Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Shad Hoshisora

Terranide

  • -
  • Messages: 4445


  • FicheChalant

    Description
    A un putain de réseau social.

Re : Un voyage inattendu [Shad]

Réponse 45 septembre 01, 2017, 08:54:11 pm

L’impressionnante créature sylvestre s’avançait vers Logan, ses racines lui servant de pieds se mouvaient telles d’innombrables  tentacule permettant au tréant d’avancer. De son corps fait de bois et d’écorce filaient maintes petites créatures et le léger vent qui soufflait dans cette forêt faisait frémir  les quelques feuilles qui l’habillaient. D’étranges sons provenaient de son corps mais qui ressemblait à une langue ancienne. Le  jeune homme semblait en effet y réagir, hochant la tête certaine fois tandis que le tréant regarder dans sa direction avant de reposer toute son attention sur Logan. Il arriva bien vite à sa portée et se mis à le toiser de toute sa hauteur, le jugeant un long moment sans émettre le moindre son avant de tout simplement le délaisser et repartir dans les tréfonds de la forêt. Le jeune homme regarda la créature sylvestre partir avant de regarder le Mutant. D’un mouvement de la main, il lui fit signe de le suivre à nouveau recommençant.

« Il vous a laissé passer… »

Furent les seuls mots qu’il prononça  avant de reprendre une course effrénée, menant le Mutant là où il le voulait, s’engouffrant toujours plus loin dans cette forêt maudite. La vélocité du jeune homme était impressionnante, bien trop étrange même pour être réel. Et la vérité quant à son guide se révéla peu à peu aux yeux du Canadien.   Au bruit de pas s’ajouta bien vite des bruits de sabots tapant sur le sol, indiquant la cavalcade d’un quelconque équidé.  Passant au travers d’une étrange brume verte, le corps du jeune homme releva enfin sa véritable apparence,  celle d’un centaure. Il s’arrêta enfin, non loin d’une étrange souche d’arbre avec une rune antique gravée dessus.

« Tu trouveras ton chemin étranger, mais ne commet pas d’imper… »

Suite à cette mise en garde, le centaure partit tout aussi rapidement et simplement qu’il était venu la première fois à la rencontre de Logan, laissant ainsi le Mutant au milieu de nulle part dans cette forêt dense et étrange. De plus, le Mutant pouvait sans souci sentir des regards sur lui, on l’observait, de tous les coins, la forêt était bien plus vivantes et nimbée de mystères qu’aux premiers abords. La rune sur l’arbre se mis soudainement à luire faiblement puis de plus en plus fort….


Voyagée avec Elydris était bien plus difficile que prévue. Face à ses nombreuses question, la Lycane répondait souvent au tac-au-tac avec un « je sais »,  « j’ai vu » ou un «  je ne sais pas. »  Qui avait pour tendance de montrer un agacement croissant. En effet, beaucoup de mystère s’ouvraient aux deux femmes et la Lycane n’avait pour l’heure pas les réponses pour étancher la soif de la catin et de ses innombrables questions. La seule chose qu’elle pouvait lui confirmer c’était que Logan n’était pas dans les parages et lorsqu’Elydris s’accrocha subitement à son bras, la Terranide émit un grognement de douleur. Sans le vouloir, la jeune femme venait de lui tenir son bras meurtrie et avait déclenché une vive vague de douleur.

Mais là n’était pas le plus important, la Louve  oublia rapidement ce petit désagrément lorsqu’elle nota avec Elydris qu’elles avaient été comme…téléportées dans un autre lieu. Plus de forêt mais une clairière avec un étrange homme masqué. Et cette sensation d’entendre sa voix juste à leur côté alors qu’il était bien à une vingtaine de mètres…Etrange.  Cette forêt était vraiment bien trop étrange.  La Louve  observa la cabane dans laquelle l’homme venait de pénétrer avant de se tourner vers Elydris :

« Partons d’ici ! Cet endroit me fait peur ! Je n’ai pas confiance Shad ! »

Confiance…La Louve ne l’avait également pas pour cet étranger mais de nombreux questionnement se bousculer dans son esprit et l’un des plus important était « qui était-il » réellement ?  De la cheminée de la cabane s’élevait une fumée odorante preuve qu’un plat venait d’être mis sur le feu. Une odeur agréable vint chatouiller l’odorat de la Terranide,  des senteurs que même Elydris pouvait aisément sentir.

« Je crois que nous n’avons pas le choix Elydris. Cet homme…C’est peut être lui qui nous a amené ici avec cette brume blanche…Et je ne sais pas où nous sommes pour le moment …..-elle lui sourit - ne t’en fais pas, je te protégerais si besoin… »

Sur ses mots, elle se dirigea vers la cabane avec une Elydris peu rassurée. La Terranide s’arrêta sur le pas de la pas, toqua un coup sur cette dernière pour indiquer leur présence plus par respect que par utilité avant de pénétrer dans la cabane et de prononcer tout simplement la question qui lui brûlait les lèvres :

« Qui êtes –vous à la fin ? »


James Howlett

E.S.P.er

Re : Un voyage inattendu [Shad]

Réponse 46 septembre 08, 2017, 06:00:13 pm

Logan s’était rapidement redressé, faisaient jaillir ses griffes de ses poings serrés, prêt à en découdre avec l’arbrisseau, mais celui-ci, bien qu’intimidant, ne semblait pas menaçant. Il le toisa pendant un long moment, dans un silence étrange et apaisant, puis se détourna lentement de l’intrus pour reprendre sa route. Le jeune homme qu’il poursuivait prit alors la parole, pour lui signaler d’une manière un peu alambiquée qu’il avait passé – avec succès – une sorte de test. Aussitôt, l’étrange garçon poussa sur ses jambes musculeuses pour s’élancer de nouveau, forçant Logan à se remettre à courir. Ça pour un bordel, c’est un sacré bordel. De toute évidence, l’autre escomptait bien le guider quelque part. Alors que Logan pensait le rattraper, son guide accéléra de nouveau. A la faveur d’un virage serré, Logan écarquilla les yeux en constant que la partie inférieure de son corps s’était transformée, dévoilant quatre puissantes pattes équines et un pelage fauve surmonté d’une queue plus foncée. Une centaine de mètre plus loin, il s’arrêta au milieu d’une petite clairière au milieu de laquelle trônait une souche plusieurs fois centenaire, sur laquelle était gravé un étrange signe qui rappelait les runes celtiques.

« Qu’est-ce que c’est que ce truc ? »

Mais le centaure avait bien évidemment disparu…Et lorsque Logan fit volte-face, la rune luisait anormalement, jusqu’à lui faire plisser les yeux, et finalement l’aveugler. Lorsqu’il rouvrit les yeux, il se trouvait dans un endroit étrange, hors du temps, plongé dans une sorte de brume blanchâtre. Incapable de discerner l’horizon, Logan pivota sur lui-même pour se rendre compte qu’il n’avait nulle part où aller.

« Etranger, tu es un fauve bien dangereux. Que viens-tu chercher et ces lieux ? »

Logan fronça les sourcils. Comme celle de Charles Xavier, cette voix parlait directement à son esprit. Familier du processus, le mutant lui répondit néanmoins de vive voix.

« Pour l’heure, les deux jeunes femmes avec lesquelles je suis arrivé sur cette île. Puis partir d’ici. » 

« Il te faudra triompher d’une épreuve pour quitter ces lieux, étranger. Te sens-tu de taille ? »

Logan ne put s’empêcher de soupirer. Depuis qu’il était arrivé sur Terra, rien ne s’était jamais passé comme prévu. Raccompagner Elydris s’annonçait comme une promenade de santé ; c’était devenu une quête héroïque et mortelle. Ah, comme ce qu’il aurait donné pour se retrouver assis dans son vieux fauteuil, au coin du feu…

« Admettons. »

La voix garda le silence, mais la lumière s’intensifia, comme précédemment, forçant Logan à fermer une nouvelle fois les yeux.

Quant à Shad et Elydis, elles avaient choisi de répondre à l’invitation de l’étrange inconnu qui leur était apparu. Alors qu’elles franchissaient le pas de la porte, elles purent remarquer que l’homme s’était accroupi au coin du feu, et qu’il avait rejeté son capuchon. Elles purent constater que l’homme était plus jeune que sa voix ne le laissait supposer, et qu’il était plutôt beau dans son genre, malgré son regard froid et dur. 
« Asseyez-vous, enfants », ordonna-il, en désignant des coussins non loin du foyer.

La cabane était petite, mais cossue. Du plafond pendait d’innombrables amulettes, pendentifs et autres colifichets. Aux murs, des tentures colorées et inquiétantes. Hésitant un instant, Elydris fut tout de même la première à se laisser tomber sur un coussin, épuisée par sa longue marche.

« Les habitants de cette île évitent cette partie de la forêt comme la peste. Elle a été maudite par un sorcier il y a bien longtemps et… Il est impossible d’en sortir. »

Elydris fronça les sourcils, surprise. Elle n’avait jamais entendu parler d’une malédiction, alors pourtant qu’elle était née sur ce continent. « Comment ça, impossible ? » la petite avait noté l’intonation singulière du shaman, qui suggérait qu’il en savait davantage qu’il ne voulait bien l’avouer.

« Cette forêt a un gardien. Il est très puissant et tous ceux qui se sont frottés à lui ont péri. Je dispose moi-même de certains pouvoirs ici et j’essaye de dissuader les voyageurs de l’affronter. C’est mon rôle », reprit-il, en hochant la tête. « Le garçon que vous avez vu tout à l’heure a choisi de vivre dans la forêt, comme une vingtaine d’autres. Nous vivons en autarcie, mais nous ne sommes pas malheureux. » ,

Le Shaman ferma les yeux un court instant, visiblement concentré sur autre chose, puis les rouvrit. « Vous feriez d’excellentes épouses, vos formes sont généreuses et mon vit est fertile. Souhaitez-vous rester en ces lieux ? » Peu conscient de l’énormité de ces propos pour les deux jeunes femmes, il les regardait en silence, sans esquisser l’ombre d’un sourire.

Lorsqu’au même moment Logan rouvrit les yeux, il se trouvait dans le noir complet ou presque. Il se trouvait dans une sorte de grotte aux proportions gigantesques. « Hé ho, il y a quelqu’un ? » mais seul l’écho lui répondit. Prenant son mal en patience, le vieux mutant s’enfonça dans la cavité, souhaitant en terminer au plus vite avec cette foutue épreuve.


Shad Hoshisora

Terranide

  • -
  • Messages: 4445


  • FicheChalant

    Description
    A un putain de réseau social.

Re : Un voyage inattendu [Shad]

Réponse 47 septembre 12, 2017, 06:48:44 pm

Les  doigts de la Terranides effleurèrent une des amulettes pendantes au sein de la cabane, la faisant tourner  pour l’observer sous toutes ses coutures avant de la relâcher. Qui-que-soit cet homme, il avait un fort penchant pour le chamanisme. Contrairement à Elydris, la Louve ne s’assied pas directement sur les coussins moelleux jonchant le sol, observant avec intérêts et curiosités ce qui emplissait la cabane de leur aumônier.  Elle nota également le fait que la catin regardait avec insistance le jeune homme. Ca elle ne pouvait la blâmer, il n’était pas désagréable à voir mais plus que son apparence c’était les phrases nimbées de mystères qu’il évoqua qui ne rassurait pas la Terranide. Un lieu maudit, un gardien et soit disant qu’il était impossible d’en sortir..Non, il devait y avoir une solution ! Et quand elle voulut justement poser la question adéquate, l’homme la devança en prononçant une déclaration simple et directe. La Louve cligna des yeux, pensant avoir mal entendu, que tout cela n’était qu’une vaste blague mais le regard sérieux de son interlocuteur démontrait le contraire.

« Je suis désolée mais … »
« Oui ! » la coupa subitement Elydris
« Attends…quoi ? »

S’installant à son tour sur les coussins pour être à la même hauteur que la jeune femme originaire du continent, la Lycane l’observait avec  étonnement. Puis, prise d’un doute, elle se tourna vers le shaman et lui lança un simple regard lourd de sens qu’il comprit  sans qu’un seul mot ne soit évoqué :

« Non,  c’est son choix. »

Bien ! Au moins Elydris n’avait pas été subtilement manipulée ! Mais cela n’empêchait pas que sa réponse soit des plus…étonnante.   La regardant droit dans les yeux, l’Okami reprit parole :

« Tu es sûre de ce que tu viens de dire ? Je veux dire, tu ne le connais pas et nous devions te ramener chez toi….Et cette forêt, ce n’est pas chez toi Elydris..Pourquoi changer subitement d’avis ? »
« Voyons Shad ! Il l’a bien dit lui-même on ne peut pas sortir ! Et puis il n’est pas si moche que ça….Et il nous a sauvé de la forêt ! J’aurais plus confiance à rester avec cet homme que de tenter en vain de sortir ! Mais –elle se tourna vers l’homme – j’ai une condition. Je veux savoir ton nom et je veux te voir à l’œuvre avec…elle » termina t’elle en désignant la Terranide.

« Ne me mets pas dans tes fantasmes Elydris ! Si tu veux voir ses capacités, tu n’as qu’à le faire toi-même ! –elle se tourna à son tour vers le shaman – Non moi ce qui m’intéresserait ce serait de savoir s’il n’a vraiment aucun moyen de « vaincre » ce gardien…Sans spécialement se battre, il doit bien y’avoir une solution… »

 Et si solution il s’avérerait qu’il n’en avait aucune en apparence, la Louve irait retrouver Logan et tenterait avec lui de trouver un moyen de sortir de cette forêt. Et tout portait à croire que cela se ferait sans Elydris qui avait soudainement pris l’envie de rester en présence du shaman.

James Howlett

E.S.P.er

Re : Un voyage inattendu [Shad]

Réponse 48 septembre 17, 2017, 12:11:25 pm

Lorsque la jeune esclave acquiesça à sa proposition, le shaman, haussa un sourcil, visiblement surpris, mais il garda le silence lorsque les deux jeunes femmes se disputèrent sur la conduite à tenir, un léger sourire flottant sur ses lèvres brunes. D’un mouvement de la tête il écarta les allégations de Shad, avant de servir dans deux petites tasses en terre cuite, un liquide brûlant et odorant.

« Je m’appelle Haidar ». L’homme désigna les deux tasses à ses invitées. « Ce n’est que du thé revigorant, enfants. Si j’avais voulu vous réduire à l’impuissance, il m’aurait suffi d’une incantation. Dans cette forêt, mes pouvoirs sont immenses. »  L’homme se servit lui-même, et but à petite gorgées. « Le gardien est invincible, ou presque. Même avec l’aide du mutant, vous seriez bien en peine de l’abattre. Sortir de cette forêt implique de survivre à son épreuve, point de le terrasser. »

L’homme leva les yeux, et les deux jeunes femmes purent constater que d’un brun mat, ses yeux étaient devenus blancs et luisaient dans l’obscurité. Schad, qui maîtrisait la magie, pouvait ressentir le phénoménal flux magique qui irriguait les veines du Shaman, alors que l’atmosphère autour d’eux s’altérait, que l’air devenait lourd et sirupeux.

« En vérité, je suis le gardien. J’ai été condamné il y a des siècles par mes pairs à protéger les secrets de cette forêt ». L’homme soupira, et la tente redevint respirable.  « Il existe en réalité trois possibilité pour sortir d’ici. Première possibilité qui n’en est pas vraiment une, me tuer ». Haidar marqua une pause, observant les deux jeunes femmes en souriant de ses dents blanches. « La seconde solution consiste à combattre un troll gigantesque dans une caverne – caverne vers laquelle se dirige votre ami poilu. La troisième… » L’homme hésita quelques instants. « La troisième consiste en quelque sorte à m’exaucer un vœu de votre pleine et entière volonté. Chacun d’entre vous, y compris votre ami mutant. Je ne vous en ai pas parlé en premier lieu parce que j’aimerais que vous demeuriez avec moi, mais je ne peux pas mentir. Le sortilège qui m’affecte m’en empêche formellement. ».

L’homme reposa sa tasse sur le tapis brodé, avant d’allumer une sorte de pipe peinte.  Sur le toit de la petite cabane, la pluie se mis à tomber. Haidar rapprocha ses mains du feu, faisant danser les flammes orangées dans ses iris.

« En vérité le souhait que j’aimerais que vous exauciez ne me concerne pas. Du moins pas directement. J’aimerais que vous initiiez mon fils aux plaisirs de la chair. Si vous acceptez, Wolverine n’aura pas à affronter le Troll, et je lui trouverai une tâche bénigne à m’accorder. Si vous refusez eh bien… Vous l’irez rejoindre dans la fosse. Vous pouvez prendre le temps qu’il vous faudra pour réfléchir, même plusieurs heures ».


Le shaman se leva, et souleva l’une des tentures qui couvrait le mur de la cabane, dévoilant une sorte de portail aux contours fluctuants. L’ouverture donnait directement sur le flanc d’une montagne et sur l’ouverture d’une grotte. En plissant un peu les yeux, elles purent apercevoir la silhouette trapue du vieux mutant s’en approcher. Puis l’homme laissa retomber le tissu, et la vision disparut.

« Le temps s’écoule différemment pour nous ici. Une ou deux secondes se sont écoulées pour votre ami depuis que vous êtes entrées dans cette cabane. » Haidar se rassit en tailleurs, une lueur d’amusement ondulant dans ses yeux bruns. « Hé bien, jeunes filles, quelle sera votre réponse ?"

Shad Hoshisora

Terranide

  • -
  • Messages: 4445


  • FicheChalant

    Description
    A un putain de réseau social.

Re : Un voyage inattendu [Shad]

Réponse 49 septembre 18, 2017, 05:48:32 pm

Buvant le thé qui leur été offert, les deux femmes écoutèrent avec attention le chaman. Chaman qui se révélait être en vérité le gardien de cette forêt. C’était surprenant et à la fois logique. Les deux femmes ne dirent un mot, laissant l’homme qui s’était présenté sous le nom d’Haidar leur expliquer les différentes façons de sortir de la forêt et leur avouant qu’il leur avait caché au début ce fait car il recherchait un peu de compagnie. Pouvaient-elles le blâmer ? Qui ne souhaiterait pas  un peu de compagnie à force de rester seul en ces lieux ? Eldyris et Shad purent également voir que  Logan s’avançait vers la deuxième épreuve et ne semblait pas plus affolée que cela. Le  Mutant avait de l’énergie à revendre et s’il devait combattre le troll des cavernes, il était fort probable qu’il en ressorte victorieux. Ce fut cependant Elydis qui pris la parole, répondant ainsi au gardien chamanique :

« Je serais heureuse d’apprendre à votre fils le plaisir de la chaire, après tout, c’est ma spécialité. Trouver  une autre épreuve pour mon amie – elle sourit de toute ses dents – je m’occupe personnellement de votre fils Haidar. »

Faire découvrir le plaisir de la chair à un homme, n’avait-il pas plus expérimenté qu’une catin ? Qu’une femme ayant passé de nombreuses années à faire cela ? Prenant une autre gorgée de thé, Elydris soupira, portant une main à sa poitrine qu’elle caressa d’un air provocateur quelques secondes avant de reprendre :

« Et…même si on peut partir..je souhaite rester avec vous.[/color] – elle se tourna vers Shad – je sais que ça peut vous paraitre bizarre à Logan et à toi mais..Je crois que je serais mieux ici. Alors je te demande de faire l’épreuve qu’il te demandera. Hein tu veux bien faire cela pour moi ? »
[/color]
Un long silence suivit la question de la jeune femme. Les doigts de la Terranide tapotèrent sur la tasse en argile et elle se mit à sourire d’un air amusé.

« Ca va être compliqué d’expliquer tout cela à Logan, dire que nous étions parti pour te ramener chez toi et maintenant tu décides de rester ici. Enfin, tu dois avoir tes raisons Elydris mais…tu es bien sûre de ton choix ? Tu sais que tu ne pourras peut être jamais sortir de cette forêt ? »
« Ne t’en fais pas pour cela ! Mais maintenant toi ? Tu vas passer l’épreuve qu’il te donnera hm ? »
« Comme si j’avais le choix aussi – la Louve se tourna vers le chaman – Bien, Elydris s’occupera de votre fils et quant à moi, je ferais ce que vous me demanderez. Puis elle restera à vos côtés et vous tiendra compagnie…Cela vous convient-il Haidar ? »

La Terranide n’avait aucune idée de l’épreuve qui l’attendrait. Certes à la base, elle aurait dû apprendre au fils du chaman les plaisirs de la chaire, l’initier à ce nouveau monde mais Elydris était bien partie pour s’en assurer personnellement. Bon sang, comment allait-elle expliquer le revirement de situation concernant la catin au Mutant ? C’était  là un élément impromptu.

James Howlett

E.S.P.er

Re : Un voyage inattendu [Shad]

Réponse 50 septembre 23, 2017, 10:27:14 pm

Elydris avait vécu une bonne partie de sa vie dans la misère, puis dans la servitude. Sa réponse à Haidar n’était pas, dans ce contexte, particulièrement surprenante, même si elle s’était décidée un peu vite. Le Shaman avait compris cela, de même qu’il avait su capter l’intelligence et la puissante volonté de la jeune esclave. Il y avait du sang royal dans ses veines, même si la petite n’en savait rien et il y voyait une excellente partenaire potentielle pour son fils.

« Ma foi, si cela te convient, femme, je t’invite à soulever la teinture qui te mènera dans la pièce du fond. Mon fils, cet innocent imbécile t’attend avec impatience. » Esquissant un ample geste de la main, Haidar indiqua la direction à suivre. « Ta décision me ravit, même si je sais qu’elle peinera tes compagnons de route. »

Haidar n’avait pas tort. La nouvelle avait de quoi surprendre, et si la lycane semblait un peu amère, il la comprenait. Vraisemblablement, la lycanthrope et son ami musculeux avaient parcouru un sacré bout de chemin pour la ramener chez elle. « Au final, si Elydris semble avoir trouvé un foyer ici, votre expédition n’a pas été vaine. Par ailleurs… » Le vieux sage marqua un temps de pause, ses yeux passant de la catin à son amie. « Si Elydris est malheureuse, elle disposera naturellement de la possibilité de réitérer une épreuve, qui lui permettra de quitter ces lieux… »

Elydris hocha la tête, visiblement convaincue. Posant sa main sur l’épaule de son amie, elle se leva promptement, et se dirigea vers le fond de la cabane, soulevant la tenture que lui avait indiqué le Shaman. L’entrée ne dévoilait qu’un sombre tunnel, mais sitôt qu’elle fit quelques pas, et que la peau d’ours retombait sur l’ouverture, les contours de son champ de vision s’éclaircirent progressivement, jusqu’à dévoiler une chambre à coucher cossue, sans être ostentatoire. Le mobilier était en bois verni, et un lit trônait au beau milieu de la pièce, éclairé par des candélabres de bronze. Dans un coin de la salle, un jeune homme athlétique rédigeait une lettre sur un secrétaire. A l’entrée de la jeune femme, il se leva brusquement, avant de se diriger vers la nouvelle venue.

« Bonjour, je… Je suis Ataï. Haidar est… C’est mon père. »

La précision était inutile, tant la ressemblance était frappante entre le shaman et sa progéniture. Deux choses toutefois, les différenciaient. D’une part, la peau d’Ataï était plus pâle que celle d’Haidar. D’autre part, les oreilles du jeune homme étaient celle d’un elfe, ce qui attestait d’un métissage assez criant. Il fallait avouer que celui-ci était heureux, car le moins que l’on puisse dire était qu’Altai était bel homme, bien qu’il n’eût guère plus de dix-sept ans. Surprenant le regard de son invitée vers le mur, absolument lisse et blanc, le jeune homme ne put s’empêcher de sourire.

« Le passage n’est plus là. En vérité, nous nous trouvons à une dizaine de kilomètre de la cabane, dans le village caché. »
Visiblement intimidé par la jeune femme, Ataï dansait d’un pied sur l’autre, se mordillant parfois la lèvre inférieure avant de parler. « Tu…Tu veux t’asseoir ? », reprit-il, en lui désignant le pied du lit.

A dix kilomètres de là, le Shaman discutait encore avec Schad.

« Ma foi jeune fille, tu m’as l’air dure en affaire. Je te propose une alternative assez simple. Soit, tu me satisferas, jusqu’à ce que je sois rassasié de ton corps ou bien… Ou bien je t’envoie rejoindre ton allié en bas. Et à vous deux, vous affronterez le Troll. Saches toutefois que dans le premier cas, le mutant n’aura pas à combattre. »

Shad Hoshisora

Terranide

  • -
  • Messages: 4445


  • FicheChalant

    Description
    A un putain de réseau social.

Re : Un voyage inattendu [Shad]

Réponse 51 octobre 11, 2017, 12:46:27 am

Regardant encore un bref instant le mur lisse et blanc se trouvant devant elle,  Elydris se retourna pour faire face à Ataï et à sa timidité bien voyante au sujet de la gente féminine. Elle sourit quelque peu amusée, avançant vers l’héritier du chaman en faisant onduler ses hanches d’une manière féline et provocatrice. Ses mains se posèrent contre ses épaules et en y mettant un peu de force, elle lui intima de s’assoir à sa place avant de venir se placer contre ses genoux, caressant doucement son visage de ses deux pouces.

« Tu es vraiment un bel homme….C’est une agréable surprise mais tu es encore trop timide….Tu ne devrais pas, tu as de quoi faire plaisir à n’importe quelle femme… »


Elle posa son front le sien, le regardant avant de lui faire relever son visage à l’aide d’un index passé sous son menton. La Catin ne perdit pas de temps en parole, joignant ses lèvres à celles du jeune homme.  L’embrassade fut au début lente et douce, Elydris s’assurait que le métis y prenne du plaisir et lorsqu’elle sentit qu’il y était réceptif, elle se mit à glisser sa langue contre ses lèvres avant d’aller simplement rejoindre sa jumelle pour un ballet enflammé. Ses mains se resserrèrent contre le corps d’Ataï et son bassin se mis à se frotter contre le sien afin d’éveiller ses sens. Cessant de l’embrasser, la jeune femme observait le puceau, caressant sa peau de ses doigts experts, murmurant d’une voix suave :

« Dis-moi…as-tu des envies Ataï ? Des choses que tu voudrais découvrir ou tester ? Ta première fois, doit être mémorable après tout…et je suis là pour t’y aider. »

….

Du côté du shaman, la Louve pris une gorgée de thé avant de soupirer un grand coup. Il n’avait pas tort dans un sens, même si ce lieu n’était pas destination finale qu’ils avaient eu en escortant Elydris, le fait qu’elle y ait peut être trouvé un foyer était également un gage de réussite. Elle était partie faire sa part du travail en offrant sa première expérience au fils d’Haidar. Quant à elle, la Louve devait encore choisir de l’épreuve à passer. Charnelle ou plus combative ? Elle pris une dernière gorgée avant de reposer sa tasse contre la petite table.

« J’apprécie vraiment votre offre…. Je vais prendre la première épreuve mais à une seule condition…Ne me traitez pas comme une vulgaire esclave… »

Se relevant, la Terranide retira ses effets face au chaman, lui présentant son corps dans le plus simple des appareils. Elle aurait pu certes choisir de combattre le Troll, mais qui lui assurait  qu’elle serait en pleine capacité de ses pouvoirs ? Que le Troll ne serait pas simplement une chiure à battre ? Et puis ce n’était pas comme si le chaman lui avait mis un couteau sous la gorge, avec l’aide du Mutant elle aurait pu le vaincre. Mettre en défaite cette odieuse créature. Et d’un autre côté…Haidar n’était pas un mauvais homme et était également plaisant à regarder. Et puis pour quelqu’un qui vantait ses mérites au début de leurs rencontres, c’est qu’il devait bien y avoir ses raisons non ?

« J’espère que la vue est à la hauteur de tes espérances Haidar. »

La Terranide pris une inspiration et alla rejoindre le chaman par la suivre, couvrant rapidement les mètres qui les séparaient, son corps dénudée se colla au sien et elle murmura avant de l’embrasser.

« Bien, passons ton épreuve »

James Howlett

E.S.P.er

Re : Un voyage inattendu [Shad]

Réponse 52 février 12, 2018, 09:32:19 am

Altaï était presque aussi large d’épaules que son père, mais ses muscles étaient plus longs, et noueux. Par ailleurs, là ou Haidar était ombrageux et téméraire, son fils était posé et prudent, tempérant avec adresse les outrances du vieux shaman dans sa manière d’administrer son territoire. Véritable érudit en dépit de son jeune âge, il avait été tenu à l’écart de la sexualité par son géniteur qui souhaitait l’unir à une amante de choix… Et c’était à Elydis que ce rôle avait échu. Lorsqu’elle s’approcha, provocante, le jeune homme se figea ; c’était presque trop pour lui. Une érection douloureuse déformait déjà le pantalon de toile qu’il portait et il crut défaillir lorsque les doigts fuselés de la prostituée se posèrent sur ses épaules, pour le forcer lui, à s’assoir. Il portait un simple gilet en tissu sans manche, ouvert sur ses abdominaux ciselés qui se soulevaient au rythme de sa respiration précipitée.

Altaï était à ce point ignorant des choses de l'amour qu'il n'avait jamais posé ses lèvres sur celles d'une femme. Il accueilli donc ce baiser avec un empressement mêlé d'appréhension. Fort heureusement, son amante savait y faire et le guida, dardant sa langue habile à la rencontre de celles du jeune homme. La catin s'était assise sur ses genoux, son pubis écrasé contre la virilité prisonnière du jeune homme. « Hum, c'est... Bon. » jugea-il utile de préciser entre deux embrassades, alors que les mains de l’initiatrice s'égaraient sur son torse glabre.

« Ce que j'aimerais faire ? Heu... » Altaï s’efforçait de garder contenance, mais son cerveau s'activait à une vitesse infernale. « Je...Je pense que nous pourrions commencer par une fellation avant toute chose. » Ouais. Son père, lorsqu'il s'était enivré plus que de raison lui avait dit qu'il n'y avait « rien de tel qu'une bonne pipe » pour mettre un homme dans d'excellentes dispositions. Avec hésitation, il glissa l'une de ses mains sur la hanche droite de la jeune femme alors qu'il posait la seconde sur l'un des seins d'Elydis, le palpant avec précaution à travers le tissu de sa tunique. C'était plus ferme qu'il ne le pensait, mais aussi plus tiède.

Dans l’autre pièce, Haidar, le puissant shaman jaugeait sa captive avec amusement. Le côté sauvage et farouche de la lycane l'émoustillait, il fallait bien le reconnaître. « Chaque femelle résidant dans mes bois est entièrement dédiée à la satisfaction de mes besoins primaires. Elles peuvent prendre époux et enfanter si elles le souhaitent, ou avoir des enfants, mais si l'envie me prend de les saillir en pleine nuit, à côté de leur amant endormi, elles doivent s'offrir à moi. Je n'ai donc que faire des esclaves, je pense que tu le comprendras. » En vérité Haidar s'immisçait rarement dans les mariages heureux, pas plus qu'il n'aimait prendre une femme contre son gré, mais il n'en faisait pas étalage.

Lorsque Shad s'avança vers lui, le Shaman lui dédia un sourire éclatant. « Allons Lycane, ta libido triompherait-elle de ton orgueil ? Soit sans crainte, je t'honorerai avec vigueur comme tu le mérites mais... Je ne serais pas le seul à te prendre, car tel est mon souhait. » L'homme claqua des doigts, et la pièce fut plongée dans la pénombre un court instant. Lorsque la lumière des torches se ralluma soudainement, un homme massif, poilu et entièrement nu se tenait dans un coin de la cabane, le regard fixe et le sexe en érection. Le Shaman l'observa avec une moue appréciatrice. « Ce guerrier est vigoureux. Je comprends pourquoi tu t'es accouplée avec lui à plusieurs reprises. » Logan quant à lui restait silencieux, visiblement victime d'un sortilège qui ressemblait à de l'hypnose avancée. Haidar se redressa, rejetant la peau de tigre qui lui ceignait les épaules pour dévoiler son torse musculeux. « Il me semble que le wolverine n'est pas très partageur. Par ailleurs, il ne partage pas ma...Liberté de mœurs concernant les démonstrations de fraternité qui peuvent intervenir entre deux hommes. Aussi ai-je jugé bon de le contraindre temporairement à l'obéissance. Toutefois, s'il n'a pas le contrôle de son corps, il ressentira le plaisir de la fornication comme d'ordinaire. Allons, constate comme ta croupe généreuse le met en appétit ».

En effet, l'épaisse verge du mutant se gorgeait de sang, se dressant progressivement d'entre ses cuisses musclées. « Cet homme est à tes ordres. Il répondra avec empressement à chacune de tes demandes et... Moi aussi, car tel est mon souhait te concernant. » Amusé de l'avoir prise au dépourvu, le Shaman sourit de toutes ses dents. Qu'allait donc bien pouvoir décider cette petite lycane ? Allait-elle copuler avec le Wolverine pour le frustrer, ou bien ordonner aux deux colosses de la baiser ensemble ? A vrai dire, les possibilités étaient nombreuses. Son propre sexe, aussi vigoureux que celui du mutant s’épaississait sous son pagne.

Shad Hoshisora

Terranide

  • -
  • Messages: 4445


  • FicheChalant

    Description
    A un putain de réseau social.

Re : Un voyage inattendu [Shad]

Réponse 53 février 15, 2018, 07:55:13 pm

Elydris observait avec tendresse Ataï et ne put s’empêcher de sourire à sa demande. Ainsi donc ce jeune homme n’était pas si dénudé de connaissance et n’avait pas hésité à lui demander une fellation pour le mettre en appétit. La Catin vint à l’embrasser.

« Si tel est ton désir…maintenant détends toi et laisse moi faire Ataï…. »

  
Elle se mis à descendre le long de son corps, couvrant son épiderme de quelques baisers fugaces, des fois agrémentés d’un coup de langue. Elydris descendait avec une lenteur et une dextérité lancinante, remuant en même temps son fessier pour attiser son appétit. Ses lèvres finirent par toucher le gland gonflé du jeune homme. Joueuse sa langue vint à jouer autours pendant que ses lèvres y déposer des baiser appuyés.

«  Hmm…j’ai une idée qui devrait te plaire »

Avançant son buste, Elydris vint à emprisonner le membre tendu entre ses globes de chaire. Puis soulevant et abaissant sa poitrine à l’aide de ses mains elle vint saisir entre ses lèvres la partie de l’épée de chair qui émergeait. Expérimentée sa langue effectuait des mouvements circulaire autours de son membre tandis qu’il glissait entre ses lèvres. Sans s’arrêter, la catin continuait de faire mouvoir ses seins, l’étreignant dans un doux écrin.

« Je te sens palpiter d’envie…Laisses toi aller… »

Elle susurra ces mots d’une voix tentatrice avant de le reprendre en bouche avec une nouvelle vigueur. Il voulait une fellation ? Il allait être servi !

Entre temps, l’Okami regardait à la fois le Shaman et le Mutant. Ce coup là, elle ne l’avait pas vu venir ! Et voila qu’en plus elle devait prendre des directives ! Que faire ? Tant de possibilités, tant de choix….Sa queue se mis à battre nerveusement puis elle souffla d’un coup comme pour dire «  bon allez merde »

«  Mon épreuve ne change pas Haidar…mais je serais ravie que Logan y participe. Vous avez tous les deux de la ressource et de l’imagination….Cependant j’avoue que je préférerais s’ il était…un peu plus conscient….mais…trêve de bavardage ! »

D’ une main agile, la Lycane retira le pagne du Shaman se trouvant à présent seule et nue face à deux mâles également dans leur plus simple habit. Et pourtant elle n’avait pas peur. Pourquoi devrait-elle l’avoir ? Faisant signe à Logan de s’approcher, elle fit en même temps descendre une main pour venir caresser la virilité de Haidar avant de s’agenouiller devant lui.

Le doute quand à la suite n’était pas permis et portant ses lèvres vers le membre tendu elle énonça avant de vraiment commencer les hostilités :

« Surprenez-moi »

Et le membre disparu entre ses lèvres, les mains de la Terranide s’agrippant au bassin du bienheureux pour parvenir à garder un rythme et une profondeur plus que respectable. Il ne restait plus qu’à voir si le Mutant allait être un peu plus conscient des évènements.
« Modifié: février 15, 2018, 08:01:31 pm par Shad Hoshisora »

James Howlett

E.S.P.er

Re : Un voyage inattendu [Shad]

Réponse 54 mars 04, 2018, 01:46:11 pm

Altaï l’ingénu frémissait alors que les doigts de la délicieuse catin s’égaraient sur son torse glabre. Sa queue, énorme et veineuse contrastait avec les traits et les manières délicates du jeune homme. L’on eût dit que cette monstrueuse bite lui avait été greffée. « Oooh. » Altaï n’avait jamais été stimulé autrement que par sa propre main et le souffle tiède d’Elydis sur son gland lui arrachait déjà des soupirs d’aise et d’impatience, alors qu’il observait sa croupe se hisser, puis s’abaisser. Lorsqu’elle le prit en bouche, le jeune homme agrippa les draps de ses poings fermés, alors qu’un peu de foutre s’échappait de son méat ; il avait manqué de jouir. La bouche de la catin était tiède et humide et Altaï observait presque avec étonnement son chibre disparaître entre ces lèvres charnues.

« C’est… C’est vraiment bon. Continue, s’il te plait. »

Mais Elydis avait son propre dessein. Se hissant légèrement sur les genoux, elle glissa le vit palpitant du métis entre ses seins, avant de le reprendre en bouche, sa petite langue mutine jouant avec l’extrémité de son sexe. C’était bien trop pour un jeune homme, et Altaï commença à s’agiter. Incapable de tenir en place, les muscles de ses fesses se contractaient, envoyant son bassin vers l’avant, toujours plus profondément dans la bouche d’Elydis. Soudainement, Altaï écarquilla les yeux alors qu’un long frisson lui dévalait l’échine dorsale. « Hmmm… », grogna-il, avant que sa bite, prise de violents soubresauts, expulse brutalement de longs jets de semence brûlante, remplissant la bouche de la pute, salopant son joli visage et sa poitrine. Après d’interminables secondes, Altaï hoqueta, puis se laissa tomber en arrière sur le lit, les bras en croix. Alors c’était ça le sexe ? C’était formidable !

« Ta compagnie est exquise mais… Je vais avoir besoin de quelques instants pour me remettre de mes émotions
», formula-il, en s’efforçant de calmer le tremblement de sa voix juvénile, avant de rouler sur le côté pour se redresser sur un coude. « J’ai cru comprendre que tu souhaitais rester en notre royaume ? Sache que si tel est ton choix, tu vivras dans l’opulence due à une courtisane de haut rang. Tu pourras par ailleurs prendre d’autres amants sans que j’en prenne ombrage ». Il marqua une courte pause, amusé, avant de reprendre. « Bien que l’âge moyen de nos premières relations sexuelles soit tardif et constitue un passage rituel à l’âge adulte, la sexualité devient ensuite omniprésente et s’exerce dans une liberté quasi-totale. Si t’accoupler avec une femme ou avec plusieurs hommes te plaît, personne ne s’y opposera. » 

Le shaman contemplait la femelle avec un amusement mêlé d’envie. Il y avait bien six heures qu’il ne s’était pas accouplé et sa grosse queue vibrait d’impatience. A quelques pas, le mutant frémissait également. Sur un signe de la lycane, Logan s’avança vers elle. Toutefois, ce fut aux pieds d’Haidar que la lycane s’agenouilla, faisant glisser son pagne sur ses chevilles pour dévoiler son gros sexe d’ébène, avant de la flatter de ses doigts fuselés. Enfin, elle entrouvrit ses lèvres pour les refermer sur son gland, faisant rugir Haidar de plaisir. Arquant son corps vers l’arrière, il imprimait de petits mouvements de va-et-vient à son bassin, son gros sexe déformant les joues de son amante. Haidan avait eu des centaines d’amantes, mais envisageait chaque nouvelle relation sexuelle avec l’enthousiasme d’un adolescent. D’un geste vague de la main, il fit disparaître les vêtements de la lycane, alors que les flammes du foyer s’agrandirent, réchauffant la hutte. 

« Hum », lâcha-il, en avisant le mutant qui attendait silencieusement, la queue toujours dressée. La bouche de cette petite catin était si exquise qu’il s’y était oublié.

Il claqua des doigts, ce qui sorti le vieux mutant de sa torpeur. Logan s’accroupit derrière Shad, dont il claqua sèchement le postérieur, avant d’en écarter les fesses, exposant la fleur intime de la jeune femme. Caressant l’intérieur de ses cuisses, il souffla sur ses lèvres avant d’y darder sa langue chaude, avide. Logan était bel et bien présent ; simplement il était dans un état de conscience modifiée, soit particulièrement sensible à la suggestion. On lui aurait suggéré de sucer le vit d’un homme qu’il se serait exécuté, alors que cette idée le répugnait absolument. Avec application, le vieux mutant lapait le con humide, percutant parfois le clitoris, comme par accident.

« Ma foi chère enfant, il me tarde de voir cette bête sauvage te saillir. »

Le shaman claqua une nouvelle fois des doigts et Logan se redressa avec lenteur. Agrippant les hanches de la Lycane, il pressa sa grosse queue contre son intimité et poussa d’un coup sec. Si ses lèvres restèrent closes, au fond de lui-même, le vieux mutant grogna de plaisir. « Baise-la », ordonna Haidar. Et Logan s’exécuta, limant fermement la jeune femme, ses bourses percutant son délicieux postérieur. Quant à Haidar, un grand sourire éclairait son visage alors que la Lycane s’affairait encore sur son gros pénis.

« Allons de l’ardeur, Louve», grogna-il.


Répondre
Tags :