Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Rien de tel qu'un peu de shopping pour nouer des liens ! (~ Abigale Locksley ~)

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos
Inscrivez-vous

Virginie

Humain(e)

C'était une journée d'école ordinaire, pour Virginie. Les cours s'étaient succédé, et comme à son habitude, la jeune fille n'avait pas été très attentive. Elle préférait largement discuter des derniers potins du lycée avec sa voisine, que d'écouter les explications sur l'ère Kamakura du japon féodale de son professeur, qui avait l'air lui-même assez vieux pour l'avoir vécu. Pouvait-on vraiment lui en vouloir ?

Elle poussa un soupir de soulagement lorsque la sonnerie retentit, annonçant la fin de son dernier cours de la journée. * Ah, enfin ! *, songeait-elle. Elle rangea rapidement ses affaires et suivit le flot d'élève hors de la salle, pendant que le professeur s'époumonait en essayant de leurs donner des devoirs. Virginie aurait tout le loisir d'y penser la semaine prochaine, mais pour l'heure, un peu de liberté lui ferait le plus grand bien !

Elle rentrait chez elle à pied, en compagnie de sa voisine de table, et de deux trois autre amies. Le trajet était agréable, les cinq copines discutaient joyeusement, et riaient, se mettant à jour sur qui sortait avec qui, ou qui ne sortait plus avec qui, et se moquant du manque de gouts vestimentaire qu'elles avaient remarqué aujourd'hui. C'était d'ailleurs à ce moment qu'elles passèrent devant une vitrine H&M, et Virginie tomba sur un joli top violet satiné aux épaules asymétrique, qui lui tapa tout de suite dans l'oeil.

Spoiler: Top (cliquer pour montrer/cacher)

Elle leur proposa alors une petite séance shopping avant de rentrer chez elles. L'idée était attrayante, mais elles finirent par refuser. Elles avaient déjà fait des folies la semaine dernière, et ne pouvait pas se permettre de remettre ça. Virginie, elle, n'avait malheureusement pas pu participer à cette razia, étant tombée malade à ce moment là. Un peu déçue, elle leur proposa alors de simplement l'accompagner, ce à quoi elles répondirent que la tentation serait trop forte , et qu'elles avaient déjà assez fait chauffer la carte bleue la dernière fois. La jolie brune fit la moue, contrariée. Elle se tourna vers la vitrine, quelques instants, et finit par craquer. Après avoir dit au revoir à ses copines, lycéenne entra dans le magasin. Faire du shopping toute seule était certes moins marrant, mais quand même sympa !

Virginie passa une bonne demi-heure à parcourir les rayons, et à prendre toutes les belles choses qui lui tombaient sous la main. Jupes, jeans, tops, gilets, tout y passait. Lorsqu'elle eu les bras remplis d'article, elle se dirigea vers les cabines d'essayage. Chacune des tenues qu'elle enfilait lui allait à ravir, mais elle commença à songer que ça faisait peut-être un peu trop pour son porte-monnaie, malheureusement, et qu'elle ne pourrait pas tout prendre. Elle passa alors une bonne dizaines de minutes supplémentaires à les essayer et réessayer, mais le choix était difficile. Virginie avait fini par opter pour le top qu'elle avait vu en premier, ainsi qu'un ensemble pyjamas gris assez simple mais tout doux pour lequel elle avait également craqué, et un jean noir classique, assez moulant au niveau des fesses et pas trop au niveau des jambes.

Spoiler: Pyjama (cliquer pour montrer/cacher)

Ses vêtements choisis, elle quitta la cabine, les bras pleins. Mais elle en sortit un peu trop vite, et n’eut pas le temps d'esquiver une autre femme qui passait juste à coté. Elle la heurta de plein fouet, et toutes deux tombèrent à la renverse.

« Ouch ! Oh excusez-moi, je ne vous avez pas vu, je suis vraiment désolée... »

Confuse et gênée, Virginie rougit et bredouilla des excuses, tandis qu'elle ramassait ses articles qui jonchaient le sol.
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~

Abigale Locksley

E.S.P.er

La jeune milliardaire faisait ce que probablement tout le monde ferait dans sa situation... À savoir, faire du shopping sans avoir à se soucier de rien ! Un homme âgé, bien habillé... De ses habits, il était visible qu'il était un majordome. Il avait un grand panier, ou y était tout les caprices de la demoiselle. Vêtement ? Non... Ce centre commercial était de beaucoup trop basse gamme pour elle. Elle allait simplement dans chaque boutique, achetait des trucs bizarres... Telle une petite statuette d'un cheval, un truc qu'elle n'en savait rien... Mais c'était indien ! Et plein d'autre chose... En vrai, même si elles les avaient acheter... Elle ne savait trop si elle avait vraiment l'intention de les rapporter. Abigale avait un énorme chapeau blanc contre le soleil, une robe longue blanche assortie, coupé au niveau des jambes... Laissant sortir une de ses jambes, mais pas l'autre... Elle avait le look de la femme riche quoi. Le seul truc qui était choquant, était son âge... Elle n'avait que 21ans. Si jeune, et alors si riche... Surtout qu'elle était belle en plus du lot. De quoi faire rager n'importe qui la regardant.

Dévorant d'une main une sucrerie japonaise au bout d'un bâton... Elle regarda alors dans une boutique de vêtement... C'était tentant, mais elle n'avait gère envie de retirer sa sublime robe faites sur mesure. Retirant son grand chapeau, qu'elle mit sans le moindre respect sur la tête du majordome, qui semblait paniquer et ainsi aveuglé... Elle en avait marre de lui et d'être suivit. Avant qu'il n'arrive à enlever se chapeau, la belle futanari s'était déjà glisser parmi les vêtements... Le vieille homme l'appelait de son nom, mais pour abi, cela n'en était qu'un jeu. Elle s'ennuyait quoi. L'homme se mit à chercher parmi les vêtements... Donc, elle se mit à aller de plus en plus loin dans la boutique. Se disant que les salles d'essayage était probablement la meilleure endroit. Mais bim ! Elle fonça dans quelqu'un...

Vexée en premier lieu, car elle était au sol... Sa jupe qui ne cachait plus beaucoup de son bas du corps... Elle s'empressa de se relever, pour replacer la dites robe. Elle était plutôt moulante... Donc le moins faux mouvement et elle allait avoir sa poitrine à l'air libre... Ou encore sa culotte exposée. C'était le genre de robe ou l'on peut pas vraiment bouger dedans. Luxueux ! Mais... Franchement pas utile à la "vrai" vie. Cela dit, l'autre jeune femme semblait essayer de rammaser les vêtements au sol.. C'était trop long, le vieux allait bientôt être là. S'abaissant elle aussi, quitte à exposer des choses qu'elle n'aurait pas du entre ses cuisses, essayant de prendre rapidement les vêtements au sol pour la jeune femme... Pour ensuite rapidement la pousser avec elle dans la cabine.

"Vite ! Il va me voir !"

Fermant la porte, ayant toujours la jeune femme entre ses bras... Mais avant qu'elle ne panique ou ne pose une question... Abigale mit sa main sur la bouche de la jeune femme... Pour éviter qu'elle ne brise sa couverture... Car juste de l'autre coté, était son majordome... S'approchant d'elle, lui murmurant à l'oreille très doucement...

"Pas un mot... Sinon il va me trouver..."

Elle resta ainsi.... Simplement un moment... Et lorsqu'elle vue les pas de l'homme partir, elle soupira de soulagement... Libérant la jeune femme enfin !
Spoiler: "Une image de moi sexy :)" (cliquer pour montrer/cacher)

Virginie

Humain(e)

Tout en bredouillant ses excuses, Virginie ramassait les habits tombés au sol. Pour sa part, la lycéenne portait l'uniforme scolaire, une jupe à carreau écossais, bleue et plutôt courte, lui arrivant un peu plus haut que mi-cuisse, de longs bas noirs montant presque jusque sa jupe, et un petit foulard bleu marine noué en cravate autour du cou, qui ne dissimulait pas grand chose du décolleté qu'offrait son chemisier blanc déboutonné en haut.

Dans la confusion, elle n'avait même pas encore jeté un coup d'oeil à la personne qu'elle venait de renverser. Et lorsqu'elle leva les yeux vers elle, l'adolescente ne pût s'empêcher de regarder avec fascination la robe de la jeune femme. *Waouh, c'est une très belle robe qu'elle porte ! Elle ne vient clairement pas d'un magasin de prêt-à-porter. Ce doit même être une robe de grand couturier...? Hum, elle est très moulante en tout cas, un peu trop je crois, on dirait qu'elle va remonter jusqu'à sa culotte... mais... HEIN !?*

La victime de sa maladresse l'aidait gentiment à ramasser ses affaires, et alors qu'elle s'était tournée pour prendre ceux derrière elle, Virginie pût avoir un bel aperçu de sa robe si moulante qui remontait jusque ses fesses, de la culotte qu'elle portait en dessous... et du gros paquet qui la déformait !
 
« Mais qu'est-ce que... » se dit-elle, à haute-voix sans s'en rendre compte.
 
Elle n'eut pas le temps d'analyser la situation, ni même de s'assurer qu'elle n'avait pas halluciné. La jeune femme l'entraina rapidement dans la cabine et referma la porte, sans lui laisser l'occasion de réfléchir ou de rétorquer, tout en la poussant vers le fond. A leur droite se trouvait un banc en bois, où l'on pouvait poser les vêtements en cours d'essayage, avec une penderie au dessus, tandis qu'à leur gauche se trouvait un miroir. La femme au regard améthyste bâillonnait Virginie d'une main, tout en la plaquant contre le mur, comme si un démon les poursuivait et qu'elles devaient à tout prix rester discrètes. Mais l'adolescente ne se débattait, et ne faisait aucun bruit. Elle était encore un peu sonnée par la situation, tout était allé très vite. C'était si soudain !
 
*Woh, woh, woh, qu'est-ce qu'il se passe ?*, songea-t-elle. *Pourquoi est-ce qu'on était là ? C'est quoi son problème ? Elle est fâchée parce que je l'ai bousculé ? Ou elle veut se cacher ? Qu'est-ce qui lui prends ?*. Tant de pensées qui lui venaient en tête, mais elles ne tardèrent pas à passer au second plan lorsqu'elle se rappela de ce qu'elle avait vu plus tôt. *Attends, mais tout à l'heure, j'avais pas rêvé. Entre ses cuisses, elle a... C'était bien un pénis que j'avais vu ? Cette bosse massive qui déformait sa culotte ? C'est un homme !? Mais, non, elle ressemble à une femme. Et elle a de beaux seins aussi. Pourtant... wow, il ou elle était quand même sacrément bien membré. Hum, mais c'est quoi ce délire !?*

Tout cela la perturbait beaucoup. Leur corps étaient toujours plaqué l'un contre leur, elle était très tentée de bouger un peu son genoux pour venir le lever entre les jambes de l'inconnue, afin de vérifier qu'elle n'avait pas halluciné. Mais elle n'osa pas. Et lorsque la jeune femme la libéra enfin, elle préféra garder toutes ces pensées pour elle. Virginie se disait qu'elle aurait l'air vraiment ridicule avec ses fausses affirmations et ses tentatives pour les prouver, si ce n'était pas vrai. Déjà que la situation était suffisamment embarrassante en soi.

« Je, hum, tout va bien ? Qu'est-ce qu'on fait ici ? C'est à cause de tout à l'heure ? Je suis vraiment désolée de vous avoir renverser, je ne vous avais pas vu en sortant de la cabine. Vous ne m'en voulez pas, j'espère ? » Elle enchaina innocemment, sans transition. « C'est une très belle robe que vous portez ! Superbe. Elle vous va bien ! Vous l'avez acheté où ? D'ailleurs merci d'avoir ramassé mes articles. Hum, je peux les ravoir ? »
Pour tout contact, je vous invite à plutôt me PM sur mon compte principal, Lydia !

Ma fiche ?
Mes rps ?
Just over there ~


Répondre
Tags :