banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Confrontation [PV : Tessia]  (Lu 306 fois)
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 985



Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« le: Février 22, 2017, 08:38:15 »

Le SHIELD monitorait bien des gens au travers le globe. Des Inhumains ou des métahumains pour la plupart, mais aussi des organismes connus pour leur facilité à coopérer avec leurs ennemis. Chaque métahumain enregistré était plus ou moins suivi, du moins le SHIELD pouvait savoir quand est-ce qu’ils commençaient à faire trop de bruit autour d’eux. Néanmoins cette liste n’était pas complète car tout simplement il était impossible de lister tous les métahumains existants. La mission qui allait être confiée à l’agent White ce jour-là prouva bien que ceci était une réalité. On la convoqua pour un briefing sur sa prochaine mission, qu’elle allait devoir exécuter en solo. Le but n’était pas d’appréhender le métahumain, mais de lui parler et de tirer les choses au clair, avec si possible une ouverture vers le fichier du SHIELD. Vanessa connaissait la procédure et était entièrement d’accord avec, de ce fait elle n’avait aucun problème d’éthique de ce côté-là.

En revanche, les choses devinrent plus compliquées quand on lui présenta le métahumain, qui s’avéra une femme. Tout d’abord, on commença par lui présenter plusieurs rapports, datant de … 1974, avec photos à l’appui. On y voyait une femme – la métahumaine – appréhender une certaine apparence. On lui montra d’autre photos, datant d’un moment bien plus récent, et son visage était le même. Et si ce n’était que cela … Les différentes preuves s’enchainèrent les unes à la suite des autres, alors qu’on exposa à l’agent White les comptes bancaires de cette femme ; d’étranges donations régulières provenant d’une grande entreprise Nippone ; Okimi Medicals, avec pour intitulé des consultations externes. Ce n’était pas vraiment en adéquation avec son supposé métier d’enseignante au lycée de Seikusu.

Néanmoins, tout ceci n’était rien comparé à l’effroi qu’avait ressenti Vanessa en voyant ce visage … Car cette tête, elle la connaissait. C’était celle d’une ancienne et, pour le moins, importante connaissance ; son ancienne professeure, du temps où elle était lycéenne. Vanessa fut tellement troublée par ce détail qu’elle sous-estima l’information comme quoi cette femme possédait une IA très développée, qui avait propagé plusieurs cyberattaques récemment. Le SHIELD avait détecté ces attaques et s’en était servi pour géolocaliser la source, atterrissant sur un appartement, celui de cette femme ; Tessia Alexanders. Vanessa ne savait pas comment une telle coïncidence pouvait avoir lieu mais, le fait était que maintenant, elle allait devoir se confronter à son ancienne professeure, qui était aussi, son ex …


Le jour J était venu. L’agent White devait se rendre au domicile de cette femme suspectée d’être une métahumaine ; bien entendu Vanessa connaissait la vérité à son sujet. Elle se souvenait que peu avant sa rupture avec Tessia, cette dernière lui avait fait comprendre qu’elle n’était pas humaine, mais démone … Ce qui expliquait certaines choses. Mais l’agent avait tenté de se vider l’esprit avant de faire cette mission, afin que son jugement ne soit pas faussé par ses sentiments. Si elle s’était convaincue qu’elle ne ressentait plus rien pour Tessia, la réalité était différente et risquait de rattraper Vanessa bien vite. L’agente finit par arriver devant la porte de l’appartement, ne sachant pas réellement à quoi s’attendre. Elle devait appréhender Tessia et amener à ce qu’en fin de compte, elle rejoigne la liste du SHIELD. Ça n’allait pas être une mince affaire, connaissant cette femme.

Vanessa resta professionnelle et tapa à la porte, attendant ainsi que quelqu’un ouvre. Son cœur battait fort, appréhendant le moment où elle reverra en chair et en os Tessia, qu’elle n’avait pas vu depuis très, très longtemps.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Tessia
Avatar
-

Messages: 952


Démone en recherche d'histoire


Voir le profil
FicheChalant
Description
Tessia est une succube qui a pris forme humaine il y'a plus de quarante ans. Elle est devenue institutrice en Japonais, Anglais et informatique pour pouvoir chasser les étudiantes du Lycée Mishima qui sont sa nourriture préférée.

Elle est également présente sur Terra pour se balader et découvrir de nouvelles choses.
« Répondre #1 le: Mars 08, 2017, 11:45:39 »

Ça devait être une petite soirée tranquille. Rin, sa fille adoptive, était en colonie avec le reste de sa classe. Syria, sa fille biologique, passait la semaine chez les jumelles Tōsaka, probablement à les combler de câlins et de bien d'autres caresses plus condamnables les unes que les autres. Pour autant, Tessia n'était pas seule à la maison. Ayako Mitsuzuri, l'une des élèves au courant pour les petites habitudes et pratiques de l'enseignante démoniaque était venue pour un "cours particulier".

Pour le moment, le cours en question avait surtout consisté en une revue globale des devoirs de la lycéenne, car Tessia était intransigeante sur la nécessité de réussir le cursus scolaire de celles qui gravitaient autour d'elle. Il y avait ensuite eu un souper léger car aucune n'avait vraiment très faim, même si l'on aurait pu parler d'autres appétits.

Un film de samouraïs, dont Ayako était une grande fan, étant programmé sur les chaînes de télévision numérique terrestre, Ayako avait prolongé son séjour pour le regarder avec Tessia. Même si Ayako avait une manière bien à elle de regarder les films en compagnie de l'enseignante.

Tessia avait un petit bol de noix pour grignoter pendant le film. Le petit bol en question était posé sur les genoux d'Ayako. Car celle-ci se trouvait sur les genoux de Tessia. Pour être encore plus précis, il fallait savoir que toutes deux avaient pris une douche avant. Elles étaient maintenant en peignoirs. Tessia avait le sien tout ouvert, la tête de la lycéenne reposant entre ses lourds seins. Rin aussi avait le sien ouvert, une chaînette pendait entre ses tétons pincés par les clamps à chaque extrémité. Elle respirait un peu plus vite que la normale, on pouvait même dire qu'elle haletait. Pour cause de cet état, une épaisse verge dépassait de son intimité humide, membre masculin sortant d'entre les cuisses de Tessia.

Pas de menottes ou des cordes ce soir. Les deux femmes avaient opté simplement pour un peu de sexe lent, plus histoire de pimenter le film que de réellement occuper leur attention. Ayako avait découvert depuis peu qu'elle appréciait les sensations obtenues après libération de ses tétons quand ils avaient été écrasés un bon moment. Elles testaient donc toutes deux la dernière acquisition de la lycéenne en matière de sextoy.

- Fait attention Ayako, ça fait bientôt vingt minutes... Souffla l'enseignante à sa lycéenne en faisant allusion au temps où elle avait porté la chaînette, et donc les pinces à tétons qui y étaient fixées.

- Hmmm... Okay... Soupira la jeune fille en bougeant un peu les hanches afin de sentir se mouvoir le membre turgescent de l'institutrice en elle, ce qui lui provoqua un frisson.

Hélas, il était dit qu'elles ne verraient pas la fin du film. L'image fut brusquement coupée par Cortana, l'IA créée par la démone qui s'afficha à la place du programme projeté sur le mur du Salon par le beamer.

- Maîtresse, vous avez de la visite. Une personne inconnue au bâtiment se dirige vers votre porte. Je n'arrive pas à trouver de dossier la concernant par recoupement facial. Ces données doivent avoir été classifiées.

Tessia fronça les sourcils, contrariée par l'interruption dans un premier temps, puis méfiante. Les inconnus, surtout dont Cortana n'arrivait pas à obtenir le dossier dans les cinq première minutes, étaient soit de la police, soit d'agences gouvernementales, voir d'agences internationales, soit prie encore, inconnus sur Terre.

Elle n'eut cependant pas besoin de commencer de longues explication auprès d'Ayako. Toutes deux savaient que le sexe entre une lycéenne et sa prof était hautement illégal, du détournement de mineur dans le meilleur des cas. Dans le pire, de la pédophilie si la cour trouvait que le début des relations coïncidait de trop près avec les seize ans de la victime. Tessia avait drillé ses petites soumises depuis assez longtemps pour qu'elles sachent que l'arrivée impromptue de quelqu'un signalé par Cortana signifiait "état d'urgence".

La jeune fille se retira d'elle-même en grognant de la verge de sa prof, laissant un petit filament de cyprine dans son sillage tout en retirant la chaînette de ses tétons. Tessia retint le bol de noix salées en se levant à son tour.

- Haaannnnn... Merde... C'est super sensible... Gromella Ayako en tâtant ses pointes dressées par leur soudain gorgement de sang.

- Pas le temps pour ça, tes vêtements sont à la salle de bain Ayako, prend-les vite et file dans la chambre de Rin et Syria, sourit Tessia avec un flegme qu'elle avait appris en Angleterre.

La démone n'était pas forcément inquiète. Elle avait désormais de puissantes amies qui pouvaient la protéger en cas d'excès de zèle d'un certain nombre d'autorités. Mais comme beaucoup de gens, elle n'appréciait pas forcément l'imprévu. Tessia se rendit dans sa chambre et jeta son peignoir sur son lit avant de se saisir de sous-vêtements qu'elle enfila promptement. Si on trouvait une élève chez elle et qu'elle se promenait en peignoir, surtout nue en-dessous, cela pouvait parler en sa défaveur.

Elle enfila ensuite rapidement sa jupe et l'on toquait à sa porte alors qu'elle finissait d'enfiler un chemisier.

Tant pis pour les bas, je n'aurais pas le temps sans que ça paraisse suspect... Songea l'institutrice démoniaque en glissant ses pieds nus dans une paire de pantoufles toutes simples.

Tessia se dirigea vers l'entrée en enfilant par-dessus son chemisier blanc un léger pull en laine tricoté gris-bleu. Elle prit l'élastique à cheveux qu'elle avait entre les dents en sortant de sa chambre et rassembla sa tignasse brune-blonde en une queue de cheval alors qu'elle faisait les derniers pas vers la porte. Elle prit encore une seconde pour rajuster ses cheveux et ses habits avant d'inspirer calmement et d'expirer doucement, puis elle ouvrit la porte en arborant un beau sourire chaleureux.

- Bonsoir, que puis-je pour vous ? Questionna-t-elle poliment en regardant la belle femme qui se trouvait dans le couloir de son immeuble.

Intérieurement, sa mémoire la titilla et elle fut rapidement persuadée d'avoir déjà rencontré cette personne, mais sur l'instant, elle ne fut pas capable de dire où et comment. Par contre, et sans le savoir, elle avait enfilé presque exactement la même tenue qu'elle portait ce soir fatidique il y avait bien des années en Angleterre, alors qu'elle avait pour la première fois pris une petite amie. Pour son interlocutrice elle devait donner l'image d'une sorte d'apparition sortie tout droit de son passé, inaltérable et inchangée. Son maintient, sa coupe de cheveux, ses lunettes, son sourire, son ton chaleureux qui vous invite à la confiance, son regard pétillant de malice et de vie qui vous fait songer qu'elle n'est pas aussi sage que son apparence lui en donne l'air...

Tessia n'avait pas changé physiquement en dix ans. Elle était exactement la même, et ça avait de quoi en troubler plus d'une.
Journalisée

EN RALENTISSEMENT ROLEPLAY

La liste de mes autres comptes est disponible sur ce topic.

Pour toute demande de RP, vous pouvez poster sur le topic ci-dessus ou me contacter sur ce compte via MP.

Ce superbe kit a été réalisé par Kira
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 985



Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #2 le: Mars 12, 2017, 02:48:46 »

Le trouble, était bien ce qui prit Vanessa au moment où la porte s’ouvrit. L’agente le fut tellement qu’elle fut muette durant une bonne dizaine de secondes, fixant cette femme qui n’avait pas changé depuis presque dix ans. Pas une ride, pas une marque d’âge. Rien … Exactement comme il y avait dix ans. Tessia ne lui avait donc pas menti, elle était belle et bien une démone. Cela confirmait alors tout le dossier que le SHIELD avait sur elle. Mais elle ne devait pas se laisser envahir par toute sorte d’émotion, et ce fut pour ça que l’agente déglutit puis se ressaisit. Elle chercha quelque chose dans la poche intérieur de son manteau, puis la montra à Tessia. C’était sa plaque du SHIELD. « Le SHIELD désire vous rendre une petite visite, madame Alexanders. » Dit-elle simplement, tâchant de rester neutre et professionnelle. Mais bon sang que c’était dur … Vanessa sentait que cette mission allait être très corsée.

En termes de détails, Vanessa remarqua instantanément que son ex était toujours une femme de si bon goût. Habillée sobrement, son sourire et sa tenure étaient toujours aussi agréables. Sa façon de se tenir, de s’habiller … Tout cela rappela de bons souvenirs à Vanessa, et lui rappela pourquoi elle était tombée amoureuse de cette femme si exemplaire, en un certain sens. Mais cela cachait bien des choses, pas forcément mauvaise, mais moins sages. Vanessa ne se laissa pas entrainer dans la nostalgie et les sentiments, et regarda donc Tessia dans les yeux. « Vos activités n’ont pas été assez discrètes, je le crains. On pourrait parler de ça sur le pallier, mais vos voisins risqueraient de nous entendre … » Dit-elle, faisant comprendre à Tessia qu’il sera plus avisé pour elle de discuter de tout ceci à l’abri des oreilles et des regards.

Quand Vanessa entra, elle sentit instantanément la même atmosphère qui régnait autrefois quand Tessia venait chez elle. Une atmosphère familière et … Agréable. Dur de se retenir, de tout lui dire. Vanessa n’était pas là à titre personnel, mais à titre professionnel. Elle avait des choses à faire, mais malheureusement, elle avait aussi beaucoup de choses à lui dire. L’agente attendit sagement que la maitresse des lieux referme la porte, pour se retourner vers elle, gardant sa stature professionnelle. « Avant que vous vous posiez la question, oui, le SHIELD est au courant que vous êtes une métahumaine. Nous avons … Des archives, des photos, des registres prouvant cela. Mais la raison de ma visite n’est pas de vous confronter. » Déclara Vanessa, pleinement dans son rôle d’agente du SHIELD. Elle pouvait parler de son IA, de ses activités. Vanessa pouvait même se risquer à parler de choses qu’elle seule savait, en faisant passer cela pour l’efficacité des services secrets du SHIELD.

L’agente était toutefois troublée que Tessia ne la reconnaisse pas. Dix ans s’étaient écoulés, mais un visage ne s’oubliait pas, normalement. Malgré tous les efforts de Vanessa pour rester neutre, elle ne pouvait masquer son regard. Et Tessia était bien la seule personne au monde à pouvoir décrypter en un instant le regard de Vanessa, qui exprimait … Plein de choses. Dont la déception apparente que Tessia ne la reconnaissait pas … Mais, c’était compréhensible. « Vous n’avez rien fait. Sauf avec votre IA et ses attaques perpétuées mais, le SHIELD peut fermer l’œil là-dessus. Nous désirons nous assurer que vous ne présentez aucun danger pour la population et pour cela … Vous devez figurer sur notre index. C’est la raison de ma visite, madame Alexanders. » Dit-elle finalement. Evidemment, ce n’était pas la seule raison …
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Tessia
Avatar
-

Messages: 952


Démone en recherche d'histoire


Voir le profil
FicheChalant
Description
Tessia est une succube qui a pris forme humaine il y'a plus de quarante ans. Elle est devenue institutrice en Japonais, Anglais et informatique pour pouvoir chasser les étudiantes du Lycée Mishima qui sont sa nourriture préférée.

Elle est également présente sur Terra pour se balader et découvrir de nouvelles choses.
« Répondre #3 le: Mars 19, 2017, 02:07:34 »

« Le SHIELD désire vous rendre une petite visite, madame Alexanders. » Annonça de but en blanc la jeune femme qui se tenait dans le cadre de la porte.

L'institutrice démoniaque resta un moment surprise en regardant la plaque en question. Le SHIELD ? Cela ne lui parlait guère. Quel était encore cet organisme au nom farfelu ?

Le bouclier contre quoi ? On dirait le nom d'un programme contre les MST... Songea Tessia avant de déplacer son regard vers la jeune femme qui la portait.

Définitivement, elle lui disait quelque-chose. Hélas pour elle, l'âge de son interlocutrice correspondait avec celui de l'époque où elle avait commencé à chasser dans les lycées et autres écoles supérieures en Europe. De plus, la jeune femme avait le type Européen ce qui ne faisais jamais que ramener les possibilité à... Quelques dizaines de candidates... Ou peut-être un peu plus d'une centaine... Mais toutes celles dont elle se rappelaient avaient soit repris contact avec elle dans leurs premières années d'adultes, soit avaient simplement fait leur vie de leur côté. Il y avait de bonnes comme de moins bonnes histoires.

« Vos activités n’ont pas été assez discrètes, je le crains. On pourrait parler de ça sur le pallier, mais vos voisins risqueraient de nous entendre … » Continua la jeune femme et Tessia leva un sourcil d'étonnement poli qu'on lui signale ce genre de détail.

Donc, elle tient à ce que sa démarche ne se crie pas sur les toits. Intéressant... Soit son organisation n'est pas reconnue au Japon, soit elle a pour vocation de rester très discrète... Il faudra que je pose la question à Cortana...

Elle s'écarta pour proposer à la jeune femme d'entrer et fut un peu surprise quand elle entra. Que la jeune personne ne lui dise pas plutôt de la suivre pour discuter dans une voiture ou autre endroit hors de chez elle témoignait soit d'un manque de professionnalisme plutôt édifiant... Ou alors elle ne se sentait pas en danger d'entrer dans le lieu d'habitation d'une personne dont elle avait la charge de contrôler les "activités".

« Avant que vous vous posiez la question, oui, le SHIELD est au courant que vous êtes une métahumaine. Nous avons … Des archives, des photos, des registres prouvant cela. Mais la raison de ma visite n’est pas de vous confronter. »

Cette fois Tessia se hérissa un peu. Des archives et des photos ? Elle pensait pourtant avoir fait le ménage avant de quitter l’Angleterre. Il n'y avait que ses meilleures amies qui avaient des photos d'elle, la plupart étaient d'ailleurs assez explicites. Le regard de Tessia se troubla un bref instant alors qu'elle passait rapidement en revue les possibilités, mais c'était trop vaste pour simplement s'y prendre ainsi. Elle reporta alors son regard sur la jeune femme. Elle chercha à le décrypter et fut assez surprise d'y lire... De la déception. Et puis, cet air neutre et sérieux lui disait vraiment quelque-chose.

D'où est-ce que je te connais ma belle ? T'aurais-je déjà fait l'amour dans le passé ? Songea-t-elle alors que cette pensée trouvait écho en elle.

Elle commençait à en être persuadée, elle avait déjà prise cette petite, mais si elle ne la reconnaissait pas facilement, ça devait vouloir dire qu'elle était bien plus jeune à l'époque et que son visage ne ressemblait pas encore à celui qu'elle avait actuellement.

« Vous n’avez rien fait. Sauf avec votre IA et ses attaques perpétuées mais, le SHIELD peut fermer l’œil là-dessus. Nous désirons nous assurer que vous ne présentez aucun danger pour la population et pour cela … Vous devez figurer sur notre index. C’est la raison de ma visite, madame Alexanders. » Reprit la jeune femme.

Tessia tilta finalement sur les deux derniers mots de la demoiselle. "Madame Axleanders". Il y avait une manière de tourner ces mots. Une tournure de toute évidence anglaise. Un soupçons d'une accent bien précis d'Angleterre. Et cette manière particulière de prononcer son nom... C'était emblématique d'une seule personne dans l'esprit de la démone.

Sans prévenir elle se rapprocha et regarda le visage de plus proche. Il s'était affiné, il s'était endurci un peu, mais elle finit par reconnaître les traits et les assimiler à ses vieux souvenirs.

- Vanessa ? S'étonna-t-elle sans pouvoir réussir à cacher sa stupéfaction. Vanessa White ? Ma chérie, c'est toi ? Comme tu as grandi ! S'exclama-t-elle en étant sure de l'avoir finalement reconnue.

Prise par un élan de sentiments, la succube enserra la jeune femme dans ses bras, venant serrer leurs poitrines respectives l'une contre l'autre.

- Par l'enfer, c'est bien toi ! Mais pourquoi tu ne me l'a pas dit plus tôt ! Viens, assied-toi. Tu veux du thé ? Tu le prenais avec un sucre il me semble ? Dit Tessia en renversant un peu sans le vouloir la situation.

C'était elle qui bombardait maintenant son ancienne petite amie de questions alors qu'à la base celle-ci n'était pas du tout venue la voir pour cela.

- Au fait, c'est quoi cette histoire d'index ? C'est dangereux pour moi ? Et c'est quoi cette organisation pour laquelle tu travailles ?
Journalisée

EN RALENTISSEMENT ROLEPLAY

La liste de mes autres comptes est disponible sur ce topic.

Pour toute demande de RP, vous pouvez poster sur le topic ci-dessus ou me contacter sur ce compte via MP.

Ce superbe kit a été réalisé par Kira
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 985



Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #4 le: Mars 19, 2017, 04:50:00 »

Vanessa était effectivement déçue du fait que Tessia ne la reconnaissait pas. Mais elle luttait pour ne pas laisser transparaitre ça car, c’était tout simplement un manque de professionnalisme. Elle n’était pas censée être ici pour renouer un quelconque contact mais pour remplir une mission bien précise. Si elle succombait maintenant à ses émotions, elle risquait de soit faire échouer sa mission, soit mal l’accomplir. Se laisser guider par son cœur et non sa raison était le meilleur moyen de faire des bêtises dans ce métier, Vanessa le savait très bien. Ainsi, quand elle exposa le but de sa visite, la jeune femme semblait perplexe. Elle ne répondit rien, d’abord, mais quand Vanessa prononça son nom, sa réaction fut curieuse. Son regard changeant, sa mine semblant se délier. L’agente n’aimait pas ça du tout, et ce qu’elle craignait – ou non – arriva …

Tessia s’approcha et regarda de plus près, finissant par reconnaitre son ex petite-amie. Vanessa déglutit en sachant que la situation allait être très compliquée désormais que Tessia se souvenait d’elle. L’agente n’eut pas la force de répondre ou de repousser Tessia quand celle-ci la prit dans ses bras. Vanessa sentit même son cœur se mettre à battre quand son chaleureux corps se lova contre le sien, poitrine contre poitrine, et que son ancienne compagne lui fit un câlin. Elle ne dit rien, ne pouvant d’ailleurs pas non plus s’empêcher de lui rendre la pareille en levant, timidement certes, mais levant quand même ses bras pour la prendre contre elle. Tessia semblait ravie de la revoir, mais Vanessa avait du mal à en faire de même. Elle était très heureuse de revoir Tessia, bien entendu mais … La cicatrice de cette rupture venait dès lors de se rouvrir, causant une grande douleur à Vanessa à ce moment même.

Difficilement, Vanessa luttait pour ne pas trop s’enfoncer dans un climat intime avec la jeune femme. Elle ne le devait pas. Elle était ici pour faire son travail et non pour autre chose … Mais elle se voyait mal rembarrer son amie de la sorte. Avec une voix polie, douce mais toujours aussi sérieuse, Vanessa répliqua. « Je suis heureuse de te revoir Tessia, sincèrement. » Dit-elle avec un petit sourire. « J'ai encore le goût de ton thé sur mes lèvres ... Je te remercie beaucoup mais, ne te dérange pas pour le thé, je ne dois pas oublier que je suis là à titre professionnel et non personnel. » Déclara-t-elle, refusant difficilement ce délicieux thé. Car elle savait ô combien ceux de Tessia était succulent … C’était dur de ne pas succomber. « Pour te répondre ; le SHIELD est une organisation rattachée à l’ONU. Pour te la faire courte, nous sommes le bouclier contre tout phénomène ou menace méta-humaine. L’index, c’est une liste des méta humains recensés par le SHIELD. Elle nous sert à les indexer, à les connaitre et à pouvoir maintenir un contrôle de la situation en cas de problème … Ni plus ni moins. Contrairement à ce qu’on pense, le SHIELD n’est pas big-brother, on préfère laisser ça à la CIA. » Déclara-t-elle.

« Ce n’est dangereux pour toi que si tu présentes une menace … Mais … Tu n’en est pas une. Je le sais car je te connais … Et car tu n’as pas changé depuis la dernière fois que je t’ai vue. » Dit-elle alors, avec un mince sourire nostalgique. Tessia n’aurait rien à craindre tant qu’elle n’usera pas de ses pouvoirs pour troubler l’ordre publique. Une succube pouvait causer d’énormes dégâts si elle se mettait à envouter les hommes et les femmes influent(e)s. Ce n’était pas du tout le genre de Tessia, Vanessa la connaissait et savait qu’elle ne ferait de mal à personne. Mais le SHIELD, eux, ne la connaissait pas et c’était pour ça que Vanessa avait été choisi pour cette mission ; elle seule savait comment appréhender correctement Tessia. « Je suis là pour savoir si tu acceptes d’y figurer. Auquel cas le SHIELD possèdera un dossier sur toi, mais au moins, ne viendrons pas t’embêter. Si tu ne désires pas y figurer, mes ordres … Sont d’en faire un rapport. » Dit-elle, tentant d’être le moins agressif que possible, malgré la solution binaire que le SHIELD offrait à Tessia.

Vanessa brûlait d’envie de prendre à nouveau son amie dans ses bras, pour cette fois-ci, lui faire réellement un câlin. Elle mourrait d’envie de savoir ce qu’elle devenait, ce qu’elle faisait, comment était-elle venue au Japon, etc. Mais, ce n’était censé être ni le lieu ni le moment pour ça …
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox