Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Présence inconnue [PV : Harley]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Harley Quinn

Humain(e)

  • -
  • Messages: 499


  • FicheChalant

    Description
    Vous n'auriez pas vu mon Biquet ?
    Il me manque terriblement...

Re : Présence inconnue [PV : Harley]

Réponse 15 jeudi 16 décembre 2021, 19:31:25

Cette soirée se déroulait magnifiquement bien. Une petite escapade dans un parc d'attractions la nuit, quelques gardes morts par ci, par là, quelques manèges, et puis elle était en bonne compagnie ! C'était la fête idéale ! Tout pour s'amuser et surtout plus de Biquet pour lui gâcher la vie. Il faut dire que cela n'a jamais été très rose entre eux. Harley était éperduement amoureuse de Monsieur J. Concrètement, elle se pliait en quatre pour lui faire plaisir. Elle faisait tout pour le combler, que ce soit pour ses activités criminelles ou au niveau de leurs relations sexuelles. Et qu'est-ce qu'elle avait en retour ? Des engueulades, des coups à devoir, parfois, finir à l'hôpital, en prison, ou même en asile avec d'autres dingues, mais pas avec son Biquet. D'accord, il venait l'aider à se sortir de tout ça, mais pour quoi au final ? C'était un cercle vicieux qui ne pouvait que continuer...Est-ce qu'il s'occupait...se préoccupait réellement de la pauvre folledingue ? Quedal ! Pour sûr, s'il était débarrassé d'elle, le Joker n'en serait que ravi. C'est pourquoi elle avait réalisé qu'elle ne devait plus rester avec lui, qu'elle devait prendre son envol, se défaire de cette relation malsaine...Aujourd'hui, elle profitera de tout, vraiment de tout...

Ce Captain qui, au début, semblait vouloir mettre un terme à la fête, s'était laissé emporter par la bonne ambiance du coin, mais avant tout et surtout, par le petit grain de folie de la criminelle qu'il devait arrêter. Vraiment, son grain de folie ? Peut-être au début, ou bien avait-il déjà faibli face au corps harmonieux et tout en courbes de l'Arlequin ? À lui de dire la vérité. Après un tour dans un manège, notre folledingue avait décidé de faire un petit plongeon dans le Dolphinus pour se rafraîchir. À l'aise avec son corps et avec l'aide du bel homme qui l'accompagnait, Harley se retrouva entièrement nue et replongea dans l'eau, laissant le liquide filer sur son corps d'athlète. Sous l'eau, elle se prenait pour la fameuse Ariel, comme si elle avait une queue écaillée, et qu'un gros poisson jaune venait lui tenir compagnie. Enfin, il y avait mieux pour le coup !

Revenant à la surface, Harley fixa son compagnon de fête, l'invitant à la rejoindre. Ni une, ni deux, Captain s'élança dans l'eau, également nu comme un ver. Sortant de l'eau, il se rapprocha de la jolie blonde. On aurait presque dit un prédateur s'approchant de sa proie pour la dévorer. La blonde ne peut s'empêcher de se mordiller la lèvre inférieure.


« Rrrrr...Miaouuuu...Bon, j'suis pas Catwoman mais...MIAOU ! »

Quoi ? C'est qu'il est bel homme, ce Captain ! Qui pourrait lui résister, sérieusement ? Alors qu'il se tient devant elle, il déposa ses grandes paluches sur le fessier rebondi et musclé de la folledingue, lui écartant les monts selon son envie. Tout en même temps, Harley, un grand sourire aux lèvres, joua de ses doigts sur les abdominaux puis le torse du Captain, comme s'il s'agissait des jambes d'un petit bonhomme qui remonte un chemin de chair.

« Même Biquet n'est pas aussi bien bâti que toi...Elles doivent tomber comme des mouches devant cette tablette de chocolat ! »

Relevant ses bras, Harley vint alors enlacer le cou de son compagnon de soirée, venant lui faire des baisers d’esquimaux. Sa poitrine généreuse s'écrasa contre le torse viril du Captain. Ses lèvres pulpeuses s'étirèrent en coin, amusée de cette situation.

« Tu as trouvé un d'mes atouts ? Il a l'air de vach'ment te plaire, mon popotin ! Et puis...Oh ! Je crois que t'as un gros cadeau pour moi, hein ? »

D'une poussée peut-être un peu brusque, secouant l'eau autour d'eux, la jeune femme s'accrocha à lui tel un petit koala, les jambes serrant la taille du grand homme. Sans décrocher son regard de celui de son compagnon, ni se défaire de son sourire, Miss Quinn laissa son bassin onduler gracieusement contre sa poutre de chair. Voulant jouer avec lui, la folledingue commença à varier la vitesse et la force de ses ondulations. Jusqu'à s'arrêter tout net, relâchant même son étreinte autour de son bassin. D'un regard provocateur, elle chercha à prendre la température, et surtout voir ce que celui qui devait l'arrêter comptait faire désormais.

Je deviens légèrement fou,
Je ne suis qu'une simple carte d'un château,
La petite vague d'un naufrage,
Je deviens légèrement fou...


Captain America

E.S.P.er

Re : Présence inconnue [PV : Harley]

Réponse 16 mercredi 17 août 2022, 20:13:05

Le Cap' naviguait à vu. Il ne réfléchissait plus comme un superhéros, mais beaucoup plus comme un homme sous le charme d'une jeune femme qu'il trouvait particulièrement à son goût. Alors, oui, elle était surement aussi forte que lui, qu'elle était peut-être fourbe, qu'elle a tué des centaines de personnes dans toute sa carrière de super-vilaine, qu'elle était recherchée par le monde entier, qu'elle … Oui bon, vu comme ça … Mais regardez-moi ce CUL et ses SEINS ! Il avait donc bien du mal à penser rationnellement, qui plus est, il était en forme et c'est peu dire à la vue de tant de tentation, d'ailleurs la jeune Harley l'avait remarqué.

En effet, Steve avait son engin bien levé, bien dur, bien long et bien large. Son bouton violet était très gros, bien juteux, il ressortait parfaitement et même s'il était recouvert d'eau, on pouvait y distinguer du sperme perler sur le bout. Seulement maintenant, Harley était sur lui, les jambes autour de sa taille, son engin bien planté en dessous d'elle, la maintenant presque en équilibre. Elle faisait son poids, mais il était tellement excité, qu'il ne faisait pas attention à la douleur. A vrai dire, il prenait même du plaisir. En effet, Harley était en train de se frotter à lui, il sentait ainsi son cul bien formé et bien rond caressé son bout de chair.

La jeune fille continuait de l'embrasser un peu partout, cela l'excitait encore plus, si bien qu'il agrippa encore plus sauvagement son joli petit cul. Il s'amusa à l'écarter, alors qu'il commença à déposer ses lèvres sur son cou. Il sorti sa langue pour joindre sa langue à ses baisers. Il passa quelques instants sur le cou d'Harley, avant de remonter jusqu'à son oreille. Il mordilla légèrement le bout, laissant échapper des gémissements dans le creux de son oreille. Quelques chuchotements plus tard, il se mit à lui lécher la joue, avant d'arriver à sa bouche. Il n'entra pas directement en elle, il s'amusa plutôt à lui lécher les contours. Mais son odeur était tellement enivrante, qu'il ne pu se retenir plus longtemps. Il déposa ses lèvres sur les siennes et sorti sa langue pour venir dans sa bouche. Il chercha sa langue, une fois trouvé, il en fit le tour, la caressa, mélangeant sa salive et son odeur à la sienne.

Le Capitaine durant tout ce temps-là, c'était rapproché du bord, pour bloquer Harley contre le rebord de la piscine et déposer son engin sur le ventre d'Harley. Mais comme dit plus haut, Steve était particulièrement excité, alors il glissa petit à petit son sexe entre ses seins. Ses mains à présent libre, il en profita pour serrer l'imposante poitrine de la jeune fille contre son pieux de chair et se mit à se branler. Il n'avait aucune difficulté à le faire, en effet, le pré sperme qu'il déposait sur le corps et les seins d'Harley était suffisant pour lubrifier toute cette partie là.

"Tu … Tu es si vilaine … Je veux dire comment une vilaine … Mmmh … Peut-être aussi sexy … Je veux dire … Tu es vraiment jolie !" dit-il son regard dans celui d'Harley toujours en l'embrassant tout en se branlant avec ses seins.

Mais alors qu'il continuait de profiter l'un de l'autre, son oreillette qu'il avait déposé sur le bord du bassin, avec ses vêtements, avant de plonger dans l'eau pour rejoindre Harley, se mit à émettre un son. C'était le commissaire de la Police, qu'il avait eu en communication tout à l'heure et à qui Steve avait demandé de venir avec des hommes, afin d'appréhender Harley. Mais c'était il y a plusieurs heures de ça et beaucoup de choses avaient changés. C'était même tout l'inverse. Ils étaient à poil en train de baiser quoi ! Mais le pire, c'est que les deux tourtereaux n'entendaient pas l'oreillette et ne savait pas qu'à ce moment précis, le commissaire et ses hommes venaient à l'instant de pénétrer dans l'enceinte du complexe aquatique.
« Modifié: jeudi 18 août 2022, 15:12:55 par Captain America »

Harley Quinn

Humain(e)

  • -
  • Messages: 499


  • FicheChalant

    Description
    Vous n'auriez pas vu mon Biquet ?
    Il me manque terriblement...

Re : Présence inconnue [PV : Harley]

Réponse 17 mercredi 21 septembre 2022, 23:43:15

C'était assez fou de se dire que tout partait d'une idée loufoque d'Harley, qui avait juste le souhait de réaliser cette envie de visiter et jouer dans un parc d'attractions. Jamais elle n'aurait pensé qu'un superhéros allait venir lui mettre les menottes. Mais grâce à son charme...Oui enfin, grâce à son cul et sa grosse paire de miches, elle avait réussi à faire tourner la tête et l'esprit du célèbre Captain America qui était venu l'arrêter. Et bien, ils sont beaux, les deux zouaves, à se frotter l'un à l'autre désormais.

La folledingue savait parfaitement qu'elle avait un corps de déesse. Elle avait déjà fait perdre la tête à son biquet, mais bien d'autres hommes avaient voulu partager des moments intimes avec cette folle à grelots, qu'elle soit dans son costume d'arlequin ou simplement en citadine commune. Son charme était indéniable. Elle avait trouvé un ami en la personne de Captain, mais aussi un amant. Et ils s'étaient chauffés tous les deux. Enfin, c'est surtout elle qui avait chauffé, consciemment ou non, le pauvre homme piégé dans ses filets.

Ayant trouvé la zone piscine du parc d'attractions, quoi de mieux que de se mettre à poil pour profiter de cette eau à bonne température, et d'avoir cette sensation qui caresse son corps ? Et bien, c'était aussi pour offrir une magnifique vue à son compagnon, nouvellement délinquant, pour qu'il profite et aussi qu'il ait envie d'elle...

C'était bien joué. Le jeune homme s'était défait de ses habits, à l'image de sa compagne de soirée. Il l'avait rejointe pour jouer avec elle, pour le plus grand plaisir de la belle blonde. Les corps se rapprochant, elle jouait le koala contre son nouvel ami, enlaçant son bassin avec ses jambes de gymnaste et jouant d'une délicieuse danse pour ressentir son braquemart coulissé entre ses délicieuses fesses. Lui s'en délectait également, s'amusant à les écarter et les resserrer lors du passage de son vit.

Miss Quinn en était ravie. Tout son corps appelait le Captain, et inversement. C'est qu'il était plutôt imposant le monsieur ! Son pieu de chair pulsait contre sa raie et entre ses lèvres intimes. Est-ce que ça rentrerait sans souci ? Harley n'en était pas sûre. Biquet était bien moins gros que le Captain, ça, c'est sûr !

Quand il l'embrassa, elle le lui rendit avec une puissante envie, plaquant ses lèvres contre les siennes, sa langue valsant avec son homologue dans une danse chaotique. Quand Captain vint lécher la peau d'Harley, celle-ci se tendit un peu. Quelle délicieuse sensation, qui lui fit figer les reins et ralentir sa danse.

Mais Harley est vile. C'est une joueuse, tout le monde le sait ! Ses jambes libérèrent le Captain, venant ensuite filer à l'indienne, s'éloignant de lui. Sûrement déçu par ce manque de contact entre leurs corps, le grand gaillard se rapprocha de la jeune folle, venant jusqu'à la plaquer contre la paroi de la piscine. Dos au mur, la blondasse ne faisait que sourire, bien contente d'avoir eu son petit effet sur son ami. Compagnon ? Amant ? Tout ça à la fois, je crois.


« Alors ? »

Il ne fallut pas longtemps avant que Captain ne se saisisse des opulents monts de chair de la délinquante et d'y fourrer son mât tendu et tremblant. Coincée contre son gré, et ne s'en plaignant guère, la jeune folle observa le visage du Captain de ses grands yeux bleus. Elle ne faisait rien pour le moment, sa folie et son envie grimpantes.

Mais la jeune femme est impatiente et capricieuse. Quand elle veut quelque chose, généralement, il faut que ce soit fait dans l'immédiat. Alors qu'il s'amusait dans sa poitrine, elle y rajouta sa bouche à ce petit jeu. Lorsqu'il arrivait en son sommet, faisant apparaître son bout tremblant hors de sa poitrine, Harley le happait entre ses lèvres pulpeuses, le suçotait, l'aspirait, avant de finalement le relâcher.


« Mmh, oui ! Une vilaine ! Toi aussi, tu es un vilain ! Après tout, Monsieur Koala, vous voulez vous faire une vilaine ! Enfin, pas n'importe laquelle ! La grande H... »

- CAPTAIN !

« Naaaan ! Il fallait dire '' Harley Quinn '' !

- Qu'est-ce que vous faites ?

Ça, ils l'avaient oublié. À la base, si Captain était venu jusqu'au parc d'attractions, c'était pour attraper Harley et la mettre derrière les barreaux. Ha ah ! La BLAGUE ! C'est vrai que la folledingue avait l'air menotté...C'était plutôt elle qui coinçait l'homme, dans un sens. Le commissaire et les autres hommes qui l'accompagnaient, étaient stupéfaits. En même temps, qui ne le serait pas dans ce genre de situations ? Captain était pris en flagrant délit, en train de se faire la délinquante qu'il était censé arrêter ! Et Harley était partagée, son visage se tordant entre le cocasse de la situation, mais aussi entre le fait qu'elle n'avait aucune échappatoire. Si elle essayait de filer à l'anglaise, la blonde finirait cribler de balles, vu l'arsenal que se trimballent les hommes de main du commissaire.

Ils se mirent à encercler la piscine, tous pointant leurs armes vers Harley. Elle devait se rendre. Grommelant et repoussant le Captain, elle leva les bras, faisant, de ce fait, sortir sa poitrine hors de l'eau. Elle fixa un instant les gardes autour d'elle, puis reposa son regard azur sur son compagnon de baise non finie.


« C'bon...Vous n'êtes vraiment pas drôles. DU TOUT ! »

Un des hommes vint menotter les mains de la jeune femme, aidant ensuite celle-ci à sortir de la piscine, encore nue. Le commissaire retira son long manteau beige, l'offrant à contre-coeur à la criminelle, en le lui mettant sur les épaules. Le tissu vint se coller à son corps humide.

- Harley Quinn, vous êtes en état d'arrestation. Vous avez le droit de garder le silence. Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous lors de votre jugement.

Un autre soupir de la part d'Harley, et son visage se déconfit tristement. C'était la fin de la partie. Le commissaire fixa le superhéros.

- Et vous, Captain...J'avoue être déçu...

Je deviens légèrement fou,
Je ne suis qu'une simple carte d'un château,
La petite vague d'un naufrage,
Je deviens légèrement fou...



Répondre
Tags : humaine super_hero esper folie marvel