Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

KnightHell

Avatar

Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

février 26, 2016, 07:30:25 pm

Cette histoire commença en Égypte antique, comme si les humains étaient assez vieux pour pouvoir catégoriser une de leur création une antiquité, alors que j’étais un conseiller du  pharaon. Ce qui était bien avec cette époque, c’est que les gens croient à la magie, aux dieux qui descendent sur Terre. Je n’eus aucun problème à faire croire aux chamans que j’étais Seth, le dieu des ténèbres. Ces derniers étaient devenus mes disciples, je leur avais appris à faire des incantations, pour pouvoir m’appeler lorsqu’on avait besoin de moi. Évidemment, ma seule commande fût de ne jamais révéler ma « véritable » nature au Pharaon. Après cette phase, les sorciers n’étaient plus perçus de manière positive, donc ces rituels d’incantation avaient depuis longtemps été oubliés des mortels.

C’est pourquoi ma surprise lorsque je ressentis une sensation que je n’avais eu depuis des millénaires, alors que j’étais en pleine réunion au sommet, réunion qui avait pour but de savoir où nous en étions avec les plans de conquérir les âmes mortelles. Comme je me cherchais justement un moyen d’échapper à cet ennui mortel, j’accueillis cette opportunité pour me lever d’un bon.

-Veuillez excuser mon manque de respect, mais des humains m’invoquent, je dois y retourner. Vous aurez mon briefing complet à mon retour, confrères chevaliers.

Sous les plaintes bruyantes des autres commandants de l’Enfer, je disparus en un nuage noir pour réapparaître sur Terre, le petit nuage filant à travers le ciel a la recherche de l’incantation.

 Lorsque je trouvai enfin la source que je cherchais, dans le quartier peu recommandable de Seikusu, je me faufilai dans la maison, longeant le mur au niveau du plafond, montant jusqu’au grenier, où cinq jeunes vêtus de noir récitaient le chant, chandelles rouges disposé aux coins d’une étoile encerclée. Un vent d’outre-tombe fit souffler les chandelles, ce qui arracha des petits gémissements de peur aux plus peureux des invocateurs, tandis que le plus courageux, ou imbécile, eut un petit ricanement d’excitation, alors que le petit nuage noir tomba du plafond, pour se matérialiser au centre de l’étoile, puis je regardai les jeunes mortels, visiblement estomaqué que leur rituel ait fonctionné.

-HO PUTAIN ÇA MARCHÉ!! C’EST LE PLUS BEAU JOUR DE MA VIE!

-Vous m’avez invoqué, je suis la. Que me voulez-vous?

-Euh… Ben… On… On ne croyait pas que ça marcherait….

-Donc, on m’a fait venir ici pour rien?

-Je veux être riche! Et je veux qu’on paie pour ce qu’on m’a fait au lycée!

Je lançai un regard noir au jeune mortel surexcité, qui m’avait appelé en pensant pouvoir me demander ce genre de choses aussi futiles. Croisant les bras, je fis le tour des mortels présents du regard. D’un mouvement, j’attrapai le plus près, puis lui arrachai le pharynx, créant un énorme trou dans sa gorge, d’où gicla son sang. Dès que le corps tomba, les autres mortels se mirent à hurler, avant de tous se jeter sur la sortie.

Ils n’eurent malheureusement pas le temps de s’y rendre que j’étais devant eux, décapitant le jeune autrefois si excité. Les trois autres subirent une mort semblable, de mes mains nues. Une fois la quiétude revenue, je fermai les yeux, avalant une bouffée d’air âcre d’odeur du sang. Le grenier était la proie d’une boucherie sans nom, mais c’était calme, seul le son des gouttes de sang tombant sur le plancher de mes doigts pouvait se faire entendre. Toc… toc… toc…   

Il faisait noir, mais tout d’un coup, une lueur fit son apparition dans mon dos. Je sursautai me retournant vers la source de la lueur.

-Mais qu’est-ce que…!

Yehaël

Avatar

Re : Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

Réponse 1 février 27, 2016, 01:56:29 pm

« Les crêpes, c’est délicieux... »

Dans le Royaume des Cieux, il n’y avait pas que des Anges guerriers. Les Anges, c’était un vaste ensemble, regroupant aussi bien, comme toi, des Anges guerriers, et membres de la Milice angélique, et d’autres... Comme elle. Tu avais entendu parler d’elle, bien entendu. Cupidon n’était pas un Ange comme les autres, et sa fille était à l’image de son père. Elle était une jeune femme naïve, sensible, qui aimait beaucoup se rendre dans les Plans Intermédiaires, et qui avait instamment souhaité que tu l’accompagnes. C’est ainsi que vous vous retrouviez tous les deux sur Terre, dissimulant vos auras angéliques, ce qui, comme toujours, t’agaçait.

Manger était un luxe dont les Anges n’avaient pas besoin, mais Cupidon avait encore conservé ses habitudes de simple humaine... Ou de semie-elfe, en réalité. Elle aimait bien manger, même si ça n’était pas nécessaire pour son organisme. Toi ? Et bien, tu t’étais demandée s’il n’y avait pas, là, un fond de gourmandise, avant de finir par te dire que, somme toute, ce n’était pas si grave que ça.

« Tu sais que manger n’est pas nécessaire pour nous, Cupidon, si ? avais-tu quand même demandé.
 -  Écouter de la musique ne l’est pas non plus, et, pourtant, j’adore ça. »

Cupidon respirait une innocente joie de vivre, quelque chose qu’on ne retrouvait pas forcément chez les Anges de la Milice... Et ça, on peut se l’avouer, tu étais bien placée, alors, pour le savoir. Et, tout à fait entre nous, c’était bien pour ça que tu t’étais rapprochée d’elle. Tu admirais, en réalité, cette joie de vivre, ce parfum d’insouciance qui, en tout état de cause, caractérisait Cupidon. Oui, tu aimais ça... Cupidon savait que le monde était mauvais, qu’il n’était pas parfait, mais elle voyait la beauté partout, préférant s’intéresser à la lumière qu’à la noirceur, sans faire preuve de cette morosité et de cynisme qui, hélas, venaient de plus en plus à définir votre race.

Autrement dit, il était donc très agréable d’être avec elle, mais, et même si tu étais sous une apparence humaine, ton attention, elle, ne diminuait jamais. Et, ainsi, alors que vous discutiez, tu te tus soudain, en sentant... Une présence. Une force.

« Oh non...
 -  Qu’est-ce qu’il y a ? »

Tu regardas alors Cupidon, en fronçant les sourcils.

« Reste là. »

Inutile de l’impliquer. Tu t’étais alors relevée, et, en quelques secondes, tes ailes jaillirent, tandis que tes vêtements d’humaine disparurent, révélant ton armure, et surprenant les individus alentour. Cependant, le temps que ces derniers sortent leurs appareils téléphoniques, tu avais déjà disparu, parcourant en quelques secondes la distance qui te rapprochas de la maison où, très clairement, tu avais senti une force démoniaque, malfaisante.

Des morts... Tu sentis la magie noire. Des individus avaient invoqué un démon. En théorie, rien ne forçait un Ange à intervenir, car des humains avaient le droit d’invoquer des démons, et ceci ne constituait pas une violation du libre-arbitre... Mais le fait est que tu étais à proximité, et que les invocateurs avaient visiblement été tués. Là encore, ce n’était pas une violation du pacte passé entre les Anges et les Démons. Quand on invoquait un démon, il fallait s’attendre à tomber sur un individu suffisamment puissant, qui chercherait à vous tuer pour être libre de toute entrave... Mais tu n’allais pas te réfugier derrière ça pour laisser un démon circuler librement sur Terre.

Quand le démon sentit ta présence, tu étais déjà sur lui. Le choc le frappa de plein fouet, et pulvérisa le toit de la maison, faisant exploser le grenier, des lattes de bois et des échardes volant dans tous les sens, tandis que le démon allait s’écraser dans la forêt environnante, qui bordait la maison. Ton regard se porta alors sur les cadavres, et tu serra les lèvres.

*De simples adolescents, pensas-tu alors. L’ignorance, mère de tous les vices...*

Tu t’envolas dans les airs, battant des ailes.

« Démon ! Qui que tu sois, sache que tu as mal choisi ton jour ! Je suis Yehäel, Ange de la Pureté, et je vais te renvoyer dans ce trou puant qui sert de refuge à votre engeance ! »
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

KnightHell

Avatar

Re : Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

Réponse 2 février 27, 2016, 05:53:26 pm


Dans la poussière de la forêt, je réapparus en marchant, époussetant mes épaules. Le coup ne m’avait pas fait grande douleur, moins que le fait qu’elle ne me connaisse pas. Qu’est-ce qu’ils apprennent à leurs anges, la haut? Peut-être leur apprennent-ils des euphémismes, du genre Ange de pureté? Moi qui croyais que tous les anges étaient purs, j’en apprends tous les jours.

-Tu ne me connais pas? On doit quand même t’avoir briefé un peu sur les KnightHell, que si tu en rencontrais un, pour ta survie, tu avais deux choix : tomber a genoux ou encore fuir… Enfin, mon nom est Abel l’Ombre, je suis un KnightHell.

Je n’avais pas vraiment envie de tuer cet ange et déclencher un incident diplomatique, mais je ne pouvais pas laisser cette insolente s’en tirer, pas après avoir interféré avant que je n’aie eut le temps de récolter les âmes.

Comme ma véritable forme en sol mortel est une insulte aussi grave, je devais me battre avec les pouvoirs que je possédais en forme humaine, qui n’étaient pas faible non plus. J’allongeai le bras, la paume vers le sol, puis une ombre ressortit du sol. Ombre qui prit la forme d’un katana et vint se poser contre ma main, où les doigts se refermèrent, assurant une poigne qui ne cèderait pas.

-Tu n’as aucune chance contre moi, mais je n’ai aucune envie de me faire engueuler pour avoir brisé la trêve entre nos deux peuples. Alors enlève toi de mon chemin, ces âmes m’appartiennent.

Sachant très bien la réponse de l’impétueuse ange, je disparus dans un petit souffle de fumée noire. Comme le soleil était sur le point de se coucher, les ombres des arbres rejoignaient celle que produisait le corps de l’ange, je pus donc facilement réapparaître dans le dos de celle-ci.

-Il y a beaucoup d’ombres ce soir.

Dos à dos, je ne lui laissai pas le temps de réagir a ma présence dans son dos que je ne fis que tapoter le bout de mon pommeau contre son épine dorsale. La puissance du coup fit remuer les arbres les plus près, l’onde de choc soufflant la bonne partie des débris nous entourant. Alors que mon adversaire allait bouler plus loin dans la forêt, je me dirigeai vers les corps des adolescents mortels qui m’avaient appelé ici en premier lieu. Je me penchai en fléchissant les genoux, puis enfonçai ma main dans la cage thoracique du premier corps, attrapant une petite boule, que je ressorti, puis la contemplai. Une petite boule de lumière qui, entre mes doigts, perdait de son éclat, passant du blanc-bleuté a un violet, tirant sur le noir. Le super pouvoir de chaque démon; corrompre tout ce qu’on touche! Refermant mon poing sur la boule sombre, je la détruisis, l’envoyant en enfer.

Je finis par récupérer les autres âmes, pour en faire de même. Une fois relevé, je scrutai la cime des arbres, a la recherche de l’ange.

-Tu t’es sauvé? On dirait qu’elle a compris qu’il n’y avait aucun moyen de victoire..

Après tout, je suis un être impossible à tuer!

Yehaël

Avatar

Re : Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

Réponse 3 février 27, 2016, 09:59:30 pm

Les Chevaliers Infernaux... Oui, tu en avais entendu parler. À l’époque du Grand Conflit, ils étaient les gardes d’élite de Satan, ne répondant qu’à ses ordres en personne, et ayant la tâche, non pas de le protéger, mais de ne pas l’embêter avec des adversaires et des gêneurs. Personne n’aurait jamais osé prétendre que Satan avait besoin de protection. Ils étaient donc des démons assez particuliers au sein de l’Enfer, car ils n’avaient pas envie de tuer leur patron. Cependant, tu étais surprise. Satan avait disparu depuis longtemps, et tu pensais que ces types avaient dû en faire de même. Travaillaient-ils pour d’autres Grands-Princes ? Beaucoup de mystères entouraient les Chevaliers Infernaux... Étaient-ils de vrais démons, ou des sortes de golems ? Visiblement, tu avais obtenu une partie de la réponse.

L’onde de choc dégagée par ton épée te souffla une quinzaine de mètres plus loin. Cette onde fit se plier les arbres environnants, et tu terminas ta course contre le tronc d’un énorme chêne, t’écroulant ensuite sur le sol, près d’un ruisseau, avant de grommeler, plus énervée qu’autre chose.

« Tu vas me payer ça, fils de pute... »

Tes ailes se déployèrent d’un coup. Le démon avait avalé les âmes des adolescents ayant stupidement cherché à l’invoquer. Aucun Ange ne viendrait t’aider, car, comme nous le savions, le démon n’avait, en soi, rien commis de répréhensible, au regard du pacte... Mais ça ne t’empêcherait pas de le remettre à sa place. Par définition, tu savais les Anges nettement plus forts que les démons, car détenteurs de la très puissante magie sacrée, ainsi que d’une enveloppe physique semi-divine... Mais lui n’était pas un démon ordinaire, et il allait falloir que tu emploies toute ta force. Pas question de se retenir, et, de toute façon, vous étiez dans une zone éloignée des civils, ce qui te permettait de te lâcher.

Il te narguait, en te cherchant, et tu revins rapidement vers lui, en t’envolant dans les airs.

« Vous, les démons, vous ne savez jamais quand fermer votre gueule ! »

La magie se mit à vibrer le long de ton corps, et tes ailes s’auréolèrent, devenant brillantes, puis tu fonças vers l’ennemi, tombant comme une pierre, avant de déployer une sorte de cône d’énergie, qui frappa le sol, provoquant une terrifiante explosion lumineuse, comme si le soleil venait de mordre le sol.

Une force de frappe phénoménale, tout en étant très concentrée, et qui laissa, après quelques secondes, un cratère fumant sur seulement quelques mètres. La maison avait été relativement épargnée, tout comme la forêt, même si la bombe magique avait créé une onde d’air qui avait explosé toutes les vitres de la maison, et arraché de multiples branches d’arbres, tout en faisant voleter des milliers de feuilles, qui s’envolèrent tout autour de toi, quand tu te posas sur le sol.

Un fin halo doré vint alors t’entourer. Si le Chevalier Infernal t’avait surpris avec sa téléportation, tu ne comptais plus te faire avoir si facilement. Et, comme il avait sorti son épée, toi, tu sortis ton arme : la Lance d’Or, celle-là même que tu avais utilisée, en des temps anciens, pour transpercer les écailles solides de Thomrol, le redoutable mage devenu Dragon Noir.

Nul doute qu’elle ferait des étincelles contre Abel... Du moins, l’espérais-tu.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

KnightHell

Avatar

Re : Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

Réponse 4 février 28, 2016, 12:50:40 am

Apparemment, l’ange de Pureté n’avait aucune crainte d’y aller a pleine force! Suis-je vraiment le seul a préférer la mort d’humains a une guerre entre anges et démons? La puissante lumière m’avait frappé de plein fouet, m’enfonçant dans le sol, empilant quelques arbres par-dessus ma personne. Une fois l’attaque de l’ange dissipée, une seconde explosion provint du cratère,  repoussant les débris qui gisaient avec ma personne. A l’épicentre du cratère je me tenais, des ailes noires posées sur mes omoplates. Elle voulait voler, on allait voler ensemble! Le seul problème qu’il aurait pu y avoir, c’était son foutu halo qui m’empêcherait d’utiliser son ombre. En forme relâchée, je peux utiliser n’importe quelle ombre, me « téléporter » comme certains l’appellent, sans qu’il n’y en ait, mais hors de question de me transformer.

-Tu crois vraiment avoir une chance, avec ton bâton doré? Tu sembles plus coriace que les autres anges que j’ai eu l’occasion de tuer, mais tu vas quand même finir a genoux, ou encore mieux sur ton ventre, a supplier pour ta vie

Je souris alors que mes ailes d’ombre battirent l’air, jusqu’à monter au même niveau que Yehaël. Ce serait amusant de le voir d’un autre point de vue, l’ange aux ailes blanches et au halo, et a la lance, doré autour de sa personne d’un côté, de l’autre le démon aux ailes et épée noires, contrôlant les ténèbres. Un exemple parfait de Yin et Yang.

D’un battement d’ailes, je me retrouvai en face d’elle frappant avec ma lame de  son côté droit. Au moment où elle tenta de parer avec sa lance. Aussitôt que la lame toucha le bâton, celle-ci s’évapora, pour se matérialiser tout juste derrière la parade, qui alla percuter la partie inférieure du plastron argent, tout juste sous les seins, l’ombre de la lance créée par le halo permettant cette attaque.

Ça n’eut pas l’air de ralentir l’être angélique car elle brisa mon aile droite, ce qui me fit perdre équilibre, tombant sur quelques mètres avant d’en faire repousser une autre. Filant vers le haut, je n’attaquai pas, la laissant faire le premier geste, faisant un coup d’estoc. Au moment où la pointe de la lance touchait mon torse je disparus dans l’habituel nuage noir, pour réapparaître deux mètres derrière elle, frappant dans son dos.

Ce coup l’amena au sol, elle heurta violement la pierre en contre-bas. Mes ailes disparurent et je descendis rapidement jusqu’à elle, qui ne s’était toujours pas relevé.

-Je te l’ai dit, tu n’as aucune chance de me vaincre, et je n’ai aucune envie de te tuer. Donc, je vais retourner en enfer. Ne me suis pas, car je n’aurai plus de chaînes une fois en Enfer. Tu seras sur mon territoire, je pourrai te tuer, et je pourrai utiliser tous mes pouvoirs. Retourne faire ce que tu faisais, retourne sauver tes mortels vertueux, et on oubliera cette histoire.

Je me retournai quelques instants, histoire de faire apparaître un portail d’ombre. Le portail ouvert, on pouvait déjà entendre les cris des âmes torturées depuis des millénaires.   

Yehaël

Avatar

Re : Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

Réponse 5 février 28, 2016, 05:31:47 pm

Tu compris vite qu’il était plus puissant qu’un simple démon. De fait, rares étaient les démons capables de te tenir tête, à moins d’être de haut rang. Ton attaque magique n’avait visiblement fait que l’effleurer, et il te chargea en retour, usant de sa magie, téléportant son arme dans ton dos, ou lui-même. Ton halo doré te protégeait, agissant comme ce qu’il était censé faire, être un très efficace bouclier. Les coups s’abattaient dessus sans te blesser gravement, et un ultime coup t’envoya sur le sol, où tu te réceptionnas sans douleur, avant de le voir former un Portail.

Lentement, tes dents se serrèrent. La chose normale à faire, naturelle, et logique, c’était de le laisser partir. Des humains avaient été suffisamment bêtes pour invoquer un démon, un démon qu’ils avaient été incapables de contrôler. Une erreur fatale, regrettable, mais contre laquelle tu ne pouvais rien. Quand on jouait avec des forces qui vous étaient supérieures, il fallait légitimement s’attendre à s’en brûler les doigts. Alors, oui, tu devrais le laisser filer.

Le Chevalier Infernal se retournait vers son Portail, mais ta magie agit alors... Et le Portail se referma, tandis que tu serrais le poing, concentrant de la magie entre tes doigts.

« Tu partiras quand tu auras reçu ta raclée. »

Ta main s’ouvrit, et une explosion de magie en déferla, t’octroyant le temps nécessaire pour fondre sur lui, avec cette terrible rapidité qui définissait les Anges. Tu l’atteignis au ventre, un coup qui fit trembler le sol, et l’ennemi s’envola comme une pierre, pour disparaître dans la forêt.

Ta fierté... C’était elle qui, en ce moment, te poussait à agir. Comme toujours, et comme ça avait toujours été le cas, pour le meilleur et pour le pire, mais, tout à fait entre nous, surtout pour le pire.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

KnightHell

Avatar

Re : Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

Réponse 6 mars 05, 2016, 09:09:46 pm


Le portail s’était refermé alors que je m’apprêtais à y pénétrer, et a peine eu-je le temps de me retourner que l’ange m’avait aveuglé, diversion parfaite pour une attaque qui m’envoya encore détruire quelques arbres dans la forêt, avant de m’écraser contre un de ses arbres géants. Cette satanée forêt aura reçu son lot de dommages! Bien encastré contre le bois, je fis un petit rictus. Le rictus devint un sourire et le sourire, un rire franc.

- Je dois bien lui admettre ça, cette petite est puissante! Elle a réussi à mettre un Chevalier de l’enfer en colère… Mais maintenant, c’est fini.

Rendu à ce stade, je me foutais pas mal de mon châtiment. Après tout, je ne pouvais pas revenir en enfer après m’être fait botter les fesses par un ange de second rang… Même pas un Archange! Qui plus est, si quelque chose arrive, c’est elle qui a violé le traité en attaquant un démon à pleine puissance.

Mon corps humain parti en fumée, alors que le ciel s’assombrit. La lune disparaissait petit à petit dans un brouillard noir alors que ma véritable forme faisait son apparition devant l’ange. Désormais, le peu de lumière qu’elle pouvait faire n’affecterait mes pouvoirs.

-Tu crois vraiment pouvoir gagner petite? À moins que tu ne caches un dernier tour dans ton chapeau, je crois bien que je vais ramener une paire d’ailes en Enfer!

Je me dissipai une nouvelle fois. Une boule noire se forma autour de l’ange, empêchant toute lumière extérieure de traverser. Peu importe où elle posait son regard, la boule noire s’étira violemment, la frappant dans le dos. Due à la violence des coups, le halo commençait à se fragiliser.
La fierté, drôle de concept. Peu importe de quelle race nous sommes, nous ne voulons pas nous avouer vaincu… Mais je doutais que les anges, surtout ceux qui se disent vertueux, aient ce genre de vice! Pour ma part, je n’ai pas peur qu’on me reproche sur ma conduite. Enfin, j’espère!

Yehaël

Avatar

Re : Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

Réponse 7 mars 09, 2016, 11:33:34 pm

Ton coup avait fait mouche, et tu pouvais au moins te féliciter d’avoir agacé ce démon. Ta réaction était excessive. Il avait tué, certes, mais, en toute honnêteté, tu n’étais pas là pour défendre les imbéciles. On aurait pu objecter qu’il s’en était pris à des adolescents, mais tu savais très bien que, pour les humains, la différence entre adolescents et adultes n’était pas si importante que ça. Est-ce que tu agissais par sentiment de justice, ou juste parce que tu ne supportais pas les démons ? C’était sans aucun doute un mélange des deux, et, alors que tu te tenais là, devant les ruines de la maison, tu sentis le démon passer aux choses sérieuses. Son pouvoir explosa d’un coup, et il revint devant toi, sous sa véritable apparence.

Le démon était nettement plus impressionnant ainsi, et tu le regardais silencieusement, l’obscurité t’entourant peu à peu, sortant de son corps. Le Chevalier Infernal semblait reposer sa magie sur la puissante magie des Ombres, une magie noire qui, par définition, était très sombre. Elle témoignait de la noirceur de l’âme du démon, et l’obscurité, peu à peu, t’envahit totalement, noyant tous tes sens. Ce n’était pas que la vision qui était aveuglée, mais aussi ton ouïe, ton odorat... Le froid s’imprégnait de tes membres, tandis que la voix moqueuse et sardonique du démon t’arriva dans la tête.

« Sérieusement ? C’est ça, ton ultime coup spécial ? M’aveugler ? »

Tu ne pus t’empêcher de rire légèrement.

« Je veux bien croire que ton ombre marche contre des humains, mais moi, là d’où je viens, on m’a appris que l’ombre n’existe pas sans lumière, car elle n’est issue que de la lumière. »

Sans lumière, pas d’ombre. Et, peu importe l’obscurité qu’il y avait autour de toi, ta lumière intérieure, manifestation de ta pureté, s’exprimait clairement. Autrement dit, ton corps se mit à blanchir intensivement.

« Tu y repenseras à deux fois... Obscurcir l’Ange de la Pureté... »

Tu te concentras donc, et la lumière explosa autour de toi, pulvérisant la boule d’ombre formée par l’attaque du Chevalier Infernal.

« J’ai été formée par Lucifer, j’ai participé au Grand Conflit, des démons comme toi, j’en ai vaincu des centaines ! »

Tu exagérais alors un peu, mais mieux valait se présenter sous son meilleur jour qu’inversement. Ce faisant, tu te ruais vers lui, et envoyas des pointes lumineuses qui explosèrent dans le corps de l’homme, comme pour disperser son ombre. Tu étais en action, et tu ne comptais pas t’arrêter si rapidement.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

KnightHell

Avatar

Re : Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

Réponse 8 mars 13, 2016, 12:19:21 am

La revoilà encore avec son « ange de pureté », faisant éclater ma bulle d’ombre avec sa lumière étincelante. Par la suite, tout en m’envoyant des pointes lumineuses, elle me nargua sur le fait que mes pouvoirs ne pourraient jamais la blesser, du a la nature des siens. Elle me parla ensuite de la Guerre et de son mentor, celui qui devint mon patron des siècles plus tard. La première pointe dorée fit disloquer mon bras noir, l’onde de choc laissant un cercle presque parfait dans la fumée noire, qui se re-matérialisa en un instant.

Je levai le bras jusqu’à mon visage, posant délicatement la griffe qui me servait d’index sur la pointe du rayon d’énergie qui se dirigeait sur ma personne. Les deux extrémités se touchèrent, l’énergie lumineuse s’arrêta, avant de se fissurer, la lumière s’éteignant petit à petit, jusqu’à ce que la pointe s’effrita, et tomba en un petit tas de sable noir.

-Pour un ange, tu parles autant qu’un démon! Tu te proclame l’ange de la vertu, mais désobéir à ton père n’est en rien une vertu! Crois-moi, tu n’as jamais affronté d’adversaire tel que moi… Tu oses parler de la Guerre? J’ai tenu la Thrace avec mes démons durant des siècles, avant que tes frères n’envoient une armée de dix mille anges, menés par quatre Archanges…

Si j’avais eu mon corps humain, j’en aurais encore tremblé sous les souvenirs qui assaillaient mon esprit en ce moment. Les anges n’étaient que des pions, destinés à nous affaiblir, jusqu’à ce que les  Archanges décident d’attaquer. L’un des combats les plus éprouvants de toute mon existence.

-À ce moment, j’ai cru que j’allais mourir, mais je n’ai eu cette peur qu’une seule fois durant ma vie, et tu es loin de me faire sentir le dixième de ce tes frères m’ont fait endurer, des jours durant… Malheureusement pour toi, tes pouvoirs ne sont d’aucune utilité sur moi, car il n’y a lumière sans obscurité. Nos pouvoirs s’annulent, ce combat pourrait durer des années sans qu’il n’y ait de vainqueur.

Autant je détestais l’admettre, c’était la vérité, nous étions la pire combinaison d’adversaire, l’un pour l’autre.

-Je te laisse une dernière chance, fiche le camp et on oublie ce qui vient de se passer. Je ne suis jamais contre un combat aussi intéressant que celui-là, mais c’est inutile de se battre s’il n’y aura pas de vainqueur

Il n’y avait plus de bruit, dans cette nuit noire. Bientôt le soleil se lèverait et les autorités se pointerait le bout du nez sous peu, après tous les dégâts que nous avons fait subir à ce voisinage. Se battre n’avait plus de sens, surtout après avoir compris que peu importe l’attaque que nous pourrions utiliser, elle ou moi, n’aurait aucun effet sur l’adversaire.

Yehaël

Avatar

Re : Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

Réponse 9 mars 13, 2016, 10:14:37 am

Tu avais la puissance des Archanges. Cela, tu le savais. En réalité, si tu n’avais pas été si indisciplinée, dans le sens où tu étais toujours prompte à agir dans les Plans Intermédiaires, tu aurais pu être une Archange. Ce n’était pas le Conseil qui t’en empêchait, car, de ce point de vue, le Conseil n’avait aucun pouvoir sur la croissance des Anges. Un Ange, quand il atteignit un certain niveau, devenait un Archange, mais il était admis, depuis longtemps, que cette élévation pouvait se heurter à des blocages morales. Ce n’était pas une croissance physique, biologique, mais clairement psychologique, qui avait ensuite des conséquences biologiques. On ne devenait Archange que quand on se sentait digne de l’être, que quand on pensait pouvoir l’être... Mais toi, malgré le fait que tu sois Ange de Pureté, tu n’avais toujours pas acquis ce statut. Tu restais encore une « simple » Ange, pour autant qu’il soit juste de targuer de simpliste le fait d’être une Ange. Mais, physiquement, et au niveau de ta maîtrise magique, tu n’avais pas à rougir. Comme tu l’avais dit alors à ce cancrelat infernal fait d’ombre, Lucifer t’avait formé lors de la Grande Guerre. Ta puissance n’était plus à démontrer, mais, en ce moment précis, tu savais que, malgré tes fanfaronnades et tes braveries, tu étais tombée sur un individu dangereux. Plus fort que toi ? Restant fidèle à tes principes, tu en doutais, mais tu savais que ce combat allait dégénérer, et tu ne souhaitais pas cela, car, outre intervenir les autorités locales, tu risquais surtout d’attirer celles des Cieux, et tu n’avais pas envie d’une session disciplinaire.

Te tenant face à lui, tu l’entendis, encore une fois, te dire de mettre fin à ce combat. Votre combat avait dévasté une partie de la forêt, et tu sentais les autorités locales approcher. Inutile de te heurter à elles, d’autant plus que, en ton for intérieur, tu savais que le Chevalier Infernal avait raison. Ce combat se prolongerait inutilement, et tu serras le poing.

« Soit... Ce combat n’a plus de sens. »

Tes ailes se déployèrent alors, et tu commenças à t’envoler.

« Si jamais je te revois, Chevalier Infernal, tu me... »

Ce fut à ce moment que tu te tus, et que ce qui aurait dû rester une simple altercation entre un Ange et un Démon se compliqua. Tu sentis en effet la magie t’entourer, toi, ainsi que ton adversaire, et tu te mis à tourner la tête, en essayant de comprendre ce qui arrivait. Puis tu sentis une onde magique émanant de la forêt, et une force te frappa alors dans le dos, t’envoyant te clouer sur le sol dans un grognement. Une attaque magique... Et, alors que tu te relevais, une silhouette apparut alors, sortant des bois.

« Pardonnez mon interruption, mais je croyais que les Anges et les Démons devaient faire profil bas... Ce qui n’est pas vraiment le cas pour votre petit pugilat, si je ne m’abuse... »

Cette voix, cette force magique... Tu reconnus cette signature en te redressant, poings serrés.

« Toi... »

La colère bouillonnait en toi, te faisant crisper les poings, ce qui ne manqua pas d’amuser l’homme. Il portait une robe magique très étrange, multicolore, hérissé de runes et de signes fluorescents qui se modifiaient continuellement, tout comme la couleur de sa robe. On disait souvent que la couleur de la robe d’un magicien illustrait son appartenance magique. Une robe blanche signifiait qu’on avait affaire à un mage blanc, par exemple. Les pin’s sur son torse ne mentaient guère sur le fait que cet homme soit profondément maléfique, le fait étant que c’était un individu que tu traquais depuis des siècles.

En conséquence, le voir débarquer ici ne manquait pas de t’énerver, car tu te demandais s’il n’était pas derrière tout cela.

« C’est toi qui as amené ce démon ici...
 -  Disons que, quand des jeunes sont venus me voir dans ma boutique, en me demandant si j’avais en ma possession de quoi invoquer les esprits, je leur ai confié une vieille formule... Je leur avais bien dit de ne pas l’utiliser, ou, du moins, pas sans la présence d’un mage assermenté, mais... Les humains sont hélas enclins aux expériences malencontreuses. »

Randall Flagg se jouait de toi, et tu t’étais alors élancée vers lui, à une vitesse ahurissante... Mais bien vaine contre lui, qui tendit les doigts, et envoya une onde magique qui te repoussa, t’envoyant valdinguer sur le sol.

« Tu as eu tort de laisser ta si ravissante amie, et si naïve, seule, ma chère Yehaël... »

Tu fronças les sourcils en te relevant, sentant ta rage bouillonner encore.

« Cupidon ? Qu’as-tu fait d’elle ?
 -  Encore et encore des accusations... Tu n’es qu’une emssagère, pas le Grand-Juge, Yehaël ! Et, même si la colère te va si bien, je ne peux que t’en avertir... Peace & Love(/i], ma chérie, tu devrais suivre cet adage, fit l’homme avec un affreux sourire mielleux en désignant l’un de ses pin’s. Prends exemple sur moi et sur le Très-Haut... Nous ne sommes qu’amour... »

Il disparut alors, et se retrouva dans votre dos.

« Tout ceci est une petite expérience... Ton amie est en Enfer. Il est dangereux de rentrer dans une boutique de magie et de tripatouiller n’importe quel bibelot qui vous passe à portée. »

Le temps que tu te retournes, le mage avait déjà disparu, te faisant oublier le Chevaler Infernal, qui devait bien se demander ce qui se passait. Un vortex apparut alors à quelques mètres de toi, avec Flagg devant.

« Elle est par là... Je suis curieux de voir jusqu’à quel point des individus qui se haïssent peuvent collaborer ensemble... Toi, Yehaël, pour sauver ta stupide écervelée... Toi, petit démon, pour... Hum... Je ne sais pas trop... Savoir que tu as servi de vulgaire pantin dans un litige qui ne te concerne pas ? Tu penses pouvoir contrôler le cours de l’Histoire, Abel, et c’est cela qui m’a toujours fasciné avec les démons. Vous pensez tout contrôler, alors que, et sans vouloir t’offenser, vous n’êtes que des clochards vivant dans un dépotoir fait de bouses et de cailloux. »

Avait-il vraiment capturé Cupidon ? Tu te mis à fermer les yeux, en tentant de sentir sa présence, car, si elle était à Seikusu, tu la sentirais sans problème... Mais il n’y eut rien. Flagg avait donc vraiment réussi à la capturer, et le mage te fit une brave révérence, avant de partir dans le vortex. Tu serras à nouveau les poings, tout en regardant brièvement Abel, le Chevalier Infernal.

« Je m’occuperai de toi plus tard, Démon. Retourne chez toi. Les Archanges ont dû sentir notre combat, et, si tu ne veux pas d’ennuis, je te déconseille de rester ici quand la police arrivera. »

Si Abel usait de ses pouvoirs démoniaques contre d’autres humains, il y aurait une violation claire du traité, supposant une intervention de la Milice. Toi, tu serais bien restée là pour le neutraliser, mais la menace de faire du mal à Cupidon t’était insupportable, et tu t’apprêtais donc à filer vers ce Portail, afin de traquer ta Némésis dans ses jeux tordus...
« Modifié: mars 21, 2016, 10:52:58 pm par Yehaël »
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

KnightHell

Avatar

Re : Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

Réponse 10 mars 19, 2016, 11:12:33 pm

Même si j’avais une profonde haine des anges, j’étais un peu soulagé que l’Ange ait accepté ma proposition de trêve. L’ange n’eut pas le temps de proférer de vaines menaces, comment elle me couperait en petits morceaux si elle me revoyait un jour qu’une présence ténébreuse me fit me retourner. Bon, la présence humaine était loin d’être aussi sombre que la mienne, mais c’était à peu près l’équivalent d’un démon, signe que ce mortel était quelqu’un de puissant.

J’étais redevenu humain, mais petite importance, sinon inexistante, ma présence semblait apporter, alors que l’ange se ruait sur l’humain, qui la repoussait sans grand effort d’ailleurs. Apparemment, ses deux-là se connaissaient depuis un moment et ne s’appréciaient guère...

Cupidon était ici? Un autre ange sur Terre? Qui était désormais en Enfer? Je me grattai la tête, ne comprenant pas trop le scénario qui se déroulait sous mes yeux, mais ce que je comprenais, c’est que s’il y avait bel et bien un ange en Enfer, sans qu’un démon ne l’ait escorté, c’est une violation directe de l’article 4.1 du Traité Des Immortels, ce qui nous ramènerait directement à une seconde Grande Guerre, et je préfère manipuler les mortels que de me battre contre les Archanges.

Bien que je n’apprécie pas qu’un être inférieur m’appelle moi ou mes démons une bande de vagabonds, dans un tas de pierres et bouses, je me foutais pas mal de ce que l’humain pouvait dire, car peu importe la puissance de sa magie,  je pourrais tout de même l’écraser, avec mon escouade. Un portail apparut, puis le sorcier disparut, l’ange comptait se rendre en Enfer, retrouver sa comparse disparue, elle me demanda même de quitter, puisque ce n’était pas mon combat, et que rester ici serait trop dangereux de me faire attraper par les forces angéliques. Sans réponse, les yeux fixés sur le portail, je claquai des doigts, qui firent apparaître des menottes d’acier, rougis par le feu magique qui les entouraient.

-J’ai rien comprit à votre histoire, toi et le mortel, mais si tu crois que je vais te laisser filer en Enfer et rompre la trêve, tu es plus idiote que tu ne parais. On doit retrouver ton amie rapidement, et sans alerter les démons. C’est pourquoi tu dois te faire passer pour mon prisonnier

Sans lui laisser le temps de répondre, j’attrapai la chaîne qui pendait des menottes pour nous lancer dans le portail.

—Enfer

Trois démons, un genre de poste douanier entre les mondes et l’Enfer, nous accueillirent me faisant signe d’arrêter.

-Bienvenue chez vous, Chevalier Ombre. Qui est votre prisonnier?

-Un ange sans rang. Je l’emmène dans les donjons.

-Super, un deuxième aujourd’hui! Cupidon, cette stupide fillette s’est présentée devant nous, sans raison! On l’a aussi envoyé dans les donjons! Si vous le souhaitez, vous pourrez voir si elle représente bien son nom!

Je pouvais sentir Yehaël bouillir derrière moi, mais je fis resserrer ses liens avec mes ombres, histoire d’être bien sûr qu’elle ne fit rien de stupide. Une fois le poste passé, on se dirigea directement aux donjons, sans aucune résistance. Un garde nous amena à une  cellule, ou il prit de mes mains les chaînes de l’ange.

-Voilà ta nouvelle maison, petit ange. Demain les tortures vont commencer! HAHAHAH…

Il ne termina pas son rire gras, puisque mon sabre avait fait rouler sa tête, le cadavre tomba lourdement sur le sol. L’ombre de son propre corps engloutit le cadavre, même la tête décapité.

-Bien, maintenant toute personne qui vous a vu, Cupidon ou toi, doivent mourir, excepté moi, évidemment.

Un demi rire sortit de mes lippes, car je savais bien que pour l’ange, ce ne serait pas la tentation qu’il manquerait. Si personne ne savait qu’elles étaient ici, personne ne penserait à déclarer la guerre, et c’était bien comme ça.

Il ne restait désormais qu’à retrouver l’ange de l’amour!

Yehaël

Avatar

Re : Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

Réponse 11 mars 22, 2016, 08:40:09 am

Randall Flagg... Ce nom ne signifiait rien, et à la fois tout. Rien, car il n’était qu’un des nombreux surnoms et pseudonymes d’un mage qui se faisait plus généralement connaître sous le sobriquet de Walter o’Dim, ou, et c’était probablement là le surnom qui lui allait le mieux, « l’Étranger Sans Âge ». Qui était l’Étranger ? Ton ennemi, indéniablement... Un mage noir, extrêmement puissant, doté de vastes pouvoirs, impliquant la nécromancie, la sorcellerie, les malédictions, et quantité d’autres choses. Tu le traquais depuis des siècles, mais, à chaque fois, il s’échappait à toi, revenant de temps en temps te narguer. Et là, l’idée qu’il puisse faire du mal à Cupidon... Si naïve, la jeune Ange avait visiblement dû le suivre, sans se méfier... Ah, comme tu t’en voulais en ce moment ! Tu t’étais précipité contre ce démon, tombant dans un traquenard grotesque... Tu voyais maintenant les fils. Ces jeunes étaient les victimes de Flagg, qui leur avait vendu un grimoire doté de réels pouvoirs magiques, le pire étant que, le connaissant, il n’avait pas dû mentir. À cet âge, c’était typiquement dans la nature d’adolescents terriens d’acheter des vieux grimoires et de se livrer à de pseudos-séances mystiques. Là, le fait est que la pseudo-séance avait été vraie. Ils avaient invoqué un puissant démon, et tout avait été pensé pour t’attirer ici, pour t’éloigner de Cupidon. Bien sûr, tu savais que certains détails ne collaient pas... Comme le fait qu’il avait attaqué précisément au moment où tu étais en compagnie de Cupidon, mais, en ce moment, tu voyais juste une énième machination de ce mage perfide.

Fort heureusement, le Chevalier Infernal qui t’accompagnait savait que ce genre de choses pouvait poser problème. Les Cieux n’accepteraient pas que l’une des leurs ait été capturée par les démons, et c’était le genre d’incidents qui pouvaient dégénérer, surtout que ce démon serait aux premières lignes. Et, aussi fort soit-il, face à la toute-colère des Cieux, il valait mieux faire profil bas. Aussi, quand il proposa de t’enchaîner, tu grognas, tout en reconnaissant le bien-fondé cette stratégie. De toute manière, en Enfer ou non, tes pouvoirs étaient toujours là, et tu n’eus qu’à les masquer tout en le suivant.

« Je n’ai nulle confiance en toi... Mais je te remercierai de délivrer Cupidon des Enfers. »

Le Portail vous emmena tous les deux devant une épaisse forteresse. L’Enfer était une dimension très particulière, une sorte de plaine infinie avec deux zones : la partie supérieure, et la partie inférieure. L’Enfer s’étalait aussi bien en longueur qu’en largeur, et la partie supérieure n’était guère vivable. C’était un ensemble composé de vastes plaines cendrées avec de multiples volcans, des nuages de cendres, des tempêtes terrifiantes, et les zones de combat ponctuelles entre les Légions. Y aller ne pouvait que te donner envie de vomir, te rappelant ces fois où tu avais participé, dans un passé lointain, à des expéditions punitives.

Vous étiez devant un fort planté dans la montagne, un petit fortin servant de prison, à l’orée des Limbes. Les Limbes... Une zone brumeuse qui longeait les fleuves délimitant la limite des Enfers, comme le Styx, l’Achéron, ou encore le Léthé. Les démons affirmèrent avoir récupéré Cupidon, et tu te mis alors, vainement, à espérer que tout serait simple... Mais ça, ce serait méconnaître Flagg.

Le Chevalier Infernal tua les gardes, puis tu en profitas pour arracher tes liens, avec un bref regard désapprobateur envers l’homme... Avant de déployer tes ailes, et de te poser, plus en haut, sur une terrasse. Tu essayais de sentir la présence de Cupidon, lorsqu’une aura malfaisante t’accueillit. Devant toi, tu vis alors un puissant démon, dont une aura verte émanait... Il était entouré de cadavres, signe que la garnison avait été massacrée.

« Qu’as-tu fait de Cupidon, monstre ?
 -  Tu t’attends vraiment à ce que je te réponde ?
 -  Pas avant que je te refasse le portrait, non... »

Déployant tes ailes, tu bondis alors vers l’homme, et le choc fit trembler la forteresse, provoquant des fissures le long des murs... Mais le démon t’avait repoussé, et vous sortîmes du fort, volant dans les airs, avant de se retrouver à même le sol, lorsque tu le frappas, l’envoyant s’écraser dans les cendres. Le démon se dressa alors, et tu tendis la mainv ers lui, envoyant une onde magique qui provoqua une violente explosion autour de lui, formant un cratère dans le sol, la poussière s’envolant tout autour de toi.

Las, un bouclier magique avait protégé le démon, et tu te posas sur le sol.

« Tu es aussi forte que ce qu’on en dit, Yehaël... Voyons voir de quoi tu es capable... »

Autour de vous, le sol se mit alors à trembler... Puis ce dernier s’ouvrit alors dans des geysers de feu, et, sous tes yeux ébahis, tu vis une nouvelle menace émerger du sol.

Un immense et puissant démon, gigantesque, fait de terre et de flammes.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

KnightHell

Avatar

Re : Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

Réponse 12 mars 26, 2016, 07:20:23 pm

À peine étions nous sortis de l’aile des cellules qu’un démon, apparemment à la solde de l’humain mage,  se tenait dans l’aire de repos des gardes, chacun d’entre eux avaient été tué de manière horrible. En temps normal, rien ne m’aurait dérangé, mais ce démon travaillait pour les humains, signe qu’il avait trahi l’enfer. Je me serais bien chargé de tuer ce démon, mais Yehael se rua contre lui, faisant trembler la prison. Une dure lutte contre laquelle je ne pouvais rien, donc aussi bien se transformer en fumée et attendre mon tour.

Le combat se porta à l’extérieur. Décidément, cette ange n’avait aucune intention de passer sous le radar. À ce rythme, je ne pourrai plus rien faire pour nous sauver d’une guerre surnaturelle! Le démon me disait quelque chose, mais je ne l’avais jamais vu, probablement un sbire de l’un de mes collègues chevaliers. Aucun doute n’embruma mon esprit lorsque je vis le démon appeler un animal, c’était l’une des créatures de Niriël, le KnightHell appelé Beast. Comme je pouvais utiliser les ombres, et que j’étais connu sous Ombre, c’est assez simple de comprendre que Niriël contrôlait les créatures et animaux. Les chaînes étaient un bon indice que c’était l’œuvre de Beast, mais cette gueule… Il n’y avait aucun doute que ce démon ne répondait plus aux ordres de son maître.

-Yehael! Occupe-toi de l’indésirable! Je connais ce gros toutou, je peux le battre!

La trace enveloppa le gigantesque monstre, attirant son attention sur moi. Peut-être n’étais-je d’aucune utilité contre un adversaire qui utilisait des attaques d’énergie, mais un démon qui utilise le feu et ses griffes, des attaques qui ne font que disperser mon corps de fumée, là, je pouvais dominer. Les démons de Niriël sont quasi-invincibles, Beast en a fait de réelles machines à tuer, des chasseurs d’anges. Le problème avec ce genre d’améliorations, c’est que rien n’est augmenté sans que quelque chose d’autre ne s’en trouve diminué. Toute créature possède un point faible,  au niveau de l’abdomen. Une fois ce point sans protection frappé, le démon se vaporise comme il est arrivé.

Le problème, c’est que pour pouvoir porter un coup, je dois me matérialiser, et ce démon protégeait son point faible jalousement. J’ai eu l’occasion de m’approcher de son abdomen à plusieurs reprises, mais à chaque fois que je me solidifiais, je recevais soit un puissant coup de griffes, soit une brûlure au second degré.

-Putain, tu commences à m’énerver toi!

Sorties de nulle part, de gigantesques tentacules attrapèrent les quatre membres de la créature, la faisant tomber au sol. Le démon avait beau se débattre, mes tentacules noires faisaient bien leur travail, laissant la créature sans défense sur le dos.

Ma forme humaine monta sur le vendre du démon, je marchai tranquillement jusqu’à l’abdomen, ou une partie d’environ trente centimètres était à vif, sans armure et directement sur la peau. Mon Katana se matérialisant dans ma main, je ne fis que planter doucement la pointe dans ce point faible, jusqu’à ce que la garde touche la peau. La bête disparût dans un grand couinement de douleur, me laissant seul, couvert d’une poussière verdâtre.

[colord=darkgreen]-Bon, un de moins…

Yehaël

Avatar

Re : Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

Réponse 13 mars 30, 2016, 03:07:43 am

À chaque fois que tu avais été en Enfer, tu n’avais eu qu’une seule envie : en fuir. Mieux vaut régner en Enfer que servir au Paradis... Ce motto, tu avais entendu énormément de gens le prononcer, avec la stupidité que cela avait. Sérieusement, qui aurait envie de régner sur un tas d’ordure ? L’Enfer n’avait rien d’attirant, il n’é&tait qu’un gigantesque ensemble infernal de laves et de volcans en éruption, avec des plaines cendrées aux nuages toxiques. Un endroit sinistre, vraiment, et, tandis qu’un immense démon te faisait face, le Chevalier Infernal choisit de s’en occuper. Tu t’écartes prudemment, évitant des rafales enflammées, et te tournas vers le démon l’ayant invoqué.

« S’abriter derrière des démons... Je ne suis pas sûr que ce soit une attitude conforme à la doctrine de la Milice Céleste...
 -  Épargne-moi tes sarcasmes, connard, et dis-moi où est Cupidon ! »

Pas Cupidon ! Pas elle ! Tu t’en souviens, n’est-ce pas ? Même maintenant, tu te souviens de la rage que tu ressentais à l’idée que ces sales démons puissent avoir fait du mal à cette concentration incroyable de vertu, de douceur, et d’innocence. Le démon, toutefois, n’était guère impressionné par toi. Tu t’élanças vers lui, et un bouclier verdâtre se forma ensuite autour de son corps, contre lequel tes attaques rebondirent.

« Ne t’en fais pas pour Cupidon, elle va bien... Pour le moment, en tout cas. Mais tu devrais te calmer ; la colère me semble être un péché capital. »

Les sarcasmes de ce démon avaient le don de t’horripiler encore plus, et une nouvelle onde magique éclata contre le bouclier, le faisant vaciller.

« Ne viens pas me faire la leçon ! Pourquoi Flagg l’a capturé ?
 -  Rassure-toi, nous nous moquons d’elle... Mais pas de toi. »

Une nouvelle attaque fit exploser le bouclier, et tu te ruas vers l’homme. Les corps s’entrechoquèrent à nouveau, et l’armure du démon se fêla sur place, le forçant à reculer dans un grognement de douleur. Tu comptais profiter de ton avantage, t’élançant à nouveau vers lui, mais il frappa le sol avec son pied, déclenchant une onde de choc qui provoqua des remontées du sol. Un morceau de terre te frappa dans le ventre, te faisant décoller, puis le démon leva la main, et, profitant de cette situation, l’abaissa. Depuis le ciel, un éclair jaillit, et te frappa dans le dos, te transperçant comme mille feux.

En réponse, ton corps retomba sur le sol, de la fumée s’en échappant, et tes yeux se mirent à s’illuminer, puis une nouvelle onde de choc jaillit, et frappa le torse du démon ainsi qu’une partie de son visage. Tout ça, ça n’était qu’une sorte de grosse armure, de chrysalide. Qui était là-dessous ? Qu’était donc ce démon ? Il y en avait de tous les types, et tu étais bien placée pour le savoir.

« Nous n’en avons pas encore fini... Rends-toi au vieux fort du Démon de Sang, au bout de la vallée, nous t’y attendrons... »

L’armure se craquelait dans tous les sens... Puis elle explosa alors, ne devenant plus que poussière. Au même moment, l’immense démon de feu s’éteignit, devenant également poussière. Vaincu, déjà ? Tu aimerais le croire... Mais tu avais des doutes. Lentement, tu t’approchas des restes poussiéreux et effrités de l’armure, en tenant une pièce entre tes doigts... Avant qu’elle ne se volatilise.

« Hm... Il faut que je la retrouve. »

Tu regardas brièvement le Chevalier Infernal.

« Il est dans un vieux fort, au fond de cette vallée... »

Encore une fois, tu laissais ton « compagnon » libre de faire ce qu’il voulait.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

KnightHell

Avatar

Re : Comme dans le bon vieux temps! ~Yehaël~

Réponse 14 avril 02, 2016, 06:56:27 pm

À peine avais-je tourné la tête vers le démon vert que ce dernier disparut, laissant son armure se défaire en pièce, comme une peau vide de reptile qui a mué. Il avait apparemment donné l’emplacement de la captive, car l’Ange de la Pureté me parla d’un château, plus loin dans la vallée. Mon sabre revint à l’intérieur de mon ombre, alors que je levai le regard en l’air, réfléchissant.

-S’il t’a dit ou chercher, tu es consciente qu’il s’agit d’un piège, non? Peu importe la force qui nous attend, je peux parier que ce qu’on vient d’affronter est une balade dans le parc.

On nous mène par le bout du nez depuis que nous sommes en Enfer, et je déteste qu’on me trimbale de gauche à droite dans l’espoir de faire je ne sais quoi pour je ne sais quelle raison. Franchement, je suis conscient que je fais ça pour les bonnes raisons, mais je commence à me demander si réduire des démons en poussière de cette façon ne m’attirera pas les foudres des patrons… Quoiqu’il était un peu tard pour reculer.

-Cette vallée mesure dix kilomètres de long par vingt de large. On a du chemin à faire.

En route, on ne parlait pas, j’étais beaucoup trop concentré à planifier l’assaut sur le château. J’ignorais à qui il appartenait, s’il n’avait pas été abandonné et un démon mineur, ou encore un mage humain, en ait prit le contrôle. Ce qui est simple avec les démons, c’est que rares sont ceux qui ont une imagination fertile, donc nous n’avons pas à nous soucier de la disposition des murs, seulement ceux qui résident à l’intérieur. Je savais exactement ou aller.

-Tu sembles être un ange assez simple, Yehael, mais laisse-moi te dire ceci; on ne pourra pas défoncer la porte d’entrée et tuer tous les démons se dressant sur notre chemin. Le mage que nous avons rencontré, il est très astucieux, et il doit s’attendre à ce que tu tentes quelque chose d’aussi ridicule. On doit trouver un plan…


Répondre
Tags :