Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Axel

Terranide

Chaleur Insoutenable[Tsuki]

juillet 12, 2013, 03:55:48 pm

Encore une journée de travail qui se terminait... Une de ces journées qu'on a du mal à voir passer, qui commence déjà mal car malheur, la vaisselle est tombée ou parce qu'on se retrouve à servir des gens mal lunés, y'a toujours un truc qui complique les choses avec les clients, tout le temps! Une envie particulière qui est un peu compliqué à réaliser, ou un plat ou encore une boisson qu'on leurs sert alors qu'ils nous avaient certifiés que ce n'était pas ce qu'ils voulaient, ça m'était déjà arrivé plusieurs fois alors que pourtant j'ai de bonnes oreilles, je sais écouter quand on me parle quand même! Dernier cas de figure, le plus problématique certainement, quand un client ne vous aimait pas... Cela arrive après tout, que certains humains détestent les Terranides même quand ceux-ci sont à leurs services, à ce moment là il ne vous reste plus qu'à prier pour qu'il s'en aille vite car quoiqu'il arrive vous allez en baver tant qu'il sera là... Pourtant ça ne faisait pas longtemps que je travaillais dans cette auberge, j'avais quand même appris pas mal de chose sur la manière de servir les clients et sur les soucis qu'on pouvait nous causer... Le fait est qu'on me répétait souvent que j'étais trop jeune pour servir certaines personnes appariement plus exigeante mais je n'avais jamais compris en quoi mon âge était un problème.

Le rythme de chaque journée était plus ou moins effrénée, on avait rarement le temps de flâner, que ce soit dans la cuisine ou bien dans la salle, il y avait toujours quelque chose à faire! Même au niveau des chambres, chaque soir des clients quittaient l'auberge et il fallait donc refaire les lits, nettoyer les chambres, je faisais un peu de tout car à défaut de m'assigner définitivement à un rôle précis, la patronne préférait me voir un peu partout pour vérifier où est-ce que je serais le plus à l'aise, chose qui était assez logique mais plutôt fatigante il fallait bien le dire. Avec un gabarie comme le mien, les tâches les plus physiques avaient vite fait de me fatiguer, techniquement je n'étais jamais qu'un enfant... Ou un adolescent, enfin bref, je devais faire tout ce que je pouvais pour ne pas décevoir la patronne et risquer de me faire virer, le problème c'est que je m'épuisais vite... Encore aujourd'hui, j'avais terminé la journée tellement fatiguer que je m'étais rapidement endormi dans mon lit, j'avais une chambre à l'étage entre celles de plusieurs clients, ce n'était en général que des chambres d'une nuit, celles louées plus longtemps se trouvant dans l'autre partie de l'auberge.

Je m'étais couché le plus tôt possible, le plus tôt que la patronne m'accordait en fait, mais en ce moment j'avais un sommeil assez agité et cela m'arrivait de me réveiller en plein milieu de la nuit, comme cette nuit là... Il faisait assez chaud dehors et donc dedans aussi, ce n'était pas très très frais, je me réveillais lentement, a cause de la chaleur surtout que j'avais mes couvertures, ce n'était pas très agréable... Je venais frotter mes yeux lentement en poussant un petit soupire, c'était sur qu'avec une température pareil je pourrais pas me rendormir comme ça, j'avais soif... Ma chambre n'était pas vraiment comme celle des autres clients, si je voulais boire ou manger quelque chose il fallait que je descende en cuisine, pas le choix. C'est donc vêtu de mon pyjama que j'allais surement finir par retirer vu la chaleur, que je sortais de ma chambre d'un pas nonchalant, si j'avais croisé quelqu'un cette personne aurait pu croire que j'étais somnambule tellement j'avais l'air fatigué... Heureusement, l'auberge était complètement silencieuse, tout le monde dormait, je ne savais pas quel heure il était exactement mais il faisait encore totalement nuit, j'avais donc un peu de temps et je n'allais gêner personne par mon errance improvisée. Il faisait assez sombre dans les couloirs mais heureusement le fait d'être un félin avait quelques avantage, la noirceur ne me gênait nullement et je pouvais avancer sans crainte, je voyais largement assez clair comme ça. Pas à pas, j'avançais, j'avais les pieds nus comme la plupart du temps d'ailleurs, je n'aimais pas du tout mettre des chaussettes et quand j'en enfilais c'était uniquement parce qu'on m'avait obligé, sans ça à la fin d'une journée de travail je ne sentais pas très bon...

J'espérais vraiment qu'il n'y aurait personne dans les cuisines même si à cette heure ça me semblait un peu logique, je savais que les cuisiniers se levaient tôt mais il ne fallait pas non plus exagérer... Heureusement pour moi, il n'y avait personne, je cherchais un verre dans les différent placard ne me souvenant pas où ils étaient ranger, pour ensuite ouvrir le robinet et me le remplir afin de boire un bon coup pour me rafraichir. Il faisait un peu meilleur ici qu'en haut alors j'allais rester un peu le temps que la fatigue revienne peu à peu, je n'avais pas très envie de me mettre à remuer partout dans mon lit parce que je n'arrivais pas à trouver le sommeil.

Tsuki

Terranide

Re : Chaleur Insoutenable[Tsuki]

Réponse 1 juillet 12, 2013, 06:47:01 pm

" Hum, continue ma petite Tsuki, tu le fais si bien.. "

Cela allait faire maintenant quinze bonnes minutes que j'étais là, assise au sol, à lécher Maîtresse Thaïa, que j'avais rencontrée un peu plus tôt dans l'après midi et qui m'a tout de suite demandé d'être son esclave. Du coup, j'avais accepté tout de suite. Et me voilà à faire du bien à Maîtresse grâce à ma petite langue, dans un endroit éloigné de la ville. Pour dire vrai je ne savais pas vraiment où étions nous, mais peu m'importais. Je sentis alors ma Maîtresse frémir, avant de se cambrer légèrement. Ma langue s'activa alors un peu plus jusqu'à ce que celle ci s'arrêtes. La main de Maîtresse Thaïa se posa alors sur ma tête pour caresser mes cheveux, doucement et délicatement. Soudain mes oreilles se redressèrent alors, avant d'entendre des pas et des voix.

" - T'as entendu ? J'crois que ça venais de par là..
- Ouais, allons y jettez un oeil ! "


Maîtresse me souris alors, et se releva, avant de me prendre la main et de m’entraîner à travers les rues. Je la suivait sans vraiment savoir où j'allais, encore une fois. Elle marcha alors encore un peu, avant d'arriver devant une auberge. J'avais beau avoir vécu à Nexus, cette auberge ne me disais rien.. Ma Maîtresse m'embrassa alors, avant de me chuchoter doucement que nous serions à coup sûr mieux ici. Elle tourna alors un peu autour de moi, avant de me regarder.

" Mmh.. Je vais t'habiller pour l'occasion, ma chère Tsuki.  Si tu restes moi, il faut que je te trouve des habits pour que personne, à part moi, ne vienne te faire du mal. Sur ces mots, elle empoigna doucement ma poitrine. Mais ils faut qu'ils mettent tes jolis formes en valeur.. "

Elle me fit alors un clin d’œil et se retira, avant de revenir avec une petite tenue verte et noir, avec une cravate rouge et un chapeau - tenue qui m'allais d'ailleurs à ravir -. Elle me souris alors, et me pris par la cravate avant d'entrer dans l'auberge.

~~~~~~~~~~

Nous étions en début de soirée, et l'auberge était étrangement pleine de personnes. Je pensais à une auberge plutôt calme, mais soit. Même si cette accumulation de personnes me faisait légèrement peur, je me devais de suivre ma Maîtresse. Celle ci était d'ailleurs aller demander une chambre pour cette nuit. Elle se retourna alors et me fit signe de la suivre, ce qui je fis tout de suite. Nous arrivâmes alors dans notre chambre qui étais plutôt mignonne. Cela faisait assez longtemps que je n'avais pas dormit sur un lit, ni même été dans une chambre. Maîtresse Thaïa se mit alors à l'aise, et s'allongea sur le lit, avec une pose assez sexy. Je ferma alors la porte à clef et la rejoignit..

Il était plus tard dans la soirée, et je venais de passer plusieurs heures à m'amuser avec Maîtresse Thaïa. Nous avions aussi mangé, et nous nous sommes couchées juste après quelques bisous et câlins. A vrai dire, je ne savais pas quelle heure était il vraiment. Minuit peut-être ? L'air était chaud, et le fait de dormir dans les bras de ma Maîtresse ne m'aidait pas.. Je me suis alors levée doucement, j'ai marché jusqu'à la porte, et je suis ensuite sortis, veillant à ne pas réveiller Thaïa. L'auberge était silencieuse et noire. Il fallait avouer qu'il ne faisait pas frais du tout.. Je décida alors de sortir un peu, pour prendre l'air. J'espérais tomber sur personne, ce soir là. J'essayais de me diriger vers la porte mais, maladroite que je suis, trébucha et couina. Je me releva doucement, et entendit alors du bruit non loin de moi. Je soupira, et rougis. Moi qui voulais ne pas être vu, c'était rater. J'espérais juste ne pas tomber sur quelqu'un de vicieux..

Axel

Terranide

Re : Chaleur Insoutenable[Tsuki]

Réponse 2 juillet 12, 2013, 08:49:17 pm

Un bon verre d'eau faisait quand même du bien, mais ça ouvrait l'appétit. J'avais beau avoir un corps assez léger, il m'arrivait quand même d'avoir un appétit de loup! Là ce n'était heureusement qu'une petite faim, un bon bout de pain et ce serait casé, malgré ça je n'allais pas tout de suite rentrer dans ma chambre, il faisait un peu meilleur ici alors ça ne me ferait pas de mal de rester un peu, et puis il n'y avait personne alors je ne risquais pas de déranger. Cela faisait un peu bizarre d'ailleurs, de voir la cuisine totalement calme, pas un bruit, personne pour me bousculer ou pour me crier dessus, c'était assez agréable de se promener la nuit... Je me demandais ce que j'allais devenir dans cet endroit, était-ce ma place définitive? Est-ce que j'allais finir par trouver quelque chose de plus intéressant à faire ou bien je serais forcé de travailler de cette manière tout les jours jusqu'à la fin de ma vie? Le travail en lui même n'était pas gênant, j'étais encore assez jeune alors la fatigue je n'y pouvais rien, mais c'était surtout l'ambiance que je n'aimais pas trop... Je ne m'intégrais pas très bien et je n'avais pas vraiment d'amis, les gens qui m'appréciaient ici se comptaient sur le bout des doigts... C'est toujours mieux de travailler avec des gens qu'on aime et a qui on fait confiance mais j'avais un peu de mal à vrai dire, le fait que je sois un terranide suffisait à certains pour me maltraiter, d'autres m'ignoraient tout simplement comme si je n'existais pas sauf pour les tâches ménagères et les besognes dont personne ne voulait!

Ce n'était pas une question à laquelle je trouvais une réponse simple et logique, cette auberge me permettait de vivre et d'avoir à manger mais je ne m'y sentais pas réellement à ma place, enfin je n'en avais pas l'impression en tout cas. Peut être qu'avec le temps j'apprendrais à mieux m'entendre avec les gens qui y travaillent, certains seraient peut être même virer et remplacer par des gens plus amicaux, allez savoir! Hum... Cela faisait beaucoup de "peut être", quand même... Je n'avais pas l'impression d'avoir autant de chance que ça dans la vie. Alors que j'étais plongé assez profondément dans mes pensées pour une fois, quelque chose ne tarda pas à m'interrompre. Qu'était-ce? Un bruit. Aucune idée de ce qui ça pouvait être, on aurait dit un couinement qui venait de la salle, étrange. Peut être une personne réveiller qui avait aussi chaud? Ou bien c'était un voleur! Mais dans ce cas, que pouvais-je bien faire? J'avais pas vraiment la carrure pour faire quoique ce soit contre quelqu'un d'un minimum âgé... Il restait une solution: Me cacher. Mais cela n'avait vraiment rien de glorieux, je ne voulais pas passer pour un trouillard et c'était l'occasion de montrer que je servais à quelque chose! Même si être un chien de garde ne m'intéressait pas vraiment... Avec un peu de chance ça ne serait jamais qu'une souris ou quelque chose comme ça qui avait fait un peu plus de bruit que la normal, rien d'alarmant... Mais comme je me l'étais déjà dis, j'avais rarement ce genre de chance à mes côtés... Je pénétrais lentement, avec prudence, dans la salle principale de l'auberge, et distinguait une silhouette non loin de la porte d'entrée.


"Qui... Qui... Qui êtes-vous...?"

Disais-je avec une voix pas franchement effrayante, j'avais un peu peur à vrai dire et je ne savais pas sur qui j'allais tomber, ce n'était pas facile mais je commençais à voir les choses un peu plus clair dans le noir de la salle. Cette silhouette se révélait être étrangement... Chaleureuse? En tout cas rien d'effrayant ça c'était sur... On aurait dit une... Oui, c'était bien ça, c'était une jeune fille! Ou une hybride peut être, je n'arrivais pas à voir si elle avait des oreilles ou non... Je décidais d'agir avec un minimum d'intelligence et me dirigeait vers l'interrupteur afin d'allumer la lumière, dispersant instantanément toutes les zones d'ombres de la pièce et découvrant enfin qui était cette fille. Mes joues rougissant quelque peu, je la reconnaissais.

"Oh... C'est vous... Que faites-vous debout... A cette heure-ci? Mademoiselle?"


En fait je ne la connaissais pas vraiment, mais je me souvenais l'avoir vu et même servi hier soir, elle et ce qui devait être sa maîtresse très certainement. Une hybride habillé avec un style qui ne la laissait pas passer inaperçu et qui ne cachait pas à quel point elle semblait être belle... Ces mots que je venais de prononcer étaient les premier, depuis le début de la soirée, que j'avais réussi à sortir à son égard, pas un mot n'était sortie de ma bouche durant la soirée ce qui m'avait certainement fait passer pour quelqu'un d'assez étrange... Comme quoi il m'arrivait d'être maladivement timide avec les gens que je ne connaissais pas, surtout les filles en particulier... Le fait d'être en pyjama ne me donnait pas plus confiance en moi bien sur mais la fatigue que je ressentais endolorissait un peu ma timidité surement, de toute façon elle n'avait pas l'air d'être vraiment méchante, en espérant que les apparences ne soient pas trop trompeuses.

Tsuki

Terranide

Re : Chaleur Insoutenable[Tsuki]

Réponse 3 juillet 13, 2013, 05:32:07 pm

Ah, bah bravo ! Je m'étais mis dans de beaux draps ! Quelle idiote.. Tout ça pour un peu de fraîcheur.. Enfin. Le problème n'était pas là. Il y avait quelqu'un qui m'avait entendu tomber, et qui se dirigeait à présent vers moi. C'est dans des situations comme celles ci que je regrette de ne pas être un homme j'aurais pu me défendre.. Les pas qui venaient vers moi semblaient légers et lents. Peut être que la personne qui s'approchait de moi avait peur aussi ? Le fait d'être tomber m'avait causé une douleur à la cheville ; pas très bonne condition pour courir. Et me connaissant je pense qui s'il s'agissait d'un agresseur je ne serais pas assez forte pour me débattre, voire même m'en aller ou hurler. Je baissa les yeux et les fermèrent forts ; pourvu que la personne sur laquelle j'allais tomber était gentille..

" Qui... Qui... Qui êtes-vous...? "

Cette voix.. Je releva la tête mais restait au sol. On ne pouvait pas dire que c'était une voix très effrayante, au contraire, elle semblait douce, légère, avec un soupçon de peur. Je ne voyais pas grand chose, surement suite au choc, puis soudain une lumière m'éblouis alors. Je ferma alors les yeux, avant de les ouvrirent, doucement et prudemment.. Et là, je voyais enfin qui était mon 'agresseur'. Je pencha la tête, et frotta mes yeux. Ce garçon, je le connaissais. Enfin, non, je ne le connaissais pas, mais je l'avais entrevu la veille, c'est ce terranide qui nous avaient servi le dîner, à ma Maîtresse et moi même.

" Oh... C'est vous... Que faites-vous debout... A cette heure-ci? Mademoiselle ? "

Je soupira, un soupir de soulagement. Ce petit être ne semblait ne pas me vouloir de mal. Je me releva alors, pas trop facilement, et remit alors ma jupe comme il faut. A ma grande surprise il semblait plus petit que moi, mais je ne pouvais pas vraiment l'affirmer. Je baissa alors les yeux, me disant qu'il était plutôt mignon, avant de commencer à lui répondre, doucement.

" Excuse moi.. Je t'ai peut être fait peur.. Je m'appelle Tsuki. "

Je lui souris alors, essayant de le mettre en confiance. Étrangement je ne me sentais pas timide envers les Terranides, filles ou garçons. Je tortillai ma jupe avec mes doigts, avant d'entendre du bruit plus loin. Je m'approcha alors doucement du jeune garçon, et lui pris la main avant de l'entraîner là d'où il venait, veillant personne ne nous ai vu. Une fois dans les cuisines, je lâcha alors la main du jeune homme avant de lui sourire encore une fois et de refermer la porte, toujours aussi prudente.

" Ici nous serons mieux pour parler.. Du moins si tu veux parler avec moi.. Enfin, excuse moi de t'avoir précipité ainsi, je ne voulait pas que.. "

Je me tut alors. Je n'allais quand même pas lui dire que j'avais désobéis à ma Maîtresse, la honte.. Elle qui m'avait pourtant interdit de sortir de la chambre. Je baissa la tête et rougis. Peut être allait-il me trouver bizarre..

Axel

Terranide

Re : Chaleur Insoutenable[Tsuki]

Réponse 4 juillet 13, 2013, 10:48:19 pm

Pas d'ennuis à l'horizon finalement, ce n'était pas un quelconque voleur mais bel et bien cette cliente féline que j'avais servi quelques heures plus tôt, c'était quand même nettement mieux que ce que j'aurais pu imaginer, finalement j'avais peut être un peu de chance... J'espérais juste qu'elle ne s'était pas trop fait mal en tombant, je me demandais alors si j'avais bien nettoyer la salle tout à l'heure ou non, peut être qu'elle était tomber à cause d'une erreur de ma part, ce serait vraiment honteux pour moi d'être responsable de l'accident d'une cliente, surtout qu'elle était vraiment très jolie... Enfin, le fait qu'elle soit jolie n'avait rien à voir avec ça bien sur, mais ça ne rendait pas vraiment le fait de tomber sur elle au beau milieu de la nuit plus simple... Je voulais l'aider à se relever mais elle n'attendit pas que je lui propose et se releva elle même, je supposais donc qu'elle ne s'était pas fait trop mal et qu'il ne s'était donc rien passé de très grave, heureusement.

Elle se présentait donc et s'excusait même de m'avoir un peu fait peur avec le bruit qu'elle avait fait, elle semblait vraiment très gentille et ne me prenait pas pour un moins que rien, après tout c'était elle aussi une Terranide alors c'était un peu normal, mais ça me faisait quand même plaisir qu'elle ne me parle pas mal ou qu'elle ne me crie pas dessus! Elle m'adressait un sourire vraiment radieux qui ne me donnait absolument pas envie de me méfier et qui avait le don de calmer mon esprit, elle avait le chic pour inspirer confiance cette fille... Nous aurions pu entamer une discussion dans la seconde si elle ne s'était pas dirigée vers moi pour une raison que j'ignorais, avant de comprendre au moment où elle attrapait ma main, que le petit bruit que j'avais cru entendre devait surement être une personne et il valait mieux qu'on ne nous voit pas dans cette situation pour éviter un quelconque malentendu... Je me laissais donc entraîner vers les cuisines d'où je venais, elle agissait visiblement par réflexe et donc je ne me posais pas de question même si c'était une situation assez étrange pour le coup... Elle refermait la porte tandis que je me dirigeais vers un des plans de travail pour m'y adosser, il valait mieux ne pas s'assoir dessus, question d'hygiène. Elle m'annonçait alors qu'on serait plus tranquille ici, c'était surement vrai, pas pour rien que j'y étais descendu tout à l'heure, pour être seul et tranquille... Mais il fallait bien avouer que la compagnie de la féline ne me dérangeait absolument pas. Elle semblait vraiment très gentille, peut être trop? Voilà qu'elle s'excusait pour m'avoir entraîner ici, alors qu'au final elle ne m'avait pas vraiment obliger... Je souriais un peu et me frottait la tête, gêné.


"Ne... Ne vous en faites pas, ce n'est rien du tout... Je préfère ça plutôt que de me faire attraper et qu'on croie que j'ai agressé une cliente, c'est pas le genre de chose qu'on me pardonnerait comme ça ici vous savez... Bien sur que je veux bien parler avec vous, j'ai pas souvent l'occasion de parler avec beaucoup de monde, j'suis jamais qu'un serveur après tout..."


Je rougissais un peu, j'aurais pu lui dire que j'avais rarement l'occasion de parler avec une jolie fille mais ça aurait surement été un peu déplacé et puis je n'osais pas, même si elle voulait que je sois assez à l'aise j'avais quand même un peu de mal à l'être. Il me fallait faire quelques efforts et ravaler en partie ma timidité maladive qui m'avait déjà pas mal gêné quand j'avais eu à la servir elle et sa maîtresse...


"Vous ne vous êtes pas trop fait mal au moins? Venez vous assoir, ça ne vous fera pas de mal de vous ménager un peu je pense..."


Décidément, j'avais du mal à engager une conversation avec une fille que je ne connaissais pas, et celle-ci était tellement mignonne que ça m'intimidait encore plus, elle était bien habillée et si j'avais eu le courage de perdre mon regard dans ses formes qui avaient l'air plutôt généreuses, je l'aurais surement fait... Au lieu de ça je bloquais mon regard instinctivement entre mes mains, le simple fait de croiser son regard m'angoissant un peu.


"Tu... Tu es sortie en cachette c'est ça? Ta maîtresse ne devait pas vouloir que tu descendes sans elle? Mais avec cette chaleur c'est difficile de rester éveiller en haut sans avoir envie de prendre l'air, c'est bien pour ça que je suis descendu aussi... Tu n'as pas à avoir honte tu sais?"


Je me risquais à la tutoyer puisque après tout elle faisait de même avec moi, il ne restait plus qu'à espérer que ça ne l'ennuierait pas, c'était une manière bien à moi d'essayer de me détendre un peu...


Répondre
Tags :