Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Une rencontre isolée...

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS
Inscrivez-vous

Leïla

E.S.P.er

Une rencontre isolée...

lundi 19 janvier 2009, 15:40:37

Leïla se sentait seule et triste. Elle n'avait finalement pas trouvé ceux qu'elle cherchait depuis si longtemps. Mais elle avait su trouver le bonheur autrement, construisant une bien étrange famille elle-même. Elle se souvint une fois qu'elle avait rencontré une femme fabuleuse mais mariée, il y a longtemps. Une superbe femme qui avait été son amie, bien qu'elle ne soit qu'une simple humaine. Elle se souvint qu'elle ne lui avait pas dit qu'elle était mariée, et Leïla l'avait comblé dans tous ces désirs. Elle ne l'avait plus jamais revu. C'était il y a si longtemps...

Elle était venue prier dans cette église où il n'y avait décidement personne. Elle se demandait bien pourquoi elle était en proie à ce souvenir perdu, car elle n'avait pas été sa seule aventure depuis...

Elle retira alors une mèche de cheveux qui la gênait, pour la mettre derrière son oreille. Elle regardait le saint-symbole devant elle, et ferma doucement les yeux.

"Que tous les gens que j'ai aimé soient en paix."

Espérance

E.S.P.er

Re : Une rencontre isolée...

Réponse 1 lundi 19 janvier 2009, 16:03:11

Espérance avait décidé de voyager pendant un temps, et elle avait finit par voir sur sa route ce bâtiment saint, une église. C'était un lieu de paix, un lieu où, pendant un instant, sous les lumières divines des vitraux sacrés, elle pouvait enfin arrêter de se sentir comme un fantôme, et être juste elle-même.

Peu de gens savaient cela d'elle. Une église allégeait toujours son âme.

C'est pourquoi elle fut étonnée de voir quelqu'un dans l'église en train de prier à voie haute. Elle s'approcha alors d'elle, une superbe jeune femme à la peau blanche comme le lys, les cheveux sombres et soyeux et un regard rouge étincelant comme des rubis de flammes.

Plus elle se rapprochait, plus elle se sentait proche d'elle. Elles étaient reliées, elle en était certaine. Tous ses sensde fantômes le lui disaient, le lui répétaient.

*Parle-lui! Parle-lui!*

Espérance ne savait pas trop quoi dire. Elle se contenta alors timidement de tendre sa main pour la poser sur l'épaule dénudée de Leïla, ne prononçant qu'un simple bonjour.

Leïla

E.S.P.er

Re : Une rencontre isolée...

Réponse 2 lundi 19 janvier 2009, 16:12:57

Leïla sentit la main douce d'une jeune fille se poser sur son épaule, aussi légère qu'un papillon. Elle avait une odeur douce et familière, une odeur qu'elle aimait bien. Elle se tourna alors elle, lui souriant tendrement.

"Bonjour"

Elle lui souriait tout en l'observant silencieusement. Elle était belle. Elle comprenait alors pourquoi elle avait repensé à cette ancienne et lointaine conquête. Elle lui ressemblait beaucoup. Les mêmes yeux turquoise, les mêmes traits, une chevelure longue et soyeuse, même si la sienne était rouge alors que celle de l'autre femme était blonde. Elle avait la peau plus claire aussi. Elle devait tenir cela de son père, puisque Leïla ne l'avait jamais rencontré. En tout cas, elle était presque sûre qu'elle était la fille de cette femme.

"Ton visage m'est familier...comment t'appelles-tu?"

Espérance

E.S.P.er

Re : Une rencontre isolée...

Réponse 3 lundi 19 janvier 2009, 16:25:37

Espérance aimait bien la présence de cette magnifique femme auprès d'elle. De plus, comme elles avaient l'air d'avoir le même âge, elle avait l'impression qu'elle pouvait être plus familière avec elle. Sans doute est-ce pourquoi elle s'assit auprès d'elle en lui souriant, dévisageant elle aussi cette splendide femme qui avait l'air de la reconnaître, plutôt que de se connaître.

"Je me nomme Espérance Alecto, et j'ai 22 ans. Et vous?"

Elle ne se sentait pas intimidée du tout avec elle. Pourquoi avait-elle l'étrange sensation de la connaître comme un parent? Un parent vraiment proche? Tous ses sens de fantôme lui disaient qu'elle avait raison, mais elle ne voyait pas comment.

Leïla

E.S.P.er

Re : Une rencontre isolée...

Réponse 4 lundi 19 janvier 2009, 16:38:26

"Je m'appelle Leïla."

Elle lui sourit tendrement, et sut alors qu'elle avait raison quand cette enfant lui dit son nom. Elle avait rencontré et aimé sa mère avant qu'elle ne la quitte, il y a 22 ans de cela maintenant.

"J'ai connu ta mère, lui dit-elle gentiment, mais c'était bien avant ta naissance...comment-va-t-elle?"

Elle avait envie de parler avec cette jeune fille qui ressemblait tant à son ancienne amante. Une décidément très belle fille. Elle pouvait être fière de cette enfant. Elle sourit en pensant qu'elle avait un petit air de Neyla, avant que cette idée ne la glace totalement. Non...cela ne pouvait pas être possible...

Espérance

E.S.P.er

Re : Une rencontre isolée...

Réponse 5 lundi 19 janvier 2009, 16:44:00

Espérance sourit. Alors voilà pourquoi elle lui semblait quelque peu familière, c'était parce qu'elle était une amie de sa mère, et ce il y a très longtemps...

"Elle va plutôt bien, elle s'occupe docilement de mon père et mes ainés."

Elle était plutôt contente, et plutôt étonnée aussi. Elle avait l'air d'avoir son âge, et pourtant, elle aurait rencontré sa mère? Elle n'était pas tout à fait humaine, cette femme...

"Vous paraissez avoir mon âge...on ne croirait pas que vous ayez l'âge de ma mère...on dirait même que vous êtes plus jeune que moi!"

Elle rougit alors, se disant que cette remarque était déplacé.

Leïla

E.S.P.er

Re : Une rencontre isolée...

Réponse 6 lundi 19 janvier 2009, 16:56:01

Leïla rit, car elle n'avait pas tort. Son corps n'avait jamais vieilli, gardant l'apparence d'une jeune femme à peine sorti de l'adolescence. Mais cela faisait partie de ces gènes de ne pas vieillir. Son petit côté succube...

"C'est vrai que je ne vieillis pas...je pourrais vivre des centaines d'années avant ma première ride^^"

Elle fit un petit clin d'oeil à la jeune fille, malicieuse.

"Je ne suis pas tout à fait humaine, alors que cela reste un secret!"

Leïla souriait, mais elle avait compris pourtant. Cette jolie jeune fille n'était autre que sa propre fille...sans doute Sa mère et son père ne s'en étaient jamais rendu compte, mais elle le sentait au plus profond de sa chair...elle était papa d'une autre fille... mais elle ne savait pas si elle devait le lui dire... tout était parfait comme ça, non?

Espérance

E.S.P.er

Re : Une rencontre isolée...

Réponse 7 lundi 19 janvier 2009, 17:56:50

Espérance la regardait avec patience et tendresse. Elle n'était pas tout à fait humaine? Elle non plus, de toute façon. Mais elle s'en fichait éperdument. Les fantômes près d'elle chantaient doucement, comme si elle avait trouvé un nouveau bonheur dans cette église.

"Je me sens bien avec vous..."

Elle regardait ses yeux de rubis qui brillaient intensément, comme auraient brillé quelqu'un qui retrouvait une personne précieuse. Les fantômes disaient qu'elle avait raison. Elle prit avec douceur la main de Leïla, et prit le temps de chercher le lien avec sa mère grâce aux fantômes. Elle alors une image de sa mère dévoilant à Leïla qu'elle était mariée, et qu'elle devait partir. Leïla avec hoché la tête silencieusement, et sa mère partit, les mains posés sur son ventre.

Espérance comprit, sans comprendre. Sa mère était donc enceinte. Mais pouvait-on être enceinte d'une femme? Que sa mère trompe son père ne l'étonnait pas vraiment, mais être l'enfant de deux femmes, ça, ça l'étonnait vraiment.

"Vous...et ma mère...murmura-t-elle toute rouge, vous seriez...mais comment c'est possible?"

Leïla

E.S.P.er

Re : Une rencontre isolée...

Réponse 8 lundi 19 janvier 2009, 18:02:24

Leïla fut surprise à son tour, et rougit.

"Je...j'ai un pouvoir d'imagination réelle. Je peux donc modifier ma silhouette comme je le désire, et je l'ai fait pour ta mère il y a longtemps..."

Elle soupira, posant sa deuxième main sur celle d'Espérance.

"Je ne savais pas...mais pas du tout qu'elle était enceinte de moi..."

Elle caressa alors le visage de la jeune fille, confuse.

"Tu as un prénom merveilleux. Tu es une jeune fille merveilleuse, et tu es une belle jeune femme... J'aurai aimé te voir grandir...ma fille..."

Espérance

E.S.P.er

Re : Une rencontre isolée...

Réponse 9 lundi 19 janvier 2009, 18:10:09

Espérance sentit des larmes d'enfant monter en elle, et elle se blottit alors contre Leïla, la tête entre les seins de celle-ci, dont elle tenait sans doute d'elle puisque sa mère était plate.

"Papa...Tu es vraiment ma papa..."

Dans les bras de Leïla, elle avait vraiment l'impression qu'elle était sa papa. Elle se sentait liée plus qu'à n'importe qui de sa famille, et elle était heureuse de retrouver son vrai père qui semblait lui ressembler au delà des apparences physiques.

Une vague d'apaisement se dégageait de là, et Espérance eut l'impression d'être un bébé dans les bras de sa maman, la poitrine de Leïla sentant bon le lait et en avait l'air plein rien que pour elle.

Elle fit tomber le bustier de Leïla, découvrant qu'elle ne portait même pas de soutien-gorge, attrapa un de seins clairs bien ronds et se mit à têter doucement celle qu'elle avait appelé sa papa, son regard enfantin brillant intensément.

Leïla

E.S.P.er

Re : Une rencontre isolée...

Réponse 10 lundi 19 janvier 2009, 18:15:38

Leïla laissa faire la jeune fille qui avait eu ce réflexe enfantin de se mettre à la têter, et les deux jeunes femmes sentaient soudain ce lien de parenté qui les unissait. C'était comme si le lait maternel de Leïla lui rendait tout ce qu'elle n'avait aps pu lui offrir pendant toutes se spremières années de vie.

Quelle était belle, sa jolie fille, sa jolie Espérance.

"Mon enfant..."

Ss yeux brillaient intensément, et c'est soudain que son instinct de succube voulut reprendre le dessus. L'envie succubale de Leïla contamina alors soudain le lait qu'elle offrait à Espérance, et allait forcément donner envie à la jeune fille aussi.

Espérance

E.S.P.er

Re : Une rencontre isolée...

Réponse 11 lundi 19 janvier 2009, 18:32:29

Espérance ne sentit pas que quelque chose avait changé en tétant. En tout cas pas tout de suite. Mais son coeur battait plus vite et elle commençait à avoir chaud. Elle se mit à téter de moins en moins, et plus à embrasser et caresser le téton de sa langue.  Sa tête remonta vers Leïla, la visage rouge de chaleur. Ses mains caressaient doucement sa poitrine, et elle embrassa alors la belle jeune femme.

"Leïla...j'ai chaud..."

Elle l'embrassa passionnément, ne se contrôlant plus vraiment arrachant soudainement avec l'aide de son pouvoir les vêtements de Leïla et des siens. Les deux jeunes femmes se retrouvaient totalement nues, et Espérance se pressait contre elle comme si sa vie en dépendait. Elle n'avait jamais eu de gènes de succube, elle, et une humaine ne pouvait pas contrôler une telle puissance d'envie sexuelle normalement.

Leïla

E.S.P.er

Re : Une rencontre isolée...

Réponse 12 lundi 19 janvier 2009, 19:04:18

Leïla n'y pouvait rien si elle était faite ainsi...et puis, Espérance était tellement plus belle que sa mère, tellement plus...attirante...

La jeune fille se jetait sur elle et Leïla aimait cela, appréciait chaque baiser comme si elle en devenait ivre de ses lèvres. Elle était fougueuse, c'était bien. Elle avait aussi un beau corps parfait. Qu'elle était fière d'elle! Elle embrassait la jeune femme avec autant de fougue que possible, ses mains caressant le corps somptueux de la jeune femme.  Lorsque ses doigts arrivèrent entre ses cuisses, la jeune femme était totalement mouillée. Leïla la caressa alors tendrement du bout des doigts avant de faire agir sa magie, faisant apparaître un sexe masculin de plus sur elle, qui glissa directement entre les jambes de la jeune fille, tout petit d'abord.

Mais à peine commençait-elle les allers-retours en elle que son membre grossissait petit à petit, dur et droit, Leïla gémissant de plaisir dans le corps de chaud et merveilleur de la jeune femme enivrée dans ses bras.

Espérance

E.S.P.er

Re : Une rencontre isolée...

Réponse 13 mardi 10 février 2009, 14:37:24

Espérance fut étonnée mais pas vraiment surprise de sentir ce que sa papa pouvait faire d'elle, ou en elle. Pour la simple et bonne raison qu'elle avait déjà usé de ce stratagème, et qu'elle tenait son pouvoir d'elle en personne.

Cependant, les sensations que Leïla pouvait procurer en elle étaient si fortes, si plaisantes, qu'elle ne pouvait s'empêcher de gémir de plaisir. Le membre de Leïla grossissait au fur et à mesure en elle, et la jeune fille ondulait contre sa papa de plus en plus vivement, gémissant de plus en plus fort.

C'était si bon...

"Ah...Leïla...ma papa Leïla..."

Elle ne savait comment l'appeler correctement, mais elle n'arrivait plus à retenir sa fougue. Elle aussi voulait prendre Leïla, et pour le lui faire comprendre, elle fit alors pousser sur son sexe un membre masculin en érection, s'appuyant contre le bas-ventre de Leïla, espérant réveiller en elle cebesoin d'être prise encore et encore par elle.

Leïla

E.S.P.er

Re : Une rencontre isolée...

Réponse 14 mardi 10 février 2009, 23:47:57

Leïla était décidément fière du corps de sa fille et n'avait rien à envier à ses succubales soeurs aînées. Une belle et douce fille, qui ne connaissait, à ce qu'elle découvrait, pas encore toute la force du pouvoir qu'elle avait en elle, héritée d'elle-même.

"Ma douce fille..."

Elle fit alors apparaître une deuxième Leïla juste à côté de la jeune fille, toute nue, au corps uniquement féminin, et se mit alors à exciter le membre masculin d'Espérance de ses mains. La vraie Leïla se glissait derrière la jeune fille, continuant ses allers et venues en elle, afin que l'autre Leïla puisse lui faire du bien avec sa bouche plutôt que ses mains.

La vraie Leïla se mit alors à caresser les seins opulents dont elle était fière de la jeune fille et fit encore un peu agir son pouvoir, un deuxième commençant à titiller une voie autre que celle déjà utilisé, mais tellement profitable. Elle le fit petit, et y pénétra doucement, sans faire mal à la jeune fille, la pénétrant doublement ainsi, l'écartant doucement, petit à petit, en faisant mesurément gonfler son deuxième membre en elle alors que son double continuait sa fellation, la mouille coulant entre ses cuisses comme la vraie Leïla.

"Mon enfant... c'est si bon en toi...laisse-toi aller...laisse-toi aller avec moi...ta Leïla..."


Répondre
Tags :