Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

[TOURNOI] Latèrkibouge - Lucy VS Angurva

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS
Inscrivez-vous

Enora

E.S.P.er

  • -
  • Messages: 4306


  • FicheChalant

    Description
    J'suis une rapide du katana. Quand je RP.

[TOURNOI] Latèrkibouge - Lucy VS Angurva

mardi 03 juin 2014, 17:44:33

LE TOURNOI COMMENCERA A 20H




NOM :
Latèrkibouge

LOCALISATION :
Coeurderoche

DESCRIPTION :
Coeurderoche... La terre de la terre. La terre de la pierre. Mais vous ne serez certainement pas sur la terre nourricière, loin de là ! Bienvenue(s) à Latèrkibouge, justement nommée par les anciens habitants de ce monde.
Il y a quelques siècles maintenant, des Terrans nomades s'établirent enfin, et ce fut en plein Coeurderoche. Conscients de la nature sauvage de Terreaufair, ils pensaient pouvoir vivre en symbiose avec la nature sur ces terres, puisqu'eux-mêmes étaient plutôt sauvages, ou du moins étaient-ils considérés comme tels de part leur nomadisme. Et pendant quelques années, ce fut le cas. En dépit de la difficulté à vivre dans cette zone, ils vivaient en effet de belles aventures et prospéraient à leur façon. Mais Terreaufair n'est pas un monde que l'on peut contrôler, n'est pas un monde qui se laisse faire, et la nature reprit ses droits... Du jour au lendemain, tout s'écroula. Littéralement. Les campements furent secoués, les cahutes jetées à bas, la population décimée, ne laissant qu'une poignée de survivants. Une toute petite poignée. Ces derniers, fuyant cette terre rêvée et tant désirée, abandonnant toute leur vie derrière eux, renommèrent cette zone Latèrkibouge. Tout simplement car Coeurderoche s'était réveillée et faisait valoir ses droits. La terre s'était mise à trembler. Doucement, d'abord, puis avec furie ; créant des fissures d'une largeur et d'une étendue à peine croyables, faisant émerger du sol des pics, dont certains arborent l'allure de réelles montagnes.


Cette terre aujourd'hui abandonnée, se trouve au cœur même de Coeurderoche et semble posséder son âme propre. Endormie, lorsqu'elle est vierge de toute vie, elle se réveille brusquement lorsqu'une âme foule son sol, alors, elle se déchaîne et semble pareille à un cheval sauvage qui ruerait, cabrerait pour se débarrasser d'un cavalier indésirable. Latèrkibouge est capricieuse, tantôt immobile, elle paraît inoffensive, ou enfin calmée, mais ne vous y trompez pas, si elle demeure douce et calme, ce ne sera que pour vous surprendre davantage en s'ébranlant avec colère et fracas. Attention, donc, car cette terre mouvante est capable d'ouvrir de gigantesques brèches à vos pieds, comme de vous empaler tout vif sur l'un de ses pics surgissant du sol.



HANDICAPS :

Lucy : peut sortir ses bras gigantesques, mais sont dépourvus de toutes capacités extraordinaires, ils ne sont plus que de grands bras.
Angurva : Ne peut pas absorber d'énergie, de quelque façon que ce soit

[Si vous avez des questions - incompréhension, manque d'informations, etc - concernant l'arène, n'hésitez pas à m'envoyer un MP et je répondrais sur ce message en l'éditant]
« Modifié: mardi 03 juin 2014, 19:36:38 par Enora »

Lucy

Créature

Re : [TOURNOI] Latèrkibouge - Lucy VS Angurva

Réponse 1 vendredi 06 juin 2014, 16:27:15

Terreauflair est un endroit dédié aux quatres éléments : l'Eau, le Feu, la Terre et l'Air. Les arènes seront donc en rapport avec un ou plusieurs de ces éléments.

Voilà les mots qu'on lui avait dit par rapport aux arènes en plus d'en exagérer la dangerosité. Mais elle ne savait pas du tout où elle allait se battre. Elle aurait beaucoup de mal à se déplacer correctement dans un monde d'Eau, et l'Air ne lui disait rien qui vaille. Il n'y a pas d'objets à lancer dans l'air... Grâce à ses vecteurs, elle pourrait certainement manipuler le Feu, mais elle aurait un problème pour respirer. La Terre était vraiment l'élément qui allait le mieux à la diclonius : profusion d'objets à lancer, pas de contraintes particulières grâce à ses capacités de mouvements extra-ordinaires... Par contre dans son terrain, il y aurait peut-être des séïsmes ou des éboulements. Si elle n'avait pas peur du second car elle pouvait sans trop de difficultés porter plusieurs quintaux avec ses vecteurs, les séïsmes risquaient de la déstabiliser pas mal. Elle n'y était pas encore habituée.

Elle avait participé à ce tournoi pour différentes raisons. La première était pour prouver que les diclonius ont encore leur place dans les deux mondes. La seconde, pour prouver ses capacités de combats à elle-même. La troisième, pour pouvoir se lâcher totalement en combat car les personnes mortes restaient en vie. La quatrième, pour la récompense. Oui, Lucy était intéressée pour être celle qui réunirait le monde, car elle pourrait ainsi mettre fin d'un seul coup aux tortures subies par les esclaves et autres "jouets" vivants. Un rêve qui pourrait devenir réalité. Mais elle ne se faisait pas d'illusion : si une créature puissante décidait d'y participer, comme un dieu ou un ange, elle devrait s'effacer en vitesse. Ou alors combattre pour tenter le tout pour le tout, même si l'issue du combat serait défavorable pour elle. Une sorte d'intuition...

Lorsqu'on lui avait parlé d'un handicap pour être au même niveau que son adversaire, elle avait souri. Seule la tactique était de mise désormais, et elle comptait bien tout mettre en oeuvre pour ne pas se faire avoir idiotement par quelque-chose qu'elle n'aurait pas prévu. Et il fallait qu'elle puisse tromper au moins son premier adversaire, utilisant une autre technique pour les suivants. Les combats contre des diclonius sont généralement expédiés par celles-ci et résulte par la coupe de son adversaire. Elle jugeait donc qu'elle n'aurait pas de seconde chance pour faire passer son adversaire de l'autre coté. Avoir une armure ou une arme était donc totalement inutile, et elle avait même refusé l'épée qu'on lui avait proposée avant d'entrer dans l'arène. Au niveau de ses vêtements, elle s'était habillée de sorte à défier ses anciens tortionnaires : elle avait le même haut que Lui, c'est-à-dire des bandelettes de gaze retenant sa poitrine. Elle portait aussi le bas d'un maillot de bain, au cas où elle se trouverait au beau milieu d'un monde aquatique. Et elle portait aussi son casque, celui qu'elle portait quand elle n'était qu'un jouet entre les mains des scientifiques avec juste des trous ajoutés au niveau des yeux pour qu'elle puisse voir. Une réplique parfaite créée par Amélie, et celle-ci avait rajouté un petit système pour filtrer les particules, notamment si elle devait combattre dans un environnement en feu où si elle se retrouvait ensevelie. Même si cela ne lui empêcherait pas de brûler jusqu'à la mort où de mourir d'asphyxie, cela lui laisserait un peu plus de temps pour soumettre son adversaire. Enfin, elle avait des grosses sandales au niveau de ses pieds, qu'elle pourrait enlever facilement en cas d'arène d'Eau.

Elle se mit en face du mage qui devait la téléporter à l'endroit où elle allait combattre et hocha la tête : elle était prête. Aussitôt, une lueur bleutée l'enveloppa et l'environnement autour d'elle changea. Elle se trouvait désormais sur une terre aride. Certainement le Feu ou la Terre, plus ce dernier puisqu'elle ne sentait pas une chaleur indescriptible l'envelopper. Elle ne voyait pas son adversaire, il était certainement de l'autre coté de l'espèce de colline. Elle en profita pour sortir ses vecteurs et tâter la roche sur laquelle elle se trouvait. Enfin d'essayer. Elle n'arrivait pas à les sortir, comme si quelque-chose faisait barrage, ce qui était impossible puisqu'ils étaient supposés traverser ses vêtements. D'un coup, le blocage disparut dans un "crac" étrange et elle se sentit plus légère. Elle baissa les yeux et vit toutes les bandelettes de gaze qui recouvraient sa poitrine par terre et pouvait voir sa poitrine nue. Plus étonnée qu'autre chose, elle ammena un de ses vecteurs devant ses yeux et se rendit compte de plusieurs choses : déjà il était visible. Ensuite, quand elle le toucha, il s'avéra qu'elle pouvait sentir ce contact directement sur son vecteur en plus que sur sa main. C'était la première fois qu'elle sentait un tel contact et elle était vraiment surprise de sentir quatre nouveaux membres.

Elle rétracta bien vite ses vecteurs : il ne fallait surtout pas que son adversaire les apperçoive, même si c'était totalement raté pour les autres combats. Elle pensa donc à une nouvelle stratégie prenant en compte son handicap : elle ne pourrait pas se propulser comme elle avait l'habitude de le faire, et si la diclonius fonçait sur sa cible, celle-ci pourrait se doûter de quelque chose. Non, il fallait quelque chose de beaucoup plus subtil... Déjà, elle savait que dès que son ennemi sera à portée, elle pourrait mettre fin au combat en une fraction de seconde. Lucy se mit à chercher son opposant des yeux puis, ne le voyant pas, commença à avancer. A peine trois pas plus tard, elle vit par terre l'épée qu'elle avait auparavant refusée. Il s'agissait d'une arme totalement banale, commençant à s'émousser sérieusement, certainement bonne pour la ferraille, mais ça allait parfaitement pour un seul combat. Elle la prit et la tint de sa main droite, traînant la lame contre le sol en créant une longue ligne blanche dans un crissement. Elle marchait d'un pas lent pour duper son adversaire sur sa relative vitesse de réaction. Lucy n'était pas gênée du tout par sa semi-nudité, bien au contraire la température ambiante étant plus que confortable. Et ayant passé plus de dix années enchaînée et nue, toute trace de pudeur l'avait quittée. A vrai dire, elle ne voyait pas du tout ce qui clochait avec ce champ de bataille.

Pour m'envoyer un message, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous :

Angurva

Créature

  • -
  • Messages: 244


  • FicheChalant

    Description
    Katana ayant une personnalité semi-humaine capable d'absorber l'énergie vitale.

Re : [TOURNOI] Latèrkibouge - Lucy VS Angurva

Réponse 2 samedi 07 juin 2014, 00:20:53

- Je me demandais.... C'est difficile de sceller un pouvoir comme ça?

- C'est pas si compliqué que ça, mais c'est pas non plus à la porté du premier venu.


Angurva était assisse face à un mage qui utilisais ses connaissances magique pour sceller sa capacité à absorber la vie. Et dire que la lame avais passée presque 2 000 ans à chercher un mage capable de ce genre de sortilège et que maintenant qu'elle n'en avait plus besoin, il y en à un qui se présente à elle. Cet homme était chargé de donner un handicap à la fille-sabre lors de ce tournois et de la téléporter jusqu'à l'arène où elle affrontera son adversaire. Pourquoi le katana c'était inscrit à ce tournois? Même elle ne connaissait pas vraiment la raison, surement pour s'amuser un peu après plusieurs années de solitude. Quand bien même il ne s'agissait que de s'amuser, Angurva n'allait pas ce laisser faire pour autant.

- Bon accrochez vous, vous allez être télétransporter.


La fille à corne hocha la tête comme seul réponse pour le mage puis il récita des psaumes arcaniques en fermant les yeux. L'instant d'après Angurva se retrouva sur Terreaufair, ce monde magique où les éléments s'entrecroisent et contrôlent tous ici. Bizarrement, c'était la première fois que la lame mettait les pieds dans ce plan, pourtant .... Elle avait comme un impression d'être déjà venu ici. Peut-être dans une vie antérieur. Mais peut importe, il lui fallait trouver son ennemi et le vaincre si elle voulait gagner ce combat.
L'arène où la fille-sabre avait été téléporter était une sorte d’immense désert de avec des rochers qui dépassait et des failles un peu partout; une terre brisée. La région était surement dans cet état à cause de séismes ou d'autres événements lié à la terre comme par exemple...... Bah..... Des chutes de pierres? Et oui. Angurva ne savait pas de tout à quoi s'attendre ici. On ne lui avait donné aucune information sur son adversaire ni sur le lieu où ils allaient combattre. Ça allait être la surprise. Un combattant doit savoir s'adapter.

La fille sabre décida de partir en chasse, en se déplaçant dans ce désert, à la recherche de l'ennemi à abattre. Gardant une main sur le pommeau de Kusanagi, son sabre, elle scrutait les moindres recoin pour trouver quelque chose de vivant. Cette endroit semblait aride, pas la moindre végétation ne poussait aux alentours. Il devais surement faire trop chaud pour que les plantes ne puissent survivre. Puisqu'Angurva ne ressentait pas les différences de température, elle ne pouvais pas savoir si la chaleur environnante était écrasante ou pas. Soudain, la terre autour de la lame ce mit à trembler légèrement. Un petit séisme, pas de quoi lui faire peur, mais elle avait tord. Une sorte de pieux de terre ou de roche, peut-être même un mélange des deux, semblait sortir du sol pour tenter de l'empaler. Surprise, la fille-sabre eu juste le temps d'esquiver le pic qui alla s'écraser contre son épaule et se brisa. Anva' poussa un petit cri de douleur et de surprise. Elle ne s'attendait pas du tout à ce faire attaquer par un rocher, ni à cette puissance. Heureusement que sa peau était résistante sinon elle aurais surement perdu un bras, mais elle n'allais surement pas résister longtemps si elle se prenait plusieurs coups comme ça.

Son adversaire contrôlait là terre? À moins que ce ne soit la terre qui se contrôle elle même, car après tout ils étaient sur Terreaufair, le plan où la nature règne en maitresse absolue. C'était une mauvaise entrée en matière, heureusement que le pieux n'avait pas frappé dans le ventre ou dans le visage. Mais le cri qu'Angurva avait poussé l'instant risquerais d'attirer l'attention de son adversaire s'il ne l'avais pas déjà trouvée. La fille-sabre c'était mit à courir même si le sol ne bougeait plus, cette attaque avait peut être été qu'une simple mise en garde d'un élémentaire de terre qui trainait par là. La roche avait arrêtée de la menacer mais elle ne se sentait toujours pas en sécurité.

Au bout d'un court moment, la fille-sabre croisa enfin quelques choses de vivant, ou du moins qui avait l'air vivant. Une femme. Enfin... Un humanoïde avec une poitrine. Avec cette espèce de heaume on ne pouvais pas voir son visage donc difficile de dire si c'était bien ça. Si ça se trouve c'était une sorte de machine comme à Tekhos. Et puis c'était quoi cette épée émoussée? Elle pourrais avoir un peu de respecte envers les armes. Angurva s'arrêta de courir et fit face à cette... créature en gardant une bonne distance, puis elle l'observa en silence...... Puis.

- Je ne sais pas ce que tu es ni même si tu me comprend.

La fille-sabre sorti lentement Kusanagi de son fourreau puis le pointa en direction de l'inconnue.

- Mais je suis Angurvadell, le ruisseau de l'angoisse.

Puis elle fit abattre son katana sur le sol à côté d'elle, soulevait une petite masse de poussière. Elle venait de trouver son adversaire, enfin du moins elle espérait que ce n'était pas quelqu'un qui c'était paumée en plein milieu du champs de bataille, même si ça semblait peu probable vu l'organisation du tournois.
« Modifié: samedi 07 juin 2014, 00:49:54 par Angurva »

Lucy

Créature

Re : [TOURNOI] Latèrkibouge - Lucy VS Angurva

Réponse 3 samedi 07 juin 2014, 17:52:26

La diclonius entendit un bruit de chute de pierres à une centaine de mètres du coté de la colline qui lui faisait face. Attend, c'était pas supposé être un duel ? D'autres combattants sont déjà en train de s'affronter ? Ou alors... Ou alors c'est le terrain qui réagit. A peu près au même moment, elle entendit un bruit de craquement derrière elle. Se retournant, elle put constater qu'à l'endroit où elle avait pris l'arme, une fissure était en train de s'ouvrir, et celle-ci fonçait droit sur elle ! Elle eut une seconde de blanc qui faillit bien lui être fatal, avant de se jeter sur le coté. Cette fissure s'arrêta pile à l'endroit où se tenait la diclonius avant de sauter. La Terre réagissait donc, et mettait en garde les deux combattants. Lucy regarda l'épée, et se souvint qu'elle la faisait traîner par terre pour alerter son concurrent sur sa position. Et la fissure avait suivi exactement la trajectoire de cette marque.

Ok, ne plus provoquer le terrain... constata-t-elle intérieurement.

Puis arriva le plus étrange. Les deux cotés de la crevasse se rapprochaient à nouveau dans un bruit de séïsme, et la Terre se reforma. Finalement, l'arène n'était pas si innocente que ça... Elle était peut-être même vivante. Il fallait qu'elle fasse attention pour la suite. Et surtout qu'elle n'ait pas le réflexe de sortir ses vecteurs si elle pouvait l'éviter. Car si son adversaire ne savait pas qu'elle avait cet atout et qu'elle se mettait à portée, c'en serait fini de lui. Ses vecteurs sont bien trop rapides pour être esquivés par un humain lambda, et ce même humain ne survit pas bien longtemps lorsqu'on lui brise les cervicales. Elle arrêta son raisonnement. Qui lui avait dit qu'elle combattrait un humain ? Personne. Elle n'avait même jamais vu son adversaire. Si ça se trouve, elle allait tomber sur un troll, un minotaure ou quelque chose d'autre du même style. Elle se devait de rester prudente.

Elle marcha vers l'origine du premier bruit qu'elle avait entendu, laissant la lame de son arme à quelques centimètres au-dessus du sol, et vit son adversaire. Il s'agissait d'un être ayant l'apparence d'une femme avec deux longues cornes, bien plus longues que celles de la diclonius, cachées par son "heaume". Elle était en train de courir dans sa direction et s'arrêta dès que ses yeux se posèrent sur Lucy. Elle se mit aussi à lui parler :

Je ne sais pas ce que tu es ni même si tu me comprend. Mais je suis Angurvadell, le ruisseau de l'angoisse.

Ce faisant, elle avait sorti une épée et l'avait pointée sur la diclonius, qui sourit sous son masque. Une arme blanche eh ? Lucy était persuadée d'avoir ici un grand avantage. Car cette "Angurvadell" sera obligée de s'approcher d'elle pour lui porter un coup, lui laissant ainsi tout le loisir de l'agresser avec ses deux vecteurs. Voyant de loin l'épée, elle estima que ses quatre bras spéciaux avaient une portée environ à moitié supérieure à celle du bras et de la lame de son adversaire. D'un point de vue extérieur, la diclonius semblait ne pas avoir réagi à l'arrivée de son adversaire. Elle n'avait pas interrompu sa marche, qui la menait de toute façon directement sur elle, et ne bougeait que les yeux pour la suivre du regard. Une vingtaine de mètres les séparaient, et Lucy marchait tranquillement vers elle. Lorsque la distance n'excédera plus dix mètres, Angurvadell pourra l'entendre marmonner une musique, celle qui lui avait permis de survivre durant son enfer de dix ans.

Pour m'envoyer un message, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous :

Angurva

Créature

  • -
  • Messages: 244


  • FicheChalant

    Description
    Katana ayant une personnalité semi-humaine capable d'absorber l'énergie vitale.

Re : [TOURNOI] Latèrkibouge - Lucy VS Angurva

Réponse 4 mardi 10 juin 2014, 18:12:20

Pas très causant cet adversaire. Soit il n'était pas très malin, soit il était muet ou silencieux. Mais sous estimé son ennemi était souvent une grave erreur que la fille-sabre ne ferait pas. Angurva regarda un peu mieux cette sorte de fille qui s'approchait d'elle lentement. Elle portait une sorte de casque et on pourrai se demander comment elle fait pour voir avec ça. Peut être était elle aveugle et s'orientait grâce à ses autres sens, sauf celui du goût, ou alors c'était une sorte de heaume rempli de technologie diverse et variée. À première vue, le seul danger chez cette fille était cette épée émoussée, trop abimée pour être une réelle menace pour un combattant "normal", alors pour la fille-sabre cela ferais autant de dégâts que si on la frappait avec une feuille. Angurva avait un peu de peine pour cette arme qui avait déjà trop servie, encore une de ses semblables dont on ne prenait pas soin.

Il n'y avais rien chez cette fille qui laissait présagée qu'elle était une quelconque menace pour le katana vivant, à part son attitude. Trop confiante, c'était louche. Ou alors elle n'avait absolument aucune once d'intelligence, mais Anva' préférait se méfier. Puisque l’ennemie semblait vouloir s'approcher de la fille-sabre, alors celle-ci n'allait pas la laisser venir. Pendant que la fille casquée chantonnait en s'approchant d'elle, Angurva en profita pour ranger Kusanagi dans son fourreau. Non, elle n'abandonnait pas le tournois après un combat aussi épique. Non, elle tendis sa main dans la direction de l'autre participant, puis lui envoya une violente onde de choc avant de sauter en arrière pour s'éloigner de la fille en topless. Si les ondes de chocs de la fille-sabre sont envoyé à bout portant, elles peuvent briser un tronc d'arbre. Là vu la distance, si son adversaire c'était pris de plein fouet l'attaque, elle aurais aussi mal que si un rugbyman lui avait donner un coup d'épaule dans le ventre. Surement pas suffisant pour la (ou le on en sais rien après tout) mettre à terre, mais l'objectif d'Angur' était de la ou le faire réagir pour voir quelles était ses armes et/ou ses capacités.

La fille-sabre observait le résultat depuis les deux dizaines de mètres qui les séparaient. Si la stratégie de cette fille casquée était de s'approcher d'Angurva, alors celle-ci ne la laisserais pas faire. Si ça se trouve ses capacités n'était pas si forte que ça, mais il vaux mieux prévenir que guérir. Et si ça se trouve ce n'était qu'un humain banal... avec un heaume bizarre et en topless. Avec tout ça, elle avait presque oublier la terre qui semblait vivante ici. Et la fille-sabre ne remarqua pas l’espèce de main difforme en pierre qui était sur le point de lui attraper la cheville.

Lucy

Créature

Re : [TOURNOI] Latèrkibouge - Lucy VS Angurva

Réponse 5 mercredi 11 juin 2014, 12:25:04

Qu'est-ce que ces cornes signifiait ? Etait-elle une non-humaine ? Avait-elle aussi des pouvoirs ? Et, le cas échéant, lesquels ?

Elle eut sa réponse bien vite. L'étrange fille rengaina son sabre et tendit les mains dans la direction de la diclonius. Instinctivement, celle-ci voulut faire sortir ses vecteurs et, d'une impulsion, faire un bond d'une dizaine de mètres qui l'amènerait directement devant cette Angurvadell. Mais elle se fit violence pour plusieurs raisons : déjà, avec des bras sensibles à la douleur, elle ne pouvait pas donner ce genre d'impulsion, en plus qu'elle n'aurait peut-être pas assez de forces pour le faire. Ensuite, puisque ses vecteurs étaient visibles, son adversaire connaîtrait son avantage. Elle devait le laisser caché, et simuler d'autres capacités. C'était le seul moyen pour qu'elle y arrive. Et elle avait un atout : son heaume intégral. Elle ne pouvait pas voir son visage, et la concentration que la diclonius avait sur son ennemie.

Lucy fut percutée par un espèce de mur invisible, ce qui la fit reculer de trois mètres. Elle avait encaissé le coup, ne cherchant même pas à l'éviter, ne sachant pas du tout ce dont il s'agissait. Apparemment, son adversaire pouvait lancer des ondes de choc violentes. Les deux filles étaient donc mortelles l'une pour l'autre au combat rapproché, et il faudrait l'empêcher de nuire dès qu'elle serait à portée. Lui briser la nuque serait le meilleur moyen. De toute façon, on l'avait prévenue que les morts ne sont plus morts à la fin du combat, et elle pouvait donc faire preuve d'aucune pitié.

Elle regarda son épée. Sous le choc, la diclonius ne l'avait plus contrôlée, et elle avait touché la terre d'une telle force qu'elle en fut brisée. Elle n'avait donc plus d'arme.
...
...
La Terre, et pas la terre ! Et au vu de la cicatrice que cela à fait, il était fort probable que celle-ci réagisse dans les plus brefs délais ! Elle s'écarta rapidement sur le coté, quelques secondes à peine avant de voir la Terre se fendre en deux une nouvelle fois, engloutissant les morceaux désolidarisés de la poignée. Lucy s'approcha doucement, et regarda en bas. Elle ne pouvait même pas en voir le fond de cette fissure ! C'était impressionnant.

Elle réfléchit très rapidement et mit au point une tactique pour tromper son adversaire. Elle brandit le reste de son épée haut dans le ciel avec ses deux bras, et le fit tomber dans la crevasse, tel un tribut. Elle prit ensuite un caillou tranchant sur le sol et s'entailla légèrement la cuisse, ce qui la fit grimacer de douleur. Elle fit couler un peu de sang sur la pierre et jeta celle-ci aussi dans le trou béant. Elle se recula ensuite de quelques mètres, histoire que son adversaire ne la pousse pas directement dans le fond avec ses pouvoirs, s'agenouilla et se mit à prier silencieusement. Elle ne regardait même plus son adversaire mais était désormais totalement silencieuse pour savoir si celle-ci s'approchait.

Bien entendu, tout cela n'était que du cinéma, pour qu'Angurvadell se méprenne sur ses intentions. Ce qu'elle avait oublié, c'est que la Terre se refermait ensuite... Normalement.

Pour m'envoyer un message, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous :

Angurva

Créature

  • -
  • Messages: 244


  • FicheChalant

    Description
    Katana ayant une personnalité semi-humaine capable d'absorber l'énergie vitale.

Re : [TOURNOI] Latèrkibouge - Lucy VS Angurva

Réponse 6 vendredi 13 juin 2014, 17:43:00


Mais qu'est qu'elle était en train de faire exactement? C'était plus ou moins ce que ce demandait Angurva en regardant son adversaire effectuer une sorte de rituel vaudou. L'onde de choc envoyé par la fille-sabre avait brisé la seule arme que possédait cette étrange femme, même si c'était plus un morceau de métal vu l'état d'usure. La combattant aux cheveux blancs était attristée d'avoir dû briser un de ses frères, mais elle avait ainsi achevé ses souffrances. Si seulement cette fille casquée avait pris soin de lui. Après l'attaque d'Angurva, la terre s'ouvrit à côté de son adversaire engloutissant une partie de l'épée brisée. Le terrain était aussi capable de faire ça? Il fallait redoubler de prudence dans ce cas.

En parlant de prudence, la "main" de pierre s’apprêta à attraper la cheville de fille-sabre, mais celle-ci avança lentement vers son adversaire ce qui lui sauva surement le vie... Ou du moins repoussa peut-être l'inévitable. Et le membre pierreux s'écrasa sur le sol comme désespérer d'avoir louper sa victime qui ne le remarqua même pas. Angurva s'approchait de la fille casquée. Elle s'approchait pour voir ce qu'elle mijotait en jetant cette lame émoussé et cette pierre ensanglanté dans ce trou. Elle s'approchait pour essayer d'entendre une éventuel invocation. Mais elle s'approchait surtout pour pouvoir frapper son ennemi avec des ondes de chocs bien plus puissante ou avec Kusanagi.

C'était quoi ce rituel qu'elle était en train d'effectuer? Était-ce une chamane? Non. Elle n'en n'avais dit l'équipement, ni "l'aura". Une nécromancienne? Il ne devais pas y avoir beaucoup de mort à ranimer dans le coin et puis pourquoi elle aurait eu besoin d'une épée cassée? Ce casque laissait supposer qu'elle s'y connaissait un peu en technologie, du moins ça ressemblait à une sorte d'appareil que portait quelques soldats de Teknos. Magie et technologie font rarement bon ménage, enfin souvent... Donc ce n'était peut être pas un rituel... Tout cela intriguait la lame vivante et elle ce méfiait de ce que préparait l'autre humanoïde. Quoique ce soit, si elle prenait le risque de quitter son adversaire des yeux, c'est que c'était quelques chose à empêcher.

Angurva se tenait à environ une dizaine de mètres de son ennemie et elle tendit à nouveaux sa main vers celle-ci pour la frapper avec plusieurs ondes de chocs. Beaucoup loupait la cible mais certains la frappait avec la puissance d'un bon coup de poing. Les "projection" n'avaient pas tous pour but de toucher la fille-casquée, quelques coups frappait le sol ce qui créait un petit nuage de poussière et de sable. La fille-sabre c'était mise à cette distance exprès. Certes ses coups n'étaient pas fort et peu précis, mais comme ça elle pouvais réagir si son adversaire ce décidait à lui sauter dessus et puis les coups porté sur le sol avait aussi pour but de provoquer la terre. Angurva espérait que le sol réagirait pour engloutir la fille-casquée ou alors pour l'empaler avec un stalagmite.

Lucy

Créature

Re : [TOURNOI] Latèrkibouge - Lucy VS Angurva

Réponse 7 dimanche 15 juin 2014, 20:11:26

Citer
Chiffres tirés par Angurva avec 2D10 : 2 et 6.
Multiplicateur tiré avec un D5 : 3

La suite se passa très vite. Alors qu'elle était en train de "prier", elle entendit son adversaire s'approcher d'elle. Un peu plus proche, et elle s'apprêtait à lui sauter dessus. Elle tendit légèrement son corps, prête à bondir, mais Angurvadell ne lui en laissa pas le temps. La diclonius sentit comme des coups de poings sur son corps, et d'autres bruits signifiant que d'autres étaient sur le sol. Elle la canardait ! Par deux fois Lucy fut touchée, avant qu'elle entende un autre bruit, plus inquiétant, plus fort et surtout plus imposant. Le bruit de la Terre se refermant. Et, contrairement à la dernière fois, elle l'avait fait d'une vitesse telle qu'on aurait pu penser qu'un tremblement de Terre puissance dix était en train de se dérouler pendant un dixième de seconde. Non, les deux parties de la fissure se réunirent à une vitesse telle que cela fit tomber Angurvadell au sol. Quant à Lucy, elle fit un magnifique vol plané de 18 mètres. Aucun humain normal ne pourrait s'en sortir sans dommages. Elle allait vite, beaucoup trop vite, et était bien trop haut. Elle allait devoir utiliser ses vecteurs. Coup de chance, le choc entre les deux plaques était tel qu'une épaisse couche de poussière d'une dizaine de mètres de haut et d'une trentaine de mètres de diamètre s'était formé, la camouflant. Évidemment, elle avait été projetée de l'autre coté de la fissure, soit aussi de l'autre coté de son adversaire qui n'avait plus aucun visuel sur elle. Et c'était réciproque.

Meeeerde !!! se dit Lucy pendant son vol.

En effet, elle se trouvait dans une situation précaire. Sans son handicap, elle aurait pu se réceptionner sans mal grâce à ses vecteurs, mais là, puisqu'ils étaient sensibles, elle devrait rivaliser d'ingéniosité pour ne pas se briser les os. Elle tendit ses vecteurs en direction du sol, ne sachant pas à quelle hauteur elle se trouvait et attendit le choc, qui ne manqua pas d'être violent. Elle sentit la paume de deux de ses bras surnaturels se déchirer sur des cailloux pendant qu'elle tentait d'amortir le plus possible sa chute, ce qu'elle réussit à faire. Mais cela n'empêcha pas qu'elle se réceptionna sur le ventre, directement contre le sol parsemé de caillasse qui lui déchira la peau. Heureusement, à part une longue éraflure sur le sein gauche et une autre sur son ventre, elle n'eut pas beaucoup de dommages sur son corps. Non, le plus douloureux était ses deux vecteurs. D'ailleurs, elle s'empressa de ranger ses vecteurs, en espérant que la douleur s'estompe. Pas de chance, les blessures apparues sur ses deux mains se répercutèrent dans son dos, et elle sentit celui-ci se déchirer. Elle saignait, mais pas assez abondamment pour la mettre en danger fort heureusement.

Toujours allongée, elle jeta son regard du coté où se trouvait son adversaire plus tôt, et ne vit rien d'autre qu'un épais mur de poussière. Elle ne pouvait pas voir à plus de trois mètres autour d'elle. Et, sans le casque que lui avait préparé Amélie, elle aurait certainement toussé jusqu'à la mort. Elle passa une bonne minute à gémir de douleur, puis se releva. Apparemment, la poussière n'était pas prête de se retirer, et les combattantes allaient devoir faire avec, ou alors s'écarter. Mais cela faisait le jeu de la diclonius. Si elle repérait son adversaire la première, elle aurait gagné le duel.

Angurvadell avait réussi. Elle avait énervé la diclonius. Maintenant, cette dernière n'aurait aucune pitié. Qu'elle croise son adversaire, et celle-ci était morte. La poussière attaquait ses plaies dorsales à vif, mais elle avait déjà vécu bien pire. Torturée pendant dix années, elle avait apprit à subir la douleur. Elle se releva, haletante, et commença à chercher son adversaire dans cette mélasse. Elle se tenait légèrement baissée pour être le moins visible possible.

Citer
Voilà comment je vois la situation :
Image
La flèche est le vol plané de Lucy. L'ovale noir est la portée de la fumée. Les cercles aux couleurs des joueurs sont les emplacements actuels de Lucy et d'Angurva. La ligne est la position de l'ancienne fissure qui s'est refermée.
Si quelque chose te va pas, n'hésite pas :)

Pour m'envoyer un message, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous :

Angurva

Créature

  • -
  • Messages: 244


  • FicheChalant

    Description
    Katana ayant une personnalité semi-humaine capable d'absorber l'énergie vitale.

Re : [TOURNOI] Latèrkibouge - Lucy VS Angurva

Réponse 8 vendredi 20 juin 2014, 15:35:48

Faire réagir la terre vivante faisait parti du plan d'Angurva, mais elle ne s'attendait pas à une réaction aussi brusque et violente. Le sol provoqua un véritable séisme qui projeta à terre la fille-sabre, créa un mur de poussière et éjecta la fille-casquée plus loin. Elle était tombée sur le dos, sa tête avait violemment heurté un rocher. Un humain n'aurais surement pas survécu ou alors il serait inconscients, mais pour elle ce n'était rien de plus qu'un mal de crâne... Un sacré mal de crâne tout de même. Elle resta comme ça quelques secondes, légèrement sonné. Allongée sur ce sol rocailleux à regarder le ciel.. Enfin le nuage de poussière dans lequel elles se trouvaient maintenant. La visibilité était très mauvaise et ce mélange de sable et de poudre de roche commençait à recouvrir le katana-vivant. Puis Angurva se leva et regarda autour d'elle à la recherche de son adversaire, malheureusement elle ne la voyait pas. Heureusement pour elle qu'elle n'avais pas besoin de respirer sinon cette espèce de brouillard l'intoxiquerait surement.

Pour trouve son adversaire, la fille-sabre allait devoir utiliser ses yeux à vision thermique... Dommage qu'elle n'en avait pas, ça aurais été utile dans ce genre de situation. À défaut d'avoir les yeux nécessaires, Angurva lança une onde de choc en face d'elle en espérant faire dégager le sable volant, mais ça ne faisait que remuer le purée de pois sans grand effet. Ce n'était vraiment pas l'effet voulue. Trouver son adversaire là dedans n'allait pas être facile. Était-ce cette fille là qui avait provoquer ce séisme avec sa drôle de prière? Est-ce que ça faisait partie de son plan de provoquer un nuage de poussière? Vu comment elle avait été éjectée, cela était peu probable. Elle était surement gravement blessée dans la brume, sauf si elle savait voler ou si elle avait un corps résistant comme celui d'Angurvadell. Lentement, elle ressortit Kusanagi de son fourreau, puisqu'elle ne voyait rien au delà de 3 mètres devant elle, il fallait qu'elle soit prête à frapper rapidement si quelque chose se présentait à elle. Ces années d’entrainement aux sabres allaient peut être lui être utile. Certes, la fille-sabre n'était surement pas aussi douée que n'importe quel grand maitre, mais elle savait ce défendre et avait des réflexes relativement bon.

D'ailleurs, son adversaire se tenant devant Angurva, et celle-ci sauta rapidement vers la fille-casqué pour la trancher en deux. La fille-sabre réussit à l'atteindre, mais son corps était drôlement résistant. Enfaite, Kusanagi avait frappé un rocher que la fille aux cheveux blanc avait confondu avec son ennemi à cause de la poussière. Elle avait remarqué une ombre et avait frappé sans vraiment réfléchir.

- Merde.... Pardon Kusanagi...

La fille-sabre ne voulait pas abimer son "petit frère" contre des matériaux trop solide. Heureusement qu'il n'était pas abimé. Mais le rocher se mot à bouger et tomba sur Angurva comme pour se venger. Le katana vivant sauta rapidement sur le côté pour ne pas ce faire écraser par le gros bloc de roche. Le fracas de la roche qui tombe sur la terre résonna dans toute la plaine. Au moins ça allait attirer l'adversaire de la fille-sabre. Mais au moment où elle posa les pieds sur le sol suite à son esquive, des pieux de roche sortit de sous ses pieds pour tenter de l'empaler à nouveau au niveau du ventre de la fille à corne et ils se brisèrent contre sa peau. Mais une vive et puissante douleur parcourra traversa Angurva qui poussa un cri qui résonna lui aussi à travers la plaine. Sa robe était à présent déchirer au niveau du ventre et elle avait une sacré blessure. Elle ne saignait pas, elle ne pouvais pas saigner, mais la douleur était bien présente. Son véritable adversaire pour le moment avait été le terrain et non cette fille-casquée, c'est assez ironique quand on y pense.

Lucy

Créature

Re : [TOURNOI] Latèrkibouge - Lucy VS Angurva

Réponse 9 vendredi 27 juin 2014, 10:50:19

Lucy n'y voyait strictement rien dans cette purée de pois. Dans un certain sens, ça l'arrangeait, puisque son adversaire non plus. Et elle savait qu'elle avait un gros avantage au corps à corps. A moins que cette fille aux longues cornes soit dotée d'une vision lui permettant de la repérer à travers cette poussière... Non, mieux valait ne pas y penser. Dans ce cas-là, elle était fichue avant même d'avoir commencé réellement le combat. D'un autre coté, le combat s'annonçait mal pour cette Angurvadell puisque dès que Lucy la repérerait, elle n'aurait qu'à faire un pas pour qu'elle soit à portée de ses vecteurs. Sauf qu'elle devait aussi faire attention à sa capacité de créer des... trucs qui la repoussaient fortement. Elle allait devoir allier ingéniosité, agilité et force en utilisant l'effet de surprise de ses vecteurs à son avantage. Car son adversaire ne connaissait toujours pas ses capacités, ce qui était un grand avantage pour la diclonius. Un combat au corps à corps contre un diclonius est toujours expédié en quelques secondes... Celui-ci ne fera pas exception.

Lucy avançait rapidement lorsqu'elle entendit un bruit de chute de pierre. Son adversaire devait avoir provoqué la Terre à son tour, et en payait les conséquences. Elle se dirigea vers l'origine de ce bruit, et vit une ombre. Une ombre étrangement immobile, et ne ressemblant à rien d'humain. Elle l'ignora, et continua sa route. Elle vit une seconde ombre. Elle reconnaissait cette fois-ci le corps svelte de son adversaire, ainsi que ses cornes. Elle se trouvait à trois mètres d'elle, épée en main. Une arme... La diclonius prit sa décision en moins d'une demi-seconde : il était temps d'en finir avec ce combat. Et changea radicalement de stratégie, ne voulant pas se faire découper un vecteur. Elle en déploya deux qui restèrent derrière elle, donc impossible de les voir, fléchit les genoux et, grâce à une impulsion au sol faite par ses vecteurs, elle bondit. Largement moins haut que ce qu'elle aurait pu faire d'habitude, mais ces deux mètres cinquante de hauteur lui suffirent à passer au-dessus de son adversaire, créant ainsi l'effet de surprise désiré. En plein vol, ses deux autres vecteurs sortirent de son corps et vinrent appuyer sur les épaules dans le but de la faire tomber à la renverse. En retombant derrière son adversaire, Lucy s'écorcha légèrement les mains, mais elle encaissa la douleur sans broncher, comme si elle était accessoire. Elle se retourna et lança deux vecteurs dans le but de lui fracasser le crâne contre le sol.

Pour m'envoyer un message, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous :

Angurva

Créature

  • -
  • Messages: 244


  • FicheChalant

    Description
    Katana ayant une personnalité semi-humaine capable d'absorber l'énergie vitale.

Re : [TOURNOI] Latèrkibouge - Lucy VS Angurva [Terminé]

Réponse 10 vendredi 04 juillet 2014, 16:15:16

Angurva était mal au point après l'attaque de ces quatre pieux qui lui frappèrent le ventre avec violence. Habituellement, elle aurait utilisée sa capacité à absorber l’énergie pour se remettre d'aplomb, mais puisque il lui était interdit de l'utiliser, elle ne pouvais pas se soigner. C'était la première fois que la fille-sabre subissait ce genre d'épreuve. Combattre sans pouvoir user de son don/malédiction. Au début, elle imaginait que ça se passerais sans problème, mais c'était sans compter sur le terrain. Terreaufair n'était vraiment pas un lieu qu'il fallait sous estimer et elle l'avais appris à ses dépends l'or de ce tournois. Bien que gravement affaiblis, Angurva n'étais pas encore à terre et pouvais encore se battre, même si son ventre la faisait souffrir.

Mais alors que la fille-sabre reprenait son souffle, façon de parler car elle n'a pas besoin de respirer, son adversaire sauta par dessus elle en la faisant tomber à terre à l'aide de main étrange sortit dont ne sais où. Trop surprise pour réagir à temps, et puis trop blessée pour avoir ses réflexes au maximum, Angurva tomba à la reverse. À peine avait elle eu le temps de redresser le haut de son corps que deux autres mains attrapa la tête du katana pour l'écraser avec violence sur le sol. La roche se fissura à l'impact mais le crâne de la fille-sabre semblait intact. La fille casquée avait une sacré force dans ses ... bras? Angurva se redressa lentement après ça, mais son visage était à présent fissurée. Puisqu'elle ne pouvais se soigner, son visage était fissurée suite au coup porté par ce bras étrange.

- C'est la première fois que .... mon visage fait ça. Tu as surement dût frapper très fort. Mais sans le .. sceau que ce tournois m'impose.... j'aurais absorber ton énergie vitale.... pour me soigner.


La fille-sabre ignorait toujours si cette créature la comprenait, mais tant pis. En tout cas cette fille casqué n'était pas une simple bête sans logique, elle avait fait preuve de stratégie mais aussi d'imprudence... tout comme elle d'ailleurs. La fissure sur le visage de la fille à corne grandissait petit à petit.

- C'est... finit...

Au moment où Angurva semblait tomber en morceaux, elle repris sa forme originale, cette d'un katana noir. À la place de la fille au cheveux blanc ce tenait un sabre au milieu des vêtements qu'elle portait et de Kusanagi. Le ruisseau de l'angoisse avait été vaincue et éliminée du tournois.


Citer
Pardon pour la qualité médiocre de tout ça. Je n'ai juste plus d'inspiration et de motivation en ce moment. Et comme on devais achevé assez rapidement le combat... bah voila.
« Modifié: vendredi 01 août 2014, 18:36:29 par Marie Raven »

Lucy

Créature

Re : [TOURNOI] Latèrkibouge - Lucy VS Angurva

Réponse 11 samedi 30 août 2014, 22:04:23

ENDING :

Ce combat... Lucy n'était plus certaine de la manière exacte dont il s'était déroulé. Le fait est qu'elle l'a gagné, et c'est tout ce qui comptait à ses yeux. Son adversaire bien que doté de capacités surnaturelles qu'elle n'aurait pas cru possible de vaincre s'était laissée abattre par le terrain et abusée par sa stratégie. Et bien que la poussière ait camouflé une grande partie du combat contre Angurvadell, les autres concurrents sont maintenant au courant de l'existence de ses quatre vecteurs, bien qu'ils peuvent penser qu'il s'agit seulement de bras un peu plus puissants que les autres. Elle allait devoir jouer sur cela lors de son prochain affrontement. Sur la vitesse réelle de ses vecteurs pour annihiler la résistance de son futur adversaire. De plus, elle allait devoir apprendre à manier une arme, que ça soit avec ses mains ou avec ses vecteurs, bien que la seconde possibilité soit la plus efficace. Et elle allait aussi devoir imaginer un vêtement qui laisserait son dos nu et qui ferait en sorte que sa poitrine ne gêne pas ses mouvements. Peut-être un monokini dos-nu...

Elle posa les pieds sur la table basse en face d'elle, se remémorant la toute fin du combat. Angurvadell avait prit de plein fouet son attaque, et alors qu'elle s'apprêtait à esquiver une contre-attaque sur ses vecteurs, elle ne sentit rien du tout et fracassa le crâne de son adversaire contre terre d'une force telle que le sol se fissura en deux. Et son visage aussi. Sauf qu'elle ne saignait pas. Alors que le cerveau de Lucy tournait à plein régime, son adversaire se releva et... admit sa défaite ? Déjà ? La diclonius avait peut-être surestimée la résistance de sa rivale, et celle-ci s'était transformée en sabre, augmentant l'étonnement de la combattante. Croyant au tout début à un piège, elle était restée méfiante, puis quand elle entendit la Terre gronder et que le sabre ne bougeait pas d'un pouce, elle le prit avec un vecteur et fit un roulé-boulé pour esquiver la colère de la Nature déchaînée. Ne sachant pas duquel il s'agissait, elle avait en réalité pris les deux, puis couru pendant une dizaine de mètres avant de s'arrêter et de prendre les deux sabres dans ses mains. Ne sachant pas si son adversaire pouvait l'entendre, elle lui avait répondu quand même :

Sans le sceau dont tu parles, tu aurais finit décapitée...

Le rayon de téléportation la ramena ensuite. Toujours à moitié nue.

Pour m'envoyer un message, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous :


Répondre
Tags :