Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Cat and the Maiden (Virginie)

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos
Inscrivez-vous

Shikyotsume

Dieu

Cat and the Maiden (Virginie)

lundi 19 septembre 2011, 09:42:57

La nuit, le moment le plus doux, le plus tranquille et le plais plaisant d'une journée. Alors que les créatures diurnes prenaient leur huit heures de repos, les prédateurs, eux, se préparaient pour une nuit de chasse. Les félins, surtout, avançaient à pas discrets, se fondant dans le noir à la recherche d'une délicieuse proie. Shikyotsume, dieu des félins, ne faisait pas exception. Il aimait prendre une enveloppe mortelle et se promener dans les communauté humaines la nuit, où il avait le plus de chance de croiser des croyants potentiels. Voleurs, assassins, espions .... tous, par leur mode de vie digne des félins, attiraient l'attention de Shikyotsume, quand bien même ces individus n'avaient pas la moindre ressemblance avec les chats, même si le dieu préférait les neko et les anthropomorphes. Sous son identité mortelle de Kuroda, Shikyotsume sautait de toit en toit félinement, ses pieds ne faisant pas le moindre bruit à l'atterrissage. Il était bien caché dans la nuit, vêtu de son manteaux noir, la seule partie de lui visible était son regard félin, sous son capuchon. Se balader sous les étoiles était quelque chose d'agréable mais il n'allait pas passer la nuit à errer sans but, il lui fallait de quoi s'occuper et/ou s'amuser. Peut-être trouverait-il un fidèle à convertir? Ou bien il y avait possiblement un individu nocturne méritant la colère de Shikyotsume, comme un cavalier tuant un chat qui se trouvait sur son chemin, n'ayant aucun remord à laisser le félin agoniser sur les pavés de la rue après avoir eu les os broyés sous les sabots de sa monture. Shikyotsume serait très capable de bondir de son perchoir et atterrir sur le cheval, derrière le cavalier et l'égorger vite fait avec ses griffes métalliques. Shikyotsume n'était pas un vulgaire tueur en série, cela ne ferait que diminuer sa crédibilité déjà basse auprès des autres dieux, il n'acceptait cependant aucune offense envers ses protégés.

Shikyotsume s'arrêta, entendant des bruits venant d'entre deux bâtiments. Il se penchant sur la ruelle en bas, observant discrètement. Des halètements et des gémissements se faisaient entendre et dans l'obscurité, Shikyotsume pu clairement voir un fermier et une prostituée à l'acte, s'efforçant d'être discret. Cela lui donnait une idée de comment il pourrait passer une partie de sa nuit, même si ce n'était rien de spécifiquement utile pour un dieu, le plaisir de la chair était une chose qu'appréciait le dieu des félins. Les gémissements, les halètements, les mouvements, les sensations intenses, plaisantes qui vrillaient les nerfs, Shikyotsume n'en n'avait rien à cirer de ce que pensais les divinités hypocrites de l'Olympe, surtout Zeus, qui délaissait la douce Héra pour s'offrir du plaisir intime avec d'autres femmes. Shikyotsume n'aurait pas rechigné d'entrer en douce dans l'Olympe pour rendre une petite visite spéciale à la femme du Roi des Dieux.

Le Protecteur Félin laissa le couple à ses ébats tranquillement, le chat allait chasser ce soir, mais pas pour une simple souris à dévorer. Il allait trouver une chatte en chaleur pour s'occuper de ses besoins personnels. Shikyotsume continua de se balader de toit en toit, il arriva au second étage d'un entrepôt. Il n'espérait pas trouver une femme là-dedans .... jusqu'à ce qu'il entende d'autres gémissements. Seulement, cette fois, pas de halètements ou de râles masculin .... curieux. Shikyotsume fît attention de ne pas faire cliqueter ses lames par mégarde, il ne tenait pas à dévoiler sa présence avant le moment opportun. Il avança à pas de loups, dans toutes sa divine discrétion et s'accroupit derrière un tas de caisse, observant discrètement. Il vit une très belle demoiselle, une main entre ses cuisses et au vu de ses gémissements, il n'était pas difficile de deviner ce qu'elle faisait.


*Hmmm ... intéressant ...*

Cette jeune fille avait sans doute eu un besoin pressant et ne pouvait pas attendre ... ou bien elle adorait l'adrénaline qu'offrait le fait de faire ce genre de chose dans des endroits inappropriés. Quoiqu'il en soit, c'était une aubaine pour Shikyotsume. Il se leva et avança discrètement. Ses yeux félins luisirent d'une brève lueur ambrée dans la nuit alors qu'il s'approchait de la demoiselle, restant cependant dans les ombres. Un chat noir sortit des ombres, miaulant doucement. Cette arrivée pourrait sembler banale, puisque dans les entrepôt, il y avait souvent des rongeurs qui attiraient forcément les félins mais avec Shikyotsume, une apparition félin était inévitable, annonçant l'arrivée de la divinité.

-La soirée est plus agréable que ce dont j'avais espéré.

Le dieu sortit de l'ombre, son regard brillant sous son capuchon.

-Si tu as une démangeaison, je pourrait peut-être te soulager.

Une proposition qui pouvait ressembler à une menace, à cause des griffes métalliques mais le dieu retira ses gants, les accrochant derrière lui, à sa ceinture, sous son manteau. Il s'approcha doucement, posant un genou à terre, près de la demoiselle, il approcha son visage, faisant lisser doucement sa langue féline et rugueuse sur la joue de la demoiselle.

-Je ne mord pas ....

Shikyotsume retira son capuchon, dévoilant son faciès parfait et sa chevelure noire, ses yeux de chat luisaient dans l'obscurité et deux oreilles de neko remuaient sur sa tête. Le dieu était tenté de lâcher des phéromones mais la demoiselle était une humaine, à moins qu'il ait mal vu de possibles attributs félins. Mais sa proie étant sans doute déjà bien assez excitée par son jeu de doigts pour nécessité une quelconque substance.

Virginie

Humain(e)

Re : Cat and the Maiden (Virginie)

Réponse 1 lundi 19 septembre 2011, 21:56:40

Cela faisait bientôt une demi heure, que Virginie flânait sans but précis dans les rues. Il lui arrivait souvent de se sentir oppressée, chez elle, dans ce qui ressemblait à une chambre de bonne. Un début de claustrophobie, qui s'éveillait en elle, un malaise contre lequel le seul remède qu'elle avait était de se dégourdir les jambes, au grand air. Sa longue robe blanche à bretelle flottant au vent, elle laissait le pale éclat lunaire guider ses pas, errant ça et là, de ruelle en ruelle. Il lui arrivait parfois de prendre de grande bouffée d'air frais, puis de pousser un profond soupir. Elle sentait la brise légère lui caresser délicieusement la peau. Ça faisait du bien...

Durant sa balade, elle laissait ses yeux s'égarer par moment, tantôt sur de petits détails architecturaux, tantot sur des personnes qu'elle croisait .. tantot sur un couple sans pudeur qui s'envoyait en l'air à meme le sol de cette ruelle, exprimant leurs désirs avec une discrétion toute relative. Un spectacle captivant, qui fit bien vite apparaitre une fine couleur rosée sur les pommettes Virginie. Ce n'était pas par gêne, qu'elle rougissait, mais plutot à cause de l'excitation que cela lui procurait. Elle sentait une douce chaleur envahir son corps, enivrante, une voix dans sa tete qui lui demandait de se laisser aller ...

Quittant des yeux leur danse sexuelle, elle secoua la tete et tenta de penser à autre chose. Se laisser aller, non, on ne pouvait pas dire que ce soit vraiment dans ses intentions. Et pourtant.. Elle avait beau s'etre éloignée, elle sentait son désir devenir de plus en plus important, une chaleur qui devenait de plus en plus brulante, tandis que ses pensées se concentraient toutes vers la meme chose... son intimité qui réclamait que l'on s'occupe d'elle ...

N'y tenant plus, elle bifurqua à la prochaine intersection, entrant ainsi dans une ruelle qui menait à ce qui semblait être un entrepôt. Désert. Parfait.. Se glissant entre les grandes portes entrouvertes, elle s'installa sur des sacs de semoules, assez confortable. Impatiente, elle ne prit même pas la peine de vérifier si l’entrepôt était bel et bien désert, et laissa sa main se glisser sous sa robe. Ses doigts caressèrent avec douceur le tissus soyeux de sa culotte, à l'endroit où se trouvait la séparation de ses lèvres, juste en dessous de son bouton de plaisir. Virginie poussa un profond soupir, de soulagement, tout fermant les yeux. Bercée par ses caresses, et par ses propres gémissements, elle ne pensait plus à rien...

Ainsi, elle ne remarqua pas le jeune garçon qui l'épiait, jusqu'à ce que ce dernier brise le silence :

-Si tu as une démangeaison, je pourrait peut-être te soulager.

Elle ne réagit pas immédiatement, l'esprit encore embrumé par le plaisir, et elle ne reprit pleinement conscience de la situation que lorsqu'il s'approcha d'elle et lui lécha la joue. On aurait dit un terranide chat, avec ses oreilles, et son regard félin. Mais il semblait bien plus charismatique que les esclaves qu'elle avait rencontré. N'ayant toujours pas retiré sa main d'entre ses cuisses, elle ne put s’empêcher de venir embrasser les lèvres de ce visiteur que ce moment de plaisir solitaire avait attiré. Se soulager .. oui, elle avait un grand besoin de se soulager, de calmer ses ardeurs, qui prenaient possessions de ses gestes, de ses pensées. C'est avec un regard brillant d'un désir salace, et un sourire malicieux, qu'elle lui répondit :

-Parviendras-tu ... à me soulager ?

Elle déposa ensuite un nouveau baiser sur ses lèvres, laissant sa langue venir jouer et caresser sa jumelle, tandis que sa main quittait son entrejambe pour venir se poser sur le torse du jeune homme. Savourant encore quelques instants ce moment, leurs bouches se séparèrent, juste assez pour qu'elle puisse chuchoter :

-Puis-je savoir ton nom ... bel inconnu ?
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~

Shikyotsume

Dieu

Re : Cat and the Maiden (Virginie)

Réponse 2 lundi 19 septembre 2011, 23:10:41

La langue féline joua avec celle de la demoiselle, elle n'était pas du tout gênée d'avoir été surprise ainsi, même qu'elle était prête à jouer avec l'inconnu. C'était le genre de fille qu'aimait le dieu: une demoiselle qui ne lui hurlait pas au visage en le traitant de pervers, une demoiselle qui répondait à l'initiative du mâle par des caresses toutes aussi sensuelles. Shikyotsume caressa doucement le visage de l'inconnue pendant le baiser, ses doigts glissant jusqu'à son cou, le bout de ses doigts glissait doucement sur la peau. c'est après le second baiser que le dieu tâcha de rassurer l'humaine sur ses capacités en tant qu'amant.

-Ne t'en fait pas, en amour, je suis ... divin ...

Vantardise ou vérité? Pour le moment, seul Shikyotsume le savait, mais cette tendre demoiselle ne tarderait pas de savoir à son tour. Les lèvres se touchèrent une fois de plus, les deux langues jouant ensemble, avant que la bouche de la jeune fille quitte celle de Shikyotsume pour une question tout à fait légitime.

-Je n'ai pas très envie de dévoiler mon nom, tu peux donc m'appeler Kuroda.

Shikyotsume préférait éviter de trop se dévoiler, être un dieu impliquait d'éviter de trop se mêler directement aux mortels et il tâcha donc d'éviter de se trahir. Les dieux étaient là pour leur fidèles et gérer leur domaine mais il fallait laisser le monde mortel avoir un peu d’indépendance, que ce soit pour le bien ou pour le mal. Après tout, c'était comme élever un enfant: Comment pouvait-il espérer vivre par lui-même si les parents étaient là pour régler le moindre souci? C'était un peu ironique, cependant, puisque plus souvent qu'à son tour, Shikyotsume libérait des esclaves terranides, même s'il choisissait parfois des élus pour s'en charger eux-mêmes. Et encore, il s'efforçait de les aider de temps à autres.

Shikyotsume embrassa à nouveau l'humaine, sa main descendant à la poitrine de celle-ci pour la caresser doucement. Un ronronnement surnaturel s'échappa de ses cordes vocales alors qu'une bosse se formait sous son pantalon. Il interrompit ses douces caresses pour retirer son manteau et ôter ses gants à lames de sa ceintures, jetant le tout sur une grosse caisse à côté. Il revînt ensuite à la demoiselle, sa main massant longuement chacun de ses seins alors qu'il mordillait doucement la peau de son cou avec ses crocs félins.


-C'est ce que j'apprécie des femmes .... la douceur et la finesse du chat, dans une enveloppe humaine, alors que les hommes sont plus près des chiens agressifs.

Le dieu étira un rictus d'amusement suite à ces propos, il continua ses caresse ainsi que ses ronronnements, mais il baissa la tête pour se frotter le crâne ainsi que ses oreilles félines contre le cou de l'humaine, comme un chaton affectueux. Le dieu avait toujours du mal à contrôler ses actes, passant souvent pour un simple chat domestique mais sous sa forme terranide, il était facile de faire le lien, évitant donc tout soupçon quant à sa nature divine. Sa main glissa de la poitrine de la belle demoiselle jusqu'à ses cuisses, se glissant finalement entre elles pour rencontrer la culotte humide. Ses doigts glissèrent sur la fente au-travers du vêtement alors qu'il frottait toujours sa tête à la chevelure soyeux contre le cou de l'humaine.

Virginie

Humain(e)

Re : Cat and the Maiden (Virginie)

Réponse 3 mercredi 21 septembre 2011, 22:53:46

Les doigts de Kuroda frôlaient sensiblement la peau de la jeune femme, effleurant sa poitrine du bout des doigts. Lentement, Virginie poussa un soupir, à peine perceptible, un soupir qui montrait sa satisfaction. Ses seins se firent englober entre ses mains, et il commença à les masser, avec une tendresse envoutante, les pressant entre ses doigts. Virginie leva les yeux au ciel, et soupira de plus belle. L'homme continua, frôlant son cou, et venant la mordiller en douceur, et avec fermeté à la fois. De délicate morsures, dans son cou si sensible, qui la firent frissonner des pieds à la tête. Hmmm, j'adore ça...

Elle avait incliné son buste vers l'avant, sa poitrine ainsi offerte rendait ses caresses plus aisé. Une réaction de son corps qui montrait qu'elle trouvait les caresses de Kuroda très agréable. Caresses qu'elle apprécia encore plus lorsqu'elles descendirent un peu plus bas, se glissant entre ses cuisses pour venir s'occuper de son intimité. Les soupirs qu'elle poussaient se muèrent en gémissements sensuels, tandis que les doigts habiles du jeune homme caressaient sa vulve au travers de sa culotte, déjà légèrement humide grâce a ses bons soins. Hmmm... Elle sentait l'excitation grimper en elle, attisant un désir ardent qui la consumait de l’intérieur...

Virginie se lova dans les bras de Kuroda, la tête posée sur son épaule. L'excitation avait rendu sa respiration haletante, et il pouvait sentir ce souffle chaud et irrégulier frôler doucement le creux de son cou. Elle ne cessa pas de gémir, encore et encore, sous les caresses douces et insistantes du jeune homme. Elle laissa ses doigts coururent sur son torse, descendre avec une précipitation mal dissimulée en direction de cette bosse naissante, au niveau de son entrejambe. Un léger sourire illumina le visage de la jeune femme, et elle posa sa main dessus, la massant affectueusement, en effectuant d'ample mouvement verticaux, tranquillement, là stimulant dans toute sa longueur. Virginie sentait la bosse prendre du volume, sous la chaleur de sa paume. Tandis qu'elle tenta de libérer la queue de l'homme-chat, elle lui chuchota sensuellement à l'oreille :

Tu devrais te sentir un peu plus à ton aise, la .. mmh ?

Elle ria brièvement, galvanisée par sa propre audace, avant de lui mordiller affectueusement le lobe de l'oreille...
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~

Shikyotsume

Dieu

Re : Cat and the Maiden (Virginie)

Réponse 4 mercredi 21 septembre 2011, 23:35:38

Les doigts glissèrent avec douceur sur le tissu humide, Shikyotsume sentait le petit bout de chair sensible sous ses doigts, dans la fente invitante de la demoiselle. Il sentait la respiration de Virginie contre son cou, elle devant sûrement être bien détendue par les ronronnements qui s'échappaient de ses cordes vocales. Ses doux gémissements exprimaient bien le plaisir qu'elle prenait sous les caresses de la divinités déguisée, qui était d,une douceur féline. La demoiselle ne resta pas inactive, cependant. Pendant que Kuroda caressait son entre-jambes, elle fît glisser sa main le long de son torse pour finalement venir en contact avec l'érection qui s'était déjà formée sous son pantalon. Le dieu ferma les yeux, comme un chat confortable sous les caresses de son maître le ferait. Il glissa ses doigts sous la culotte de l'humaine, sentant la chaleur de son antre humide. Il joua avec le bouton de chair sensible pendant un instant, avant de glisser un doigt entre les lèvres, l'introduisant dans l'intimité de la demoiselle.  Sa virilité fût libérée de sa prison de tissus, les doigts fins de Virginie glissant dessus. Shikyotsume ne regrettait définitivement pas d'être le mouton noir du panthéon divin, au vu de ce qu'il pouvait obtenir dans le plan mortel.

-Certes, beaucoup mieux.

Shikyotsume mordilla à nouveau la peau du cou de la demoiselle, continuant de la doigter doucement. Il fît entrer un second doigts, des bruits humides se faisant entendre au moindre mouvement. Après un moment à profiter des caresses agréables de l'humaine, Shikyotsume l'invita à bouger un peu pour s'installer confortablement sur les sacs de semoule, le dieu se plaça sur le côté, laissant libre accès à sa verge, de façon à pouvoir lécher et sucer les seins de la mortelle. Il fût des plus délicat, sachant que sa langue rugueuse pouvait vite devenir désagréable, il lécha donc uniquement avec le bout de la langue. Sa main massa l'autre sein pendant qu'il commençait à sucer le téton, faisant attention de ne pas faire de mal à la jeune femme avec ses crocs. Il continua ainsi en ronronnant, rappelant presque un chaton gourmand, bien que ce soit ici dans un contexte plus sexuel que maternel.

Virginie

Humain(e)

Re : Cat and the Maiden (Virginie)

Réponse 5 mardi 27 septembre 2011, 19:45:49

Des frissons d'excitations parcoururent le corps de Virginie lorsque les caresses de Kuroda se firent plus soutenues. L'un de ses doigts s'aventura un peu plus loin, en territoire inconnu, palpant méticuleusement l'intimité de la jeune femme. De tendres gémissements s'échappaient de ses lèvres entrouvertes, tandis que sa main se crispa un peu plus sur son membre libéré. C'est si bon.... Elle se sentait defaillir lorsqu'il mordilla tour à tour sa nuque et l'extrémité de sa poitrine, avec une tendresse presque animale. Elle se montrait étonnement réceptive a ces baisers sauvages, et elle en redemandait encore, gémissante.

Oh, mmmh ... continue, Kuro ...

La main toujours posée sur sa verge commença à s'agiter, s'activant à la caresser dans toute sa longueur. Virginie s'en occupait avec un soin tout particulier, réalisant des mouvements souple et mesuré, avec douceur, tout en la maintenant fermement entre ses doigts, en un étau délicieusement étroit. Elle continuait de gémir, les deux doigts engouffrés dans son intimité la stimulant de l'intérieur, et les lèvres continuait à s'affairer agréablement sur sa peau. Ses gémissements devenaient de petits cris, manifestations de son désir, attisé par la multitude de sensation qu'il lui prodiguait, lui embrouillant les sens. Elle se sentait si bien...

 Un bien être qu'elle comptait bien partager avec lui. Sa main quitta sa verge, pour venir se poser sur la joue de l'homme, le faisant cesser ses activités. Elle profita de l'occasion pour venir partager avec lui un long et tendre baiser. Sa main descendit sur son torse musclé, pendant que ses lèvres descendaient encore plus bas. Elle voulait goûter à ce sexe masculin, gonflé d'envie, et elle ne se gêna pas. Sa bouche vint effleurer le sommet de son gland, de laquelle sa langue impatiente et gourmande surgit, pour venir lécher ce membre avec passion. Avec ses deux mains, elle tentait d'ôter son pantalon, tout en maintenant son membre tendu entre ses lèvres qu'elle resserait autour. Sa langue coquine ne cessait pas pour autant de s'agiter, le lechant avec gourmandise, comme on lecherait une sucette, tout en lui lançant des regards follement expressif...
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~

Shikyotsume

Dieu

Re : Cat and the Maiden (Virginie)

Réponse 6 mardi 27 septembre 2011, 23:03:15

Les doigts agiles du dieu félin continuaient de stimuler l'intimité de la terrienne, l'ambiance se réchauffait dans l'entrepôt. Shikyotsume léchait et suçait les tétons de l'humaine avec gourmandise, ses lèvres produisant des bruits humides de succions. Le dieu était tout aussi excité que l'humaine, il libérait des phéromones sans même le vouloir. Tout comme lui, Virginie avait un excellent doigté et cela se sentait durant la branlette qu'elle s'occupait à lui offrir. Les ronronnements continuèrent, Shikyotsume exprimant son bien-être à sa façon.

La demoiselle lâcha bientôt son membre pour partager un doux baiser sensuel, la langue rugueuse alla jouer avec celle plus douce de l'humaine. Shikyotsume caressa la poitrine de l'humaine pendant le baiser, prenant les seins un à un à pleines mains. Kuroda ferma les yeux, dévoilant le bout de ses crocs, la demoiselle léchait le bout de son sexe, c'était d'une douceur incomparable et c'était très agréable. Le dieu des chats se cambra pour faciliter la tâche à Virginie, qui tentait de lui enlever son pantalon. Sa queue de chat gigota à côté de lui, montrant son excitation. Shikyotsume retira son chandail, se retrouvant complètement nu. C'était là une image qui ferait le rêve de bien des femmes, surtout des terranides félines car Shikyotsume était d'une beauté ... divine. Son corps était musclé mais fin, de quoi faire fondre les demoiselles. Et en cette soirée, c'est Virginie qui en profitait. Les doigts de Shikyotsume caressèrent doucement les cheveux de l'humaine, la verge était dure comme du roc et le pré-sperme perlait déjà au bout de celle-ci.


-J'adore tes douces lèvres.

Virginie

Humain(e)

Re : Cat and the Maiden (Virginie)

Réponse 7 mardi 04 octobre 2011, 16:19:12

Les lèvres de Virginie avaient quitté le membre de l'homme félin quelques instants pour lui répondre, son regard se plongeant dans le sien, envoutant. Elle happa ensuite la verge avec impatience, et repris avec douceur la fellation qu'elle se plaisait à lui offrir. Ses lèvres glissaient à nouveau le long de celui ci, avec tendresse, comprimant parfois son gland entre ses joues tout en aspirant. Les bruits humides de succion parvenaient jusqu'à ses oreilles, et l'excitaient davantage. Du liquide seminal perlait dessus, mais sa langue venait le titiller et lécher la moindre goutte, avec gourmandise. C'est si bon ...

Ses mains caressaient les cuisses de l'homme, les frolaient doucement, tandis que sa bouche continuait à stimuler la virilité de Kuroda. Ses doigts fins effleuraient sa peau, montant le long de ses cuisses jusque ses abdominaux finement dessinés qu'elle appreciait du bout des doigts. Séduisant et musclé ... elle avait effectivement beaucoup de chance d'avoir croisé sa route.

Elle relâcha la pression sur son membre, et se recula en arrière. Le sourire coquin qu'elle affichait montrait qu'elle avait une idée derrière la tête, et elle ne tarda pas à en faire part au séduisant terranide.

- Et si on essayait autre chose ... mmh ?

Elle ecarta doucement les bretelles de sa robes du bout des doigts, qui tomba ensuite sur ses hanches. La poitrine ainsi denudée, elle se caressa légèrement en regardant l'air satisfait sur le visage de Kuroda. Puis, le sourire en coin, elle pressa la verge entre ses seins, tout en le regardant sensuellement dans les yeux. Le plaisir de la masturbation et la douceur d'une poitrine féminine réunis ... Elle se demandait si ça lui plairait ?
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~

Shikyotsume

Dieu

Re : Cat and the Maiden (Virginie)

Réponse 8 mardi 04 octobre 2011, 18:34:24

Le regard félin de Kuroda suivait les mouvements de l'humaine, l'une de ses mains posée sur sa tête, caressant doucement les cheveux soyeux de la brunette, qui savait s'y prendre pour procurer du plaisir. La douceur de ses lèvres étaient des plus plaisantes et le dieu releva la tête et ferma les yeux lorsque ses nerfs furent parcourus de sensations, sous les frottements de son glands entre les joues de la demoiselle. La divinité était tombé sur un joli morceau, une mortelle qui adorait le plaisir charnel autant que lui et qui savait bien s'y prendre pour les activités intimes.

La demoiselle interrompit bientôt les caresses buccales, son sourire cachait sans doute une idée qui serait des plus intéressantes. Après une si agréable fellation, quelle idée pouvait-elle avoir de plus? Des caresses mammaires. La brunette pressa ses agréables rondeurs contre la verge de Kuroda, c'était une branlette faite avec la partie favorite de Kuroda. Les seins, la partie la plus sensuelle et la plus alléchante de l'anatomie féminine, de son point de vue, tout du moins. Il tendit une main pour faire glisser ses doigts sur l'un des seins, pinçant doucement le téton à l'occasion. Malgré que le traitement soit offert par une mortelle, le plaisir qui en découlait était tout bonnement ... divin.


-Tu as trouvé ma faiblesse, on dirait ... hmmm ...

Shikyotsume profita des caresses pendant quelques minutes. Il décida ensuite de ne pas rester inactif. Il prit doucement l'humaine par les épaules, la poussant doucement de façon à lui faire comprendre qu'il voulait qu'elle se place à genoux, après quoi, il pressa lui-même les deux rondeurs contre son engin, se frottant lui-même contre le buste bien fourni. Il s'interrompit à l'occasion pour amener sa verge aux lèvres de Virginie, lui laissant le temps de lécher et sucer un bref moment, avant de continuer à se frotter entre ses montagnes.

Virginie

Humain(e)

Re : Cat and the Maiden (Virginie)

Réponse 9 mercredi 05 octobre 2011, 22:24:25

- Ravie de savoir que tu apprécie ... Kuro ...

La poitrine de Virginie continuait à étreindre tendrement la verge de Kuro, faisant des va et viens le long de celle-ci à un rythme calme, et sensuel. Son excitation s'intensifiait un peu plus à chacun des soupirs et des caresses de son partenaire, sur ses tetons qui se raffermissaient de désir. La tête légèrement penchée sur le côté, elle devorait du regard son visage, s'emoustillant à chacune des expressions du plaisir qu'elle lui prodiguait avec une tendresse érotique. Et elle adorait ça ...

Ainsi stimulé par ces deux rondeurs féminines et moelleuse, il prit les devant et s'empara d'elle par les épaules, un geste protecteur et virile qui la fit frissoner. Il la plaça face à elle, de sorte à pouvoir enfin prendre le contrôle de la situation. Un contrôle partiel, car la langue de l'humaine restait libre, et joueuse, et elle n'hesitait pas à s'en servir pour lécher avidement le sommet de son membre à chaque fois qu'elle en avait l'occasion. - Sslllp, Sslllp- Son gland recevait de langoureuse caresses, humides et passionnée. Elle espérait secrètement que sa semence chaude et virile jaillisse, et se répande sur sa peau de nacre... Elle lui susurra, entre deux coups de langue :

Oooh, mon Kuro ... Tu aime ?
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~

Shikyotsume

Dieu

Re : Cat and the Maiden (Virginie)

Réponse 10 jeudi 06 octobre 2011, 00:17:13

La verge glissa entre les deux montagnes, Shikyotsume prenant un plaisir fou à s'offrir du plaisir avec cette partie de l'anatomie de l'humaine, il adorait les seins. Si ronds, si doux, si moelleux ... agréable à lécher et à sucer et, une fois serrées contre sa verge, procuraient un plaisir fou. Virginie ne resta pas inactive pendant que Kuroda baisait pratiquement sa poitrine, puisque sa langue glissa entre ses lèvres pour laper le gland qui allait et venait. Le dieu-chat allait et venait de plus en plus rapidement, ne pouvant s'empêcher de jouer entre les montagnes de chair jusqu'à éjaculation. Il serait toujours en forme pour aller plus loin de toute façon.

-Aaah ...

Le moment attendu arriva, le rythme augmenta et bientôt, une bonne quantité de semence jaillit du gland de Kuroda, aspergeant le visage et la poitrine de Virginie, sous un grognement de plaisir venant du dieu félin, qui releva la tête en fermant les yeux, sur le coup. Il cessa ses mouvements, laissant as verge se déverser par giclées, avant de s'asseoir sur le tas de sac, un ronronnement surnaturel s'échappant de ses cordes vocales.

-C'était ... divin .... on passe aux choses sérieuses?

Virginie

Humain(e)

Re : Cat and the Maiden (Virginie)

Réponse 11 jeudi 06 octobre 2011, 17:11:52

Le contact soutenu avec la peau douce et  sensible de ses seins finit par avoir raison du membre de Kuroda, qui relâcha sur elle toute l'excitation accumulée depuis leur rencontre. Elle le sentit tressaillir entre ses deux monts, et de longues giclées de semence jaillirent, sous les râles de satisfaction du terranide. Elle ferma les yeux et souria, tandis que sa poitrine recevait ce liquide masculin et chaleureux, à la texture si particuliere ... Elle en était folle ! Elle trouvait ça tellement grisant de sentir son sperme couler avec indécence sur sa peau ... ou etait-ce la débauche dans laquelle cela la plongeait qui l'excitait à ce point ? Peut-être un peu des deux ...

-C'était ... divin .... on passe aux choses sérieuses?

- Oh, mais avec plaisir ...

Il s'était assis confortablement, posant ses yeux sur la charmante humaine qui partageait son goût pour les plaisirs charnels. Malgré l'orgasme précédant, son membre persistait à se dresser fièrement face à elle, prêt à entamer un second round. Et l'intimité follement excitée de Virginie serait ravie de lui offrir une rencontre digne de ce nom ... Sans plus attendre, elle s'avança à quatre pattes en direction de Kuroda, avec une grâce toute féline, et grimpa au dessus de lui, ses cuisses de part et d'autre de ses hanches. Prenant en main sa verge toujours aussi tendue d'envie, elle l'aida à s'introduire entre ses lèvres intimes, et poussa un gémissement de plaisir incontrôlé lorsqu'elle la sentit s'avancer en elle. C'était tellement agréable...

- Mmmh ... oooh Kuroda ... c'est si bon ...
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~

Shikyotsume

Dieu

Re : Cat and the Maiden (Virginie)

Réponse 12 jeudi 06 octobre 2011, 17:53:45

Les monts de chair frottaient sans cesse contre l'érection du divin terranide, l'humaine fini par se voir asperger de semence chaude et gluante, lui offrant le plaisir de savourer le goût salé du fluide visqueux. Cette alléchante poitrine avait poussé le dieu déguisé jusqu'à l'orgasme mais ça n'allait pas être son dernier et d'ailleurs, c'était le tour de l'humaine de libérer ses propres fluides intimes, dans un orgasme intense et peut-être même bruyant. Virginie s'avança, s'installant à califourchon sur le terranide félin, Kuroda posa ses mains sur les hanches de la belle, sentant la main fine et douce enligner sa virilité vers le mielleux espace entre ses cuisses. Le dieu ronronna de plus belle, signe évident du plaisir que lui apportait de sentir son gland être caressé par les parois vaginales. Shikyotsume aida la demoiselle dans ses mouvements, ses mains sur les hanches pour mieux l'empaler sur lui.

-Si douce ... si confortable ... hmm ...

Kuroda donna un coup de langue affectueux sur la joue de Virginie, pas du tout gêné par la semence qui pouvait y être resté collée. Les chats nettoyaient pratiquement n'importe quoi avec leur langue et il fallait donc plus que du sperme pour dégoûter le Protecteur Félin. Shikyotsume glissa ses mains derrière les fesses douces et moelleuse de sa partenaire du moment, pétrissant les deux joues, les écartant et les caressant. Il avait beau avoir une préférence pour les seins, le dieu devait admettre que le postérieur de l'humaine était des plus alléchants, si rondes et fermes ... Il poussa un peu sur l'arrière-train de Virginie tout en lui caressant, l'empalant le plus possible sur son membre.

-Tu es délicieuse, belle humaine ... hmmm ...

Virginie

Humain(e)

Re : Cat and the Maiden (Virginie)

Réponse 13 mercredi 12 octobre 2011, 11:14:54

La verge du terranide fit de tendre va et vient dans la féminité accueillante de l'humaine, chaude et humide. Elle soupirais de plaisir en le sentant frotter doucement contre la sensibilité déjà bien emoustillée de son intimité, et en éprouvait un immense plaisir. L'excitation du moment et la chaleur de leurs corps la faisait légèrement rougir. Sa respiration était irrégulière, chacune de ses expirations n'était que gémissements, expression de sa satisfaction. Shikyotsume lui faisait l'amour, et elle appréciait intensément ce moment.

Assise sur lui, Virginie se cambrait à chacun de ses mouvements, jouant de ses hanches pour rendre les sensations plus agréables, tant pour elle que pour son partenaire. Les mains du dieu felin se firent plus Joueuses, plus baladeuses, caressant les fesses tendres de la jeune femme. Elle en frissona, agréablement surprise, avant de lui sourire tendrement, se dehanchant de plus belle. Elle se mordillait la lèvre, les coups de reins de son partenaire lui plaisait de plus en plus, la submergeait de plaisir, et elle ne voulait pas alerter tout le voisinage en se laissant aller à crier. Ses gémissements se faisaient de plus en plus bruyants, et elle se pencha sur lui, embrassant fougueusement ses lèvres, cherchant le contact de sa langue avec la sienne.
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~

Shikyotsume

Dieu

Re : Cat and the Maiden (Virginie)

Réponse 14 mercredi 12 octobre 2011, 16:50:12

L'arrière-train de Virginie montait et descendait, la verge du dieu sous forme terrestre glissant entre les lèvres intimes pour procurer un plaisir mutuel. Les deux mains de Kuroda ne quittèrent pas le joli fessier, accompagnant le déhanchement de la belle humaine. Les lèvres des deux partenaires se collèrent une fois de plus, leur langue s'entremêlant pour un langoureux baiser sensuel. Shikyotsume se redressa, en position assise alors que Virginie était toujours sur lui, sautillant sur ses cuisses, il vînt lui sucer les tétons un à un, ses mains ne quittant pas les belles fesses rondes. Il remonta ensuite, sa langue glissant sur la peau de la demoiselle, pour lui prendre un autre baiser, avant de passer une main sous le fessier de Virginie et l'autre dans son dos. Sans se retirer, Shikyotsume souleva la demoiselle et la déposa doucement sur le tas de sacs.

Maintenant en contrôle, le dieu-chat pu pousser lui-même et à son rythme, il embrassa l'humaine à nouveau, augmentant la cadence de ses coups de reins. Il ronronna toujours, enfonçant sa virilité le plus profondément possible, dans un rythme puissant et rapide, la chair de Virginie était des plus agréables, serrée et bien humide. La peau claquait à chaque coup, Kuroda sentait son gland toucher le fond à plusieurs reprises. Il sentait qu'il n'allait pas mettre longtemps à déverser sa semence et remplir l'intimité de l'humaine.


-Presaque, belle humaine ... hmmmph ...


Répondre
Tags :