Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

A day darker than black [Vlad]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Itami no Kyô

Dieu

  • -
  • Messages: 2820
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Entité chaotique mi-Dieu, mi-chieur, mi-playboy. Ça fait beaucoup de moitiés, c'est parce qu'il est très grand.

A day darker than black [Vlad]

mercredi 22 août 2012, 22:59:41

Enfin, il l'avait trouvé...

Le ciel était bleu-gris. L'humidité rendait l'air lourd, et des nuages noirs au loin annonçaient la venue d'un orage. Le vent hurlant venait souffler dans les feuilles rouges des arbres, qui tombaient sur le sol comme à chaque automne. Insensible au cycle perpétuel des saisons, de la mort et du renouveau, Kyô se tenait là, au beau milieu du chemin, allumant avec difficulté une cigarette en protégeant son briquet du souffle d'air froid, en cherchant à qui donc il avait pu voler tout ça. Les questions s'envolèrent quand le bout du tube s'embrasa, et il continua sa route en laissant le briquet derrière lui.
Puis il releva ses yeux rouges: la forteresse se dressait, seule au milieu de ces bois, le donjon dominant les alentours de toute sa majesté. Bel édifice de pierres, qui avait été le théâtre d'une véritable tragédie quelques heures plus tôt.

C'est que le Fils d'Artémis en avait appris de belles, ces derniers jours. Alors qu'il était à nouveau rentré chez lui, l'une de ses prêtresses était venu lui annoncer que le sceau de son fils avait été brisé depuis un moment déjà. Pire encore, la créature avait fondé son propre gang, et provoquait catastrophes en tout genres sans jamais nul témoin. Elle avait glané ces informations à Tekhos, mais n'avait pas voulu expliquer comment.
C'est en suivant cette piste qu'il en était arrivé là. Choupi avait exterminé tous les habitants du fort, nobles comme domestiques, afin de s'en servir de point de rendez-vous pour rassembler ses comparses. C'était peut-être risqué, mais il pourrait y avoir des siècles avant qu'une telle occasion ne se présente à nouveau. Sa quête touchait enfin à son terme.

Il arrivait au bas des murailles. Des mains et des têtes des gardes morts dépassaient d'entre les créneaux, et les mouches commençaient déjà à s'attrouper autour des macchabées. Survoler le tout pour se rendre au donjon directement était risqué, car il ne connaissait ni le nombre d'alliés de son fils, ni leurs particularités. Peut-être avait-il déjà été repéré?

Le Dieu se demandait ce qu'il ferait une fois là-haut. Devrait-il lui faire face? Simplement lui demander d'arrêter? Allez viens fils, on rentre à la maison embêter grand-mère? Et s'il essayait de le tuer? Qu'était-il vraiment devenu, scellé pendant des siècles et oublié de tous, même de son père? Toutes ces questions lui tiraillaient l'esprit, si bien qu'il répondit sans y penser quand une chauve-souris lui dit bonjour avant d'entrer dans l'enceinte du château.

Attendez voir... Une chauve-souris? De jour? Et qui parle? Oh merde...
Œil pour œil, dent pour dent.
Deuil pour deuil, sang pour sang.
Je purifie les maux par le feu,
je purifie le feu par les mots.

Your sorrow, your past, your path, your wrath. No justice, no prophets, no master, no regrets.


Vlad aurion

Dieu

Re : A day darker than black [Vlad]

Réponse 1 jeudi 23 août 2012, 01:49:12

Le dieu enquêtait également depuis quelques temps  sur deux de ces « fils. »  Mais pouvait-on vraiment parler de fils pour des amas de pixels décérébrés comme ces deux petits écervelés ?   Pas sur  mais dans tout les cas vlad se sentait  responsable  d’eux.  D’eux et surtout de tout  ce qu’ils avaient fait.     Comment deux êtres aussi mignons que pikachu et Kirby  pouvaient se transformer en criminel pervers, monstrueusement violents  et profondément  sadiques ?  Sérieusement ?  Bon ok ces histoires de double  et compagnie.  Mais même.  Non sérieusement si jamais il avait devant lui celui ou celle qui s’amusait  à  déformer comme cela ses gosses…

Bref,  dans tout les cas il avait fini par mettre la main sur des informations. En effet, alors qu’il voyageait sur terra à la recherche de ces deux nigot le dieu avait fini par entendre parlait d’un rat jaune et d’un chewing gum  le avait immédiatement demandé à en savoir un peu plus.  Le résultat  fut qu’apparemment ces deux fils  se dirigeaient vers un château  appartenant à la noblesse du coin.

Lorsqu’il y fut arrivé,  il constata que le lieu semblait  pour l’instant  désert. Il en profita donc, pour s’y introduire, laissant jouer ses talents de voleur.  Remerciant au passage de nombreux jeu vidéo qui permette de s’introduire frauduleusement dans  les habitations en crochetant verrous et serrures.  Bon, même s’il n’avait pas eut les compétences requises, il l’aurait fait quand même,  mais avoué qu’il y  a plus discret que de fracasser la porte à coup d’épée et autre techniques  spéciales   non ?
La bâtisse avait un certain standing, c’était certain et le dieu appréciait ce genre d’atmosphère un peu fantasy. La majorité des rpgs se passaient en effet dans des châteaux de ce type.  Par contre la décoration n’était vraiment pas à son gout.    Elle était même digne de l’ambiance des plus grand résident évil.   Les cranes sur le plachet,  le sang sur les murs,  cette odeur de chaire en décomposition.  Bref, il s’attendait à chaque instant à ce que l’un de ces corps se relève pour faire de lui son casse croute.  Cela le dégoutait bien sur,  cependant ces pauvres malheureux purent lui donner une ou deux informations.  Il y avait en effet différentes traces sur ces cadavres. Notamment des brulures provoquées par   des chocs électriques.    La première information qu’il avait put en tirer était donc que Pikachu  et donc sans doute Kirby  n’était pas loin.   La seconde information était qu’ils n’étaient pas seuls.  Il y avait au moins deux ou trois autres personnes avec eux.  Qui ? Cela par contre il l’ignorait.

Bon, et bien les recherches commençaient donc.  La première chose, sécurisé les entrées.  Toujours pratique en cas de replis  stratégique.  Bon, ok c’était un dieu, mais on ne sait jamais sur quoi on  peut tomber.
Le voila donc dans les catacombes,  explorant avec peine  ce qui s’y trouvait puisque n’ayant pas de lumière.  Il aurait put en virtualiser une bien sur, mais  voir une torche dans un lieu supposait désert, ca fait rapidement louche. Bon, l'entrée était sécurisée. Il pouvait...  Mince c'était quoi se bruit?
Il se retourna.  Il,  non, il devait avoir rêver.  Pourtant il était sur qu'il avait entendu quelques choses de louche dehors.  Il ouvrit donc la porte, la laissant entrebâillée pour ne pas trop attirer l'attention à la rêche de l'origine de ce bruit.
En parlant de chose louche, il y avait quelque chose qui avait finalement attiré le regard du dieu.  Ou plutôt quelqu’un.  Un homme d’une vingtaine d’année, lui faisant vaguement penser à un personnage de manga à cause de sa coupe improbable.   Le dieu  ne le connaissait pas,  il était sur qu’il ne s’agissait pas de l’un de ses fils.   Et  ce fut pour cela qu’il se permit une approche qui  saurait restée dans les annales s’il s’agissait d’un jeu vidéo vu la réponse de l’homme. Bon, il était seul, autant sortir et régler cela à sa manière


-Et ouai, il y a que chez moi ou les chauves souries parlent.  Maintenant dit moi ou est mon fil et je te laisserais peut être t’en sortir entier.


Et c’est qu’il aurait presque put faire peur vladi avec ragnell dans les mains, son air déterminé de héro de rpg.  Manque de bol, ce n’était pas un simple mortel qu’il se trouvait devant  lui.  Encore pas,  il parait que Ragnell à un bonus + 15 sur les dieux…
« Modifié: jeudi 23 août 2012, 03:28:16 par Vlad aurion »

Itami no Kyô

Dieu

  • -
  • Messages: 2820
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Entité chaotique mi-Dieu, mi-chieur, mi-playboy. Ça fait beaucoup de moitiés, c'est parce qu'il est très grand.

Re : A day darker than black [Vlad]

Réponse 2 samedi 25 août 2012, 15:33:00

La fumée de cigarette s'échappait de ses lèvres dans un soupir. Encore un Dieu mineur qui venait lui foutre sur la gueule... En général, c'était ses frères et sœurs, mais il arrivait aussi que d'autres divinités viennent se la ramener parce qu'aller voir Zeus en mettant a botté le cul de Kyô sur son CV, c'était utile pour entrer dans les bonnes grâces du vieux. Sans avoir tout compris, il pointa la forteresse du doigt en regardant le nouveau venu d'un air las.

"C'est chez toi ça? T'as pas un temple sur l'Olympe, ou un truc du genre?"

Il ne comprenait pas la manie qu'avaient certains d'avoir des résidences secondaires. Les humains faisaient ça pour étaler leur pognon, mais les Dieux? Kyô n'y voyait pas l'intérêt, il ne pouvait pas être à deux endroits à la fois. Et si c'était le cas, ce seraient des bordels, et non des châteaux. Il contempla à nouveau l'édifice, en tirant sur sa clope:

"Bon, je sais pas qui est ton fils, et je m'en balance de toute façon. En tout cas le mien est là-dedans, et si tu continues à me pointer ton jouet tout doré sous le nez, je te le colle dans le trognon et j'me sers de ta tête comme bélier pour entrer."

Il posa à nouveau son regard sur le jeune Dieu, mais il était plus rude cette fois. Son agacement se faisait sentir, et il n'avait pas beaucoup de temps à perdre. Il entre, il arrête Choupi et son gang, et tout le monde fait la fête en Enfer en s'envoyant des succubes. Ouais, c'était un plan infaillible.
A y repenser, à part la nature de son mana, l'inconnu n'avait rien de divin: pas de classe incroyable, pas de trucs magiques qui lui tournent autour, il ressemblait juste à un guerrier humain tout à fait banal, qui a trouvé sa jolie épée sur le marché de Nexus, et dont l'absence de cicatrices et de dureté dans le regard témoignait d'un manque d'expérience au combat doublé d'une détermination très superficielle. Face à Kyô, au mana qui se dégageait de son bras, et à son regard qui dévoilait une volonté inébranlable d'en finir aujourd'hui et maintenant avec cette quête de trois ans. Lui non plus n'avait pas de cicatrices, mais bon, il avait pas l'air humain, lui.

Une chaîne se propulsa de sa paume jusqu'à la cheville droite de Vlad, que Kyô ramena à lui en tirant d'un coup sec et avec force. Une fois le guerrier à sa hauteur, il rabattit son autre poing sur son abdomen et l'écrasa au sol, tout cela avec vitesse, précision, et en silence. Les combats réguliers avec le Dieu de la Guerre, même si ce n'était que des défaites, ont su porter leurs fruits.

"Écoute mec, ça fait un moment que je cours après mon rejeton, alors un conseil, ne me gêne pas. Si je loupe mon occasion aujourd'hui, t'as de grandes chances de voir Hadès débouler chez toi pour te botter le cul. Bonne chance pour trouver ton gosse, moi j'ai des retrouvailles émouvantes qui m'attendent. Enfin, dans le meilleur des cas."


Il contourna le Dieu mis à terre, et poussa les portes du fort, la gorge serrée et les muscles tendus.
Œil pour œil, dent pour dent.
Deuil pour deuil, sang pour sang.
Je purifie les maux par le feu,
je purifie le feu par les mots.

Your sorrow, your past, your path, your wrath. No justice, no prophets, no master, no regrets.


Vlad aurion

Dieu

Re : A day darker than black [Vlad]

Réponse 3 samedi 25 août 2012, 21:21:19

Heureusement pour Kyo que Vlad n’était doté de la télépathie. Parce que l’inexpérience au combat  et la détermination superficielle et bien il aurait put se la mettre là ou il pensait.    Sérieusement, comme si son palais pouvait être cette pseudo forteresse. Non,  c’était encore une création humaine.  Par contre  ce dieu était particulièrement chiant de son point de vue. Non sérieusement comment   pouvait être autant crâneur ? Il devait lui manquer un ou deux coup de pieds dans les miches quand il était encore jeune.  Bref, qu’importe, de tout manière il avait bien autre chose à faire que ce de foutre une raclée à ce bouffon.
Enfin  bon, ca c’était ce qui avait de prévus au départ parce que maintenant il se trouvait ligoté par des chaines de mana et obligé de rester au sol à cause d’une attaque particulièrement perfide.  Il était donc immobilisé pour l’instant  et était obligé de se farcir ce dieu. Comme s’il n’avait que cela à faire sérieusement.
Bon, il avait enfin fini son  discours.  Maintenant à lui de jouer.  D’un coup de Ragnell le dieu  trancha  la chaine de mana.  L’avantage de Ragnell était justement qu’elle était construite pour détruire les dieux.  Il n’avait donc pas besoin d’y mettre de son énergie.  Un petit bonus non négligeable. 
Préférant éviter cet espèce de blanc bec, le dieu ne prit pas l’entrée de base. Il préféra un autre moyen, un moyen un peu plus subtil : La pac gum.   
Oui oui, la pac gum, vous savez cet item qui permet  dans pac man de bouffer les fantômes.  Bon, ok ce n’était pas vraiment la pac gum original cependant le produit de base était bien celui-ci.  Cependant le dieu en avait un peu modifié les effets.
Il mangea donc la draguée, devenant ainsi intangible.  Le dieu n’avait donc plus aucun problème pour   rentrer dans la structure celle-ci étant désormais sécurisé.  Il avait donc gagné une ou deux minutes sur l’autre casse pied divin.
D’ailleurs en y repensant  il pouvait peut être tiré un avantage de la situation.  Réfléchissons quelques secondes.  Il y avait deux possibilités, soit aider ce dieu. Chose qui ne l’emballait pas sérieusement ou bien attendre que celui-ci fasse le boulot.   Ouaip il verrait sans doute cela.
Il y avait pourtant une chose qui le tracassait.  Lui aussi recherchait son fils.  Hors le dieu ne croyant pas aux coïncidences, il était probable que celui-ci fasse partit de la bande dans laquelle Pikachu et Kirby se trouvait. Hors cela n’était pas vraiment bon.  Un demi-dieu était un détail à ne pas négliger.  Surtout qu’il ignorait pratiquement tout de lui.  Non, il ignorait tout de lui. Il devrait donc se montrer prudent et prévoir peut être quelques petits objets histoire d’avoir  maximum d’atout en main.
 Le problème étant que sur terra, il n’avait pas assez de pouvoir pour invoquer librement ses objets.  Il était limité à trois ou quatre en plus de ceux qu’il connaissait par cœur.  En effet, il y avait des objets spéciaux pour le dieu. Des objets qui ne posaient aucun problème pour leur invocation.
Bon, voyons voir… il avait une petite idée :  Premier objet le portalgun.  Ce petit bijoux de technologie permettait de créer un portail entre un point A et un point B.
Le second ?  Et bien c’était un petit objet bien moins connu. Un objet issu de la série golden sun.  La fiole d’eau miracle. Une eau capable de guérir n’importe qu’elle maladie et blessure. Toujours pratique vu les capacités restreintes de la baguette étoile dans ce domaine.
Bien, il manquait encore un objet,  il devait réfléchir. Il n’avait pas le droit à l’erreur.
Hum,  il avait un objet défensif, un objet de soin, il lui manquait un objet offensif. Un objet qui pourrait  faire tourner une bataille à son avantage si jamais il  en avait besoin.  Et  il savait ce qui lui faudrait : Monado.  L’arme capable de prédire l’avenir … Une épée bien mystérieuse mais qui  était  un don car elle pouvait prévoir le futur, protéger son maitre  et lui donner bien d’autre capacité.
Bien, il était maintenant prêt,  il ne restait plus qu’à trouver ces deux idiots et leurs mettre leur branler avant de les faire rentrer à coup de pied au cul.


Itami no Kyô

Dieu

  • -
  • Messages: 2820
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Entité chaotique mi-Dieu, mi-chieur, mi-playboy. Ça fait beaucoup de moitiés, c'est parce qu'il est très grand.

Re : A day darker than black [Vlad]

Réponse 4 dimanche 26 août 2012, 02:27:56

Il pénétrait dans l'enceinte du château d'une démarche assurée, les poings serrés et l'envie d'en découdre. Le fait que son fils se soit fait des amis le confortait, mais le fait que ce soit un gang de créatures destructrices lui donnait l'impression qu'ils essayeraient de mettre fin à ses jours, afin de l'empêcher de continuer de vivre. Chose impossible bien sûr, mais s'il se faisait désintégrer, il aurait bien un mois ou deux pour guérir. Un mois sans boire, sans manger, sans fumer ni baiser. Déjà que se faire désintégrer avait pas mal d'inconvénients, en plus Choupi se ferait la malle. L'idée était quand même pas mal déplaisante. Mais bon, ça, c'était le pire scénario.

Le soucis, c'était que cette hypothèse pouvait être la bonne. La chauve-souris qui parle avait dû donner l'alerte, et l'autre abruti qui lui avait fait perdre son temps devant la porte avait dû laisser le temps à l'ennemi de se préparer, parce qu'il se retrouvait maintenant nez à nez avec une mitrailleuse Gatling, et deux bestioles en forme de pains au lait, une blanche et une noire aux commandes de la machine de mort. La réaction de Kyô? N'écoutant que son courage et sa bravoure digne d'un héros de shônen, il tourna les talons et repartit en marchant, leur adressant un signe de main en lâchant un clair:

"Mauvaise adresse, pardon pour le dérangement."

Il accéléra le pas et finit par courir lorsque les deux créatures se mirent à chantonner des p'tits trous, des p'tits trous avec la grande machine qui tourne!, et dépassa la porte en la refermant derrière lui d'un coup de pied à la volée, avant de prendre de la hauteur et de se nicher au-dessus de l'encadrement. Belle initiative, car les battants volèrent en éclat à une vitesse folle, si on considère que les feux de calibre trente de la machine perçaient avec facilité les grandes portes de bois aussi épais soit-il. Une fois la rafale passée et les grands battants réduits en petit bois, Kyô reprit de l'altitude pour voir si ses assaillants étaient à court de munitions, ou s'ils descendaient de la mitrailleuse pour aller le chercher. Au lieu de cela, les deux Mokona étaient en train d'applaudir, considérant que sa disparition relevait d'un tour de prestidigitateur. La galère revint quand il entendit cette voix familière au-dessus de lui:

"Il est caché ici Kyû!"
"T'ES ENCORE LA PUTAIN D'SALOPERIE D'VOLATILE DE MERDE??"
"Je suis une chauve-souris Kyû!"


Kyô, comme tous les Dieux grecs, était savant et ses paroles étaient pure poésie. Du moins, la plupart des gens qui croyaient ça étaient des abrutis de première catégorie. Résumons la situation: les frères Mokona tenaient l'entrée à l'artillerie lourde, et Kô-chan leur permettait de ne pas perdre Kyô de vue. La stratégie était donc claire comme de la vodka. Il attrapa la chauve-souris avec une chaîne, et la ramena à lui. J'espère juste que Spiderman me fera pas chier avec des histoires de plagiat.

Le Dieu des léporidés refit donc son apparition dans l'encadrement de la porte, brandissant devant lui un animal parlant enchaîné. Il s'exclama haut et fort:

"J'ai un otage! Laissez-moi passer! Je veux seulement voir votre chef! Si vous tirez, Moi je suis troué, et lui il est crevé!"

Malheureusement, les négociations n'eurent pas l'effet escompté:

"Kô-chan est un méchant!"
"Il ne veut pas qu'on fasse manger les dynamites à Kirby!"
"Puu!"


La situation devenait quelque peu délicate à gérer:

"Ils vont tirer kyû!"
"Mais nan, c'est du bluff!"
"J'TE DIS QU'ILS VONT ME BUTER KYÛ! ILS SERAIENT ASSEZ CONS POUR TE TIRER DESSUS JUSTE POUR TE VOIR CRIER KYÛ!"
"Ben fais un truc!"
"Je suis supposé faire quoi kyû?"
"Ben je sais pas, tu bosses pour mon fils non? Tu dois bien pouvoir te rendre utile! C'est toi qui vas crever,pas Moi!"
"Ton fils? TIREZ KYÛ! C'EST LE PÈRE DE CHOUPI-SAMA KYÛ!"
"VOUS MITRAILLEZ UN TYPE SANS SAVOIR QUI C'EST? MAIS QUEL GENRE DE TYPE EST DEVENU MON GOSSE? HE!"


Bref, Kyô avait entamé les politesses et autres mondanités avec les amis de son fils.
Œil pour œil, dent pour dent.
Deuil pour deuil, sang pour sang.
Je purifie les maux par le feu,
je purifie le feu par les mots.

Your sorrow, your past, your path, your wrath. No justice, no prophets, no master, no regrets.


Vlad aurion

Dieu

Re : A day darker than black [Vlad]

Réponse 5 dimanche 26 août 2012, 16:32:23

Bon,  revoyons le plan une dernière fois.  Un,  monter jusqu’à la place du boss, deux  exploser le dit boss  et trois ramener ses  fils dans leurs dimension.  Facile…  Alors pourquoi le dieu avait l’impression qu’il y aurait forcement un truc dans ce plan sans faille qui allait échouer ?  Hum,  de toute manière, il n’avait pas le choix.  Bon, en attendant, il n’avait pas le choix, il devait donc avancer dans les entrailles sinueuses  de ce donjon,  il devrait  sans doute triompher de monstres horribles, de terrifiantes  créatures  tel que les canons gatling… HEIN ? DES GATLING ? Mais c’était quoi ce bordel ? Des mitraillettes sur Terra,  alors qu’à lui on lui interdisait d’y installer l’électricité…  La vie est vraiment trop  injuste…    Enfin bon,  ce n’était pas son problème, après tout ce n’était pas comme ci  il avait une raison de retourner en arrière. 
*Alerte  votre allié est attaqué… Alerte  votre allié est attaqué… Alerte…*

Commença son allié ? Non mais sérieusement, il n’avait pas que cela à faire de s’occuper de ce prétentieux. Surtout qu’il n’avait pas besoin de lui non ?  Il était un dieu, et un dieu face à un canon le résultat était  connu d’avance. Alors  bon…

*Alerte…
Le dieu soupira doucement avant de désactiver les messages d’alertes.  Il n’aimait pas faire cela mais  encore un message de ce genre et il serait devenu  fou.   Vous ne pouvez pas savoir comme c’est énervent d’avoir ce genre de message qui vous pop dans le cerveau comme des pubs sur les  pages internet.
Le dieu tenta donc de passer à la pièce suivante,  Tenta car malheureusement pour lui la triste réalité des jeux vidéos le rattrapa.

-Impossible d’avancer sans votre allié…

La, le dieu commençait vraiment à être blasé.  Il se serait presque crut dans lost in blue. Sérieusement  pourquoi fallait il qu’il se trimbale un boulet pour pouvoir avancer un peu ? Ce n’était pas compliqué non  de passer une porte  et bien non… impossible si l’autre rester à l’entrée…  Bon, Et bien soit, il irait sauver du dieu aujourd’hui,  et puis qui sait avec de la chance  cela serait peut être récompensé par des points bonus ?  Enfin bref. 
Le dieu avait donc deux possibilités,  le bourinage ou bien la discrète.  Il pouvait la jouer à la solide snake, se cacher dans les ombres et  en finir avec ses ennemis en leur brisant le cou.  Il avança donc, doucement mais surement, en faisant bien attention à ne pas se faire repéré. Bien, il avait maintenant ses adversaires en visuels,  ceux-ci étant trop occupés à s’amuser avec l’espèce de vantard en noir pour pouvoir s’occuper de lui.  Bon,  et bien il n’était pas nombreux, ca c’était une évidence…  Mais il y avait un gros problème. Un très gros problème.   Ces deux gros rats qui gardaient le canon ne semblaient pas avoir de cou.  Alors comment pouvait  t’il  les briser ?  Bon, ok seconde solution,  le bourrinage. Avec un effet de surprise cela marcherait peut être ? De toute manière si ca ne marchait pas il pourrait toujours utiliser un dernier objet.
Le dieu se lança donc dans la bataille,  sans peur et sans reproche.   Se demandant comme il pourrait faire pour survivre  s’il se prenait une balle dans les dents sachant que contrairement a call of, il ne pourrait pas se régénérer en respirant lui.  Bon… Il ne restait que quelques mètres.

-CROC DEMONIAQUE.

Croc démoniaque, ou démon fang,  était une capacité spéciale issue de tales of symphonia.  Un coup d’épée  permettant de créer une vague d’énergie  destructrice. Vague qui  infligeait des dommages sur tout le trajet qu’elle effectuait.   Hum, d’après ses calcules, ca devrait suffire pour neutraliser l’arme pointé sur l’autre… De toute manière si ca suffisait pas bha il  le sentirait très, très vite. 


-Aller les bestioles, on arrête là.  Je vais être gentil mais si vous continuez, je vais vous couper en deux.

Itami no Kyô

Dieu

  • -
  • Messages: 2820
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Entité chaotique mi-Dieu, mi-chieur, mi-playboy. Ça fait beaucoup de moitiés, c'est parce qu'il est très grand.

Re : A day darker than black [Vlad]

Réponse 6 mercredi 29 août 2012, 01:58:02

"Pathétique..."

Kyô n'avait pas d'autres mots pour décrire l'arrivée de l'autre déité. Il aimait les entrées en scène soignées et ne pouvait pas supporter les Dieux mineurs qui se croyaient supérieurs à lui. Or il était sorti de nulle part, avait tranché net le canon avec une technique spéciale et semblait plutôt fier de lui. Ils n'étaient pas là pour s'amuser, et ce n'était pas la peine de gaspiller ses pouvoirs simplement pour désarmer l'ennemi. L'ennemi était sûrement capable de défaire un Dieu majeur, deux divinités mineures et sans aucun esprit d'équipe avaient des chances très minces de s'en tirer même en étant au mieux de leur forme. A quoi jouait-il donc? N'avait-il pas écouté ce que Kyô lui avait dit à propos de l'importance de sa mission? Il devait retarder la fin du monde, c'était quand même pas rien! Et surtout, faire en sorte que ce ne soit pas sa faute à lui, sans quoi il aurait l'air très con.

Il s'apprêtait à passer à l'action à son tour quand il sentit quelque chose lui picoter l'abdomen. Il baissa les yeux pour voir que la chauve-souris avait pris la forme d'une boule ornée de dards, qui s'étaient gentiment plantés dans son ventre:

"Je suis un poisson Fugu Kyû!"

C'était mauvais. La tétrodotoxine sécrétée par le Fugu était un poison mortel et incurable qui paralysait les muscles et bloquait le système respiratoire. Ce n'était pas fatal pour un Dieu qui n'avait pas un besoin vital de respirer et qui finirait par en guérir grâce à son système immunitaire, mais c'était quand même vachement handicapant.
Quelque peu irrité par la tournure des évènements qui devenait de plus en plus catastrophique, le Sanctus Tenebris jeta la chauve-souris-poisson-globe au sol et l'arrosa d'une Black Burning Rain à une main. Il n'avait plus le temps ni l'envie de penser stratégie et anticipation des combats à venir, mais ressentait juste l'envie de se défouler en frappant des gens. Les jumeaux Modoki purent voir avec frayeur ces yeux rouges et cette âme dévorée par l'envie frénétique de frapper des gens, et décidèrent d'exécuter un repli dans la plus grande désorganisation, en criant et en appelant à l'aide. C'est ainsi que le Mokona noir se fit piétiner avec fureur par une divinité pas mal énervée, et que le second fut attrapé et envoyé contre les murs du donjon alors qu'il tentait de changer de dimension.

Toujours enragé, Kyô revint auprès du canon et en ramassa l'extrémité qui roulait encore sur le sol, avant de la balancer au visage de ce Dieu fauteur de troubles.

"T'as vraiment que ça à branler de t'occuper de mes affaires? Casse-toi, va retrouver ton crétin de môme et surtout OCCUPE-TOI DE TON C..."

Le poison se mit à faire effet avant qu'il ne puisse débiter plus de vulgarités, et il tomba au sol, les muscles ne répondant plus. Il était quand même content d'avoir été pisser dans un buisson avant de venir, sans quoi son hakama aurait été bon à laver. Il fallait quatre à six heures à ce poison pour tuer un être humain, en d'autres termes il lui faudrait deux ou trois heures avant d'en être débarrassé. Et il n'avait pas tout ce temps devant lui, pas après avoir tué trois compagnons de son fils en l'espace de vingt secondes et quatre centièmes. C'est con, je pense pas qu'il sera content de voir papa maintenant que j'ai buté ses copains...
Œil pour œil, dent pour dent.
Deuil pour deuil, sang pour sang.
Je purifie les maux par le feu,
je purifie le feu par les mots.

Your sorrow, your past, your path, your wrath. No justice, no prophets, no master, no regrets.


Vlad aurion

Dieu

Re : A day darker than black [Vlad]

Réponse 7 mercredi 29 août 2012, 15:38:53

Oui, les chances des deux dieux étaient extrêmement réduites si jamais ils s’entraidaient pas mais allait dire cela à un type qui  penser qu’un game over n’a aucune importance puisque on recommence à la dernière save ou chek point.   Surtout que son entrée avait beau être des plus faciles, elle avait le mérite d’être efficace.   Il pensait au moins que cela permettrait à l’autre d’avancer ce qui lui permettrait d’avancer avec un appât au look de pseudo héro de shonen. Parce que si lui, il avait un look de guerrier de jeu vidéo, l’autre dieu n’était pas mieux dans son genre.
Il  fut quand même obligé de constater que ce guerrier était juste over cheaté,  des attaques basées sur le mana, la classe.  En temps normal le mana n’est qu’une matière première et  il fallait pour l’utiliser  le synthétiser pour le sortir sur une forme élémentaire, physique ou d’un autre type.   Il n’y avait que quelques rares machines capables de se servir du mana  en lui-même et leurs puissances de destruction étaient prodigieuses.
Et ce dieu n’avait rien à envier à celle-ci. Par contre niveau caractère il était des plus irritables.  Aller aider les gens et voila comment on vous remercie,  il devrait le laisser comater dans sa neurotoxine tient.   Pourtant, il n’avait pas vraiment le choix, cet homme semblait savoir ce qui pouvait se trouver dans cette tour et qui était ses adversaires. Autant dire que se privé de lui serait une grossière erreur stratégique.  Bon, voyons voir… Comment le soigner.  La baguette étoile risquait d’être insuffisante  pour ce genre de chose puisqu’elle ne permettrait de traiter que les blessures superficiels et non la paralysie.   Hum, une queue phénix ?  Non, ce serait gâcher une résurrection pour rien. En plus, il n’était même pas mort.
Bon, bha, il ne restait que deux choix possibles. Prendre une autre apparence, celle d’un soigneur… Enfin d’une soigneuse puisque les soigneurs de jeux vidéo sont à 99% des femmes  et utiliser une capacité pour cela.    L’autre possibilité était de sacrifier l’eau  du phare de mercure.  Cela le faisait chier mais il n’avait pas le temps de  changer de forme  deux fois.  Donc,  bye bye l’objet de soin over cheaté.

Il se rapprocha doucement de la bouche du jeune homme, sortant un flacon de couleur bleue et le fourra dans la bouche du jeune homme, le laissant boire, enfin boire, vu l’état de paralysie c’était plutôt une noyade mais bon, il s’en remettrait.   Il s’arrêta à la moitié du flacon.  Avant de le reboucher.  Il  lui restait assez de liquide pour traité une autre blessure.  Chose qui le rassura. 
L’homme d’ici quelques secondes devrait  reprendre son état normal. Il le regarda droit dans les yeux. Avant de lui dire fermement.


- Ecoute-moi bien. Si je suis ici c’est parce que mes gosses  sont ici. Alors je me moque de ce que tu pense toi et ta grande gueule d’émo.  Mais je ne bougerais pas mon Cul d’ici d’accord ? Pas avant de leur avoir botté le cul pour avoir foutu un bordel monstrueux sur cette putin de planète d’arriérés.

Oui , le dieu en avait marre,  il voulait finir au plus vite cette histoire. Cela faisait trop longtemps que ces deux la  fichaient un  bazar sur terra.  Il soupira doucement avant de finir par dire.
-Sinon, tu peux te relever,  la neurotoxine n’est plus qu’une mauvaise histoire.  Maintenant je te laisser jouer avec ton mana, moi j’ai encore du job.


Il s’avança plus profondément dans les dédales de ce fichu donjon, se moquant parfaitement de ce que penserait le dieu des lapins.  Oui, il n’était pas très agréable avec lui,  mais Vlad avait toujours eut du mal avec les Olympiens  et Kyo était le prototype même de l’Olympien à ses yeux.


Itami no Kyô

Dieu

  • -
  • Messages: 2820
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Entité chaotique mi-Dieu, mi-chieur, mi-playboy. Ça fait beaucoup de moitiés, c'est parce qu'il est très grand.

Re : A day darker than black [Vlad]

Réponse 8 mercredi 12 septembre 2012, 17:44:47

"Haha, je m'attendais à une créature bien laide, mais tu es plutôt choupi!"

Quoi? Était-ce sa voix? Il n'était pourtant pas en état de parler. Il suffoquait plutôt, avalant avec peine cette drôle de potion qui avait un goût aussi agréable qu'un café froid rempli de marc à six heures du matin. Pourtant il aurait juré... Bah, peu importe. Il se leva et emboîta le pas de l'autre Dieu, en jurant et en rappelant que sa longue chevelure couleur encre lui permettait de faire du headbanging comme un vrai métalleux, et que ce n'était certainement pas le cas d'un gosse efféminé qui avait un bandeau de tafiole autour de la tête.
Néanmoins, il continuait de le suivre. Déjà parce qu'il n'avait aucune idée d'où se trouvait son môme, mais aussi parce qu'il été picoté par la curiosité de savoir ce qu'avait engendré un blaireau pareil. Enfin, s'ils bossaient avec son fils, ils n'étaient pas irrécupérables, eux. Kyô suivait cet inconnu, ruminant de noires pensées à base de coups d'épées dans la gueule, en se répétant qu'il n'était pas du tout redevable: si ce type n'était pas apparu pour faire son numéro, le grand et puissant Sanctus Tenebris n'aurait jamais été empoisonné par un poisson qui parle.

Ils arrivaient finalement en haut d'un escalier, au-dessus duquel Kyô voletait parce que monter des marches, ça fait mal aux pieds à force. Ils se trouvaient donc au-devant d'une grande porte, derrière laquelle il pouvait sentir deux auras plutôt impressionnantes, qui avait un petit quelque chose en commun avec celle de Vlad.
Il tira son "acolyte" en arrière avec une chaîne soigneusement et rapidement enroulée autour de son cou, puis la fit disparaître: il était temps d'entamer les mondanités.

"Tu vois la dame là-bas, avec l'arc? Va la voir, essaye de lui arracher la tête! Ah... Non, pas la mienne, lâche, lââââche ma tête!"

Encore? C'était sa voix. Mais il n'avait pas bougé les lèvres. Et ce type ne semblait pas l'avoir entendu. C'était quoi ce bordel? Il avait l'impression d'avoir oublié quelque chose. Quelque chose d'important. Il se racla la gorge et parla clairement:

"Je m'appelle Kyô, je suis le fils d'Artémis, appelé l'Indigne par mes frères et sœurs, autres protecteurs de la forêt. Je vais te dire tout ce que je sais sur mon gosse, et tu vas en faire de même. Ce n'est pas une requête, mais un ordre. Je tiens ma mission d'Hadès et de Moi-même, ce qui me permet de la qualifier de capitale."


Il se mit alors à rassembler et organiser dans son esprit toutes les informations qu'il avait sur Choupi. Ça faisait quoi, plus de deux mille ans?

"Le groupe qui a investi ces lieux -et dont font sûrement partie tes enfants- est mené par Choupi, l'unique fils que j'aie jamais reconnu, et que j'ai créé seul à partir de mon sang et de mes deux fémurs. Il a été créé pour semer le Chaos et la destruction autour de lui, et c'est son seul et unique but. Les Atlantes l'ont jadis scellé dans un temple, mais il a pu ressortir après plusieurs siècles. De ce que je sais, il est bien plus puissant qu'avant et ses pouvoirs sont très variés. De plus, sa petite corpulence et le fait qu'il tienne de son cher papa font de lui un combattant agile, puissant et cool."


Il passa volontiers sous silence le fait que bon, il l'avait oublié pendant longtemps. De toute façon c'était pas ses affaires, et ça n'influençait en rien son rôle dans la mission. Il continua:

"Je vais te dire ce que je sais de tes marmots maintenant: il y a 95% de chances qu'ils soient juste derrière cette porte. S'ils sentent les auras aussi bien que Moi, ne compte pas sur un effet de surprise."
Œil pour œil, dent pour dent.
Deuil pour deuil, sang pour sang.
Je purifie les maux par le feu,
je purifie le feu par les mots.

Your sorrow, your past, your path, your wrath. No justice, no prophets, no master, no regrets.


Vlad aurion

Dieu

Re : A day darker than black [Vlad]

Réponse 9 mercredi 12 septembre 2012, 23:31:18

  LE silence était pesant pour Vlad, il aurait voulu que cet homme se montre un peu plus causant, cela ne le tuerait pas non, de dire quelques choses, même une broutille.
Surtout qu’il pourrait être un peu plus reconnaissant, non sérieusement on leur évite des heures de souffrances et voila ce qui se passait.   Enfin venant d’un  pseudo hémo, il n’y avait rien à dire.   Il n’y avait qu’une seule et unique chose à faire, avancer.    Il ne restait que quelques marches à gravir,  exploser deux ou trois monstres,  trouver ses gamins, leur péter la gueule et s’en aller. Le programme était simple, rapide et efficace.  Il n’y avait rien de plus…. Et mince…
 Il soupira doucement,  bon  espérons que cela se passe bien. Il n'y avait plus plus qu'une seule chose à faire avancer. Tient, voila qu'iil commençait à faire les présentations.  Bon, Kyo, fil d’Arthémis  et avec un surnom à la noix.   Il se demandait cependant si cet homme aurait le droit  à un bonus d’expérience pour avoir accomplit sa propre quête. Bref. En attendant, il allait obtenir certaines informations qui seraient sans doute  capitales.
  Ok, ses gosses étaient aux services du sien. Cela ne l’enchantait gère mais au moins ce n’était pas totalement leurs fautes à ces espèces de couillons.   Il avait cependant de la chance, cette histoire d’aura était le genre de chose qu’il aurait voulu maitriser.  Regardez, avec un peu de chance Lucario pourrait sans doute lui donner un petit coup de main.  Cependant il y avait encore un problème à régler. Il devait expliquer l’histoire de ses enfants.  Du moins dans la version courte.


-Bien voyons voir.  On va faire simple puisque je pense que on à autre chose à faire que de taper la causette.  Pikachu,  rat jaune électrique capable de balancer  des TeraWatts, en d’autre terme, si tu te prends un éclair dans les dents, tu va le sentir passer.  L’autre c’est Kirby, un marshmallow de couleur rose.  Pas grand-chose à dire sur lui hormis que s’il te bouffe, il peut utiliser tes capacités ce qui le rend chiant.  Mais si tu lui marave la gueule assez fort, il perdra son pouvoir.   Voila, j’ai a peut prêt résumé ce qu’il y  a savoir sur  eux.


Un petit sourire de la part du dieu. Bien, il restait plus qu’a entrer.   Si jamais il n’y avait pas  d’effet de surprise et bien autant y aller à la mode bourrin.  De toute manière  s’ils étaient seuls, ils ne représentaient pas un grand danger.  Sérieusement, on parlait d’un rat jaune ridicule et un marshmallow  qu’est ce qu’ils pouvaient bien faire.
-Bien,  puisqu’ils savent qu’on est là, autant y aller en force.    C’est sans doute pas très fin mais faut être honnête,  c’est la seule vrai méthode.  Cependant, si tu te sens pas d’attaque, je te retiens pas, je suis capable de leur foutre la raclée qu’ils méritent.

Le dieu réfléchi quelques secondes avant de prendre  son épée et de défoncer  la porte.  L’heure était venue  de se battre.  Au pire, il lui resterait encore deux vies, soit deux chances  de massacrer encore ses deux fils.    Le seul problème semblait être ce choupy :  il semblait être le genre de boss qu’on ne peut pas vaincre sans avoir un minimum de tactique.  Le genre de boss chelou parce que t’es obligé de  le vaincre avec un combat scripté.  Bref, de toute manière il manquait sa phrase.

-  Aller, la fête est fini les enfants.  On est sage et ca va bien se passer ou je vais vous faire rentrer dans vos dimensions respectives illico presto à coup de pied dans vos miches.
« Modifié: lundi 17 septembre 2012, 12:09:32 par Vlad aurion »

Itami no Kyô

Dieu

  • -
  • Messages: 2820
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Entité chaotique mi-Dieu, mi-chieur, mi-playboy. Ça fait beaucoup de moitiés, c'est parce qu'il est très grand.

Re : A day darker than black [Vlad]

Réponse 10 mercredi 19 septembre 2012, 15:14:28

Arme au poing, le regard vaillant et l'expression déterminée, le Dieu des lapins s'élançait dans la salle à la suite de son cadet, et partagea sa stupéfaction: personne. Il ne s'était pourtant pas trompé, les auras étaient toujours présentes, et très proche. Il tentait de les repérer de façon précise lorsque des étincelles au sol crépitèrent, le faisant décoller les pieds du sol par méfiance. Des axes de foudre se formaient autour d'eux, il étaient piégés dans une cage-éclair. Les stratagèmes les plus stupides étaient parfois les plus efficaces. Kyô était à la fois amusé et dépité d'être tombé dans un piège aussi con.

"Faaaalcon Puuuunch!"

Hein? Ça venait d'au-dessus: un grand oiseau de feu était en train de piquer droit vers eux. Il écarta Vlad d'un coup de pied qui le jeta à terre, et essaya tant bien que mal de bloquer le coup avec ses bras. Le coup avait été très puissant, il dut poser un genou à terre sous le choc. Les flammes se dissipaient, et une créature rose avec un étrange casque rouge apparut. Il devait être Kirby: un adversaire intéressant, s'il était capable de faire ployer une divinité. En rentrant sur l'Olympe, il faudrait faire circuler une pétition contre la création de créatures aussi dangereuses.
Il le repoussa et sauta au travers des barreaux de la cage. La foudre avait circulé dans tout son corps, et son flanc avait été légèrement brûlé, mais il n'avait pas l'air d'en souffrir: pour un type habitué à s'attirer les foudres de Zeus, quelques éclairs d'une souris jaune n'étaient rien.

"Je te laisse régler tes différends ici. Sayonara!"

Il mima un petit geste de salut à l'intention de l'autre Dieu, et monta les escaliers, à l'autre bout de la pièce. Curieusement, personne ne semblait se lancer à sa poursuite. Il grimpait les marches deux à deux, et arriva devant une grande porte à deux battants. L'aura pesante de son fils se trouvait juste de l'autre côté. Il prit une grande inspiration, et poussa les portes, en ajoutant un grand:

"C'EST MÔAAAAA!"

Il fut accueillit par une petite bestiole blanche qui volait dans sa direction, et dont la corne vint se planter directement dans son cœur: Plue, projectile officiel des sept perles noires. La petite créature extirpait son nez pointu de la poitrine de Kyô, retomba sur le sol et repartit en ajoutant deux petits éventails.
Le saignement de Kyô était abondant et jaillissait de son torse. Il restait debout, immobile, alors que la flamme de son bras grandissait et s'agitait. Devant lui, Choupi, son fils, était assis sur un trône aux pieds duquel un cadavre gisait, vêtu comme un noble, s'accrochant désespérément aux parures du siège dans une posture pathétique.

"Ça fait deux millénaires tu sais... Il y a des façons plus sympa d'accueillir son père."

Mais son enfant avait déjà disparu du trône, et une petite patte blanche vint s'écraser contre sa joue droite, et l'envoya contre le battant gauche de la porte. Le fils d'Artémis en tomba le cul par terre, crachant le sang qui était sorti lorsqu'il s'était mordu l'intérieur de la joue. Choupi n'avait de toute évidence pas le cœur à rire, il voletait devant lui, le regard dur.

"Un jour, c'est Moi qui deviendrai le Père des Dieux! Attends de voir ça, j'aimerais bien que tu sois à mes côtés quand ça arrivera!"

Quoi?

"J'aimerais pas avoir deux gosses comme toi. Parce que t'es une calamité, et aussi parce que tu ne serais plus unique!"



C'était donc ça, hein? Des souvenirs. Des bribes de phrases qu'il lui avait dites durant le temps qu'ils avaient passé ensemble sur l'Olympe, avant qu'il ne l'envoie sur Terre. Choupi n'était pas un instrument. Il n'était pas une catastrophe. C'était son seul et unique enfant.

"Haha, je suis désolé d'avoir foiré ton éducation, fils. Mais..."

La grande flamme de son bras s'éteignit soudainement. Et sa tenue de bandages qui cachaient jusque son visage était noire de jais. Et puis, à son tour il disparut, et réapparut juste dans le dos de son fils, pour lui flanquer un revers de main qui le propulsa jusqu'au trône, lequel tomba en morceau sous l'impact violent.

"Aujourd'hui, je suis venu pour t'arrêter. Si tu ne te sens plus de m'écouter, je vais t'écraser. Ça m'embête de le faire parce que c'est toi, mais si t'es sur mon chemin, je vais te tuer. J'ai toujours été comme ça."

La petite créature blanche jaillit des décombres du trône comme une balle de fusil, et leurs poings s'entrechoquèrent, faisant trembler tout le château et gicler une autre gerbe de sang depuis le cœur de Kyô.
Œil pour œil, dent pour dent.
Deuil pour deuil, sang pour sang.
Je purifie les maux par le feu,
je purifie le feu par les mots.

Your sorrow, your past, your path, your wrath. No justice, no prophets, no master, no regrets.


Vlad aurion

Dieu

Re : A day darker than black [Vlad]

Réponse 11 dimanche 23 septembre 2012, 22:40:37

Vlad s’en voulu,  il s’en voulu même énormément,  tomber dans un piège aussi  idiot,  il ne pouvait pas y croire.   Non, sérieusement c’était indigne du grand stratège qu’il  était.  Bon, d’un autre coté, il devait avouer que sa précédente stratégie était des plus… enfin elle n’était pas vraiment élaborée.  Il  fut cependant  jeter sur le sol par un coup provenant de son propre allié.  Comment avait il put faire cela ?  Il n’était peut être pas les meilleurs  amis du monde, mais de la à se livrer à une attaque aussi basse…
Ce ne fut qu’à ce moment que le dieu remarqua le Falcon punch.  En réalité, ce dieu lui avait éviter de se prendre un mauvais,  un très mauvais  coup.  Un falcon punch avait la possibilité de faire  beaucoup de mal.  On disait même qu’il était capable de se voir jusqu’à l’autre bout de la galaxie.  Kirby  avait donc beau en maitriser une variante moins puissante, l’attaque restait cependant dangereuse.
Il se promit donc de remercier le jeu,  se rendant donc que celui-ci venait de se tirer en franchissant la  cage  éclaire.  C’était relativement dangereux de faire cela,  cependant il semblait avoir une bonne résistance  pour les attaques électriques.  Espérons qu’il n’ait aucun problème avec les effets secondaires de la cage éclaire. 
Le dieu se reconcentra sur son combat.  Il s’agissait d’un deux contre un.  Ce ne serait pas le combat le plus difficile qu’il ait eut à livrer jusqu’à présent.    Cependant il devait faire attention, ces deux fils semblaient s’être boostés entre temps.  Il  devait donc en finir au plus vite.  Il  aurait sans doute des scrupules pour ne pas s’être battu loyalement mais au fond, les crimes de ses fils  étaient bien trop grave pour qu’il ait des états d’âmes. 

Il utiliserait donc les petites faiblesses de ses deux  enfants indignes contre eux.   Il fallait cependant commencer par le plus  dangereux.  Kirby.   Oui, il avait une bonne résistance à l’électricité mais contre un falcon punch, il finirait dans le mur.  Heureusement qu’il connaissait son fils. Il utiliserait donc la plus grande faiblesse du chamallow contre lui : La nourriture.  Car oui, Kirby si vous ne le savez pas, est un ogre sur pattes.
Il réfléchit donc quelques secondes,  évitant de juste un second falcon punch.    Bien, il piocha donc dans son inventaire à la recherche que quelques choses de comestible.  Il tira finalement une sucette,  sucrerie qui  détournerait attention de la rose créature.
Il en profita. Utilisant Ragnell comme une batte de base ball.  Le chamallow de par sa consistance ne craignait que peu les  coupures.  Autant dire que cette  attaque serait bien plus  efficace.  Surtout qu’avec un peu de chance,  cela suffirait à ce que le chapeau de la boulle rose  s’envole.
Il  avait cependant oublié l’autre, le rat  jaune  et cela fut sanctionné violemment.   Combien, deux, trois terra watt peut  être.  Dans tout les cas ses pv venaient de fondre comme  neige au soleil.  Heureusement qu’en tant que boss, il en avait quelques millions parce que sinon…   Il n’aurait pas donné cher de sa pauvre peau.

-Pikachu, tu va souffrir.  Est-ce une facon de  dire bonjour à son père.

La seule réponse qu’il eut fut un second arc électrique qu’il évita de justesse.  Avait il éduqué ses enfants comme cela ?  Non,  Bon en même temps vu le nombre, il n’avait pas eut spécialement beaucoup de temps à lui accorder mais quand même.
Ce fut à ce moment que Kirby reprit ses esprits.  Il était donc de nouveau dans la  bataille.

Le dieu eut  un léger sourire,  voila qui se promettait d’être intéressant.  Le second round allait donc commencer.  Ce serait un combat épic, il en était certain.   

Itami no Kyô

Dieu

  • -
  • Messages: 2820
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Entité chaotique mi-Dieu, mi-chieur, mi-playboy. Ça fait beaucoup de moitiés, c'est parce qu'il est très grand.

Re : A day darker than black [Vlad]

Réponse 12 vendredi 28 septembre 2012, 15:12:44

(Parce qu'un combat épique a droit à son propre battle theme!)

Les coups volaient en tous sens, un déluge ininterrompu de poings, de jambes, de petites pattes blanches. Bien que de petite taille, Choupi peinait à éviter les coups rapides et puissants de son père, qui dominait clairement le combat. Tous deux encaissaient les coups sans broncher, évitaient, bloquaient, ripostaient avec toujours plus de fureur et de violence. Kyô ne voulait pas perdre, et son fils voulait à tout prix gagner. Le fait de frapper le Dieu directement à sa blessure au cœur ne le faisait même pas sourciller, les dents serrées, les sourcils froncés, il se battait comme si le trône de l'Olympe était en jeu.
Son enfant était vraiment désavantagé: il maîtrisait à merveille les arts du combat, et ne retenait pas ses coups alors même qu'il combattait sous forme déséquilibrée. Mais d'un coup, Choupi recula, leur laissant à tous deux quelques secondes de répit:

"Pourquoi? Tu es mon fils, quoi que tu fasses je t’accueillerai les bras ouverts! Je ne veux pas te tuer, je veux rentrer à la maison avec toi!"


Sans faire mine de répondre, Choupi ne fit que fermer les yeux un bref instant: deux petites cornes apparurent sur sa tête, ainsi qu'une étrange chevelure rose. Kyô ne comprenait pas. Quel était ce pouvoir? Que signifiait cette apparence? Sanctus Tenebris n'avait pas été le seul à avoir atteint un nouveau degrés de puissance, depuis la dernière fois.
Il écarquillait les yeux, surpris. Quelque chose arrivait, invisible. Il pencha la tête sur le côté droit, et cette chose lui entailla la joue gauche, emportant dans sa lancée le lobe de son oreille. Comprenant qu'il s'agissait de magie, il retourna à sa forme normale, ses bandages reprenant leur couleur habituelle, tachés de sang au torse et au visage, et la flamme de son bras revint avec autant de vivacité que celle d'un chalumeau: son fils connaissait ses pouvoirs et leurs failles, alors qu'il ignorait tout de ses capacités. Il perdait son avantage, la victoire devenait incertaine.

< Yamiusagi Kyô... Tu m'as donné la vie de ton sang et de tes fémurs. Je suis toi, et tu es moi. C'est bien pour semer le trouble et le désordre que j'existe, non? >

Le fils d'Artémis déglutit et acquiesça d'un hochement de tête. Choupi n'était plus un bébé qui s'exprimait avec des termes simples, il était capable de formuler des phrases, et d'aboutir à un raisonnement. Il devait s'y faire, il était comme lui: un être grandissant dans un corps éternel. La créature reprit:

< Alors je continuerai cette tâche. Nous sommes deux parties d'un même être, comprends-tu? Tu m'as créé de ton corps, mais je ne suis pas complet. Pour détruire et suivre ma raison de vivre, je dois te tuer. Je dois devenir plus fort pour t'obéir, et je dois te tuer pour devenir plus fort. >


Kyô commençait à voir rouge: si son fils était lui, il pouvait en effet le tuer. C'était pour ça qu'il avait merdé? Parce qu'il avait ordonné à Choupi de détruire? C'était sa faute, uniquement sa faute. Il était responsable de la vie de son fils, et aussi de la tournure des évènements. Il cria:

"Te fous pas de Moi, Choupi!! Si c'était vraiment le cas, si tu étais vraiment Moi, tu ne m'aurais jamais obéi! Je vis pour Moi, pas pour servir les desseins de quiconque! Je ne t'ai jamais obligé à me suivre, je suis ton père, tu n'as ni Dieu ni maître!"

Il évita instinctivement d'autres coups invisibles, mais fut à nouveau entaillé à la hanche droite et la cuisse gauche. Blessures superficielles, le sang est fait pour couler. Il tira une Burning Rain de la main droite, mais les tirs explosèrent avant même d'atteindre leur cible.

< Et ensuite quoi? Je ferai quoi? Je suis libre Kyô! Cette tâche est ma raison de vivre! Je ne veux pas vivre une éternité dénuée de sens, ni exister seulement dans ton ombre! Je vais détruire, car détruire est mon seul but! >


Il était son digne fils: aucun respect envers les autres, aucune envie d'être sous la coupe d'un autre, juste vivre pour lui, comme son père l'avait toujours fait. Le divin au cœur noir se surprit à sourire, et fit un saut en avant vers son engeance, après avoir perdu beaucoup de terrain.

"Je suis vraiment fier de toi, mon enfant..."

Il lut l'expression de surprise sur la petite bouille de Choupi lorsque Suffering apparut dans sa main, les dents effleurant le sol dans une position de course faite pour frapper les angles morts de la garde, penché en avant au maximum, les jambes fléchies. Le Dieu donna un coup remontant qui entailla Choupi au visage en diagonale pendant qu'il reculait. A la fin de son coup, Kyô lâcha son arme dans les airs et se mit en position, jambes en appui, les mains jointes au niveau de sa taille, les doigts écartés comme s'il tenait fermement un globe de verre, et la Black Burning Rain qui se concentrait entre ses paumes:

"Alors tue-Moi! Va au bout de tes convictions, bats-Moi, réalise tes ambitions! Tue ton père et devient fort, car je n'aurai aucune pitié si tu es faible! Tu comprends? T'es sur ma route, sale morveux!"

Choupi ferma à nouveau les yeux, et cette fois ce fut deux marques rouges qui apparurent sur son visage ensanglanté, remplaçant les cornes et la chevelure rose. Il concentrait une gigantesque boule d'énergie lumineuse au bout de sa petite patte blanche, les yeux emplis de rage.

"DARK RIVER!"


Note: Les répliques de Choupi sont entre <> car elles sont traduites. Rappelons qu'il s'exprime en utilisant les syllabes de son nom, comme un Pokémon. Mais Kyô peut le comprendre.
Note 2: Ça fait vraiment dernier arc de shônen, non?^^
Œil pour œil, dent pour dent.
Deuil pour deuil, sang pour sang.
Je purifie les maux par le feu,
je purifie le feu par les mots.

Your sorrow, your past, your path, your wrath. No justice, no prophets, no master, no regrets.


Vlad aurion

Dieu

Re : A day darker than black [Vlad]

Réponse 13 samedi 29 septembre 2012, 22:48:06

( Parce que moi aussi je peux mettre de la musique dans les rps…)
 
Le deuxième round  venait de commencer. D’un coté le dieux  des jeux vidéos  sous les traits de l’épéiste Ike,  un homme  dont la détermination lui avait  vallut de devenir  un des plus grands guerriers de son temps  et de son jeu  si bien qu’il était devenu un emblème pour tout les joueurs de Fire emblem.   ( Pour mes détracteurs, non, Ragnell n’a pas tout fait...)
De l’autre coté  Kirby et Pikachu.  Deux  vétérans  n’en étant  pas à leurs premiers coups d’essais en matière de combat.   En effet les deux compères  s’étaient déjà uni  sous une même bannière dans des jeux  connu chez nous  comme étant les  que  SMB ( Super  smash bross).  En réalité  ce jeu vidéo n’était pas seulement un bon jeu de combat.  Il y avait  derrière une histoire bien plus sombre…. 
Mais revenons-en à notre combat.  Puisque celui-ci venait  de recommencer.    Il n’y aurait  pas  de long  discours,  pas d’objet,  pas  de triche.  Cela se jouerait  en une vie  et  seul  le talent des concurrents    permettrait de désigner un vainqueur.  Ce fut  ce qu’il fut décidé pour que ce combat  reste mémorable.  Si le dieu était vainqueur  les  deux  renégats rentreraient à la maison sans  faire  d’histoire   dans le cas contraire  ce serait  l’inverse.

Vlad évita  une boule d’électricité.   Avant de sauter pour éviter un autre coup.  Les deux  créatures se servent de sa principale faiblesse :  son absence  de porté.  Autant dire que  ceux-ci en profitait pour le canarder  à distance.  Cependant  cela n’empêchait pas le dieu d’avancer,  avec de la peine c’était  vrai  mais  il  grappillait centimètre  après centimètre     chose qui inquiétait  réellement les deux créatures.  Au corps à corps, il aurait un avantage certain. 

Le dieu avait un petit sourire aux lèvres,  il s’amusait comme un enfant car pour une fois on lui proposait un affrontement à sa hauteur.   Il lui arrivait d’ailleurs  de renvoyer quelques boules d’électricité  que pikachu se faisait un plaisir de lui renvoyer  à coup de queue de fer.     
Il y eut cependant un moment ou le dieu ne put plus  suivre,  il dut donc  se résigner à prendre un coup  et il choisit le moindre mal.  Il  prit donc de plein fouet  le coup de kirby  avant de dévier le coup de pikachu sur son partenaire.   Le pauvre chamalow se prit donc une bonne décharge cependant il lui en faudrait plus  pour être hors  combat.   
Le dieu était maintenant a porté pour pouvoir enfin se battre contre  eux. Le combat  débuta donc, dans un  éclair de coup diverse, allant de la queue jusqu’à la tête.   Vlad avait dut mal à anticiper les  coups,  cependant  lorsqu’il touchait  les dégâts qu’il infligeait compensaient largement ce désavantage.
Le combat trainait  maintenant,  les deux camps étant de force à peu prêt  égale.  Le dieu aurait voulu en finir au plus vite  quitte à utiliser une partie de son stock d’objet magique.  Cependant il s’était  égagé à ne pas s’en servir.   Alors, il combattrait  à la loyal.
Le dieu évita un éclair,  avant de se jeter sur pikachu, qu’il envoya contre le mur d’un violent coup  d’épée.  C’était  sa chance,  il venait de prendre un avantage qui pourrait…  ET merde…
Il venait de se prendre un violent coup de marteau de la part de Kirby.  Il devait l’avouer il ne l’avait pas vu  venir.  Encore un coup comme  cela  et ce serait  le game  over c’était  certain.  Il devrait  donc porter le prochain coup avant son adversaire.  Sinon…

Le dieu esquiva  une lame d’énergie produite par la bouboule et se jeta au sol pour esquiver un   second impact.  Il Roula jusqu’à la créature avant finalement de se service de son épée pour se relever et donner un violent coup de pied  qui fit que la boule rose ne tarda pas à rejoindre Pikachu dans le monde des rêves.  Il eut un petit sourire.  Les sous boss étaient finis.  Il ne restait maintenant plus que le boss.  A moins que l’autre blanc bec s’en soit chargé ?

Itami no Kyô

Dieu

  • -
  • Messages: 2820
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Entité chaotique mi-Dieu, mi-chieur, mi-playboy. Ça fait beaucoup de moitiés, c'est parce qu'il est très grand.

Re : A day darker than black [Vlad]

Réponse 14 dimanche 30 septembre 2012, 17:06:31

La sphère lumineuse résistait au flot noir, et la confrontation des deux énergies était telle que tout le bâtiment tremblait dans un grondement sourd. D'un côté, le Dieu lapin donnait toute sa puissance, toute son âme dans cette gigantesque Dark River, et de l'autre, Choupi contenait l'attaque avec témérité, cherchant la faille qui lui permettrait de remporter ce combat. La bataille était à son paroxysme, leurs mains tremblaient en dégageant tant de mana.
Et puis, il y eut cette grande lumière d'argent, qui précéda une grande explosion. Les deux protagonistes furent soufflés, et les deux énergies qui se confrontaient se relâchèrent dans toutes les directions. Ils furent tous deux éblouis et jetés au sol, et se protégeaient du choc comme ils le pouvaient.

Lorsque Kyô recouvra la vue, une vision de désolation l'attendait: les murs, le trône et la toiture avaient été entièrement détruits et il y avait un trou dans le sol à l'endroit où avait eu lieu l'épicentre de l'explosion. Il avait mal au bras gauche, et se relevait tant bien que mal. Ce bras n'était plus que chair brûlée et sanguinolente qui pendait au bout de son épaule: il était déboîté, calciné et déchiqueté, si bien que son cubitus noirci était exposé à la lumière du jour. Toutes les blessures qu'il avait reçues jusque là saignaient abondamment, sa vision périphérique était trouble. De l'autre côté du trou, la bestiole blanche s'extirpait des débris. Son petit physique n'aidait pas à rendre compte de son état, mais son œil droit était fermé et saignait. Il avait adopté une autre apparence: son corps était couvert de bandages, et une flamme dansait autour de son bras droit. Ils restaient ainsi face à face sans mot dire sous le vent froid et sifflant.

"C'est supposé être Moi?"

Kyô voulut rire, mais il découvrit alors qu'il avait des côtes cassées. Ils étaient à armes égales, et dans le même état pitoyable. Il se reconnut dans la remarque cinglante de son fils:

< Pfff, t'es trop têtu pour crever, sale momie émo! >

Il commençait à en avoir ras le cul qu'on le traite d'émo, et se sentait suffisamment bien conservé pour ne pas être une momie. Pour Kyô, une momie, c'était un vieux comme Zeus enroulé dans du papier toilette. Sans répondre, il cracha une gerbe de sang par terre, et fit apparaître Suffering dans sa main. Ce serait son dernier coup. Choupi en fit de même, en en créant une à sa taille. Le fils d'Artémis se demandait comment il pouvait copier une arme unique au monde, mais balaya la question de son esprit pour le dernier assaut.

Père et fils s'élancèrent dans un cri de rage, (qui était nettement moins crédible sous la forme CHOUPIIIIIII pour le fils...), et se jetèrent au-dessus du trou arme en main. Ils atterrirent chacun de l'autre côté, immobiles, comme dans ces scènes finales de manga où on ménage le suspense en mettant un décalage interminable entre le coup et la blessure.

"Haha, je m'attendais à une créature bien laide, mais tu es plutôt choupi!"


"Tu vois la dame là-bas, avec l'arc? Va la voir, essaye de lui arracher la tête! Ah... Non, pas la mienne, lâche, lââââche ma tête!"

"Un jour, c'est Moi qui deviendrai le Père des Dieux! Attends de voir ça, j'aimerais bien que tu sois à mes côtés quand ça arrivera!"

"Choupi, je t'envoie sur Terre. Va et détruis, provoque le Chaos en mon nom. Mais n'oublie pas de rentrer à la maison de temps en temps, ou tu vas me manquer!"

"Je suis vraiment fier de toi, mon enfant..."


Suffering vola en éclats. L'épée forgée par Héphaïstos n'avait pas tenu un tel combat, et partait en poussière. Deux millénaires et demi, elle avait bien vécu. Kyô émit un grognement:

"Je l'avais dit que c'était de la camelote..."

Il tourna les talons, juste pour voir son fils s’effondrer dans une giclée sanglante. Il vit aussi, montant les marches, son pseudo-co-équipier qui venait d'arriver: il avait l'air d'avoir eu lui aussi un combat éprouvant.

"Ah, machin! C'est fini, je l'ai tué!"

Il sourit, puis tourna de l’œil, et tomba à genoux. Des larmes perlaient au coin de ses yeux:

"Je l'ai oublié. Pendant deux-mille ans, j'ai oublié mon fils! Tu parles d'un père, tu parles du Dieu le plus fort! Il me manque déjà!"
Œil pour œil, dent pour dent.
Deuil pour deuil, sang pour sang.
Je purifie les maux par le feu,
je purifie le feu par les mots.

Your sorrow, your past, your path, your wrath. No justice, no prophets, no master, no regrets.



Répondre
Tags :