Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Quand le hasard organise une rencontre entre voisins [PV Killian]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Rubis Starling

Humain(e)

Caressant les cheveux du beau brun tandis qu’elle l’embrassait tendrement, elle sursauta légèrement en frémissant quand elle le sentait se frotter contre elle, sentant son désir pour elle qu’elle ressentait autant dans son regard et dans ses gestes ainsi que la réaction du corps de l’homme positionné au-dessus d’elle. Quand ce dernier lui informa que ça risquait de faire mal, elle hocha doucement de la tête, les joues rouges et un regard un peu timide. Elle se doutait bien que ça risquait d’être un peu compliqué vu que son voisin était monté comme un cheval et qu’elle avait déjà eu affaire à certains hommes membrés ainsi, ce qui n’était pas la norme fort heureusement car les lendemains pouvaient vraiment être compliqué selon si ils étaient doux ou brutaux (c’était souvent malheureusement la deuxième option). Appréhendant un peu la chose mais prête psychologiquement, elle sursauta tout de même légèrement quand Killian commença à peine à glisser son gland entre ses jambes, ayant tout de même une sensation un peu douloureuse en bas mais qui lui envoyait aussi des courants électriques dans tout le corps à cause du désir et des effets aussi des épices aphrodisiaques.

Petit à petit, elle ressera ses jambes autour de lui alors qu’il avançait avec précaution en elle tout en la regardant, la faisant rougir sous son regard en fermant les yeux de temps en temps à certains coups de basins qui lui faisait ressentir l’avancé du beau brun en elle tandis qu’elle laissa tomber ses mains doucement dans son dos auquel elle s’agrippa avant de se mettre à le griffer sans vouloir lui faire du mal mais à cause de la sensation qu’il lui procurait en elle la faisant cambrer sous lui, la faisant doucement gémir au rythme de sa respiration et son rythme cardiaque qui étaient saccadés sous chacun des coups de bassins du beau brun dans le corps de la jolie albinos qui gémissait de plus en plus à mesure qu’il accélérait la cadence.

Quand Killian s’arrêta en lui demandant de lui dire d’une voix saccadée ce qu’elle voulait, elle relâcha doucement sa prise pour laisser ses bras glisser le long du dos du beau brun qui vint embrasser sa poitrine avec fougue, la faisant se courber en penchant la tête en arrière tout en repassant ses bras autour de lui, caressant ses cheveux en soupirant doucement sous ce qu’il lui faisait. Et doucement d’une petite voix un peu tremblante  et saccadé au rythme de sa respiration qui était accompagné de petits soupirs d’aises elle répondit à son cher voisin qui s’était transformé en son cher amant  « Je… je… Je… Je te veux toi… Complètement… » avoua t-elle les joues rouges en laissant tomber un peu sa tête sur le côté en le regardant toujours du coin de l’œil, ses cheveux bougeant sur son visage et sa frange sur son front qui se releva pour laisser apparaître son joli front bombée  « Mais… toi… Qu’est-ce que… Tu veux… De moi ? » lui demanda t-elle en retour en ne le quittant pas des yeux alors qu’une de ses mains caressait tendrement ses beaux cheveux bruns, attendant sa réponse en le regardant les joues légèrement rouges et son regard qui le regardait timidement mais avec envie.

Kilian Piers

Humain(e)

Re : Quand le hasard organise une rencontre entre voisins [PV Killian]

Réponse 31 dimanche 07 juillet 2024, 15:52:38

« Je… je… Je… Je te veux toi… Complètement… »

Et bien, il n'aura pas fallu longtemps, moins de 48h pour qu'elle reconnaisse son inclination et son désir profond...étonnement cet aveux me fait monter le rouge aux joues, fort heureusement, l'effort physique fait que ça ne se voit que peu. Mais cela fait longtemps que je n'avais pas rougi de la sorte et que mon cœur ne s'était pas emballé comme ça. Ayant l'impression que mon esprit et mon corps se dissocies, je l'approche tendrement, et avec la même tendresse, je recommence à la prendre, sans sauvagerie, sans brutalité, avec une douceur inconnue...Une fois en elle, j'enroule mon bras dans son dos et la redresse, la faisant s’asseoir sur mes genoux, ma queue enfoncée jusqu'à la garde, et mon regard plein de confusion se plongeant dans celui de Rubis...

- Je...toi, c'est toi que je veux, corps et âme...alors donnes toi à moi, comme tu ne l'as jamais fait avec un autre...je t'en prie...

Mes lèvres se posant délicatement sur les siennes, nous voilà entrainés dans une danse langoureuse, érotique, et les seuls bruits résonnant dans la pièces sont ceux de notre baiser, de nos gémissements, de nos respirations à l'unisson. Mes mains pressant sa peau, ses hanches, la soulevant à la seule force de mes bras...C'est un plaisir nouveau que je ressens et je sens que je pourrais jouir en elle à tout moment. Ma longue expérience par chance fait que je me retiens et que je peux faire durer ce moment tant que j'en ai envie...et qu'elle en aura envie également...

- Tu es incroyable Rubis...

Rubis Starling

Humain(e)

Re : Quand le hasard organise une rencontre entre voisins [PV Killian]

Réponse 32 mercredi 10 juillet 2024, 02:16:03

Après avoir répondu timidement au rythme de sa respiration saccadée à son cher voisin qu’elle le désirait complètement, la jeune femme lui posa ensuite la question de qu’est-ce qu’il voulait d’elle également. En attendant sa réponse, la jolie albinos caressa tendrement les cheveux du beau brun au-dessus d’elle, qu’elle aurait presque cru voir rougir à ses mots mais il n’avait pas l’air d’être le genre d’homme à rougir aux mots d’une demoiselle, cela devait sûrement être dû à l’effort pensa t-elle.

L’amant de cette nuit de la charmante demoiselle resta silencieux en ne la quittant pas des yeux tandis qu’il se rapprochait d’elle doucement et l’embrassa de nouveau avec une tendresse qu’il ne lui avait pas montré jusque-là. Et il conserva cette tendresse en venant de nouveau s’installer en elle avec douceur avant de la prendre délicatement avec un de ses bras pour la relever et l’installer au-dessus de lui à califourchon, la pénétrant totalement d’un coup la faisant ainsi pousser un gémissement plus fort tandis qu’elle s’agrippa a ses cheveux avec force sous l’effet qu’elle venait de ressentir en le sentant d’un coup aussi profond en elle.

Rubis n’avait pas quitter les yeux de Killian durant tout ce temps, elle posa doucement son front contre le sien, mélangeant ainsi quelques mèches de sa frange blanche à la sienne brune, en caressant toujours ses cheveux avec douceur. Et quand l’homme qui la tenait contre lui lui répondit avec un regard qu’elle ne lui avait jamais vu jusque là, elle se mit doucement à rougir et avoir son cœur qui battait sous la demande qu’il lui faisait. Il voulait qu’elle se donne à lui de tout son être comme elle ne l’avait jamais fait, c’était une demande qu’elle n’avait jamais entendu et qui l’étonna un peu, car elle ne s’attendait pas à ce qu’il lui demande ça.

Resserrant ses doigts dans les cheveux bruns de son amant, elle réfléchissait à qui elle avait pu déjà se donner de tout son être. Elle avait eu quelques aventures, oui, le temps d’un soir ou de quelques nuits, c’était rare mais elle en avait eu. Cela lui permettait d’oublier les hommes avec lesquels son patron l’obligeait à passer la huit parfois ainsi que ceux avec lesquels son ancien fiancé l’obligeait aussi à faire la même chose. Quand elle réfléchissait bien, même si cet ancien fiancé qui était un vrai connard de la pire espèce qui l’avait droguer et faite boire des substances aphrodisiaques pour l’obliger sans la forcer à le faire avec lui la première fois (mais pas que), qui l’avait ensuite fait boire les mêmes saloperies pour qu’elle aille coucher avec d’autres hommes avant de se mettre à lui tapait sur la gueule quand elle commença a émettre des doutes voir pire avoir le malheur de refuser de faire ce qu’il lui demander, c’était seulement à lui qu’elle s’était donné corps et âme il y a des années. Cette idée l’effrayait un peu mais elle avait une petite idée de ce que voulait dire le beau brun qui la cajolait avec tendresse en ce moment.

Frottant doucement son front contre le sien, mélangeant ainsi un peu plus les mèches de leurs franges ensemble, elle esquissa un doux sourire et déposa un doux baiser sur les lèvres de son cher voisin en fermant doucement les yeux avant de répondre « Très bien… » d’une voix douce en rouvrant les yeux, le regardant avec douceur et timidement avant qu’il ne l’embrasse de nouveau avec délicatesse pour l’entraîner dans un baiser passionné et une danse charnelle brûlante entre leurs deux corps qui s’animaient à l’unisson et avec passion, gémissant tout deux presque au même rythme en ne faisant qu’un dans cette liaison entre leurs deux corps brûlants et désireux l’un de l’autre.

Dans cette passion ardente, la jeune femme ouvrit les yeux entre deux baisers pour regarder le jeune homme qui la tenait passionnément avec ferveur dans ses bras alors qu’elle n’avait pas déserrer une seule seconde son étreinte autour de son cou et avait même passer ses jambes autour de sa taille pour l’enlacer de ses jambes. Et quand tout d’un coup elle entendit de nouveau Killian parlait et lui dire qu’elle était incroyable, elle se mit à rougir et baisé doucement la tête, touchée par les gentils mots de son cher voisin mais aussi gênée « Je… Heu… Je… C’est gentil… Merci… » répondit-elle timidement avant de demander un peu hésitante « Mais… Pour… Pourquoi je… Je… Pourquoi tu… Tu dis ça… ? Qu’est… Qu’est-ce que… J’ai fais ? » d’une petite voix tremblante et gênée en le regardant les joues complément rouges en collant son front de nouveau au sien alors que ses mains caressaient avec douceur ses beaux cheveux doux qui glissaient entre les doigts fins de la demoiselle interrogative.

Kilian Piers

Humain(e)

La danse exotique à mes yeux continue de plus belle, en communiant, Rubis et moi profitons de l'instant, et je vois le rouge qui lui monte aux joues à mon compliment...

- Rien, juste soit toi même....

Me jetant sur ses lèvres je nous allonge, l'installant sur moi, mes mains posées sur ses fesses, je la guide dans un déhanché, lui laissant les commandes pour se déplacer comme elle veut, je ressens juste ma queue tapant toujours plus profond en elle, il arrive un moment où je la sens se serrer un peu plus et je vois ses yeux s'écarquiller et un surplus de cyprine envahir soudainement ma queue. Visiblement j'ai tapé un point particulièrement sensible...et bien je ne vais pas me gêner. Mon coté toxique reprend le dessus et j'ai envie de la faire mienne, qu'elle ne puisse pas vivre ni sans moi, ni sans ma queue. Imprimer mon empreinte tant mental que physique au plus profond de son être...pour ce faire je vais de plus en plus vite, m'assurant de rester sur cette zone particulièrement sensible...

- Est ce que....tu...as déjà...été aussi...bien...Aaahhhhh....vec quelqu'un ?

C'était trop pour moi et me retirant rapidement un jet de sperme vient finir sur sa poitrine généreuse et son ventre, même une goutte atterrit sur son menton...

- Dé...solé...pour le menton... je vais tacher...de me faire pardonner...

Me redressant, je l'attrape par la nuque pour la mettre à quatre pattes. Ma queue toujours aussi dure malgré que je viens de jouir, retrouve vite sa place en elle, mais cette fois en levrette, et je monte en intensité pour lui montrer ce que cela peut donner du sexe un peu plus bestial et intense...elle m'a attiré dans son monde, je veux lui montrer maintenant un peu du mien. Ma queue plantée au fond d'elle, je la tire pour la redresser, ma main posée sur son cou, et nos langues venant se retrouver avec passion. Je donne des coups de bassins autant ample qu'intense, sortant presque entièrement pour taper au fond encore, et encore, et encore...d'instinct ma prise se serre doucement autour de ton cou...

Rubis Starling

Humain(e)

Re : Quand le hasard organise une rencontre entre voisins [PV Killian]

Réponse 34 dimanche 14 juillet 2024, 00:25:47

Son front contre celui de son cher et tendre voisin, faisant de nouveau se mélanger les mèches de leurs franges alors qu’elle avait son regard dans celui du brun, Rubis attendait les joues rouges une réponse de la part de Kilian alors qu’elle lui caressait tendrement les cheveux en bas de sa nuque. Et quand elle entendit enfin sa réponse qui vint lui demander d’être juste elle-même, elle se mit a rougir un peu plus avant de fermer les yeux sous le baiser passionné du jeune homme qui vint ensuite la placer au-dessus de lui alors qu’il se laissa tomber sur le dos pour qu’ils soient allongeait de nouveau dans le lit.

Au-dessus de lui ainsi positionné tandis qu’elle rouvra les yeux pour le regarder timidement de par cette position et ce changement de situation, la jolie albinos ne tarda pas à fermer de nouveau ses magnifiques yeux écarlates quand elle sentit son voisin en elle qui bougeait, posant ses mains sur son torse qu’elle vint de nouveau griffer malgré elle alors qu’elle cambra légèrement son corps sous la sensation que lui procurait son voisin à bougeait ainsi tout en agrippant bien son fessier. Doucement mais lentement elle répondit à ses mouvements de basin, bougeant le sien également avant de se retrouver à augmenter la cadence au rythme de sa respiration et de son palpitant cardiaque, sentant ainsi son amant de ce soir plus profond en elle avant de toucher un point sensible qui la fit resserrait ses jambes autour de lui avant de se mettre à gémir en basculant sa tête en arrière sous l’extase que ça lui procurait.

Tandis que le jeune homme entreprit de répondre à son tour en accélérant la cadence lui aussi en étant bien plus rapide et violent qu’elle, elle gémissa de plus belle avant de se pincer les lèvres en redressant sa tête légèrement bon gré malgré en entendant la question de son voisin qui lui demandait si elle s’était déjà senti aussi bien avec un autre. La jeune femme mit un petit temps de réflexion à réfléchir alors que son corps lui faisait clairement penser à autre chose en cet instant, mais malgré cette distraction corporelle, une pensée lui traversa l’esprit en se demandant pourquoi est-ce que les hommes posaient ce genre de questions embarrassantes et difficiles à répondre ? Elle-même ne le savait pas, elle ne faisait pas de listes ou autre chose du genre pour comparer les hommes entre-eux, déjà car la plupart elle ne les avait pas choisit, on lui avait imposait et pour ceux dont elle s’était laissée tomber dans leurs bras pour une nuit ou plus, elle ne pensait pas à ce genre de choses, car ce qui comptait pour elle c’était une douceur et tendresse qu’elle recherchait à ce moment-là, ce faussement d’amour qui lui manquait terriblement et qu’elle rêvait de trouver un jour.

Elle resta sans voix à cette question car elle ne savait pas quoi répondre et n’avait aucune idée même de quoi répondre. À la limite elle serait capable de dire qu’elle a été mieux dans le creux des bras d’un que d’un autre, car il était plus doux, tendre et aimant (si on peut dire ça ainsi). De toute manière elle n’eut pas besoin d’y répondre car le beau brun se retira d’elle d’un coup pour finir par ejaculer, éclaboussant sa poitrine, son ventre et un peu son menton. Et le voyant s’excuser pour cela, elle se mit doucement à rougir en se disant qu’il se rappelait qu’elle lui avait dit ne pas aimer se faire « crémer la face » comme elle disait. Mais elle n’eut pas le temps de lui dire que ce n’était rien que là encore, très rapidement, il l’attrapa par la nuque, l’étonnant fortement et la mis à quatre pattes avant de la prendre plus brutalement cette fois-ci, la faisant se mordre la lèvre en même temps qu’elle tira sur les draps, surprise autant par ses assauts violents et énergétiques que par son soudain revirement de caractère.

Malgré la brutalité de ce moment, elle gémit parfois à cause des effets que ça lui faisait mais aussi par les sensations renforcés par les aphrodisiaques. Mais elle sentit une légère panique la gagnait quand il attrapa sa gorge pour la redresser contre lui avant de l’embrasser avec fougue. Elle répondait à ses gestes et son baiser malgré cela, à cause de l’effet qu’il lui faisait dans tout son être mais elle senti une boule dans sa gorge quand il resserra ses doigts autour de son cou avec force, finissant par l’étrangler doucement, lui rappelant de très mauvais souvenirs d’un coup et provoquant l’emballement de son cœur qui paniquait.

Puis elle commença à manquer d’air et à avoir mal, amplifiant ainsi l’Image des mauvais souvenirs qui lui revint en tête. Elle posa d’un coup sa main sur la sienne qui était sur son cou, des larmes aux yeux d’un coup et entre deux baisers elle essaya de le stopper « Ki… Ki… Kilian… A-a-arête… Pitié.. A-a-arête… S-s-stop… Je… Je t’en prie… » supplia t-elle de sa voix entrecoupé par leur baiser, leur respiration et les sanglots qui vint ensuite s’installer dans sa voix alors que des larmes lui coulaient le long de ses joues de porcelaine tandis que son corps commençait à trembler sous cette peur qui naissait.


Répondre
Tags :