Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

[TOURNOI] Vallée Foudroyée - Theorem VS Om'Jejir / Mjöll VS Deisui

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS
Inscrivez-vous

Enora

E.S.P.er

  • -
  • Messages: 4306


  • FicheChalant

    Description
    J'suis une rapide du katana. Quand je RP.
LE TOURNOI COMMENCERA A 20H



NOM :
Vallée Foudroyée

LOCALISATION :
Plaine de Gorge-Sèche

DESCRIPTION :
La Vallée Foudroyée est un des plus dangereux endroits de la Plaine, située à son extrême sud et ordinairement difficile d'accès. Endroit encaissé dans un goulot naturel constitué entre deux chaînes montagneuses, la vallée est vide de toute présence vivante hormis celle d'élémentaires assimilés tant à la foudre qu'au feu.

Par un étrange caprice de la magie ou d'Aphrodite et contrairement au reste de Gorge-Sèche, les menaces de la Vallées proviennent principalement du ciel. En effet, ce dernier libère à intervalles irréguliers de terribles éclairs de feu qui frappent durement le sol et répandent une onde de braises circulaire après l'impact. Curieusement -et heureusement pour vous, combattant- l'endroit de chute des éclairs est connu quelques secondes à l'avance puisque le sol semble comme s'illuminer un instant avant que la foudre de frappe. Il faut faudra donc être attentif à l'endroit où vous mettez les pieds, tout en sachant jouer de ces redoutables inconvénients pour qu'ils deviennent un avantage. Votre ennemi ne sera possiblement pas aussi attentif que vous, si vous savez y faire...

Notez que les éclairs ne tuent pas forcément. Certains sont même purement inoffensifs, se contentant d'être du "son et lumière" sans se montrer réellement dangereux. Mais personne n'est capable de distinguer les différentes intensités avant d'être frappé. Mieux vaudrait tout éviter...




HANDICAPS :

Theorem : ne peut avoir recours à sa magie de glace
Om'Jejir : n'a pas d'autres armes que ses poings

[Si vous avez des questions concernant l'arène, envoyez-moi un MP et je répondrais en éditant ce message]
« Modifié: vendredi 24 octobre 2014, 23:53:35 par Enora »

Theorem

Terranide

  • -
  • Messages: 1438


  • FicheChalant

    Description
    Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.

Re : [TOURNOI] Vallée Foudroyée - Theorem VS Om'Jejir

Réponse 1 mercredi 04 juin 2014, 10:13:04

La Vallée Foudroyée s'annonçait comme un réel défi. Le combat qui allait venir était aussi symbolique que David contre Goliath. Theorem, demi-portion leste et souple, face à une machine de guerre brute, toute en muscle et en os. Quand son opposant faisait trois mètres, le Haiena lui arrivait à peine jusqu'aux testicules. Pour autant, plus on est gros et plus on tombe de haut. Sans attendre de se laisser submerger par ses émotions, Theorem cuirassait déjà son esprit en l'enveloppant de détermination et de hargne en appel à la Victoire. Le défi était de taille mais pas insurmontable. Son masque bicolore sur la tête, il s'inclina poliment.

"Goeieaand."

Simple salutations pour rester courtois, dans une langue étrangère. Cette créature était massive mais lente. Plus leste et souple, Theorem dégaina son épée et délaissa son Chu Ko Nu dont le calibre des carreaux serait bien trop réduit par rapport à une masse pareil. Faisant un moulinet de son épée dans sa main droite, il commença à courir. Sa vitesse était bien supérieure à celle de son adversaire qu'il commença à contourner totalement. Une fois dans son dos, il s'élança de toutes ses forces dans sa direction, sautant sur son dos. Ses amples cornes furent d'une aide précieuse pour se tenir solidement. Passant ses avants-bras sur les cornes en appuyant fortement sur ses coudes, il cala ses pieds sur les omoplates du champion et tira sur les cornes pour lever la tête d'Om'Jejir, ployer son dos et le déstabiliser. Si la créature menaçait de tomber sur le dos ou de s'écraser le dos contre un rocher, Theorem monterait prestement sur sa tête et sauterait en avant. Et si son opposant jouait de la force pour soudainement catapulter le Haiena en avant d'un revers de corne, il utiliserait cette même force pour frapper furieusement son crâne de ses jambes artificielles dont l'amplitude serait accélérée par le mouvement de tête d'Om'Jejir.



Artworks réalisés par Feline-Bun

Urgogot

Avatar

Re : [TOURNOI] Vallée Foudroyée - Theorem VS Om'Jejir

Réponse 2 mercredi 04 juin 2014, 20:46:43




Om'Jejir, lève toi ! Arsl'ath Malk te l'ordonne...

Et le colosse se dressa...
Le grondement du démon fut lourd et puissant, résonnant dans l'immensité de la plaine. Uniquement interrompu par le tonnerre qui semblait chercher à crier plus fort que lui.
La montagne de muscle et de malveillance c'était dressée de toute sa hauteur, levant le visage vers les cieux et serrant ses poings titanesques. Il écarta ses bras bandés et traversé de veine avant de se mettre en posture de combat. Il n'en avait pas vraiment, son dos se voutait et ses bras pendaient mollement vers l'avant. Son visage renfrogné et aveugle arborait un portrait agressif. Il retroussait les babines, dévoilant une série de croc impressionnant.
Il n'avait nul regard, et son visage se présentait au vide, pivotant légèrement de gauche à droite, comme un prédateur cherchant une cible dans un brouillard épais.

Sa perspective du monde était différente ! Il était aveugle certes, mais l'aura empreinte d'angoisse et de peur des mortels palpitait devant lui. Représentant une image cérébrale vaporeuse approximativement délimité dans l'espace qui l'entourait. Un procédé de repérage totalement merdique et faussé, intéressante pour situé un groupe d'adversaire, mais pas un individu.
En temps normal, un lien mental avec son seigneur et maître leur permettait d'échanger des informations. Ou plutôt de recevoir des informations ou des ordres d'Arsl'ath Malk afin de l'aider à progresser sur ce plan intermédiaire. Mais aujourd'hui il était seul, telles étaient les règles du tournoi organisé par les mortels. Et le seigneur pourpre amusé, avait décidé d'y faire lutter son plus mauvais champion pour de bien obscure raison.

C'est pourquoi Om'Jejir se trouvait là, dans cette plaine ou les éclairs pleuvaient comme la pluie. Il lui était incapable de les voir, tout au mieux il les ressentait autour de lui, alors qu'il s'avançait d'un pas lourd et lent vers son adversaire. Il ne le connaissait pas, il lui était impossible de dire à quoi il ressemblait... tout ce qu'il constata, c'est que l'aura vaporeuse se déplaçait bien trop vite pour lui. Son bras se porta à sa rencontre mais il y avait un décalage très net entre l'image dans son cerveau et la réalité. Aussi, il ne remarqua même pas que Théorem était passé dans son dos, il beugla comme un damnée et chercha à porter ses bras à sa rencontre. Mais voilà qu'on cherchait à tirer sur ses cornes... il grogna, comme un taureau qu'on montait, secouant les épaules et chercher à s’emparer de se moucheron sur son dos. Le bougre était tenace, aussi il décida de le faire chuter en pivotant sa tête. Cherchant à le balayer de ses longues cornes. Le poids dans son dos disparu avant qu'un puissant choque ne viennent faire avancer son crâne d'un coup sec. Le colosse hurla et manque de chavirer, posant un genou et une main au sol pour ne pas tomber.
L'aura était trop flou pour la situer, Om'Jejir se savait bien plus lent et désavantagé bien que les forces simples de son adversaire n'avait que peu d'effet sur lui. Il cogna l'une de ses cornes au sol et pivota le plus rapidement qu'il pouvait, balayant un arc de cercle en faisant volt face. Le démon supposait que son adversaire serait dans ce secteur en vu de la provenance du coup porté à sa tête.

Theorem

Terranide

  • -
  • Messages: 1438


  • FicheChalant

    Description
    Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.

Re : [TOURNOI] Vallée Foudroyée - Theorem VS Om'Jejir

Réponse 3 jeudi 05 juin 2014, 10:42:52

Om'Jejir ne semblait pas parler et Theorem se doutait bien qu'à part des hurlements de rage et de colère, il ne s'adresserait pas à lui plus intelligiblement. L'adversaire était atypique, mais le combat s'annonçait aussi musclé que rusé. Comme prévu, la bête agita sa tête pour désarçonner celui qui était dans son dos. Quand l'occasion se présenta, Theorem profita de l'inertie pour catapulter son corps pieds en avant directement dans la face du monstre qui se mangea un sacré coup de pied sauté dans le visage. Genoux fléchis, il reprit soudainement appuis sur le visage de son adversaire avant de se jeter en arrière en faisant un tour sur lui-même, retombant sur ses pieds. Pour autant, Theorem ne resta pas dos tourné à son ennemi et vit que ce dernier se retourna brutalement. Avait-il cru qu'il serait dans son dos ? Peu importe, il avait maintenant la confirmation que son ennemi était aveugle.

*S'il pouvait voir, sa puissance serait d'autant plus redoutable...*

Prenant en douceur une pierre au sol, il la jeta de toutes ses forces sur le crâne d'Om'Jejir, signalant sa présence. Theorem avait son masque sur le visage, ce qui signifiait que ses sens étaient exacerbés, amplifié à la limite du supportable. Même si les éclaires avaient une légère marque au sol avant que la foudre ne frappe le sol, les sensations de Theorem lui donnaient d'autres impressions. Une saveur alcaline piquait sa langue quand il approchait une des zones prêtes à être foudroyée, ainsi que la sensation nette de sentir sa tignasse s'électriser.

"Par ici !!! Je suis là !!!"

Il recula jusqu'au point de garder la zone qui allait être foudroyée juste devant lui. Le guerrier démoniaque s'engagerait dans un combat ou à plus forte raison s'approcherait. Il fallait le retenir jusqu'à ce que la foudre ne tombe dessus. Dégainant son sabre, il exécuta quelques moulinets avant de se mettre en garde. La charge serait rude s'il décidait de foncer comme un taureau. Dans ce cas, un pas de côté rapide avec coup de plat d'épée dans la cheville le ferait peut être s'écrouler. Mais l'imprévisible pouvait arriver.



Artworks réalisés par Feline-Bun

Urgogot

Avatar

Re : [TOURNOI] Vallée Foudroyée - Theorem VS Om'Jejir

Réponse 4 vendredi 06 juin 2014, 18:33:07

La pierre heurta son crâne dans un bruit creux qui était à la limite de l'écho. Le démon souffla, comme un taureau à colère. Il ouvra grand la gueule pour hurler et secoua sa tête de gauche à droite, comme pour chasser un insecte ou quelque chose de dérangeant.
Désorienté il se redressa de toute sa hauteur pour pivoter lentement sur lui même, cherchant à localisé son adversaire. Se tournant vers le lieu d'où était arrivé ce cailloux. Ses poings étaient prêt, serrer avec force, jusqu'à blanchir ses articulations qui grincèrent. Son torse se soulevait lentement mais lourdement, avec la détermination qui précédait une charge brutale et écervelée.
L'image cérébrale que sa perception créa était claire et sans équivoque, son adversaire c'était stabilisé. Attendant simplement à quelques mètres de lui. Il ne pouvait distinguer l'arme qu'il portait, la posture qu'il avait prit, sa taille, son apparence ou quoi que ce soit d'autre. Il ne s'agissait que d'une forme vaporeuse qui dansait doucement devant lui.
Pourquoi ? Un piège peut être... peu lui importait, il allait faire comme à chaque fois charger.

Le colosse s'élança comme un chien bien docile, se plaçant exactement là où le voulait Theorem. Ses poings, comme des masses, commencèrent à marteler le dernier emplacement de son adversaire connu de son esprit.
Tout en beuglant et en crachant l'entierté de sa fureur et de sa rage.
Même si sa cible ce se serait déplacée, Om'Jejir continuerait à frapper de toute ses forces... jusqu'à ce que doucement, un éclair tomba sur le sommet de sa tête.

Le démon hurla, releva son visage fumant... il tituba légèrement et recula, agitant un bras devant lui tout en se tenant la tête de l'autre.


Theorem

Terranide

  • -
  • Messages: 1438


  • FicheChalant

    Description
    Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.

Re : [TOURNOI] Vallée Foudroyée - Theorem VS Om'Jejir

Réponse 5 mardi 10 juin 2014, 10:29:07

Dès l'instant où le démon fonça en direction de Theorem, ce dernier mit son épée en bouclier et para la plupart des coups poings de son adversaire qui faisait des sons mâts et assourdissants sur le métal de son épée qui encaissa les impacts. Finalement l'éclair se profila et Theorem n'eut qu'à reculer vivement pour que le choc ne frappe son adversaire. La puissant avant été colossale, ce qui était approprié pour ce colosse. Il titubait en arrière en frottant son visage brûlé, visiblement perdu et incapable de se situer à nouveau. Il était temps de lui apporter un coup digne de ce nom. Face à son adversaire titubant, Theorem planta son épée au sol avant de poser les doigts de sa main droite sur la gemme noire de sa poitrine.

"スライムの制御" (Suraimu no Kan'sei - Contrôle du Slime)

Un mouvement latéral de la main droite fit sortir un long tentacule fin, noir et brillant, de sa manche ample. Le geste donna l'inertie suffisante pour que le tentacule s'enroule plusieurs fois autour de sa cheville. Saut latéral sur la gauche, et le tentacule fit le tour jusqu'à sa jambe suivant, immobilisant ses deux jambes désormais. Theorem n'avait pas la force de tirer une telle créature au sol. A la place, il forma une boule collante de slime au bout de ce tentacule qui devint une sorte de corde plutôt qu'un fouet, et balança cette dernière sur une zone qui allait être foudroyée. Au contact du sol, la boule s'écarta comme une toile d'araignée, collant au sol. Le slime étant fait d'eau, l'életricité remonterait jusqu'aux jambes de son ennemi et les paralyserait avec de la chance. Mais il ne fallait pas qu'il arrache son entrave avant le coup d'éclair.

"Hey ! Affronte-moi !"

Hurla alors Theorem en s'agitant juste devant Om'Jejir. Les coups qui allaient pleuvoir seraient fort... Mais il encaisserait de son mieux, reprenant son épée pour parer un maximum de coup de poing et s'esquiver avant que la foudre ne paralyse les jambes de ce colossale démon !



Artworks réalisés par Feline-Bun

Urgogot

Avatar

Re : [TOURNOI] Vallée Foudroyée - Theorem VS Om'Jejir

Réponse 6 mercredi 11 juin 2014, 01:58:43

Douleur ! Tout n'était que douleur, mais il ne le comprenait pas, il ne faisait que l'éprouver dans un flot de fureur et de haine. Sa large main serrait fermement le haut de son crâne fumant par la foudre qui c'était abattu.
Il secoua son visage tandis que ses membres inférieurs le portaient en arrière, cherchant à se mettre à l'abri de cette chose qui venait de l'attaquer. L'ennemi avait sans doute du sauter pour le frapper par les airs.
Sa bouche s'ouvrait grand, poussant un cri terrifiant qui résonna dans la plaine, défiant la puissance des éclaires qui tombaient ici et là.
Om'jejir porta de vulgaires coups vers l'avant, faisant frémir l'air à plusieurs reprise, cherchant repousser un ennemi invisible et bien trop mobile pour lui.

Peu à peu, la douleur s'estompa, ou du moins il l'oublia. La silhouette apparu l'espace d'un instant mais quelque chose de collant vient s'enrouler autour de sa jambe. La main puissante du démon chercha à l'attraper, mais voila que cette chose s'enroula autour de ses deux jambes pour chercher à la joindre. Il ne tressailli pas mais cette merde collait rudement bien. Impossible de la retirer, ne faisant qu'en arracher des morceaux gluants et pâteux. Le colosse s'en énerva et porta son attention devant lui... La forme vaporeuse était toujours là, le narguant, oscillant doucement de gauche à droite comme une flamme sous les caprices du vent.
Il était Om'Jejir, bélier infernal, démon majeur des armées d'Arsl'ath Malk et son tempérament agressif n'était plus à prouver. Ces éléments combiné le poussèrent à attaquer... levant un bras pour ensuite le rebattre avec force et maladresse vers sa cible qui esquiva sans peine. La large main du démon s'enfonça dans le sol et il beugla de rage. Ses doigts s'ouvrirent dans la terre et la roche pour ensuite se refermer. Il força sur son biceps, développant sa musculature imposante, l'accompagnant d'un cri animal. Il fini par arracher le large pan de terre sur lequel Theorem se trouvait, le forçant à se dérober, s'éloignant un cours instant de lui.
Om'Jejir bazarda la roche pour venir frapper son poitrail en se redressant de toute sa hauteur. Ses lourdes épaules retombèrent fortement, tapant du poing au sol comme un gorille s’apprêtant à charger. Et c'est ce qu'il fit ! La silhouette vaporeuse se faisait moins véloce, il lui fut donc facile d'ajuster sa charge. Ne se souciant pas du lien pâteux et gluant qui lui entravèrent les jambes.

Les premières mètres furent aisés, mais bien vite son entrave se tendit à l'extrême, stoppant net l'espace d'une seconde le géant avant de céder, cassant le rythme de sa charge l'espace d'un malheureux et cours instant.
Alors qui se déplaçait à quatre patte, sa tête partait en tout sens, donnant le maximum d'ampleur a ses très longues cornes.

Theorem

Terranide

  • -
  • Messages: 1438


  • FicheChalant

    Description
    Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.

Re : [TOURNOI] Vallée Foudroyée - Theorem VS Om'Jejir

Réponse 7 lundi 16 juin 2014, 10:06:53

Theorem s'était attendu à une charge brutale. Ce n'était pas son fort, face à une telle créature et il dût camper ses jambes artificielles fortement au sol pour éviter d'être rétamé comme une vulgaire canette de soda vide. Les cornes du démon aveugle frappèrent violemment son épée mise en bouclier face à lui afin de parer les impacts. Les coups pleuvaient mais il devait tenir. Il fallait qu'il tienne. La tension dans ses bras était énorme et il maintenait sa lame de sabre un peu en angle afin de briser la force de son impact. Pour autant, il restait une demi portion et il suait maintenant à grosses gouttes sous son masque bicolore. En même temps il reculait pour éviter de finir sous les pattes du démon. La tension dans la jambe du démon fut à son maximum et l'équilibre de son ennemi fut précaire s'il continuait sa charge !

Enfin, il vit une ouverture quand l'éclaire frappa le sol et le courant remonta le long du slime noir tel un câble électrique. La formidable puissance de la foudre se concentra dans les chevilles et les genoux d'Om'Jejir. Theorem s'esquiva d'un saut en arrière pour éviter que ce guerrier massif ne s'effondre sur lui... mais pas sans laisser son épée à l'équerre en plantant sa garde dans le sol ! Il avait profité de la tétanie temporaire de son adversaire pour coincer la garde sous une de ses geta et d'appuyer le manche de l'épée dans la terre qui s'enfonça en restant bloquée à l'intérieur.


*Plus ils sont grands...*

Le choc serait terrible et c'est pourquoi Theorem resta en retrait en posant ses mains sur les oreilles factices du masque, comme s'il entendait par elles. Ses bras tremblaient encore des parades qu'il avait exécuté et le pire serait à venir. Sauf si, comme il l'avait espéré, Om'Jejir ne retombe sur la lame tendue de l'épée et que le combat ne se termine ainsi.
« Modifié: mercredi 18 juin 2014, 10:04:32 par Theorem & Ishtar »



Artworks réalisés par Feline-Bun

Enora

E.S.P.er

  • -
  • Messages: 4306


  • FicheChalant

    Description
    J'suis une rapide du katana. Quand je RP.

Re : [TOURNOI] Vallée Foudroyée - Theorem VS Om'Jejir

Réponse 8 vendredi 24 octobre 2014, 22:48:43

SECOND ROUND

MJÖLL VS DEISUI

Veillez à lire la description de l'arène avec attention

HANDICAPS :
Mjöll :
Vous êtes phobique de l'orage. Dès que vous entendez un éclair ou en voyez un, vous ne pouvez pas vous empêcher de crier comme une pucelle et/ou de courir de façon désordonnée. Pas de chance, vous combattez à la Vallée Foudroyée...
Deisui : Tu souffres d'une érection perpétuelle. Durant tout le combat, ton troisième bras sera dressé comme un prêtre devant un enfant de choeur, ton cerveau perdra en alimentation sanguine au détriment de ton lieutenant, et surtout, gaffe aux crampes, à l'envie, etc.

Mjoll la démone

Avatar

Il est l'heure pour la guerrière elfe de participer a la deuxième partie du tournoi. Elle apprend de source sûre que cela se passe sur les plaines de Gorge-Sèche... Voilà un endroit qui ne met pas l'eau à la bouche, si vous voyez ce que je veux dire. Néanmoins, l'elfe n'a aucune idée du genre d'environnement que sont les fameuses plaines susnommées. Elle aimerait que ça soit une foret idyllique, où les différentes teintes de verts recouvriraient la totalité de la surface. Le chant des oiseaux forme, avec le sifflement apaisant du vent, une musique symphonique des plus naturelle. Un univers qui serait pour l'elfe très familier.

Ainsi, la jeune demoiselle se retrouve téléportée dans.... TADAAAA ! Un désert de pierre ou règne, comme seule signe de vie, l'elfe. Un endroit assez sombre pour le moment, car les nuages noirs obscurcissent le ciel et annoncent une tempête ou un orage assez violent. L'elfe avance doucement dans ce territoire assez hostile. Elle jauge l'environnement pour savoir si elle doit s'en méfier. On ne sait jamais, le sol pourrait se disloquer sous ses pas, ou un ver géant pourrait sortir d'on ne sait, où et cela dans l'unique but de pouvoir l'avaler tout rond.

Mjoll entend alors un bruit sourd, comme si une montagne venait de tomber du ciel. Elle sursaute et se reprend légèrement au bout de quelques secondes. Elle sort une dague elfique et regarde autour d'elle pour voir ce qui se passe. Elle a le cœur qui bat rapidement, des sueurs froides. Tout ses poils qui ne sont pas devenus blanc se dressent fièrement. Un éclair frappa alors le sol devant l'elfe, qui finit sur le cul. Elle n'a pas le temps de savoir ce qui se passe que son instinct primaire lui hurle un seul mot d'ordre : "FUIS" ! La phrase qui pourrait traduire cela de façon humaine est plutôt : "Bordel de merde ! Les dieux t'ont pas à la bonne. Je serais toi, je prendrais mes jambes a mon cou et je quitterais cet endroit le plus vite possible".

Mjoll ne se fait pas prier, elle se met à courir comme jamais elle ne l'avait fait auparavant. Un autre éclair frappe le sol non loin, et l'elfe change de direction en criant de façon incontrôlée : "Oh putain !" Un bruit sourd comme celui de plus tôt retentit de nouveau et, comme pour l’éclairer, Mjoll ne peut retenir une autre interjection grossière. À force de prendre peur comme ça, l'elfe se met limite à pleurer. Du moins, des petites larmes glissent le long de ses joues.

Deisui Kichigai

Humain(e)

Eh bien... J'avais du mal à y croire, mais j'étais finalement venue à bout de ma précédente opposante. Même sans mes cartes, même face à ses dons magiques, mes lames et mon expérience avaient prévalu ! Bon, j'avais fini dans un sale état, c'était vrai, mais au moins fus je soigné et eus je le temps de savourer ma victoire... Cette dernière n'en était que d'autant plus belle que je m'étais un peu renseigné avant le second round, auprès de spectateurs et d'individus au courant de ce tournoi sur qui étaient mes futurs adversaires potentiels et surtout sur les talents dont ils avaient fait preuve et qu'au vu de ce que j'avais appris je devais bien être le seul à ne pas posséder de dons incroyables ou d'équipements magiques, ou tout du moins à ne pas en avoir fait montre ! En effet, avec mes cartes scellés il n'y ait rien dans ce que j'avais fait que mes participants pouvaient exploiter pour venir à bout de moi, alors qu'eux... Bon je devais avouer que certains pouvoirs faisant froid dans le dos, mais avec un peu de préparation, je devrai pouvoir m'en sortir... Et puis rien que pour le prestige d'être le seul gars à peu près normal ici présente ! enfin il y avait bien une autre humaine, mais de ce que j'avais entendu dire son arsenal était vraiment assez improbables !

Enfin... Quoi qu'il en soit, le jour du second round advint bien assez tôt, et ce fut sans la moindre hésitation, que mes armes dans le dos et mes cartes dans une sacoche je m'engouffrais dans le portail, pour découvrir promptement le lieu de notre affrontement. Le moins que l'on puisse dire fut que je ne fus pas désappointé. Après avoir virevolté dans les nuages, voilà que j'étais dans un lieu où j'allais devoir faire attention à ce qu'ils crachaient. La vallée foudroyée. Je n'y étais jamais allé moi même, mais les voyageurs disaient bien des choses à son sujet, la recommandation majeure étant de bien veiller à ne pas se faire frapper par la foudre.

Mais alors que je détaillais les lieux je sentis l'entrejambe me démanger... Bon, ok, là ça devenait bizarre ! D'accord, sous l'effet de l'alcool j'avais déjà été excité par des choses bizarre, mais là j'avais fait l'effort d'être à peu près sobre, alors bon être excité par une plaie aussi crevassé que la peau d'une vieillarde orc ? Même moi je me poserai de sérieuses questions sur ma santé mentale... En plus c'était sacrément tenace, presque démangeant. Pour un peu je délacerai mon pantalon pour me soulager là et maintenant, tant que mon adversaire n'était pas à portée de vue. Seulement j'avais tout de même assez de dignité pour ne pas avoir envie de mourir, le pantalon coinçant mes jambes... La solution était donc simple...

Je me débarrassais tout simplement de mon pantalon et de mon sous-vêtement et ainsi le braquemart à l'air je prenait une de mes cartes, celle du défenseur, entre mes doigts et de la même main je tirai une de mes lames, la tenant de sorte à ce que la carte soit pressée entre ma paume et le manche de mon arme , tandis que de l'autre bras je venais saisir le soldat entre mes cuisses, apaisant un peu la démangeaison qui m'agitait. Voilà qui était mieux !

Et alors que d'un négligeant geste du pied je dégageais mes vêtements inutiles trainant au sol j'entendis un cri, qui couvrit brièvement le son du tonnerre et l'éclat des éclairs... Probablement mon adversaire... Mais en tout cas une femme, vu le timbre de sa voix, une femme qui allait me permettre d'apaiser cette pulsion qui m'obsédait ! Ainsi je m'élançais prestement dans la direction du cri, ricanant, esquivant de peu certains éclair manquant de me frappe,r grâce au signe avant-coureur qui les précédait.

Puis je la vis, une elfe, plutôt bien tournée, mais armée, trop bien pour que j'ai le moindre doute sur sa nature... Elle était sans nul doute mon opposante, mais au vu de ses cris et son allure elle était sans nul doute également effrayée. Or... La peur était le pire ennemi qui soit et si mon envie ne me faisait pas oublier qu'elle était mon ennemie, elle me rappelait quelle était le droit du vainqueurs sur les vaincus en temps normal. Le droit de vie et de mort, de pillage et ... De viol. En somme la terrasser, cela reviendrait à triompher dans ce combat, mais également à pouvoir assouvir cette pulsion... D’une pierre deux coups en somme. Ce fut ainsi, avec aussi peu de bruits que possible que je m’élançais brusquement en courant vers elle, une main toujours sur mon sexe alors que l'autre je levais haute ma lame afin d'effectuer un violent coup de taille vers son épaule ! Un coup non mortel, mais qui s'il portait m'assurerait assurément un avantage non négligeable.

Mjoll la démone

Avatar

Mjoll est entrain de courir comme une folle aux travers des plaines de Gorge-sèche. Son cœur bat la chamade, des sueurs froides lui coulent sur le front et le long du dos. Dans la panique, ses pieds s’entremêlent et elle chute brutalement contre le sol. Comme quoi, elle n’a pas besoin d’un adversaire pour se faire des bleues. En parlant d’adversaire, il semble que celui-ci se trouve plus loin en avant. Faisant fit du duel elle se redresse et s’approche de lui en courant afin de lui demander de l’aide face a l’ennemis invisible où du moins face a la représentation de sa peur, l’orage.

Cependant, le guerrier bandant dur comme fer s’approche de l’elfe en espérant lui mettre un coup suffisamment violent pour la mettre a terre. Mais, Mjoll le voie venir et évite gracieusement ou presque son attaque. En effet, juste au moment où elle vient à éviter l’assaut, le tonnerre se fait entendre et la guerrière sursaute et termine sur le postérieur. Le visage de l’elfe ne se trouve qu’à quelques centimètres du membre en érection. A cette distance elle n’aurait qu’à tourner la tête pour lui mettre des gifles avec ses oreilles pointues. On appelle pas ça des biffles mais le principe et là.

Prise entre le marteau et l’enclume, la jeune guerrière ne sait quoi faire. Elle reste hébétée, stoïque… Par chance, l’orage, ou du moins le coup de tonnerre s’arrête ce qui permet à l’elfe de reculer sur le postérieur, du moins, suffisamment loin pour ne pas se manger un second coup d’épée. L’elfe mets ses mains en avant, comme pour lui dire de ne pas continuer a l’attaquer.

-«  Hé ! Attendez ! euh il y’a un autre adversaire à tuer ! Il est partout et en même temps nulle part. Je l’entend avancer par de grand « BOOOOOOOUUUUM »… De plus il me balance des éclaire…. Il doit être su…. Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! » Termine Mjöll en hurlant de plein poumon. Un crie strident, bien aiguë. Pour le coup on aurait presque dit qu’on recastré un Eunuque… Elle se reprend une fois le tonnerre terminé. Cependant elle respire rapidement et des petites larmes se forment sur le coin de ses yeux.

Deisui Kichigai

Humain(e)

Re : [TOURNOI] Vallée Foudroyée - Theorem VS Om'Jejir / Mjöll VS Deisui

Réponse 12 dimanche 02 novembre 2014, 22:39:11

Rah... Toute effrayée qu'elle soit, mon adversaire avait encore de sacré réflexe. Alors qu'elle courrait vers moi, sans arme, mu sans doute par la panique, cela ne l'avait pas empêché d'éviter mon coups d'épée avec une certaine grâce... Du moins au début, puisque dès que l'orage gronda à nouveau elle tomba pathétiquement au sol , de telle sorte qu'il m'aurait suffit d'un coup de bassin pour que ce soit un autre dard qui l'atteigne, même si les effets en aurait été bien dérisoire.

Mais diablement plaisant, voir son visage aussi prêt de ma verge, ses grands yeux ,ses traits fins et cette bouche qui avait l'air si accueillante, voilà qui ravivait mes sangs et je songeais à peine à relever ma lame alors qu'elle était si vulnérable, si fragile ! Mais il y avait autre chose à en faire que de meurtrir cette beauté affolée qui n'avait plus tout ses sens. Le tonnerre lui était un ennemi qui l'effrayait à chaque fois ! Elle m’en fit d'ailleurs la démonstration par un cri des plus agressifs ,tant aiguë qu'il me fit mal aux oreilles et que je le crus bien suffisant pour me faire débander ! Mais la chose ne fut nullement le cas... Et au contraire mon érection revint de plus belle quand, alors qu'elle semblait avoir repris un peu de contenance, les larmes coulant sur son visage mettait en valeur ce dernier, telle une demoiselle en détresse cherchant son prince charmant pour la sauver !

Seulement il ne fallait pas se leurrer ! Lorsque les contes disaient qu'ils vécurent heureux et eurent plein d’enfant c'est qu'après la belle histoire ils avaient forniqué au possible, pour en avoir autant ! Et justement à la voir suppliante et gémissante face à une menace insistante, je me voyais bien tourner la dernière page du conte et obtenir ce qui n’était pas dit une fois la couverture refermée ! Ainsi alors qu'elle tends ses mains vers moi, je rabat mon épée sur mon épaule, ma verge toujours soutenue par une main, et lui dit avec un sourire triomphant et un regard des plus pervers...

"Je me moque bien de lui, je ne veux que deux choses...La victoire et ton corps! donne moi les deux et je te jure que tu n'auras rien à craindre de ton adversaire !"


Rabaissant mon épée, la pointant sur elle, je ricanais, ajoutant alors.

"Vas y écarte tes jambes et dis le ! Dis le que tu abandonnes et je te sauve de ton adversaire !"

Cependant je trouvais que brusquement la zone autour de moi s'était assombrie et...Avant que je ne réagisse un coup d'éclair me tomba dessus. Croisant les bras par réflexe, en un geste de défense bien vain face à un tel assaut, je sentis brusquement une violente douleur me traverser tout le corps alors que j'étais aveuglé et que pendant un bref instant je ne sentis plus mon corps... Et quand je repris conscience peu après j'étais à genoux, la barbe roussie et le corps endolori, toujours devant l'elfe. Plantant ma lame au sol pour me soutenir, je grondais brusquement.

"Dis le...Ou il va nous griller tout les deux !"

Mjoll la démone

Avatar

Re : [TOURNOI] Vallée Foudroyée - Theorem VS Om'Jejir / Mjöll VS Deisui

Réponse 13 vendredi 07 novembre 2014, 18:50:42

-"Quoi ! ? "Mjoll comprend bien vite que l'homme ne désire rien de plus que de la baiser et terminer le tournois. Cependant Thor ne va pas permettre ce genre d'abandon. L'elfe refuse plus que tout de retourner en enfer.... Elle le connait suffisamment pour ne pas en rêver. L'elfe se redresse doucement, elle observe le ciel calme pour le moment.

- "Je refuse d'abandonner... si je le fais c'est l'enfer qui m'attend.... Je te propose une autre offre. On extermine ensemble le monstre sinon il va nous tuer tout les deux. Donc on a pas le choix. Contre ma victoire je veux bien te soulager sexuellement." Dit Mjoll avant de gémir a l'écoute de l'orage. Un orage qui semble se faire de plus en plus puissant au fur et a mesure que le temps passe. L'elfe dégaine alors son sabre elfique et attend la réponse de son adversaire.

-" Quand bien même notre alliance est fragile il faut la respecter le temps que l'adversaire tombe !" Conclut-t'elle bien qu'elle semble douter de vaincre un adversaire aussi puissant.

Deisui Kichigai

Humain(e)

Ah...Ça c'était ce qu'on devait appeler un coup de foudre, et malheureusement seulement au sens propre, sans quoi la donzelle se serait déjà jeté dans mes bras. Enfin bref, me ressaisissant en attendant la réponse de l'elfe, je m'étais relevé en faisant siffler ma lame au sol, mon sexe toujours soutenu par ma main attendant la réponse de mon adversaire... Qui m'arracha alors un profond grognement. Dans le fond j'avais plus envie de me soulager en la ramonant que de remporter le tournoi, mais sa proposition ne me ravissait guère. En effet, déjà que l'idée d'avoir la victoire et de pouvoir en même temps me soulager m'attirer davantage, j'avais tout de même l'esprit plus lucide qu'elle...Et de fait je savais pertinemment qu'il n'y avait nul monstre derrière la foudre et le tonnerre et que nul lame ou sortilège n'en viendrait à bout ! Mener un combat contre les éléments ne mènerait à rien et en plus de risquer ma victoire il était fort probable qui je n'obtienne même pas ce que je désirais.

Cependant elle avait dégainé son sabre et s'était relevé, prête à se protéger. Dangereuse... Mais je n'étais pas sa principale préoccupation et elle persistait dans son idée d'alliance... A laquelle je répondais par un hochement de tête.

"Très bien alors, on va le vaincre ensemble..."

Et je me mettais alors dos elle... Je savais parfaitement comment le vaincre cet ennemi qui l'effrayait en vérité... Il fallait frapper la tête... SA tête ! Celle qui avait donné naissance à cet ennemi fantasmagorique, et c'est ainsi, sans même rompre mon serment que je me retournais brusquement alors, afin de lui asséner un violent coup de pommeau à la tempe, afin de l’assommer.

Bien sûr certains diraient que ce n'était pas loyal.... Mais ce n'était pas comme si je m'en souciais et elle non plus une fois qu'elle serait dans les bras de Morphée !


Répondre
Tags :