Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Premiers pas sur Terre (euh non ... c'est encore le spatioport là !)

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Kaals Shriek

Humain(e)

     Alors qu'Amanta s'dirige vers son collègue, j'note qu'les deux autres collègues de celle qui m'a accueilli au spatioport se sont en position défensive. L'un d'entre eux a même sorti un pistolet, qu'il pointe sur moi. Au même instant, il y a la voix d'la personne dont j'parlais précédemment qui s'élève.

- Maintenant, ce serait sympa que personne ne frappe plus personne, s’il vous plaît. Ça va aller Hiro ?

     Elle reprend en remarquant le revolver.

- J’ai dit on arrête ! Vous feriez quoi si un inconnu menaçait de vous tuer, vous, hein ?

     Le silence. Il suit ses paroles. L'agent range son arme et l'autre relâche un peu sa garde. Ils semblent pas très à l'aise, et j'les comprend. J'laisse échapper un petit rire géné, puis j'casse le silence. Mais il n'a que ce qu'il mérite, puisqu'il squatte. Le silence.

- Ouais, hum... Ouais, désolé. C'pas vraiment la meilleure manière d'se présenter, c'que j'viens d'faire... Alors bonjour. J'me nomme Kaals Shriek. Content d'vous rencontrer, tous autant qu'vous êtes. Si jamais vous pigez pas tout de c'que j'raconte, vous pouvez demander à votre collègue d'me traduire, elle m'comprend assez bien.
J'aimerais bien que vous m'donniez les informations qu'il faut impérativement connaître quand on veut vivre par ici, c'qu'est autorisé, c'qui n'l'est pas, où echanger des trucs contre d'la monnaie, tout ça tout ça.

Amata

Légion

  • -
  • Messages: 242


  • FicheChalant

    Description
    Une bande de gens dans une base secrète.
    Quoi ? Vous vous attendiez à quoi sérieusement ?
    
    ~~Compte partagé entre Linda et Leonna~~
C’est Kaals qui rompt le silence, encore une fois. Je suis vraiment tombée sur un bavard, mais c’est pas vraiment ça qui me dérange, et puis au moins lui il parle, contrairement à certaines personnes que je connais…

-J'aimerais bien que vous m'donniez les informations qu'il faut impérativement connaître quand on veut vivre par ici, c'qu'est autorisé, c'qui n'l'est pas, où échanger des trucs contre d'la monnaie, tout ça tout ça.

Comme les deux autres le regardent d’un air abruti tout à fait hilarant, et qu’Hiro est encore en train de râler à voix basse, sûrement parce qu’il aimerait bien comprendre ce qui se dit, je suis la seule à pouvoir répondre, ce que je fais donc :

-Je vais t’expliquer tout ça dans cinq minutes, Kaals, pour l’instant il va falloir que tu prouves aux gars que tu n’es pas un danger public, parce que là ma parole ne suffira pas.

Et de fait, mes collègues AT sont toujours, derrière leur masque d’imbécilité notoire, très méfiant vis-à-vis de cet inconnu qui a tabassé l’AB-555 dès ses trente premières secondes sur la planète. En fait, je suis certaine qu’il s’en faut de peu pour qu’ils croient que Kaals m’a hypnotisée et qu’il veut envahir la terre.

C’est alors qu’Hiro me surprend. Il ramasse son katana, le rengaine… Je m’inquiète un peu en le voyant se diriger vers l’extra-terrestre, mais heureusement il ne fait que lui tendre la main. Sans sourire, signe qu’il lui en veut encore un peu.

-Je ne comprends pas dix mots à ce que vous racontez mais peu importe pour l’instant. Je m’appelle Hiro Castel. Bienvenue sur Terre, combattant.

Oh la vache, là ça vend vraiment du rêve ! Bouche bée, je ne peux que me rendre à l’évidence : pour la première fois depuis que je le connais Hiro reconnaît la valeur au combat d’un adversaire. C’est une chose qu’il ne m’avait encore jamais été donné de voir, ça a quelque chose de magnifique. Et les deux autres sont aussi surpris que moi, d’ailleurs. Pourtant, Kaals n'a fait que lui donner deux pauvres coups de pieds, je ne pensais pas qu'il était aussi analyste...
La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.

Kaals Shriek

Humain(e)

- Je vais t’expliquer tout ça dans cinq minutes, Kaals, pour l’instant il va falloir que tu prouves aux gars que tu n’es pas un danger public, parce que là ma parole ne suffira pas.

     Comment faire ? Comment faire ? Telle est la question. Comment j'peux prouver une intention. Sachant qu'les actes peuvent être faux. Et mon entrée en matière n'est pas là pour m'aider, quand on la considère d'l'oeil d'un natif. En fait, c'est l'sabreur qui m'sort de c'pétrin. Il m'reconnaît en tant qu'combattant. Un grand honneur d'la part d'un autre combattant.

- Je ne comprends pas dix mots à ce que vous racontez mais peu importe pour l’instant. Je m’appelle Hiro Castel. Bienvenue sur Terre, combattant.


     Ma réponse vient, mais après quelques secondes. En effet, j'dois choisir mes mots pour qu'il m'comprenne, c'qui n'est pas vraiment l'cas, de ses propres dires. C'est hésitant, un peu, et pas vraiment assuré, comme chaque fois qu'quelqu'un s'essaie à une nouvelle langue. Dans l'idée, s'agit d'choisir avec soin les mots qu'ont une prononciation semblable à celles des mots terriens. Mais c'est sincère. Franc. Comme la poignée de main que j'lui accorde.

- Merci, merci. Je me, ... nomme Kaals. Je viens de me, ... rendre compte que j'suis, euh ... je suis pas très, ... comment dire, ... facile à comprendre si j'parle dans ma, ... mon, ... langage natal. Donc je vais essayer, ... de, hum, ... m'exprimer dans votre langage. Fin bref. J'garantis pas l'résultat.


     C'tait pas glorieux, hein. M'enfin, j’espère devenir meilleur rapidement. Les trois autres, Amata et ses deux collègues sont ébahis devant la scène, mais pas pour ma tentative d'Terrien, j'pense pas.

Amata

Légion

  • -
  • Messages: 242


  • FicheChalant

    Description
    Une bande de gens dans une base secrète.
    Quoi ? Vous vous attendiez à quoi sérieusement ?
    
    ~~Compte partagé entre Linda et Leonna~~
Cette situation a de quoi surprendre. Instant T, Kaals arrive sur Terre. Instant T+10s, il met Hiro à terre. Instant T+3mn, les deux se serrent la main comme si tout était normal. N’importe quel observateur doué d’un minimum de bon sens ferait un gros WHAAAT ?!, au moins mentalement.
Les secondes passent. L’extra-terrestre cherche ses mots. C’est sûr qu’il va y avoir un problème pour la communication. Je vais peut-être lui filer un dico. Ouais, bonne idée, je vais lui donner mon dictionnaire de japonais. Avec les romaji, au cas où. Ça peut servir…

- Merci, merci. Je me, ... nomme Kaals. Je viens de me, ... rendre compte que j'suis, euh ... je suis pas très, ... comment dire, ... facile à comprendre si j'parle dans ma, ... mon, ... langage natal. Donc je vais essayer, ... de, hum, ... m'exprimer dans votre langage. Fin bref. J'garantis pas l'résultat.

Et pourtant… Il s’en sort plutôt bien, de ce que j’en entends. Le sourire d’Hiro indique qu’il a tout compris, donc c’est OK.

-Eh bien pour un débutant, vous vous en tirez assez bien. La première phrase que j’ai sortie en japonais n’était pas moitié aussi bien formulée, vous savez.

Ah oui, j’ai tendance à oublier que lui non plus n’est pas du coin. Bref ! Les deux andouilles rangent enfin leurs armes et leurs attitudes agressives. On va pouvoir faire avancer les choses.

-Bien ! Maintenant que tout le monde est calmé et qu’il n’y a plus de problème, on va pouvoir passer aux détails techniques ! Kaals, je vais te donner un dictionnaire, déjà, ça peut aider. Pour les trucs interdits, le premier c’est le meurtre, les autres tu verras en temps voulu. Ou au pire je te trouve le texte intégral de la loi. Autre chose ?
« Modifié: août 02, 2014, 08:57:56 pm par Amata »
La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.


Répondre
Tags :