banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une mise à prix mortelle. [Double-lune](Fini)  (Lu 3379 fois)
Double-Lune
Créature
-

Messages: 428


Deux pour le prix d'une...oups


Voir le profil
Fiche
Description
Une lycéenne normale, limite élève modèle, discrète à en être transparente...
Et une mercenaire adepte du SAAANG !!! et de la méchanceté gratuite.
Accessoirement, une fille qui lutte contre l'esclavage, mais ça on s'en fout, hein ?
« Répondre #15 le: Mai 15, 2015, 03:51:34 »

Andizia se voit déjà devant Raphaël, un large sourire sur la figure, un regard hautain bien exagéré vissé sur ses yeux gris toujours blasés… Ah là là, que ce serait beau à voir ! Sauf que je me connais, je vais pas pouvoir m’empêcher d’exploser de rire. En effet. Donc tu vas éviter de faire la roue comme un paon en rut, ça sera mieux. T’façon, les paons qui font la roue c’est les mecs. Exact.

Pendant que la mercenaire passe en revue les scénarii possibles, la déesse en profite pour répondre point par point aux remarques faites, puis se lève pour aller payer et sort. Quand elle arrive à la porte, la jeune fille y est déjà. Elle est peut-être clairement désavantagée en cas de baston, mais ça ne va pas l’empêcher de paraître un minimum crédible, non mais ! C’est pas pour ce qu’il me reste de crédibilité après ce repas…

L’affiche arrachée indique une récompense de 200 000 pièces d’or. Comme toutes celles qui sont visibles partout dans la ville et jusqu’à Nexus, hein. Ça reste, comme le fait remarquer Yamie, une somme tout à fait correcte. C’est d’ailleurs à se demander pourquoi personne n’a essayé de la choper avant. Ils ont essayé… Elle a tué 55 personnes. Détail, détail…

-J’ai qu’une seule corde, mais je peux vous faire quelques bleus si vous tenez vraiment à faire croire qu’on s’est battues…

Elle fait apparaître ladite corde, qui est en réalité plus un fouet. Bah oui, elle sait invoquer des armes la mercenaire, pas n’importe quels objets random. En tout cas avec son fouet elle peut aisément attacher les poignets de la shinigami, qui a la gentillesse de lui tourner le dos pour lui faciliter la tâche.

-J’en reviens pas de faire ça… En plus si ça se trouve mon patron est déjà au courant que je vais l’arnaquer. Ce serait pas plus étonnant que ça vu qu’on a un démon dans le tas.

Elle finit de serrer le nœud et prend l’extrémité de la corde improvisée. Selon ce que va dire Yamie, elles vont peut-être pouvoir y aller tout de suite.
Journalisée





La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.
Yamie Kuroïe
Dieu
-

Messages: 242


La mort n'est jamais loin.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #16 le: Mai 18, 2015, 02:59:45 »

Yamie pense que ça va être une bonne journée pour elle, mais pas pour ceux à l'agence de la petite, car étant immortelle ils auront beaux s'acharner sur elle elle ne subira aucun damage important. Ce ne sera que comédie et alors qu'elle est dos à la mercenaire elle sent de la magie pour invoquer une corde. Ce n'en est pas une, mais celle-ci précise qu'elle n'a que ça pour attacher la déesse les mains aux dos. Ce n'est pas très sérieux de pourchasser une criminelle sans avoir de quoi l'immobiliser pense t-elle. Elle réplique alors à la lycéenne.   

-Oh vraiment ? Bah je peux t'en donner plus si tu veux.   

Dit-elle avec un large sourire dans le but de lui faire comprendre qu'en tant que déesse elle peut faire apparaître n'importe quoi. Il y a donc un petit bruit au dessus d'eux vers la gauche avec un sac tombant du ciel. Un sac noir tout ce qu'il y a de plus banal. La déesse même si elle a les mains ficelés par le fouets regarde l'objet tombé lourdement par terre. Il y a de quoi faire avec ça et la lycéenne n''a plus qu'a laisser parler sa créativité si elle veut l'attacher plus solidement.  Elle ne sourit pas cependant à l'idée de se faire, faire des bleus, car cela salit son visage et elle n'aime pas ça. Elle prend une petite inspiration avant de répondre avec fermeté.

-Je préfère encore me maquiller moi-même. 

Elle claque alors des doigts pour prendre une autre apparence un peu  moins nette que celle-ci. Elle a des blessures qui sont apparues un peu partout sans pour autant faire trop, il y a des impacts de balles, puisque la lycéenne possède un flingue avec du sang qui coule. Même ses vêtements paraissent un peu déchirés par endroit laissant  apparaître le tee-shirt noir de la déesse.  Elle est bien décidée à faire ça, car pour 200 000 pièce d'or il ne faut négliger aucun détail ! Elle essaye de tirer un peu sur le fouet, mais ce dernier est bien serré et la lycéenne peut sentir la traction au bout du fil qu'elle tient dans l'une de ces mains. Elle n'en croit pas de faire ça ?  Pour Yamie ce n'est qu'un jeu d'arnaquer un démon, car a moins que ce dernier soit plus costaud qu'elle ce qui l'étonnerait beaucoup il lui sera impossible de découvrir la supercherie de Yamie.  Elle lache un petit soupire hautain d'ailleurs pour lui faire savoir son avis. 

-Hmpf.  Le jour ou un démon trouvera l'identité d'une déesse de la mort... Je lui souhaite bien du courage. Et rassure toi aucun n'est au courant à ton agence sinon à quoi bon cette mise en scène ? 

Réplique la déesse en pouffant à moitié de rire. Le sac est à présent au pied de la mercenaire et si elle veut elle peut utiliser autre chose que son fouet pour attacher la shinigami. Corde, scotch, tissu et même menottes.  tout y est pour faire une jolie mise en scène. Elle fera comprendre à son chef que vouloir tuer la mort est un peu idiot. Elle a déjà prévue son spectacle et elle ne manque pas de le dire à la lycéenne qui se nomme Andizia. 

-Tu reste pour le spectacle Andizia bien entendu ? Et que pense-tu de mon apparence ? Elle parait plus que réelle n'est-ce pas ?

L'illusion est en effet vraiment très bien réalisée.  Il sera dur de la trouver et ce même pour le démon en question. La déesse de la mort à vraiment pensée au moindre petit détail, car elle a même baissée ses vibrations magiques à celle d'un simple démon, comme ça l'autre idiot se sentira supérieur face à la déesse et il n'y verra que du feu. Aux yeux de tout le monde elle passera pour une démone qui s'est faite capturée et maltraitée par la mercenaire alors qu'en réalité il n'en est rien et qu'elle fait ça juste pour filer les sous à la lycéenne, parce qu'un petit coup de pouce de 200k PO ne se refuse pas et qu'elle pourrait avoir besoin de cet argent plus tard.   
Journalisée
Double-Lune
Créature
-

Messages: 428


Deux pour le prix d'une...oups


Voir le profil
Fiche
Description
Une lycéenne normale, limite élève modèle, discrète à en être transparente...
Et une mercenaire adepte du SAAANG !!! et de la méchanceté gratuite.
Accessoirement, une fille qui lutte contre l'esclavage, mais ça on s'en fout, hein ?
« Répondre #17 le: Mai 27, 2015, 11:48:39 »

Pof. Quoi, pof ? C’est le bruit du sac qui vient de tomber derrière toi. Ah d’accord. Bah je vais fouiller dedans alors. Et en fouillant, la mercenaire trouve pleiiin de cordes, de menottes et d’autres conneries. Du coup elle renvoie le fouet qu’elle a invoqué.

-Oui, ce sera plus pratique avec tout ça. En fait à la base je pensais vous assommer, mais au vu des circonstances ça paraîtrait idiot d’essayer.

Pendant que la déesse répond aux remarques d’Andizia, celle-ci continue de fouiller. Une paire de menottes simples devrait faire l’affaire pour ses poignets. Mais au moment où elle se retourne, Andizia sursaute en voyant le « maquillage » effectué.

-Euh… Waow. Très réelle, oui. Même le démon s’y laissera prendre s'il est là. Bon, on va faire simple, je suis partie les mains dans les poches ça serait bizarre que je revienne avec une panoplie d’accessoires pour attacher les gens.

D’autant plus qu’on est sur un forum hentai et que ça pourrait être interprété n’importe comment, par les lecteurs comme par les personnages. Certes. Merci de ne pas l’avoir dit à voix haute.

Tout en parlant la jeune fille passe les menottes aux poignets de sa « prisonnière » et lui met une corde autour du cou, sans trop serrer. Comme ça on peut même passer pour une connasse et son esclave, youpi ! Presque, mais pas tout à fait. J’espère bien.

-Allez, cette fois on peut y aller. Vous pouvez faire disparaître votre sac.

Aussitôt dit, aussitôt parties ! Et après quelques heures de marche que nous mettons en ellipse pour que ça soit pas trop chiant… Non, après quelques heures de chevauchée parce que tu n’es pas venue de Nexus à Tekhos à pied, andouille. Après quelques heures que nous mettons en effet en ellipse, donc, les deux arrivent aux alentours de la capitale nexusienne.

-On pourrait s’arrêter là et appeler mon chef. Ouais, on va faire comme ça, si je vous amène trop près il va m’engueuler.
Journalisée





La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.
Yamie Kuroïe
Dieu
-

Messages: 242


La mort n'est jamais loin.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #18 le: Mai 28, 2015, 12:27:14 »

Le bruit du sac invoqué précédemment attire le regard de la mercenaire dans sa direction et c'est un bon point, car maintenant elle doit se demander ce qu'il y a dedans. Elle laisse même tomber le fouet et la libère même afin de prendre des choses plus intéressantes dans le sac.  Yamie se caresse les poignes tendrement pendant que Andizia fouille dans le sac.  Elle lui dit alors qu'elle voulait l'assommer ? Elle se marre en silence avec un sourire en guise de réponse.   

-Ce serait idiot en effet très chère. 

Au moment ou elle se retourne Yamie peut voir la mercenaire sursauté de par son maquillage. Cela montre vraiment qu'il est très bien réalisé vu sa réaction. Encore un point pour la déesse. Elle écoute même les paroles d'Andizia qui est surprise devant tant de beauté.  Elle dit même que le démon si laisserait prendre sans problème et qu'elle est partie en mode touriste chasser une vraie meurtrière. Ce détail à pour réaction de faire froncer les sourcils à Yamie, mais ellle répond par autre chose. 

-Et bien c'est parfait. 

Elle se fait mettre les mains dans le dos et elle sent du métal passer entre ses  poignets. Des menottes ? Un choix plus confortable qu'un fouet magique. Une fois attacher la mercenaire se permet même de lui mettre une corde au tour de cou qui sert de collier surement. Elle a l'impression qu'elle promène une esclave ? Qu'importe. Tant que ça peut lui permettre de toucher la prime Yamie s'en fiche et n'en tiendra pas rigueur. Elle donne le top départ à la marche, mais précise de faire disparaitre le sac contenant les objets personnels dedans.  Ce qui est déjà fait par un nouveau claquement de doigts de la déesse.

-C'est déjà fait.   

Après un long périple sous le regard médusé de certaines Tekhanes, car elle a réussi à arrêter la grande criminelle alors forcément ça passe pas inaperçu et déjà des rumeurs circulent sur le fait qu'une gamine soit plus forte qu'une tueuse en série. Balayant ainsi certain soupçons sur le fameux supérieur de la petite. Elles quittent donc Tekhos pour arriver à Nexus. Un long chemin parcouru donc ! Quelques pierres ont été lancés sur Yamie, mais qu'importe ! Elle est plus blessée encore, mais c'est pas grave elle ne peut pas mourir et ça renforce son déguisement.   Une fois les murailles en vu la mercenaire se met à expliquer la suite à Yamie qui l'écoute attentivement.   

-Très bien. Faisons comme ça. Attendons donc l'arrivée de ton supérieur.   
Journalisée
Double-Lune
Créature
-

Messages: 428


Deux pour le prix d'une...oups


Voir le profil
Fiche
Description
Une lycéenne normale, limite élève modèle, discrète à en être transparente...
Et une mercenaire adepte du SAAANG !!! et de la méchanceté gratuite.
Accessoirement, une fille qui lutte contre l'esclavage, mais ça on s'en fout, hein ?
« Répondre #19 le: Mars 28, 2016, 11:28:01 »

Oh, salut Créatrice ! Tu t’es enfin souvenu que tu avais une réponse à faire ici ? Oui, je comprends pas pourquoi mais ce RP n’était pas du tout sur ma liste… Je vais y répondre tout de suite, comme ça ce sera fait, et puis ça me permettra de voir à quel point j’ai récupéré mon inspiration. Ça marche ! Je remets la scène en place alors. On était arrivées pas loin de Nexus. Oui oui, j’ai tout relu. D’ailleurs, puisqu’on reprend toujours un peu en arrière… La jeune mercenaire n’a pas manqué de remarquer les regards impressionnés qu’on lui jetait, et elle en tire même une certaine fierté. Ben quoi, on n’a pas le droit d’aimer être sous le feu des projecteurs ? Même à tort, ça fait quand même vachement plaisir…

Quoi qu’il en soit, les deux femmes sont maintenant à Nexus, enfin sur le territoire nexusien. Andizia descend de cheval, sort une petite radio terrienne de la poche de son gilet et règle la fréquence.

-Talok, ici Double-Lune. Va chercher Raph et dis-lui d’amener des sous, j’ai une surprise pour lui ! … 200 000 pièces d’or s’il a, sinon un bon gros caillou bien brillant que je pourrai revendre à la maison sera très bien. … Ouais, c’est ça, cours toujours mon grand.

Quelques secondes passent, dans le plus profond silence… L’adolescente se tourne en souriant vers la déesse, rangeant sa radio dans sa poche.

-Je déteste Talok, mais j’adore m’en servir comme larbin. Il sait qu’il a tout intérêt à faire ce que je lui dis parce que je suis aussi forte que lui, sauf que moi je peux encore progresser. Bon, normalement ils sont là d’ici deux minutes, à moins que le chef soit en train de casser quelques gueules…

Un nuage de soufre noir explose juste à côté d’elle au moment précis où elle termine sa phrase. Un sourire de démon en émerge, suivi du reste de la bête, avec un bonhomme aux cheveux bleus à côté.

-Voilà. Raph, tu gardes le nez bouché, je repars tout de suite, la vue de la gamine m’insupporte.

Nouveau nuage de fumée, disparition du démon… Le nuage se dissipe et Raphaël tousse un peu pour en évacuer les résidus qui occupent ses poumons.

-On est d’accord, on tue Talok dès qu’on le retrouve ?
-Plutôt deux fois qu’une... Bon, c’est quoi cette histoire de surp…


Le reste de la phrase se perd dans sa gorge et ne franchira jamais ses lèvres… Stupéfait, il dévisage Yamie comme s’il ne croyait pas ce qu’il voyait. En même temps, il sait bien dans quel genre de mission il a envoyé son employée…

-Andizia… Tu me feras pas croire que tu l’as eue aussi facilement… Où est l’entourloupe ?

La mercenaire sourit largement.

-L’entourloupe est dans le diamant que tu vas me donner en échange de mon taf. C’était censé être mon jour de repos, je me suis retrouvée à traquer une tueuse en série, t’es gentil mais tu me paies vite, je veux rentrer à la maison.

L’incrédulité de Raphaël étant en règle générale proportionnelle à sa mauvaise tolérance à l’humour, il grince des dents et examine la fausse prisonnière comme s’il espérait découvrir la supercherie. Mais il finit par mordre complètement à l’hameçon et, avec un soupir las, fouille dans sa poche pour lancer une pierre précieuse à Andizia. Cette dernière la range précieusement, trop heureuse d'avoir eu son butin non mérité.

-Je te rappelle que c’est pas moi qui ai lancé l’avis de recherche, mais vu que tu n’as pas la patience d’attendre qu’on contacte les autorités, dégage, je prends le relais. Et bravo, tu m’expliqueras demain comment tu as fait.
Journalisée





La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.
Yamie Kuroïe
Dieu
-

Messages: 242


La mort n'est jamais loin.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #20 le: Mars 29, 2016, 12:03:55 »

Les deux femmes après être acclamées comme une star pour la mercenaire et des huées pour la déesse arrivent enfin a nexus après un très long voyage.  Fort-heureusement pour Yamie, le voyage n'eut pas d'autres jets de pierres envahissants. Elles auraient même été détruites avant que celle-ci ne parviennent a atteindre leur cible. Elle descend de cheval et voit la mercenaire et la regarde faire intriguée par une radio terrienne. Ainsi donc, elle avait ce genre d'objet en sa possession ? Pas étonnant pour une fliquette chargée de tuer les criminels.  Toute contente, elle annonce dans sa radio qu'elle va toucher la récompense des 200 000. Une récompense non méritée puisqu'il  s'agit la d'une corruption de la déesse. Elle aime bien donner  plus d'importance a des chose qui n'en ont aucunes, pour quel but ? Semer la zizanie.  

-200 000... Ca fait beaucoup, le cailloux sera sûrement plus simple a transporter en effet.

Celle-ci rend le sourire a la lycéenne qui lui sourit gaiement puis quelques longues minutes d'attentes  dans le silence insupportable. Fut brisé par les prognostiques de la lycéenne qui vante ses capacités de combats vis-a-vis de son laquet, Elle ne doit faire aucun effort pour progresser, car étant une déesse son niveau ne cesse de se renforcer a chaque prière et chaque mort qu'elle prend et reçoit dans sa mission divine. De ce fait elle ne dit rien et observe le nuage de souffre noir avec un démon e une créature bleue.  

Une discussion peu intéressante s'en suit alors.  Ca parle de commettre des meurtres en toute impunité ce qui fait chier la déesse, car elle est convoquée justement pour homicide volontaire a multiples reprises. La voila qui se fait dévisagée par cet horrible collègue. Si elle n'était pas attachée par son propre artifice rappelons le, elle lui aurait pété la gueule. Mais elle ne fit rien et se contenta de répondre sur un ton orgueilleux.  

-Tu veux ma photo ? Vous en avez déjà bien assez avec ces affiches.  

Celle-ci réclame la récompense et c'est  bien normal. Yamie reste passive pour ne pas éveiller les soupçons qui pèsent entre elle et la lycéenne. Elle allait même sûrement se faire frappée ou au mieux bâillonner pour avoir oser répondre a un agent complètement abusif de son post.  Elle désespère quand elle entend que l'avis de recherche n'a pas été lancer par l'agence et qu'ils savent pas quoi foutre d'elle.  Non seulement elle bosse un jour férier, mais en plus l'agence manque cruellement d'organisation. Ils sont même pas foutu d'accueillir une criminelle de l'humanité entière.  Elle répond avec un air completement abusé et ahurie comme si elle avait vue la pire organisation de sa vie.  

-Et maintenant vous allez-faire quoi d'une pauvre fille faible et entravée ? je peux me casser chez moi faute de preuve matérielle  ?  

Car, il est vrai que seule la spéculation d'un démon a engendré toute cette sinécure et désorganisation de l'agence. Toutefois, cette bêtise hu... Non Terrane aura permis a la mercenaire d’empocher une sacrée somme. Elle devrait lui en être reconnaissante pour ça.  Maintenant, elle se montre provocante, car elle sait qu'elle ne pourra pas vraiment mourir au cour de ses prochains jours d'enfermements et de mis en examens pour homicide de 54 personnes. Elle lâche un soupire et regarde son interlocuteur complètement désemparée....  
Journalisée
Double-Lune
Créature
-

Messages: 428


Deux pour le prix d'une...oups


Voir le profil
Fiche
Description
Une lycéenne normale, limite élève modèle, discrète à en être transparente...
Et une mercenaire adepte du SAAANG !!! et de la méchanceté gratuite.
Accessoirement, une fille qui lutte contre l'esclavage, mais ça on s'en fout, hein ?
« Répondre #21 le: Mars 29, 2016, 08:47:58 »

Andizia, toute contente d’avoir arnaqué son chef, se dématérialise dès qu’elle en a l’autorisation, non sans un signe de la main à sa complice, signe qui peut aisément passer pour sarcastique mais qui ne l’est pas.

-Bon eh bien à une prochaine hein ! Raph, on se voit demain midi !

Elle disparaît. Ce qui veut dire que le RP est fini ? Presque, il faut encore se débarrasser de Raph maintenant. Ah oui… Pourquoi tu changes pas de compte pour les derniers posts alors ? Parce que c’est pas utile. Tu fais partie de l’Ordre, je peux jouer un perso de l’Ordre sur ton compte pour juste un ou deux post(s), fais pas chier. Oui m’dame !

Raphaël, donc, ne prend même pas la peine de répondre aux provocations de la déesse. Un sourire amusé se dessine sur ses lèvres tandis qu’il semble regarder dans le vague. Même ses yeux, d’ordinaires blasés, recèlent une pointe d’ironie rare.

-Chez vous ? Et c’est où au juste ? En Enfer ?

Il n’attend pas la réponse et, tirant son épée, entreprend de briser la serrure des menottes de la prisonnière, puis rengaine et lui enlève la corde qu’elle a autour du cou.

-Je ne suis pas un imbécile. Je suis un emmerdeur, un impulsif, et encore bien d’autres choses, mais certainement pas un imbécile. Qui êtes-vous ? Andizia est douée, mais pas suffisamment pour affronter quelqu’un comme vous sans avoir la moindre égratignure. Ça reste une gamine.

Woh l’aut’, il a pas dix ans de plus que moi ! Il est quand même adulte, lui… Tu peux te taire s’il te plaît, j’essaie de me concentrer sur l’écriture, c’est pas évident. Pardon. Il fait quoi du coup Raphaël ? Il tapote la poignée de son arme, l’air d’attendre une réponse. Mais il ne fait ça que quelques secondes puisqu’il reprend vite la parole :

-Ah, autre chose ! Je sais reconnaître certaines énergies magiques. Celle des Espers…celle des mages…des démons… Vous n’êtes rien de tout ça. Quelle genre de créature êtes-vous et quel intérêt avez-vous à faire semblant de vous laisser capturer par une môme ? Vous tenez si peu que ça à votre crédibilité ?
Journalisée





La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.
Yamie Kuroïe
Dieu
-

Messages: 242


La mort n'est jamais loin.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #22 le: Mars 29, 2016, 11:45:59 »

Voila la lycéenne qui part avec son butin en poche ça fait plaisir a la déesse, mais celle-ci ne fait pas mine d'avoir fait quelque chose en sa faveur et continue de se passer pour sarcastique au près de hideux collègue. L'aura ayant complètement disparue elle se tient debout face a Raph et ne se  démord pas le moins du monde de son arrogance.   Voir l'ironie chez cette personne semble rare et bien qu'il lui fasse une réponse fausse. Elle esquisse un sourire quand celui-ci tire son épée pour la libérée.  Elle se frotte alors le poignet.  

Elle écoute alors son interlocuteur qui lui parle d'être un emmerdeur. Ça pour en être un il l'est.  Pour défendre Andizia, elle allait devoir dévoiler sa vraie identité a cet imbécile qui a quand-même la prestance de dire vous au lieu de tu a une déesse.  Elle sourit de plus belle au mot gamine.  

-Oui, cette gamine que vous envoyez tuer toute sorte de créatures les plus dangereuses les unes des autres.  

Elle croise les bras l'aire sarcastique et semble attendre qu'il finisse de débiter des bêtises. elle n'est ni une esper, ni une mage, ni une créature, certainement pas un ange, encore moins un démons. Ni une humaine d'ailleurs ! On aura beau faire toute la liste possible et inimaginable. On tombe sur la pire des réponses : une déesse rien de plus.  Elle regarde son épée pas du tout intimidée et décide de faire apparaitre sa faux de la mort et de soigner ses blessures a vu d’œil.  

Cette crédibilité, elle en a que faire en tant que déesse, mais elle ne veut pas d'emmerde avec l'administration. Le  coup de la faux et de l'aura noire en apparaissant a du lui-mettre la puce a l'oreille.  

-Ma crédibilité m'en fous royalement. Qui je suis ? Rien de tout ce que tu as cité en effet. Je suis plus connue sous le nom de la faucheuse noire.  

Elle fait disparaitre sa faux pour lui montrer qu'elle n'est pas hostile aujourd'hui.    

-Je suis une Déesse de la mort voila qui je suis réellement. Si tu crois que ça m'amuse de devoir régler ces soucis d'administration chaque fois que je fais mon métier tu te met le doigts dans l’œil.  

La voila qui s'adosse au mur a présent elle n'a vraiment pas l'air de vouloir s'enfuir, mais d'en finir au plus vite.    

-C'est ridicule de vouloir condamner a mort la mort elle-même tu ne trouves pas ?

C'est vrai quoi, la déesse se contente de faire son travail jour par jour, si en plus elle a besoin de répondre aux revendications des humains qui habitent ce monde elle n'a pas finie d'en baver la pauvre. Elle baille poliment, maintenant elle ne sourit plus et elle regarde d'un oeil ce que Raph compte faire face a ce problème.  


Elle se redresse et se tient a présent droit devant Raph en restant d'un air impassible. Ces blessures s'étant régénérés comme si aucun combat n'avait jamais eu lieu. Si elle s'est laissée attraper c'était pour s'amuser, faire gagner une fortune a Andizia et surtout avoir la paix avec les affiches, car même si parfois ca l'amuse d'être pourchassée, elle préfère en ce moment rester dans l'ombre.  
Journalisée
Double-Lune
Créature
-

Messages: 428


Deux pour le prix d'une...oups


Voir le profil
Fiche
Description
Une lycéenne normale, limite élève modèle, discrète à en être transparente...
Et une mercenaire adepte du SAAANG !!! et de la méchanceté gratuite.
Accessoirement, une fille qui lutte contre l'esclavage, mais ça on s'en fout, hein ?
« Répondre #23 le: Avril 04, 2016, 01:14:49 »

Pas le moins du monde inquiet que la tueuse en série soit libre et lui seul, Raphaël l’écoute répondre à ses remarques. Il envoie la gamine affronter n’importe quoi, certes, mais c’est parce qu’elle est plus douée et plus dispo que la moitié de l’Ordre ! Mais ça, il ne va pas le dire à voix haute. Inutile et dangereux. En effet. Une très mauvaise idée, et l’intelligence de ton chef garde quand même généralement le dessus sur son impulsivité.

Cette même intelligence lui souffle qu’il ferait bien de ravaler sa fierté devant un être qui peut invoquer une arme avec une telle aura de destruction. Il n’en fait rien, bien sûr, et se contente de perdre son sourire au profit d’un léger froncement de sourcils. Sa main gauche se décale discrètement pour se mettre à portée de l’objet qu’il a à la ceinture et qui ressemble à un revolver. Si cette créature décide de l’attaquer, il ne pourra rien faire seul, il en est bien conscient.

Sauf que, bien loin de s’en prendre à lui, elle répond à ses questions avec simplicité. La Faucheuse Noire, putain… Même avec tous ses atouts il ne viendrait pas à bout d’une telle entité. Alors pour la première fois depuis une éternité, un rictus inquiet vient tordre son visage. Il s’attendait à tout et n’importe quoi, mais là...
On est au-delà du n’importe quoi, ouais…

-Bordel… Moi qui ne suis pas croyant, je viens de prendre un sacré coup dans la gueule… Ne vous méprenez pas,  je crois à votre existence, mais j’ai du mal à admettre le statut divin d’entités qui se baladent aux quatre coins de Terra comme n’importe quel autre être vivant. Enfin, là n’est pas la question… Je reconnais et j’admets votre immortalité, et ça me fait bien chier.

Il soupire et réfléchit longuement. La situation est bloquée, il le sait. Ça ne mènerait à rien d’essayer de l’affronter pour gagner quand même la récompense, si même Andizia et son amour-propre légendaire ont abandonné l’idée il ne va pas courir au casse-pipe. Tenter de négocier pour obtenir la prime malgré tout ? Ridicule.

-Eh bien, je viens de perdre un diamant pour rien on dirait… Fichez le camp. Je me débrouillerai. Et je vais essayer de retirer les différents avis de recherche à votre nom, ça évitera que d’autres moins malins n’essaient de vous abattre et y laissent des plumes.

Il n'aime pas trop l'idée de laisser une tueuse en série en liberté alors qu'il peut au moins tenter quelque chose, mais c'est un cas de force majeure : Yamie a raison, on ne tue pas la Mort. La seule option face à elle est de rebrousser chemin.
Journalisée





La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.
Yamie Kuroïe
Dieu
-

Messages: 242


La mort n'est jamais loin.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #24 le: Avril 04, 2016, 06:45:56 »

Elle a dit une épée, mais il s'agissait en fait de son revolver a son ceinturon. Le voir décaler sa main discrètement fait sourire la déesse, mais pas plus que ça. Alors qu'elle se relaisse tomber contre le mur voyant que ce dernier n'est pas menaçant non plus elle observe quand même un changement d'attitude. Il est passé d'amuser a inquiet. En même temps face a une shingami il ne pouvait en être autrement. Tu veux la meilleure ? Le voila qui réplique par l'impression de s'être prit un pain dans sa jolie face. Un non croyant qui croit aux divinités elle aura vraiment tout vu, mais il est inutile de provoquer plus de tumulte que cela et ne dit rien face a cette remarque.  

-On dirait que ce n'est pas ton jour de chance. Mais ça peut s'arranger.  

Et il avait raison. Rencontrer la mort n'est pas a la porter de tout le monde et c'est déjà un exploit qu'elle décide de ne pas tuer son interlocuteur. Son tour n'est pas sur sa liste de victimes d'aujourd'hui, alors elle pense simplement a autre chose tout en l'écoutant sérieusement. Elle est curieuse de savoir comment il va se sortir de ce pétrin dans le quel il est tombé en accostant la tueuse en série. Perdre un diamant ? Si c'est la richesse qui attire la plupart des créatures de ce monde elle allait pouvoir y remédier, elle dispose de tout et n'importe quoi dans son coffre fort aux enfers. Des diamants, de l'obsidienne, des saphyrs des émeraudes. De l'or et de toutes autres richesses. On est pas la pour étaler la fortune de Yamie, mais pour augmenter celles des autres. Si il y a bien une chose que la déesse aime faire, c'est corrompre le plus de monde possible. Pour le diamant, alors qu'elle entend qu'elle ferait mieux de dégager. Elle a une meilleure idée.  

-Si c'est un diamant que tu veux j'en est de toute taille. Ça te remboursera pour la prime puisqu'on peut pas capturer la personne visée.    

Lui propose t-elle en se demandant comment il allait réagir a cela. Proposer un diamant a raph ou plus de ce qui allait pouvoir être demandé amuse la déesse et elle ne part pas de suite bien qu'elle fasse apparaître des marques noires partout sur son corps. Des marques tribales noires comme on en voit dans les livres d'histoire, sauf que la c'est pas une histoire c'est la réalité. Ses yeux sont devenus vifs, on aurait dit une vraie créature infernale. Il ne manque plus que la faux, mais ça elle ne la sort pas, c'est déjà utilisé.  La mort faisant un cadeau aux créatures, n'est pas si rare que ça.  Encore de nos jours il  y a des comtes ou la mort offre des artefacts aux simples mortels. Il est marrant ensuite de voir comment ces humains s'en servent et finissent par rejoindre la mort. Tenter de négocier pour avoir la prime n'est pas si ridicule que ca  puisqu'elle le propose d'elle-même. Cette déesse est complètement imprévisible. 
« Dernière édition: Avril 04, 2016, 08:11:58 par Yamie Kuroïe » Journalisée
Double-Lune
Créature
-

Messages: 428


Deux pour le prix d'une...oups


Voir le profil
Fiche
Description
Une lycéenne normale, limite élève modèle, discrète à en être transparente...
Et une mercenaire adepte du SAAANG !!! et de la méchanceté gratuite.
Accessoirement, une fille qui lutte contre l'esclavage, mais ça on s'en fout, hein ?
« Répondre #25 le: Avril 04, 2016, 08:52:46 »

Ni son épée, ni son autre arme, ni même sa capacité de régénération ne lui seraient utiles dans le cas d’un affrontement avec une déesse. Pour lui, une divinité n’est qu’un être vivant comme un autre, à ceci près qu’il dispose d’une immortalité quasi-totale. En d’autres termes, un adversaire increvable. Et ça, ça le fait chier, mais GRAVE. Exactement. Heureusement qu’il ne va pas l’affronter aujourd’hui, ça m’aurait chagriné de retrouver de la bouillie de chef à mon retour… Oh, elle ne l’aurait probablement pas tué, tout au plus elle l’aurait mis dans un état assez critique pour qu’il reste un mois entier au lit. Putain, ce type est en scénarite… Quasiment.

En tout cas, Raph tend l’oreille en entendant son interlocutrice dire que sa chance pourrait tourner. Et il tombe des nues en l’entendant affirmer qu’elle peut sans problème lui donner un diamant. Il a du mal déjà à comprendre pourquoi elle ferait ça, mais en plus de ça…bordel mais d’où est-ce qu’elle les sortirait pour n’en avoir rien à foutre ?! Cependant si la vie a appris une chose au jeune homme, c’est que rien n’est gratuit.

-Mouais… Vous m’en voudrez pas si je reste méfiant, hein ? Qu’est-ce que vous voulez en échange de ce diamant ? Et ne me dites pas « rien », je ne vous croirais pas. Rien n’est gratuit dans ce monde de merde. Soit vous voulez quelque chose en échange, soit vous espérez l’obtenir passivement. Qu’est-ce que c’est ?

Intérieurement, il réfléchit tout de même assez sérieusement à accepter cette proposition, parce que mine de rien les diamants ça se trouve pas à tous les coins de rue. Et puis, qu’est-ce qu’elle pourrait lui demander ? Son âme ? Ha ! Il ne sait même pas s’il en a une vraie…

-Juste une chose : quel que soit le prix à payer, je refuse s’il implique quelqu’un d’autre que moi.

D’aucuns se diraient qu’il se fait des films pour rien, mais sa conception des dieux est trop floue et il les range encore dans la catégorie « démons », mais en plus chiants encore. Donc ce n’est qu’une précaution qui lui semble nécessaire.


[HRP : Très court, mais sans  la réponse je peux pas avancer, et je sais toujours pas broder. ^^']
Journalisée





La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.
Yamie Kuroïe
Dieu
-

Messages: 242


La mort n'est jamais loin.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #26 le: Avril 04, 2016, 09:29:58 »

Hélas pas de baston aujourd'hui non. Les meurtres sont la spécialité de la mort. Plutôt ironique non ? Elle commet exclusivement des meurtres a longueur de journée et ça ne lui fait plus rien du tout. Le chef sera donc épargné par la déesse et en plus de ca elle fournit les petits-fours. De quoi se poser des questions non ? Après tout, il n'est pas sur sa liste donc théoriquement il n'a rien a craindre et il ne passera non plus pas de temps au lit. Surtout qu'un mois au lit c'est long. Elle fait ca aussi notamment pour donner aux vivants une petite prime qui ne peuvent pas avoir sa récompense de capture, car c'est un peu, voir complètement de la triche d'être une déesse de la mort. Déjà être un dieu c'est pété, mais la mort elle-même. C'est  plus que tricher. En plus d'être immortelle, elle est invincible. Du moins personne n'a encore trouvé le moyen de la terrasser.   A entendre la suspicion de Raph' ça la fait sourire.  Elle n'a vraiment rien a lui demandé.  Tout comme Andizia, elle va devoir le convaincre de pendre le cailloux sans faire manche. Elle dit alors d'une  voix naturelle.  

-Mais, si tu paie quelque chose en échange ce n'est plus donner.  C'est un troque.

En effet les richesses accumulés au fil des siècles pour elle un de plus un de moins, elle s'en fout royalement. Son coffre au trésor est rempli de pierre rare en tout genre et de pièces et de lingot d'or.  D'ailleurs la déesse s'amuse a faire un signe de main et une sorte de carré dessiné avec des ténèbres apparaissent. On peut y voir le coffre au trésor de la déesse. Un peu comme une télé sans écran permettant de voyager partout.  La salle au trésor infernal de la déesse on dirait un peu celui de la montagne de nains dans ces films fantastiques. De quoi faire perdre la raison a n'importe quel individu. Une immense salle remplie de richesses. Rien que ça.  Sur le mur du fond on peut y voir une sorte de sceau circulaire noir, Signe que le trésor est très bien protégé. Ce qui explique pourquoi la déesse se fout royalement de donner un ou deux diamant a des gens de temps en temps. Elle fait disparaître l'écran d'un claquement de doigt.  

-Je n'ai aucune raison de te toucher d'une quelconque façon que ce soit.  Je n'aurais rien a y gagner personnellement avec tout l'or accumulé au fil des siècles. Mais comme ma prime est inatteignable. Il m'arrive de faire preuve de générosité. Tu comprends pourquoi les choses de luxes ne me font rien du tout...  

Elle dit ça d'un tel ennui qu'en effet, elle pourrait s'acheter la terre entière si elle le voudrait, mais cela n'aurait aucun intérêt. Ce qui est sur c'est qu'il y avait la une véritable fortune dans cette salle qui porte bien son nom. Elle se redresse de son fichu mur et semble avoir un petit sourire en coin de lèvre.   Quitte a vivre dans un monde de merde autant sauter sur l'occasion pour accumuler des richesses. Ça Andizia l'a très bien comprise et elle a eu raison sur toute la ligne !
Journalisée
Double-Lune
Créature
-

Messages: 428


Deux pour le prix d'une...oups


Voir le profil
Fiche
Description
Une lycéenne normale, limite élève modèle, discrète à en être transparente...
Et une mercenaire adepte du SAAANG !!! et de la méchanceté gratuite.
Accessoirement, une fille qui lutte contre l'esclavage, mais ça on s'en fout, hein ?
« Répondre #27 le: Avril 05, 2016, 08:13:51 »

Particulièrement circonspect et méfiant, Raph pèse soigneusement le pour et le contre. D’un côté, il y a cette promesse de diamant, un peu de richesse gratuite ne peut pas faire de mal, si ? Et de l’autre, il y a l’idée qu’un dieu reste une sorte de démon majeur, donc un être qui cherche à corrompre. Rien n’est réellement gratuit. Qu’est-ce qu’elle veut ? Les arguments s’empilent des deux côtés de la balance de décision, et le pauvre n’arrive vraiment pas à choisir. Yamie rappelle que si chacun donne quelque chose, le don devient troc.

-Certes, mais…ça me paraît quand même pas logique.

Elle lance alors ce qui doit être un sort de vision. Devant le spectacle qui s’offre soudain à lui, les yeux de Raphaël s’écarquillent, sa mâchoire inférieure descend de quelques millimètres et son cerveau arrête momentanément de fonctionner.

*Comment. C’est. Possible. Qu’elle ait. Autant. D’OR ?!!!*

Ça n’a aucun sens. Comment a-t-elle pu accumuler autant de richesses ?! Et où peut-elle seulement les stocker ?! ÇA N’A AUCUN PUTAIN DE SENS !!! C’est un véritable champ de bataille dans la tête de Raphaël, qui commence sérieusement à se demander sur quel genre de monstre gardien de trésor il a pu tomber. Une déesse gardienne de donjon ? Peu probable. Mais alors d’où elle tire tous ces sous ?! Est-ce qu’elle accumule les pièces récupérées sur tous ceux qui ont essayé de la tuer ? Si c’est le cas, elle risque effectivement d’en avoir assez pour racheter l’intégralité de Terra…

-Ouais… Je comprends… Chapeau pour avoir accumulé un tel trésor…

Il se colle une baffe à lui-même pour se remettre les idées en place. C’est…insensé. Complètement insensé. Mais au point où il en est, hein ? Yup…

-Bon, eh bien… Vu que vous insistez, et devant l’évidence de vos moyens plus que suffisants, je suppose qu’il serait impoli de ma part de refuser votre offre plus longtemps… Par contre, je reste quand même un minimum raisonnable, hein, donnez-moi juste la moitié de ce que j’ai donné à Andizia, j’ai pas vraiment besoin de plus. Et après ça, je propose que chacun de nous reparte de son côté, à moins que vous n’ayez encore quelque chose à dire, mais ça m’étonnerait.
Journalisée





La révolte gronde, la bête hurle à la lune, les guerriers traquent le démon, l’espion cherche la divinité et le chat erre sous l’œil de l’écrivain.
Yamie Kuroïe
Dieu
-

Messages: 242


La mort n'est jamais loin.


Voir le profil
Fiche
« Répondre #28 le: Avril 06, 2016, 12:13:21 »

Ah, les joies du pour et du contre. C'est ce qui s'appelle juger les situations. Pour la déesse c'est du tout vu. Elle n'a que faire d'un ou deux diamants, mais pour le supérieur d'Andizia il doit en être autrement puisque ce dernier s'est plaint d'avoir perdu un diamant. Chose qu'il peut retrouvé si cela lui chante, car elle est prête a lui en céder un de bonne grâce. Le voir toujours méfiant laisse de marbre la jeune femme. Si il lui donne quelque chose en retour, il ne s'agira plus d'un échange en effet.    

-Rien n'est forcément logique.  Surtout dans ce monde.  

Dit-elle avec un de ces calmes. Elle croise les bras et regarde sa réaction face au trésor de celle-ci. En effet, nul ne peut-être indifférent face a cette montagne pourtant réelle d'or. Cet argent provient des nombreuses actions de Yamie au fil des siècles. Des batailles, des trésors qui n'avaient aucun héritier alors qu'elle ôtait la vie au dernier membre d'une famille, des morts et et toujours des morts. Son trésor accumulé au fil des siècles est le résultat de dures labeurs.  En clair de l'or n'appartenant a personne. Comme elle était la seule encore active. Elle n'avait qu'a se servir dans les richesses oubliées des personnes décédée. Sans compter ses nombreux faits d'armes et elle en passe. Il n'est pas exclut qu'elle gagne elle-même des récompenses de ce style. Ce qui explique pourquoi elle a tant de richesses, Garder son donjon comme le baron de mortegarde ? Hors de question. Faire de allés et retour elle n'a pas que ça a faire. A la place elle a mit en place un sort de protection très puissant. Le voila qui la complimente sur son trésor.  

-Merci. C'était long d'accumulé tout cela.  

Chose surprenante le voila qui se donne un coup sur lui-même. Sûrement pour se remettre les idées en place pense-t-elle. Elle n'est pas si loin du compte le voila qui veut faire une petite proposition a la déesse. La moitié de ce qu'il a donné a Andizia ? Soit 100 000 pièce d'or au total.  Elle aurait pu le recouvrir d'or avec les 100 000 pièces séparée, mais elle n'a pas envie d'ébruiter cet incident plus que ça.  Et puis 100 000 c'est déjà mieux que rien du tout. Elle tend sa main paume vers le ciel et dans une aura noire elle fait apparaître un diamant qui a de valeur ce qu'il a demandé.  L'aura disparaît ce qui laisse place a la pierre précieuse. Elle lui donne le cailloux, car oui le diamant est une pierre a la base.    

-Voici le cailloux. Fais-en bon usage.    

Le souci d'administration étant réglé elle envisage de prendre congé. Elle salue donc son interlocuteur et se tourne dos a lui en faisant apparaître une porte noire  remplie de ténèbres.  Elle fait disparaître ses marques pour reprendre une apparence normale et s'apprête a s'engouffrer dans son portail de téléportation.  N'importe qui aurait peur de rentré dans une telle porte, mais pas elle. Une fois rentré de moitié elle se retourne complètement.  

-Et bien, a une prochaine fois peut-être.  

Son tour n'est pas venu, mais elle le reverra le jour ou sa mort sera la. Ce qu'elle n’espère pas de sitôt. Le vortex s'intensifie un peu et elle avance a reculons et disparaît dans ce portail. Qui semble la mener droit vers une autre dimension. Lui qui parlait des enfers en début de conversation, il n'est pas si loin du compte.  Une fois la déesse de l'autre coté le portail reste un peu ouvert et fini par s'estomper complètement.  Elle est partie vers un autre lieu laissant ainsi le chef saint et sauf en possession de son diamant. Pas de baston aujourd'hui, il  y a eu des meurtres a gogo.  Et pour finir sur du WTF total, la déesse est partie vers d'autres cieuuuux.
Journalisée

Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox