Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Voir les derniers messages - Silence

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Voir les derniers messages

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Silence

Pages: [1] 2 3 ... 172
1
Blabla / Re : Horloge parlante
« le: mercredi 29 mars 2023, 20:45:44 »
J'en serais vexé si tu n'avais pas autant raison :D

20:45 ~ Va donc écrire, bougresse.

2
One Shot / Re : L'Heure Noire | Kõya Breathless
« le: mercredi 29 mars 2023, 20:42:27 »
Eredan arqua un sourcil et lança un regard interrogateur à Diel. L’humaine avait délibérément blasphémé et méritait mille souffrances et agonies pour avoir demandé qu’il tue son maitre. Ce dernier avait plus urgent à régler. Les étudiants les plus nerveux étaient partis précipitamment, se ruant vers la porte d’entrée, la démarche de certains ralentie par la pisse qui coulait le long de leurs jambes. Diel tendit nonchalamment un bras vers l’entrée et des dizaines de chaines surgirent du sol pour enserrer les fuyards. Le cliquetis des chaines se refermant sur leurs poignets, leur cous et leurs chevilles couvrait presque leurs hurlements de terreur. Les premiers sanglots retentirent lorsque l’Archidémon referma le poing, resserrant les chaines d’un coup en déchiquetant ceux qui en étaient prisonniers.  Il ouvrit à nouveau la main, et les chaines filèrent vers la porte pour la sceller magiquement.

L’assemblée qui se tenait devant lui était à présent complètement à sa merci. Mais Diel n’était pas là pour son seul amusement, il voulait avant tout occuper ses hommes. Trop de Démons s’entretuaient par orgueil et par ennui. Il avait besoin de cultiver la loyauté de ses serviteurs en leur donnant de quoi se distraire de temps à autre. Il laisse échapper un sourire carnassier et fit un geste du front en direction des étudiants tétanisés. Les immondes créatures ne se firent pas prier et passèrent à l’action. En un éclair, Larvaius écrasait deux cranes de ses pattes avant, dévorant d’une traite un troisième élève. Eredan effleura le front d’un autre, lui faisant magiquement revivre ses pires cauchemars jusqu’à le faire sombrer dans la folie et s’écrouler sur le sol. Nacomir fit bruler une bande d’étudiants qui se consumèrent en hurlant, et un des plus téméraires tenta d’invoquer la clémence de Iarocon qui n’avait cessé sa sempiternelle complainte, qui engouffra son tentacule crânien dans la gorge du jeune homme jusqu’à ce qu’il en meure par suffocation.

Alors que les lamentations des humains emplissaient la pièce, l’attention de Diel était concentrée sur la femme qui avait accompli le rituel pour lui, pensant invoquer le plus puissant des Démons pour ses propres desseins, elle avait en réalité servi de pion pour un projet tout autre. Elle semblait cependant ne pas l’avoir encore réalisé, observant avec un air courroucé Eredan continuer de lui désobéir alors qu’elle lui vociférait de futiles instructions. L’Archidémon s’avança vers elle, arriva juste devant, la dominant de toute sa taille, puis l’attrapa par son haut avant de la suspendre en l’air à bout de bras. Ses vêtements se déchirant sous son poids, elle se retrouva à moitié dénudée, pendouillant à plusieurs mètres du sol.

- Qui es-tu, insecte ?

Diel était presque amusé par la véhémence avec laquelle cette insignifiante humaine se débattait au bout de son bras. Elle promettait d’être plus intéressante que ses camarades faibles d’esprit.

3
Blabla / Re : Horloge parlante
« le: mercredi 29 mars 2023, 19:24:08 »
Incroyable, j'ai pondu une réponse.

19:24

4
Blabla / Re : Horloge parlante
« le: dimanche 29 janvier 2023, 19:57:54 »
Y a même un topic à déterrer, . Pour faire genre la bagarre étou.

Faudrait le mettre méchamment à jour :D

19:57


5
Blabla / Re : Horloge parlante
« le: samedi 09 avril 2022, 17:53:40 »
Toi aussi ♥ C'est toujours agréable d'être de retour..

17:53 ~ a posté un truc sérieux pour une fois

6
One Shot / L'Heure Noire | Kõya Breathless
« le: samedi 09 avril 2022, 17:50:32 »
Nonchalamment installé sur son trône – un inquiétant siège pourpre garni de cranes et de piques et entouré de restes humains, l’Archidémon Daharosnazora’Diel attendait patiemment son heure. Plusieurs semaines auparavant, ses subordonnées l’avaient informé qu’un groupe d’adorateurs s’était manifesté dans un autre plan de l’existence. Dans une dimension baptisée Terre, quelque jeunes humains avaient réalisé de multiples rituels et incantations pour attirer l’attention d’une quelconque entité cosmique.

Diel ne pouvait s’empêcher de trouver amusante la soif de pouvoir des humains. Il s’agissait sans doute d’une des espèces les plus faibles de tous les univers, et néanmoins la plupart nourrissait toujours l’ambition de s’élever au-dessus de sa condition initiale. Selon toute vraisemblance, cette pitoyable petite secte cherchait à invoquer un démon afin de s’en servir pour réaliser leurs propres objectifs. Une occasion parfaite de s’introduire sans effort dans un monde sans défense pour créer un peu de désordre. L’Archidémon avait alors ourdi un plan à toute épreuve.

Eredan, un démon en qui Diel avait placé une grande confiance au fil des millénaires, avait été choisi comme intermédiaire. Au gré des incantations de la secte, il établirait un contact à travers le voile qui sépare les mondes et ferait entendre sa voix et ses commandements aux inconscients humains. Se faisant passer pour le roi des Enfers, il promit aux leaders du groupe de leur donner des pouvoirs dépassant leurs espoirs les plus fous s’ils parvenaient à l’invoquer auprès d’eux.

Les jours qui suivirent, la secte fut débordée par les préparatifs pour l’avènement du roi des Enfers. Convaincus qu’ils contribuaient à ressusciter la plus puissante créature jamais vue, tous étaient convaincus d’être récompensés pour leur servitude. La vérité était néanmoins tout autre. Leur désespoir et leur terreur serait d’autant plus délectable quand ils réaliseraient qu’ils avaient été dupés. Diel était presque impatient de goûter à ce délicieux carnage. Mais s’il y avait une chose que les humains de la Terre craignaient par-dessus tout, c’était l’inconnu. C’est pourquoi il était impératif que les démons ne se révèlent pas au monde. L’essentiel était d’éliminer le moindre témoin, se nourrir de leur douleur et leur crainte jusqu’à ce que la mort les prenne, avant de retourner dans leur monde jusqu’au prochain imbécile qui se croirait suffisamment puissant pour asservir des êtres surnaturels. Le son retentissant des sabots d’Eredan sur le sol tira Diel de sa rêverie.

- L’heure est venue, Mon Maitre.

L’Archidémon sourit, dévoilant plusieurs rangées de dents jaunes tranchantes. Il suivit son second jusqu’à une grande salle en pierre dépourvue de meubles. Au centre, on discernait avec peine des formes floues et des sons étouffés provenant de ce qui ressemblait à un portail pourpre qui scintillait faiblement. Il semblait gonfler à vue d’œil. Autour du portail se tenait le groupe de démons que Diel avait décidé d’emmener avec lui. Eredan, Larvaius, Iarocon et Nacomir. Un seul d’entre eux aurait suffi à éviscérer une poignée d’humains stupides mais ses troupes avaient besoin de distraction. La frustration et l’ennui avaient tendance à pousser les démons à s’entre-déchirer.

Eredan prit la parole en langue ancienne et sa voix sinistre emplit la pièce d’une atmosphère plus lugubre encore. Une autre voix, plus diffuse, lui répondit avec les mêmes mots. La délivrance approchait. Il serait le premier à traverser le portail, et une fois de l’autre côté, rien ne l’empêcherait plus d’agrandir la faille pour laisser passer les quatre autres monstres. Les images visibles dans l’autre monde se faisaient plus nettes à chaque minute. Des silhouettes encapuchonnées étaient disposées en cercle, éclairées uniquement de chandelles aux flammes vacillantes. Au centre, un mouton noir éventré agonisait en hoquetant sur le sol, des volutes pourpres jaillissant de ses entrailles.

Puis Eredan plonga sa main griffue dans le portail. Celle-ci émergea vigoureusement du ventre béant de l’animal, et quelques-uns des adorateurs tressaillirent. Peu à peu, le démon traversa la fissure entre les mondes jusqu’à finalement se matérialiser entièrement sur Terre. Certains parmi les humains avaient déjà pris la fuite, le peu de volonté qu’il leur restait ayant volé en éclats en assistant à l’insoutenable vision. D’autres étaient figés de terreur, dépassés par les événements. Le démon poussa un rugissement qui éteignit net toutes les chandelles encore allumées. L’unique source de lumière était désormais le portail qui, une fois sa taille maximale atteinte, avait commencé à briller d’une lumière rougeâtre inquiétante. Le mouton explosa alors sous la pression dans un ultime bêlement et le portail apparut dans toute sa splendeur tandis que les autres créatures en sortaient une à une.

Le spectacle était horrifiant. Après l’humanoïde griffu aux pattes de chèvre qu’était Eredan, le pire était néanmoins à venir. Ensuite apparut Nacomir, au corps de centaure, dont les extrémités brûlaient d’un feu inextinguible. A sa suite, Iarocon, créature immonde à la bouche constamment ouverte dans un râle incessant et dépourvu d’yeux, sa tête finissant à la place par un long tentacule frétillant. Le portail se déforma brièvement pour laisser passer le titanesque Larvaius, mélange confus de dents, de piques et d’yeux mauvais. Fort heureusement, ses ailes étaient encore repliées, seule raison pour laquelle il parvenait à rentrer en entier dans cette sale. Ces quatre monstres entouraient le portail, expectant patiemment la venue d’un dernier cauchemar.

Diel savoura cet instant, ménageant son effet. Toutefois, il choisit de prendre une apparence plus humaine, gardant uniquement son épaule et bras gauches. Bien que moins monstrueux que ses serviteurs, il restait impressionnant tant par son charisme autoritaire que par sa taille, atteignant presque les trois mètres de haut. Il acheva enfin de traverser la faille et posa les pieds sur Terre, face à des visages pétrifiés, inondés de larmes de terreur, et d’autres humains qui avaient pathétiquement perdu connaissance, submergés d’émotion. Diel sourit de toutes ses dents tranchantes et déclara d’une voix diabolique qui se réverbéra sur les murs :

- Bonsoir. Vous avez rendez-vous avec la mort.

7
Blabla / Re : Horloge parlante
« le: vendredi 08 avril 2022, 22:41:40 »
*calinichonne Anéa*

Oh une tête adorée qui reparait aussi ♥

22:41

8
Blabla / Re : Horloge parlante
« le: vendredi 08 avril 2022, 21:49:27 »
*facefuck Koya*

T'es trop sur Valorant toi tu manques ♥

21:49

9
Blabla / Re : Horloge parlante
« le: vendredi 08 avril 2022, 20:10:22 »
Ui de temps en temps je réapparais brièvement xD

20:10

10
Blabla / Re : Horloge parlante
« le: jeudi 07 avril 2022, 22:01:28 »
Helloow :D

22:01

11
Blabla / Re : Horloge parlante
« le: samedi 20 novembre 2021, 23:20:03 »
Ben tout est sorti, et c'était une dinguerie.

23:19

12
Blabla / Re : Horloge parlante
« le: dimanche 31 octobre 2021, 10:35:32 »
Darkest Dungeon 2 sur Epic Games...

13h30

Je le veux sur Steam D:

Un peu de patience on l'aura bien assez tôt :D

10:35

13
Blabla / Re : Horloge parlante
« le: lundi 27 septembre 2021, 23:25:55 »
Et pourtant tu n'as toujours pas tous les secrets :P

23:25

14
Blabla / Re : Horloge parlante
« le: dimanche 04 juillet 2021, 13:03:32 »
Anéaaaa <3

13:03

15
Blabla / Re : Horloge parlante
« le: dimanche 04 juillet 2021, 12:58:11 »
Y a des Belges sur le forum en 2021 ? :o je me sens vieux.

12:58

Pages: [1] 2 3 ... 172