Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

A Upendi ( Pv Rafiki)

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos
Inscrivez-vous

Shad Hoshisora

Terranide

  • -
  • Messages: 4464


  • FicheChalant

    Description
    A un putain de réseau social.

Re : A Upendi ( Pv Rafiki)

Réponse 30 samedi 27 juin 2020, 16:41:19

 Relevant son visage de son torse pour le fixer, la Louve fixa le génie directement dans les yeux. Restant ainsi quelques secondes avant qu’un sourire ne vienne s’afficher sur son petit minois :

« Oh non ne t’inquiètes pas, je tâcherai de penser à toi bien plus souvent, il semblerait que cela t’aide à te faire apparaître n’importe où ! »

Et sur ses mots, elle se rappela l’arrivée inopinée du génie dans cette grotte tandis qu’elle était en train de faire un brin de toilette sous forme draconnique. Elle reposa par la suite sa tête contre son torse, écoutant par la même occasion les battements de son cœur. Fermant les yeux, elle profita également du contact de l’eau et de ce silence, de cette ambiance feutrée après celle qui fut bien plus mouvementée. La Louve entre ouvrit cependant les yeux :

« Je vais continuer mes voyages, continuer à explorer Terra, je suis bien moins faible que lors de notre première rencontre et je possède de quoi me défendre désormais… »

Elle termina sa phrase en le regardant, dans son regard on pouvait y lire une certaine détermination et surtout, surtout, le fait qu’il ne devrait pas s’inquiéter pour elle. Car oui, la Louve avait parfaitement senti cette étreinte qui venait de faire, plus possessive, comme s’il tentait de la protéger et qu’elle n’en fût guère capable. Reposant de nouveau sa tête, elle poussa un léger soupir avant de reprendre :

« Tu risques de me retrouver bien souvent dans des endroits reculés, il n’y a nulle raison de t’inquiéter pour cela Rafiki. Et même si ce lieu est enchanteur, je sais que je ne saurais y rester pour l’éternité, après tout, j’aime bien trop ma liberté et surtout le fait de découvrir de nouvelle contrée…Mais cela ne veut en rien dire que je ne compte pas te revoir un jour ! »

Surtout si pour cela, il suffisait simplement de penser à ce bon vieux génie ! Mais pour l’heure, elle resserra également son étreinte, se blottissant et se lovant plus contre lui, avant de pousser un autre soupir, mais cette fois de bien-être, sa queue de louve ondulant doucement dans l’eau. Haa quoi de mieux qu’un bon câlin après un coït mouvementé !




Rafiki

Créature

  • -
  • Messages: 108


  • FicheChalant

    Description
    Esprit malin et farceur, qui aime les femmes, bigre ! Pcht ! Je peux vous montrer le chemin ! Suivez le bon Rafiki !

Re : A Upendi ( Pv Rafiki)

Réponse 31 lundi 06 juillet 2020, 02:22:23

C'est vrai. J'ai de la chance de ne pas être un génie comme les autres. Je suis le seul et l'unique Rafiki ! Pas un génie de pacotille, relié pour l'éternité à sa lampe, que tu dois astiquer comme pas possible pour sortir ce machin bleu de sa torpeur. Regardez dans Aladdin...Dix millénaires qu'il était resté cloîtré dans son petit truc de merde, dans ce vrai mouchoir de poche...Bien heureusement pour moi, je n'ai pas à vivre ça, pas le moins du monde. Sauf si je tombe sur plus puissant que moi et que, je ne sais pour quelle raison, il me voudrait du mal maiiiiiiiis...J'me fais pas de souci pour ça. J'suis un dieu au lit, j'suis gentil -quand j'en ai envie-, y'a que ceux qui n'aiment pas mes blagues qui pourraient me vouloir du mal. Gloups...Ouais, on va éviter de trop y penser, vous êtes d'accord ?

Le corps de Shad tout contre le mien, un bras dans sa chute de reins, je la garde près de moi. Le temps passe trop vite avec une si charmante compagnie, alors que j'ai désormais l'éternité pour profiter. Ça fait combien de temps déjà que je suis tombé par hasard sur ma sublime gazelle ? Cet instant qui semblait durer des heures et ainsi de suite...Peut-être que cela faisait réellement plusieurs heures déjà que j'étais à ses côtés ? Même Popole commence à oublier la douce étreinte de son con tout contre lui ! C'est pour dire que j'en perds les pédales déjà, rien qu'à l'idée où ma princesse partira en me disant « au revoir ». Je n'ai vraiment pas envie qu'elle parte. Nos rencontres sont tellement...fugaces. Alors ouais, quand elle me dit qu'elle pensera à moi plus souvent, si ça me fait apparaître, ça me fait sourire, et ça me soulage un instant. Mais ça me tiraille le coeur d'un autre côté. Attends...ATTENDS ! Shad ! C'est quoi ça ? Ça veut dire que tu n'aurait pas pris la peine de penser à moi si ce n'était pas pour m'invoquer ? LA VILAINE ! Tu mérites une punition ! Sans attendre, je descends un peu ma paluche qui squattait sa chute de reins, pour lui pincer une fesse. Bien fait !

Je reste à me prélasser dans le bain, en attendant que ma belle gazelle réponde à mes questions. Et je dois dire que je ne suis pas déçu. Enfin, si un peu, mais ça, c'est sûrement mon ego de mâle surpuissant qui parle. La petite Shad, même si elle n'était pas si petite que ça, ou même faible, a bien grandi...Alors, j'lui réponds d'un ton hilare.

- Je l'ai bien vu, que tu n'étais pas une petite chose faible. J'ai failli m'chier dessus quand je t'ai vu en dragon, sans savoir que c'était toi en plus ! J'ai cru que j'allais finir en boudin noir grillé !

La blague est bien bonne mais c'est vrai que j'étais loin de faire le malin quand, en pensant être tranquille dans cette grotte, et surtout seul, j'me suis retrouvé face à un dragon de plusieurs mètres. J'avais l'impression d'être l'Âne devant sa folle conquête...J'ai pas fait l'fier mais...Héhéhé, j'l'ai bien baisé, ce dragon ! Heureusement que tu n'entends pas ce que je pense...À moins que cela fasse partie de tes nouveaux pouvoirs dont je ne suis pas au courant ? Ahem...Merde. Mais peut-être que je pouvais lui apporter quelque chose de nouveau ?

- J'imagine que si je te demande l'un de tes souhaits pour que je puisse l'exaucer, il n'en sera rien, vu que tu sembles avoir tout ce qu'il te faut...

Je glisse doucement mes mains sur les hanches de ma belle louve, et la déplace délicatement sur mes puissantes cuisses, pour qu'elle me chevauche. Je veux la voir, sans avoir à tourner la tête. Mmh...Je me doutais bien que si ma belle  aux yeux saphirs passe son temps à parcourir le monde, c'est juste pour se prouver qu'elle était libre, que rien ne pouvait l'arrêter de faire ce qu'elle souhaitait. Bordel, mon esprit ne fait que me renvoyer cette putain de chanson en tête...Un mélange de Reine des Neiges et de Cookie Dingler. PUTAIN, CERVEAU ! FERME TA GUEULE !

- Ça voudrait dire que si je te demande de devenir l'une des miennes, tu ne te sentiras pas libre ? Il y a des avantages, tu sais ! Mais, au fond...Quelle est la finalité de ton voyage ?

Avec autant de légèreté qu'une plume, ma main glisse dans son dos pour la gratifier de tendres caresses. Je me penche un peu sur elle, déposant un baiser chaste sur ses lèvres. Hey, j'suis pas qu'un beauf !
Je suis très balèze !

" Once you go black, you never go back ! "

Shad Hoshisora

Terranide

  • -
  • Messages: 4464


  • FicheChalant

    Description
    A un putain de réseau social.

Re : A Upendi ( Pv Rafiki)

Réponse 32 jeudi 16 juillet 2020, 11:44:34

Assise à califourchon sur Rafiki, la Louve le fixa quelques instants, caressant de ses mains son torse. Elle avait parfaitement entendu ses différentes questions mais pour l’instant, elle ne savait réellement quoi répondre. Et il n’était guère étonnant que face à son silence, le génie pouvait déjà se douter où elle allait en venir. Elle arrêta ses mouvements sur son torse, gardant juste ses mains posées à plat contre ce dernier :

« Un vœu…Qui ne rêverait pas d’en avoir un…Malheureusement tu as bien deviné Raf’, je n’ai pas la moindre idée du vœu que je pourrais te demander, rien, absolument rien ne me vient à l’esprit ! »

Et l’ironie dans tout cela ? Une autre personne aurait déjà eue milles et un vœux à formuler ! Bien évidemment, la Louve pourrait souhaiter de rendre la liberté au sein, de les affranchir de toute forme d’esclavagisme mais un changement si brutal aurait également de terribles répercussions. L’argent ? Pas besoin, la gloire ? Non merci. La vie éternelle ? Impossible de savoir si cela était réellement une bénédiction ou bien une malédiction ? La puissance ? Pour l’heure, elle n’avait pas à se plaindre de ses capacités et au moins, cela lui permettait de ne pas se reposer sur ses acquis. Elle soupira, regardant Rafiki :

« Le jour où j’aurais une idée de vœu, tu le sauras bien assez tôt Rafiki ! »

Elle lui sourit avant de se pencher vers son visage et de déposer un petit baiser contre ses lèvres, plantant par la suite son regard dans le sien et se relevant la seconde d’après.

« Pour l’heure, je ne me sens pas prête à être à quelqu’un Raf…Quant à la finalité de mon voyage, là encore c’est un grand mystère, je pense même que c’est cet inconnu qui me fait avancer, car en réalité, je n’ai absolument pas la moindre idée de ce qui m’attend au bout de la route…Je dois sans doute être folle ou inconsciente, ou un peu des deux, mais, cette vie ne me gêne pas, pas pour l’instant. »


Tout était propice à des changements ! Pour l’heure, la Terranide appréciait voyageait mais rien n’indiquait qu’un jour, elle aimerait simplement se poser et ne penser à rien. Souriant d’un air désolé, elle vint se « coucher » contre Rafiki, sa tête dans le creux de son cou, sa poitrine contre son torse. Une simple étreinte, rien de plus, une manière muette de lui présenter ses excuses du fait de ne pas pouvoir répondre à ses attentes.

Rafiki

Créature

  • -
  • Messages: 108


  • FicheChalant

    Description
    Esprit malin et farceur, qui aime les femmes, bigre ! Pcht ! Je peux vous montrer le chemin ! Suivez le bon Rafiki !

Re : A Upendi ( Pv Rafiki)

Réponse 33 lundi 27 juillet 2020, 04:15:50

Mes paluches, qui vagabondaient dans son dos, viennent se poster sur ses semblables alors que Shad les a posé sur mon torse. Irrémédiablement, y'a Popole qui se tend un peu. Bah, j'ai beau avoir donné beaucoup de ma personne tout à l'heure, j'ai toujours envie d'elle. Si elle n'avait pas été une terranide, je pense qu'elle aurait pu faire un bon succube. Vile tentatrice que tu es, Shad ! Lentement, la pulpe de mes doigts caressent le dessus de ses mains, encore mouillées. C'est tendre pour une fois, mais je crois que je me prépare à recevoir un gros truc dans la gueule. Même le baiser de ma gazelle, simple et doux, ne semble pas apaiser la tempête qui semble arriver et...

EN PLEIN DANS LE MILLE, PUTAIN ! Qui est-ce qui avait raison ? Putain...Bon...Je la comprends très bien, hein, mais aïe quoi ! J'en avais pris des râteaux dans ma vie et bordel de...Grmblr ! Ça m'fait chier ! Ma belle gazelle a tout pour elle : intelligence, beauté, elle est douce et sauvage à la fois, elle est drôle et elle rit à mes blagues de merde, mais même comme ça, j'me fais jeter ! Je suis si triste, au fond, mais je lui souris, venant lui rendre le baiser, toujours à caresser ses mains.

- Je te comprends, ne t'en fais pas. Après, tu sais un peu à quoi t'attendre avec moi. P'têtre que je t'ennuie déjà...Je rigole ! Vraiment, ne t'inquiètes pas.

Argh, mon ego de mâle en prend un sacré coup quand même. C'EST VRAI, j'ai l'habitude de me faire stopper de la sorte, mais...Mais...J'ai bobo le coeur, là. D'un sens, elle est un peu comme moi. Ma gazelle n'appartient à personne et elle eprend ce dont elle a envie. Il est vrai que j'fais le forceur parfois, mais c'est quand Popole est tout véner ! Elle et moi, on picore à gauche et à droite, profitant de l'instant présent, et c'est le plus important. Penchant un peu la tête sur le côté, je lui souris, lui montrant mes dents forts blanches.

- À t'écouter, des fois, j'ai l'impression d'entendre un vieil homme qui a gagné en sagesse à force de voyages, mais qui continue tout de même à chercher son petit bonheur.

Alors qu'elle s'allonge sur moi, je lui embrasse les cheveux, juste un peu au dessus de son front. Réfléchissant un instant, je lui rétorque gentiment.

- Dis-moi, toi qui a été sur Terre pendant un temps, tu connais les films Harry Potter ?

D'un claquement de langue contre mon palais, je fais apparaître un sac de cuir assez gros pour le fourrer de plein de choses, mais assez petit pour le porter à la taille. Faisant relever le menton de ma douce, je lui montre la grosse bourse de cuir noir.

- Je sais que tu n'as pas formulé de souhait, mais je voulais tout de même te faire un cadeau. Il est déjà arrivé par le passé que l'on m'en demande un, et je me suis dit que ça te serait vraiment pratique, pour toi qui est toujours sur les routes.

Relevant mes mains mouillées, je souffle dessus et comme par magie, elles sèchent, pouvant prendre le sac pour lui montrer de plus près.

- C'est un sac sans fond. Tu peux y mettre tout ce que tu veux dedans, même un éléphant ! Même un géant si tu le souhaites. Ce sac n'a pas de contenance limité. Et en plus de ça, il ne pèse rien. Il te semblera toujours léger, mais quiconque tente de te le voler ne pourra le soulever.

Je me souviens de Lili. Oh, très jolie Lili, qui m'avait demandé ce genre de cadeau. Enfin, c'était à peu près la même chose, au fond, sauf que Lili avait demandé de l'argent dedans en plus, pour ne pas en manquer à l'avenir lors de ses voyages. Avec Shad qui vagabonde au grès de ses envies dans tout Terra, je pense fortement que ça lui sera utile. Je repose ensuite le sac sans fond, l'éloignant du bassin pour ne pas qu'il trempe.

- C'est un cadeau, alors je ne voudrais pas entendre de refus.
Je suis très balèze !

" Once you go black, you never go back ! "

Shad Hoshisora

Terranide

  • -
  • Messages: 4464


  • FicheChalant

    Description
    A un putain de réseau social.

Re : A Upendi ( Pv Rafiki)

Réponse 34 dimanche 02 août 2020, 18:37:16

Bien sûr que sa réponse allait lui faire du mal ! Et la Louve s’excusait de façon muette grâce à son étreinte. Elle fut cependant soulagée que le génie ne lui en tienne pas trop rigueur, entendant cependant parfaitement dans le ton de sa voix, sa déception. Elle murmura cependant à l’une de ses paroles :

« Non, non tu ne m’ennuies pas Rafiki, et je suis heureuse avec toi. C’est juste que pour l’heure…-elle soupira ne trouvant pas les mots – c’est juste que je ne veux pas me retrouver casanière, je veux encore explorer, faire des rencontres, mais je sais que ta porte sera toujours ouverte, tout comme tu peux venir me faire des visites surprises si tu le souhaites ! »

Pourquoi donc attendre qu’elle pense à lui pour qu’ils se revoient ? Rien ne l’empêchait, lui, le grand génie, de faire le premier pas ! Finalement, piquée par la curiosité, elle releva sa tête et afficha un air interrogatif :

« Oui, je connais, une histoire de sorciers si mes souvenirs sont bons mais pourquoi ? »


Sa réponse vint bien vite tandis que Rafiki fit apparaître un étrange sac, face à l’incompréhension de la Terranide ce dernier lui expliqua bien vite ce dont il s’agissait. Un sac sans fond, un putain de sac sans fond ! Avec cela aucun souci pour transporter tout et n’importe quoi ! 

« C..comment je pourrais refuser Rafiki ? C’est super rare ce genre de truc ! Merci ! »


Elle lui fit une petite bise pour le remercier, le regardant avant de regarder de nouveau le sac sans fond, fronçant légèrement ses sourcils. Quelque chose n’allait pas, et cette chose était le fait que là, pour l’instant, il ne devait pas rentrer en contact avec de l’eau. La Louve eut finalement une idée qui lui traversa l’esprit :

« J’ai trouvé mon vœu Rafiki ! Mais ce n’est pas grand-chose, du moins ce n’est pas impressionnant…Tout ce que je te demande, si tu veux, c’est de faire en sorte que ce sac sans fond soit protégé de toute intempérie. En gros : qu’il puisse résister à tout, que ce soit à une plongée, qu’au flamme, qu’à des coups de couteaux…A tout ! »

Un moyen de s’assurer que ce dernier ne connaisse pas une fin « stupide » au fil des ses pérégrinations.  Elle le regarda, abaissant légèrement ses oreilles et demandant d’une toute petite voix :

« Tu peux faire cela ? »




Répondre
Tags : creature terranide retrouvailles social