Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Un petit différent tout simplement divin.[Kyo-sama]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Oanez

Humain(e)

Un petit différent tout simplement divin.[Kyo-sama]

dimanche 03 avril 2011, 15:06:25

Dans les bas fonds réside tout ceux qui n'arrivent pas à s'insérer dans la société de Nexus, on y retrouve aussi un  grand nombre de criminels et autres personnes de cette catégorie, chaque rues, chaque coins ou ruelles est un endroit où peut surgir une personne voulant vous faire la peau, mais dans ce lieu inhospitalier, il y a une ombre qui se faufile, les humains et autres créature s'écartant de sa route, le visage effrayé.

Nul ne savait qui se cachait sous cette cape sombre cachant tout, sauf ses lèvres qui étaient neutre, tous savaient que cette ombre ne devais pas être une personne normale, ne perlant pas de sueur malgré le soleil de plomb.

Oanez n'était pas connu, mais l'aura qu'elle dégageait insistait même le pire des gredins à la plus grande prudence, si beaucoup pensaient ressentir un aura d'assassin, les Marchombres savaient se reconnaitre de cette manière, sans avoir à échanger de parole.

Soudain, la disciple d'Althéa sentit un aura, une présence qui n'a pas lieu d'exister, avec calme et sang-froid, elle se mit à pister l'aura, faisant bien attention à dissiper le sien, prête à utiliser le chant des Marchombre.


Thèmes :

Oanez

Itami no Kyô

Dieu

  • -
  • Messages: 2820


  • FicheChalant

    Description
    Entité chaotique mi-Dieu, mi-chieur, mi-playboy. Ça fait beaucoup de moitiés, c'est parce qu'il est très grand.

Re : Un petit différent tout simplement divin.[Kyo-sama]

Réponse 1 dimanche 03 avril 2011, 15:45:31

"Si tu ne peux pas payer, tu vas faire la plonge pour me rembourser ton repas!"

Le patron n'avait vraiment pas l'air content. Il faut dire que ce midi, il avait déjà vidé trois assiettes et une bouteille de rhum, alors qu'il n'avait pas un sou en poche. Lorsque le chef s'était rendu compte que l'inconnu accoudé au comptoir qu'il avait vu comme un bon client n'avait en réalité pas les moyens de payer l'addition, il s'était un peu mis en colère.

"Ça va pas non? J'vais quand même pas récurer tes casseroles!"

Le type, un peu costaud, mais surtout poilu, s'était armé d'un rouleau à pâtisseries, et ça faisait déjà plusieurs minutes qu'il jacassait en faisant des moulinets au-dessus de sa tête avec son instrument. Se rappelant la raison première pour laquelle il s'en était emparé, il frappa de toutes ses forces la tête de Kyô. Le rouleau se brisa, sans même que le Dieu ne bronche. C'était pourtant solide, ce truc. Le Dieu soupira, et se leva. Le tenancier commençait à avoir un peu peur, au fond. Le fils d'Artémis attrapa le Mortel par le col, et lui hurla dessus:

"T'es malade? Si tu avais eu un tant soit peu de force, j'aurais éventuellement pu avoir un bosse, connard!"

Il jeta l'homme par-dessus son épaule, qui traversa la grande fenêtre située à côté de la porte d'entrée, à l'autre bout de la pièce. Kyô courut après, passa l'encadrement et regarda l'homme à terre, qui avait des bouts de verre plantés dans le bras.

"Sérieux, comme si j'allais payer pour une bouffe dégueulasse et un rhum pourri, le tout préparé par un gros porc! Faut vraiment crever la dalle pour fréquenter ton établissement!"

Il regarda autour d'eux, des badauds les regardaient, certains se demandaient s'il ne valait pas mieux appeler les autorités.

"C'est rien, le problème est réglé, ce type a voulu m'empoisonner avec sa cuisine!"

C'était au fond une chose courante dans les bas-fonds du Nexus, alors cette excuse était valable. De toute façon, un petit bar restaurant de quartier comme celui-ci, il ne fallait pas s'attendre à avoir du caviar au menu. Le gérant se releva, et retourna dans son établissement en marmonnant des insultes. Le Dieu s'étira, et prit une grande inspiration. Ça avait beau être un quartier mal famé, l'air de Nexus était pur. Une femme vêtue d'une cape noire venait de se faufiler parmi les passants, et le Dieu trouvait ça très louche. Remettant ses bandelettes sur son visage, il s'approchait d'elle en s'exclamant:

"Si tu veux vraiment passer inaperçue, ne te couvre pas autant alors que le soleil tape aussi fort!"
« Modifié: dimanche 03 avril 2011, 20:49:11 par Kyô-sama »
Œil pour œil, dent pour dent.
Deuil pour deuil, sang pour sang.
Je purifie les maux par le feu,
je purifie le feu par les mots.

Your sorrow, your past, your path, your wrath. No justice, no prophets, no master, no regrets.


Oanez

Humain(e)

Re : Un petit différent tout simplement divin.[Kyo-sama]

Réponse 2 dimanche 03 avril 2011, 21:47:52

Oanez suivi l'aura, le sentant s'intensifier au fil des pas. La disciple Marchombre sentait la puissance de l'aura, en temps normale elle aurait fait marche arrière, mais là une sorte de curiosité s'était immiscé dans la tête de la demoiselle, la poussant à agir au-delà de sa prudence naturelle. Rencontrer une personne aussi forte que sa maîtresse était quelque chose de rare et Oanez ne pouvait pas le rater.

C'est alors que la personne en question vint directement à la disciple d'Althéa, elle cacha un léger sourire, non sans qu'elle use de sa greffe pour s'armer de cinq aiguilles, camouflé sous la cape.

"Si tu veux vraiment passer inaperçue, ne te couvre pas autant alors que le soleil tape aussi fort!"

Le dieu pouvait voir les lèvres de la demoiselle esquisser un sourire, ne pouvant savoir s'il s'agissait d'un rire moqueur ou d'autre chose. Oanez se mit alors à faire demi-tour, suivant de près le dieu, tout en gardant ses armes prêtes à s'abattre. Elle attendit dix seconde avant de parler.

Qui a dit que je voulais passer inaperçue, sans doute attendais-je votre passage ou alors je savais que vous alliez venir ici.

Oanez voulait tester le dieu, elle voulait en savoir plus sur lui qui dégageait une aura similaire à sa maîtresse, une aura de puissance accablante mais au combien contenu, une puissance qui pouvait réduire en bouillie la disciple Marchombre d'un simple doigt, une puissance au combien attirante.


Thèmes :

Oanez

Itami no Kyô

Dieu

  • -
  • Messages: 2820


  • FicheChalant

    Description
    Entité chaotique mi-Dieu, mi-chieur, mi-playboy. Ça fait beaucoup de moitiés, c'est parce qu'il est très grand.

Re : Un petit différent tout simplement divin.[Kyo-sama]

Réponse 3 mardi 05 avril 2011, 19:54:17

Le Dieu pencha la tête sur le côté et fit une moue face à la femme encapuchonnée. Au fond, c'était peut-être juste une Vampire, ou une paranoïaque qui craignait les UV. En tout cas, il n'y avait qu'une chose de sûre:

"Amusant cette façon de mener la discussion à Moi. Je te parle discrétion, et tu me sors ça, directement. Tu voulais me voir? Ou tu m'espionnes?"

En effet, pas de "même-toi de ce qui te regarde", ni même de "ce n'est pas vous que je file", ne serait-ce que murmuré tout bas. Seulement une rhétorique qui en disait long, et ces "sans doute attendais-je votre passage ou alors je savais que vous alliez venir ici". Kyô élimina donc de fait les théories d'assassin, ou d'espion, parce qu'en se faisant découvrir aussi vite, elle serait totalement bidon. Étant à Nexus, il en vint à la troisième hypothèse la plus probable, et lança du tac au tac:

"Hé, je suis pas des ces andouilles d'aventuriers qui trainent en ville à la recherche d'un petit boulot pour se retrouver au fond de ruines souterraines pourrissantes pour trouver je ne sais quel caillou magique!"


Il avait haussé le ton, au cas où d'autres intéressés se pointeraient pour des motifs tout aussi stupides. Il fixait l'inconnue cachée sous son vêtement avec son air condescendant qu'il lançait habituellement aux Mortels, ne voyant ni n'entendant l'aubergiste qui s'était posté discrètement à la fenêtre brisée, arbalète en main.
Et le carreau partit. La vitesse du projectile était impressionnante, l'arme devait à elle seule couter plus cher que la moitié de son établissement. Le carreau, finement ouvragé pour faire bien mal si on essayait de le retirer, était fin, et avait une trajectoire parfaite pour frapper la tête du mauvais client de trois-quarts arrière.
Enfin ça aurait été bien, s'il était arrivé à destination. Le carreau s'était immobilisé à 20 centimètres de la tête du Dieu, avant de rebondir, et de tomber par terre. Il était relié à l'arbalète par une chaîne noire, qui disparut en une fumée sombre.

"M'casse les couilles ce type..."

Kyô tourna la tête vers le velu qui devenait nerveux alors qu'il moulinait comme un dingue pour recharger son arbalète. Il le pointa du doigt, et une Black Burning Rain jaillit comme un flot infini, pour s'écraser sur l'homme en explosions diverses. Le parquet pourrissant de la taverne prit feu, ça sentait l'incendie à plein nez. Et là, la garde allait rappliquer. Mais le Dieu sourit, en reprenant la conversation avec sa mystérieuse interlocutrice.

"Vous voulez faire un tour?"

Vu comment il venait de l'envoyer balader, cette proposition sonnait comme un "faut que j'me tire de là!", mais bon, les personnes qui se la jouaient cachotiers, ça excitait la curiosité du fils d'Artémis, qui adorait fourrer son nez dans les affaires des autres.
Œil pour œil, dent pour dent.
Deuil pour deuil, sang pour sang.
Je purifie les maux par le feu,
je purifie le feu par les mots.

Your sorrow, your past, your path, your wrath. No justice, no prophets, no master, no regrets.


Oanez

Humain(e)

Re : Un petit différent tout simplement divin.[Kyo-sama]

Réponse 4 mercredi 06 avril 2011, 09:23:38

Oanez ne fit aucune remarque fasse au dires du dieu, car elle sentait bien que ce genre de personne était suffisamment puissant pour se permettre de dire haut et fort ce qu'il pensait, elle avait noté le "Moi avec un grand M, signe qu'il portait beaucoup d'estime à sa propre personne, rien d'étonnant venant d'un dieu me direz-vous. Kyo avait bien raison de retirer l'idée d'un assassin ou d'une espionne, car pour l'heure il ne s'agissait rien de plus qu'une jeune femme quelque peu curieuse, chose qui aurait étonné Althéa venant de la disciple Marchombre.

"Hé, je suis pas des ces andouilles d'aventuriers qui trainent en ville à la recherche d'un petit boulot pour se retrouver au fond de ruines souterraines pourrissantes pour trouver je ne sais quel caillou magique!"

La jeune Marchombre ne montra aucun signe de son étonnement, le dieu était quelque peu curieux, un autre habitant de Terra aurait dit autre chose en voyant une aussi jolie demoiselle, mais justement c'est cela qui intriguait davantage Oanez, qui voulait en savoir davantage sur lui et aussi sur sa façon de penser. Elle voulait avoir une autre vision de son monde, que celui qu'elle a eut en devenant une disciple Marchombre.

C'est alors qu'elle sentit le carreau d'arbalète viser le dieu, s'il n'avait pas repousser la flèche, elle se serait chargé de dévier le projectile au dernier moment, une chose la fit peur, c'est de voir un sortilège, la demoiselle ne connaissait rien en magie, car les Marchombre ne sont nullement des sorciers, préférant être des êtres sans magie et agissant dans l'ombre.

Au début elle trembla légèrement, mais très vite sa curiosité, devenant un peu trop imposante. Elle ne fut pas surprit de voir la baraque de l'aubergiste se mettre à flamber, après tout elle aurait fait la même chose.

"Vous voulez faire un tour?"

La demoiselle répondit par un simple hochement de la tête. Oanez n'avait cela dit pas lâché ses aiguilles de sang cristallisés.


Thèmes :

Oanez


Répondre
Tags :