banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: Aujourd'hui à 02:59:53  
Démarré par Magdalena Takao - Dernier message par Magdalena Takao
Bien qu’elles n’aient jamais fait ça avec des garçons, les jumelles avaient déjà essayer pas mal de choses entre elle pour se faire plaisir, elles ne s’étaient préservés que des pénétrations vaginales et anales, préférant découvrir ça avec un véritable sexe qu’avec un jouet. Quelque chose qu’elles s’étaient beaucoup entraîner à faire c’était les gorges profondes, avec le gros sextoys de cinquante centimètres, elles s’amusaient à se défier pour savoir laquelle tenait le plus longtemps avec la chose entière dans la bouche et elles ne manquaient pas de poser les mains sur la tête de celle qui était en action pour la forcer.

Mina était donc toute contente de pouvoir mettre en pratique son entraînement sur les sextoys surtout que le sexe de l’homme bien qu’imposant était quand même bien plus petit que les jouets. Alors qu’elle avait déjà tout le membre dans sa gorge, elle forçait pour descendre encore et arriver à prendre un partie de ses bourses entre ses lèvres. Sa langue s’agitait tout autour de la longue sucette, finissant tout de même par montrer les premiers signes d’étouffements après une durée plus qu’honorable.

Même si comme sa sœur Anna aimait sucer, cela n’était pas le même niveau d’addiction qu’elle et lorsqu’elle regardait sa jumelle à l’œuvre c’était plus de s’imaginer en train de se faire chevaucher par le mandrin que sa sœur avait préalablement sucer qui l’excitait.

 2 
 le: Mai 22, 2019, 08:57:00  
Démarré par Yuka/Yuko Karistal - Dernier message par Yuka/Yuko Karistal
Sya se plaisait à renifler le corps de la jolie neko en chaleur, pendant que Yuko la caressait elle aussi en gardant un œil sur ses deux-là. Sa petite chatte retrouvait bien vite son appétit, ce qui ne déplaisait pas à la jeune femme, mais cela risque de résumé leur matinée à du pur sexe . Pleione était aussi intrigué par la vie sentimentale de Sya, marié non pas à une, mais à deux nekos. Un mariage qui n'avait rien d'officiel pour le moment, étant marier sous la bannière de Lust, ça ne valait pas grand-chose un peu partout sauf dans les temples de la luxure. Mais au moins, elle pouvait épouser ses deux amoureuses, mais Sya lui en dira plus bientôt, pour le moment, elle semblait surtout attirée par sa petite amie. Se tournant vers Yuko, elle ne manqua pas de lui montrer ce que Sya lui avait donné, une jolie culotte qui sentait bon. Yuko avait bien compris que sa future femme avait une certaine forme de fétichisme autour des sous-vêtements, ce qui ne la dérangeait pas.

« Elle sent bon, oui... mais je suis sûr qu'il y a des petites culottes qui sentent encore meilleure que ça... Du genre... des culottes de nekos enceintes ? Hum ? »

Enlacées dans leurs bras, elles se regardaient en s'embrassant doucement, Sya ne venait pas les déranger, du moins elle tentait de se faire toute petite en appliquant ses mains sur le ventre de Pleione. Elle ressentait qu'une douce chaleur dessus, pas d'effet supplémentaire qu'elle ressentait même si le sexe serait un poil meilleur.

« Observer des femmes amoureuses se faire l'amour, c'est une des plus belles choses que j'aime faire. »

Cela ne durait pas longtemps et la neko ne voyait pas de différence physique ou même en elle, ça se jouera après. Sya venait aussi appliquer un peu plus de chance sur Yuko, sauf que le traitement était un peu différent. Ses doigts caressaient sa fente, faisant doucement grandir une queue entre ses jambes avec bien sûr ce qui allait servir à fabriquer des bébés. Mais une fois sa belle queue dressée, il n'y avait plus qu'à mettre tout cela en pratique.

« Allez y, je vais juste vous regarder... pour le moment. »
« Dans ce cas... je te laisse mener la danse, ma chérie. »


Yuko allait rester tranquillement allongée à caresser ce joli ventre, espérant le voir grossir au fil des mois grâce à cette journée ou du moins, aux multiples rapports qu'elles auront jusqu'à ce qu'elle doit retourner chez elle, à Ashnard. Redressée sur elle, ou lové contre elle, Yuko allait la laisser faire comme bon lui semble, mais dans les deux cas, ses mains ne quitteront pas son délicieux corps...

Pour les deux autres, l'ambiance se montrait de plus en plus tendue, elles qui tentaient de se montrer gentille, voilà qu'elle semblaient de plus en plus vouloir succomber à l'amour de l'autre. Vont-elles succomber ou non ? Cela reste un mystère mais la présence des chatons aidaient tout de même a mettre quelques barrières. Il était difficile de choisir après tout car les deux propositions étaient intéressante... Se calmer pour un gros boum une fois en direction de Zon'da ou bien succomber à la tentation maintenant pour retirer un poids de leurs épaules ? Bonne question... Yuka avait après tout une certaine envie. Envie de sentir ses mains sur ses fesses, qu'elles lui fassent mal ! Mais cela voudrait dire plus ou moins se déshabiller, mais sinon, un peu de patience encore et ça sera encore mieux... La balance était difficile à prendre une descision. Yuka ronronnait doucement en pesant le pour et le contre, sans trouver la bonne réponse.

Une chance que les enfants étaient pour doucement faire pencher la balance dans un sens. Profitant du fait qu'ils se rapprochaient, elle venait à en prendre une sur ses cuisses en souriant doucement.

« Si tu n'y vois pas d'inconvénient, je vais prendre une protection. »

Au moins comme ça, elle était sûre de ne pas succomber facilement à la tentation. L'idée pouvait rester, les actions pouvaient difficilement prendre vie.

« Comment ça se passera chez vous ? Tu as une chambre séparé ou tu es toujours avec Pleione ? Quant au reste, tu as aussi des domestiques ? »

Yuka était un peu curieuse – et ça changeait de sujet – mais après tout, elle allait bientôt voir ça de ses propres yeux, et bientôt, y habiter. Et d'ailleurs...

« Chérie... Une fois marier, on vivra chez tes parents ou bien, on aura déjà notre petit chez nous ? »

L'un comme l'autre ça ne la dérangeait pas, elle s'informait, tout simplement.

 3 
 le: Mai 22, 2019, 07:17:33  
Démarré par Monica Leone - Dernier message par Monica Leone
Cet homme était définitivement un métahumain. La scène précédente était tout sauf naturelle ou rationnelle, résultante d’une magie ou d’un artifice quelconque. Monica se doutait à présent de la nature paranormale de l’individu et cela ne fit que renforcer son effroi. Comment se tirer de ce pétrin à présent qu’elle avait à faire avec un type comme lui ? Le second coup de poing qu’il lui infligea lui fit plier l’échine et cracher une nouvelle gerbe de sang. Dents et mâchoires serrées, Monica se redressa pour affronter l’immonde brute du regard, bien incapable en l’état de riposter. Il osa commenta son prénom en affirmant ne pas l’aimer et désirer lui en trouver un autre. Un doux rêve qu’il pouvait bien continuer de courir après.

Monica ne lâchera rien. Et ce n’était pas ce troisième coup qui la priva de sa hargne ... Bien que ce ne la priva guère d’une douleur encore plus vive, piquante et acerbe. Cependant, tout changea à l’instant même où l’homme tapa dans ses mains brusquement. Un sursaut, un rebond, un redressement de tête soudain. Semblable à la réaction qu’elle avait en se réveillant d’un rêve de manière subite. Tout avait changé autour d’elle ; les lieux, sa position, tout. Confuse les premiers instants, elle tourna sa tête tout autour d’elle afin de dissiper ce voile de confusion, tentant de déterminer où elle se trouvait réellement. L’avait-il drogué avant de l’amener ici ? Afin qu’elle n’ait aucune notion de temps ? Dans la mesure où cet homme semblait disposer de pouvoirs surnaturels, il se pouvait simplement qu’il s’agissait d’un mauvais tour de magie.

Quoiqu’il en soit, Monica était dans un lieu sombre, lugubre, ténébreux. Les hommes de mains du mystérieux homme la trainèrent de force jusqu’à lui. Jusqu’à, plus précisément, une chaise en acier où le bourreau prit assise. Monica darda du regard cet immonde pervers mais, les choses prirent une bien étrange et troublante tournure. Les gorilles l’ayant amené jusqu’ici se figèrent puis hurlèrent de douleur alors que de lugubres bruitages de craquements d’os se firent entendre. Monica observa rapidement la scène, voyant alors une inquiétante et troublante fumée noire s’échapper du corps des deux bonhommes. Tournoyant légèrement dans les airs, Monica tenta de se protéger par sa main quand l’épaisse vapeur ténébreuse se rua vers elle, s’infiltrant dans son corps sans, étrangement, aucune sensation ni douleur.

La femme ferma ses yeux et se laissa tomber au sol. La fumée prenait en place en elle ; elle la respirait de force, la laissait envahir ses poumons et bientôt ... Son esprit. Aussitôt, d’étranges pensées l’envahir alors qu’elle se rendit compte que non seulement elle était libre de ses mouvements, mais aussi, qu’elle pouvait enfin saisir l’occasion de faire payer cette brute épaisse. Une rage commençait à s’emparer d’elle, la prenant vivement aux entrailles. Personne n’avait, jusque-là, traiter de la sorte Monica. Encore moins un homme pensa-t-elle, regardant d’un œil noir et haineux son bourreau. La vue du couteau planté dans l’accoudoir donna bien sur des idées à Monica qui semblait avoir oublié la fumée noire. Tout semblait, pour elle, converger vers l’idée de faire souffrir cet homme, de lui faire payer tout ceci.

« Je ne sais pas à quoi tu joues, fumier, mais laisser trainer un couteau devant quelqu’un qui a plus que tout envie de te tuer, c’est une mauvaise idée. » Dit-elle alors en se redressant. Un dernier regard, puis Monica fit preuve de toute son expertise en matière de rapine légère et furtive en venant s’emparer de la précieuse lame. La femme, d’un pas maitrisé, se plaça dans le dos du fauteuil et plaça la lame sur la gorge de l’homme sans pour autant lui trancher la peau. « Ça serait si facile de te buter ... Mais je ne suis pas idiote. Tu m’as amené ici. Jamais tu ne me donneras les moyens de t’étriper ... Et pourtant ... Et pourtant j’ai incroyablement envie de t’écorcher vif. » Déclara-t-elle, pressant d’avantage la lame sur la gorge épaisse du gaillard. L’esprit envahit par un sentiment de vengeance, par une soif de violence assez inédite, Monica parvint de justesse à raisonner suffisamment pour demander où et comment elle était arrivée là. « Et surtout, pourquoi ? » Ajouta-t-elle à la toute fin.

 4 
 le: Mai 22, 2019, 06:18:19  
Démarré par Ezria / Xelthia - Dernier message par Monica Leone
Toute aventure devait prendre fin. Monica avait vécu tant de péripéties dans sa vie, elle n’en voyait pas le bout. Pour elle, rien n’était plus savoureux qu’une excursion dangereuse, mettant en péril sa vie. Terra était le lieu par excellence, regorgée de richesses à se faire et aventures à réaliser. Cependant, à chaque fois, la femme ne se voyait guère y laisser la vie. Oh que non ! De tout temps, elle était sortie grande vainqueur de ses aventures. Pourquoi cela s’arrêterait ? Monica ne se souciait guère du moment où tout s’arrêterait.

Pourtant, elle aurait dû le faire. Car l’imprévu pouvait surgir de nulle part ! Tout pouvait s’arrêter à tout moment, en un clin d’œil. Monica n’aurait de toutes façons jamais pu prévoir ce qui était sur le point de lui arriver. En effet, alors qu’elle rentrait à son repaire – car il fallait bien qu’elle ait un refuge pour planifier ses prochains coups – elle fut une rencontre aussi soudaine que stupéfiante. Elle aurait pu se défendre, si elle avait eu le temps de cligner des yeux. Car deux silhouettes volantes, des créatures étranges, foncèrent sur sa position pour l’encercler. Si Monica était très vive et rapide, ayant presque eu le temps de dégainer son revolver, elle fut prise de court quand une chaine magique établit un véritable lasso tout autour d’elle.

« Démones ! » S’écria-t-elle, reconnaissant ce genre de créature. Elle en avait déjà vu, pour sûr. Mais cette fois-ci, elles furent extrêmement rapides à prendre Monica de court, finissant par l’enchainer complètement et lui bâillonner la bouche. La femme n’eut d’autres options que de hurler dans son bâillon, en vain, alors qu’elle darda du regard les deux diablesses s’approcher. Plutôt sexy d’ailleurs ... Une apparence parfaite pour attirer les mortels dans leurs filets. Cependant, Monica n’était – pas encore – en état de vouloir se taper deux succubes. Même si, quand l’une d’elle s’éprit soudainement de l’envie de lui tâter le paquet entre les cuisses, elle rougit.

Grinçant des dents, Monica tenta bien de se débattre mais les deux démones usaient de leur magie pour la soumettre, de force. Bientôt, un portail s’ouvrit sous ses yeux. Elle comprit qu’elle allait devoir se sortir de se pétrin et vite ... Car aussitôt, voilà qu’elle se retrouva dans la dimension chaotique de ces deux démones. « HRMM ! » Gémit hargneusement Monica dans son bâillon, se débattant tant bien que mal malgré tout. Mais, cela ne l’empêcha guère de finir attachée dans un cercle rituel, en enfer. Voilà une situation bien délicate et fâcheuse. Cependant, même si les deux canailles lui expliquèrent qu’elle était en fait un appât, Monica continua à se débattre. Néanmoins ... Néanmoins, la magie maléfique de ces lieux, et de ces deux malfaisantes succubes, agit sur sa personne bien plus vite que prévu.

Monica sentit ses pensées devenir confuses alors qu’une soudaine et terrible excitation sexuelle s’éprit d’elle. « HNN ! » Rugit-elle, tentant de lutter contre la magie rose ambiante, contre cette tension érotique imposée. Monica rugissait tant par rage et colère que par désir. Sa trique gonfla, encore et encore, finissant par déformer grotesquement son pantalon en la forme d’une juteuse bosse phallique ! Monica couinait et gémissait, malgré elle, malgré que cela faisait le jeu de ces deux rapiats de succubes ... Et qui sait ce que cela allait lui couter ? Pour le moment, une sacrée trique qu’elle peinait à dissimuler, et qu’elle peinait à ne pas aggraver en venant l’astiquer avec force et énergie ...

 5 
 le: Mai 22, 2019, 05:05:59  
Démarré par KhalJ - Dernier message par KhalJ
नमस्ते (Bonjour)

Le plan cul vous salut les filles, des volontaires ? *souriant de toutes ses dents en haussant un sourcil interrogateur*

Pour un RP bien sûr, à quoi pensiez-vous petites coquines ?

Bon, soyons sérieux, enfin pas trop non plus, j’aimerais faire mon tout premier rp ici, celui qui parlera des raisons de mon arrivée à Seikusu (ou Ailleurs), et comment j’ai débarqué.
Mon premier texte permettant de lancer le rp est prêt, il n’attend qu’un partenaire pour voir ensemble ce qui pourrait se combiner avec les objectifs de mon perso, et l’adapter à ce que nous déciderions ensemble. Sachez juste que j’ai été envoyé par les dieux pour une mission, et que je débarquerai de mon Inde natale

J’ai bien quelques suggestions plus détaillées à proposer, mais je préfère vous laisser lire ma bio et voir ce que cela vous inspire sans vous influencer le moins du monde.

Je suis nouveau ici, mais je ferais de mon mieux, alors me laissez pô tomber hein ?

चुंबन (Bisous)

 6 
 le: Mai 22, 2019, 12:45:30  
Démarré par Ezria / Xelthia - Dernier message par Ezria / Xelthia
Maintenant qu'Ezria et Xelthia étaient officiellement intégrées au clan Magoa, leur matriarche leur confiait des missions à accomplir pour la gloire du clan. Et à chaque fois, elles revenaient triomphantes et étaient récompensées avec de la nourriture, de l'alcool, et des esclaves pour faire l'amour. Devant leur taux de réussite parfait, Onyxian Magoa décida de leur confier une mission plus difficile : trouver l'esprit d'un damné du cercle de la luxure qui avait affronté tellement de corruption démoniaque qu'il avait fini par disparaître dans les méandres des ténèbres. Cet esprit devait être ramené pour que son comportement puisse être observé, mais pour cela il lui fallait un réceptacle. Un corps dans lequel il pourrait se réincarner. Il était bien sûr hors de question de sacrifier un démon du clan, et aucun esclave du clan n'avait un niveau de compatibilité suffisant pour pouvoir accueillir cette âme tourmentée en lui. La matriarche avait donc confié à Ezria et Xelthia la tâche de trouver une personne qui pourrait servir de réceptacle à l'esprit.

Les jumelles décidèrent de commencer leur chasse sur Terre, pensant qu'un humain n'ayant jamais connu le feu de l'Enfer serait plus intéressant pour un esprit errant en Enfer depuis des années. Onyxian leur avait donné un outil pour mesurer le taux de compatibilité des humains qu'elles croisaient. Après trois jours de recherche, elle n'avait pas trouvé un seul humain ayant un taux de compatibilité au-dessus de 80%, ce qui n'était pas suffisant. Leur matriarche voulait absolument une compatibilité quasi-parfaite, au moins 95%. Ces recherches fastidieuses commençaient à peser sur le moral des sœurs. Ezria était énervée et Xelthia était triste.

« Aaahhh, j'en ai assez ! Pourquoi ne trouve-t-on personne ? »

« Calme toi Ezria. Maîtresse Onyxian nous a expliqué que les recherches pourraient prendre des semaines. On ne doit pas se laisser abattre. »

« Parce que toi tu n'en as pas marre ? »

« Je suis juste un peu triste. »

« On dirait qu'on a toutes les deux besoin de se détendre. »

L'aînée regarda en direction de l'entrejambe de sa jumelle, se léchant les babines. Elle savait exactement comment elle voulait passer le temps en attendant de repartir en chasse, mais sa cadette ne semblait pas aussi enthousiaste qu'elle.

« On ne doit pas se laisser distraire Ezria. »

« Oh allez, juste un petit peu. Une fellation rapide et ensuite on y retourne. »

« Une fellation n'est jamais rapide avec toi. »

Ezria se mit à rire. Décidément, sa sœur la connaissait bien. Elle commença à approcher félinement d'elle quand tout à coup, l'appareil de mesure se mit à briller. Elles étaient toutes proches d'un individu ayant presque 100% de compatibilité avec l'esprit errant. C'était inespéré.

« Oh, ça y est, on a trouvé. »

« Vite, la personne est... par là ! »

Ezria et Xelthia volèrent sur une centaine de mètres jusqu'à se retrouver sur le toit d'une maison, depuis lequel elles aperçurent la personne qu'elles cherchaient. C'était une femme aux cheveux noirs et courts, avec une belle peau claire typique des asiatiques et une taille fine qui mettait en valeur ses jolies courbes.

« Ouah, très joli réceptacle. »

« Et d'après le détecteur, elle est idéale pour le rituel. »

« Alors vite, on fonce. »

Les jumelles plongèrent en piqué et encerclèrent la femme. Avant qu'elle n'ait le temps de comprendre ce qui lui arrive, les démones l'avaient déjà enchaîné et bâillonnée avec des chaînes magiques et un baîllon-boule.

« Et voilà, elle est prête pour le transport. »

« Attends... »

Maintenant qu'elle était plus proche de leur cible, Xelthia pouvait sentir quelque chose de singulier émaner d'elle. Elle s’approcha, renifla son corps, utilisa un peu de magie, et finalement elle perçut l'afflux sanguin au niveau de l'entrejambe.

« Eh, c'est une futa. Elle n'a pas de vulve mais un service trois-pièces. »

« Ah oui ? »

Ezria, qui était moins sensible que sa sœur, alla vérifier d'elle-même en palpant la femme entre ses cuisses, et sentit une virilité puissante sous ses doigts.

« Ouah... elle a une sacrée queue. On pourrait s'amuser un peu avec avant de repartir, non ? »

« Pas question. Maîtresse Onyxian veut que nous ayons des résultats au plus vite. »

« Rabat-joie. »

Ezria et Xelthia ouvrirent un portail vers l'Enfer et le franchirent avec leur prisonnière. Après cela, elles firent quelques minutes de vol jusqu'au lieu où l'esprit maudit avait été vu pour la dernière fois et tendirent leur piège. Elles placèrent l'humaine au milieu d'un cercle runique, qui allait empêcher l'esprit de faire demi-tour une fois qu'il serait entré dedans, et elles utilisèrent leur magie rose pour bien exciter la femme.

« Bon, je t'explique ce qui va se passer. Tu es là pour nous servir d'appât. Alors n'hésite pas à te débattre, à couiner, à supplier, ça fera venir notre cible plus vite. On a utilisé un peu de magie pour que tu sois toute chaude, alors si tu sens que ça durcit sous la ceinture, c'est normal. N'hésite pas à couiner pour ça aussi. »

« C'est bon, tout est en place. »

« Parfait. »

Les jumelles allèrent s'installer sur un point de vue éloigné, depuis lequel elles pourraient voir tout ce qui allait se passer.

 7 
 le: Mai 22, 2019, 11:40:02  
Démarré par KhalJ - Dernier message par KhalJ
Merci Capitaine Read...

Quels beaux... yeux vous avez là  (¬‿¬)

Si je peux faire quoique ce soit pour vous, n'hésitez surtout pas.



Et merci Seth,

Les ailes en moins vous me feriez presque pensez à un pote de chez moi, un Naga. Rien d'insultant rassurez-vous, dans mon pays les Nagas gardent les trésors et apportent prospérité.

 8 
 le: Mai 22, 2019, 11:32:02  
Démarré par Sya - Dernier message par Mégère et Tisiphone

Tenant la petite Ange dans ses bras Mégère l’observé s’inquiéter à la fois pour son enfant et son avenir. C’était ce qui avait marqué Mégère au point de repoussé Tisiphone pour la première fois. L’ange accepta leur cadeau en ajoutant que si les deux déesses voulaient profiter de son corps, elles le pouvaient. Ça tombait plutôt bien, car le rituel qu’avait prévue mégère comptait bien profiter de son corps.

-Et bien tu n’es pas au service de Lust sans raison.

Tisiphone pris chacune de ses jambes en mains et viens les écarté doucement. Puis Elle poussa alors un étrange souffle brumeux, noir et violacer comme un gaz qui fit fondre les vêtements entièrement de Sya. Heureusement ça ne toucha que les tissues et ne blessa pas l’ange elle-même, mais la tenue de Mégère qui la tenais toujours assise sur ses genoux maintenant n’avait rien, seul ceux de sya avait fondu. Mégère fit poussé du sol un tentacule de lumière façon pieuvre avec ses petites ventouses luminescentes.

-Ouvre la bouche Syaya et goute au pouvoir que je te donne.


Une fois sa bouche ouverte le tentacule se plaça devant et du bout sortie alors un liquide noir en grande quantité qui se versa dans sa bouche. Le gout était étrange, pas bon mais terrible excitant, provoquant un effet aphrodisiaque puissant et la plongeant dans un part de folie sexuel. L’effet était rapide, sans pour autant s’arrêté de versé, le tentacule lui rentra dans la bouche et entama de puissant vas et viens. Elle devais boire pour pas s’étouffé et la quantité était là et difficile à tenir sans en sentir des conséquence.

 9 
 le: Mai 22, 2019, 07:02:16  
Démarré par Magdalena Takao - Dernier message par Akeshi
Julius continue de doigter Anna. Ses doigts viennent tâter sa petite chatte. Se glissent tranquillement sous sa culotte d'abord. Puis frottent avec facilité sa vulve humide tout en se frayant un chemin entre ses lèvres intime.

- Tu mouilles déjà, salope ? Rien qu'en branlant ma queue ? Je parie que tu veux la sucer avec ta frangine.

Sa grosse queue en question commence à prendre forme et est plutôt massive. Le mandrin avec lequel il a déformé plus d'un trou à ce jour est assez long et large pour recevoir les attention de trois femmes. Que ce soit avec leurs mains ou leurs bouches. Ou les deux à la fois. L'homme profite tranquillement du fait d'avoir deux nanas pour lui mais commence à perdre patience. C'est pourquoi il se met à appuyer sur la tête de Mina pour lui faire gober sa queue en l'empêchant de la ressortir. Et elle n'aura le droit de reprendre de l'air qu'aux premiers signes d'étouffement.

- Bave sur ma queue ! Ta jumelle étalera ta salive dessus avant de te rejoindre.

 10 
 le: Mai 22, 2019, 01:53:20  
Démarré par Monica Leone - Dernier message par Kane Coltran
Le visage se déforma, un rictus carnassier le traversa et l'œil unique de Kane observa la fine perle de sang qui coule des lèvres de la sauvageonne !
Un second coup de poing vient s'enfoncer dans le corps de Monica. La frappe était chirurgicale, elle vient se loger exactement au même endroit, accentuant une douleur qui était déjà vive.
Le démon releva le menton de la jeune femme sans lui sourire, la foudroyant d'un regard sombre…

- M o n i c a !? Je n'aime pas ce nom… Je t'en trouverais un autre…

Et encore un coup de poing, plus violent cette fois... toujours exactement au même endroit. Il frappait juste au dessus de la dernière côte droite… peut être l'avait il fêler ? A en croire la douleur en tout cas.

- Et appel moi maître. C'est correct pour commencer…

Il tourna les talons, et se mit à marcher. Peut être que Monica avait courbé la tête trop longtemps, peut être avait elle été trop longuement absorber par le regard sans âme de son bourreau, ou peut être qu'un voile de douleur lui avait masqué la vue un instant. Toujours était il, que lorsque Kane frappait dans ses mains, elle sursauta… Un peu comme si elle s'était réveillé sans se rendre compte qu'elle s'était assoupie.
Tout autour d'eux avait brusquement changé. La teinte de la pièce était la même mais ce n'était plus le même entrepôt.
Les murs semblaient ne pas avoir de limite et un liquide sombre semblait s'en écouler, le sol d'un noir effrayant et le plafond se perdait dans les ténèbres. Un simple et unique allo de lumière éclairait une chaise en acier avec des accoudoirs.
Kane s'en approcha d'un grand pas, les malabars le suivaient comme ils pouvaient, poussant en trainant Monica. Il s'y laissa tomber, posant ses bras sur les accoudoirs et écartant légèrement les jambes.
Il leur sourit a tout les trois, tourna sa main vers le haut, leur tendit une paume et soupira.

- Je vous remercie les gars...

Sa main se referma d'un geste sec et les deux malabars furent prit d'un vilain spasme. Un grand nombre de leur os firent un bruit de craquement sinistre, leur yeux convulsèrent et ils ouvrirent grand la bouche pour laisser s'échapper une étrange fumée noir qui tournyait doucement dans l'air.
Les deux hommes tombèrent d'abord à genoux, se crispant encore un peu plus avant de s'affaler au sol, raide mort.

La fumée, qui voltigeait alors au dessus de Monica, retomba sur cette dernière. S'introduisant par les paures de sa peau, par ses narines, ses oreilles mais sans lui causé aucun effet physique.

- Orgueil, douce orgueil... voilà quelques choses que j'affectionne chez vous les humains ! Nous allons commencer donc...

Il claqua des doigts et ses liens cédèrent.
Elle était libre... libre de s'enfuir !? De courir... de hurler... de partir. Et pourtant... ce n'était encore qu'un chuchotement, mais un mot résonnait dans son esprit : Vengeance !
Sa fierté souillée semblait crier vengeance anormalement fort... encore et toujours elle hurlait, réclamant réparation... Tu ne vas quand même pas le laisser te traiter comme une pute... tu vaux quand même mieux que ça ? Et cette phrase se mit a tourner en rond dans sa tête.
Kane quand à lui sourriait doucement. Il ôta l'un de ses bras d'un accoudoir pour laisser apparaître un couteau qui y était planté. Un peu comme une invitation...

Pages: [1] 2 3 ... 10
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox