banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 3 [4]
  Imprimer  
Auteur Sujet: En quête de ses racines [PV Miranda Forge]  (Lu 3050 fois)
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 234



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #45 le: Décembre 25, 2017, 05:09:56 »

MIRANDA FORGE

Miranda était agréablement surprise par la présence de Virus. Cette femme était la preuve vivante des indiscutables talents de sa fille. Au-delà de ses performances sexuelles exceptionnelles, Poison avait aussi un talent inné pour guider les gens, les contrôler, et en faire ses suivantes. Virus était absolument charmante, et Miranda se demandait même si elle n’était pas quelque peu une mutante, vu sa capacité à deviner les émotions de Miranda., Certes, la privation d’un sens permettait d’améliorer les autres par compensation, mais tout de même... Elle était capable d’entendre Miranda sourire, après tout. Et, alors que Miranda se faisait cette réflexion, Virus continua à la titiller, en se cambrant sous son nez, et lui montra une vue des plus exquises : son délicieux cul, parfaitement moulé. Évidemment, une telle vue ne manqua pas d’exciter Miranda. Elle se pinça les lèvres, et crispa ses doigts sur les accoudoirs de son fauteuil, tout en entendant Virus lui dire qu’il ne serait pas raisonnable de l’épuiser...

« Parce que tu me prends pour une faible ? Je ne doute pas des capacités de ta Maîtresse, Virus, mais je suis sûre que tu as dû entendre parler de ma réputation. »

Miranda était aussi une actrice pornographique, voyant le sexe autant comme un moyen de faire des affaires que comme un plaisir suprême. Ses mains remontèrent, et elle commença à malaxer les fesses de Virus, appréciant la douceur et la rondeur de ses moelleuses fesses. Sa bouche s’approcha ensuite, et elle lécha la croupe de la femme, avant d’embrasser chacune de ses fesses, mordillant ensuite la peau, la raclant avec ses dents, pour recommencer à la lécher. Certes, elle se privait du spectacle de sa fille en train de culbuter ses trois dresseuses, mais ce ne serait que partie remise... Et puis, elle couchait avec l’une des suivantes de Poison, alors ce n’était que partie remise !

La PDG continuait à lécher la femme, retournant régulièrement sur sa croupe, léchant la lanière en latex qui recouvrait sa peau, et la mordillait ensuite, tirant dessus. Elle savourait ce moment, et, tandis qu’elle léchait sa croupe, sentit le latex mouler la peau sous l’effet de sa salive, tant et si bien qu’elle put sentir la rondelle de la femme. Miranda continua à la lécher, titillant cette porte arrière. Virus, avec ses dons, pouvait également sentir la queue de Miranda se dresser.0 Sa robe était suffisamment fendue pour permettre à son sexe de se relever.

« Et puis, que dirait Poison, si elle apprenait que son élève avait passé une soirée chaste avec Miranda Forge, hein ? » la railla Miranda.

Elle se redressa, et écarta les jambes, poussant sur les cuisses de Virus.

« Allez, ma belle, montre-moi les talents de Poison... Empale ton cul sur ma queue, danse sur moi... »

Miranda aurait pu la prendre en levrette, mais elle trouvait plus excitant de rester assise dans son fauteuil, et de sentir la femme la prendre. Et puis, comme ça, elle pourrait continuer à voir le film. En tout cas, sa queue était désormais bien tendue, grosse et assoiffée, digne de la queue de Poison. Autant dire que, quand ces deux-là viendraient à s’affronter, le match serait exceptionnel !




De leur côté, les trois magnifiques dresseuses continuaient à prendre follement leur pied avec Poison. La réputation de cette femme était amplement méritée, et, après avoir longuement pris Lyra, Poison se retourna vers la plus provocante de ses deux assistantes, Asuka. Après tout, il fallait bien qu’Asuka compense la contemplation de Mariah, qui était déjà plus ou moins soumise à Poison. Cette dernière relâcha Lyra, qui avait les yeux perdus dans le vide, et Mariah vint l’embrasser, savourant les délicieuses lèvres de Lyra.

Poison, elle, se retourna vers Asuka, et, après avoir palpé ses fesses, opta pour une position des plus originales, en plaquant le visage de la femme au sol. Elle écrasa sa jambe sur sa tête, tout en relevant son derrière, et la pénétra alors, faisant hurler Asuka.

« Hmmmm... Haaaaaaaaaa... P-Poison, haaaaaaaaaaaaaa... !! »

Asuka hurlait longuement de plaisir, frissonnant, sentant parfois le pied de Poison se serrer contre sa tête, provoquant d’exquises sensations de douleur. La femme continuait à la prendre avec énergie quand Mariah la rejoignit brusquement, délaissant le corps de Lyra. Mariah se glissa dans le dos de Poison, et, tout en veillant à ne pas restreindre ses mouvements, palpa les seins de la femme, et l’embrassa dans le creux du cou.

« Maîtresse ne se débarrassera pas de Mariah si facilement, pas après avoir tant attendu pour coucher avec elle... »

Lyra continuait à les observer, caressant distraitement son ventre. Elle avait recueilli le sperme de Poison, et, même si elle n’avait jamais été une fan de la femme, elle sentait quand même que, suite à cette soirée, elle allait se mater quelques films.

« Maîtresse est très énergique, mais elle ne doit pas oublier de me prendre bien fort aussi, car Mariah est vraiment une grosse salope, elle aussi... »

Contrairement à Lyra ou à Asuka, Mariah jouait souvent la soumise, mais il ne fallait pas s’y méprendre... C’était une fausse soumise, qui jouait de ses talents pour amener subtilement ses partenaires à faire ce qu’elle voulait qu’ils fassent ! Autant dire qu’avec ces trois femmes, Poison avait de quoi s’occuper...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Poison
Humain(e)
-

Messages: 105


Star porno


Voir le profil
Fiche
« Répondre #46 le: Décembre 29, 2017, 05:15:32 »

Virus n'avait peut-être pas la vue de disponible, elle ne semblait pas aussi dominante que Poison, à user d'une cravache et d'un langage grossier mais les quelques films où elle a la vedette, on voit bien que Poison a su faire d'elle une grande dominatrice. Face à Miranda, elle savait l'exciter bien comme il faut mais elle ne faisait pas cela pour la faire baver, elle était sincère. Poison va traverser bien des épreuves avant de se retrouver face à Miranda, il sera normal qu'elle ne soit pas au meilleur de sa forme. Rien que là, elle en a pour une heure avec trois filles à dominer, elle ne sera pas fatiguée en une heure mais elle ne sera pas aussi fraîche que Miranda l'était pour le moment. Alors certes, jouer avec elle serait les mettre sur un pied plus égalitaire mais est-que Poison accepterais ? Là était le doute ? Doute ou non, Miranda trouvait déjà de quoi faire en pressant et en croquant les beaux fruits qui s'agitaient sous son nez.

Virus n'était ni une mutante ou une ESPer – du moins jusqu'à preuve du contraire. Les personnes ayant un sens en moins sont souvent plus sensibles sur les autres sens, comme elle avec l'ouïe mais qui sait, elle avait peut-être un pouvoir ? Elle ne pouvait pas contrôler les esprits ou faire exploser quelqu'un du regard mais entendre aussi bien ? Sa queue qui pousse, le sourire qui s'étire, ce n'était pas forcément répandu chez les aveugles ? Mais bon, qui irait se pencher sur une petite orpheline aveugle ? L'armée n'a jamais posé les yeux sur elle, pas même les autres scientifiques en charges de déceler un quelconque pouvoir. Bien excitée, Miranda réclamait la suite de leur échange, quelque chose de plus passionnant !

« Ça dépend de son humeur, je dirais ? Elle pourrait voir cela comme un coup de main et apparemment, votre défi a réveiller en elle sa fierté. Je ne sais pas ce que vous lui avez dit mais elle s'est préparer de bien des manières jusqu'à ce soir. »

De quelle manière exactement ? Elle ne disait pas plus. La jeune aveugle venait donc tenir la base de queue de Miranda pour savoir où diriger ses fesses avant de sentir cette épaisse queue rentrer peu à peu en elle. Elle était assez similaire à celle de Poison, peut-être un peu plus épaisse à la base ? Celle de Poison gonflait un peu au milieu contrairement à celle-ci ? Enfin, une queue est une queue, tout le monde en a des différentes et des similaires, ça ne veut rien dire. Mais maintenant bien empaler, avant de danser dessus, elle se collait contre la blonde, venant quand même lui demander un petit service.

« Hum, vous pourrez éviter de parler ou de trop gémir ? Hm... J'aimerais écouter ce qui se passe.... »

Privé de la vue, elle devait compter sur ses oreilles et si Miranda montre un peu trop sa joie, ça ne va pas aller... Mais pour le moment, elle pouvait bien lui offrir son petit trou anal et voir combien de temps elle va résister à ses charmes et à ses douces fesses ? Douces comme elle mais pas trop... Virus serrait les fesses pour presser la queue de Miranda, prouvant que sous ses airs de poupée, il y avait quand même une dominatrice...
Car du côté de Poison, la douceur n'était pas au rendez-vous, Asuka jouait les fortes têtes, elle a dû montrer que Poison ne jouait pas un rôle dans ses films, elle était aussi comme ça. Son pied écrasait sa tête, sans trop forcé dessus mais au moins lui faire comprendre que sa joue doit rester au sol, pendant qu'elle remuait son bassin en bourrant le petit cul de la petite rebelle du groupe. Une qui se croit supérieure, une qui la sous-estime et une petite docile bien gentille, une belle brochette rien que pour elle ! Mariah venait la rejoindre durant la punition d'Asuka, caressant ses seins en se montrant toute gentille. Poison était bien trop occupé à maintenir la rebelle à sa place pour une caresse mais elle ne l'ignorait pas.

« T'inquiètes pas mon petit cul ! Je te défoncerais le cul après ! Pas question, Rha ! De te négliger ! Laisse-moi juste mhhh lui apprendre le respect ! »

Lyra pensait qu'elle n'était pas à la hauteur, Asuka lorgne sur son trône, il n'y a que Mariah qu'elle avait déjà sodomiser qui était bien gentille. Peut-être un peu trop ? Mais le but était de coucher avec elles pendant une heure, pas de les avoir à ses bottes donc elle ne faisait pas trop attention à ce détail. Puis pour le moment, il y avait qu'Asuka qui comptait pour elle. Elle agrippait comme elle pouvait la tenue noire de sa soumise pour mieux donner de puissantes coups de reins qui faisait parfois frotter son visage sur le sol. Et dans un dernier rodéo endiablé, elle se donnait à fond, le bruit de la chair se faisait bien entendre, ses bourses remuaient elles aussi férocement, se claquant entre ses jambes avant d'enfin donner le coup de grâce !

« Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!! Petite... PUTE!!! »

Légèrement essoufflée, elle se retira doucement, contemplant son œuvre, voyant ce trou dilaté et blanc à souhait. Elle y ajouta la cerise sur le gâteau en crachant sur son cul, se redressant fièrement.

« Je te laisse réfléchir le temps de m'occuper de cette gentille salope. J’attends des excuses de ta part, chienne ! »

Laissant Asuka et ses fesses en l'air, elle se tourna vers Mariah dont elle caressa tendrement le visage en se tournant vers elle. Sa queue encore un peu flasque mais Poison savait vite redresser la barre. Agitant déjà sa queue près du visage de la petite rouquine.

« Ma poupée, nettoie ma bite entre tes seins, ta tenue est faite pour ça. Tu seras gentille, toi ? »

Comme une mère, elle caressa tendrement sa joue, gardant quand même ce visage qui soulignait bien le fait qu'elle était toujours dominante. Plus douce avec Mariah, mais toujours maîtresse à bord. Sa queue se redressait doucement entre les seins si doux et moelleux de sa petite rouquine. Sa main allait dans ses cheveux, laissant Mariah s'occumper de sa queue qui avait tendance à en sortir la tête pour prendre l'air.

« Dis-moi tout, ma gentille salope... Tu veux que je t'explose le cul ? Je pourrais bourrer ta petite chatte si tu es sage, tu sais ? »

Poison n'avait pas entendu de règle comme quoi la sodomie était obligatoire dans cette épreuve ? Après, si les trois salopes préfèrent la sodomie, elle n'allait pas les contredire. Mais autant Asuka méritait sa punition, autant Lyra méritait elle aussi une claque sur les doigts, autant ce gentil chaton pouvait bien choisir ce qu'elle voulait. C'est Poison qui décide mais elle a le droit de demander son avis.

« De toutes façons, je te baiserais autant la chatte que le cul, mais si tu es une gentille salope, je te ferrais bouffer ma queue en plus. »

Sa bouche n'avait rien de douce vu les mots qui en sortaient, contrairement à sa main qui aurait autant de tendresse qu'une mère caressant le visage de son bébé. Une chose que Poison ignore comme sensation mais ce n'est sûrement pas compliqué à deviner.
Journalisée

Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 234



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #47 le: Janvier 02, 2018, 02:39:22 »

MIRANDA FORGE

Virus posa ses consignes à Miranda : d’accord pour la sodomie… Mais en silence ! Elle voulait en effet écouter le match. Miranda sourit légèrement. Elle avait pu glaner l’information utile, à savoir que Poison avait pris ça très au sérieux. Riche et puissante, Shirley était une femme très célèbre, très populaire, et qui n’avait visiblement rien à envier. La population tekhane l’adulait, et, pourtant, il y avait un grand vide en elle, quelque chose que Miranda connaissait et comprenait… C’était l’absence, le manque d’amour, la disparition de ses parents, qu’elle ne connaissait pas, et qu’elle rêvait de connaître. Bien sûr, elle le saurait. Et, la plus belle preuve que tout cela lui tenait à cœur, c’était qu’elle n’en ait même pas parlé à sa plus fidèle disciple. Ou peut-être que si… Mais Miranda ne s’en faisait pas pour elle.

*Tout ce que je lui ai concocté, une Forge peut le réussir, c’est aussi simple que ça. Elle ne pourra pas échouer, puisqu’elle est de mon sang…*

Pour l’heure, elle sentait Virus onduler sur sa queue, assise sur elle, et s’amusant parfois à crisper ses muscles, serrant ainsi la queue de Miranda entre ses fesses, la comprimant dans sa chair. La belle PDG se mit à soupirer, fermant les yeux pendant quelques secondes, et déplaça ses mains sur le corps de Virus, palpant ses seins, tout en venant lécher son cou, embrassant doucement sa peau, mordillant délicatement sa chair.

« Très bien… Hmmm… Tu as raison, profite… Profite du spectacle de P-Poison, hmmm… Je… Je lui ai choisi de sacrées amantes, tu sais… Des partenaires de son niveau qui, je l’espère, seront dignes d’elle, haaaa… »

Après tout, les dresseuses de GeoSex étaient connues pour leurs talents ! Miranda, de son côté, continuait donc doucement à enculer Virus. Elle ne cherchait même pas vraiment à la sodomiser, juste… Juste à profiter du corps de cette femme, de ses agréables fesses, titillant, palpant, malaxant, et embrassant dans la foulée son corps parfait. Oui, Poison avait trouvé une apprentie formidable, et Miranda était sincèrement ravie de l’avoir sous la main, et de pouvoir profiter d’elle comme ça !




Poison poursuivait son récital, et éjacula copieusement dans le cul d’Asuka. La belle brune à la robe noire se retrouva le cul en l’air, du sperme s’en égouttant pendant quelques secondes, et se pinça les lèvres quand Poison termina en crachant sur elle. Elle s’affala ensuite sur le sol, reprenant ses forces, comprenant que les légendes sur la queue de Poison, sur son ardeur et sur son insatiable énergie, étaient entièrement fondées. Tandis qu’Asuka reprenait des forces, tout comme Lyra, Poison se retourna vers la dernière du trio, la plus soumise, Mariah, qui sourit malicieusement… Un sourire faussement innocent, qui jurait avec la scène, avec sa robe rouge en latex très serrée. Le sourire d’une fausse vierge, qui finit à genoux devant Poison, et glissa sa queue entre ses seins, mais aussi sous la lanière de sa robe rouge.

La belle queue trempée de Poison laissa des traînées de sperme sur la peau tendre et doucereuse de Mariah, et la lanière en latex venait également caresser sa queue. Mariah était une spécialiste des cravates de notaire, et souriait en écoutant Poison énumérer tout ce qu’elle comptait lui faire.

« Mariah est la gentille salope de Maîtresse… Mais Mariah veut surtout impressionner sa Maîtresse pour pouvoir avoir la chance de tourner dans l’un de ses films. Comment est-ce que Maîtresse imaginerait sa gentille salope ? Comme une petite ingénue que Maîtresse viendrait sodomiser dans une ruelle ? Ou comme la première dévote de sa religion, qui sucerait sa queue sans relâche, et vénérerait la Sainte Poison tout en se faisant baiser dans tous les sens ? »

Ne dit-on pas qu’on gardait le meilleur pour la fin ? Certes, Poison avait épuisé Asuka et Lyra, mais, face à Mariah, elle allait vite comprendre que la fausse soumise cachait très bien son jeu. Elle masturbait sa queue à la perfection, savant très bien jouer du rythme, écrasant ses seins, et s’aidant du sperme, qui avait lubrifié ses seins, pour mieux la masturber. Avec sa bouche, elle embrassait et léchait également le sexe bien tendu de Poison, conservant toujours, sur son visage, un air mutin..

« J’espère que Maîtresse a de la réserve, je suis connue pour faire beaucoup jouir mes partenaires, alors, une Maîtresse comme vous, je ne vais pas me retenir… »

Le contraire serait dommage, non ?
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Poison
Humain(e)
-

Messages: 105


Star porno


Voir le profil
Fiche
« Répondre #48 le: Janvier 16, 2018, 02:36:27 »

Après avoir donné une bonne leçon à deux petites filles qui se croyaient tout permis, Poison se dirigeait vers celle qui semblait quand même plus sage que les autres, peut-être cachait-elle son jeu ? Ou bien, Poison l'avait déjà envoûté lors de leurs premières rencontre ? Elle ne lisait pas dans sa tête donc elle ne pouvait pas savoir mais jusqu'à preuve du contraire, elle allait se faire plaisir en l'ayant rien que pour elle. Lyra se reposait un peu et Asuka devait à peine avoir les pieds sur terre pour le moment, ce qui lui laissait pleinement l'occasion de profiter d'elle. Sa queue glissée entre ses seins, elle savourait cette douceur ignorée lors de la dernière fois, pour son film, elle ne s'était occupé que de son petit cul, un délicieux petit cul bien ferme et étroit mais Mariah avait d'autres atouts non-négligeables. 

Les propositions de la petite Mariah avaient du charme, Poison lui caressait la tête en souriant. Une petite pute dans une ruelle ? Une petite fanatique ? Hum, les deux étaient tentant à vrai dire mais ce genre de chose, elle n'avait qu'à claquer des doigts pour les avoir dans la vraie vie. Il y a bien des gens qui ne sont pas fan d'elle, sa personne, ses films ou autre mais ça n'empêche pas Poison d'avoir une grande majorité de la population dans sa poche, elle était une star du X mais une star proche de ses fans et ça se voyait lors de chacune de ses sorties en public. Si elle voulait faire la une des journaux, il lui suffisait d'attirer l'attention et le lendemain, on parlait d'elle partout. Elle arrivait parfois à voler la vedette à ses grandes vedettes Tékhanes qui tournaient dans de gros blockbuster à gros budget avec de super effets spéciaux si coûteux. Elle, elle avait des décors loin d'être médiocre, certes, mais un scénario qui tient sur un post-it et au mieux, quelques jours de tournage contre des mois pour ses grands films. Eh oui, l'argent ne fait pas la star. 

« Hum et pourquoi pas simplement, toi ? »

Il était facile de se cacher derrière un rôle mais la vraie personnalité avait parfois plus de charme que l'on pense ? De fil en aiguille, Poison a fini par devenir cette femme aussi puissante dans ses films que dans son propre lit. Mais en public, elle est très naturelle et sympathique et même au lit, il lui arrive de ne pas forcement sortir sa cravache et dominer sa partenaire, elles pouvaient bien faire plus ample connaissance sans forcement sortir la cravache et les menottes ? Sa petite remarque ne fit que faire pointer le sourire de Poison.

« Une grande fan comme toi sait que c'est pas trois petites salopes qui vont épuiser mes bourses ? Pour te le prouver, je t'offre la prochaine tournée. »

La star se pencha sur elle, posant ses mains sur ses épaules avant de mieux remuer son bassin contre elle, sa queue continuant ses vas et viens entre ses délicieux seins, gardant le sourire sur Mariah, un air hautain et fier, si digne de Poison, même des Forge dans un sens plus large mais comment savoir de qui elle tenait ce caractère alors qu'elle n'avait jamais connu ses parents ? Au bout de quelques minutes, une de ses mains venait abaisser la tête de la rouquine qui venait de se faire arroser le visage de sa semence.

« Huuuuum ! »

Retirant sa queue de ce délicieux hotdog, elle posa ses poings sur ses hanches, observant Mariah avec le même sourire, sa queue pendait moins vers le haut mais elle n'était pas flasque pour autant.

« Je vais nettoyer ton visage, petite truie. Ensuite, tu me diras ce que Mariah veut. »

Peut-être Poison va dire oui ? Elle pencha sa main vers son visage et prit sur ses doigts sa semence blanche qu'elle récoltait en fourrant ses doigts dans la bouche de Mariah. Il fallait bien nourrir cette petite chienne affamée après tout. 
Journalisée

Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 234



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #49 le: Janvier 24, 2018, 02:22:27 »


Poison avait réussi à gérer Asuka et Lyra, deux perverses hors-concours. Il restait maintenant le cas de Mariah, la dernière, celle qui payait le moins de mine, car qui était depuis le début la plus soumise. Mariah donnait volontiers du « Maîtresse » à Poison, se prosternait devant elle, la complimentait sur sa vigueur et sur son endurance. Allait-elle faire une bonne amante ? Tout était possible, après tout. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle avait pour l’heure caché son jeu, et, pendant qu’elle s’attaquait au membre de Poison, cette dernière lui demanda d’ailleurs ce qu’elle avait envie de faire.

« Maîtresse manquerait-elle d’idées pour savoir quoi faire de la belle Mariah ? »

Joueuse, Mariah léchait le mandrin de la femme, remontant dessus comme s’il s’agissait d’une bonne glace. Dévouée et aimante, elle agissait rapidement, comme il le fallait, comme on l’attendait d’elle. Des baisers filèrent également sur sa queue, les douces lèvres de la belle femme se déposant sur sa trique, sur ce vit tendu, ce membre turgescent et assoiffé. L’endurance de Poison, sa vitalité... Cette femme était vraiment exceptionnelle ! Mariah ignorait ce que Miranda lui avait promis, mais elle savait que le jeu en vaudrait la chandelle ! S’appliquant consciencieusement, Mariah continuait à s’attaquer à son membre, le léchant tout en le masturbant avec ses seins, faisant preuve de tout son talent.

Crissements, couinements, frottements de la peau qui claquait contre la peau... Tout ça formait un ensemble délicieusement jouissif qui faisait rougir Mariah de plaisir. Son visage se décora même de sperme quand Poison jouit sur elle, puis Shirley retira sa queue, et se pencha ensuite vers elle, nettoyant avec ses doigts ce sperme, amenant ensuite Mariah à le boire.

« Mariah veut tout de sa Maîtresse... Hmmm... Qu’elle la baise férocement, qu’elle la fasse hurler en lui montrant tous ses talents. C’est Maîtresse la star, Maîtresse la vedette, pas Mariah... »

L’intéressée suçait à chaque fois les doigts de Poison, les mordillant même, comme pour la narguer davantage, et lui montrer qu’elle était prête à tout. Elle se dandinait donc sur place, une lueur malicieuse dans les yeux, et, quand les doigts de Poison glissèrent à nouveau sur sa joue, elle posa sa tête contre eux, s’y frottant délicatement, et reprit ensuite :

« Maîtresse peut commencer par satisfaire Mariah de son fantasme... Vu comment la queue de Maîtresse est grosse, Mariah se propose d’être son urinoir personnel... »

Peut-être bien que Mariah était effectivement la plus perverse des trois, en fin de compte !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Poison
Humain(e)
-

Messages: 105


Star porno


Voir le profil
Fiche
« Répondre #50 le: Février 07, 2018, 02:10:57 »

Les deux fortes têtes étaient en train de se reposer, l'anus en feu après tant de plaisir. Il ne restait que la plus docile des trois mais c'était après tout un trou que Poison connaissait bien pour l'avoir déjà prise. Elle caresse don visage pendant qu'elle se faisait sucer, trouvant cette petite rouquine bien prétentieuse avec sa petite bouche, surtout bien bavarde. Son ton lui laissait penser qu'elle n'était pas si soumise que ça ? Donc soit elle faisait exprès pour se faire punir, soit elle cherchait mine de rien à avoir le dernier mot... Dans les deux cas, Poison n'aime pas trop ça. Mais pour le moment, elle laissait sa queue se faire pétrir entre ses seins, savourant la chaleur de son corps jusqu'à ce qu'elle se relâche enfin, jutant sur le visage de sa petite Mariah qui se faisait une joie de sucer les doigts de Poison couvert de sa semence.

« Hum hum... tu es vraiment une belle petite salope dit donc... Mais comment refuser, ta bouche à l'air parfaite pour ça. »

Poison lui fit ouvrir la bouche mais elle n'y enfonça pas sa queue, il fallait que le public profite du spectacle. Elle tenait sa queue dans sa main en souriant, loin d'être rassurant comme sourire, il était presque inquiétant. Elle agita sa queue près de sa bouche, à peine pouvait-elle la toucher avec sa langue, pas plus. Mais après quelques instants, elle venait à se soulager, le jet doré fila dans sa bouche, coulant parfois un peu à côté mais la grosse partie filait directement dans sa petite bouche, coulant sur sa langue, puis sa gorge. Elle secoua sa queue de façon à biffler la petite rouquine toujours en souriant. 

« Il faut que tu restes propre ma mignonne alors il va falloir te laver la bouche. »

Prenant sa soumise par le bras, elle la jeta sur le lit mais non, elle n'allait pas la baiser si facilement. Elle se rapprocha d'elle, de façon à l’amener à se blottir contre les gros oreillers pendant qu'elle lui grimpait dessus. La star venait s’appuyer contre les barreaux du lit avec sa queue qui pointait dangereusement vers le visage de Mariah.

« Ce serait dégouttant si je roulais une pelle à mes chiottes après tout, non ? Donc on va bien nettoyer ta petite bouche, mais avant de commencer... Je te fais encore une fleur... Laquelle de tes deux copines, je m'occupe après ? »

Il faut bien voir si maintenant, elle avait gagné le titre de Maîtresse. Ce n'était pas Mariah qui allait le plus s'amuser ici, il ne faut pas oublier Lyra et Asuka. Une fois son choix fait, elle venait enfoncer sa queue dans sa bouche, mais pas n'importe comment. Ses genoux étaient près de ses épaules, Mariah ne pourrait échapper à cette prison. Car quand elle commença, Poison se déchaîna, venant littéralement violer la bouche de Mariah en donnant de grands coups de reins, sa tête rebondissait sur le lit – pour un minimum de confort – pendant que la star faisait trembler le lit avec ses coups de reins. Vu comment, la bouche de Mariah était sale, il fallait bien la nettoyer après tout.

« Haaaa t'adores ça ma petite pétasse !!! Ta intérêt à tenir le coup ! Rhaaaa, ça fait que commencer !!! »

Mariah avait peut-être le cul en parfait état mais mine de rien, elle aussi était gâtée par Poison. Il y en a une ce soir qui allait faire de beaux rêve en s'endormant. Que va-t-il arriver aux deux autres ensuite ? Tout dépend de comment elle est appelée, si c'est Maîtresse, elle pourra sûrement se montrer gentille et comme avec Mariah, leur offrir un petit quelque chose mais si elles n'ont pas retenue la leçon... Elle pourrait aussi leur laver la bouche, tiens ? On verra, mais le public va se souvenir de cette soirée mythique dans la carrière de Poison, c'est évident.
Journalisée

Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 234



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #51 le: Février 13, 2018, 09:31:15 »


Mariah était la plus perverse des trois. Elle l’avait dit, et ça se justifiait maintenant. Dans ce genre de situations, celle qui apparaissait comme étant la plus discrète, la plus effacée, était souvent celle qui avait le plus d’idées. Et, en la matière,  Mariah n’avait rien à envier à personne. Délicieusement joueuse, elle proposa donc à Poison qu’elle vide sa vessie en elle, proposition qui ferait certainement de cette scène une séance-culte. Mariah savait que Miranda n’en perdait pas une miette, mais, en l’état, outre l’envie de satisfaire sa patronne, il y avait aussi ses propres pulsions qui parlaient. Ouvrant donc grand la bouche, elle sentit la verge de Poison se poser sur sa langue. La femme se concentra un peu, et lui pissa ensuite dessus. Le jet doré fusa, et Mariah frémit, fermant les yeux. Asuka et Lyra savaient que Mariah était urinophile. Elle adorait uriner sur les GeoSlaves qu’elle formait. Les fantasmes ne s’expliquaient pas, après tout, et Mariah gémit au contact de ce jet doré, ce liquide d’or qui fila dans sa bouche, remplissant sa gorge, débordant parfois un peu, laissant des gouttes sur ses lèvres.

Poings serrés sous l’effet du plaisir, Mariah sentit Poison se vider en elle pendant une bonne dizaine de secondes, avant de sentir la queue de la femme fouetter son visage, la faisant sourire.

« Haaaa... Merci, Maîtresse ! »

L’actrice pornographique souleva ensuite Mariah, et la guida sur le lit, la renversant sur le dos. Les articulations du lit couinèrent légèrement, et Mariah se recula, sa tête heurtant des oreillers très moelleux. Poison la dominait de toute sa hauteur, se dressant debout sur le lit, puis fléchit ensuite les genoux. Ses derniers se posèrent à côté de ses bras, s’enfonçant dans les oreillers, et Mariah déglutit, ayant brusquement très chaud en voyant la queue de la femme s’approcher de ses lèvres, ses bourses se posant sur la pointe de ses seins, puis remonta ensuite.

Mariah observa Shirley en clignant des yeux, un air de profonde vénération dans le regard, et entrouvrit les lèvres quand Poison évoqua les deux autres femmes, ayant visiblement très envie de retourner les voir. Elle laissa à Mariah le choix de savoir qui serait l’heureuse élue, et Mariah sourit.

« Choix difficile. L.yra a la langue bien pendue, comme vous avez pu le voir, Maîtresse... C’est elle que vous devriez punir, mais Asuka... Asuka pourrait se sentir jalouse si vous la négligez trop. Je crains fort que vous ne deviez baiser Lyra en couchant avec Asuka, Maîtresse... »

Ce choix fait, Poison enfonça brusquement sa queue dans la bouche de Mariah, et, tout en prenant appui sur les barreaux du lit, commença alors à lui bourrer furieusement la gueule. Ses testicules claquèrent contre le menton de Mariah, qui gémit sur place, couinant profondément, sentant ce membre s’enfoncer en elle, la forçant à reculer parfois le visage, s’enfonçant contre l’oreiller, avant que Poison ne se retire, et ne reparte encore, lui bourrant furieusement la gueule, l’étouffant sous un cocon de chair et un océan, de perversité.

« Mmmhmmmm... !! »

Des claquements salaces, des bruits de chair spongieux, les grincements du lit... Les bruits étaient à la hauteur de la scène qui se déroulait avec énergie dans cette pièce !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 2 3 [4]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox