce, ne ternis pas ce monde plus qu'il ne l'est déjà. Je ne le permettrai pas.
Le repaire de Larme
Le thème de Larme
Larme furieuse
Spouic's awakening
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Septembre 11, 2012, 01:02:46 »

L'ambiance était à son comble, terrifiante et même une feuille morte n'oserait pas se mettre en travers de leur chemin. Cette intruse était cernée par les deux plus puissantes shinobis du palais et autant dire qu'elle devrait avoir de bons arguments ou une très grande puissance pour espérer passer ou même partir sans la moindre blessure. Si l'on comparait l'intruse aux shinobis, il y en avait des différences! D'accord, elles n'ont pas de grosses armures mais l'habit ne fait pas le moine! Surtout quand il s'agit de shinobi! Néro comme Misaki étaient calmes, bien droites avec leur arme en main pour éviter tout mouvement brusque de la part de l'intruse en armure. Et même si elle montrait aucune arme sur elle, ce n'était pas suffisant pour que ses deux là se mettent à rire en renvoyant l'intruse en dehors du palais. Toujours se méfier de l'eau qui dort.

Quand une voix survenue de l'intruse se fit entendre – sans qu'elle ne bouge les lèvres –, Néro restait sur ses gardes sans pour autant craindre cette voix... et son spouic. Exhibitionniste... voilà une façon de s'adresser à celles qui pourraient bien taillader l'intruse dans tous les sens pour en faire une bouillie. Et quand ce fut vraiment à l'intruse de parler, Néro l'observait en se tenant prête à placer ses tonfas en avant pour se battre. Visiter le palais la nuit, rarement entendue plus belle connerie! Quand on connaît la paranoïa de la princesse d'Edoras, on ne pense même pas à s'aventurer à moins de vouloir une mort rapide. Par magie, elle fit apparaître son arme à feu qui fit réagir Misaki, qui baissa légèrement la tête en observant l'intruse. Elle n'aimait pas voir d'arme à feu et cela avait surement un rapport avec son passé, quand Néro l'avait adopté à la fin de cette mission pour ne pas abandonner une enfant innocente au milieu des cadavres. Son épée était toujours en mains et ses épaules semblaient balancer le sabre lentement de gauche à droite, comme un pendule.

Même si la fin de sa phrase ne leur évoquait rien, elles s'en fichaient bien. Les hostilités étaient ouvertes et il n'y avait aucune autre raison possible. Elle avait eu une très fine chance de s'excuser ou s'expliquer – en donnant une bonne raison – et elle n'avait pas saisi cette chance alors dommage pour elle! Une seconde arme pointait en direction de Misaki et cette insolente trouvait à redire en signalant qu'elle avait affaire! Quel culot!

« J'ignore ta mission mais tu finiras par le cracher. Moi mon travail est d'éviter que les intrus ne franchissent ce passage et je compte bien réussir en te faisant au moins visiter l'infirmerie et la prison. Si la chance t'ai favorable bien entendu. »

Néro gardait ses tonfas en mains mais la seconde shinobi ne restait pas si immobile. Aucune des deux ne savait où se trouvait la petite voix qui les avait provoqué mais à présent, la jeune blonde s'en fichait en courant vers l'intruse dans une position penchée en avant. Son épée donnait presque l'impression de frotter par terre mais à y regarder de plus près, elle ne touchait pas le sol et ce, avec une différence de quelques millimètres. Sa petite voix pouvait bien sûr la prévenir du mouvement de l'autre côté mais Néro saisissait cette petite chance où son attention fut accorder à autrui pendant un très court instant pour ne plus être en ligne de mir et frapper la main tenant l'arme à feu dans l'autre direction que celle où elle s'était penché. La rapidité des nékos, elle en avait fait un point fort! Néro tenta de foncer vers elle pour lui donner un coup au ventre mais cette dernière esquiva en laissant les deux shinobis se rencontrer et s'esquiver comme deux aimants opposés. Chacune était prête à frapper mais en voyant la cible disparaître elles s'étaient écarté comme si c'était naturel. Comme si le moindre contact de leur part les ferait exploser.

Jouant sur leur atout, les deux shinobis avaient disparu, se déplaçant à grande vitesse, justes pour retrouver l'intruse et l'affronter à l'épée, au pistolet, elles s'en fichaient en comptait bien vaincre l'ennemi. Mais comme cette rencontre n'était pas suivi que par les principales intéressées, Nora voyait très bien ce qui se passait. Cette femme pouvait tenir tête aux deux shinobis comme les deux pouvaient la réduire au silence. Mais Nora craignait que cela ne soit une diversion et qu'ailleurs, d'autres personnes tentent de s'en prendre au palais. Alors autant laisser la surveillance du palais aux autres, Nora était tout à fait capable de se charger d'un seul adversaire. Elle sortit de la chambre sans le moindre bruit en allant doucement vers le point de rencontre. Les deux shinobis étaient plus que douées et surtout rapides. Si les coups d'épée de Misaki étaient souvent bloqué par l'épée de l'intruse ou même sa seconde arme, Néro prouva être la plus rapide des deux et son passage ne laissait souvent qu'une trace, un mouvement de la part de la poussière ou de pétale de fleur mais aucun bruit, pour ainsi dire, aucune image de Néro.

À plusieurs reprises, elle donna quelques coups avec ses armes pour affaiblir l'intruse. Le ventre, la tête, un bras, le dos, Néro ne reculait devant rien et tant pis si certains coups étaient parés, elle avait pour but à présent de neutraliser l'intruse et si elle se conduit bien, la princesse Kaguya décidera s'il faut la relâcher ou non? L'intruse pouvait toujours essayer de lui tirer dessus, elle allait parer chacun de ses tirs et Misaki de son côté était moins rapide mais aussi bonne pour esquiver. Un de ces points faibles d'ailleurs. Face aux armes à feu, elle ne pouvait pas attaquer et esquiver sans être proche d'elle.

« Abandonne. »

Lâcha froidement Néro avant de disparaitre dans le décor en reprenant ses pas rapides autour de Larme, jamais le même rythme, le même chemin, elle ne devait lui laisser aucun indice sur son passage et l'endroit où elle frappait.
Journalisée

Larme
Créature
-

Messages: 102


L'honnêteté à l'état pur!


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Septembre 16, 2012, 04:36:42 »

La zone de combat avait beau être étroite, nos adversaires évoluaient sans problème, et Larme fut plusieurs fois acculée contre les bords des remparts. L'ennemi était rapide, agile, et on se battait sur leur territoire: la guerrière avait bien sûr de quoi se préparer face à des ennemis très rapides, mais ce style était bien trop encombrant dans un endroit pareil, et malgré ses réflexes, elle avait été frappée à l'estomac et à l'épaule. Elle évitait au maximum d'user de son pistolet pour ne pas trop attirer l'attention, mais ses quelques tirs ne touchèrent personne. Je réfléchissais aux mille et unes stratégies qu'on avait mises au point, cherchant laquelle pouvait nous tirer d'affaire. J'observais les environs: il faisait sombre, les murs étaient hauts. L'obscurité ne profiterait pas qu'à nos ennemis.~Spouic!

"Pêche à la mouche?~Spouic!"

Pas besoin de davantage de mots, mon amie m'avait compris. Elle prit appui sur un mur, sauta du mieux qu'elle pouvait et se réceptionna sur un genou, sur le rebord du mur opposé. La main contre la carre, elle s'élança au-dessus du vide, tentant une échappée: cette tactique demandait un effort au niveau du bras et un excellent timing, mais faisait ses preuves dans 90% des cas. Et on l'avait travaillée avec minutie pour la parfaire.~Spouic!
La pêche à la mouche: promener l'appât, et s'en servir pour piéger la proie lorsqu'elle baisse sa garde. Devant ce semblant de fuite, soit l'adversaire s'immobilisait, soit il suivait. Et là, il suivait. Ce que la noirceur de la nuit avait gentiment caché, c'était le grappin de Larme, qui était resté accroché à la carre du mur lorsqu'elle y avait planté les doigts, et qui lui permettait de modifier sa trajectoire en vol. En tirant d'un coup sec, elle fit volte-face, se retrouvant en face-à-face dans les airs avec les deux ninjas qui s'étaient jetées à ses trousses. Imaginez un peu leur tête, quand elles ont vu le canon du Jericho pointer soudainement dans leur direction!~Spouic!

Il y eut deux coups de feu, et puis Larme se posait sur le haut du mur, les deux ninjas sur les épaules. Elle redescendit sur le chemin de ronde, et les reposa au sol:~Spouic!


"Je n'ai causé que des lésions réversibles à vos systèmes digestifs. Vous vous en sortirez si l'hémorragie reste externe. Je ne voulais pas en arriver là, mais je ne tenais pas à échouer mon contrat. J'aurais préféré que ça se passe sans effusions de sang."

Elle s'enveloppa dans sa cape, laissant là les deux kunoichi en mauvais état avec leur balle dans le ventre chacune, et continua son chemin avec prudence. Elle espérait atteindre vite les bâtiments, où la discrétion serait plus aisée.~Spouic!
Journalisée

De grâce, ne ternis pas ce monde plus qu'il ne l'est déjà. Je ne le permettrai pas.
Le repaire de Larme
Le thème de Larme
Larme furieuse
Spouic's awakening
Hinata/Nora
Humain(e)
-

Messages: 666


Princesse d'Edoras


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Octobre 09, 2012, 10:07:01 »

Il était bien sur hors de question de laisser cette étrangère armée en plus, investir les bâtiments, surtout celui où vivait la princesse, dormant paisiblement. Les deux shinobis n'avaient rien à craindre, elles étaient puissantes puisqu’elles étaient les deux plus puissantes shinobi du palais. Restait à voir si Taki, l'assassin personnel de la princesse ferait le poids face à Misaki ou Nero? Mais pour le moment, cette mercenaire ne passerait pas! Que ce soit à coup d'épées ou avec quelques coups pour la faire reculer et lui faire voir que venir ici était la plus mauvaise décision de sa vie, elle parvint à échapper à leurs griffes quelques instants pour tenter de fuir. Si la neko pouvait encore prévoir les coups fourbes, Misaki était comme en transe et voulait absolument mettre l'intruse à terre pour en finir une bonne fois pour toutes! Rien ne garantissait qu'elle voulait la tuer mais au moins la battre et la mettre en prison. Ce n'était vraiment pas bon, Nero connaissait cette enfant mieux que personne et comme ça, elle pouvait foncer dans des pièges gros comme une maison pour la simple et unique raison que cela semblait avoir un lien avec son passé. Misaki avait une sainte horreur des armes à feux.

Fonçant vers l'intruse, cette dernière enchaina un petit saut contre un mur avant de se tracter en arrière grâce à un grappin que la neko avait à peine remarqué. Un chat voit très bien la nuit alors pourquoi pas une neko? Mais comme cela n'était pas à leurs avantages, l'intruse usa de ses armes pour leur tirer dessus, chacune un coup. Tombant au sol, Misaki était étalé par terre, tentant vainement de se relever en se tenant le ventre. Nero, près d'elle tentait de lui éviter le pire en lui évitant de trop bougé, de la calmer et de laisser faire la suite. Préférant rester près d'elle, la neko laissa filer la souris pour aider sa seconde. Pourquoi donc? Cette fille était plus importante pour elle que sa princesse? Pas du tout mais elle savait qu'elles n'étaient pas les seules à avoir remarquer l'intruse et qu'une autre femme observait le tout en attendant de pouvoir agir. Faudrait-il qu'elle puisse arriver jusqu'à elle d'abord. Se faire avoir par une arme à feu, c'était tellement débutant! Misaki aurait surement honte de son geste mais Nero, tout allait bien pour elle. La balle? Ha, celle qu'elle avait arrêtée entre ses doigts, bon ça lui brulait un peu l'index et le majeur mais rien de grave. Elle restait la cheftaine de la division zéro après tout! Quel exemple donnerait-elle à se faire avoir si facilement?

Ainsi, elle obéissait aux ordres et pouvait s'occuper de sa subordonnée, l'emmener auprès de Shimizu ou Shunya pour la soigner et éviter qu'elle ne souffre trop. C'est vrai que devant les grandes portes pour accéder au domaine du palais, le chemin semblait court mais la grande ligne droite était plus longue que prévue. Incroyablement longue même! Des centaines et des gentianes de mètres! Si l'intruse ne s'en était pas rendu compte, elle avait des hallucinations, lui donnant l'impression de courir alors qu'elle marchait surement à la vitesse d'un escargot feignant! Si les deux meilleurs éléments de la division de shinobi avaient fait le déplacement, certaines étaient resté dans l'ombre pour observer la suite. Plutôt que déranger Nora, si elles pouvaient avoir le droit de la stopper, autant le faire pour finir le travail plus tôt. Ce petit tour était offert par Nina, l'elfe édorassienne qui avait laissé filé une douce odeur de plantes, à peine perceptible pour les plus sensibles. D'où l'illusion de l'intruse. Nina était pressé de voir l'effet temporaire de ce parfum se dissiper pour la voir paniquer et courir vers son but, s'emmêlant dans tous les fils tisser entre deux statues. Comme une araignée, courir et se débattre dedans risquerait de faire prisonnier la demoiselle facilement, sans haine, ni violence.   

Dans le pire des cas, il restait toujours Nina poster sur une statue, Kyoko plusieurs mètres derrière l'intruse et Chizuru poster sur la seconde statue. Larme contre le palais de la lune, round two!
Journalisée


Tags: edoras  
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox