Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride
Inscrivez-vous

Oriana

Créature

  • -
  • Messages: 200
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Fée des Fraises, fille d'une divinité des moissons et de la fertilité, elle a hérité de sa mère ses attributs plus que généreux. Blonde, les yeux bleus, elle est dotée d'une grande joie de vivre, d'une insatiable curiosité et d'une profonde gentillesse.

Gwynt coquin [PV] [FINI]

septembre 23, 2017, 08:29:07 pm

La soirée était bien avancée au Poisson-Chat, une auberge qui se trouvait dans un quartier populaire de Nexus. C'était le lien de rendez-vous des mercenaires et des guerriers de tout poil, l'immense majorité d'entre eux étant non-humains. Un nombre conséquent de créatures fréquentaient l'établissement qui ne désemplissait pas et était souvent animé, de jour comme de nuit.

On y trouvait des Nains barbus et teigneux, des Demi-Orques et des Demi-Ogres, les premiers ayant une sale mine et les seconds une mine patibulaire (ce qui ne faisait pas de grande différence), des Gnomes cupides, des Halfelings aux doigts légers, des Gobelins à l’œil torve et à l'air fourbe, des Gnolls qui sentaient le chenil, des Minotaures musculeux, des Trolls stupides...
Certains membres de races spéciales y venaient de temps à autre comme les Illithids ou les Drows et les autres clients les évitaient soigneusement.

Tout ce petit monde buvait, bâfrait, riait, gueulait, jouait aux jeux de hasard ou se battait. Une arène spéciale avait été aménagée au centre de l'établissement afin de juguler l'agressivité et les humeurs guerrières de la clientèle qui, il fallait bien le dire, n'était pas des plus calmes. Une salle réservée aux différents jeux de hasard se trouvait à l'arrière de l'auberge : des mercenaires claquaient toute leur paye en quelques manches de Gwynt, de poker aux dés, de poker tout court, à la roulette, au black-jack...

Ce soir, la présence d'une Fée à l'une de ces tables avait quelque chose d'incongru dans ce lieu où le taux de testostérone était très élevé. Surtout que la donzelle en question avait tout pour attirer l'attention : blonde comme les blés, elle avait la peau rose et tendre, de beaux yeux bleus et surtout une poitrine proéminente qui saillait de sous sa robe blanche.
Son compagnon de jeu était un Minotaure à la musculature elle aussi proéminente (tout comme la hache à deux mains qui se trouvait dans son dos), ce qui expliquait pourquoi les autres convives, tout en regardant les deux joueurs, ne s'approchaient pas trop d'eux, de peur de se prendre un mauvais coup. Les Minotaures avaient le sang chaud et s'emportaient facilement...

D'ailleurs le Minotaure en question avait toutes les raisons d'avoir le sang chaud puisqu'il avait proposé à la ravissante Fée, qu'il avait rencontrée alors qu'elle se promenait tranquillement dans les rues de Nexus, une partie de Gwynt coquin : on n'y jouait pas d'argent mais celui ou celle qui perdait une partie devait ôter l'un de ses vêtements.

Le problème est que la Fée débutait totalement dans ce jeu et perdait partie sur partie. Elle avait dû enlever son manteau, ses bottines, sa capuche, sa robe. Il ne lui restait plus que sa robe de dessous ainsi que ses sous-vêtements avant de se retrouver complètement nue.

Comble de l'ironie, le Minotaure ne portait qu'un pagne...
« Modifié: janvier 16, 2019, 02:05:53 pm par Oriana »
Police utilisée : Umberssk
Thème musical

Clad Oyio

Humain(e)

Re : Gwynt coquin [PV]

Réponse 1 septembre 23, 2017, 09:59:51 pm

// NSFW //

23, Thorin sortait d'une semaine à 23 contrats consécutifs effectués et surtout réussis. La créature avait l'habitude de ses contrats très lucratifs, certes ils étaient pour la plupart destinés à tuer des personnes ou des créatures nuisibles à la personne qui avait créés ce contrat. Mais ce qui est sur c'est que ces personnes étaient très riches et ça lui permettait de cumuler une forture inestimable, qu'il gardait précieusement soit sur lui ou soit dans une de ses nombreuses demeures, situés un peu partout dans la région.

Physiquement, ce colosse était musclés de la tête jusqu'aux jambes, dotés d'une force herculéenne. Il avait une endurance à toute épreuve, mais savait se satisfaire et prendre du bon temps. Boire une chope dans une taverne, payer une prostituée ne le gênait pas. Cependant cette dernière, finissait généralement casser de partout, presque handicapée, tellement il ne contrôlait pas sa force lors de ces égarrement sexuels.

Il rentra de chez un de ses clients, lorsqu'il décida de passer par une forêt. Il savait pertinemment qu'au bout de cette forêt, il y avait un de ses tavernes préférés, ou on pouvait jouer et boire en tout quiétude. Thorin, passa alors par cette forêt, lorsqu'il croisa une créature. Une créature féminine, magnifique, elle avait un corps comme il en avait jamais vu, et surtout une poitrine énorme, il se demandait s'il pouvait prendre un de ses obus entièrement dans sa main. Cette idée le fit rire, il s'approcha d'elle et lui fit comprendre, qu'il aimerait bien l'invité boire un verre, mais surtout jouer à jeu très simple, le Gwynt. Elle accepta s'en broncher et ils se dirigèrent vers la taverne. Il la laissa rentrer avant lui, il en profita pour observer l'énorme cul de cette dernière; de la bave commença légérement à tomber.

Ils commençèrent alors la partie de Gwynt, sans surprise Thorin ne fit qu'une bouchée de la jeune fille; il décida alors de corsé l'affaire. Nouvelle règle, on enlève un vêtement à chacune des parties perdues.

QUelques parties plus tard, la jeune fille n'avait seulement qu'une espère de nuisette, ces sous vêtements sur elle. Lui, il n'avait simplement qu'un bout de tissu sur lui avant d'être complètement nu, mais ça, c'était son vêtement habituel, elle n'avait encore réussi à gagner aucune partie.

On arrivait à la fin d'une partie, Thorin attenda que la jeune fille pose ses dernières cartes, avant de porter le coup de grace et de gagner une énième partie.

Désolé, mais tu vas devoir enlevé ta jolie robe, ma douce. Dit-il en pointant l'énorme poitrine de la belle.
« Modifié: janvier 13, 2019, 05:02:04 pm par Clad Oyio »

Oriana

Créature

  • -
  • Messages: 200
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Fée des Fraises, fille d'une divinité des moissons et de la fertilité, elle a hérité de sa mère ses attributs plus que généreux. Blonde, les yeux bleus, elle est dotée d'une grande joie de vivre, d'une insatiable curiosité et d'une profonde gentillesse.

Re : Gwynt coquin [PV]

Réponse 2 septembre 24, 2017, 12:33:28 am

Elle avait compris un peu tardivement que la carte "Terre brûlée" supprimait la ou les cartes les plus puissantes présentes sur le plateau, dans les deux camps. En l'occurrence, il n'y avait eu qu'une seule carte à la valeur la plus élevée - une "Tour de siège" dont elle avait réussi à doubler la puissance grâce à la carte "Chef" - qui se trouvait dans son camp et qu'elle avait bêtement supprimée en jouant cette maudite "Terre brûlée" !

Résultat des courses, elle venait de perdre un gros paquet de points, son score passant ainsi en-dessous de celui du Minotaure. Ce dernier avait encore cinq cartes dans son jeu. Elle, plus que deux et le moins que l'on puisse dire, ce n'était pas brillant : une "Temps ensoleillé" et une "Troufion de base". Autant déclarer forfait. Ce qu'elle fit.

- Désolé, mais tu vas devoir enlever ta jolie robe, ma douce, fit le Minotaure en pointant son gros index vers la Fée.

L'intéressée se demandait pour la cinquième fois ce qu'elle foutait là, à moitié à poil, dans un tripot enfumé, bruyant et malodorant pour guerriers et mercenaires non-humains, à jouer au Gwynt coquin avec un Minotaure, une créature mesurant au bas mot entre sept et huit pieds de haut et quatre de large, sous les regards concupiscents de son partenaire de jeu mais également des joueurs des tables voisines. La réponse était toute simple : quand elle avait rencontré le Minotaure, elle l'avait trouvé sympathique et était en quelque sorte tombée sous son charme animal.

Oriana rougit légèrement et, après quelques secondes d'hésitation, se leva et enleva sa nuisette, dévoilant ses lourds appas juvéniles. L'expression des autres clients était éloquente : on aurait dit que leurs yeux allaient tomber de leurs orbites et leur mâchoire se décrocher du reste de leur crâne !

Maintenant il ne lui restait plus qu'une sorte de petit pagne qui cachait son intimité...
Police utilisée : Umberssk
Thème musical

Clad Oyio

Humain(e)

Re : Gwynt coquin [PV]

Réponse 3 septembre 24, 2017, 02:20:53 pm

Décidément, c'était trop facile. Bien que Thorin avait l'habitude de ce jeu et qu'il avait un malin plaisir à dépouiller ces adversaires, gagner contre cette créature était bien excitant. Il voulait en voir davantage, les gros obus que la jeune fille cachaient sous sa robe, laissaient l'imagination du buffle vagabonder. Il s'imaginait les presser, les téter, les griffer, les lécher, les sucer, il en souhaita même qu'ils puissent produire du lait pour s'en délecter. Les effets sur son entrejambe se faisaient sentir, une bosse commença à se former et son sexe sortait petit à petit du bas de son pagne.

C'est alors qu'il vit Oriana enlever sa robe pour enfin laisser respirer cette poitrine parfaite. Son entrejambe cognait maintenant le bat de la table, son pagne ne lui servait plus à rien. Un  sourire en coin, il reprit ses propres cartes, et demanda à la belle de commencer. La partie débuta, la bête avait pour objectif de faire enlever le dernier bout de tissu de la charmante jeune fille, il procéda alors de la même façon pour vaincre une énième fois cette dernière.

Quelques instants plus tard, une dernière carte à poser et hop c'est dans la poche, Thorin a remporté une nouvelle partie qui lui permettait de voir Oriana nue. Mais une chose l'intriguait, un peu égoïste il décida de se lever, son épais et long pénis était dorénavant bien visible, il prit la main de la fille et l'emmena dans une des chambres de la taverne. C'était en quelque sorte sa chambre, il avait l'habitude de prendre celle là lorsqu'il venait ici, elle lui était quasiment réservée. Il décida de s'asseoir sur une lit deux place en bois, recouvert d'une matelas de plumes et d'une peau d'ours blanc.

Voilà, tu peux enlever ceci maintenant. Dit-il en pointant du doigt l'intimité de la jeune fille.


Oriana

Créature

  • -
  • Messages: 200
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Fée des Fraises, fille d'une divinité des moissons et de la fertilité, elle a hérité de sa mère ses attributs plus que généreux. Blonde, les yeux bleus, elle est dotée d'une grande joie de vivre, d'une insatiable curiosité et d'une profonde gentillesse.

Re : Gwynt coquin [PV]

Réponse 4 septembre 24, 2017, 03:04:40 pm

Le minotaure reprit les cartes. Il reprit le même camp et la Fée fit de même. Même si elle n'était encore qu'une débutante, elle commençait à piger deux ou trois astuces et se laissa donc moins embobiner durant la partie qui suivit. Il fallait avouer aussi que l'attention de son adversaire semblait plus concentrée sur son anatomie que sur son jeu.
La partie fut plus longue que les précédentes et Oriana parvint à remporter une manche (il en fallait deux pour gagner la partie) sans trop de mal. Mais voila, elle perdit quand même. Le Minotaure avait eu en main quelques cartes dites "Espion" : elles faisaient gagner des points dans le camp adverse mais en contrepartie celui qui les jouait piochait deux cartes supplémentaires dans sa pile de cartes inutilisées.

Avant même qu'elle n'ait pu s'exécuter, le Minotaure se leva et la Fée vit son pagne littéralement soulevé par son pénis en érection, la prit par la main sans qu'elle eut le temps de comprendre ce qui lui arrivait, l'entraina presque de force à travers la salle puis vers les étages supérieurs, le tout sous les regards égrillards des autres clients.

- Oh oh, Thorin m'a l'air en chaleur ce soir ! fit un gobelin.
- Faut dire aussi que la donzelle enflammerait un élémentaire de glace ! s'exclama un gnome.
- Tu m'étonnes, avec une paire de nibards pareils !
- La pauvre quand même, je la plains ! Cette brute va la défoncer ! déplora un Génasi d'Air.
- Bah, elle l'a un peu cherché aussi... Qu'est ce qui lui a pris de suivre Thorin dans ce bouge et de faire une partie de Gwynt coquin avec lui ? Elle doit être cinglée... dit un Nain.
- Je m'en fous qu'une fille soit cinglée ou pas, du moment qu'elle a ce qu'il faut où il faut, ça me va ! plaisanta un Demi-Ogre.
- En tout cas, je parie dix pièces d'or qu'elle tient pas plus d'un demi-heure avec ce sauvage !
- Moi, vingt !

Pendant ce temps, le Minotaure avait fait entrer la Fée dans une chambre confortable, meublée d'un grand lit, de deux tables de nuit, d'une table basse, d'une armoire et de trois chaises. La cheminée était éteinte mais on était au printemps et la température était agréable. La créature s'assit sur le lit qui fit entendre une sorte de gémissement, tant elle était lourde et massive puis pointa son index vers Oriana :

- Voilà, tu peux enlever ceci maintenant.

Debout devant le colosse, toujours rougissante, la Fée s'exécuta, retirant lentement l'espèce de pagne qui cachait son intimité. Sous la lumière des candélabres disposés de part et d'autre du lit, le Minotaure put enfin admirer la douce toison pubienne de sa partenaire de jeu. Elle était blonde comme sa chevelure, avec des reflets d'or roux. Son ombre, gigantesque, se projetait sur les murs et les poutres du plafond.

- Et maintenant ? demanda-t-elle d'une toute petite voix, sachant pertinemment ce que le monstre cornu avait en tête. S'il l'avait fait entrer dans cette chambre ce n'était pas pour débattre de philosophie !
Police utilisée : Umberssk
Thème musical

Clad Oyio

Humain(e)

Re : Gwynt coquin [PV]

Réponse 5 septembre 25, 2017, 12:11:28 am

Assit, bras posés sur les genoux, le minotaure ne voulait louper un seul moment de la mise à nue de la jeune fille. Une fois son pagne enlevé, il pouvait constater qu'elle était doté d'un très joli sexe. En un bref instant il s'en voulait presque de vouloir défoncer la chatte de cette dernière, elle était si mignonne ... Ces yeux jaunes perçants fixaient dorénavant la Fée, elle était maintenant toute à lui, le dernier doute s'en était aller, lorsqu'elle lui demanda ce qui allait arriver ensuite. Un sourire sur ses lèvres se dessina.

J'ai ma petite idée là dessus ... dit-il en pointant son énorme pénis qui touchait le sol.

Du liquide séminal commençait déjà à sortir de la bite de la bête, comme pour dire qu'il était fin prêt, et qu'il fallait qu'elle s'en occupe.

Tu en fais ce que tu veux, mais fais le bien. Je ne voudrais pas t'en faire payer le châtiment. Il se mit à rigoler, en finissant la chope qu'il avait prit en montant dans la chambre tout à l'heure.

J'ai toujours voulu ce que ça faisait de faire ce genre de chose avec une créature comme toi. Effectivement, je n'ai encore jamais vu un corps pareil. J'espère être à ton goût moi aussi.

Il se mit alors à gonfler ses muscles, l'ombre que portait le clair de Lune sur le corps de la bête, rendait ses muscles encore plus impressionnant.

  

Oriana

Créature

  • -
  • Messages: 200
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Fée des Fraises, fille d'une divinité des moissons et de la fertilité, elle a hérité de sa mère ses attributs plus que généreux. Blonde, les yeux bleus, elle est dotée d'une grande joie de vivre, d'une insatiable curiosité et d'une profonde gentillesse.

Re : Gwynt coquin [PV]

Réponse 6 septembre 25, 2017, 02:57:43 pm

- J'ai ma petite idée là dessus... dit le Minotaure en pointant du doigt son pénis, raide comme un piquet. Oriana avait déjà vu des phallus dressés auparavant mais jamais elle n'en avait vu d'aussi gros. Pourtant, quand elle avait participé à diverses fêtes données en l'honneur de leur souverain, le roi Obéron, elle avait vu des Satyres en rut, avec des membres virils de belle taille mais celui du Minotaure les dépassait de trois ou quatre pouces de longueur. Et ne parlons pas de l'épaisseur...

- Tu en fais ce que tu veux, mais fais le bien. Je ne voudrais pas t'en faire payer le châtiment ! fit-il en éclatant d'un rire féroce et vidant sa chope de bière. La Fée ne savait pas s'il plaisantait ou s'il était sérieux quand il parlait de châtiment mais elle se dit qu'il valait mieux obtempérer.
Fort heureusement, son passage au manoir d'Alastar* avait éveillé sa sexualité jusque là en sommeil et la petite Fée timide, qui autrefois rougissait à la vue d'un sexe masculin, s'était muée en une petite délurée à la libido démesurée. Elle avait néanmoins gardé une certaine pureté, une certaine fraîcheur, aussi si ses appétits, pour solides qu'ils furent, restaient malgré tout sains.

Elle s'approcha donc du Minotaure qui entretemps avait fait saillir sa puissante musculature, ce qui eut pour effet de répandre dans le corps d'Oriana un petit frisson d'excitation. Elle se saisit d'une main du phallus - et elle put voir qu'il était dur comme le roc - et l'autre main se posa sur une cuisse gonflée de muscles. Pendant quelques secondes elle contempla le pénis tout en le masturbant lentement. Puis elle se pencha, recueillant d'abord le sperme qui perlait du gland avec sa langue, puis elle y déposa des petits bisous tendres avant, finalement de l'engloutir.

Son chibre était tellement gros qu'elle ne pouvait que gober la partie supérieure...

* Voir le RP La Capture d'une Fée
« Modifié: septembre 25, 2017, 10:38:16 pm par Oriana »
Police utilisée : Umberssk
Thème musical

Clad Oyio

Humain(e)

Re : Gwynt coquin [PV]

Réponse 7 septembre 26, 2017, 10:31:26 pm

Le minotaure vit la jeune femme s'approcher petit à petit de lui, ses lourds seins bougeaient de gauche à droite comme un pendule. Ils auraient pu hypnotisé tellement ils étaient magnifiques, il ne pouvait s'en détacher. Il sentit alors le souffle de la fée sur son sexe, s'ensuit une main, les lèvres, puis la bouche. C'était très agréable, elle se débrouillait vraiment bien, cependant il se sentait un peu frustré car elle ne le suçait qu'au bout de son énorme pénis. La bête mis alors une main sur le crâne de la créature et enfonça son engin profondément dans sa bouche. La sensation était totalement différente, cela n'avait rien avoir. Ce qui l'excita un peu plus, c'est aussi le fait que la jeune femme s'étouffait à moitié. Mais elle avait l'air d'en redemander donc il continua d'enfoncer son sexe dans sa bouche.

Tu te débrouilles très bien, peu ont réussi à gober aussi loin mon énorme pénis. Dit-il en riant aux éclats.

Il enleva son sexe de la bouche d'Oriana et se releva, il prit la main de cette dernière pour l'aider à se relever elle aussi. Ils étaient face à face, son pénis collait l'énorme poitrine de la jeune fille, ce qui n'aida pas à apaiser son excitation. Thorin approcha sa tête d'elle, et l'embrassa, il la souleva en même temps, pour la mettre sur son pénis. La bête arrivait facilement à la soulever, tout en mettant son entrejambe sur celle d'Oriana. Il en profita pour caresser ses seins, il les pressa de plus en plus fort, tel qu'on avait l'impression qu'ils allaient exploser à chaque compression. La bête savait qu'il faisait mal, c'était sa manière de faire lorsqu'il faisait l'amour, c'était en quelque sorte sa marque de fabrique ; avec un corps comme le sien, c'était aussi tout à fait normal.

Montre moi que tu as envies de moi. Dit-il sourire en coin, sûr de lui.
« Modifié: septembre 28, 2017, 03:09:53 pm par Clad Oyio »

Oriana

Créature

  • -
  • Messages: 200
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Fée des Fraises, fille d'une divinité des moissons et de la fertilité, elle a hérité de sa mère ses attributs plus que généreux. Blonde, les yeux bleus, elle est dotée d'une grande joie de vivre, d'une insatiable curiosité et d'une profonde gentillesse.

Re : Gwynt coquin [PV]

Réponse 8 septembre 27, 2017, 10:29:39 pm

Le Minotaure ne se contenta pas de cette "demi-mise en bouche" car aussitôt la Fée sentit la main du colosse se poser sur son crâne et y appuyer lentement mais irrésistiblement, forçant ainsi Oriana à engloutir le phallus tout entier ! Une humaine ordinaire aurait suffoqué avec un tel engin dans la bouche mais les Fées étaient des créatures d'une toute autre nature et de ce fait n'obéissaient pas totalement aux lois de la physique : la bouche d'Oriana sembla s'adapter aux dimensions monstrueuses du pénis, pouvant l'accueillir sans trop de mal, et même si elle se sentait un peu suffoquer, elle n'étouffait pas.
Le sang monta malgré tout aux joues de la belle dont le visage devint écarlate.

Au bout d'un moment, le monstre la libéra et elle aspira une bonne goulée d'air frais. Il se releva et l'aida à faire de même. Ils étaient maintenant tous les deux debout et leur différence de taille était criante : elle lui arrivait seulement au niveau du ventre et n'avait qu'à se baisser de pas beaucoup pour pouvoir lui tailler une pipe...

Il la souleva de terre et l'embrassa. Oriana fronça les sourcils tant son haleine empestait la bière et la mangeaille ! Elle ne put retenir un "oh !" de surprise quand il la fit assoir sur son phallus et son étonnement grandit quand elle s'aperçut qu'elle tenait dessus, comme si elle était assise sur une grosse branche bien solide !

- Quelle vigueur ! s'exclama-t-elle, admirative, les yeux ronds comme des soucoupes. Cette démonstration de virilité lui donna des bouffées de chaleur et son odeur corporelle de fraise se fit plus prononcée. Les grosses mains calleuses du Minotaure se mirent à pétrir ses seins lourds comme s'il voulait les écraser, les presser comme des fruits mûrs mais là encore la nature de la Fée l'empêcha de ressentir la douleur, tout au plus un léger inconfort. Ce qui ne l'empêchât pas de sentir la pointe de ses seins se dresser.

Il lui demanda de lui montrer comment elle avait envie de lui et Oriana eut un petit sourire espiègle : il était temps de lui montrer de quoi elle était capable ! Elle planta son regard dans celui du monstre et le repoussa doucement avec ses petites mains, le forçant ainsi à s'allonger sur le vaste lit, qui pouvait accueillir deux êtres comme lui, puis elle s'assit à califourchon avant de s'empaler sur lui...
« Modifié: septembre 27, 2017, 10:38:02 pm par Oriana »
Police utilisée : Umberssk
Thème musical

Clad Oyio

Humain(e)

Re : Gwynt coquin [PV]

Réponse 9 septembre 28, 2017, 03:44:01 pm

Thorin se retrouva à présent couché sur le lit, poussé légèrement par la jeune fille qui décida de mener la danse. Il n'avait pas l'habitude de se soumettre à sa partenaire lors de ses moments là, mais elle avait quelque chose cette fille. Certes, un corps magnifique, sans aucun doute le plus belle que la Bête n'est jamais vu ; c'est d'ailleurs pour ça qu'il compte lui en faire voir de toutes les couleurs. Mais elle avait quelque chose en plus, une sorte de sérénité, comme ci rien ne pouvait lui arriver, une sorte de confiance enfoui. Mais la créature avait bien d'autre chose à penser, que de se casser la tête à savoir qui elle était vraiment. Non, lui ce qu'il voulait, c'était d'enfoncer son énorme sexe, dans chaque trou de la Belle.

Sourire aux lèvres, il vit la jeune fille monter sur le lit, puis se glisser tout doucement, sur les cuisses de l'homme pour ensuite montrer sa parfaite intimité et enfoncer directement l'énorme sexe dans son anatomie. Il fut presque étonné de la rapidité qu'avait eu la jeune fille à venir s'empaler sur lui, elle était rendu à la moitié de la verge de ce dernier, mais il sentait qu'elle pouvait aller encore plus loin, plus profondément …

La Bête posa ses deux mains géantes sur les cuisses de la Belle, il les caressa légèrement, puis remonta jusqu'à sa taille, plus précisément ses hanches. Il les agrippa et enfonça intégralement son pénis à l'intérieur du vagin. Il commença a effectué des vas et vient de plus en plus rapidement, de plus en plus fort. Les seins d'Oriana se balancèrent dans les sens, ce qui excita encore plus Thorin. Il effectua cette action pendant un long moment, les cris de la fille se faisaient entendre de plus en plus, des cris de plaisir, de douleur ? Qu'importe, Thorin était vraiment trop bien et il n'allait pas en rester là.

Le minotaure tourna la jeune fille, il se releva et demanda à cette dernière de se mettre accroupi sur le lit, étant très grand, Thorin dû se mettre hors du lit pour rester à taille convenable devant le cul d'Oriana. Il remarqua que du liquide sortait du vagin de la fille, il approcha sa tête, puis sortit son énorme langue de sa bouche et commença à léger le dessus du sexe de cette dernière, puis carrément l'intérieur ; tout en lui agrippant les fesses, ses ongles rentrèrent légèrement dans sa peau.  Il répéta l'action pendant encore quelques fois et s'arrêta, il se masturba légèrement et rentra d'un coup sec son sexe dans le vagin d'Oriana. Encore une fois, la jeune fille n'avait pas l'air de souffrir, pourtant le sexe de près de quarante centimètres était rentrer complètement.

Etonnante ! Dit-il, sourire aux lèvres, prêt à déchirer l'intérieur de la Fée.
« Modifié: septembre 28, 2017, 11:39:24 pm par Clad Oyio »

Oriana

Créature

  • -
  • Messages: 200
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Fée des Fraises, fille d'une divinité des moissons et de la fertilité, elle a hérité de sa mère ses attributs plus que généreux. Blonde, les yeux bleus, elle est dotée d'une grande joie de vivre, d'une insatiable curiosité et d'une profonde gentillesse.

Re : Gwynt coquin [PV]

Réponse 10 septembre 30, 2017, 07:51:00 pm

Lentement, la Fée s'empala sur le sexe énorme de la bête, par à-coups, poussant une sorte de petit gémissement de plaisir. Elle sentit les mains puissantes du Minotaure se poser sur ses cuisses avant d'atteindre sa taille, se servant de ce point d'appui pour enfoncer davantage sa verge dans l'intimité d'Oriana puis il commença à lui faire faire des mouvements de va-et-vient, d'abord lents puis de plus en plus rapides.

Ballotée comme une poupée, Oriana délirait de plaisir entre les bras puissants du Minotaure, sa verge monstrueuse enfoncée en elle. Ses seins tressautaient à chaque mouvement, augmentant l'excitation de la créature mi-homme mi-taureau, ses cris de plaisir allèrent en crescendo, résonnant dans la chambre de l'auberge. L'odeur de fraise qui émanait de son corps se fit plus prononcée et embauma légèrement la pièce.

A un moment donné, son partenaire la souleva et la retourna si bien qu'elle se retrouva accroupie sur le lit, tournant le dos au Minotaure qui se leva, se retrouvant debout, ses sabots touchant le parquet de part et d'autre du lit. La Fée se mit à pousser un petit glapissement quand elle sentit la langue de son amant lui lécher le vagin duquel s'échappait un filet de mouille - qui sentait également la fraise.

Excitée comme une puce, elle porta la pointe de ses seins à la bouche, les suçant, les léchant, les mordillant. Tout à coup, elle sentit à nouveau le mandrin de son amant pénétrer avec force son intimité et elle se mit alors à pousser un véritable cri de jouissance et de surprise mêlés.

- Oh oui... gémit-elle.
Police utilisée : Umberssk
Thème musical

Clad Oyio

Humain(e)

Re : Gwynt coquin [PV]

Réponse 11 octobre 04, 2017, 12:36:42 pm

Thorin continua d'aggriper les fesses de la jeune fille, son sexe entra et sortait de son intimité avec une puissance monstrueuse ; le lit sur lequel elle était assise en levrette était à chaque va et vient à deux doigts de s'effondrer. Il vit alors la Belle se toucher les seins, les lécher, les téter ; avec un peu de jalousie mais tellement d'excitation, Thorin prit un de ses seins, il pinça ses tétons vraiment fort et lui donna même de grande gifle, la démarcation rouge vif commençait à apparaître sur l'énorme poitrine d'Oriana. Toujours en train de déchirer de l'intérieur la jeune fille, Thorin ne pu s'empêcher de vouloir s'occuper des fesses de celle-ci. Il commença à caresser la fente, tout doucement, puis entra directement son doigt, qui devait faire la longueur et l'épaisseur d'un pénis humain, dans l'anus de la blonde. Il est entré tout entier, déchirant aussi l'intérieur de l'anus d'Oriana.

Pendant de longues minutes dans cette position, il décida ensuite de la retourner pour pouvoir bien observer sa parfaite plastique et notamment ses énormes seins. Il la fit glisser vers lui, et mit son pénis entre les seins de la jeune fille.

«Je peux jouir plusieurs fois dans une même soirée, alors pourrais-tu m'astiquer afin que je puisse jouir sur ses parfaits dons de la nature ? » Dit-il souriant, en regardant la poitrine de la jeune fille.

Oui, car le minotaure n'était pas comme les humains. Il pouvait jouir plusieurs fois dans la même nuit, sans perdre de sa vigueur. Il jouit en pareille quantité, et peut arroser le corps tout entier de la jeune fille sans problème.

«Evidemment si cette idée te déplait tu peux ne pas le faire … Je suis un monstre, certes, mais que en apparence. » Dit-il, en sourire aux lèvres, avec de la bave qui commençait à dégoulliner.

Oriana

Créature

  • -
  • Messages: 200
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Fée des Fraises, fille d'une divinité des moissons et de la fertilité, elle a hérité de sa mère ses attributs plus que généreux. Blonde, les yeux bleus, elle est dotée d'une grande joie de vivre, d'une insatiable curiosité et d'une profonde gentillesse.

Re : Gwynt coquin [PV]

Réponse 12 octobre 15, 2017, 09:05:32 am

Oriana sentit la brûlure de la gifle sur l'un de ses seins et elle poussa un petit cri de douleur.

- Eh doucement ! rugit-elle, une lueur de reproche dans le regard. Le Minotaure continua à la besogner comme si de rien n'était, allant même jusqu'à introduire un de ses doigts dans l'anus de la Fée qui se mit à tressaillir à ce contact. Durant de longues minutes, la créature profita sans vergogne de ce corps magnifique offert à lui, pilonnant la Fée qui, les mains agrippées aux draps du lit, la tête tournée de côté, savourait sans aucune retenue le plaisir que lui offrait son partenaire, ses cris de jouissance emplissant la chambre de l'auberge tout comme son odeur de fraise qui devenait de plus en plus prononcée.

A un moment donné, il sortit son membre de son intimité puis le plaça entre ses seins, après avoir retourné la Fée qui n'apprécia pas tellement cette interruption des plus inopinées sans trop toutefois montrer sa désapprobation.

- Je peux jouir plusieurs fois dans une même soirée, alors pourrais-tu m'astiquer afin que je puisse jouir sur ses parfaits dons de la nature ? dit-il avec un sourire qu'elle trouva carnassier, ajoutant qu'elle n'était pas obligée de le faire. Oriana ne s'y trompa pas, sachant très bien ce que ce genre d'affirmation voulait dire. Elle souleva ses seins, de manière à emprisonner le pénis du Minotaure. Ce fut aisé tant sa poitrine était extraordinairement voluptueuse. Comme le phallus de la créature était extraordinairement long, elle n'avait même pas à courber la tête pour atteindre l'embout avec sa bouche.

- Ouh, il est tellement chaud qu'il va me rôtir les seins ! ronronna-t-elle, titillant le gland de son partenaire avec sa petite langue rose. L'effet de ce traitement ne se fit pas attendre : un jet de sperme chaud jaillit de l'urètre du monstre, aspergeant le visage de la Fée ; un deuxième vint aussitôt, puis un troisième... Les salves allant en decrescendo pour finir par une petit filet.

- Hum, quelle vigueur ! s'exclama-t-elle, lapant avidement le liquide chaud et épais, tout en continuant à branler le mandrin entre ses deux gros seins, afin de le maintenir constamment en érection.
Police utilisée : Umberssk
Thème musical

Clad Oyio

Humain(e)

Re : Gwynt coquin [PV]

Réponse 13 octobre 18, 2017, 05:02:21 pm

Oriana prenait les devants, même si la bête adorait le faire, voir une femme aussi magnifique prendre sa queue et la mettre entre ses seins le rendait tout excité. Les épais obus de la jeune fille, serrait très fort le sexe de Thorin, il adorait cette sensation, c’était à la fois doux et chaud ; d’autant qu’elle s’amusait à la sucer avec envie, de la bave due surement au liquide pré-sperme coulait le long de ses lèvres puis de ses joues. C’était trop excitant, la bête ne pouvait plus se retenir et déversa plusieurs salves de sperme à l’intérieur de la bouche, puis sur les seins d’Oriana. Elle continua de la branler. Mais ne pouvait s’empêcher de sentir une odeur de fraise s’installait de plus en plus dans la petite de chambre de l’auberge, il regarda Oriana, occupée à sucer et frotter ses énormes seins contre le sexe du minotaure.

« C’est toi qui échappe une odeur de framboise ou de fraise ? » dit-il songeur.

 Il connaissait que très peu de créatures pouvant laisser échapper une telle odeur, il s’agissait par exemple des Fées, mais elle ne pouvait pas être une fée, elles vivaient bien loin d’ici, que ferait une fée dans une forêt si vaste, à quelques pas d’une auberge très mal fréquentée. En effet, les Fées étaient des créatures rares, elles étaient très recherchées pour leur pouvoir magique, ainsi que leur métabolisme, elles ne vieillissaient jamais, et étaient, comme la présente Oriana, très jolie. Qui plus est, si elle avait le malheur de tomber sur un bandit, les Fées sont des créatures qui valent très cher à la revente, elles étaient donc capturées puis revendues à des riches, leur valeur était inestimable, elle variait surtout selon la beauté de la Fée et aussi de la grosseur de sa poitrine … Etait-ce le jour de chance de Thorin ? Lui, le chasseur, celui qui ne fuyait devant aucun contrat lucratif, avoir cette créature à sa portée et qui plus à qui il était en train de faire l’amour. Non non, le Minotaure ne faisait pas parti de ce genre de personne, il n’était pas un bandit et il avait pour habitude de bien traiter les jolies femmes, en dehors d’un lit évidemment.

Son sexe rentra une dernière fois dans la bouche d’Oriana et fit descendre son sexe jusqu’à l’entrejambe de cette dernière. Il la frotta avec son sexe puis la rentra complètement d’un coup sec. La trentaine de centimètres de son phallus était à présent aspirer pour le vagin d’Oriana. Il la souleva, la prit dans ses bras, les seins de la jeune femme étaient au niveau du visage du Minotaure, il en profita pour les lécher, les mordre et sucer leurs tétons. Thorin se savait fort, mais oubliait parfois que la personne avec qui il faisait l’amour n’était pas forcément assez solide pour encaisser sa puissance, car, Thorin plaqua Oriana contre un mur, ce qui fit tomber les tableaux accrochés, ainsi qu’une lampe à côté du lit. La tête toujours dans la poitrine voluptueuse d’Oriana.

« Je vais te pilonner la chatte, comme on ne t’a jamais pilonné ! » dit-il de la façon la plus mesquine qui soit.

Il serrait le cul rebondit d’Oriana tout en la pilonnant.

Oriana

Créature

  • -
  • Messages: 200
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Fée des Fraises, fille d'une divinité des moissons et de la fertilité, elle a hérité de sa mère ses attributs plus que généreux. Blonde, les yeux bleus, elle est dotée d'une grande joie de vivre, d'une insatiable curiosité et d'une profonde gentillesse.

Re : Gwynt coquin [PV]

Réponse 14 octobre 29, 2017, 04:34:39 pm

- C’est toi qui échappe une odeur de framboise ou de fraise ? dit le Minotaure d'un air pensif, tandis que la Fée continuait à le masturber avec ses gros seins.
- Hum, peut être... dit-elle avec un petit air mutin.

Sans crier gare, Thorin retira son membre d'entre les seins d'Oriana et la pénétra sans douceur. Elle poussa un petit cri qui était plus de surprise que de douleur. La créature se leva, la Fée toujours empalée sur son chibre aux proportions monumentales. Sa poitrine était à la hauteur du museau du Minotaure qui la léchait sans vergogne, suçant ou mordillant les tétons.

Il la plaqua au mur avec une telle force que les quelques tableaux qui y étaient accrochés tombèrent avec fracas au sol. Elle poussa un nouveau cri mais d'indignation cette fois :

- Doucement, nom d'une pipe, sinon tu vas finir par tout casser ! s'exclama-t-elle. Ensuite elle oublia ce genre de considérations quand le monstre commença, pour reprendre son expression, à la pilonner sans vergogne, d'abord lentement puis de plus en plus vite, ses puissantes mains agrippées aux fesses de la Fée. Haletante, le corps en feu, Oriana se cramponnait aux cornes du Minotaure, comme un naufragé à une bouée, tandis que la respiration de ce dernier devenait de plus en plus forte, pareille au soufflet d'une forge. Il était tellement excité que de la vapeur sortait de ses naseaux !

- Plus vite ! criait-elle avant de passer ses beaux bras blancs autour du cou du Minotaure et de pousser un hurlement d'extase : elle venait de jouir avant son partenaire et ce dernier continuait à la besogner...

Pendant ce temps, en contrebas, dans la grande salle de l'auberge.

- Eh ben, elle a tenu plus d"une demi-heure la petite ! s'exclama le gobelin. J'ai perdu mes dix pièces d'or...
- Et moi mes vingt ! se lamenta le demi-ogre.
- De toute manière on a tous paumé notre or ! grommela le Nain. Faut dire, qui aurait prévu que cette donzelle était aussi résistante ?!
- En tout cas, elle y met du sien ! Non seulement elle a pas l'air de souffrir mais en plus elle a l'air d'aimer ça ! dit d'un air pensif le Génasi d'Air.
Police utilisée : Umberssk
Thème musical


Répondre
Tags :