banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Le dernier ingrédient ... ( Lyli )  (Lu 358 fois)
Sibylle
E.S.P.er
-

Messages: 244


Porte-parole des dieux.


Voir le profil
Fiche
« le: Janvier 02, 2012, 09:33:45 »





La mandragore n'avait pas été difficile à trouver. Le thym, non plus d'ailleurs. La branche de lauriers avait demandé davantage de recherches. Les feuilles de vignes avaient coutées assez cher. Le sucre de canne avait été vite acheté. Et les écailles de serpent marin étaient maintenues avec précaution dans un sachet de cuir noir. Tous les ingrédients que sa tutrice lui avaient demandé étaient bien là, réunis dans la besace de Sibylle. La liste qu'elle tenaient dans la main était barbouillée d'encre, raturée, pliée mille fois et déchirée par endroit. Sur ce papier usé se trouvait un mot, un dernier, inscrit tout en bas de la feuille. Une méche d'une siréne. La jeune prêtresse ignorait pourquoi ce point était important, au point que sa tutrice l'avait soulignée quatre fois, en quatre trait grossiers et appuyés, trouvant presque le papier. Mais une chose était sûre : Elle ne pouvait pas rentrer au Temple sans cet ingrédient.

Ainsi, sa sacoche solidement attachée à son épaule, Sibylle se rendit sur la plage. Jamais, avant, elle n'avait invoquée une sirène. C'est neuf, tout nouveau, comme un fruit que l'on déguste pour la première fois, avec curiosité & appréhension. Elle s'installa au bord de la plage, dans le courant de l'aprés-midi, vérifiant que personne n'était présent dans les alentours. C'était un recoin rocailleux, où le sable était plus blanc et plus glacé que la neige. Elle retira ses chaussures, vérifiant si sa toge tenait bon, et s'installa au tailleur. Sibylle essayait d'ignorer les grains de sable qui venaient crisser contre sa peau fine, brûlant presque son épiderme. Elle joignit ses mains, et prit une lente inspiration.

Et elle siffla. Un refrain. Un appel. Un sifflement qui mettait des mois à s'apprendre, et que seules les sirénes et créatures marines pouvaient entendre. Il n'y avait pas de vent pour venir la gêner, et sa longue chevelure rousse et bouclée reposait sagement sur ses épaules, durant toute la durée de ce rite.

Le but était de siffler, jusqu'à ce que l'une d'elle n'arrive. La respiration devait être parfaitement contrôlée, afin de ne jamais faire cesser cette mélodie silencieuse. Rien, non, rien ne devait interrompre cet appel. Sibylle, en même temps qu'elle sifflait, s'efforçait de souhaiter en son fort intérieur qu'une de ces superbes créatures aquatiques accepte de l'aider, de lui fournir une méche de cheveux afin qu'elle puisse créer ce philtre qu'elle peinait à aboutir. Un instant, elle cessa, reprenant une lampée d'air, scrutant les horizons avec précaution, avant de siffler à nouveau, pour attirer à elle quelques sirénes.
Journalisée





Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #1 le: Janvier 05, 2012, 11:46:32 »

La fin de journée approchait à grand pas, l'air se rafraichissait pour se transformer en brise agréable dont je ne manquais pas de profiter en rejoignant la surface. Les yeux fermés je faisais le vide dans ma tête et laissé le vent soufflé sur mon visage, pénétrer ma chevelure ruisselante d'eau. Cet instant agréable je ne l'aurais interrompu pour rien au monde, pas même pour m'amuser avec une proie comme j'en avais tant l'habitude.

Bien ressourcé, j'avais décidé de replonger et de profiter d'une bonne sieste, il était d'ailleurs inutile de se cacher pour trouver un endroit au calme ou dormir aucun baigneur ne viendrait me déranger à une heure pareil... pas par une telle température à moins d'être fou. Le cadre était idéale... idéale jusqu'à ce qu'au moment ou j'étais sur le point de m'assoupir un bruit parvint jusque dans mes tympans, un sifflement pour être plus précis. Je me posais dès lors quelques question, ce sons je le connaissais très bien c'était un sifflement permettant de communiqué avec un être marin. Peut importe je ne voulais pas que ma sieste soit troublée à cause d'un sifflement et puis après tout rien ne laissait croire que c'était particulièrement moi qu'ont cherchait à appeler.

Ignorant l'appel pendant dans un premier temps je ne pouvais néanmoins pas continuer ainsi, la personne qui en était la cause semblait persister...
Furieuse, je me rendis près du bord et sortis doucement la tête de l'eau, assise près des rochers se trouvait une jeune femme qui visiblement était la cause de ces sifflement.

Et bien je suis étonnée, très peu de personne savent utiliser ce sifflement, ou l'as tu appris ?

C'était une humaine à la belle chevelure rousse, à peine âgée de la vingtaine à vue d'oeuil et avec un style vestimentaires plutôt étrange comparé aux créatures de son espèce.

J'espère pour toi que tu as une bonne raison pour avoir fait appel à moi, je n'apprécie guère la compagnie des humains hors de mes intérêts...

Sortant doucement de l'eau je m'approchais, la fixant d'un regard bien peu amicale avant de porter mes yeux sur son sac fermé, à coté se trouvait un morceau de papier que je pris sans demander une quelconque permission.

Mandragore, thym, branche de laurier, feuille de vigne, sucre de canne, écaille de serpent marin, cheveux de sirène... cheveux de sirène ?

Mon regard se portait de nouveau sur elle avec une expression étonné, qu'elle utilité voulait elle tiré d'un d'un cheveux de sirène ? Que je sache notre chevelure n'as aucune propriété magique.... à moins que je ne sois mal informé.

Je ne sais pas pourquoi cette chose est sur ta liste et à vrai dire je m'en moque, mais ne compte pas sur moi pour t'offrir ce que tu recherche sur un plateau.

Mal à l'aise sur la terre ferme je me redirigeais vers l'eau jusqu'à ce que le niveau de la mer atteignent mes fesses et que je puisse être recouverte d'eau en m'asseyant, seul ma tête resté encore en partie émergée.

Mais si tu le veux vraiment pourquoi ne pas essayer de venir le récupérer toi même ? A moins que tu ais une bonne raison à me faire part pour que je te l'offre de mon pleins grès ?
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox