banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Tout commence par une rencontre... [PV Kanade Yume]  (Lu 4621 fois)
Ayame Himetora
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 29



Voir le profil
Fiche
« Répondre #30 le: Décembre 29, 2017, 04:59:37 »

C'était si bon, si délicieux. Elle pourrait en prendre goût. Elle en a pris d'ailleurs goût car ce second baiser était plus long mais aussi meilleur. Ayame resta sur elle, son poids l'empêchant de fuir pendant ce petit baiser. Même terminé, attendant sa réponse, elle l'observait avec une pointe de désir dans les yeux, voulant goûter une fois de plus à ses lèvres et sa langue, mais aussi une pointe de domination. Oui, elle voulait sa réponse et bien plus encore. Mais pour le moment, elle prenait son mal en patience avec une patience presque insoutenable.

Cela la faisait sourire de se savoir douée alors que c'était après tout son premier baiser. Au moins, elle avait sa réponse, elle avait aimé. Ce qui déclenchait la seconde phase de son plan mais qui n'était pas obligé de se faire dés maintenant. À voir la rougeur sur les joues de Kanede, elle partageait ce sentiment de chaleur, d'une certaine gêne mais d'un plaisir coupable. Alors quand elle demandait à partir, elle étira un peu son sourire avant de se relever pour laisser Kanede quitter sa maison. En silence donc, elle libéra sa place. Ce silence en disait quand même long, ce sourire n'avait rien d'innocent et pourtant, elle n'était pas en train de faire d'elle sa prisonnière, lui ouvrant la porte de sa chambre. Ce ne fut qu'une fois en bas, au moment de reprendre ses chaussures qu'elle ne lui ouvrait pas de suite la porte de sortie.

« Tu peux venir ici quand tu veux, ma porte te sera toujours ouverte. Surtout, si tu souhaites essayer de nouvelles choses. »

Elle ne la taquinait pas, elle disait la vérité même si elle savait qu'elle n'allait pas la revoir ce soir sonné à sa porte. Elle prit le temps de griffonner quelque chose sur un morceau de papier avant de le lui tendre.

« Garde ce numéro si jamais tu veux me parler ou juste m'envoyer un message. J'enregistrerais ton numéro si tu me contactes. »

Pour être franc, elle va la laisser tranquille ce soir, elle allait revenir la voir que demain, à un moment bien précis, rien à voir avec la bibliothèque. Ayame comptait bien refermer son emprise sur elle, elle avait goûté à la domination et elle comptait bien en avoir plus encore. Mais pas ce soir. Inutile de trop en faire. Avant d'ouvrir la porte, elle ne venait pas l'embrasser mais la prendre entre ses bras, un simple câlin. 

« Fait attention à toi sur la route et à demain, Kanede-chan... »

Oh oui, demain sera une grande journée encore. Pas de culotte dans un sac ou autre mais Ayame comptait bien affirmer son rôle de dominante et faire de Kanede son jouet, rien qu'à elle... Ouvrant la porte, elle laissait filer Kanede dans un faux sentiment de sécurité, un petit signe de la main. Elle se demandait comment Kanede allait gérer ses deux baisers ? Parce que demain, Ayame va passer à la vitesse supérieure mais pour ça, il faudra lui attendre que cette dernière fasse un tour aux toilettes. Sauf si Kanede la devance en échappant à sa surveillance ou venant à elle dés le matin rester à ses côtés mais ce serait étonnant de la voir folle amoureuse. Cela dit, ça pourrait toujours aller dans son sens, donc ça ne changerais pas ses plans... Reste à savoir si elle va tenter de la contacter ce soir ? Là aussi, Ayame avait un doute...
Journalisée

Kanede Yume
E.S.P.er
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 123



Voir le profil
Fiche
Description
Fille de la déesse Kumiho Yume, déesse des rêves. Kanede Yume vit plusieurs vie a travers de rêve sans le savoir ni connaitre sa vrais mère. Ni ses origines divines.

Kanede Asami : Un rêve d’une vie de lycéenne normal
Kanede Imisu : Un rêve d’une vie d’Esclave 
Kanede Shadow : Cauchemar d’une vie de bête tueuse
« Répondre #31 le: Janvier 27, 2018, 12:51:45 »


Enfin elle sort de dessus moi…pas qu’elle soit vraiment lourde, prenait un judoka qui cherche à faire le beau en faisant des prises à sa petite sœur et là vous verrais se que c’est être lourd et pas que par le poids…Elle ne dit plus rien…elle à peu être mal pris le fait que je lui ai dit que je voulais partir ? Si la situation n’avait pas été si gênante j’aurais tant aimé échanger avec elle. Parler de livre, de nos auteurs, des personnages qui nous as marqué…pourquoi il faut que ça part comme ça avec elle ?

Me voilà déjà en bas…on vas vraiment se quitter comme ça ? Ouf elle m’adresse la parole…revenir ? Testé de nouvelle chose ? J’ai un peu peur de se qu’elle peu avoir en tête…Oh son numéro, peut-être qu’on pourrait échanger plus sagement ainsi. Je vais le prendre bien sûr.


-Merci, je l’enregistrerais chez moi.

Voilà dans la poche avec mon téléphone. Qu…quoi ? Pourquoi elle me prend dans ses bras ? Elle est vraiment tactile cette fille, je commence à comprendre pourquoi elle à du mal à avoir des amies. Plus ça va plus je l’imagine dans un Yuri…je sens qu’elle va m’inspirer un personnage.

-Euh oui à demain…

Pouah qu’elle aventure…Au moins je n’ai pas le temps de m’ennuyer avec elle. Heureusement je n’habite pas loin…N’empêche maintenant je sais comment est un vrais baisé…Elle est spécial, mais pas méchante…Elle est peu être se qu’il me manque pour inespéré mes histoires ? Non faut pas que je pense comme ça, j’aurais l’impression de vouloir devenir son amie par intérêt…

-Je suis rentrée !

Hum ? C’est bien calme, surement que tout le monde est au dojo. Je vais en profiter pour réviser au clame…



Ah…j’ai bien manger, j’ai bien avancé dans mes révisions et j’ai même écris une bonne partie de mon histoire. Je suis bien inspiré se soir ! Bon avant de dormir, je vais lire un peu.

Se livre est vraiment très prenant, j’ai bien fait de l’emprunter à Himetora. Elle à une collection riche, faire nos échanges de livre, vas être très intéressant. Tien je vais lui envoyer un message avant de dormir, pour la remercier et lui passé mon numéro.


« Bonsoir Himetora! C’est Asami Kanede.
Je te remercie pour ton livre et je te laisse mon numéro.
J’espère que demain on pourra commenter un peu se livre ?
Bonne nuit ! »

Bon voilà, elle a mon numéro. J’espère qu’on pourra échanger normalement sur les livre cette fois… Aller au dodo.


Journalisée

Ayame Himetora
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 29



Voir le profil
Fiche
« Répondre #32 le: Février 07, 2018, 02:23:28 »

Parfait, c'était parfait. Ayame avait eut son baiser, même deux et Kanede ne l'avait ni repousser, ni même dit qu'elle n'était pas intéressé. Plus elle la fréquentait et plus elle voyait ses serres se resserrer autour de sa proie. Aujourd'hui fut une journée riche en événement pour elle, mais elle en voulait plus. Dans les livres de relation lesbienne, il y avait toujours deux cas, le cas un peu trop rose bonbon où c'est plein de mot doux et de caresses entre elles ou alors plus osée et sensuelle avec une dominante et une dominée. Pas forcément du SM, Ayame n'était pas spécialement attiré par ça pour le moment, mais elle aimait ce personnage si autoritaire qui ordonnait à sa partenaire. Elle avait beau dire non, elle finissait par le faire en savourant être le chose de la dominante... Elle voulait connaître cette sensation et faire de Kanede sa chose. Cela semblait si bon, si délicieux quand ça se trouvait entre les pages d'un livre et elle avait pu voir que le baiser était bien mieux en vrai que ce qui était écrit dans les livres alors ce genre de rapport... ce doit être encore mieux que ça ?

Le temps passait, Ayame réfléchissait à demain et elle savait comment procéder à la suite pour commencer à avoir une emprise sur elle. Elle ne voulait pas jouer la dominante sadique qui lui fait faire des choses dégoûtantes, mais plutôt celle qui la force à avouer qu'elle aime ce qui se passe en réalité. Elle savait que certaines personnes avaient du mal à avouer que des choses leur plaisait, surtout dans le sexe, c'était même une chose fréquente dans les romans mais elle n'était pas sotte, elle savait que ce n'était pas forcément vrai, ni faux pour autant. Elle savait quand elle allait devoir n'attaquer demain, pas dés leur retrouvaille non, mais cela se fera forcément à un moment de la journée, peut-être le matin ou alors le midi, voir le soir... Elle savait quand passer à l'attaque et elle allait guetter ce moment où Kanede ira aux toilettes et si rien ne se passe, elle ira lui demander de l'accompagner pour passer à l'attaque.

Lisant le petit mail reçu le soir même, elle souriait, pianotant quand mots pour lui répondre tout de même.

« Pas de soucis pour ça, ce sera avec plaisir ! Passe une bonne soirée et une bonne nuit. On parlera aussi de ta nouvelle. À demain. »

C'est parfait, son piège se referma petit à petit. Demain, elle ne parlera pas du baiser, uniquement du livre et ce que Kanede voudra parler. Mais une fois son plan en action, elle fera tout pour que son plan fonctionne... Et au petit matin, Ayame était à son endroit habituel et favori, entre les rayons de la bibliothèque, cherchant un livre qui aurait pu échapper à ses yeux et qu'elle pourrait lire, mais autant dire que ce genre de chose était assez rare. Mais bon, même sans livre à lire, ici, ça restait bien plus calme que le reste des endroits du lycée donc ça restait un endroit idéal. Quelques personnes venaient y travailler, parfois gâcher la tranquillité de cet endroit, mais le matin, c'était quand même rare. Quand elle aperçut Kanede, elle se rapprocha d'elle, tout sourire, sans arrivée pensée visible sur le visage et la saluait avec un léger sourire.

« Bonjour, Kanede-san. Tu as bien dormi, j'espère ? »

Jouons le jeu pour le moment...
Journalisée

Kanede Yume
E.S.P.er
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 123



Voir le profil
Fiche
Description
Fille de la déesse Kumiho Yume, déesse des rêves. Kanede Yume vit plusieurs vie a travers de rêve sans le savoir ni connaitre sa vrais mère. Ni ses origines divines.

Kanede Asami : Un rêve d’une vie de lycéenne normal
Kanede Imisu : Un rêve d’une vie d’Esclave 
Kanede Shadow : Cauchemar d’une vie de bête tueuse
« Répondre #33 le: Mars 10, 2018, 12:23:10 »


Le lendemain :

Qu’es que c’était brillant ce matin…Sérieux cinq mecs qui font leur kata en gueulant au petit matin, comment se réveillé en douceur dans ses conditions là ?

-Vivement que je sois arrivé au lycée…

Sérieusement es que c’est normal pour une fille de mon âge d’être pressé d’arrivé en cours ? Pff après je m’étonne qu’on m’appelle la binoclarde intello…alors que j’ai tout juste la moyenne en plus…Bon me voilà arrivé, le premier cours est dans vingt minutes, j’ai le temps d’aller faire un tour à la bibliothèque. Normalement à cette heure-là il devrait il n’y avoir personne. Quoi que, je vois des sacs à l’entré donc si…Oh Himetora ! Mince je vais la voir ou…Elle m’as vue alors allons s’y.

-Bonjour Himetora. Euh oui et toi ?

Bien dormi ? C’était d’un banal comme question. Enfin faut bien commencé par quelque chose.

-J’ai lu une partie de ton livre avant de m’endormir. J’ai déjà hâte de connaitre la suite.

C’est vrai que je risque à la croisée souvent ici maintenant. Ah non je ne dois pas penser à la veille, surtout ici au lycée et entre les livre en plus. Sa ferrais trop clicher…non mais ce n’est pas ça que je dois penser…

-Toi aussi tu aimes bien venir ici avant d’aller en cours ? C’est toujours plus calme que dehors.

Les cours ne vont pas tardé, j’ai pas souvent l’habitude de parler le matin comme ça avant de commencer. C’est sympa d’avoir une amie quand même.

-Bon je te dis à plus tard, le première cours vas commencer.




Pff…math, science, histoire, c’est barbant tout ça quand même. Enfin les cours en euh même ça va, mais mes retardé de camarades…ils ne peuvent pas rester calme ? Entre les mecs qui passe leur temps à maté les filles, ceux qui font les cons avec leurs boulettes et ceux qui dorment…Bon moi je dessine mais au moins moi ça me sert à quelque chose.

Bon enfin la pause. Tien ? Une de ses renardes ! Et comme d’habitude personne ne les remarques. Pourquoi quand elles apparaissent il n’y personne d’autre que moi qui arrive à les voir. Bon je vais la suivre…Elle vas vite, elle a tourné à droite… et merde déjà perdu de vue…grrr c’est toujours comme ça. Bon tant qu’a être passé par là allons au toilette de toute façon c’était prévue.
Journalisée

Ayame Himetora
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 29



Voir le profil
Fiche
« Répondre #34 le: Avril 04, 2018, 02:49:07 »

Petit à petit, Ayame arrivera à ses fins, maintenant qu'elle avait lancé l'appât, elle devait attendre qu'elle morde avant de remonter le beau poisson. Une image sur la pêche... Loin d'être sexy. Bref, elle pensait croiser Kanede ici et c'était bien le cas, ce qui ne pouvait que l'arranger. En échangeant quelques banalités, leur nuit, le bouquin qu'elle lui avait prêter, elle en profitait pour la féliciter sur sa nouvelle, elle l'avait lu d'une traite, et même si ce fut assez long, elle avait un avenir prometteur si jamais elle continuait sur cette voie. 

« Matin, midi, soir, tant que je suis au lycée et pas obligé d'être en classe, je suis ici, c'est simple. »

Les salles de cours où des tas d'élèves l'insupportent par leur simple présence, de même pour les couloirs, même le toit n'avait plus ce calme que l'on mentionnait si souvent. Au moins, ici, quand les gêneurs sont trop bruyants, ils se font sortir. En plus, ça restait son coin favori, même si elle avait déjà lu la plupart des livres qui l'intéressait, c'était toujours mieux qu'ailleurs. Se quittant pour les cours, Ayame en fit de même peu de temps après avant de garder un œil attentif sur elle, non pas qu'elle la fixait, mais dés qu'elle allait se lever, elle allait en faire de même. Pour quitter la classe, il n'y a pas trente-six solutions, les toilettes, l'infirmerie ou la pause inter-cours. Quand elle quitta donc sa place, elle se fit de même, la suivant à distance raisonnable, ignorant où elle allait mais quand elle la vit passer la porte des toilettes, elle accèllera le pas, espérant être seule avec elle.

Elle poussa la porte et se jeta sur celle qui allait se fermer. Elle a manqué de se coincer les doigts, mais quand elle ouvrait la porte en voyant Kanede, elle pouvait crier victoire.

« Cela ne te dérange pas que je t'accompagne ? »

Non, pas de choses dégoûtantes, mais de toute façon, elle s'invitait, veillant à bien fermer la porte derrière elle, observant son amie avec quelque chose de sadique sur le visage. 

« Tu as dû le remarqué comme moi vu qu'on lis le même genre de lecture, mais rares sont les histoires qui commencent simplement par un couple ou deux personnes allant dans le même sens. C'est toujours une prédatrice qui sait ce qui veut et une autre qui subit ses envies avant de la rejoindre... »

L'image de base de bien des histoires, la petite hétéro qui pense ne rien ressentir pour les filles et qui va tomber sur la route d'une lesbienne dominatrice qui va l'emmener de force dans son univers et malgré les « non » et autres réponses de son amie, elle va succomber à tout cela et elles vont vivre de folles histoires d'amour.

« Alors tentons de voir ensemble si ce que l'on nous vend est véridique ou uniquement pour nous faire fantasmer, non ? »

Certes, tenter l'expérience ici, dans les toilettes, ça n'avait rien de romantique ou mignon, mais Ayame était décidé et à moins de la repousser de force et quitter les toilettes, elle ne pouvait pas fuir. Une mouche a déjà fui une fois collée à la toile d'une araignée ? Cela a dû se produire, mais de façon si rare. Elle se rapprocha dans ce petit espace clos, jusqu'à ce qu'elle soit contre le mur, les lycées japonais avaient un faible pour les toilettes ras du sol, contrairement aux occidentaux. Cela existait bien sur au japon, mais les écoles avaient tendance à rester fidèle à leurs traditions. Sauf si la belle sait passer à travers les murs, la fuite lui serait impossible. Elle posa les mains sur le mur, resserrant les chaînes de sa cage invisible. Elle n'était qu'à une poignet de centimètres de son visage, de son corps. 

« Que penses-tu, Kanede-san... Tu as envie de voir si les histoires que nous lisons sont vraies ? »

Cependant, elle ne lui laissait que peu de temps pour répondre, sa bouche se scella doucement sur la sienne, ses lèvres pressaient de nouveau les siennes, sa langue pénétra sa bouche pour se frotter contre la sienne, le début d'un nouveau baiser langoureux et fantastique. Ayame aurait pris goût aux baisers ? Peut-être bien...
Journalisée

Kanede Yume
E.S.P.er
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 123



Voir le profil
Fiche
Description
Fille de la déesse Kumiho Yume, déesse des rêves. Kanede Yume vit plusieurs vie a travers de rêve sans le savoir ni connaitre sa vrais mère. Ni ses origines divines.

Kanede Asami : Un rêve d’une vie de lycéenne normal
Kanede Imisu : Un rêve d’une vie d’Esclave 
Kanede Shadow : Cauchemar d’une vie de bête tueuse
« Répondre #35 le: Avril 23, 2018, 11:42:06 »


Les toilettes…c’est un peu dommage de perdre notre temps de pause à passer par là, mais ce n’est pas évident d’y aller à d’autre moment…


-Who ?!

Qu’es que viens de son passé là ? Himetora ? Mais qu’es qu’elle fait là ? Pourquoi elle rentre dans la cabine avec moi ? HIEN ? M’accompagné ? Qu’elle idée tordue elle à encore derrière la tête ?


-Euh pourquoi faire ?

Bon au moins sa semble avant tout pour discuter…mais pourquoi ici ? Sa n’aurais pas était plus simple de trouver un prétexte pour me faire revenir chez elle ? Je comprends que je sujet n’es pas à abordé devant tout le monde mais quand même…Sérieusement ? Elle veut tenter de vivre une histoire lesbienne avec moi ? Testé se qui se passe dans les livres avec moi ? Puis elle semble déterminée à joué celle qui dirige tout, en gros je serrais plus l’héroïne principal…super je suis la nunuche dans son plan…Le pire c’est qu’elle semble déterminée


-Ah…

La voilà qui m’embrasse encore…ce n’est pas si mal, je peu même me dire que c’est agréable…Rah, elle me perturbe, elle tien bien son rôle celle-là. Faut que je me calme…faut que je réfléchie à tout ça à tête reposé et pas avec sa langue dans ma bouche…Bon commencé par le repoussé doucement, voilà mes mains sur ses épaules pour la reculé. Au moins je suis au bon endroit pour une excuse.


-Himetora…je comprend se que tu veux. Je…euh…laisse moi le temps d’y réfléchir. Mais là j’ai vraiment besoin de…enfin tu vois. Je ne suis pas venue ici pour simplement parler…Je te donnerais une réponse avant la fin des cours. Ok juste le temps que je réfléchis avec les idées aux claires.


Je préférais plus de temps, mais je devine qu’elle n’aura pas une telle patience de toute façon. Es que je pourrais vraiment me lancé dans une relation entre fille ? Moi ? Sa me ferrais de l’expérience pour mes histoires…mais je dois pas le faire pour cette raison là…

Journalisée

Ayame Himetora
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 29



Voir le profil
Fiche
« Répondre #36 le: Mai 20, 2018, 01:50:18 »

Après avoir imaginer ce petit plan sous bien des formes, Ayame savait comment agir. Si la manière douce n'avait porté que de maigres fruits, car elle la savait lesbienne ou bi-curieuse, mais elle n'était pas hétéro à cent pour cent, là était son erreur. Si à sa question, elle aurait répondu n'aimer que les hommes et à la limite, aimer ce genre d'histoire, elle aurait abandonner l'idée de l'avoir pour elle mais la réponse n'étant jamais vraiment non, elle savait qu'elle pouvait l'avoir. De plus, elle tentait des approches bien trop gentille apparemment car rien ne fonctionnait. Si les bouquins qu'elles adoraient tant lui avaient appris une chose, souvent dans la même structure, c'était une dominante et une dominée, la dominée totalement lesbienne et la soumise se découvre ce penchant ou n'ose pas l'approcher. Alors il était temps d'agir de la sorte.

Les toilettes n'avaient rien de très romantique mais elles avaient l'avantage d'avoir des portes qui ferment, évitant ainsi d'être vu, même si d'autres personnes pouvaient venir aux toilettes. Elle l’embrassait en savourant ce contact qu'elle voulait laisser durer le plus longtemps possible mais Kanede la repoussait doucement, avouant qu'elle lui donnerait une réponse après les cours, le temps de réfléchir. Elle pourrait dire oui si elle serait gentille. Mais dans un roman, la dominante accepterait en rebroussant chemin ? Certainement pas.

« Tu n'as pas comprise, Kanede-chan... Tu es déjà à moi... Je suis sûre être ton premier baiser et sache que tu l'est aussi pour moi... Et il y a tout un tas de première fois que je veux découvrir avec toi... »

Des choses qui la ferait rougir de plaisir comme de honte mais aussi des choses innocentes et romantique comme une balade main dans la main, un petit pique-nique sous des cerisiers en fleurs, bref, ça peut aller du mignon au salace. Ayame secouait légèrement ses cheveux en souriant, un sourire qui sentait bon la confiance chez elle, une pointe d'autorité dans le regard. Elle posait ses mains sur les hanches de Kanede, prête à lui voler un nouveau baiser mais une autre personne entra dans les toilettes, interrompant Ayame qui écoutait ce qui se passait... Rien de spécial, juste une fille venue se raffraichir et surement se soulager un peu...

« Je vais devoir attendre ici pour ne pas éveiller les soupçons... » dit-elle tout doucement. « Mais si tu veux aussi te soulager, vas y... Je pourrais te regarder... »

Là, elle se montrait un tantinet salace et curieuse. Mais en réalité, ce n'était que pour gêner Kanede qu'elle prononçait cela, elle n'a jamais eut d'attirance pour ce genre de choses. Quand bien plaise aux autres, Ayame savait que l'urine était sale, elle n'en voulait pas être recouverte, idem pour sa chère Kanede.

« Mais si tu me le demande gentiment... Je me retournerais... »

Sa bouche n'approchait pas de ses lèvres mais de son cou qu'elle embrassait délicatement... Vu son attitude, ça pourrait très bien être du harcèlement sexuelle... Mais elle savait qu'elle avait raison pour la suite, Kanede sera avec elle, sa petite amie... Sa chose en quelque sorte.
Journalisée

Kanede Yume
E.S.P.er
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 123



Voir le profil
Fiche
Description
Fille de la déesse Kumiho Yume, déesse des rêves. Kanede Yume vit plusieurs vie a travers de rêve sans le savoir ni connaitre sa vrais mère. Ni ses origines divines.

Kanede Asami : Un rêve d’une vie de lycéenne normal
Kanede Imisu : Un rêve d’une vie d’Esclave 
Kanede Shadow : Cauchemar d’une vie de bête tueuse
« Répondre #37 le: Juin 10, 2018, 12:32:23 »


Si j’avais su qu’elle était comme ça…Il y a quoi deux jours encore je la voyais comme la jolie élève un peu réservée qui se tenais à l’écart des autres. Surement comme moi, par l’immaturité des autres élèves. Mais je n’aurais pas imaginé ça. Es qu’elle était trop fan des histoires lesbiennes au point de vouloir en vivre une elle-même, ou es qu’elle est vraiment attirée par moi ? Et moi alors ? Je n’arrive pas à réfléchir correctement dans ses conditions…Rha pourquoi elle peu pas se contenté d’attendre un peu…Mon premier baiser, bien sur qu’elle en est persuadé, puis se que je lui ai déjà dit…

Oh non il y a quelqu’un qui est rentré… c’est clair, qu’elle ne peut plus sortir sans que ça pose des questions…Me soulager devant elle et qu’elle regarde ? Décidément, elle vraiment pas comme les autres cette fille. Je n’ai pas envie qu’on nous entende.


-Retourne toi s’il te plait, j’en ai vraiment besoin.

Bon tempi je me met en position, j’ai déjà que trop peu de pose et j’ai vraiment besoin de me soulager. Qu’es que je me sens gêné…. Franchement elle m’en fait voir de toute les couleur cette fille. Même si elle voit le simple fait qu’elle entend tout, en temps normal ça me dérangerais plus que ça, mais après tout ce qu’elle vient de me dire….

Puis l’autre fille qui ne sort pas…tant qu’il y quelqu’un derrière la porte, Himetora peu me mettre la pression. Se qu’elle fait c’est quand même limite…comme dans pas mal de Yuri en fait. C’est vraiment se qu’elle cherche. Ouf j’ai fini, j’ai fermé les yeux, je n’ai même pas osé regarder si elle me regardait. Bon enfin l’autre sort, on est de nouveau que toute les deux…enfin si personne n’était là avant nous et nous surveilles.


-Bon Himetora, je comprends bien se que tu veux…Pour ma part, tu sais je ne suis même pas certaine d’aimer les filles…ça pourrais être une expérience pour le savoir. Mais je ne veux pas accepter pour de mauvaise raison tu comprends…Laisse-moi y réfléchir. Je te jure de te donner ma réponse se soir… non aller à la prochaine pause.

Je viens de laisser entendre que je pourrais accepter, j’espère que cet espoir va me laisser du répit. J’ai une idée…Je vais l’embrasser de moi-même, un avant-gout. Voilà, c’est que ce n’est pas désagréable quand même.

--Tu vois, déjà je sais tu ne me repousse pas….montre moi que je doit pas avoir peur de toi et que je peux avoir confiance.

Journalisée

Ayame Himetora
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 29



Voir le profil
Fiche
« Répondre #38 le: Août 19, 2018, 01:41:17 »

Elle tissait sa toile doucement, prête à enfermer sa petite proie entre ses griffes et cette fille qui arrivaient ici tombait à pic ! Obliger de rester ensemble. Naturellement, elle ne savait pas trop où elle en était, oui, non, elle ne savait pas vraiment sur quel pied danser. Mais Ayame voulait lui donner la réponse. Si cela arrivait, c'est parce que Kanede lui avait répondu sans trop savoir. Oui, elle aime les filles, non, elle aime les garçons, mais peut-être ? Elle devait savoir. Si elle avait répondu oui, aurait-elle été dans ses goûts déjà ? Bonne question, mais comme elle ne savait pas, à quoi bon lui répondre. Inutile de trop la torturer, elle ne voulait pas répondre maintenant, mais Ayame voulait savoir, ce qui était au début qu'une expérience devenait une véritable question qui la hantait presque.

Mais après avoir joué avec elle, elle détourna son regard, elle n'allait pas la regarder se soulager quand même. Ce n'était pas une chose qui l'attirait, elle voulait juste voir la réaction de cette dernière, c'est tout. Une fois au calme, elle devait donner sa réponse et selon ses dires, d'ici la prochaine pause, ça pouvait donc être un bon signe ? Le hic, c'est qu'elle sentait que cela pouvait foirer. Peur, pas sûre d'aimer les filles... C'est justement le fait de la dominer qui semblait pousser Ayame à aller de plus en plus vers elle...

« Je serais gentille et je te laisse la journée... Mais ne me fait pas trop attendre non plus, tôt ou tard, je finirais par te croquer... »

Tel le fauve dans la savane qui jouait avec sa proie. Elle ouvrait doucement la porte, laissant la voie de libre à sa partenaire, promis, elle ne tentera rien, mais elle n'avait pas dit qu'elle allait la laisser seule pour autant. Elle devait lui montrer qu'elle l'aimait et qu'elle sera importante dans sa vie, mais pour le moment, elle ne voyait pas trop comment faire mise à part jouer les stawlkeuses. Elle ne voulait pas se faire voler sa proie après tout. QU'elle ne l'aime pas est une chose, qu'une autre personne lui vole la place en est une autre. À vrais dire, bien que ce soit au loin, elle l'observait, sans trop insister, elle guettait juste que personne ne l'importune, parfois discrètement, parfois moins. Mais comme quoi, Ayame avait raison. Pendant que sa proie était seule, elle vit un type se rapprocher, plus grand, plus fort, le genre de type très confiant et surtout très collant. Elle ne savait pas ce qu'ils se disaient, mais vue son sourire et l'air de Kanede qui n'exprimait en rien de la joie, elle sentait que ça puait. Non pas que la demoiselle était armée, elle avait cependant quelques petites astuces pour le faire croire.

Bien que plus petite, elle arriva dans son dos, un stylo pointer contre lui en bas du dos qui caressait sa colonne vertébrale et une règle métallique où elle avait retiré le morceau de plastique au bout. Il pouvait sentir une pointe de métal contre sa gorge et une seconde pointe en bas du dos.

« Qu'est-ce que tu fous là ? Continue de venir embêter les gens et il t'arrivera des choses. Oh, ne t'avise pas de gigoter... j'ai une lame sur une belle veine qui, si elle venait à être tranché ne te laisserait que quelques minutes et la seconde dans ton dos pourrait bien te paralyser à vie... Alors tu vas gentiment dégager et ne plus jamais te rapprocher d'elle ou d'une autre si c'est pour ce genre d'idée, compris ? »
« T'es... T'es complètement folle ! »
« On verra... Si j'en viens à te blesser, la société me traitera de folle, là, ce n'est qu'une mise en garde... »


Ayame retira ses armes et le type ne chercha même pas à se retourner, il aurait vu sinon que ses armes n'étaient pas si dangereuses. Elle déposa son regard sur Kanede en lui souriant tendrement.

« Ne t'en fais pas, je saurais te protéger de ce genre d'imbécile, peu importe si cela me met en danger. »

Elle n'avait pas peur. La vérité est que dans son sac, elle avait une bombe au poivre au cas où, et même un taser, elle n'avait aucune confiance envers la gente masculine...
Journalisée

Kanede Yume
E.S.P.er
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 123



Voir le profil
Fiche
Description
Fille de la déesse Kumiho Yume, déesse des rêves. Kanede Yume vit plusieurs vie a travers de rêve sans le savoir ni connaitre sa vrais mère. Ni ses origines divines.

Kanede Asami : Un rêve d’une vie de lycéenne normal
Kanede Imisu : Un rêve d’une vie d’Esclave 
Kanede Shadow : Cauchemar d’une vie de bête tueuse
« Répondre #39 le: Septembre 19, 2018, 11:44:14 »

Bon finalement elle m’avait laissé le temps de réfléchir, même plus que ce que j’avais demandé…Son numéros dans les toilettes…elle est vraiment comme ça ou elle jouait un rôle ? J’ai ut l’impression qu’elle me suivait ou m’observait en cours…J’ai un peu réfléchie à la question, mais je n’ai pas encore la solution. Peut-être que je devrais en parler à maman…Tien qu’es qu’il me veut lui ?

-Hey tu es toute seule ? Tu veux venir d’amusé avec moi ?

Oh un dragueur du dimanche…un vrais cliché lui aussi. Il pense qu’il est fort et peut se permettre tout. J’en vois tous les jours au dojo des comme lui. Avec mon père comme maitre karatéka et trois frère fervent disciple j’ai quelque notion pour me défendre, ce n’est pas un type comme lui m’impressionne. Non mais il me prend le poignet ? Il y vas fort…

-Aller viens avec moi on vas faire karaoké !

-Tu rêve, lâche moi de suite !


Bon alors il est temps de lui montrer ce que papa m’as appris…Hein ! Himetora ? Elle n’a pas froid aux yeux. Au moins sa technique à marcher.

-Merci. Tu sais j’avais la situation en main.

Au moins elle montre du courage, peut-être qu’elle ne fait pas que joué un rôle.

-J’ai trois frère et un père karatéka qui s’occupe d’un dojo de la ville. Alors ce genre de type m’impressionne pas le moins du monde.


En tout sa façon de faire est risqué mais efficace. S’il n’avait pas pris peur je serais intervenue. En plus je ne suis pas loin de la maison, si besoin en courant surement qu’un des trois serrais venue le calmé vite fait au pire.

-Je…je te dit à demain ? Avec promis un réponse claire cette fois…

Ne trainons pas trop, j’ai pas envie qu’elle continue à m’influencé. Testé une relation comme dans les livres avec elle…surtout qu’elle semble vouloir être celle prend les devants, je serais donc celle qui se fait entrainé par ses idée et caprice…es que je suis vraiment ce genre de fille ?




Une bonne nuit de réflexion, une discussion rapide avec maman…je n’aurais pas dû, c’est limite si elle à pas appeler toute la famille pour dire que j’avais trouvé un petit copain…j’aurais dû lui dire que c’était une fille et que rien n’était fait. Tu parles de conseil…Enfin au moins elle était contente.

Bon maintenant faut que j’assume ma décision et je trouve Himetora…oh quoi que quelque chose me dit que c’est elle qui me trouvera.

Journalisée

Ayame Himetora
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 29



Voir le profil
Fiche
« Répondre #40 le: Octobre 28, 2018, 12:13:17 »

Ce n'était en rien un jeu, certes, Ayame voulait garder un œil sur elle de peur que quelqu'un d'autre ne s'approche trop d'elle, mais sans ça, elle n'était pas du genre à la stawlker. Défendant sa camarade, elle était contente de l'aider face à ce genre de personnage, mais elle espérait aussi avoir marqué quelques points, évidemment.

« Avoir confiance en soi est une bonne chose, mais il est préférable de rester prudente. »

Laissant Kanede s'en aller, elle se demandait ce que serait sa réponse ? Elle voulait savoir pour poursuivre son chemin. Devait-elle la courtiser ou la laisser tranquille ? Elle ne veut pas la forcer à faire quoi que ce soit mais si la route est libre, elle irait tenter sa chance. Les Japonaises sont si coincé alors trouver une fille qui ne semble pas craindre la chose, c'est un poisson rare que voilà ! La jeune femme y songeait un peu, chez elle en se demandant ce qu'elle va découvrir au final ? Malgré les apparences, c'était une fille qui voulait savoir ce qu'était l'amour. Avoir une petite amie, vivre des choses agréables avec elle. Aux premiers abords, elle ressemble juste à une fille qui veut avoir le beau rôle et en faire baver l'autre avec ses fantasmes, mais tout ce qu'elle connaissait de l'amour se trouvait entre les pages de ce genre de livres. Souvent, une situation ou une dominante en domine une, lui en faire voir de toutes les couleurs, mais une relation qui fonctionne. Ses parents n'étant pas un bon exemple, elle voulait essayer cela. Elle n'était pas à l'aise avec tout ce qui était de l'amour avec un grand A comme dans les films ou série, alors elle se rattachait à cela en espérant que c'était la bonne chose à faire ?

Ayame ne voulait pas effrayer Kanede, mais il est presque sûr qu'elle ne montrera pas souvent cette facette inquiète, curieuse et douce à Kanede. Pas si rapidement, pas simplement. Il va falloir qu'elles apprennent à se connaître avant.

Au petit matin, elle rejoignait le lycée, avec pour but d'avoir la grande réponse ! Si c'est oui, ce sera une bonne chose pour elle ! Et si c'est non, elle cessera de la taquiner à ce sujet et peut-être qu'elle connaîtra sa première déception sentimentale ? Non pas qu'elle voulait savoir ce que cela faisait, mais c'était un risque après tout. Mais pour cette fois, elle ne lui courra pas après c'était à Kanede de venir la trouver et de lui donner sa réponse.
Journalisée

Kanede Yume
E.S.P.er
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 123



Voir le profil
Fiche
Description
Fille de la déesse Kumiho Yume, déesse des rêves. Kanede Yume vit plusieurs vie a travers de rêve sans le savoir ni connaitre sa vrais mère. Ni ses origines divines.

Kanede Asami : Un rêve d’une vie de lycéenne normal
Kanede Imisu : Un rêve d’une vie d’Esclave 
Kanede Shadow : Cauchemar d’une vie de bête tueuse
« Répondre #41 le: Novembre 20, 2018, 12:20:48 »

Et bien… Tout ceci est plus stressant que je ne le pensais. Es qu’elle est dans le coin ? Je ne l’ai pas encore vue. Je pourrais attendre qu’elle vient me voir, mais elle ne prendrait peut-être pas ma décision au sérieux après…Si je traine trop je pourrais encore changer d’avis. Il est encore trop tôt pour la bibliothèque soit ouverte. Je pourrais attendre la pause pour être certaine de la trouvé, mais bon. Aller je fais un dernier tour et si je ne la trouve pas, elle attendra.

C’est bien le matin, tout est clame on voit que tout le monde n’est pas encore bien réveillé. Quand le premier cours aura commencé ça changera…C’est bien la première fois que je m’active autant une fois arrivé…d’habitude je me pose sur un banc en attendant que soit l’heur. Ah je la vois là-bas et en plus elle est toute seule tant mieux. Bon aller courage ma grande, tu en as suffisamment débattue dans ta tête pour ça. J’en pas beaucoup dormie même…j’espère que je n’ai pas une tête trop affreuse. Bah j’ai l’habitude quand je passe une nuit blanche de lecture.


-Salut Himetora. Comment ça va se matin ?

Ça se voit que j’ai pas l’habitude de trouvé des maie au petit matin, c’est plus que bateau comme abordage de discussion… Je ne vais pas non plus lui lancer directement mon choix, on peut parler normalement quand même….

-J’ai pas beaucoup dormi cette nuit, j’ai pas mal cogité…Enfin tu vois pourquoi.

Bien sûr qu’elle le vois, après tout c’est même ce qu’elle attend, connaitre le résultat. Je peux le comprendre, surtout quand je vois son empressement hier. J’ai réussi à repoussé jusqu’à maintenant, mais plus serrais clarifier un refus ou laisser trainé de l’espoir trop mince.

-Je veux bien tenter l’expérience…Mais je te garantit pas que ça vas bien marcher. Je ne suis même pas certaine de moi dans tout ça.
Journalisée

Ayame Himetora
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 29



Voir le profil
Fiche
« Répondre #42 le: Janvier 07, 2019, 04:36:31 »

Ayame avait assez attendue comme ça, elle avait posé sa question à Kanede, à elle à présent de lui dire oui ou non. Si elle aurait répondu de suite, positif comme négatif, elle serait fixée. Mais comme elle lui avait dit ne pas trop savoir, ça avait causé un doute et une réponse qui tardait à se montrer, mais maintenant, elle devrait être fixée. Elle devait avoir sa réponse aujourd'hui alors, ça le sera ! Ce matin, en sortant, elle ne savait pas, mais elle devrait avoir sa réponse, sinon... Qui sait, elle pourrait continuer de taquiner Kanede, mais de plus en plus intensément, ou bien elle pourrait la menacer ? Non, pas avec un couteau ou autre, mais faire tourner d'étrange rumeur. Elle n'en ferait rien en vérité, mais elle pouvait laisser planer le doute pour avoir gain de cause. Ayame n'était pas du genre à ce qu'on lui dise non, pas après autant marcher derrière cette carotte du moins.

Mais finalement, la voilà, venant vers elle en tentant d'être normale. Soit, elle était dans les temps après tout.

« Plutôt bien, et toi ? »

Ayame dégageait toujours cet air assez noble, peut-être même condescendant et pourtant, ce n'était pas volontaire. Elle n'avait pas des parents riche ou un manoir comme cette pimbêche de Warren, mais c'était presque naturel chez elle d'avoir ce petit air qui la ferait facilement passer pour une fille noble. Kanede avait pas mal réfléchit, donc, elle aura sa réponse ? Elle ne la forçait pas, mais ce fut au final un oui, bien qu'elle ne savait pas trop si elle allait y arriver ou autre. Elle tenda sa main vers la sienne, la prenant doucement entre ses doigts en lui souriant doucement.

« Ne t'en fais pas, nous verrons bien où cela nous mène. »

Ayame était parfois très étrange, elle était du genre à être aussi douce qu'elle paraissait actuellement comme elle pouvait être du genre à vouloir tout, tout de suite. Kanede verra bien assez tôt qu'elle pouvait être la petite amie idéal mais aussi très possessif et capricieuse. Mais pour le coup, ne parlons pas de ce mauvais côté, elle était une jeune fille souriante et prête à tendre la main à sa petite-amie, c'était officiel ! Elle se redressa pour lui faire face, elle se fichait bien de l'image que les autres auront d'elle, mais pour respect pour elle, elle ne l'embrassera pas en public, ici.

« Maintenant, tu peux toujours compter sur moi, pour quoi que ce soit. Et puis c'est inutile d'aller trop vite. Nous sommes jeunes, profitons de la vie. Souhaites-tu boire un café après les cours ou te balader en ville ? »

L'occasion de faire plus ample connaissance ensemble et de faire leurs premières activités entre couples ! Il y avait tout un tas de choses qu'Ayame voulait tester avec sa petite amie, des choses mignonnes et amusantes comme plus... adultes.
Journalisée

Kanede Yume
E.S.P.er
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 123



Voir le profil
Fiche
Description
Fille de la déesse Kumiho Yume, déesse des rêves. Kanede Yume vit plusieurs vie a travers de rêve sans le savoir ni connaitre sa vrais mère. Ni ses origines divines.

Kanede Asami : Un rêve d’une vie de lycéenne normal
Kanede Imisu : Un rêve d’une vie d’Esclave 
Kanede Shadow : Cauchemar d’une vie de bête tueuse
« Répondre #43 le: Février 12, 2019, 12:37:56 »

Et voilà je l’ai dit…me voilà en couple avec une fille. Suis-je vraiment lesbienne ? je n’en suis pas certaine, mais après tout avec mon gout pour toute les histoires qui concerne l’amour entre femme et que je me fou des hommes…sa serrais après tout logique. Au moins ça serra une bonne expérience pour le savoir. Il est trop tôt pour savoir si j’ai fait le bon choix et avec la bonne personne…

En tout cas ça semble lui faire plaisir. Voilà qu’elle a déjà des idées de sortie. Bon après faut bien commencer par quelque chose. Ce qu’elle propose ne semble pas déraisonnable à première vue. Je ne vois de raison de refusé après tout.


-D’accord, vas pour un café à la sortie des cours. Sa changera que je rentre pas directement.

Enfin je dis ça, mais je suis bien aller chez elle l’autre jours aussi. Peut-être qua ç vas devenir une nouvelle habitude. Avec une copine…une petite copine il vas falloir que j’en change d’habitude.


-Tu…tu sais où aller ? J’ai pas trop l’habitude de ce genre de sortie à vrais dire.

C’est pas comme si j’avais des tonnes de copines. Tout juste des camarades à parler de temps en temps. Je sens que ma mère va être folle de joie en apprenant que j’ai une copine, pas besoin qu’elle en sache trop non plus.


En attendant il y a les cours qui vont commencer. Es que ça vas changer quelque chose ? je n’en sais trop rien.

-On se retrouve à la sortie ? Ou on se voie aussi à la pause ? Désoler c’est nouveau pour moi.
Journalisée

Ayame Himetora
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 29



Voir le profil
Fiche
« Répondre #44 le: Mars 11, 2019, 02:42:54 »

Ayame avait des tas de projet pour elles, si Kanede était bel et bien sa petite amie, elles vont vivre des tas de choses ensemble. Mais pour le moment, c'est inutile de vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Elle avait pu voir qu'elle était quelque peu manipulatrice, elle voulait imposer sa loi, sa façon de faire. Mais qui sait, maintenant qu'elle était de son côté, elle allait se calmer ? Ou pas ? Quoi qu'il en soit, Ayame l’invitait à se calmer, boire un café ou autres après les cours ? Rien de grave ou trop personnel, au pire les gens verront simplement deux amies ensemble, tant qu'elles ne se tiennent pas la main ou s'embrasse en public, elles ne devraient pas créer de scandale.

« Pas spécialement, mais ce ne sont pes endroits qui manquent dans le coin. »

Que ce soit une grande enseigne ou un petit café implanté ici depuis des dizaines d'années, qu'est-ce que ça change ? Calme, être posée à une table, vivre leur petite vie, que demander de plus ? Bien que la situation soit aussi nouvelle pour l'une comme pour l'autre, Ayame prenait cela plus calmement et de façon plus rassurante, à croire qu'elle avait de l'expérience dans le domaine et pourtant, Kanede était la personne avec qui elle avait partagé le plus de chose assez intime... Donc, elle n'était pas du genre expérimenté, juste qu'elle avait beaucoup d'assurance à revendre.

« Ne t'excuse pas voyons. Tu fais comme tu as envie, soit tu viens me retrouver en classe pendant la pause, soit nous nous revoyons à la sortie. C'est inutile de paniquer, nous allons juste tisser des liens ensemble et nous prouver notre amour, petit à petit. »

Pas la peine déjà d'imaginer du sexe torride, veiller l'une sur l'autre, se tenir la main, des petites attentions qui changent tout au final. Bien sûr, dans les romans qu'elles lisaient, souvent le sexe avait une part importante et c’était souvent torride, du sexe qui sentait bon la sueur et le plaisir, mais entre tout cela, il y avait les petits détails qui rendait cela encore plus beau. Ayame arrivera à ses fins, à rendre leur petite histoire d'amour aussi torride que ce qui est souvent raconter dans ce genre de bouquin, mais ça ne se fera pas en une journée, elle allait prendre son temps, pour rendre cela mémorable.

« Qu'importe la première qui arrive à la sortie en premier, elle attendra l'autre, d'accord ? A plus tard, Kanede-chan. »

Dit-elle en souriant chaleureusement. Depuis la réponse de la jeune fille, Ayame semblait bien plus calme et chaleureuse. Avait-elle besoin de juste un peu d'amour pour être douce et délicate ? Ou bien, ce n'était que le loup déguisé en agneau ?
Journalisée


Tags:
Pages: 1 2 [3]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox