banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une drôle d'élève [Miyu Yamano]  (Lu 5359 fois)
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« le: Septembre 12, 2013, 02:54:30 »

« ...Et n’oubliez pas qu’il faudra me rendre votre dissertation sur le travail au prochain cours. »

Les élèves ne se donnèrent même pas la peine de répondre, marmonnant des « Oui, senseï », en rangeant leurs affaires. Tishika-senseï, qui s’appelait Jinny, ne leur en tint pas rigueur. Pour elle aussi, la journée avait été difficile. La professeur de philosophie avait bien besoin de se détendre. Ce soir, elle n’irait pas au manoir de sa Maîtresse, et c’était tant mieux. Hier, elle avait été convoquée, et avait subi une assez longue sodomie. Elle avait passé toute la journée à rester debout autant que possible, tant ses fesses lui faisaient mal. Jinny était aussi honteuse qu’excitée en repensant à ce souvenir. Comment cette prof’ honorable et motivée était tombée entre les mains de Mélinda, c’était une longue histoire, qui commençait à Tokyo. Jinny s’était retrouvée mutée à Mishima quand elle avait refusé les avances du directeur d’un lycée de Tokyo. Craignant que ce dernier ne le dénonce, il l’avait fait muter à Mishima, en usant de son influence auprès du ministère. Jinny, qui était une prof’ plutôt timide, avait poliment accepté, recroquevillée derrière ses lunettes. Son salaire n’était pas énorme, et le train de vie était moins cher à Seikusu, où elle pouvait loger dans un appartement plus grand que son petit studio. De plus, elle devait toujours donner un peu de son argent à ses parents, de modestes pêcheurs qui étaient toujours poursuivis par leurs créanciers.

Cette jeune professeur timide avait rencontré au bout de quelques semaines Mélinda Warren, une élève de sa classe, aussi belle qu’insupportable. Venant en cours quand elle le voulait, elle s’était illustrée en se moquant assez cruellement de plusieurs de ses petits camarades, allant jusqu’à diffuser sur Internet des vidéos humiliantes de ces derniers. Le pire était que rien ne semblait pouvoir l’impressionner, et on disait qu’elle avait provoqué le remplacement du précédent professeur de philosophie, qui avait fait une dépression. La situation était d’autant plus compliquée que, comme Jinny l’avait réalisé, Mishima était un lycée à la réputation sulfureuse, où elle avait déjà personnellement surpris des élèves en train de se faire l’amour dans les toilettes. Elle avait même surpris, une fois, alors qu’elle rentrait tard, une tournante dans un vestiaire ! Tous les élèves étaient partis, mais la fille, que Jinny avait pris pour une victime, l’avait engueulé, en lui reprochant de lui casser les pieds. Il y avait définitivement quelque chose d’anormal avec ce lycée, et Jinny n’avait alors su quoi en penser, comment interpréter tout ce qui arrivait.

Elle rentrait chez elle, tard le soir, et Mélinda était là. Pendant la journée, elle lui avait mis une heure de retenue, ainsi qu’un avertissement, quand Mélinda avait giflé sa voisine, une élève blonde, qui avait pleuré comme une madeleine. Un acte de courage qu’elle avait regretté en voyant Mélinda chez elle... Ainsi qu’un grand gaillard beau comme un Dieu dans le vestibule, qui avait fermé la porte. Le pire, c’était que Mélinda avait trouvé des informations confidentielles. Elle avait piraté son ordinateur, et avait découvert une collection de films érotiques animées datant de l’époque où elle était à la fac’, ainsi que des magazines érotiques assez hardcore dans son appartement. Jinny s’était décomposée à l’idée que Mélinda en prévienne le rectorat. On la renverrait sur-le-champ, car le Japon ne plaisantait pas avec ce genre de choses, le pays étant très décrié pour son rapport ambivalent avec les productions sexuelles. Elle avait supplié Mélinda à genoux de ne rien dire, et cette dernière avait accepté, moyennant compensation. Jinny avait manqué tomber dans les pommes quand Mélinda avait fait sortir de ses cuisses un phallus, et elle avait du le sucer, avant de lui faire l’amour, d’être fouettée, ligotée, mordue, et sodomisée. Au terme d’une longue nuit, Jinny avait perdu son honneur, sa dignité, et sa liberté, et susurrait au doux nom de Mélinda, les bras liés par des entraves au-dessus de son lit.

Les jours suivants, Jinny avait eu la boule au ventre, à l’idée de retomber sur Mélinda, et cette dernière avait fini par la convoquer dans son manoir. Jinny s’était attendue à tout, sauf à ce que Mélinda lui fasse un cadeau. Elle lui avait offert une sorte de sérum qui avait guéri sa myopie, et, pour la remercier, Jinny lui avait fait voracement l’amour, avant que cette séance ne dégénère en une longue et ardente orgie dont Jinny ne se rappelait plus grand-chose, si ce n’est qu’elle avait été presque brisée en deux après cette séance.

Maintenant, Jinny acceptait tout à fait l’idée d’être l’esclave de Mélinda. Elle sortit de sa salle. C’était sa dernière heure de cours, et elle était heureuse à l’idée de rentrer chez elle, de pouvoir se détendre, et essayer de soigner l’état de ses fesses.

La professeur était alors loin de se douter que sa nouvelle soirée promettait de ne pas être de tout repos.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Miyu Yamano
-

Messages: 66


Princesse vampire


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Septembre 13, 2013, 10:04:15 »

Miyu Yamano n'avait pas eu envie d'aller à l'école aujourd'hui, elle sortirait une excuse quelconque à ce propos. Elle savait être convaincante quand elle le souhaitait. Elle aurait même dû être dans la dernière classe de Jinny. Non en cette fin d'après-midi, elle avait une envie de chasse. Elle pouvait sûrement encore attendre quelque temps pour se nourrir, mais elle avait repéré une femme qu'il l'intriguait. Son instinct de chasseresse lui disait que quelque chose n'allait pas avec cette fille.
de ce que la jeune vampire savait, Jinny était une jeune professeur qui avait été mutée à Mishima. Pour qu'une telle chose arrive, c'était sans doute qu'elle avait fait quelque chose de mal. Cela serait sûrement une carte à jouer pour que la professeur garde le secret sur sa nature, si elle lui révélait. Elle ne savait pas tous les détails, mais elle était trop pressée de goûter son sang. Cependant, elle ne changerait pas des habitudes. Elle ne forcerait jamais personne à donner son sang, c'était un choix personnel. 

Les premières fois que Miyu avait croisé cette femme, elle semblait toute timide derrière ses lunettes, mais elle avait changé. Elle n'avait aucune idée de ce que cela pouvait être, mais à Mishima, c'était fort à parier que cela avait un rapport avec le sexe. La jeune fille sourit alors légèrement en battant des jambes dans le vide en riant.

"Certainement l'air de la mer locale !"

La jeune vampire se tut rapidement en voyant sa proie arrivée. Elle avait bien fini les cours, et elle rentrait naturellement chez elle. Miyu avait choisi une rue déserte afin de ne pas se faire déranger. Elle était habillée d'un court kimono blanc avec un liseré rouge, qui lui laissait une partie des cuisses à l'air jusqu'à de petites chaussettes. Elle avait une ceinture à la taille assez large qui finissait dans un grand nœud dans le dos. Elle avait des zoris traditionnels en bois avec une lanière de cuir.
La jeune vampire semblait sortir d'un film des années trente avec sa tenue, tout ce qu'elle portait à par l'uniforme de l'école était traditionnel. Elle était assise en hauteur sur un petit muret de séparation pour bien voir la situation. Elle resta muette le temps que la professeur qui ne l'avait peut-être pas remarqué, soit juste en dessous d'elle.

"Bonjour sensei, quelle plaisir de vous voir. Je vous attendais."

Quand Miyu était certaine d'avoir captivé son attention, elle sauta de son muret à plus de deux mètres de hauteur sur le sol. Elle fit un saut tout en douceur comme si l'apesanteur n'avait que peu d'effet sur elle. Un simple claquement de bois résonna dans la rue déserte. Elle croisa ses bras dans le dos en souriant gentiment.   

 
Journalisée



RP en cours :

 1 - http://hentai.forum-rpg.net/index.php?topic=12170.0


pour toutes demandes de rp ou autres, merci de mp Asceltys



Mes personnages :



01 - Akiko / Asceltys  03 - Samantha Carter
02 - Miyu Yamano       04 - Ayane
05 - Kaoru Tashiyuki   07 - Cassandre
06 - Laraïna Rhenis    08 - Kuruda
09 - Megumi

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #2 le: Septembre 17, 2013, 10:53:28 »

À bien y réfléchir, et bien que ce soit curieux à admettre, Mélinda, ou Maîtresse, comme il convenait de l’appeler, était sans doute la meilleure chose qui lui soit arrivée depuis qu’elle avait eu le malheur de finir à Seikusu... Jinny se refusait à envisager cette perspective depuis un autre point de départ que Seikusu, dans la mesure où elle avait vu sa mutation comme une forte disgrâce. Cependant, si elle était restée à Tokyo, on ne lui aurait jamais enlevé sa myopie. Ne pas avoir besoin de lunettes était pour Jinny quelque chose de bien, de préférable, de meilleur. Dans une société élitiste comme pouvait l’être la société japonaise, des lunettes constitueraient toujours un désavantage. Elle n’avait aucun rendez-vous avec des parents ce soir, et fit donc un bref sauf à la salle des professeurs pour inspecter son casier. Il y a quelques jours, elle avait reçu un message d’amour anonyme à l’intérieur, qui l’avait fait rougir, sans qu’elle ne puisse s’expliquer si elle était fière de voir que son corps suffisait à plaire à de jeunes adolescents, ou honteuse à cette idée. Avec sa Maîtresse, Jinny avait couché avec la moitié de ses élèves, et avait même été sodomisée par eux. Elle préférait ne pas y penser, non seulement parce qu’elle en avait honte, mais aussi parce que ce souvenir la rendait délicieusement chaude. Jinny n’avait jamais été une perverse. Au contraire, elle avait passé toute son adolescence à fuir la compagnie des garçons, afin de se consacrer à ses études. Son apparence physique avait toujours été négligée, et elle avait conservé cette habitude quand elle était devenue prof’... Maintenant, elle arrivait à se trouver belle en se regardant dans le miroir. Sa situation d’esclave impliquait bien trop de questions pour qu’elle puisse concrètement y réfléchir.

Il n’y avait rien de bien intéressant dans son casier. Un mémo de rappel pour un après-midi pique-nique organisée dans un mois, sans intérêt. Elle retournait chez elle, et hésita à prendre le métro, ou à y aller à pied. Jinny n’avait pas encore de voiture, et économisait justement pour obtenir de la banque un prêt consommation, afin de l’acheter. Le métro était bondé à cette heure, et Jinny n’avait pas envie de tomber sur des pervers, ou sur des élèves. De plus, il faisait bon, avec un léger vent frais. Elle se mit donc à marcher, rentrant chez elle. La jeune prof’ vivait à la lisière de la Toussaint. Ce n’était pas un endroit dangereux, mais elle préférait tout de même ne pas sortir de la nuit. Elle s’avançait donc, son cartable à la main, le long des trottoirs, quittant les grands boulevards enjoués du centre-ville, qui lui faisaient parfois un peu penser à Tokyo. Elle suivait toujours le même chemin, qui l’amenait à longer le parc. Elle avait lu un article d’un journal local, indiquant que beaucoup d’agressions avaient lieu au parc, et que, malgré la recrudescence d’individus costumés dans la ville, les jeunes femmes devaient éviter de s’aventurer dans le parc seule. Jinny avait naturellement très peur d’être agressée, et c’était aussi en partie pour ça qu’elle était paradoxalement soulagée à l’idée d’avoir une Maîtresse aussi puissante. Mélinda pouvait la protéger... Mais Maîtresse n’était pas omnisciente, et cette constatations ‘empara d’elle quand, encore une fois, elle se rapprocha d’une ruelle.

Par habitude, Jinny ne les prenait jamais, car elle avait peur des endroits isolés, et avait vu trop de films pour savoir que les ruelles sinueuses n’étaient jamais un bon raccourci. Pour autant, cette fois-ci, elle s’arrêta. Maintenant qu’elle avait une excellente vision, elle discernait une forme féminine, avec une sorte de robe, de kimono, et crut, sur le coup, à l’un de ces fantômes japonais dont ses élèves adoraient parler ensemble. Le mythe d’Hanako-san était celui qui revenait le plus fréquemment chez les Japonaises : un fantôme habitant dans les chiottes. C’était parfaitement ridicule pour les Occidentaux, mais Jinny, elle, était originaire d’Asie, même si son grand-père était un soldat américain. Elle avait beaucoup hérité de sa branche occidentale, mais restait, dans l’âme, une Japonaise, soit une femme superstitieuse.

*Qu’est-ce que c’est... ?! Une apparition ?*

Quand elle avait été mutée à Seikusu, Jinny s’était renseignée sure Internet. Seikusu était la « Roswell du 21ème siècle », pour reprendre l’expression enjouée d’un internaute enflammé qui décrivait l’endroit comme un regroupement de monstres, prenant pour preuve l’existence d’une base américaine à proximité, alors que Seikusu, stratégiquement parlant, n’était rien de plus qu’un port de pêche avec une zone industrielle partiellement désaffectée. Jinny n’eut même pas le temps de songer à filer que la forme bondit élégamment dans les airs, arrivant dans son dos, entre elle et la rue. Jinny, surprise, recula de deux pas, et crut avoir la berlue en reconnaissant la voix et le visage de Yamano-san.

« Bonjour sensei, quelle plaisir de vous voir. Je vous attendais. »

Jinny cligna des yeux, indécise. Yamano-san était l’une des élèves les plus brillantes du lycée, mais elle était souvent absente. Aujourd’hui même, elle n’était pas là, et Jinny avait supposé qu’elle était malade. Elle ne s’attendait sûrement pas à la voir débarquer devant elle en tenue traditionnelle, avec le kimono, les zoris, et la ceinture finissant en nœud papillon dans le dos. Une vraie tenue de petite geisha.

« Miyu ?! s’exclama Jinny, oubliant, sous l’effet de la surprise, l’appellation traditionnelle japonaise, qui consistait à interpeller une connaissance par son nom. Tu m’as fichu une de ces trouilles ! Tu... Tu m’attendais ? Mais... Et comment tu as réussi un saut pareil ? J’ignorais que tu étais une gymnaste... »

Jinny essayait de se calmer. Sa peur était surtout liée à la surprise... Mais aussi à autre chose, une sorte de pressentiment. La tenue de Miyu n’était pas normale. Même dans les campagnes, on ne portait ce genre de vêtements que pour des occasions exceptionnelles, jamais pour sortir.

« Qu’est-ce que tu fais dans cette tenue ? Et pourquoi tu n’étais pas en cours aujourd’hui ?! » demanda alors la senseï.

Dans sa tête, Jinny notait aussi que Miyu était entre elle et la rue...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Miyu Yamano
-

Messages: 66


Princesse vampire


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Septembre 18, 2013, 09:41:26 »

Miyu avait bien remarqué que Jinny n'était guère détendue en entrant dans cette ruelle. Cela la fit sourire tout de même. Elle se dit que sa professeur de philo serait encore mieux disposée à accepter le surnaturel. Il était vrai que dans cette ville, cela pullulait. Elle se demanda l'espace d'un instant si elle avait déjà rencontré des créatures étranges. Elle semblait l'avoir repérée, et elle semblait se décomposer.

La jeune vampire n'avait plus du tout le temps de tergiverser. Si elle attendait davantage, sa proie s'enfuirait à toutes jambes en criant. Il n'y avait aucune chance qu'elle se fasse attraper, mais elle avait faim. Elle sauta alors avec une grande habileté dans le dos de sa prof tout en douceur. On ne put à peine entendre le bruit de ses chaussures japonaises traditionnelles. Maintenant, il était assez rare de voir une jeune fille de son âge habillé ou chaussé de la sorte dans la vie de tous les jours. Pour les grandes occasions ou des fêtes ponctuelles, on revoyait ce genre de kimono revenir, mais pas comme cela. La culture américaine avait touché depuis bien longtemps maintenant le Japon, en mal si on en croyait la jeune fille.

Le regard de Jinny passait lentement sur chaque détail de sa tenue. Il était vrai que Miyu ne venait que très rarement ainsi à l'école. L'uniforme était obligatoire depuis bien longtemps maintenant, et c'était bien une des seules choses qu'elle respectât maintenant. Elle avait bien fait de la résistance à la cession d'avant voulant rester en kimono, mais cela ne passait plus.     

« Miyu ?!
S'exclama Jinny d'une manière impolie et complètement sidérée. Elle ne lui en tint pas rigueur. Ce soir, elle était grande princesse, et elle avait très faim.
 Tu m’as fichu une de ces trouilles ! Tu... Tu m’attendais ? Mais... Et comment tu as réussi un saut pareil ? J’ignorais que tu étais une gymnaste... »

"Je suis désolée sensei, je ne voulais pas vous faire peur, vraiment. Détendez-vous, je ne vous veux aucun mal, bien au contraire. Je veux vous faire un cadeau que personne ne saurait vous offrir.

Ho moi ? Une gymnaste ? pas tout à fait non, même si je pense que je pourrais bien rivaliser avec la plupart de l'école. "


Miyu voyait bien que la professeur de philosophie essayait de se calmer. Elle prenait son temps maintenant que sa proie était dans ses filets. Il restait à savoir si elle savait l'en sortir sans la blesser.

« Qu’est-ce que tu fais dans cette tenue ? Et pourquoi tu n’étais pas en cours aujourd’hui ?! »

"J'ai l'impression que cela vous intrigue beaucoup. Pourtant, je me sens très bien dans ce genre de vêtement, j'ai toujours porté cela depuis ma plus petite enfance. Cela me semble assez naturel en fin de compte. Vous n'aimez pas ?

Je suis certaine que cela vous irait à ravir pourtant. De la soie bleutée de nuit avec un ruban doré, vous seriez magnifique. Je n'aime pas trop cette "nouvelle" mode de ses vêtements américains. C'est vulgaire.
J'espère que je ne vous ais pas trop manqué. Pour tout dire, je vais à l'école pour me distraire, et je n'avais pas envie aujourd'hui. J'avais bien trop hâte de vous rencontrer en privé. La seule, timide et punit professeur à Tokyo que l'on envoie dans cet endroit infâme. Je me demande bien comment vous avez fait pour reprendre le dessus. Vous devez avoir une grande volonté ...     "


Miyu se rapprocha lentement en riant légèrement. Elle était toute guillerette, et elle savait qu'elle ne risquait rien d'une simple professeur.

"Je peux vous ouvrir des portes de mondes dont vous ignorez l'existence Jinny chan. Vous permettez que je vous appelle ainsi ? Je sens que l'on va rapidement devenir très intime toutes les deux. Imaginez alors, tout ce que je peux vous offrir. Je ne parle pas d'argent, de pouvoir ou ce genre de choses matériel, mais bien au-delà de cela. Je peux vous faire vivre tous vos rêves, tout ce que vous désirez.

J'aime beaucoup tout ce qui est beau, et je vous trouve très jolie.  "


Miyu marcha lentement alors dans une ombre entre elle et Jinny. Cependant, son regard venait de changer à cet instant. Ses yeux s'étaient recouverts d'or et brillaient d'une lueur presque animale. Elle ne semblait pas du tout agressive. Quand enfin, elle réapparut dans la lumière, on pouvait à peine distinguer deux petites canines un peu trop longues pour être normale.
 
Journalisée



RP en cours :

 1 - http://hentai.forum-rpg.net/index.php?topic=12170.0


pour toutes demandes de rp ou autres, merci de mp Asceltys



Mes personnages :



01 - Akiko / Asceltys  03 - Samantha Carter
02 - Miyu Yamano       04 - Ayane
05 - Kaoru Tashiyuki   07 - Cassandre
06 - Laraïna Rhenis    08 - Kuruda
09 - Megumi

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #4 le: Septembre 21, 2013, 02:30:39 »

« J'ai l'impression que cela vous intrigue beaucoup. Pourtant, je me sens très bien dans ce genre de vêtement, j'ai toujours porté cela depuis ma plus petite enfance. Cela me semble assez naturel en fin de compte. Vous n'aimez pas ? lui demanda-t-elle, de sa voix fluette et doucereuse.
 -  Euh, si, mais... »

La pauvre Jinny était complètement déboussolée par cette femme. Qui était-elle ? Que lui voulait-elle ? Du moins, qui était-elle vraiment ? Jinny savait que ce n’était pas une élève classique. Tous les élèves japonais étaient généralement soumis et timides face aux professeurs, car ils savaient que le système japonais était très élitiste, ce qui, en d’autres termes, revenait à dire qu’il fallait être très respectueux avec les professeurs. Miyu ne l’était pas, comme si elle se moquait de son éducation... Ce qui était d’autant plus illogique que, si elle portait des vêtements traditionnels depuis son enfance, c’est qu’elle venait depuis la campagne. Or, si ses parents avaient investi suffisamment d’argent pour l’envoyer en ville, c’était clairement pour qu’elle travaille. Jinny était assez intelligente, mine de rien, et savait donc d’emblée qu’il y avait quelque chose de faux dans cette histoire.

« Je suis certaine que cela vous irait à ravir pourtant. De la soie bleutée de nuit avec un ruban doré, vous seriez magnifique. Je n'aime pas trop cette "nouvelle" mode de ses vêtements américains. C'est vulgaire, expliquait-elle, avant de poursuivre. J'espère que je ne vous ais pas trop manqué. Pour tout dire, je vais à l'école pour me distraire, et je n'avais pas envie aujourd'hui. J'avais bien trop hâte de vous rencontrer en privé. La seule, timide et punit professeur à Tokyo que l'on envoie dans cet endroit infâme. Je me demande bien comment vous avez fait pour reprendre le dessus. Vous devez avoir une grande volonté ... »

Jinny fronça les sourcils. Elle réfléchissait vite, et comprit qu’il y avait définitivement quelque chose d’anormal avec cette femme. Elle s’était renseignée sur sa vie... Mishima restait après tout un lycée où les élèves se connaissaient, mais Jinny n’avait pas pour habitude de divulguer des éléments de sa vie privée. Comment est-ce qu’elle savait qu’elle venait de Tokyo ? Ceci dit... Maintenant que Jinny y réfléchissait, Mélinda aussi savait que Jinny venait de Tokyo, qu’elle avait été « punie »... Elle ne lui avait jamais dit comment elle l’avait su, préférant la pénétrer et l’attacher au lit pour la violer plus tranquillement. Était-il possible que Miyu soit proche de Mélinda ? Mélinda avait des amies partout, et, à bien y réfléchir, il y avait, avec Miyu, quelque chose qui lui rappelait un peu sa Maîtresse.

Elle n’avait toutefois pas une si « grande volonté » que ça, puisqu’elle était l’esclave de Mélinda. Sans elle, elle serait toujours la petite prof’ effacée, timide, recroquevillée derrière ses lunettes, et voyant le maquillage et le fait d’être belle comme un artifice occidental. Mélinda lui avait montré qu’un peu de maquillage, un petit doigté, n’était pas excessif, et la rendait beaucoup plus désirable. Depuis lors, elle avait honte de l’avouer, mais elle aimait bien que les élèves la regardent, l’observent, que les passants dans la rue, tous ces hommes d’affaires scotchés sur leurs tablettes et leurs téléphones portables, relèvent la tête en sentant son parfum, et observent son déhanché. Elle ne le dirait jamais, bien sûr, mais, pour elle, on ne se sentait vraiment femme que quand on attirait le regard des gens... Ce qui était très paradoxal, car elle savait que, du coup, elle attirerait le regard des pervers.

Le rire cristallin de Miyu la sortit de ses pensées. Muette, la professeur la vit se rapprocher. Elle lui parlait de ce qu’elle comptait lui faire, qu’elle comptait réaliser ses rêves, avant de lui sourire. Jinny sentit son cœur battre dangereusement dans sa poitrine, en voyant... En voyant des canines pointues apparaître entre ses belles lèvres ! Jinny cligna des yeux, ébahie. Le doute n’était désormais plus permis : Jinny était une vampire. Elle devait donc sûrement connaître Mélinda.

« Je... Miyu, je… Euh… Je suis très flattée que tu me trouves belle, mais... Tu... Tu restes une élève, et... Moi, moi, je suis ta professeur, alors, je... Enfin, tu vois, c’est pas... »

Elle se mordilla les lèvres, avant de se rappeler que les vampires pouvaient percevoir les battements sanguins des gens. Ceci la paniqua encore plus, et elle rougit, avant de poursuivre :

« C’est… C’est Maîtresse Mélinda qui t’envoie... ? »

Si ce n’était pas le cas, elle serait définitivement grotesque... Mais ce n’est pas non plus comme si elle connaissait énormément de vampires dans sa vie.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Miyu Yamano
-

Messages: 66


Princesse vampire


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Octobre 01, 2013, 09:55:41 »

Euh, si, mais... »

Miyu avait bien remarqué que Jinny semblait être troublée. Elle ne savait pas vraiment sur quel pied dansé. D'un côté, Miyu semblait être une génie au niveau connaissance et intelligence. Elle ne se laissait guère impressionner par n'importe qui, même si à l'école, elle était sans doute plus respectueuse et calme que ce soir. Elle savait quelque part que peu importe ce qui se passerait avec sa professeur de philosophie, les choses allaient changer. En bien ou en mal, peu importait. Le regard de cette humaine se changerait à jamais en peur ou en servitude.

Miyu ne dit rien du  tout laissant Jinny poursuivre le discours. Elle trouvait cela bien amusant cette situation. Il était difficile de se dire raisonnablement, que l'on avait en face de soit une vampire. Il y avait bien d'autres explications avant celle-là.
La jeune fille était à cent lieues de se dire que Jinny était une esclave sexuelle. Elle ne se doutait pas une seule seconde également avoir de la concurrence avec une autre vampire. Elle avait imaginé que cette frêle et timide jeune femme s'était réveillée enfin ! Que cette professeur était devenue donc une rareté intéressante.   

« Je... Miyu, je… Euh… Je suis très flattée que tu me trouves belle, mais... Tu... Tu restes une élève, et... Moi, moi, je suis ta professeur, alors, je... Enfin, tu vois, c’est pas... »

Miyu s'attendait à ce genre de réaction. Lorsqu'elle révélait sa véritable nature, soit la personne paniquait, soit elle était comme en vénération. Si la personne n'avait aucune réaction, cela pouvait dire qu'elle était un danger potentiel. Ce n'était pas du tout le cas de cette femme, elle paniquait, elle ne ferait rien de stupide. 

« C’est… C’est Maîtresse Mélinda qui t’envoie... ? »

Miyu fit à nouveau pas dans la direction de sa professeur de philosophie, quand elle disparut complètement. Ce ne fut qu'un très court instant plus tard, que Jinny put sentir quelqu'un derrière elle.
La jeune fille s'était téléportée dans son dos. Elle ne voulait aucun mal à Jinny, elle se blottit contre cette personne adulte tendrement. Elle avait comme de l'affection pour Jinny. Si elle l'avait choisi, ce n'était pas par hasard. Elle glissa lentement ses mains dans son dos en posant son visage contre son dos. Elle fut surprise de la dénomination maîtresse, mais elle n'en montra rien répondant d'une voix calme et douce.

"Maîtresse Mélinda ? Je ne connais pas du tout, qui est-ce ?  Tu n'as pas à avoir peur, je ne te ferais pas de mal. Je ne te prendrais pas de sang, si tu ne le veux pas. Et comme je te l'ai dit, je suis capable de t'offrir beaucoup de choses. Ouvre-moi ton cœur, que recherches-tu ? Que veux-tu vraiment ? Demande-toi vraiment, et si c'était possible ? Dis-toi que si tu me rejettes ce soir, tu le regretteras toute ta vie. Je ne propose ce genre de choses qu'une seule fois. "

Miyu était bien loin de penser que cette humaine faisait comme partie du bétail d'une autre vampire. En général, ce genre de personne était protégé. Elle allait sans doute l'apprendre très rapidement.
 

 


Journalisée



RP en cours :

 1 - http://hentai.forum-rpg.net/index.php?topic=12170.0


pour toutes demandes de rp ou autres, merci de mp Asceltys



Mes personnages :



01 - Akiko / Asceltys  03 - Samantha Carter
02 - Miyu Yamano       04 - Ayane
05 - Kaoru Tashiyuki   07 - Cassandre
06 - Laraïna Rhenis    08 - Kuruda
09 - Megumi

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #6 le: Octobre 03, 2013, 12:27:26 »

C’était un risque à tenter. Si Miyu ignorait qui était Mélinda, Jinny passerait pour une cinglée, ou perdrait son avantage... Mais Mélinda était le seul phénomène surnaturel qui était arrivé à Jinny, un phénomène qui, tout en l’excitant terriblement, l’effrayait tout autant. C’était une femme dangereuse, aussi envoûtante que redoutable, dégageant cette impression que Jinny éprouvait à chaque fois qu’elle voyait Maîtresse Warren : la beauté du Diable. Elle était aussi belle que meurtrière. Jinny savait que les ongles magnifiques de Mélinda avaient déjà ôté la vie à plusieurs reprises. Miyu était comme elle... Une autre vampire ? Jinny le pensait, mais il pouvait aussi s’agir d’un démon. Elle disparut sous ses yeux, avant d’apparaître dans le dos de la femme, où elle se pressa tendrement contre elle. Jinny sursauta, nerveuse, prenant conscience que Miyu avait des pouvoirs qui dépassaient son entendement... Et qu’elle était relativement fragile par rapport à elle.

« Maîtresse Mélinda ? Je ne connais pas du tout, qui est-ce ? »

Oh mince ! Jinny se mordilla les lèvres. Miyu ne devait certainement pas lui mentir. En tout cas, Jinny ne verrait pas la raison, à ce point, de lui mentir. Elle avait l’air sincère... Était-il possible que le charme de Jinny ait attiré deux vampires sur elle ? La brave femme n’osait pas y croire. Peut-être bien que, à force de rester avec Maîtresse Warren, de se faire sodomiser par elle, elle avait fini par développer une sorte de parfum, de signal qui attirait les créatures surnaturelles de la ville ? Dans tous les cas de figure, elle ne savait pas si elle devait avoir peur de cette femme, ou être excitée à l’idée de ce qu’elle lui proposait.

« Tu n'as pas à avoir peur, je ne te ferais pas de mal. Je ne te prendrais pas de sang, si tu ne le veux pas. Et comme je te l'ai dit, je suis capable de t'offrir beaucoup de choses. Ouvre-moi ton cœur, que recherches-tu ? Que veux-tu vraiment ? Demande-toi vraiment, et si c'était possible ? Dis-toi que si tu me rejettes ce soir, tu le regretteras toute ta vie. Je ne propose ce genre de choses qu'une seule fois. »

Miyu continuait à lui parler, d’une voix douce, calme. Elle était très envoûtante, et Jinny sentit sa peur disparaître progressivement. La boule dans son estomac se dénouait au profit de sensations bien plus palpables, bien plus chaudes. Elle fermait les yeux en respirant lentement, reprenant son souffle. Jinny déglutit, et se retira alors de la prise de son « élève », qui ne serrait pas très fort. Elle se retourna pour la dévisager. Miyu la laisserait très certainement partir sir Jinny le voulait. C’est très certainement ce qu’elle aurait fait si elle n’avait pas rencontré Maîtresse Warren. Depuis lors, Jinny avait admis qu’il existait des forces surnaturelles, mais qu’elles n’étaient pas forcément maléfiques, et ne cherchaient pas forcément, comme dans les romans de Dean Koontz, à avaler votre âme en répandant le chaos autour de soi.

Jinny restait donc face à Miyu, sans savoir quoi dire. Elle lui avait dit qu’elle pouvait lui offrir quantité de choses... Mais à quoi faisait-elle allusion ?

« Je... Je n’ai pas peur, non..., réussit-elle finalement à répondre. Mais... Que me proposes-tu, exactement ? »

Jinny était nerveuse, oui... Mais qui ne le serait pas face à une telle situation ? Elle ignorait ce que cette femme lui voulait, mais elle savait, elle pressentait, que ce serait bon... Bon, et aussi dangereux que pouvait l’être sa romance avec Maîtresse Warren. Elle se demandait d’ailleurs où était cette dernière... Si elle veillait vraiment sur elle, comme elle se plaisait à le dire, elle ne devrait pas tarder à intervenir, non ?

*Soit elle m’a menti, soit elle sent que je ne risque rien, et ne souhaite donc pas intervenir...*

Cette ville était en tout cas vraiment curieuse. C’était bien la première fois que Jinny tombait dans un lycée où les élèves dominaient totalement leurs profs.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Miyu Yamano
-

Messages: 66


Princesse vampire


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Octobre 07, 2013, 04:11:46 »

Miyu apprécia la réaction suite à sa téléportation. Elle voulait être crainte et prise au sérieux. elle n'était pas ici pour jouer à et si elle s'était une vampire ? Elle était capable du pire, mais aussi du meilleur. Sa vie entière était disposée au service des humains. Après tout, elle exterminait un bon nombre de démons, vampires et autres créatures surnaturelles, que les humains refusaient de voir. Pourtant, certaines de ces créatures existaient depuis bien avant l'apparition des humains. C'était comme si depuis l'invasion des Américains dans son île, les Japonais avaient perdu la capacité au mysticisme. Elle ne s'était pas impliquée dans la guerre des humains dans les années quarante. Elle avait considéré que cela ne la regardait pas, et aussi qu'elle n'avait pas le droit de toucher à un humain.   

La jeune vampire trouva cela assez étrange d'appeler quelqu'un maîtresse. Il s'agissait par conséquent d'une femme, quelqu'un d'important pour cette professeur de philosophie. Peut-être après les cours, était-elle au service de quelqu'un ? Ce serait une étrange vie, mais après tout, le changement d'agissement de Jinny l'avait surprise. Précédemment, elle la trouvait fade et sans intérêt comme bon nombre de Japonais. Cependant, maintenant c'était différent. 


Miyu regarda alors Jinny se défaire de sa tendre embrassade. Elle voulait aussi lui laisser de la marge, qu'elle ne se sente pas comme en prison. Elles étaient en quelque sorte en train de passer un contrat toutes les deux. Elle ne voulait pas la contraindre à quoi que ce soit. Elle sourit doucement en croisant les bras dans son dos avec un petit rire. Elle plissa les yeux en reculant de deux pas. Cela ne voulait pas dire grand-chose, car elle avait une vitesse bien plus supérieure qu'une humaine, sans compter sa téléportation, mais c'était par principe.


« Je... Je n’ai pas peur, non..., réussit-elle finalement à répondre. Mais... Que me proposes-tu, exactement ? »

"Je pourrais te proposer de revivre une partie de ta vie, si la tienne était horrible, mais je ne pense pas que ce soit le cas. Je pourrais t'aider à réaliser un rêve, voir des mondes que tu ne pourrais pas voir sans moi. Les mondes de la féerie existent tu sais ? Comme dans les contes, il y a aussi des loups et des petits chaperons rouges. Le monde est bien plus complexe que tu ne pourras jamais l'imaginer.

Si tu as des ennuis, je pourrais t'aider également, mais sache que je ne fais pas de mal aux humains. Alors inutile de me demander de tuer ton pire ennemi. Je ne te transformerais pas en vampire, tu n'aimerais pas cette vie. Tout ce que je te demande, c'est de m'offrir de ton sang. Ce n'est pas grand-chose. Tu sais, même si je suis une vampire assez spéciale, je ne peux pas vivre sans sang.  "



Journalisée



RP en cours :

 1 - http://hentai.forum-rpg.net/index.php?topic=12170.0


pour toutes demandes de rp ou autres, merci de mp Asceltys



Mes personnages :



01 - Akiko / Asceltys  03 - Samantha Carter
02 - Miyu Yamano       04 - Ayane
05 - Kaoru Tashiyuki   07 - Cassandre
06 - Laraïna Rhenis    08 - Kuruda
09 - Megumi

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #8 le: Octobre 08, 2013, 01:48:41 »

Cette situation ne lui disait rien qui vaille. Jinny n’avait rien de la courageuse humaine, de l’héroïne intrépide et déterminée, comme on pouvait parfois s’imaginer les professeurs. Miyu ne semblait pas agressive, mais Jinny savait que tout ceci pouvait n’être qu’un masque. C’était une vampire, ce que sa demande confirma. Elle lui offrait moult promesses, en échange d’un peu de sang.

« Si tu as des ennuis, je pourrais t'aider également, mais sache que je ne fais pas de mal aux humains. Alors inutile de me demander de tuer ton pire ennemi. Je ne te transformerais pas en vampire, tu n'aimerais pas cette vie. Tout ce que je te demande, c'est de m'offrir de ton sang. Ce n'est pas grand-chose. Tu sais, même si je suis une vampire assez spéciale, je ne peux pas vivre sans sang. »

Jinny ne savait pas quoi dire. Elle clignait des yeux, indécise.

« Tu... Mon sang ? »

Mélinda l’avait déjà mordu, et elle savait que ceci ne signifiait pas qu’elle allait mourir. À vrai dire, se faire sucer le sang l’avait étrangement excité, la faisant planer. C’était comme une sorte d’intense suçon, et, tandis que Mélinda la suçait, les mains de Jinny s’étaient déplacées d’elles-mêmes pour caresser le torse de Mélinda... Même maintenant, elle ne se rappelait pas comment ses mains avaient fini par atterrir sur les belles fesses de Mélinda. C’était ce geste qui avait décidé Mélinda à la prendre, à lui faire l’amour, et à la sodomiser comme une chienne... Ce souvenir restait encore particulièrement vivace dans l’esprit de Jinny, et provoqua un petit fourmillement, une légère démangeaison, à hauteur de son bas-ventre. Elle ne savait pas quoi dire, lorsqu’une voix résonna dans le dos de Jinny.

« Le sang de cette humaine m’appartient déjà. »

Jinny sursauta. Cette voix... Mélinda ! Mais comment... ? Comment avait-elle bien pu savoir ? Mélinda était à l’entrée de la ruelle, dans le dos de Miyu. Un sourire éclairait ses belles lèvres, et Jinny, en sentant son cœur tambouriner dans sa poitrine, posa sa main sur sa poitrine, à l’emplacement de son cœur. Elle avait presque des sueurs froides.

*Ainsi donc, Miyu n’est pas proche de Mélinda ? Je n’y comprends plus rien...*

Mélinda s’avançait lentement. Elle n’avait pas sa tenue de lycéenne, mais sa longue robe dorée avec des motifs verts, et un soutien-gorge plongeant à hauteur du ventre, formant une ligne qui découvrait sa peau pâle. C’était une robe extrêmement simple et complexe à la fois, qui avait du lui coûter une fortune.

« Depuis plusieurs semaines, s’expliqua Mélinda, j’ai senti la présence d’une vampire au sein du lycée... Je la cherchais, je la traquais... Et je crois l’avoir trouvé. »

Elle parlait sur un ton mielleux, et croisa lentement ses bras.

« Je suis Mélinda Warren, et Jinny est mon esclave. Si tu veux goûter à son sang, il te faudra passer par moi, Miyu Yamano. Comme tu dois sans doute le sentir, je suis comme toi... Une vampire. »

Elle esquissa un léger sourire, révélant ses belles dents cristallines.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Miyu Yamano
-

Messages: 66


Princesse vampire


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Octobre 08, 2013, 12:46:49 »

Jinny semblait troubler de ce que Miyu venait de lui dire. Elle le comprenait fort bien, peut-être avait-elle agi trop vite ? Aurait dû-t-elle la préparer davantage à cette rencontre ? Elle sentait que sa professeur de philosophie lui échappait petit à petit.

« Tu... Mon sang ? »

La jeune vampire était sur le point de lui dire qu'elle pouvait réfléchir, que ce n'était pas si pressé que cela, lorsqu'une voix venant de nul part s'exprima.

« Le sang de cette humaine m’appartient déjà. »

Cette voix était à peine à l'entrée de la ruelle, que ses sens la prévenaient. C'était bien une vampire, cette odeur particulière, cette absence de battement de cœur, cette absence de respiration. C'était caractéristique, ainsi donc, Jinny appartenait à une créature surnaturelle, et à une des pires qui soient. Peut-être que Miyu détestait finalement son sort, elle n'avait rien demandé. Elle était née ainsi, une vampire. Elle avait besoin de sang pour vivre, et elle avait mis beaucoup de temps à l'accepter. À force d'accidents contre de bonnes amies, elle s'était décidée à se nourrir régulièrement.   

Miyu qui était joueuse, souriante, rieuse tout à sa chasse devint très rapidement très sérieuse. Elle était encore de dos à Mélinda et face à Jinny, qui n'avait plus tellement d'importance pour le moment. Elle avait un visage ferme, dur. En quelques secondes, elle était redevenue la gardienne de cette terre.

Si cette vampire ne l'avait pas attaqué directement dans le dos, c'était pour une bonne raison. Soit elle pensait qu'elle avait vraiment ses chances contre Miyu, soit elle voulait autre chose. La plupart des vampires qu'elle avait croisés n'étaient que des morts de soif stupide, haineux et heureux de leurs nouvelles puissances. Elle n'avait eu aucune pitié et aucun remord à les exterminer. Mais cette vampire n'était pas comme cela, elle avait dépassé ce stade depuis quelque temps. Cela voulait dire qu'elle était ancienne, et donc puissante. 

Miyu se décida à se retourner lentement face à Mélinda faisant signe à Jinny de se reculer. Elle ne voulait certainement pas la voir impliquer si un combat devait commencer entre elles. La jeune vampire put voire que cette vampire également aimait poter des vêtements bien particuliers. C'était une nouvelle preuve qu'elle était âgée, mais peu lui importait, les vampires étaient une plaie pour cette planète.   

« Depuis plusieurs semaines, s’expliqua Mélinda, j’ai senti la présence d’une vampire au sein du lycée... Je la cherchais, je la traquais... Et je crois l’avoir trouvé. »

Miyu plissa les yeux en entendant qu'elle avait été repérée, alors qu'elle ne s'était rendu compte de rien. Elle se maudit elle-même, se disant qu'elle devait faire plus attention que cela. Peut-être son manque de sang qui la rendait moins efficace. Elle ne dit rien, elle écouta parler cette vampire.

« Je suis Mélinda Warren, et Jinny est mon esclave. Si tu veux goûter à son sang, il te faudra passer par moi, Miyu Yamano. Comme tu dois sans doute le sentir, je suis comme toi... Une vampire. »

Mélinda, elle se présenta alors poliment en croisant les bras. Elle pensait alors vraiment avoir ses chances pour agir ainsi, mais que voulait-elle à la fin. Soudainement, l'envie de mordre Jinny lui passa bien vite. Elle était la chose d'une vampire, elle était assez déçue. Cela perdait son charme et le goût de la chasse.

"Tu dois faire erreur, je ne suis pas du tout comme toi. C'est sans doute la première fois que tu rencontres quelqu'un comme moi, mais je me considère pas du tout comme toi vampire. Que veux-tu donc ? Seulement protéger ton calice ?" Répondit-elle alors très agressive.

Elle était une vampire assez particulière vu qu'elle respirait, son cœur battait, son corps légèrement chaud. Elle avait hésité à l'attaquer avec sa magie spirituelle du feu, mais elle sentait que cette vampire n'était pas si simple que cela. Elle voulait savoir ce que tout cela rimait. 
 
Journalisée



RP en cours :

 1 - http://hentai.forum-rpg.net/index.php?topic=12170.0


pour toutes demandes de rp ou autres, merci de mp Asceltys



Mes personnages :



01 - Akiko / Asceltys  03 - Samantha Carter
02 - Miyu Yamano       04 - Ayane
05 - Kaoru Tashiyuki   07 - Cassandre
06 - Laraïna Rhenis    08 - Kuruda
09 - Megumi

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #10 le: Octobre 09, 2013, 12:38:24 »

« Tu dois faire erreur, je ne suis pas du tout comme toi. C'est sans doute la première fois que tu rencontres quelqu'un comme moi, mais je me considère pas du tout comme toi vampire. Que veux-tu donc ? Seulement protéger ton calice ? »

Un sourire amusé éclaira les lèvres de Mélinda, qui décroisa les bras en se rapprochant. Jinny n’avait rien, alors que, vu l’état de son sang, Miyu aurait eu tout à fait le temps de lui prendre le sang si elle l’avait voulu. Mélinda avait traîné, mais elle n’était pas encore douée du don d’omniscience. Elle avait fait aussi vite qu’elle le pouvait pour rejoindre Jinny. Une vampire... Et ce n’était pas n’importe quelle vampire. Le sang de cette fille témoignait de sa pureté... Elle était une Pure-Sang, ce qui était extrêmement rare, compte tenu de la stérilité particulièrement forte régnant chez les vampires. Mélinda l’identifia immédiatement : Miyu Yamano, une élève timide et discrète du lycée. La vampire que Mélinda avait perçu il y a quelques semaines, et qu’elle traquait.

Elles étaient maintenant face-à-face, se regardant silencieusement. On aurait pu croire deux fauves prêtes à s’entredévorer. Mélinda observait Miyu en étant légèrement intriguée, interprétant ce qu’elle avait dit pour deviner ce à quoi elle pensait. Son ton était agressif, vindicatif, comme si elle était déçue de voir que Jinny était déjà la propriété de quelqu’un. Voulait-elle en faire son esclave ? Le plus étonnant était sa seconde phrase : elle ne se considérait pas comme elle, et avait rajouté le terme « vampire », comme pour préciser ce qu’elle pensait. Était-elle en train de dire qu’elle ne se considérait pas comme une vampire ? D’un certain point de vue, il y avait du vrai : Miyu était une Sang-Pure là où Mélinda était une transmuée, une race inférieure transformée en vampire. Partant de ce simple constat, il y avait entre elles une différence... Mais, en réalité, Miyu était encore plus vampire que ne l’était Mélinda.

Elle sourit donc, et s’avança un peu, guère inquiète.

« Protéger Jinny, oui... Mais pas uniquement. »

Jinny restait silencieuse derrière elles, visiblement paniquée. Elle avait croisé les bras en serrant sa main en poing devant sa bouche, clignant des yeux en les observant, inquiète, nerveuse. Elle s’attendait probablement à ce que les deux vampires se sautent dessus pour s’entretuer, mais ce n’était pas du tout l’intention de Mélinda.

« Je ne suis pas venue me battre contre toi, Miyu... Nous sommes des vampires, pas des coqs de basse-cour. Je voulais juste... Me renseigner sur toi. »

Elle se retourna alors vers Jinny. Cette dernière l’observa silencieusement, et Mélinda lui demanda d’ôter son col roulé.

« Bien, Maîtresse... »

Elle avait répondu instinctivement, sur un ton de soumis, et enleva son col roulé. On pouvait voir deux petits trous le long de sa nuque. Mélinda lui avait dit que les trous cicatriseraient d’ici quelques jours, mais ils étaient bien visibles.

« Tu l’aurais vu tôt ou tard, Miyu. Ma belle Jinny a été marquée par mes dents... Et son sang est délicieux. Tu veux y goûter ? Je te l’offre... En guise de bonne foi. »

Nouveau sourire délicieux sur les lèvres. Un vrai petit ange.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Miyu Yamano
-

Messages: 66


Princesse vampire


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Octobre 09, 2013, 03:45:55 »

Cette vampire semblait bien trop détendue pour que cela soit normale. Miyu n'arrivait pas à comprendre, et elle n'aimait pas. Ce n'était pas dans ses habitudes que de s'attaquer à une proie dangereuse sans tout savoir. Cette Mélinda ne semblait guère être informée sur elle vue ces réactions. Elle pourrait lui réserver quelques petites surprises au cas où. La gardienne était une chasseresse, mais si elle ne voulait pas combattre, rien de plus facile. Cette adolescente en apparence lui avait dit alors qu'elle la cherchait. Voulait-elle seulement savoir qui était sur son territoire ? Du moins, ce qu'elle prenait comme pour son territoire.

Miyu ne s'était jamais préoccupé de ce que disaient les vampires sur les pur-sang. Elle était bien consciente que les vampires s'entretuaient, se buvaient le sang entre eux en pensant devenir plus fort. Cependant, il était impossible de gagner cette pureté de sang. C'était de naissance voilà tout. Elle savait fort bien qu'elle disposait de capacités bien supérieures aux vampires de bas étage.

La jeune vampire voulait se montrer forte, supérieure, sans peur devant une ennemie. Elle devait avoir l'ascendant sur sa proie, sinon comment savoir qui chassait qui ? Elle voulait en savoir davantage avant d'essayer de la carboniser avec sa magie. Si elle craignait le feu autant qu'un être vivant, pour les vampires, c'était une des armes les plus dévastatrices.     

Miyu plissa les yeux lorsque Mélinda se risqua à se rapprocher. Elle ne bougea pas d'un iota comme si elle était capable de tout calculer. Quelque chose l'intriguait chez cette fille.

« Protéger Jinny, oui... Mais pas uniquement. »

"Et quoi d'autre ? Me rencontrer ? Visiblement tu ne savais pas que j'étais quelque peu spéciale. Alors pourquoi ? "

Miyu entendait le cœur de Jinny battre très rapidement, elle était totalement paniquée. Elle n'aimait pas cette situation. Cette humaine était la chose de cette vampire, rien de bon ne pouvait d'ailleurs en venir. Quand on faisait un pacte avec le diable, c'était rarement un bon marché. Elle tenta de garder une certaine concentration, le corps légèrement tendu, afin d'être capable de générer très rapidement sa magie. Elle se devait de protéger Jinny même contre son gré.

« Je ne suis pas venue me battre contre toi, Miyu... Nous sommes des vampires, pas des coqs de basse-cour. Je voulais juste... Me renseigner sur toi. »

Miyu savait fort bien qu'il ne fallait surtout pas juger sur les apparences. Ce n'était pas par ce que toutes deux paraissaient jeunes et frêles, que c'était le cas. On pouvait considérer que Miyu était le côté mystique du vampire, quand la plupart n'étaient que des barbares stupides. Elle se demanda quelle capacité cette vampire avait développée. Chaque personne se spécialisait d'une manière ou d'une autre, et les vampires qui survivaient, surtout les transformés, avaient donc subi la sélection naturelle.

"Tu veux en savoir plus sur moi ? Je comprends, oui. Je vais te parler de moi alors. Peut-être as-tu déjà entendu parler de moi ou de ma lignée. Je suis une des gardiennes de la terre. J'ai pour rôle de renvoyer toutes les créatures mystiques dans leur monde, excepter une. Pour cette dernière, je fais une exception. Je les extermine sans aucune hésitation, ce sont les vampires. Des êtres qui ont perdu leurs âmes par la faute d'une bête avide de sang. Ce ne sont plus des humains, la plupart ne sont que des barbares. Ils donnent une fausse et une mauvaise image de ma race.

C'est une évidence que je n'ai rien à voir avec vous. Vous n'êtes qu'une dégénérescence, une erreur de la nature qui se multiplie dans les ombres. Les humains ont le droit de pouvoir vivre tranquillement, sans être surnaturelle autour d'eux. "


Miyu observa alors Jinny découvrir son cou sous l'ordre silencieux de Mélinda. Elle soupira de voir la morsure de vampire bien visible. C'était sans doute une des grandes différences entre elles. Jamais, elle ne laisserait une trace aussi laide sur quelqu'un qu'elle trouverait belle.

« Tu l’aurais vu tôt ou tard, Miyu. Ma belle Jinny a été marquée par mes dents... Et son sang est délicieux. Tu veux y goûter ? Je te l’offre... En guise de bonne foi. »

Miyu se rapprocha lentement de Jinny, cette femme qu'elle voulait son sang il y a peu. Ses yeux brillaient d'une lueur dorée, plongés dans ceux de Mélinda. Elle glissa lentement ses mains sur les épaules de Jinny pour qu'elle se baisse. Docile comme elle était, elle ne douta pas qu'elle ne résisterait pas.

La jeune vampire passa alors avec une grande vitesse dans le dos de Jinny pour bien voir Mélinda dans les yeux. De par sa propre expérience, Mélinda devait avoir vécue à plusieurs reprises cette faim animale pour le sang. Elle comptait bien manipuler Miyu de cette façon. C'était facilement visible que l'adolescente était en manque. Elle posa alors sa joue contre le cou en fixant Mélinda du regard. Elle entendait le cœur battre fortement maintenant. Elle pouvait même deviner le sang coulé dans l'artère. Elle sentait divinement bon.

  "Je vais t'apprendre quelque chose vampire, je ne suis plus une enfant comme toi. Cela fait bien longtemps maintenant que la bête ne dirige plus mes actes. Je choisis qui et quand je veux me nourrir. Je ne prends jamais de force le sang, et cette pauvre professeur de philosophie n'est guère libre de ses actes. "

Miyu rapprocha lentement ses lèvres de ce cou délicat. Jinny pouvait alors sentir son souffle contre sa peau, alors que l'adolescente ouvrait sa bouche. Contre toute attente, elle passa très lentement sa langue contre la blessure vampirique, qui se referma quasi instantanément. Elle tourna alors son regard dans celui de Mélinda. Elle chuchota alors à Jinny qu'elle devrait partir, que ce n'était plus sa place. Puis elle se redressa pour une autre leçon.

"Sans doute que les vampires comme toi ne peuvent pas faire cela, ou peut-être que vous vous en fichez. Quoi qu'il en soit, c'est la moindre des choses. Ta curiosité est-elle satisfaite ? "

Miyu ne venait pas de lui montrer quelque chose d'extraordinaire. C'était assez basique selon elle. Les prochaines réactions de Mélinda allaient lui en apprendre beaucoup.
 
   
Journalisée



RP en cours :

 1 - http://hentai.forum-rpg.net/index.php?topic=12170.0


pour toutes demandes de rp ou autres, merci de mp Asceltys



Mes personnages :



01 - Akiko / Asceltys  03 - Samantha Carter
02 - Miyu Yamano       04 - Ayane
05 - Kaoru Tashiyuki   07 - Cassandre
06 - Laraïna Rhenis    08 - Kuruda
09 - Megumi

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #12 le: Octobre 10, 2013, 12:43:37 »

Le petit laïus de Miyu ne l’intéressait pas. Une vampire qui chassait d’autres vampires ? Mélinda trouvait cela affreux, mais elle savait que les puissants clans de vampires sur Terra se faisaient fréquemment la guerre entre eux, comme de puissantes familles d’aristocrates. Mélinda ne chassait pas les siens, car ce n’était pas dans sa philosophie. Elle voyait les autres espèces, à quelques exceptions près, comme des races inférieures, qui devaient être soumises. Les vampires étaient des êtres supérieurs, des êtres nés pour la domination. Elle ne pouvait pas se prendre à une consœur, surtout une femme de sang-pur. Quant à son histoire de « gardienne de la Terre »... Ça lui semblait tellement cliché et absurde qu’elle voyait ça, si ce n’est comme un mensonge, comme l’affirmation de l’ego de cette femme. Considérer que les vampires représentaient la plus grande menace sur Terre était complètement absurde. La principale menace de la Terre restait les Terriens, et c’était bien pour ça qu’il fallait des individus forts et charismatiques pour les gouverner, pour restreindre leurs pulsions autodestructrices. Mélinda n’était donc pas choquée par le discours de Miyu, qu’elle interprétait simplement comme une manière pour elle de conserver la face.

Miyu s’avança lentement vers Jinny, observant les morsures de Mélinda. Cette dernière s’humecta les lèvres, espérant que Miyu allait la boire sous ses yeux. Elle la vit se glisser dans son dos, rapprochant lentement, sensuellement, ses lèvres de son cou. Le cœur de Jinny s’emballait, mais ce n’était pas sous l’effet de la peur, mais d’un plaisir vif qui était en train de bouillonner en elle. Elle allait se faire mordre, boire son sang, et Mélinda savait que la prof’ adorait ça, même si elle se refusait à l’admettre à haute voix. Le sourire de Mélinda se poursuivit quand elle vit la langue de Miyu lécher les deux petits trous de Jinny... Avant de disparaître quand la plaie, comme par enchantement, disparut.

« Sans doute que les vampires comme toi ne peuvent pas faire cela, ou peut-être que vous vous en fichez. Quoi qu'il en soit, c'est la moindre des choses. Ta curiosité est-elle satisfaite ? »

Mélinda ne dit rien, en soupirant. Miyu avait ordonné à Jinny de partir, mais la senseï ne répondait qu’à sa Maîtresse, et restait donc silencieuse. La vampire s’avança lentement, faisant onduler sa belle robe le long de ses jambes magnifiques, les rejoignant sans aucune hésitation. Elle n’avait pas peur. Elle sentait que cette vampire était ancienne et particulièrement puissante. Sa présence l’enivrait, l’excitait, et, pour une obscure raison, Miyu se méfiait d’elle. Mélinda pouvait le sentir. Qu’avait-elle donc de si horrible ? N’était-elle pourtant pas admirable et ravissante, avec sa belle petite bouille ?

« Libre de ses actes... Je ne connais aucun humain qui ne le soit réellement... Ils sont tous esclaves d’eux-mêmes, ou esclaves d’une société qui ne voit en eux que des produits de consommation, des objets aseptisés et conformes au moule dont ils sont issus. »

Tout en parlant, elle s’était très bien rapprochée, et se trouvait de l’autre côté de Jinny, caressant les hanches de cette dernière, en lui souriant. Elle était par conséquent proche de Miyu.

« L’humanité n’est pas une espèce libre... Si tu la connaissais aussi bien que ce que tu prétends, tu le saurais. Les Dieux les ont conçus pour servir, et, même s’ils se sont débarrassés d’eux, ce n’est que dans la servitude qu’ils s’épanouissent pleinement. Libre, au sens où tu l’entends, Jinny était une pauvre prof’ coincée qui allait finir vieille fille, et aurait probablement fait une dépression. En me rencontrant, elle a eu la chance d’avoir une nouvelle vie, de réellement s’affirmer, de se libérer. Elle est mon esclave, mais elle est heureuse... Qui donc es-tu pour refuser le bonheur à ceux qui l’ont, Miyu, hum ? N’est-ce pas, que tu es heureuse, ma belle ?
 -  O-Oui, Maîtresse… » répondit l’intéressée en soupirant.

Mélinda sourit donc, s’humectant les lèvres.

« Tu as envie de son sang, Miyu... Ce n’est pas une question de lutte contre la Bête, ou je ne sais quelle connerie ésotérique. C’est dans nos gènes, tout simplement. Le sang, son appel... Comme pour manger, c’est la même chose. Tu peux mentir à toi-même, Miyu, mais pas à moi... Et, puisque tu ne veux pas du sang de ma belle Jinny... »

Mélinda exhiba fièrement ses dents, une lueur amusée dans les yeux, et posa ses mains sur les épaules de Jinny. Instinctivement, cette dernière l’aida à se soulever, et Mélinda enfonça ses canines sur l’autre côté de son cou. Un gémissement de plaisir s’échappa des lèvres de Jinny, qui fit descendre ses mains pour caresser les fesses de la vampire, les palpant tendrement.

« Hoooo, Maîtresse, hummmm… »

Mélinda avait planté ses canines, et suçait son sang, levant ses yeux pour croiser le regard de Miyu. Cette dernière pouvait également mordre Jinny. Mélinda n’était pas dupe, elle savait que ça la tentait. On pouvait entendre les bruits de succion au milieu des gémissements et des soupirs de Jinny, qui était en train de mouiller, son sang se concentrant furieusement à hauteur de son sexe. Elle était excitée. Comment douter, dès lors, qu’elle soit une esclave servile et malheureuse ?
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Miyu Yamano
-

Messages: 66


Princesse vampire


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Octobre 12, 2013, 03:32:04 »

Miyu fronça les sourcils lorsque Mélinda sortit son petit discourt sur l'humain, la servitude et que cette pauvre Jinny était bien ainsi. Cela ne la convint absolument pas. Cette pauvre humaine n'avait plus le choix, complètement manipulée par cette vampire. Elle ne comprenait pas d'ailleurs à quoi elle voulait en venir ce soir. 

"Je ne suis pas cliente de ce genre de choses. Tout ce que je vois, c'est une humaine faible que tu manipules comme tu l'entends. Tu l'utilises et ça t'arrange bien. Tu en as le pouvoir, la possibilité, alors tu le fais car tu as la force. Il est vrai que l'on peut penser que nous sommes assez proches. Je peux faire des choses que les humains ne pourront jamais, mais contrairement à toi, je suis en vie. Toi depuis cette morsure, tu n'es qu'une morte animée par une sombre énergie. Cela a dû être horrible vu ton âge ce soir-là. Une pauvre petite fille comme toi transformée en monstre.   "

« Tu as envie de son sang, Miyu... Ce n’est pas une question de lutte contre la Bête, ou je ne sais quelle connerie ésotérique. C’est dans nos gènes, tout simplement. Le sang, son appel... Comme pour manger, c’est la même chose. Tu peux mentir à toi-même, Miyu, mais pas à moi... Et, puisque tu ne veux pas du sang de ma belle Jinny... »

"Nous sommes différentes, je n'ai pas d'envie de boire du sang, seulement une nécessité ! Si je ne bois pas, et bien je mourrais simplement par manque de force. Je ne deviendrai pas à moitié folle à chaque goutte de sang ! "

Miyu était de plus en plus faible par manque de sang. Elle commença elle-même à se demander si elle serait capable de se battre. Elle n'avait pas bu de sang depuis longtemps, et elle se refusait de boire sur une proie. Elle était très pâle comme quelqu'un de malade. La tête lui tournait légèrement. Elle ferma les yeux lorsqu'elle entendit Jinny gémir à la morsure. Elle savait que le baiser du vampire était jouissif pour les humains, quelle ironie.

La vampire se retourna comme pour partir, mais elle trébucha, incapable de soulever le pied assez haut pour marcher. L'odeur de sang lui tournait la tête tellement, elle était en manque. C'était une question de principe, elle ne pouvait pas. Elle posa sa main sur la palissade en bois à côté pour se maintenir debout.

Miyu n'était pas décidée à partir toute seule. Elle se disait que si elle s'évanouissait là, cette vampire la tuerait certainement, comme tous les autres vampires qu'elle avait pu croiser. Elle lui tournait le dos, elle créa une flamme dans sa main avec les dernières forces qu'elle avait. C'était de la magie pure et destructrice, le feu, un des ennemis naturels du vampire. Et pourtant, il semblait comme l'écouter au creux de sa main.

La Dhampire se retourna pour lancer ses flammes contre son ennemi tout désigné, mais elle tomba à genoux sur le sol, perdant sa concentration. Elle commençait à voir trouble, sa vision semblait comme tanguée dans tous les sens.

"Maudit sois-tu ! "

Miyu s'évanouit alors dans la ruelle épuisée. Selon elle, jamais elle ne se réveillerait. C'était ainsi qu'elle allait finir sa vie de gardienne, quelle cruelle ironie.
Journalisée



RP en cours :

 1 - http://hentai.forum-rpg.net/index.php?topic=12170.0


pour toutes demandes de rp ou autres, merci de mp Asceltys



Mes personnages :



01 - Akiko / Asceltys  03 - Samantha Carter
02 - Miyu Yamano       04 - Ayane
05 - Kaoru Tashiyuki   07 - Cassandre
06 - Laraïna Rhenis    08 - Kuruda
09 - Megumi

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3158



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #14 le: Octobre 13, 2013, 01:23:16 »

*PLOC ! PLOC !*

Les gouttes de sang s’échappaient lentement du poignet ouvert de Mélinda, tombant sur le nez et les lèvres de Miyu, comme pour la réveiller. La vampire était aussi pâle qu’une bouteille de lait, bien trop pâle, même pour un vampire. Mélinda était assise sur un fauteuil, à côté d’un lit confortable où, dans son beau kimono, Miyu trônait, telle une Princesse. Le sang allait la réveiller, et Mélinda s’était entaillée avec l’une de ses griffes. Son sang glissait le long de son poignet, pour tomber sur les lèvres de la vampire. Mélinda sentait qu’elle n’était pas comme les autres... Elle aurait pu la laisser morte dans la ruelle, après avoir fait l’amour avec Jinny. Cette dernière avait essayé de balancer une boule de feu, mais il n’y avait eu que quelques flammèches, et ça n’avait nullement empêché Mélinda de sortir son sexe masculin pour la pénétrer sur le sol, jouissant au bout de quelques minutes.

Une voiture était ensuite venue la chercher, elle et Miyu, tandis que Jinny était rentrée chez elle. Le sang manquait dans le corps de Miyu, et sa tentative d’attaquer Mélinda l’avait définitivement épuisé, annihilant ses ultimes forces. Elle allait mourir, tout simplement. Mélinda aurait tout à fait pu la laisser mourir, si elle avait été aussi cruelle et inhumaine que ce que Miyu pensait. Elle ne pouvait pas en faire une esclave, mais, à vrai dire, Mélinda connaissait assez peu de vampires autour d’elle. Il était donc important qu’elle soigne cette dernière. Elle était précieuse, et, en devenant son amie, elle pourrait absorber son sang, qui devait être délicieux, puisqu’il émanait d’une vampire au sang pur.

Bran était dans la chambre, bras croisés dans un coin. Il protégeait sa sœur, car, contrairement à elle, Bran était un vampire guerrier, que Mélinda avait entraîné pendant des années pour en faire son frère aîné protecteur, son garde du corps personnel. Il observait silencieusement la femme allongée, sans rien dire, prêt à la tuer si jamais elle menaçait d’attenter à la vie de sa petite sœur.

« Vous pensez qu’elle va bien, Maîtresse ? »

La voix fluette et légèrement autoritaire venait d’une autre esclave de Mélinda, une lycéenne s’appelant Ukiko. Contrairement à quantité d’autres esclaves, Ukiko n’était pas une esclave soumise, mais une dominante, une femme qui aimait battre ses copines, et qui avait trouvé chez Mélinda l’occasion de s’affirmer. Ukiko était en sous-vêtements noirs en latex, avec ses collants de lycéenne, et des gants noirs assez longs en latex. Mélinda l’avait amené avec elle pour l’aider à faire comprendre à Miyu que ses esclaves n’étaient pas écrasés par elle, qu’elles étaient libres.

Miyu remuait dans le lit, le sang la réveillant lentement.

« Oh, elle va se réveiller sous peu... L’appel du sang est irrésistible pour les vampires... Elle n’a pas bu depuis longtemps, bien trop longtemps... »

Mélinda ne s’était pas entaillée énormément, et elle avait préparé un verre de sang sur la table de chevet. Le sang en question était assez bon : c’était du sang de neko. Le sang des Terranides était généralement très bon. Les gouttes de sang continuaient à tomber sur son nez et ses lèvres.

« Allez, la belle aux bois dormants, il est temps de se réveiller... Debout, debout... Bois ce sang divin que je t’offre... Plutôt appétissant, pour le sang d’une morte, non ? C’est un sang qui m’a l’air bien vivant, ma jolie... »

Ukiko se mit à sourire. Elle était assise sur un autre fauteuil, jambes croisées.

« J’ai du mal à croire que Miyu soit une vampire, elle est plutôt du genre discrète... »

Comme quoi, les apparences étaient parfois bien trompeuses.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags: yuri  futanari  
Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox