banniere
 
  Nouvelles:
APPEL À CANDIDATURES : Proposez-vous pour être Administrateur de LGJ ! Plus d'informations ici : http://lgj.forum-rpg.net/index.php?topic=20663.0

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Metro, boulot, dodo [PV Rinako]  (Lu 1671 fois)
Rinako Yukimitsu
Humain(e)
-

Messages: 283



Voir le profil
FicheChalant
Description
Humaine,Celkhane, dans l'armé pour luté contre l'esclavage
« Répondre #15 le: Juillet 28, 2017, 10:25:14 »

Rinako garda l’enfant près d’elle, cette pauvre petite avait dû subir des choses si horribles. Le fait d’avoir retrouvé son corps d’enfant semblait l’avoir adouci et apaisé, puis Rinako avait maintenant des gestes plus maternels de par ses filles et la petite si accrocha comme un espoir enfin visible pour elle. Pendant que Suki négociait avec la jeune fille Rinako s’occupait de rassuré la petite, lui expliqué qu’elle était ici pour la sortir de cet enfer avec toute les autres. Le plan étudié et l’accord passé il était temps de repartir. Suki en profita pour interroger la jeune fille sur son nom, voilà qui était une bonne idée, ça serra plus simple pour négocier. Cette dernière leur répondit après avoir écouté leur présentation.

-Moi c’est Almma et celle qui nous aide c’est Elmma ma sœur.

Elle s’arrêta un instant fermant les yeux leur faisant signe d’attendre. Rinako la regarda se demandant ce qui lui arrivait trouvant son attitude étrange, mais vue ce qu’elle avait déjà vue faire elle n’était pas trop surprise. Finalement la dénommé Almma rouvrit les yeux et se tourna vers Suki.

-Ma sœur viens de me dire qu’elle a réussi à ressembler les esclaves, mais ne contrôlant que des drones elle a du mal à les calmé. Ils sont perdu et effrayer, on devrait les rejoindre, un contact directe serra plus facile que des machines pour les faire sortir.

Rinako comprit alors que ses absences qu’elle avait devaient en fait lui permettre de communiqué avec sa sœur. Elle avait raison, les enfants ne pouvait être ainsi dirigé facilement par des machine, ils avaient besoin d’une présence rassurante et surtout évité que les scientifique les rattrape.

-Tu sais où ils sont ? Notre équipe la plus proche peuvent les rassurée et les escortés.

-Oui, montrer moi le plan.

Rinako regarda le plan du bâtiment, ce n’était très loin de leur position. Elle se tourna vers une des soldates de leur équipe, celle qui faisait le lien avec autres équipe qui avait pu rentrer. Demandant leur position. Depuis, les équipe qui était resté dehors c’était occupé de sécurisé l’extérieur et protégé la seule sortie ouverte du bâtiment.

-On est les plus proche Suki, allons les cherchés, surtout que si voir la petite Moly redevenue elle-même devrais les rassurée.

Après c’était Suki qui dirigeait le groupe, c’était elle qui prenait la décision et qui décidé de comment elle allait procédé.
Journalisée

Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Messages: 470


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #16 le: Août 22, 2017, 09:22:26 »

C'était risqué, personne ne pouvait savoir qui étaient vraiment ses filles ? C'était facile de dire qu'elles œuvrait pour ceci ou cela mais cela pourrait être un piège d'un de leur adversaire ? Les Celkhanes représentent l'espoir pour bien des esclaves mais un cauchemar pour leur ennemi. On avait jamais entendu parler d'un esclavagiste se faire uniquement gronder et repartir libre comme l'air. Ceux qui revenaient en vie étaient généralement passé à tabac si ce n'est pas mutilé. Disons que cela dépendait de qui se chargeait de le faire parler et comme ce genre de personne se croit supérieur au point de penser que les Celkhanes allaient le laisser faire et même l'aider à se renflouer. Au final, la venue de l'armée de Caelestis sonnait bien pour les esclaves et mal pour les esclavagistes derrière ce trafic. Ici, ça ne faisait pas exception. Après tout, outre la vente, il y a la prostitution et pire encore, au point de transformer des enfants en jeunes adultes pour servir de jouet sexuel. En temps normal, elle trouverait déjà ça immonde mais maintenant qu'elle était mère, elle n'allait pas en laisser un seul en vie. Ou si, juste pour remettre ses petites à leur état normal, après, ce sera la mort.

En compagnie d'Almma, elle laissait Rinako bavarder avec elle, Suki n'était pas la plus douée sur le plan social, surtout en mission, elle écoutait et prenait des notes de ce qu'elle savait de ses filles, leur nom et pouvoir, ce qui se passait ailleurs dans le complexe, autant dire que ce n'était pas encore terminé cette mission. Voyant leur position étant la plus proche d'un autre groupe, autant saisir cette occasion sans trop s'attarder. Tous au même endroit, ça peut sentir mauvais.

« D'accord, allons-y alors mais une fois sur place, il va falloir renforcer la position avec d'autres soldates. »

Le tout était de trouver le bon équilibre pour que le groupe d'esclave soit en sécurité et que de leurs côtés, elles puissent mettre fin à ces horreurs sans avoir besoin d'appeler des renforts. Affaiblir une position peut être une mauvaise idée, surtout si leur adversaire comptait dessus pour attaquer ailleurs. Elles ne savaient pas combien ils étaient ici et même si le renfort des deux femmes était le bienvenu, c'était risque de se fier entièrement à des personnes qu'elles ne connaissaient pas.
Arrivant à la position, Suki et les autres pouvaient commencer à rassurer les enfants et les autres groupes commençaient aussi à arriver, il était temps de commencer à former des groupes et se renseigner sur les choses importantes pour la suite de la mission.

« Almma, ta sœur peut nous fournir certaines informations via ses drones ? Le nombre de scientifique restant ici, de gardes, de piège, leur position, bref, tout ce qui est bon à savoir avant de venir les dénicher dans leur cachette ? »

Soit ils se cachent, soit ils se préparent à attaquer donc autant ne pas leur laisser le temps d'agir, de les prendre par surprise et en finir avec eux.
Journalisée

Rinako Yukimitsu
Humain(e)
-

Messages: 283



Voir le profil
FicheChalant
Description
Humaine,Celkhane, dans l'armé pour luté contre l'esclavage
« Répondre #17 le: Octobre 14, 2017, 01:07:31 »

Le plan était donc simple rejoindre la position des enfants, les calmés et les rassurée puis les escorté en sécurité. Il fallait ensuite neutraliser les responsable de ses horreurs et faire escortes qu’ils ne causent pas de perte chez les esclaves et leur forces. Rien n’était encore fini et puis il y avait ses deux filles étrange, même si elles semblaient prête à coopérer rien ne garantissait que tout ça ne soit pas un piège.

Avant de partir Suki demanda si la sœur d’Almma pouvait leur transmettre un maximum d’information. Se servant du plan Almma leur montra différent points.


-Ici se trouve comme je vous ai dit, les esclaves regroupé par ma sœur, ils s’y sont sous sauf celle qui est avec nous. Tout le système informatique et la sécurité est sous le contrôle de ma sœur. Quelque hommes traine dans les couloirs, mais les drones les traques et les élimines. Il ne reste presque plus de force parmi les ennemis. Par contre il reste un groupe d’homme qui semble être des mercenaires engagé pour la défense. Une partie a survécu et ses reclus ici.

Elle montra un point sur la carte. Une salle qui se trouve entre les esclaves et l’autre groupe celkane qui avait réussi à rentrer.  Pour eux donc la voie était libre jusqu’à rejoindre les enfants.  Le groupe avança alors suivant le plan, mais avec quand même une grande méfiance. Surtout Suki qui surveillé Almma.  C’est par ce qu’elle savait que Suki veillait que Rinako se permettait de lui faire confiance. Les deux se complétait à la perfection, ce n’était pas la méthode du bon et du mauvais flic, mais ça s’en rapprochait dans un certain sens. Après une avancé sans mauvaise rencontre l’équipe arriva devant une salle gardé par trois drones. Ses dernier à leur arrivé s’écartèrent leur laissant la vois libre et se passèrent de façon à les couvrirent. Rinako s’approcha de la porte de la salle et l’ouvrit. C’était une salle de réunion avec une grande table et des chaises avec sur le font un grand écran. Mais se que Rinako vue de suite fut le nombre de jeune fille nue, dans un état de pleur, de peur et de panique. On reconnaissant facilement des signes que ses jeunes filles n’avaient pas l’âge qu’il semblait paraitre. Rinako s’en retrouva si chamboulé qu’elle se mit la main devant la bouche se sentant prête à pleurer elle aussi. Ce qui leur était arrivé devait être si horrible. Heureusement Rinako se remit rapidement de ses émotions, elle était une soldate en mission et elle devait les rassuré. Elle se tourna vers la petite fille qui c’était déjà attaché à elle.

-Moly viens te montré, montre leur qu’elles aussi on peut les sauvés. [/color][/b]

Elle se tourna vers toutes les filles de la salle.

-il ne faut pas avoir peur de nous, on est là pour vous sortir de là. Il vas falloir nous suivre et resté silencieuse. On va faire tout ce qui est en notre pouvoir pour vous rendre votre corps et votre liberté.

Cette fois elle se tourna vers Suki le visage déterminé et toujours un peu chamboulé.

-On doit les sortir d’ici et vite.

Journalisée

Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Messages: 470


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #18 le: Octobre 30, 2017, 09:36:00 »

Comme toujours Suki était impatiente de trouver les coupables pour leur faire cracher des aveux et des solutions avant de pouvoir se défouler et potentiellement leur faire mériter un procès. Mais quand le coupable est l'évidence même, à-t-on besoin de ça ? Suki n'était pas une des cinq femmes qui dirigeait Caelestis, elle n'était qu'une soldate pour son armée et pas du plus haut des rangs en plus donc son avis n'était pas si important. C'est une chance que les lois sont plus du côté de l'arme, pour ce qui concerne les esclavagistes et autres marchand d'humains. Toujours sérieuse dans son travail, elle cherchait le plus d'informations auprès d'Almma et sa sœur, par chance, toute la partie informatique était de leur côté. Les quelques soldats restants étaient traqués. Mais pour ce qui était de la solution pour guérir les gamines, elle restait sceptique.

Non pas qu'elle ne leur faisait pas confiance mais qu'est-ce qui leur prouve que leur retour à la normale est définitif ? Même avec les scientifiques, peut-être qu'ils n'ont pas la solution définitif pou remettre les choses en ordre mais dans le doute, il serait judicieux d'avoir un ou deux scientifique prêt à coopérer, juste au cas où. Mais même sans ça, il restait encore des mercenaires dans le coin. Toute façon, avec ou sans, il ne faut jamais relâcher sa vigilance en mission, jamais ! Suki reprenait la route avec Rinako pour aller vers un endroit où d'autre esclaves devaient se trouver et en passant la porte, dans cette sorte de salle de réunion, les filles réunis au fond semblaient aussi âgée qu'elle et Rinako, et pourtant leur regard, leur réaction trahissait cet âge. C'était des enfants, tout simplement.

Rinako fit le premier pas avec Molly pour les convaincre de sortir de la salle, sa petite amie était déterminé, c'est une très bonne chose. Suki relâchait son arme, la laissant en bandoulière sur elle en installant la sécurité quand même avant de montrer un visage plus doux que le regard froid et distant qu'elle affichait en mission. À son tour, elle tendait la main en prenant une voix plus calme.

« Venez les filles, on va rejoindre les autres et on vous ferra sortir d'ici. »

Surtout que si des mercenaires étaient dans le coin, il faut agir vite, quitter cet endroit et stopper cette autre menace. Qui sait si d'autres esclaves se trouvaient dans le coin ? Almma et sa sœur pourront l'en informer mais peut-être qu'une ou deux esclaves ont échappés aux caméras ou servait d'otage ? Allez deviner. Doucement, mais sûrement, elles faisaient sortir les filles paniqué, espérant que toutes iront bien. Alors que les dernières sortaient, un bruit sourd se fit entendre, un placard en métal s'ouvrait alors qu'un scientifique venait tirer une fléchette dans le cou de Suki, laissant un produit commençant à s'infiltrer en elle. Premier réflexe, elle le jetait au sol une fois retirer avant de venir coller une bonne droite à ce scientifique qui devait avoir le nez cassé.

« Tu m'as fait quoi sale pourriture !!! »
« Pas assez ! Pas assez ! »
« Pas assez de coups ? Ça peut s'arranger ! »

Elle donna un nouveau coup au visage en espérant que les petites ne regardaient pas ce qui se passait mais après un deuxième coup au visage, le scientifique continua sa phrase.

« Je voulais... vous faire vieillir pour... v-vous rendre faible et lente mais... la quantité est trop basse... »
« Tu tombes bien, on va te garder en vie juste assez pour savoir votre formule et obtenir un remède au cas où en plus de maisons close, vous avez vendu des enfants taille adulte. Alors, estime-toi heu-gh... Haaaarrrr putaiiiin !!!! »

Suki commença à se tortiller de douleur en laissant le scientifique la bousculler pour partir mais évidemment une autre Celkhane venait le bloqué, il n'était pas tout jeune. Pour Suki, elle venait de recevoir la même formule que les petites mais étant déjà une jeune adulte, son corps grandissait rapidement aussi, prenant plus de forme, les os grandissaient mais gagnés environ une dizaine d'années en un claquement de doigts, elle avait mal à tout ses os. Elle était en sueur, son cœur battait vite mais, mis à part qu'elle semblait plus adulte, et un peu fiévreuse, elle allait bien.

« Toi... Tu vas pas aimer la suite... »

Elle se relevait avec l'aide de Rinako et première constatation, elle était plus grande qu'elle, de quelques centimètres mais dire qu'elle avait presque une tête de moins depuis le retour de sa petite amie ça... ça faisait bizarre. De même qu'elle avait plus de poitrine mais ça restait un détail. Une chance que les tenues Celkhanes soient aussi résistantes qu'élastique.

« On verra après pour moi... faut d'abord soigner les enfants... »

Elle retrouvera son apparence normale après la mission, d'abord, les gosses, mais tout d'abord, sortir d'ici, ça, c'est autre chose.
Journalisée

Rinako Yukimitsu
Humain(e)
-

Messages: 283



Voir le profil
FicheChalant
Description
Humaine,Celkhane, dans l'armé pour luté contre l'esclavage
« Répondre #19 le: Novembre 22, 2017, 05:13:16 »


Rinako avait réussi à attirer l’attention des enfants, voir l’une des leur redevenue normal leur donna un espoir à quoi s’accroché. Puis Rinako devenue mère de deux charmante petite fille, dégageait une aura maternelle qui attira naturellement ses enfants en détresse. Rapidement elles cherchèrent à se regrouper autour d’elle qui tendait les bras, même si dans leur corps actuel les enlacé n’était pas simple. Mais un bruit attira son attention. Une armoire ouvrit et un homme en blouse blanche sortie et tira sur Suki. Subitement elle sentie la peur l’envahir, la rage aussi et ut envie d’abattre l’homme immédiatement avec une boule de feu. Sauf que Rinako su gradé son calme de militaire, voyant vite que suki ne semblait pas blessé et que c’était une seringue et non une balle qui l’avait touché. Tué l’homme était un risque de ne pas savoir se qui lui avait était injecté.

L’effet commença à se voir, Suki soufrait alors que son corps commençait à vieillir, rapidement elle se précipité vers elle pour la soutenir. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre qu’elle venait de subir une dose se qui avait changer les enfants. L’homme profita pour se libérer de l’emprise de Suki pour tenter de s’enfuir heureusement une soldate le neutralisa rapidement. La dose que Suki avait reçut semblait faible et l’avait vieilli que de quelques années, mais suffisamment pour constater des changements. Déjà elle était maintenant plus grande qu’elle, des formes plus mature et développé, ses cheveux avait grandit et même trop.


-Attend bouge pas.

Rinako sortie une lame de sa combinaison et attrapa ses cheveux pour en couper une partie. Il serait dangereux que ses cheveux trop longs l’entrave ou la fasse trébucher.

-Je t’arrangerais ça plus tard.

Pendant se temps Almma c’était approché des enfants et les avait examinés montrant une douceur rassurante. Puis le fait que Moly je cramponnait à elle depuis que Rinako l’avait lâché, aidait aussi à leur confiance. Elle se tourna alors vers Suki qu’elle voyait comme la chef de groupe.


-J’ai vérifier avec les données de ma sœur, elles sont toutes là. J’ai téléchargé toutes les données nécessaires pour leur rendre à toutes leurs apparences normales. Par contre pour vous…je n’ai pas les données qu’il me faudrait…J’ai peur de pas pouvoir vous rendre parfaitement comme vous étiez.

Journalisée

Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Messages: 470


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #20 le: Décembre 07, 2017, 08:35:52 »

Cette saleté ! Suki rêvait de lui faire la peau, de lui faire subir mille morts avant qu'il ne puisse rendre l'âme mais elle devait se concentrer pour ne pas effrayer les filles pour le coup, ainsi que le laisser vivre pour lui faire cracher le remède. Si les filles pouvaient l'aider à retrouver son ancienne apparence, elle ne voulait pas trop compter sur elle. On est jamais mieux servi que par soi-même après tout, non ? Auprès de Rinako, elle souffrait encore, sentir ses os pousser d'un coup comme ça n'avait rien d'agréable, c'était une change que les tenues Celkhanes, inspiré de celle des Tékhanes soient élastique. Elle se redressa doucement en se tenant à sa petite amie, il n'y avait qu'en mission qu'elle savait garder son sérieux sinon, cette petite étreinte aurait pu être une occasion de la regarder tendrement mais pas en mission. Surtout, quand elle souffre.

« Merci... »

Elle observait sa main, fermant le poing avant de l'ouvrir, le fait d'avoir sa poitrine aussi développé, ça la changeait totalement comparé à d'habitude mais ça ne devrait pas gêner ? Rinako venait couper aussi un peu ses cheveux car il n'y avait pas que son corps qui avait grandit, retrouvant ainsi une longueur habituelle, c'était déjà plus pratique. Elle fit un nouveau signe de tête à Rinako qui était un peu plus petite qu'elle une fois debout. Voilà qui changeait aussi. Alma était venue la voir pour lui signaler que les filles étaient toutes là mais que pour Suki, elle n'était pas sûre de pouvoir la rendre comme avant.

« Pensez d'abord aux petites... On verra après pour moi... »

Qu'on ne lui demande pas de courir un marathon, là, elle ne pourra pas tenir mais trouver la sortie avec les mômes ne devrait pas trop poser de soucis si aucun danger ne se presser devant. Celle qui bossait avec Alma avait peut-être éliminé les nuisibles du coin mais d'autres se planquaient peut-être comme ce scientifique sortie de nulle part donc attention à ne pas trop s'endormir sur ses lauriers. Suki modifia légèrement la composition, quelqu'un devait remplacer sa position, elle, elle resterait au centre avec les enfants, quelqu'un prendrait sa position, en cas d'attaque, mieux vaut quelqu'un dont les muscles et les os ne la fasse pas souffrir. Elle avait la haine contre ce type mais ça resterait leur prisonnier pour le moment, non seulement pour lui faire cracher le remède mais peut-être des informations plus précieuse ? Qui sait, il connaissait peut-être l'organisation qu'elles traquaient, cet endroit n'était peut-être qu'une branche qu'elles coupaient, elles, elles veulent couper les racines après tout. Tous rassembler, chacune devait rester sur ses gardes et avancer prudemment, la vigilance vaut mieux que le piège.
Journalisée

Rinako Yukimitsu
Humain(e)
-

Messages: 283



Voir le profil
FicheChalant
Description
Humaine,Celkhane, dans l'armé pour luté contre l'esclavage
« Répondre #21 le: Janvier 03, 2018, 01:13:12 »


Rinako restait au pré de Suki, mais gardait un œil sur les enfant « adultisé », c’était bien sûr leur priorité. Rinako se tourna vers les autres soldates.

-Il faut protéger Almma, pour l’instant elle est notre meilleure chance de rendre leur apparence aux l’enfants. Il faut embarquer aussi cet homme, c’est une possible source d’information.


Par précaution, l’une des soldates sorties des menottes et avec l’aide de celle qui le retenait, elles firent en sorte qu’il soit neutralisé et ne puisse s’échappé.
Almma regarda tout le monde dans la pièce puis se recula légèrement.


-Ne bouger pas laisser moi faire s’il vous plait.

Une nouvelle fois, une sorte de brume crépitante sortie de ses mains et se rependit dans la pièce. Chacune purent sentir comme une légère décharge, comme un petit coup d’électricité statique. La brume se rétracta alors pour être de nouveau absorbé par les mains de la jeune fille.

-Voilà j’ai enregistré vos données génétiques, si l’une de vous se fait de nouveau piquer, j’ai les données nécessaires pour vous restituer comme je l’ai fait avec l’enfant.


Elle se tourna vers Suki.

-Pour vous, ça va être plus compliqué sans ses données, je suis désolée.


Rinako ne lui en voulait pas, après tout qui aurais pur anticipé une telle chose ? Mais au moins maintenant tant que cette Almma serrait en vie, elles avaient une garantie de retrouvé leur apparence. Du moins si elle disait la vérité bien entendue. Rinako se tourna vers la responsable de la communication. Une soldate qui tenait l’information avec l’autre équipe entrée et celle encore dehors. L’idée était simple, échanger sa place avec Suki. Sa petite amie était peut-être moins en état, mais elle pouvait facilement faire le rapport aux autres et en plus pouvait coordonner l’avancer vers la sortie. La soldate pouvait elle prendre sa place dans la formation.
Avec l’aide de d’Almma et Moly, Rinako regroupa les enfants pour les faire suivre. Il était temps de les évacuer.  Le premier groupe de combattante ouvrit la vois en sortant de la pièce. Plusieurs drones les couvraient, c’était à la fois rassurant et effrayant, si jamais Almma et sa sœur les trahissaient, elles étaient très exposées à ses machines. Ce fut ensuite le groupe des enfants et des soldates qui les encadrais pour les protéger. En fin de troupe un autre groupe de soldate qui les couvraient. C’était quand même dangereux, car elles n’étaient pas suffisamment nombreuses pour protéger tant de monde. Heureusement toutes avaient de l’expérience de ce genre de situation.
Rinako avait confiance, Suki avait pris les commandes et à l’aide des informations transmise par Almma avec sa tablette, elles avaient toutes les informations en temps réelle de tout se qui se passaient dans le bâtiment que les capteur et caméra pouvait capter. Pour évacuer les enfants, elles avaient un gros avantage.
Journalisée

Suki Tetsuhiko
Humain(e)
-

Messages: 470


Lt. Celkane anti-esclavagisme.


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #22 le: Janvier 16, 2018, 02:46:24 »

La mission se déroulait plutôt bien pour le moment bien que Suki faisait face à un imprévu, sentir une poussée de croissance de plusieurs années en quelques secondes. Elle se demandait si cette chose obligeait le corps à changer ou bien si cela restait son apparence qu'elle aurait dans quelques années si rien ne change ? Elle pourrait bien poser la question à cet enfoiré mais la seule question qu'elle pourrait lui demander, c'est si elle arrache d'abord sa couille droite ou gauche, pas de quoi pousser bien loin la discussion. La simple vue de ce salaud lui donnait des envies de passer ses nerfs sur quelqu'un ! Il n'était peut-être pas le gars qui profitait de ses fausses adultes qui étaient des gamines mais c'était lui qui permettait cet horrible machination. Les autres étaient peut-être mort et il ne restait donc que lui à qui elles pouvaient tirer les vers du nez.

Car ces types étaient-ils les seuls dans le coin où bien n'étaient-il que la branche d'un arbre de réseau douteux basé sur les esclaves ? Elle n'en savait que trop rien, il faut espérer que ce type avait les réponses qu'elle recherchait, elle lui collera une balle entre les deux yeux plus rapidement que s'il ne délie pas sa langue. Rinako venait faire échanger la place de Suki avec celle charger des transmissions, elle aurait bien refusé le poste mais c'était plus prudent pour elle. Il ne faut pas surestimer ses compétences. Ses muscles et ses os la faisait encore souffrir mais au moins les gamines avaient repris leur apparence d'enfant. La majorité avait environ dix ans en regardant bien mais certaines avaient plutôt cinq ans, voir moins... Elles avaient seulement le physique d'une gamine de cet âge-là, leur regard disait bien autre chose. C'est en voyant ce genre de chose qu'elle faisait des efforts pour ne pas écraser la tête de ce type à même le sol. Mais elle ferrait peur aux gamines et elle devait avoir le remède pour retrouver sa forme d'avant. Chaque pas lui laissait une certaine douleur surtout au niveau des genoux mais elle serrait les dents et avançait.

Il ne faut pas surestimer ses compétences. Ses deux filles ne semblaient pas avoir l'air contre elle mais qui sait ? C'était peut-être des mercenaires engagés par un concurrent pour mettre des bâtons dans les roues de ses derniers ? Il ne faut écarter aucune piste pendant leur mission. Gardant un œil partout, Suki cherchait la petite bête louche derrière tout ça mais les filles gagnaient tour à tour les vaisseaux, les soldates les aidaient du mieux qu'elles pouvaient, il y avait quelques pédopsychiatre dans le lot pour tenter de rassurer au mieux les enfants. Une fois les enfants dans le vaisseau, à l'abri de leurs yeux, Suki venait faucher les jambes du scientifique, qu'importe si elle aussi souffrait de ce coup, elle serrait les dents en braquant une arme sur lui.

« Il reste quelque chose dedans ? Renfort ? Des gosses cachés ? Des choses qui pourrait nous être utile ? »
« D-de quoi ? »
« Réponds moi où tu vas comprendre ce que c'est que se balader avec un genou en moins ! »
« N-nn-on, rien du tout ! Il y a rien ! »

Retirant son arme, elle se tourna vers Almma.

« Faites sortir votre alliée de là, on doit faire sauter cet endroit pour que personne ne vienne recopier ce qui s'y faisait. »

Espérant que les trafiquant d'humains du coin abandonne leur commerce pour ne pas voir arrivée la même chose. Elle se tournait vers Rinako en gardant un œil sur ce sac à merde au sol. C'était bizarre de la regarder, avant, elle levait toujours les yeux vers elle pour la regarder dans les yeux, là, elle devait un peu baisser les yeux... C'était très bizarre.

« Vous serez prête vous et votre amie à nous suivre sur Caelestis ? Au moins pour être sûre que les petites ne vont pas retrouver leur forme adulte et pour m'aider à retrouver la mienne ? Vous serez admises comme invité de l'armée, il ne vous arrivera rien et vous pourrez aider nos scientifiques. Une fois terminé, vous pourrez sûrement rester un peu ou être déposé ailleurs. »

Elles avaient bien aidé sur cette mission, c'était le moins qu'elles puissent faire. Son corps continuait de lui faire mal mais elle faisait avec. Elle avait enduré bien pire.
Journalisée


Tags: caelestis  
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox