Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Pêche aux nekos [Iris et Mina]

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Le Diablotin

Avatar

  • -
  • Messages: 431


  • Fiche

    Description
    Spéléologue amateur de trous

Pêche aux nekos [Iris et Mina]

janvier 05, 2014, 03:50:00 am

« Haaaan.. Huuummm, ohhh !! Aaaaaaaahhhh… »

C’est dans un ultime soupir qu’Onyxian, la sœur aînée d’Alastar, surnommé « Le Diablotin », eut enfin son orgasme, soulageant le brave démon. Allongé sous elle, il subissait les étreintes et les griffes de sa sœur depuis maintenant huit heures d’affilée. Une durée normale, pour elle. Onyxian était une succube terrifiante, qui se vantait de coucher avec des Princes infernaux, des individus à la puissance herculéenne. Alastar n’en doutait pas. Alors que lui avait joui trois ou quatre fois, Onyxian, elle n’avait joui qu’une seule fois. Cependant, leur caravane était en piètre état. Les édredons avaient été transpercés, leurs queues caudales avaient déchiré les murs, et ils saignaient légèrement... Surtout Alastar, en fait. Son solide chibre s’était enfoncé dans le corps d’Onyxian, et les griffes acérées de cette dernière avaient lacéré sa peau Douleur et plaisir, voilà comment les démons pratiquaient le sexe.

Onyxian était en sueur, mais un sourire ravi éclairait ses lèvres, ses lourds seins laissant apparaître, sur sa peau rouge, des traces de gouttes de sueur. Alastar était sous elle, reprenant peu à peu son souffle. Sa charmante sœur, qui l’avait opprimé pendant son enfance, se pencha vers lui, et attrapa ses cheveux entre ses longs doigts tranchants, ses ongles encore incrustés de son sang. Le sexe d’Alastar était toujours tendu, et il répondit au baiser de sa sœur, sentant sa poitrine s’écraser contre son torse, ses deux généreux seins se heurtant à son corps.

« Hum... Tu te débrouilles de mieux en mieux, mon petit Alastar... »

Onyxian se releva lentement, et se mit à califourchon sur le corps de l’homme, son sexe toujours enfoncé dans son intimité. Elle se détendit alors, faisant craquer les articulations de son dos, nullement gênée par la présence d’un chibre tendu en elle. Après tout, Onyxian passait bien plus de temps avec des amants en elle qu’avec son sexe à l’air libre. Leur voyage avait d’ailleurs pour but de trouver des amants.

Alastar avait été sommé de suivre sa sœur quand cette dernière avait décidé de se trouver de nouveaux amants, en se rendant dans un endroit qu’Alastar n’aimait guère : les Limbes. Les Limbes, c’était un peu la région frontalière de l’Enfer, un paysage noirâtre fait de brumes et de spectres, d’apparitions fantomatiques, le long de l’Achéron, le fleuve du chagrin. L’Achéron était l’affluent du Styx, cet important cour d’eau qui était le point de passager obligé de tous les morts se rendant en Enfer. Le domaine des Magoa était assez éloigné du Styx, et ils avaient du traverser le Phlégéthon, une rivière de lave et de flammes le long de ponts ancestraux. La caravane comprenait, outre le chariot abritant Onyxian et son jeune frère, plusieurs redoutables cavaliers chevauchant d’hideuses montures, des espèces de créatures à mi-chemin entre une wyvern et un cheval.

Les Limbes étaient l’endroit où les âmes en peine arrivaient. L’endroit était ratissé par les démons des prisons infernales, comme Drakengord. Cependant, les autres démons s’y rendaient parfois pour disposer d’humains frais et propres. Onyxian y recherchait ses esclaves, ainsi que de belles femmes pour en faire des succubes. Onyxian dirigeait le domaine avec une certaine efficacité, mais elle ne pouvait pas aller vers les Limbes sans avoir un amant avec elle. C’est ainsi qu’Alastar avait été embarqué.

Le voyage durait plusieurs jours, et ils avaient fait tout le temps l’amour, avec quelques pauses. Maintenabnt, le voyage était terminé.

Onyxian se retira alors du corps d’Alastar, qui observa curieusement son sexe. Il se sentait troublé de ne plus avoir une intimité recouvrant son sexe. Sa sœur matérialisa alors entre ses doigts une laisse, et un collier se forma autour du cou d’Alastar.

« Hey, attends, je dois me...
 -  Plus tard, mon chéri. »

Alastar glissa du lit, et tomba sur le sol. Il couina faiblement, avant de se relever rapidement, et de suivre sa sœur. Elle sortit les seins à l’air, et Alastar remit son pantalon, recouvrant partiellement son beau sexe rouge. Sortant dehor,s il frissonna en s’arrêtant.

Devant la caravane, le sentier était terminé, et il y avait une montagne noire, avec, sur cette dernière une épaisse brume. On pouvait entendre la lamentation des mourants, leur douleur. Aucun démon ne pouvait traverser l’Achéron. Bien plus redoutable que le Styx, l’Achéron était la complainte de la souffrance et de la tristesse. Plus on s’y rapprochait, plus les voix venaient vous accabler, vous perçaient le cœur. Les démons sombraient dans la folie. Alastar n’était donc pas très tentant à l’idée d’y aller, mais il ne pouvait pas dire grand-chose contre sa sœur. Cette dernière se tourna vers les cavaliers, des créatures solitaires... Et castrés. Ainsi, ils ne risquaient pas de s’attaquer à la marchandise. Elle leur répéta ses ordres :

« Ne bougez pas, et attendez notre retour. »

Les sinistres cavaliers à la peau grisâtre hochèrent lentement la tête, et Onyxian se mit à marcher, traînant derrière elle son frère. Alastar n’avait notamment pas encore d’ailes, contrairement à sa sœur, une autre preuve de sa soumission à sa grande sœur. Aussi belle que terrible, Onyxian s’avança lentement, remontant la pente, jusqu’à atteindre la brume.

« Je n’aime vraiment pas traîner par ici... Nous risquons de nous perdre, ma sœur !
 -  Cherche de beaux candidats, plutôt que de dire des sottises. »

Onyxian s’avançait lentement. Autour d’eux, on entendait les morts gémir silencieusement, des silhouettes spectrales disparaissant dans la brume.

Les deux démons allaient pourtant finir par trouver quelque chose à quoi ils ne s’attendaient pas.
« Modifié: février 19, 2015, 09:41:54 am par Princesse Alice Korvander »
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Iris et Mina

Terranide

Re : Pêche aux nekos [Iris et Mina]

Réponse 1 janvier 05, 2014, 08:14:37 pm


« KYAAAH!!! Nan mais lâche moi sale bête!!! Je suis pas bonne à manger heuuuu!!! Regarde! Ya pas de graisse!! Faut aller voir les gros pas beaux là bas! Eux ils sont bons à manger!! »

Le monstre (sans le truc qui ressemble à un chien) passa sa longue langue sur ton visage comme pour te goûter. Tu grimaças en secouant la tête et t'agitais dans tous les sens, tenue fermement dans cette main immense. Tu étais minuscule à côté de ce géant. Il pouvait te croquer en un morceau quand il le voulait. Tu avais bien essayé de lui mordre et de lui griffer la main, mais c'était si il avait à peine senti quelque chose. Tu cherchas ta sœur du regard qui était aux pieds du monstre, encore inconsciente à cause du coup porté à la tête.

Plus tôt...

« Allez Mina ~ Pour une fois que maître Lulu est de sorti sur terre, on peut se promener. Je veux découvrir un peu les enfers moi!! C'est comme si on était dans des sources chaudes tout le temps! »

« Iris... On est pas dans un parc d'attraction. Il faut faire attention... »

« Oui oui! Je sais ~ »

Aaprès plusieurs supplications, tu avais finis par accepter d'accompagner ta grande sœur. C'était toujours comme ça. Avec toi, elle obtenait toujours ce qu'elle veut, tu étais incapable de lui refuser quelque chose. Tu étais pourtant la plus raisonnée des deux et la plus lucide, mais rien à faire. Même quand tu trouvais la chose mauvaise, tu finissais par craquer lorsque ta sœur refusait d'entendre tes mises en garde. Vous marchiez donc toutes les deux, vous éloignant de plus en plus du palais infernal. Ce paysage était si lugubre...  On ne voyait jamais la lumière du jour ou le ciel bleu. Ça te manquait cruellement. Tu te sentais naturellement enfermée dans un monde sombre et glauque. Comme à son habitude, Iris s'y était adaptée assez facilement. Il lui en fallait peu pour accepter les lieux. Toi, tu n'étais pas encore dans ton élément...

Iiris t'embarquait dans des recoins où tu n'aurais jamais osé allée. Mais bon... Tu voulais lui faire plaisir. Elle semblait si excitée de visiter cet endroit que tu ne pouvais que la suivre. Au moins pour vérifier qu'elle ne fasse pas de bêtises.

« Hawn viens voir là bas!! »

Tu te précipitas vers cet endroit étrange. Tu entendais même des voix plaintives. Tout en regardant autour de toi, tu te demandais qu'est-ce que ça pouvait bien être. Il ne semblait y avoir personne et pourtant toutes ses voix atteignaient aussi bien tes oreilles que celles de ta sœur. Cette dernière ne semblait pas très emballée par cet endroit. Bon aussi, elle n'était pas emballée pas grand chose d'ici. Pourtant, tu sentais qu'elle était encore plus craintive que tout à l'heure. Est-ce qu'elle aurait senti quelque chose qui t'aurais échappé?

Cet endroit ne t'inspirais pas confiance. Tes oreilles se baissèrent et ta queue commençait à fouetter l'air nerveusement. Non. Quelque chose clochait ici. Tes yeux parcouraient les alentours. Tu n'aimais pas cette sensation... Tu finis par attraper la main de ton aînée.

« Iris, on devrait partir... Maintenant. »

Elle n'eut pas le temps de te répondre ou plutôt te rétorquer qu'elle voulait aller voir un peu plus, qu'un monstre sorti de nulle part. Cette chose était gigantesque. Ton instinct ne t'avait pas trompée. Tu avais senti le danger. Iris elle était trop insouciante pour sentir quoi que ce soit. Il t'attrapas dans son énorme main et te renifla comme un vulgaire bout de viande. Mon dieu qu'il puait de la gueule... Tu en avais des nausées. Ta sœur, se prenant tout à coup pour une super héroïne, commençant en tambouriner ses points contre une des jambes de la chose.

« Non mais tu vas la lâcher oui?! Gros plein de soupe!!! »

Le monstre lâcha ta cadette au sol. Elle se cogna la tête et demeura inconsciente au sol. Il te prit alors à sa place et te sniffa de la même manière. Un sourire fendit son visage alors qu'il baissa les yeux vers Mina.

« Toutes les deux délicieuses... Un parfait repas! »

« KYAAAH!!! Nan mais lâche moi sale bête!!! Je suis pas bonne à manger heuuuu!!! Regarde! Ya pas de graisse!! Faut aller voir les gros pas beaux là bas! Eux ils sont bons à manger!! »

Le Diablotin

Avatar

  • -
  • Messages: 431


  • Fiche

    Description
    Spéléologue amateur de trous

Re : Pêche aux nekos [Iris et Mina]

Réponse 2 janvier 07, 2014, 02:55:24 am

« Beurk ! »

Cet air nauséabond déplaisait vraiment à Alastar. Si ça ne tenait qu’à lui, il ne se serait jamais aventuré si loin des Enfers, aux frontières. Et s’ils se noyaient dans l’Achéron, hum ? Alastar n’avait nullement envie que son esprit soit tourmenté pendant des milliers d’années par les fantômes sinistres qui hantaient les profondeurs du fleuve. Petit, on lui répétait sans cesse que, s’il ne se pliait pas à la volonté de sa Mère, il finirait dans l’Achéron, là où on envoyait les « petits démons capricieux n’en faisant qu’à leur tête ». Les Limbes, c’é&tait un endroit effrayant. Ce n’était pas un lieu pour Alastar. Il préférait une chambre sensuelle, et le con d’une femme à ramoner avec sa queue, pas un endroit sinistre, une brume éternelle où les âmes des morts en perdition gémissaient et hurlaient.

Alastar sentait qu’Onyxian n’était également pas totalement rassurée dans cet endroit. Ils s’enfonçaient dans la brume. On disait que les âmes errantes n’étant pas rattrapées par les démons se transformaient peu à peu en redoutables monstres, et que les monstres sauvages des Enfers venaient de là. Que la rumeur soit fondée ou non, elle était suffisamment effrayante pour qu’on daigne la prendre en considération. Avec son collier magique autour du cou, Alastar était obligé de suivre sa sœur, mais attendait de voir comment cette dernière allait réagir lorsqu’un koshchey leur tomberait dessus. Ces redoutables araignées-crabes gigantesques avaient une carapace résistant à la plupart des sortilèges et des attaques physiques, notamment les souffles des dragons, ce qui faisait des koshcheys les rares créatures existantes à pouvoir les chasser. Fallait-il être fou pour vouloir explorer les Limbes... Tout ça parce qu’Onyxian s’ennuyait, et était impatiente. Incapable d’attendre que les prisons infernales capturent, à leur place, des esclaves, et qu’ils aillent ensuite les chercher.

À l’idée d’imaginer son arrogante sœur en difficulté, Alastar en avait une érection. Naturellement, si sa sœur devait être en difficulté, lui risquait d’avoir de sérieux problèmes, mais ce genre de considérations lui passaient au-dessus de la ceinture. Il avait une érection, ce qui n’échappa guère à Nyxian, car elle s’arrêta soudain, et tourna sa tête vers lui.

« Mon jeune frère, je t’ai demandé de la concentration, pas de fantasmer sur mon cul ! »

Alastar haussa les épaules, un sourire sardonique sur les lèvres.

« Les voix de ces spectres m’agressent. C’est le meilleur remède connu. Tu devrais être flattée, que ta vieille carcasse m’excite encore. »

Onyxian hésita un peu, lorsque, soudain, les deux démons entendirent des cris effrayés, ainsi qu’un gloussement amusé. Elle se mit alors à courir, et relâcha Alastar. Déséquilibré, surpris par ce rythme soudain, Alastar battit des bras et s’affala sur le sol. Pestant, il se releva également, et se mit à courir.

Lui qui parlait de monstres était servi. L’énorme créature qui s’attaquait aux nekos était une sorte de troll démoniaque, créature massive, insoumise, n’appartenant à aucune réelle Légion, et qui était généralement persécuté par les démons. Anthropophage, il se rendait aux Limbes en espérant satisfaire son estomac en dévorant quelques âmes perdues, ou des démons. Tomber sur deux nekos bien juteuses, voilà ce qui, pour lui, s’apparentait à un vrai festin.

« KYAAAH !!! Nan mais lâche moi sale bête !!! Je suis pas bonne à manger heuuuu !!! Regarde ! Ya pas de graisse !! Faut aller voir les gros pas beaux là bas ! Eux ils sont bons à manger !! »

Le monstre rigola doucement, et attrapa l’autre Terranide par sa queue. Elle était inanimée, et il la souleva, puis avança sa bouche vers la première neko, celle qu’il tenait dans la main. Sa bouche s’ouvrit. Parmi son haleine putride, une langue jaillit, et lécha la joue de la neko, répandant sa bave.

« Peu de chair, mais de la chair bien juteuse. Vos petites griffes me chatouillent, huhu. Je vais commencer par toi, tu es la plus bruyante. »

Le monstre ouvrit sa gueule édentée, s’avançant vers la tête de la neko... Lorsqu’une explosion magique le heurta au flanc. Relâchant les nekos, surpris, le monstre tomba sur les fesses, et tourna la tête, furieux. Il se tenait dans un endroit des Limbes où la brume était un peu moins forte, en raison d’un massif rocheux qui écartait les nuages sombres. Ce petit coin était son repaire, et on pouvait voir, dans un recoin, des ossements et des morceaux de chairs séchés.

« J’aurais du m’en douter... Les trolls errent dans les régions périphériques. »

Le troll grogna, furieux. Onyxian sortit la première de la brume, ses doigts laissant s’échapper un peu de fumée. Elle avait balancé des arcs électriques qui avaient carbonisé le flanc du troll. Sa peau particulièrement résistante lui avait permis de survivre. Furieus,e la bête poussa un rugissement sonore, et balança une boule de feu depuis sa gueule. Une langue de feu jaillit vers Onyxian, qui forma un bouclier magique. Le feu rebondit sur sa paroi. Alastar arriva dans le dos d’Onyxian, et se téléporta près des deux nekos. Il en attrapa une dans chaque bras, et se téléporta à nouveau, revenant derrière Onyxian.

« Restez derrière ma sœur, belles Terranides », les encouragea-t-il.

Proche des deux Terranides, le Diablotin réalisa qu’il avait encore sa belle érection, et que son sexe heurtait la jambe de la neko qui était encore réveillée.

Lorsque le troll cessa de cracher son feu, Onyxian, dont les yeux flamboyaient, répliqua en balançant d’intenses arcs électriques qui frappèrent le troll. Ce dernier dut se protéger de ses bras. Il n’était pas en position de force, et dut se résoudre à fuir, hurlant en maudissant les démons. Ceci fait, Onyxian, dans un sourire, se retourna vers les deux nekos, els toisant de toute sa hauteur.

« Que font deux nekos habillées dans un endroit comme celui-ci ? »
« Modifié: janvier 07, 2014, 03:05:46 am par Le Diablotin »
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Répondre
Tags :