Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Modèle masculin. - Asmodeus

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Kleora

Terranide

  • -
  • Messages: 42
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Esclave terranide, Kleora a fui son maître en quête de liberté. Or, elle ne s'imaginait pas se retrouver cacher dans un miteux appartement sur Terre.

Modèle masculin. - Asmodeus

jeudi 24 novembre 2022, 22:41:55

A vingt ans, Chiyo a claqué la porte du domicile familial. « Je m’en sortirais seule ! Tu verras ! a-t-elle hurlé, à cet instant. »  A peine sortie des jupes de sa mère, elle ne se rendait pas compte de la dureté de la vie, des nombreuses responsabilités qui reposeraient sur ses frêles épaules. D’autant plus, que la jeune japonaise décida de se lancer en freelance, en tant qu’illustratrice. Elle possédait déjà une fan base convenable…

Mais la vie est compliquée et pénible. Elle se retrouva dans un petit studio moisi, en sous-sol avec un chauffage dysfonctionnel et parfois des fuites dans le toit. Chiyo ne cessait de travailler, jusqu’à dix heures par jour parfois pour essayer de se nourrir et payer son loyer. A force, l’artiste se retrouvait épuisée, tellement lessivée qu’elle n’avait pas la force de manger.

C’est à peu près à cette époque qu’elle décida d’élargir son art, poussant de plus en plus vers l’érotisme.

Aujourd’hui ? Sa situation n’a pas vraiment changé. Elle a juste déménagé d’un placard à balais insalubre à un autre convenable, grâce à ses nouvelles commissions. Cependant, ses clients se font de plus en plus demandeurs. Chiyo a toujours été habitué à dessiner des femmes, dans des positions plus ou moins suggestives suivant les demandes.

Trop peu réclamait des hommes pour qu’elle fasse un véritable effort, jusqu’à aujourd’hui où une véritable requête lui est faite. Il est temps de s’entraîner ! Si la jeune femme commence par des photos, la limite se montre bien vite : un modèle vivant serait mieux.

Elle se décide alors à poster une annonce sur son instagram avec l'espoir qu’une âme charitable lui répondrait… Enfin, la japonaise promet un dédommagement… Peut-être pas en yen vu l’ampleur catastrophique de ses comptes. Mais ce détail serait à décider avec l’homme choisi, étant donné qu’il devait répondre à des critères plutôt strictes.

Un premier message lui est envoyé, après quelques brèves présentations, elle entre dans le vif du sujet.

Cela te dérangerait de poser nu ? D’ailleurs, je t’ai pas demandé mais tu désires être rémunéré comment ?
« Modifié: jeudi 24 novembre 2022, 22:50:23 par Kleora »

Asmodeus

Avatar

Re : Modèle masculin. - Asmodeus

Réponse 1 jeudi 24 novembre 2022, 23:52:30

Kango n'avait pas vraiment à se plaindre de sa vie. A vingt ans, il avait tout ce qu'il pouvait demander chez ses parents. Nourri, logé, blanchi, il les honorait de notes honorables et se préparait, comme beaucoup de jeunes Japonais, à une vie de salaryman accompli.
Sauf qu'une vie de salaryman n'était jamais un accomplissement ; pas pour Kango.

Depuis son adolescence, l'ancien garçon rondouillard suivait un régime sportif radical. A l'origine, il s'agissait de perdre son poids et d'impressionner les filles. Au final, c'était devenu un mode de vie. Il était devenu obsédé par ses performances et par son physique, au point qu'il en oubliait beaucoup de choses importantes à côté.
Mais le physique qu'il s'était bâti pouvait peut-être le sortir de la promesse d'une vie sans saveur à la botte de vieux patrons rétrogrades. Il considérait de devenir modèle depuis un moment, mais l'industrie nationale favorisait un certain type de physique, un modèle de santé accessible à tous qui ne heurterait pas les sentiments de monsieur-tout-le-monde en somme. Et, avec sa carrure très athlétique, Kango ne retenait pas l'attention des recruteurs.

Il avait peut-être l'occasion de se faire remarquer s'il commençait à remplir un book, à étoffer un CV à adresser aux agences. Et pour ça, il fallait bien commencer quelque part.
Il suivait Chiyo pour ses dessins à haute teneur érotique depuis un petit moment maintenant, et lorsqu'il la vit appeler aux volontaires masculins sur Instagram, il devina vite qu'il s'agissait de servir de référence. Pourquoi une artiste chercherait un volontaire, sinon ? Au pire, il pouvait toujours se désister...
Et lorsque le premier message sérieux confirma ses soupçons, Kango se sentit sur le bon filon. Super enthousiasmé, il passa presque à côté de la question cruciale de la rémunération. Il n'y avait pas réfléchi et considérait surtout l'opportunité comme un premier tremplin pour lui. Sinon, il n'avait besoin de rien.
Alors, après avoir un peu réfléchi, il répondit simplement :

En exposition lol

Plus sérieusement un thé me mettra aux anges je suis pas gourmand


Il ne voulait pas réclamer pour ne pas rater l'occasion.
Tout en écrivant, il se demandait aussi à quoi ressemblait exactement Chiyo. On voyait ses dessins, mais pas elle ; c'était un peu le truc, avec les artistes. Poser nu ne lui posait pas de problème mais il espérait que ce n'était pas une façon de se rincer l'œil.
Non, Kango n'était pas la plus lumineuse des lumières.

Kleora

Terranide

  • -
  • Messages: 42
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Esclave terranide, Kleora a fui son maître en quête de liberté. Or, elle ne s'imaginait pas se retrouver cacher dans un miteux appartement sur Terre.

Re : Modèle masculin. - Asmodeus

Réponse 2 vendredi 25 novembre 2022, 00:21:01

- Vraiment ?? Tu me sauves la mise !

Véritable addict au café, à cause de son travail prenant, Chiyo n’a guère de thé dans ses placards. Elle a si peu d’invités - pour ne pas dire aucun - qu’elle n’a jamais eu l’occasion d’en acheter. Ça ne servirait à rien.

Cependant, pour remercier son gentil follower, elle serait prête à dévaliser un magasin ! Mais pour l’heure, il n’a pas encore tous les détails en main et peut très bien décider de la bloquer.

- Du coup, je vais t’expliquer un peu plus en détail le projet… Nombreux sont ceux qui désirent… Des illus plus poussés encore, avec un couple. Je suis pas trop à dessiner les hommes et encore moins nu !! D’où mon besoin d’un vrai modèle pour m’aider.

Chiyo enchaîne les messages confortablement installée dans son lit. Elle a terminé ses tâches du jour et profite donc pour mesurer l’engouement et la volonté de Kango. En faisant un peu connaissance, ça sera moins gênant le jour où elle l’invitera pour servir de modèle.

- J’ai besoin d’une personne qui n’est pas pudique… et de préférence qui peut bander devant moi ?

Ses joues rosissent face à son message et elle cache sa tête dans l’oreiller tellement son embarras est palpable. 

- C’est pour des illus érotiques donc… Voilà… Tu es toujours partant ? J’espère que je t’ai pas effrayé ! Surtout que des photos que j’ai vu son insta, ton physique est PARFAIT pour le projet !!

Rouge de honte, Chiyo n'attend pas sa réponse pour ajouter un dernier message.

- Si tu veux, j'ai fait quelques croquis à partir de ce que j'ai vu... Je les publierais pas sans ton accord et ça peut te donner une idée ?? Si je peux faire quoi que ce soit pour te rassurer...

Asmodeus

Avatar

Re : Modèle masculin. - Asmodeus

Réponse 3 vendredi 25 novembre 2022, 00:56:53

La réaction de Chiyo donna une bonne dose de confiance à Kango et il se sentait en passe de décrocher sa première occasion de faire quelque chose de sa carrure sculpturale. Il se sentait bien à l'aise, dans son canapé, en fixant le téléphone tandis que l'artiste lui envoyait une série d'autres messages.
Au départ, ses explications sont plutôt dans l'ordre de ce qui était attendu et à attendre. Vu ce qu'elle faisait et ce qu'elle lui demandait, il était plutôt clair qu'on lui avait commandé un travail impliquant un modèle masculin, le genre de chose dont elle n'avait pas l'habitude. Et, évidemment, il n'avait aucun problème à ce que son corps serve de base à ses dessins et se retrouve mêlé à d'autres. C'était même plutôt émoustillant.

Ce à quoi il ne s'attendait pas était l'allusion, non, la demande très claire de le voir en érection. Il sursauta presque et se redressa pour relire, les yeux ronds, avant de se mettre à rire nerveusement.
Il n'avait pas considéré la possibilité qu'elle ait besoin de le voir nu avec la bite raide. Ce n'était pas qu'il trouve ça incroyable, à bien y réfléchir. Elle avait bien parlé de dessins de couples nus, érotiques... C'est juste qu'il avait l'habitude de voir des chattes rasées et des bites mollassonnes à la télé, alors un mat raide...

lol

Ce fut la seule réaction qu'il réussit à glisser avant qu'elle continue. Elle l'attaquait sur la corde sensible en complimentant son physique, en questionnant gentiment son courage, en évoquant l'inspiration qu'elle avait eu en voyant ses photos...
Kango se tortilla un peu en rougissant un peu, regardant autour de lui comme si un observateur silencieux pouvait l'observer. Non, il était tout seul dans sa grande chambre, on ne le verrait pas s'émouvoir des mots d'une inconnue. Il n'aurait peut-être pas dû, c'était peut-être un plan foireux... Mais non, Chiyo était une artiste en pleine ascension et elle ne pouvait pas se permettre ce genre de faute, non ?
Finalement, il répondit :

Je te fais confiance

Mais je veux bien les voir quand je viendrai lol

Je comprends pas de soucis c'est bien la première fois qu'on me réclame de bander pour le bien commun mais je peux m'y faire haha

Par contre


Il s'interrompit, envoya le message par erreur en créant un suspense inutile dans la discussion, mais il devait peser ses pensées. Le message qu'il voulait envoyer pouvait avoir l'air vraiment très prétentieux mais il voulait s'assurer d'un détail tout de même.

Tu peux pas savoir sans essayer !

Ca va paraître prétentieux lol

J'espère que t'as pas besoin d'une nouille moyenne pour la référence parce que la mienne est un peu...


Il éclata de rire.

... au-dessus de la moyenne

C'était un peu un euphémisme vu la moyenne nationale. Il n'en avait pas eu conscience avant de la sortir dans les douches communes, au sport, un jour, mais il avait été bien gâté par la nature à ce niveau.

Kleora

Terranide

  • -
  • Messages: 42
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Esclave terranide, Kleora a fui son maître en quête de liberté. Or, elle ne s'imaginait pas se retrouver cacher dans un miteux appartement sur Terre.

Re : Modèle masculin. - Asmodeus

Réponse 4 vendredi 25 novembre 2022, 09:48:11

Cette démarche atypique est angoissante pour Chiyo. Le sujet est délicat… Le moindre faux pas peut détruire sa carrière, sa réputation ou l’envoyer dans le piège d’un pervers. Mais Kango semble vraiment sincère et son message suffit à rassurer l’artiste un peu naïve.

- Promis, je te les amène ! glisse-t-elle vite fait entre deux messages.

Puis vient le sujet plus délicat encore… L’homme accepte sans broncher ? Rouge de honte, la tête dans l’oreiller, Chiyo a à peine relevé un œil pour lire son message et la suite… Ses yeux s’écarquillent sous la surprise. Au-dessus de la moyenne ?

Elle réalise enfin pleinement la situation.  Quand le rendez-vous sera fixé, elle va se retrouver seule, face à un homme nu pour le dessiner… Pourquoi il fait tout de suite plus chaud dans son studio ? Le chauffage est-il encore allumé ? Avec peine, la japonaise se relève pour s’asseoir en tailleur sur son lit.

- Ca devrait pas poser de soucis… Mais tu serais gêné à l’idée de m’envoyer une photo ? Pour vérifier…

Vraiment. La petite illustratrice est sincère dans ses mots, trop naïve pour mentir. Après, elle ne peut pas garantir que la vue ne lui fasse aucun effet.

- Oublie ça ! Demain 18h, ça te va ? Je vais réserver une petite chambre d'hôtel pour qu’on soit tranquille…

Lui donner le premier rendez-vous chez elle lui semble être une mauvaise idée… Si la rencontre se passe mal, que son adresse fuite, Chiyo se retrouvra très vite dans la merde. Elle est plus prudente quitte à taper encore un peu dans ses maigres économies.

Asmodeus

Avatar

Re : Modèle masculin. - Asmodeus

Réponse 5 samedi 26 novembre 2022, 04:35:05

Kango ne savait pas s'il avait bien fait de donner cette précision. Elle s'en serait bien aperçue. C'était prétentieux, il le savait bien. Elle devait vraiment se poser des questions et remettre en question leur accord, maintenant.
Il hésitait à taper un mot d'excuse pour lui dire d'oublier ça, mais il la vit écrire, et il s'interrompit, et attendit. Et quand le message arriva enfin, il fit les gros yeux, pouffa de rire bêtement et se trémoussa encore sur son canapé. Elle voulait une dick pic ? Vraiment ?!

Il ne pensait pas envoyer une photo de sa bite un jour. Il en avait fait, pour voir comment ça faisait, de quoi ça avait l'air sous d'autres angles. Il avait toujours été un peu distrait par ce gros truc entre ses jambes. Mais il savait que ça ne se faisait pas alors...
Tandis qu'il y pensait et un peu vite, un autre message vint pour lui dire d'oublier ça. Oublier ça, c'était exactement ce qu'il voulait dire quand il n'assumait pas ce qu'il avait écrit. Est-ce qu'elle n'assumait pas ou... ?

D'abord, il lut le reste du message. Demain, 18h. Il allait souvent à la salle à cette heure mais il pouvait sécher, c'était de son avenir qu'il s'agissait après tout ; et de Chiyo, quand même. Il aurait menti s'il avait dit qu'il n'était pas curieux de la voir, pour savoir à quoi elle ressemblait. Il se demandait souvent si elle s'utilisait parfois comme modèle ou...
Il valait mieux se sortir ça de la tête.
Demain, 18h, à l'hôtel.

Super ! Tu m'enverras le nom de l'hôtel. Je serai là.

Tout sourire, il se mordit les lèvres en envoyant le message et souffla profondément, ayant du mal à en revenir encore. Il se laissa aller dans son canapé, rêveur, et se fit doucement des films sur la voie que lui ouvrirait cette grande première, ce premier pas modeste vers le succès dont il se jugeait digne.
Et puis, il regarda les messages de la discussion et revint à sa demande d'image. En relisant la discussion, la demande ne lui semblait pas folle. De toute façon, elle le verrait demain. Ce n'était pas important et pourtant...
Il avait bien envie d'essayer ça.

Se forçant à faire taire ses maigres doutes, il posa le téléphone, baissa son pantalon et son boxer sous ses bourses et laissa son membre prendre l'air et s'allonger contre son aine et glisser vers sa cuisse. Il reprit le téléphone, cadra...

Chiyo reçut deux derniers messages :

A demain ! Voilà pour les références

Et une photo de sa bite.

Kleora

Terranide

  • -
  • Messages: 42
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Esclave terranide, Kleora a fui son maître en quête de liberté. Or, elle ne s'imaginait pas se retrouver cacher dans un miteux appartement sur Terre.

Re : Modèle masculin. - Asmodeus

Réponse 6 samedi 26 novembre 2022, 12:09:26

- Je t’envoie ça tout de suite ! Ce sera la chambre 201, si jamais je suis en retard… Tu peux aller s’installer directement !

Après son message, Chiyo lui partage la localisation de l'hôtel à l’aide de Google Maps. Franchement, que ferait-elle sans la technologie moderne ? Rien, sans doute.
Une fois le message envoyé, elle se laisse tomber en arrière dans son lit, le téléphone dans la main. Un bruyant soupir de soulagement traverse ses lèvres… Il n’a pas pris peur face à sa demande !

Une nouvelle notification attire son intérêt, elle ramène l’écran devant ses yeux.
Le premier message l’a fait sourire… Puis, la japonaise découvre la photo. Ah… Il mentait pas… Impressionnée, un peu effrayée et terriblement excitée face à l’envoi, l’artiste ne sait plus où se mettre.

- Merci pour la photo ! Tu veux que je t’envoie une photo ?

Elle réécrit plusieurs fois le message. Mais Chiyo décide de supprimer la question pour la remplacer par un simple “à demain !” mais son doigt dérape et son message est envoyé tel quel.

 MERDE !

La panique la saisit et elle balance son téléphone dans un coin de son lit, incapable de le regarder, de trouver quoi faire pour rattraper son erreur… Elle se précipite à son bureau et commence à dessiner pour tenter de se calmer. Impossible de s’enlever l’image de la tête…

Habituée à se prendre pour modèle pour ses croquis, bien que le personnage féminin soit largement modifié lors de la mise au propre, les dessins partent bien vite dans une direction assez osée.
Surtout, il ne faut pas qu’elle les prenne demain.

Asmodeus

Avatar

Re : Modèle masculin. - Asmodeus

Réponse 7 lundi 28 novembre 2022, 11:58:36

Kango avait eu raison : sa demande était totalement professionnelle et sérieuse. Ils avaient tous les deux eu peur des apparences et avaient bien failli reculer au nom de la bienséance, mais il avait surmonté sa crainte au nom du frisson et il avait bien fait. Peut-être qu'il était effectivement fait pour ça ? Les cours lui avaient toujours semblé laborieux et difficiles à suivre mais là, il se sentait comme un poisson dans l'eau !

Satisfait, il regarda l'heure. Il allait devoir être en bonne forme demain soir et il sauterait une session de sport. Il allait pouvoir se coucher un peu tard. Peut-être devait-il plutôt aller à la salle ce soir ? Elle restait ouvert jusqu'à très tard.
Il regarda l'heure, estima le temps dont il avait besoin et quand il pourrait en avoir fini... C'était parfait ! Tout allait si bien ce soir ! Alors, il ne perdit pas de temps à préparer son sac. Dernier détail : téléphone, écouteurs.
C'est là qu'il vit le dernier message de Chiyo. Il pouffa un rire bêta en rougissant légèrement. Une photo de Chiyo ? C'était tentant, vraiment. Il y réfléchit un peu mais, un peu pressé par le temps plutôt que motivé par de bons sentiments, il finit par répondre :

T'en fais pas je te verrai demain ;)

Puis il fila à la salle et n'y repensa plus.

Le lendemain, il passa la journée dans l'attente. Il s'était levé un peu tard après s'être donné à fond le soir de la veille, et il s'accorda une journée détente. Il ne touchait presque plus à sa Play et c'était une souffrance parfois. Il se replongea dans une partie solo de Battlefield, comme il était gosse, et y passa des heures, ratant presque le déjeuner au milieu.

A la fin, il était encore excité et pas fatigué pour un sou. Il mettait ça sur le compte du plaisir de jouer et sur la rencontre à venir.
Il passa les heures suivantes dans la salle de bains à parfaire sa toilette, à se faire le plus beau pour sa première presta de nu. Il considéra ses quelques poils, se demandant s'il devrait les éliminer, mais Chiyo avait vu ses photos et l'avait dit parfait. Dans le doute, il embarquerait son nécessaire de rasage avec lui.
Quant à ce qu'il mettrait... Était-ce vraiment important ?

Il arriva le premier à l'hôtel, avec une tenue de sport en coton gris simple d'une marque connue et un sac en bandoulière. Il se présenta au comptoir en donnant le numéro de la chambre, et comme Chiyo avait donné leurs deux noms il put prendre la clé et monter pour s'installer.
Une fois dans la chambre, il hésita sur la marche à suivre. Devrait-il attendre là sans rien faire ou avancer un peu ? Il se servit un verre d'eau d'un plateau prévu pour eux et inspira profondément. Il se disait qu'il avait juste peur de se mettre à poil, vraiment à poil devant quelqu'un de présent dans la même pièce que lui, et du sexe opposé. Et son frisson lui disait qu'il avait raison.
Alors, il posa le sac dans la petite salle de bains et se regarda dans le miroir de l'évier avant de commencer à se déshabiller. Il se persuada que c'était comme n'importe quel shooting ou comme se changer aux vestiaires et il arriva à enlever ses vêtements un à un.
Il avait presque fini quand il entendit toquer et quelqu'un entrer. Après un soupir, il se baissa en faisant glisser son boxer jusqu'à ses pieds et s'en débarrassa enfin.

Et il sortit alors pour découvrir enfin Chiyo.

Kleora

Terranide

  • -
  • Messages: 42
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Esclave terranide, Kleora a fui son maître en quête de liberté. Or, elle ne s'imaginait pas se retrouver cacher dans un miteux appartement sur Terre.

Re : Modèle masculin. - Asmodeus

Réponse 8 lundi 28 novembre 2022, 16:37:34

Après l’échange de messages, Chiyo traîna un bonne partie de la soirée puis de la nuit, incapable de trouver le sommeil. L’épuisement la rattrapa sous les coups des sept heures du matin. Tant est si bien que le lendemain, son réveil mis à dix-sept heures la réveille. Dans un geste maladroit, l’artiste trime pour se sortir de sa torpeur et se préparer. Ses croquis sont ramassés un peu à la va vite, sans qu'aucun tri ne soit fait.

Elle part se préparer à la salle de bain, en panique. La japonaise enfile un jeans, une chemise blanche et des bretelles et des bottines  ; elle prend soin de ne laisser que deux boutons ouverts.
Avant de décoller, il lui reste encore son matériel à réunir. Heureusement, elle possède un petit sac pour ce genre d’occasions. Elle n’y ajoute que quelques crayons supplémentaires et une gomme.

C’est parti !

L’artiste aurait préféré arriver en avance pour pouvoir préparer son set-up mais tant pis. Elle se dépêchera avant que Kango ne la rejoigne… Sauf qu’il est déjà arrivé. L’information lui est donnée à l’accueil, quand elle se présente pour récupérer les clés.
Bon… Elle prend une grande respiration pour se donner du courage et grimpe les marches avec son matériel, un peu lourd. Le plus compliqué reste à venir : Ouvrir la porte.

Personne ? Ses pupilles jades balayent la chambre un peu surprise. Elle se hâte de tout installer quand elle entend du bruit dans la salle de bain.

« Bonjour, Kango ! Lance Chiyo quand la poignée descend, dos à lui. »

Sur la commode, sa pochette regroupant les croquis déjà faits à partir de ses photos… Ainsi que les plus osés de la vieille. Elle a fini de sortir son grand carnet et déposer ses crayons en ordre à côté. L’artiste est déjà prête face au lit quand son regard tombe… Sur la nudité de son modèle. Une différence nette se trace entre de simples photos et la réalité.

« Ah… Tu… Merci d’être venu ! Comme promis… J-J’ai déposé mes croquis là, si tu veux les voir… »

Asmodeus

Avatar

Re : Modèle masculin. - Asmodeus

Réponse 9 vendredi 02 décembre 2022, 00:55:21

Il la découvrit d'abord de dos, occupée à trier et préparer ses affaires. Kango marqua une pause, frappé par ce qu'il voyait. Il avait imaginé beaucoup de possibilités sur l'apparence de Chiyo, mais il ne s'attendait pas à tomber sur une fille à la silhouette de mannequin occidental. Est-ce qu'elle avait du sang étranger ? C'était pas impossible, il y en avait eu pas mal après la guerre et il y avait eu de plus en plus d'étrangers depuis.
Lorsqu'elle se retourne, la supposition se confirme. Ses grands yeux vert le frappèrent et la clarté de ses cheveux châtain ressortit encore un peu plus à son regard. Elle était pour le moins peu commune. Elle était rudement belle. Kango douta qu'elle ait eu le moindre mal à avoir les mecs qu'elle voulait dans sa vie et il regretta d'avoir douté de ses intentions, même brièvement, pendant leur échange de la veille.

Elle aussi semble troublée de le voir en vrai, finalement. Et, pour chasser leurs troubles et éviter de créer de la gêne, l'un comme l'autre préférèrent se mettre au travail, Kango attrapant les croquis, sur la commode à côté de lui, dès qu'elle l'y invita.
Il parcourut les feuilles noircies au fusain et au crayon avec le sourire, levant parfois les sourcils en soufflant un gloussement retenu face au style de ce qu'elle avait déjà préparé. C'était plutôt bien pensé. Ca rendrait sacrément bien !
Il ne savait pas comment il allait pouvoir l'aider, comment poser, mais il l'aiderait du mieux qu'il pouvait, même pour le sujet épineux de l'érection.
En parlant d'érection...
Il tomba sur les croquis de la veille, plus frénétiques, plus vivants. Son corps et son sexe mis en scène dans une exhibition obscène, mais aussi mis à l'action avec des personnages que Kango reconnaissait comme des créations précédentes de Chiyo.

Il avait la gorge sèche en reposant tout ça, et les yeux ronds et fixes. Il ne savait pas s'il était intimidé ou excité, il se sentait tout chose. Dans quoi s'embarquait-il ? Il ne le savait pas. Il avait autant envie de se rhabiller que de se vouer à réaliser la vision de l'artiste.

"C'est... chouette ! On commence ? Je dois faire quoi ?"

Kleora

Terranide

  • -
  • Messages: 42
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Esclave terranide, Kleora a fui son maître en quête de liberté. Or, elle ne s'imaginait pas se retrouver cacher dans un miteux appartement sur Terre.

Re : Modèle masculin. - Asmodeus

Réponse 10 vendredi 30 décembre 2022, 05:27:41

Chouette ? Chiyo ne sait pas comment prendre le compliment. Son travail représente son existence ; sans lui, sans son succès, il sera obligé de retourner quémander dans les jupes de sa mère. Au vu de son départ, le retour risque d’être complexe. Alors, tout compliment, critique ou avis sur ses croquis et illustrations l'affectent, dans un besoin de l’analyser au mot près.

Pourtant, la jeune femme est loin d’être calculatrice ; au contraire, elle est plutôt naïve et prend la vie, comme elle lui vient. Avant de se lancer à son compte et quitter le foyer, la sino-américaine paraissait toujours détendue et insouciante. Peut-être trop, pour s’être bêtement lancé à corps perdu en solitaire.

Elle prit une grande inspiration pour tenter de se détendre. Dans cette situation, au-delà du commentaire dont elle a fait abstraction maintenant, la source de son anxiété ne vient pas tant de son travail mais du beau mannequin nu. Difficile de paraître insensible ou à l’aise face à un tel canon.

« Oui ! Assis-toi sur le lit, mets-toi à l’aise pour commencer. »

Ils avaient tous les deux besoin de prendre leur marque. Ainsi, Chiyo lui propose de commencer doucement. Une simple pose assise, comme il le sent.
Elle, de son côté, a tracé quelques minutes auparavant des repères, un semblant de lit pour situer Kango dans l’environnement spatial et lui éviter de perdre du temps.

« Je m’y connais que très peu en mannequinat… Peut-être devrais-tu penser à quelque chose de plaisant ? » En même temps, elle cherche un moyen, une anecdote afin de briser la glace. « Tu fais du sport par passion ou seulement pour percer ? tente-t-elle, peu habituée à sociabiliser. »

Elle a commencé à dessiner les premiers traits et commence à s’habituer à la forme de son modèle. Il lui est aisé de faire un premier croquis.

« Tu peux changer de position, t’allonger, te mettre confortable ! Si tu n’as pas envie de faire quoique ce soit, n’hésite pas à me prévenir. Ou si tu as besoin d’une pause. »

L’illustratrice essaye en même temps de se montrer le plus attentionnée possible. Après, il accepte de l’aider sans demander la moindre compensation financière… Elle a intérêt à choyer son modèle !

Mais un inconvénient -pour elle- vient vite se poser : une étouffante chaleur. Les chauffages de l’hôtel tournent clairement à plein régime. En même temps, elle est focalisée sur son art, peu motivée à bouger pour tenter de les éteindre. Chiyo se contente de déboutonner sa chemise jusqu’au bas. Sans arrière pensée, elle se met juste à l’aise et on ne peut voir que la jointure de son soutien-gorge.

Par moment, la sino-américaine utilise aussi son carnet pour se faire un peu d’air.

Asmodeus

Avatar

Re : Modèle masculin. - Asmodeus

Réponse 11 jeudi 19 janvier 2023, 04:59:55

Comme Chiyo lui demandait de s'asseoir sur le lit, de se mettre à l'aise, Kango prit une profonde inspiration, et la relâcha doucement. Ca y est, c'était le moment où tout commençait. Il se sentait complètement hors de son élément et dans la semoule, et il se demandait ce que la dessinatrice pouvait vouloir et comment elle s'imaginait un homme assis à l'aise sur un lit. Devait-il juste se mettre en tailleur face à elle ou... ?
Il décida d'ignorer toutes ses interrogations et de passer à l'action. Au départ, il s'installa de façon un peu gauche, mais garder une position inconfortable sur le matelas douillet était simplement impossible. Il dut rapidement se détendre, se laissant aller légèrement en arrière en prenant appui sur une de ses mains, laissant une jambe s'étendre, redressant l'autre, posant son bras libre sur le genou levé.
Le voilà installé de façon agréable, mais quasiment sensuelle. Il fallait dire que la température de la chambre était agréable, mais n'invitait pas à trop se refermer.

Chiyo brisa le silence en décidant d'aborder la question du sport. Kango tomba des nues où il s'était intérieurement perdu, jeta un regard interrogateur à la dessinatrice, puis se ressaisit et baissa le regard sur lui-même avec un sourire. Souligner avec amusement qu'elle avait remarqué aurait été un peu présomptueux : il n'hésitait pas à l'afficher et n'avait pas la carrure du type vaguement sportif du lycée, c'était certain.

"En fait, j'étais rondouillard quand j'étais petit. J'ai voulu changer ça, perdre mon surpoids. En chemin, le sport est devenu un élément important de ma vie et j'ai continué, tout simplement. Maintenant que j'ai cette stature, c'est vrai que ce serait bien de percer, d'autant que j'ai pas vraiment les meilleurs résultats scolaires, mais le sport, ça reste juste mon truc."

Elle l'invitait à prendre totalement son aise et, après une hésitation, Kango se laissa aller sur son coude. Il avait relevé les yeux vers elle et il remarquait la chaleur commencer à l'atteindre. Elle rougissait. Il était vrai que, même pour lui qui était nu, la température était un poil élevée, mais plutôt que de baisser l'un ou l'autre la température ils restaient là, plongés chacun dans sa tâche.
Le modèle ne voulait pas trop bouger pour ne pas gâcher les efforts de la dessinatrice, mais elle aurait bien pu se lever ; et la surprise fut donc grande quand la chemise de Chiyo s'ouvrit bouton après bouton sur une ligne de peau dénudée légèrement rougie et sur la jointure de son soutien-gorge. Il fit les yeux ronds mais se contint sans pour autant pouvoir s'empêcher de détailler ce qu'il pouvait voir du buste de la belle.
Si ses cheveux châtain et ses yeux verts n'étaient pas des indices suffisants, il pouvait déjà dire que la dessinatrice n'avait pas le type tout à fait japonais ; même pas tout à fait asiatique, en fait. Il pouvait deviner une ossature et une composition différente avec le peu qu'il voyait pourtant.
Il décida de relancer le dialogue là-dessus :

"On doit souvent te poser la question, mais tu as un parent étranger au moins, non ? C'est pas... Je trouve juste... Tu as des traits... très beaux."

Il se pinça les lèvres en se maudissant de déraper comme ça sur un sujet aussi simple et préféra filer sur autre chose :

"Je suis ton compte depuis un moment, tu sais. Je suis fan de ton style et ça me fait vraiment plaisir de te servir de modèle. A dire vrai je suis..." Son regard glissa sur sa silhouette. "Je suis intimidé."


Répondre
Tags :