Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Damn You're A Sexy Bitch | Izável

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Asmodeus

Avatar

Damn You're A Sexy Bitch | Izável

mercredi 30 novembre 2022, 22:04:02

Yes I can see her
Cause every girl in here wanna be her
Oh she's a diva
I feel the same and I wanna meet her

They say she low down
Its just a rumor and I don't believe em
They say she needs to slow down
The baddest thing around town

Asmodée fredonnait cet air terrien en revenant aux Enfers après une autre virée stimulante à travers les plans. Il avait fait le plein de bonnes opportunités et se sentait d'humeur à fêter ça. Il avait songé longuement à ce qu'il pouvait faire, ou plutôt à la personne qu'il pouvait se faire.
Il avait rapidement exclus les mortels, trop fragiles, trop banaux pour le genre de réjouissance qu'il avait en tête. Non, il lui fallait une vraie catin ! Quelqu'un qui saurait recevoir sa visite sans broncher. Et si elle pouvait lui résister un petit peu, l'envoyer bouler un peu...

Bien sûr !

Il avait immédiatement quitté ses appartements pour réapparaître dans la suite d'une de ses favorites. Autrefois princesse mortelle, éminente figure régalienne phénicienne, sur Terre, elle avait vexé jusqu'aux dieux en suivant les promesses de jouissance et de pouvoir qu'il lui avait murmuré pendant des années. Et, depuis des millénaires en temps terrien, après son exécution barbare par son peuple trop puritain, elle avait vécu en créature de Luxure, mue par la colère sourde de la trahison et par le désir irrésistible qui commandait son existence et lui ordonnait de se nourrir.

"Je-za-beeeel !"

Sous des traits qu'il savait capables de la faire céder à coup sûr, le Prince de la Tentation rendait visite à l'une de ses plus anciennes conquêtes, décidé à la débusquer et à célébrer avec elle ses victoires sur des mortels qui subiraient, un jour, le même sort qu'elle avait subi.
Comment s'en réjouirait-elle ?
Avait-elle seulement le choix ?

Izável

Avatar

  • -
  • Messages: 7


  • FicheChalant

    Description
    Princesse démoniaque, concubine d'Asmodée, Jezabel est une puissante succube

Re : Damn You're A Sexy Bitch | Izável

Réponse 1 mercredi 30 novembre 2022, 22:38:58

Au-dessus d’une sublime humaine, Jezabel la maintient plaquée contre le matelas moelleux. Une main suffit pour tenir ses poignets au-dessus de sa tête alors que l’autre s’attèle à déchirer ses vêtements. Autour d’elle, quelques démons se sont invités pour profiter des quelques âmes condamnées qu’elle a rassemblées. Des perles rares, redoublant de beauté et de vices. Une sauterie qui n’est guère rare en enfer et encore moins dans les quartiers de la princesse phénicienne. Si cette dernière prend son temps, les plus impatients sont déjà plongés dans le stupre. Un incube délaissant son propre jouet vient d’ailleurs rejoindre les deux femmes sur le lit. Il n’a guère besoin d’attendre que la succube l’invite à prendre soin de l’humaine en sa compagnie.

Si leur réunion improvisée démarre sous les meilleurs auspices, une voix familière s’élève dans les quartiers, interrompant net leurs activités lubriques. Éprise de ce moment de luxure, elle ne reconnaît la voix. Mais dans un effort forcé, elle se détache de ses amants. Sa robe est remise à la va-vite, ses cheveux sont emmêlés. Ses râles se succèdent à voix basse. Plusieurs pièces sont traversées, d’un pas rapide et agacé pour rejoindre son invité non désiré. Asmodée. Elle aurait dû s'en douter. Qui d’autres pour la déranger que le prince de la tentation ?

« Qu’y a-t-il d’assez important pour que tu viennes me déranger ici ? »

Un léger agacement flotte dans sa voix. Et ce n’est qu’après ses mots, qu’elle détaille son apparence, comprend ses intentions. Des milliers d’années se sont écoulés à ses côtés, s’il connaît parfaitement ses goûts, elle parvient à déceler aisément sa volonté.
La vue est plaisante, son humeur se calme.

« Si tu avais attendu trois jours, je serais venue à toi, continue-t-elle cette fois-ci avec malice. »

Son plus grand regret est de savoir que les réjouissances continuent en son absence. Frustration, appétit, désir. Son estomac se noue douloureusement alors que l'attente continue. Mais la question se pose ? Préfère-t-elle éconduire le prince de la tentation pour goûter à l'âme viciée ou sa présence sera mieux la satisfaire ? Difficile choix. Si Asmodée est toujours le bon choix, les expressions que lui avait offerte l'humaine avant son départ attise son désir. Elle est grand cru qu'elle ne désire que goûter. La faim prend le pas.

« Dépêche-toi, j'ai d'autres affaires urgentes. »

Asmodeus

Avatar

Re : Damn You're A Sexy Bitch | Izável

Réponse 2 mercredi 30 novembre 2022, 22:48:26

La beauté démoniaque ne tarda pas à le rejoindre, insultant à la fois son flair et son désir littéralement palpable dans l'air en le rejoignant vêtue. Certes, sa robe n'était pas bien lourde et n'était pas bien difficile à défaire, mais, tout de même, il afficha une moue taquine qui lui évitait d'avoir à lui demander depuis quand elle avait décidé de faire des manières ; avec lui en particulier.
Oh ! Bien sûr, elle aimait lui faire payer le petit tour qu'elle lui avait joué de son vivant. Ca remontait à si loin ! Mais elle s'en rappelait toujours, de la gloire, de la sensation de toute-puissance qu'elle avait ressenti dans son palais converti en lupanar, juste avant de mourir, brûlée, seule, au milieu de la foule en colère, pour renaître, hurlante de colère, au milieu de la ziggourat de pierre qu'était encore ce palais infernal, bien avant qu'il devienne le patchwork décadent qu'il était aujourd'hui.
Car oui, malgré ces durs sentiments, ils avaient traversé beaucoup, ensemble, et elle continuait de le vouloir, et lui de revenir à elle. On disait que celles qui avaient compté ne s'oubliaient jamais, après tout.

"Trois jours, hein ?"

Asmodée croisa les bras en prenant un faux air renfrogné. Il était excellent menteur, mais il ne cherchait pas à la duper. Il aimait jouer avec elle et à son petit accès ronchon succéda une approche souriante, sournoise. Il la contourna en la frôlant et en la reniflant, se glissant dans son dos. Il passa ses bras autour d'elle, une main glissant sous le pan de sa robe et sur son bas-ventre, l'autre prenant possession de sa poitrine sans hésitation à travers le tissu. Son membre viril lui appuya contre les fesses sans la moindre pudeur.
Elle jouait à le repousser mais il pouvait sentir le désir sur elle ; celui qu'elle avait pour lui autant que celui qu'elle trainait derrière elle.

"Oh mais crois-tu que je n'ai rien remarqué ? Mais mi casa es su casa, non ? Pourquoi ne pas me montrer ?"

Malicieux, il fit appel à ses pouvoirs. Ils flottèrent tout près du sol et filèrent à travers les portes s'ouvrant et se refermant à leur passage, rejoignant en une seconde la fête qui continuait de battre son plein. Les démons présents marquèrent une pause et les âmes damnées les imitèrent, à la fois effrayés et fascinés. Le prince les dévisagea d'un œil charmeur avant de leur intimer de continuer comme s'il n'était pas là ; mais sans omettre d'ajouter une pointe d'excitation à celle qui imprégnait déjà les lieux, les relançant de plus belle.
Puis son regard se porta sur la belle humaine, les yeux rivés sur Jezabel, que possédait un incube. Il ricana et poussa sa belle à elle d'une claque sur les fesses.

"Allons ! Reprends où tu en étais !"

Quant à lui, il ne resterait pas seul. Une humaine restée seule le fixait d'un air possédé, et elle tomba presque à ses pieds lorsqu'il lui fit signe d'approcher du bout du doigt. Agrippée à son pantalon léger, elle était à bout de souffle et fit des yeux ronds quand la ceinture se relâcha et que la nudité du prince s'imposa à elle. Une main tendre dans ses cheveux, Asmodée l'invita à rendre le spectacle exceptionnel.

Izável

Avatar

  • -
  • Messages: 7


  • FicheChalant

    Description
    Princesse démoniaque, concubine d'Asmodée, Jezabel est une puissante succube

Re : Damn You're A Sexy Bitch | Izável

Réponse 3 mercredi 30 novembre 2022, 22:49:50

Pourquoi ne pas lui montrer ?
Car elle ne le désire pas, tout simplement.

Au-delà de sa tenace rancune, Jezabel est une femme exigente. Depuis toujours, enfant de la royauté, elle ne se contente de l’ordinaire, du simple. Cette âme damnée languissante dans son lit est un met exceptionnel. La démone l’a observé de son vivant ; elle a patiemment attendu sa descente en enfer pour s’emparer d’elle avant que nul autre démon n’ose apprécier sa chair délicate. Chaque seconde est devenue une épreuve pour sa patience. Aujourd’hui, récompensée.

La princesse ne laissera nul autre lui voler sa proie, pas même Asmodée.
Mais le prince a toujours le dernier mot. Le tenir éloigné de sa chambre s’avère impossible. Pourtant, en entrant dans cette dernière, une douche froide s’abat sur elle. Un simple incube s’est emparé de son jouet. Le désir se transforme en une impétueuse mais silencieuse rage.

« Comment le pourrais-je ? »

Un simple dégoût l’anime face à cette scène. La capricieuse démone ne peut se contenter d’un jouet utilisé.
Entretemps, une avide humaine s’est immiscée au pied du prince. Mais avant qu’elle ne puisse répondre à son invitation, Jezabel l’attrape par les cheveux pour la jeter à quelques mètres.

D’un pas, elle réduit l’écart entre eux.
D’une poigne ferme, elle se saisit de sa virilité.

« Tu es aussi coupable de la perte de mon jouet. Prends tes responsabilités. »
« Modifié: mercredi 30 novembre 2022, 22:57:34 par Izável »

Asmodeus

Avatar

Re : Damn You're A Sexy Bitch | Izável

Réponse 4 mercredi 30 novembre 2022, 22:51:47

Jezabel était très fortement contrariée face à ce qui s'était déroulé pendant sa courte absence, Asmodée la connaissait bien assez pour le savoir. Il ne lui fallait même pas le ressentir, voir son regard et sa moue renfrognée lui suffisaient. Elle avait toujours été très possessive et il devinait que l'humain avait eu une importance particulière pour elle, et que l'incube gourmand avait gâché son plaisir.

Il n'aurait probablement pas dû s'amuser de sa mésaventure, mais le prince infernal sourit en ricanant face à la tournure des événements. Trois jours que Jezabel entretenait ces bacchanales chez elle, tout ça pour que son plat de résistance lui soit pris sous le nez par un petit pécore démoniaque : quelle infamie !

Il l'aurait plaint si elle n'avait pas eu tant de jouets potentiels à l'arrivage : le Plan Mortel était rempli d'âmes perdues tombant aux quatre coins de l'Enfer sans discontinuer. Et puis, il n'allait pas se plaindre qu'elle daigne enfin tourner son attention vers lui, lui attrapant la verge à travers ses vêtements légers en exigeant qu'il prenne ses responsabilités. Il n'empêche qu'il avait une réclamation à faire.

"Enfin, Jizzie chérie ! Tu sais qu'il ne faut pas laisser ses jouets sans surveillance en Enfer, hm ?"

Il échangea avec elle un regard de défiance avant de se tourner vers le couple se préparant à la bagatelle, et un éclair de fourberie lui traversa les pupilles, avant qu'un sourire malicieux étire ses traits.

"Va ! Tu as toujours su comment me parler !"

Des tentacules spectraux apparurent autour de la belle humaine et de l'incube, les séparant et les élevant en l'air. Les autres convives regardèrent un bref instant, se demandant s'ils seraient concernés, avant d'en revenir à leurs propres ébats sans plus y prêter attention que ça. L'humaine, hébétée, gémit d'incrédulité pendant que l'incube, lui, essayait de se défaire des liens en couinant. Mais le prince lui fit signe d'approcher et les tentacules le portèrent jusqu'au couple princier. Il se retrouva allongé en l'air, au niveau de leurs genoux, encadré par leurs silhouettes qui devaient lui sembler bien menaçantes.

"Jezabel me dit que tu as pris préséance sur son jouet du jour. C'est extrêmement impoli et ça mérite punition !"

Il se tourna vers sa belle succube phénicienne et lui fit un clin d'œil.

"S'il n'a pas la langue assez agile à ton goût, je suis sûr qu'il trouvera de la motivation avec quelques décimètres dans le cul."

Il lança un bref regard amusé en direction de l'humaine qui observait la scène depuis son point de vue dominant, comprenant difficilement ce qui était en train de se passer. Elle comprendrait bien assez vite et, une fois Jezabel calmée, ils s'occuperaient d'elle comme il se devait.

Izável

Avatar

  • -
  • Messages: 7


  • FicheChalant

    Description
    Princesse démoniaque, concubine d'Asmodée, Jezabel est une puissante succube

Re : Damn You're A Sexy Bitch | Izável

Réponse 5 mercredi 30 novembre 2022, 22:53:15

« Si tu n’étais pas aussi impatient, j’aurais pu le mettre sous surveillance. »

Ou juste en profiter. Son arrivée impromptue, son impatience légendaire a gâché une orgie qui s’annonçait sous les meilleures auspices. Quoi de plus normal que de demander réparation ? Ce qu’il accepte, fort heureusement. Mais son sourire, pour Jezabel qui ne le connaît que trop bien, n’annonce rien de bon. Et en effet, ses pouvoirs mis à l'œuvre, les amants sont séparés pour que l’indigne incube soit amené à eux.

Est-ce là sa solution ? Se satisfaire d’un démon de bas-étage ? Des bas-fonds de leur race ? De surcroît, ne vient-elle pas de prouver, une énième fois, son exigence ? L’agacement se mélange à sa colère. Elle n’a prévu qu’une chose pour lui : la castration. Plus tard, cependant. La princesse phénicien sait se montrer magnanime et lui accorder des derniers instants de jouissance avec.

« Que veux-tu que je fasse de ça ? La seule chose à laquelle il peut servir désormais est de défouloir. »

Sa froide irritation est désormais tournée vers Asmodée ; elle qui a l’impression d’être prise pour une abrutie. Sa queue démoniaque s’immisce au cou du misérable incube au sol. Elle s’y enroule et il se retrouve suspendu dans les airs, étranglé par la rage de la démone.

« Prends-le si ça t’amuse. Je te les laisse bien volontiers. »

Lâché à quelques centimètres du sol, le démon s’écrase tout de même par terre, au pied du Prince de la Tentation. Jezabel tourne les talons. Ses ailes apparaissent et s’étendent dans son dos. Si son concubin est bien incapable de prendre ses responsabilités, il ne lui reste qu’à trouver parmi les humains un nouveau jouet à la hauteur et sur lequel déchaîner sa rage.

Asmodeus

Avatar

Re : Damn You're A Sexy Bitch | Izável

Réponse 6 mercredi 30 novembre 2022, 22:54:23

La contrariété de Jezabel était parfaitement normale, et parfaitement voulue. Asmodée n'était absolument pas du genre possessif, mais il avait toujours eu quelques favorites. Et être une de ses favorites n'était pas nécessairement un cadeau. On recevait sa visite plus souvent et il s'attendait à ce que ses retours suscitent des sauteries spontanées. Parfois, dans les Enfers où le temps était une notion variable et où le vice régnait, l'égoïsme compris, un tel engagement pouvait être une corvée.

Mais c'est bien pour cela qu'il tournait sa princesse en bourrique pour le moment. Il savait qu'une fois qu'elle se sentait prise pour la dernière des greluches interchangeables, Jezabel était ravie de se voir ramenée au devant des attentions.

Et comme elle se préparait à filer, Asmodée réagit. Après un regard à l'incube, il claqua des doigts, le faisant disparaître, lui seul sachant où, dans une implosion de fumée noire. L'humaine, quant à elle, fut lâchée de son perchoir invisible et tomba au milieu de corps enlacés avant d'y être engloutie.

Quant à Jezabel...

"Pas si vite, Jizzie-chérie !"

Avec un ricanement, Asmodée tendit le bras et la main. Une fine chaîne d'or se matérialisa et fila jusqu'au cou de la succube royale. Un fin collier du même métal précieux se matérialisa à son tour une fois la chaîne arrivée à destination. Puis, le prince infernal tira, la retenant dans son élan.

"Viens là !"

Il tira sur la chaîne par à-coups, la faisant revenir à lui pas à pas, avec un sourire carnassier, les yeux braqués sur elle. Il continua ainsi jusqu'à ce qu'elle arrive tout près de lui, et il se pencha pour coller son front au sien sans lâcher son regard du sien.

"Je ne viens pas pour le second choix. C'est toi que je veux, ma royale putain. Et ton culot me donne envie de t'en faire voir de toutes les couleurs."

Discrètement, il avait invoqué derrière elle un corps spectral phallique qui passa sous la robe bien légère et ouverte, passant entre ses cuisses son corps d'une infinie souplesse pour venir se lover entre les lèvres de sa vulve et y palpiter en la frottant doucement.

Izável

Avatar

  • -
  • Messages: 7


  • FicheChalant

    Description
    Princesse démoniaque, concubine d'Asmodée, Jezabel est une puissante succube

Re : Damn You're A Sexy Bitch | Izável

Réponse 7 vendredi 30 décembre 2022, 06:36:59

Le claquement de doigts attire son attention ; l’incube disparaît sous ses yeux. L’âme déchue tombe entre les corps et se noie dans une luxure dont elle ne se remettra pas de sitôt. Asmodée la retient.

Quelle stupide erreur d’avoir détournée son attention. Elle le sait, elle le savait. Mais la curiosité l’a poussé à regarder et là voilà, enchaînée au prince démoniaque. Littéralement. Entre ses mains, il la possède. La chaîne dorée l’empêche de filer à sa convenance.

« Tu me traites maintenant comme ton esclave ? grommelle-t-elle en se faisant attirer jusqu'à lui.  »

Porter un collier ? Pourquoi pas.
Dans cette situation, elle se sent dépossédée de son statut, réduite à une simple esclave comme le prince en collectionne tant. Il l’a ramené sans mal à lui, clouée au sol sans échappatoire. Ses mots ne lui présagent rien de bon mais obtenir l’entière attention du prince satisfait toutefois son égo.

Les bruits obscènes qui comblent la pièce anéantissent sa vigilance. Le tour de passe-passe d’Asmodée arrive à destination sans obstacle, arrachant un seul sursaut à la succube.

« C’est donc à ça que tu veux jouer ? Je peux t’y aider. »

Sa queue démoniaque s’enroule autour du corps spectral. Elle le pousse vers sa destination, le guide dans sa caresse sensuelle et le presse contre son entrée étonnamment étroite.

« Tu es vraiment pénible, Asmodée. »

Oui, le seigneur infernal la fait royalement chier. Il avait gâché ses plans, énervé et un peu humilié par ses moqueries. Mais une attention la ramène toujours à lui, dans ses bras et accessoirement, dans son lit. Son air agacé ne la quitte pas.

Ses doigts se frottent au relief prononcé de son pantalon.

Asmodeus

Avatar

Re : Damn You're A Sexy Bitch | Izável

Réponse 8 jeudi 19 janvier 2023, 04:59:33

Izavel pouvait râler, protester, gigoter, Asmodée ne la laisserait pas filer. C'est que le prince savait très bien ce qui plaisait à la princesse. Elle avait toujours eu ce même soucis, celui qui l'avait fait sombrer et l'avait enchaînée à ce Cercle, à sa couche, à ses volontés. Elle adorait le pouvoir et, quand elle n'était pas la plus puissante là où elle se trouvait, elle adorait plaire à celui qui le détenait. C'était ainsi qu'Asmodée jouait avec elle à chaque fois, la ramenant à lui éperdument et pour l'éternité, à chaque fois : il la voulait et c'était exactement ce qu'elle voulait qu'il montre.

La manière dont elle usait de sa queue pour manipuler l'invocation phallique en direction de son orifice éternellement virginal, qu'importaient les orgies et les membres qu'elle y recevait, annonçait en tout cas la couleur et les envies de la succube. Elle pouvait râler, protester, gigoter, mais elle n'aimait rien plus qu'être sa reine, ne serait-ce que pour un moment.
Et lui exprimait son désir de la faire reine par la masse qui se raidissait et prenait dans l'ampleur dans son pantalon, atteignant rapidement ce calibre que la belle adorait et affectionnait tout particulièrement. Elle avait juste à s'en rappeler pour qu'il se métamorphose sous ses doigts à l'intérieur de l'écrin de tissu.

Asmodée se lécha les lèvres en soupirant de plaisir comme ses doigts atteignaient le collier d'or et la levaient jusqu'à ses lèvres. Il l'embrassa avec une fougue presque agressive tandis que le membre spectral, chaud et électrisant, s'insinuait en elle en imitant les coups de reins qu'un être invisible et intangible aurait pu donner pour l'animer, la pénétrant coup par coup en l'ouvrant sans retenue.
Il brisa leur baiser avec le même sourire carnassier et croisa son regard avec un feu particulier. Elle connaissait bien sûr ce regard qui lui promettait une fête démesurée en son honneur, mais qui plaçait aussi Izavel sur le menu.

"Et tu es une garce, Jizzie ! Mais tu as de la chance d'être aussi bonne."

Les doigts pris dans le collier tirèrent vers le bas, la conduisant inexorablement le long de son buste vers une cible qui ne laissait pas de mystère sur sa nature. Ses mains passèrent dans ses cheveux, l'amenèrent à sa taille sans douceur pendant que le membre magique, lui, continuait de la ruer sans être perturbé.
Le pantalon du prince avait disparu de son corps, comme le reste de ses habits, en un clignement d'yeux, et son membre bondit sous le nez de la succube avant de se faire diriger entre ses lèvres d'un petit pas en avant du démon.

"Tu aimes ouvrir ta gueule, alors ouvre grand maintenant !"

Il n'était pas non plus totalement cruel. Même s'il n'avait rien à gagner à en user, il la baigna d'une vague de Luxure intense tandis que d'autres invocations fleurissaient autour d'elle, mains fantomatiques qui vinrent la déshabiller en caressant son corps avec une lubricité absolue.


Répondre
Tags :