banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Du lait pour une sorcière ? (PV Malaurie)  (Lu 748 fois)
Majo no Black Rose
-

Messages: 67



Voir le profil
Fiche
« le: Avril 10, 2010, 02:01:28 »

La Sorcière de la Rose Noire avait entendu, après avoir torturer un simple terranide, parlé de l'existence d'une reine terranide répondant au nom de Malaurie, dont le lait aurait la faculté de rendre la jeunesse et peut soigner n'importe qu'elle blessure, autant dire que cette nouvelle attira toute l'attention de la demoiselle qui avait une idée des plus malsaine, si son plan marchait à la perfection, elle aura une source de pouvoir en plus, sans compter la possession d'un petit domaine, mais elle s'en fichait royale de posséder plus de pouvoir que nécessaire ou un territoire qui allait facilement tomber.

Aussi elle traversa les contrées du Chaos, jusqu'à tomber sur un maigre village, toutes les fenêtre et les portes se fermèrent sur son passage, une sensation de peur intense parcourut le village, tous avait reconnue l'apparence et le masque de la Sorcière de la Rose Noire,  ils étaient terrifiés, se demandant sans doute si la demoiselle allait leurs laisser la vie sauve, elle passa le village et tous eurent un soupir de soulagement, avant que leurs corps ne se vident de leurs sangs dans d'atroce souffrance, les plus jeunes filles devinrent des marionnettes suivant leur maîtresse, soit à peu près dix jeunes terranides, certaine avait la majorité sexuelle, d'autre non, cela fit rire la demoiselle qui avait des servantes à présent, elle vit le manoir et décida de jouer à un petit jeu. Elle sortie de sa cape un ruban et murmura une formule magique les terranide devinrent de véritable servante avec un semblant de vie tels que seul un grand magicien aurait put défaire le subterfuge, quand à Majo no Black Rose, elle se contenta de retirer son masque et rendre plus intense le rouge de sa robe et assombrir davantage le noir de sa cape.

Une fois tout les préparatifs de faites, elle avança vers la porte principal et joua le rôle de la noble par excellence, les garde ne purent l'arrêter, ayant eut l'espace d'un instant la sensation d'avoir oublié un évènement, les pauvres avaient laissés passer la sorcière et ces suivantes sans s'en être rendu compte.

Elle marcha longuement et décida de faire une sévère entaille à une de ces servantes, en plein coeur, qui ne cria même pas, après tous se ne sont plus que des poupées, le sang perla les vêtements de la terranide et la sorcière la prit par l'épaule, puis ouvrit la porte où se trouvait la reine, puis dit d'une voix paniquée (qui était simulé à la perfection.).

- Je vous en prit majesté, ma servante est mourante, j'ai entendue dire que vous pouviez guérir les blessures, je donnerais tout ce que je possède en échange de votre aide.

La sorcière n'avait nullement envie de donner ce qu'elle possédait, mais voulait tester avant tous l'authenticité des pouvoirs du lait de la terranide, on ne sait jamais avec les rumeurs d'un mourant.
Journalisée

Mes pétales vous détournerons du droit chemin.
Mes lianes vous lacèrerons jusqu'à la moindre parcelle de chair.
Mes lèvres emporterons votre âme pour me servir.

Ayez crainte de la Sorcière de la Rose Noire.

Renseignement supplémentaire sur la Sorcière
Malaurie
Terranide
-

Messages: 60


Voit la vie en rose


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Avril 10, 2010, 06:51:20 »

Un désordre bruyant au réz de chaussé de sa maison fit sursauter la religieuse au milieu de sa prière. Se demandant qui pouvait bien être responsable de cela l'Ushi prit la direction du hall ou elle vit une jeune servante blessée soutenue par sa maitresse.

Elle lui demandait assistance et sans hésiter Dame Malaurie s'avança entourée de ses propres servantes.


"Sa blessure est très grave !"

L'ushi s'agenouilla près de la pauvre victime. Dans sa poitrine ensanglantée le coeur ne battait plus.

"Je suis navrée, il est trop tard Madame, cette pauvre fille est morte."

La religieuse joignit les mains et récitait une prière pour le salut de l'âme de la pauvre enfant. En priant la reine ressentit un très mauvais préssentiment. La maison était protégée par des sorts puissants, une sorte de signal d'alarme magique qui avertissait les souverains de l'intrusion d'une personne malfaisante.
Un son strident qu'elle seule pouvait entendre lui sifflait à l'oreille un moment ce qui l'averti du danger. De sa main elle referma les paupières de la morte et se releva avec grace.


"Que c'est-il passé ?"
Journalisée

Majo no Black Rose
-

Messages: 67



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Avril 10, 2010, 07:20:15 »

La sorcière fit une imitation parfaite du choc que pouvait avoir un noble soucieux de la vie de ces servantes, elle en vain même à faire couler des larmes, bien sur elles étaient fausse, elles n'étaient chargé d'aucune émotion, le seule but était de baisser la garde de la reine pour vérifier la nature de son pouvoir. Majo no Black Rose prit un visage triste pour pouvoir encore plus jouer son rôle.

"Que c'est-il passé ?"

C'était la question qu'elle attendait de la part de cette ushi, la réponse avait été préparé depuis un sacré moment, ne restait plus qu'à y mettre un peu plus de véracité en faignant un début de malaise, une des servante soutenu sa maîtresse.

- Nous allions vous voir majesté, car je voulais avoir du lait pour la fille d'une de mes servantes, elle est très malade et nous ne possédons pas assez de propriété pour pouvoir les hypothéquer contre un remède.

Une des servante apporta une chaise à Majo pour qu'elle puisse continuer sa comédie sans faille jusque là.

- Mais sur le trajet nous avons rencontrez l'un des pires fléaux de Terra ...

Il y eut un long moment de silence et la sorcière fit mine d'avoir un mal fou à prononcer le nom de ce fléau.

- La Sorcière de la Rose Noire, mes plus fervent soldats ont fait face pour nous permettre de fuir, mais cette sorcière malfaisante a lancé une dague vers ma personne et Rossel a fait barrage de son corps. Elle s'est sacrifiée pour me sauver la vie.

S'en suivit une scène de pleures, pour créditer les liens que cette fausse noble avait avec ces serviteurs, elle essuya ces larmes et fit semblant d'avoir froid.

- Je suis une idiote, je n'aurais pas dû entreprendre se voyage pour venir vous voir. J'aimerais vous demander asile le temps que je me porte mieux.

La Sorcière de la Rose Noire se leva et fit mine d'avoir un moment de faiblesse, dans des conditions réelles cela n'avait rien d'étonnant.
Journalisée

Mes pétales vous détournerons du droit chemin.
Mes lianes vous lacèrerons jusqu'à la moindre parcelle de chair.
Mes lèvres emporterons votre âme pour me servir.

Ayez crainte de la Sorcière de la Rose Noire.

Renseignement supplémentaire sur la Sorcière
Malaurie
Terranide
-

Messages: 60


Voit la vie en rose


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Avril 10, 2010, 09:43:28 »

Voir cette femme si triste fit de la peine à la reine qui essaya de se rapprocher pour la consoler. Mais contre sa volontée ses jambes ne voulaient pas avancer. La religieuse regardait ses propres servantes et celles de cette femme inconnue. Quelque chose n'allait pas. Son instinct lui disait de ne pas laisser cette inconnue s'installer chez elle. Elle se désola de ne pas pouvoir offrir l'hospitalité à la voyageuse.

"Madame, cette maison n'a que quelques pièces habitables, le toit a été emporté par une tempête , s'il a été réparé les pièces qui se trouvaient en dessous sont encore en travaux et sans aucun meubles."

L'ushi réfléchit en faisant quelques pas vers une fenêtre. Elle regardait l'extérieur et sembla avoir un idée.

"La maison du garde-chasse est vide en cette saison, je m'occupe d'y faire allumer la cheminée si vous le souhaitez, je regrette de n'avoir rien d'autre à vous proposer. C'est petit mais vos servantes et vous y serez à l'abri jusqu'à demain ou je vous demanderai de poursuivre votre route."

Malaurie ressentait un malaise étrange. Comme si de tout son coeur elle souhaitait le départ de cette voyageuse étrange. Son histoire avait jeté un frisson d'horreur dans le rang de ses servantes et même si la religieuse paraissait imperturbable elle n'oubliait pas qu'elle devait assistance aux gens qui traversaient son domaine. Une de ses servantes qui avait obéit à un ordre de la main de sa reine revenait d'une pièce voisine, sans doute la cuisine avec un plateau qui contenait une tasse et une théière. La servante s'avança vers Malaurie et l'ushi sortit un pendentif de son corsage. C'était une petite fiole contenant un liquide immaculé dont elle versa le contenu dans la tasse. Ensuite la servante s'approcha de la voyageuse et lui présentait le plateau en faisant une révérance.

"Buvez ceci Madame, et quand vous aurez repris vos esprits vous pourrez me dire votre nom, je suis Malaurie reine ushi et je peux vous assurer que dès demain vous serez remise de votre malaise."
Journalisée

Majo no Black Rose
-

Messages: 67



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Avril 10, 2010, 11:29:25 »

La sorcière vit très vite que même si cette terranide avait la main sur le coeur, chose bien utile mais aussi très dangereux, son corps percevait la dangerosité de la demoiselle, cela arrivait de temps à autre, le corps peut faire preuve d'une extrême sensibilité à la puissance de la sorcière, même quand son aura était caché.

Cela était très ennuyeux, surtout que le regard de la reine ne fut pas le moins du monde raté par les yeux aiguisés de la fausse noble, la situation commençait à légèrement prendre une mauvaise pente, il fallait diriger la terranide vers le chemin que la sorcière avait tracée pour elle. Majo entendit que cette demeure était en pleine réparation et hocha de la tête pour faire croire qu'elle comprenait la situation de Malaurie.

Puis vint l'histoire de la maison du garde-chasse et cela ouvrit les portes à davantage de possibilité pour la Sorcière de la Rose Noire, le jeu était amusant car la demoiselle aurait en temps normal attaquée Malaurie tout de suite, mais là elle faisait trainer les choses exprès pour son propre plaisir, elle aimait innover et là c'était une grande innovation.

C'est alors qu'une servante vint apporter le thé, Majo n'était pas friande de ces manières, mais savait quand même se montrer convaincante, c'est alors que l'une de ces terranides possédées fit la demande de pouvoir y goûter, la sorcière avait prévu se détail, en effet changer une âme pour la rendre très docile permettait aussi très persuasif dans un rôle tels qu'une servante, Majo regarda Malaurie en faisant une mine confuse tout en faisant un geste pour demander gentiment à la terranide de faire mine de comprendre.

- Excusez là, j'ai été victime de beaucoup de tentative de meurtre et du coup Claudette se propose toujours pour goûter mes plats avant moi, veuillez pardonnez son attitude, je ne doute pas que vous pouvez la comprendre, je l'ai élevé depuis toute petite, comme la plupart des servantes ici présente et elle me couvent un peu trop.

S'en suivit un rire qui était cristallin, suivit par les terranides possédées qui firent minent d'être gênée par le compliment de leurs maîtresse. La Sorcière de la Rose Noire prit la tasse comme une femme de la noblesse le ferait et bu une gorgée.

- Ce thé est délicieux, l'eau n'est pas trop chaud, ni trop froid et les feuilles étaient assez sèches pour permettre à l'arôme de se dégager complètement. Je vous remercies.

Majo avait fait un hochement de la tête pour remercier la servante de Malaurie pour la tasse de thé. Les terranides de la sorcière partirent dehors et, profitant du soleil, elle se mirent à jouer au chat et à la souris. La sorcière fit mine de comprendre leurs gestes.

- Au moins elles savent vite oublier leurs chagrins, je les envies (soupir). Mais je ne voudrais pas vous ennuyer avec mes problèmes. Je m'appelle Astharisse, Astharisse Mc Flare, comme je vous l'ai dit j'étaie venu à la base pour avoir un peu de votre lait dont on dit qu'elle peut soigner les blessures, je me demandait si cela était aussi valable pour les maladies.

Majo posa sa mains sur sa bouche, comme-ci elle avait dit une bêtise.

- J'en oublie les bonne manières, je vous demande pardon pour le manque de respect que j'ai eu l'espace d'un instant envers vous majesté.

La sorcière jouait le rôle à la perfection, il fallait impérativement que Malaurie baisse son attention et crois que ces impressions ne sont dû qu'à la prononciation du nom d'une des femmes les plus recherchées sur Terra.

Journalisée

Mes pétales vous détournerons du droit chemin.
Mes lianes vous lacèrerons jusqu'à la moindre parcelle de chair.
Mes lèvres emporterons votre âme pour me servir.

Ayez crainte de la Sorcière de la Rose Noire.

Renseignement supplémentaire sur la Sorcière
Malaurie
Terranide
-

Messages: 60


Voit la vie en rose


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Avril 11, 2010, 01:40:54 »

L'Ushi restait sur ses gardes même si le comportement de la voyageuse semblait normal. Elle regardait les jeunes servantes jouer dans la cours. C'était bien exceptionnel de laisser ses gens se divertir au lieu de les mettre au service de la maison hospitalière comme il est coutume de le faire.

Une fois de plus la façon de faire de cette dame dérangeait Malaurie qui répondait avec politesse.


"Dame Astharis..." Malaurie fit un effort mais son accent et le léger défaut de prononciation qu'elle avait se fit entendre."Le lait Ushi a certaines vertus, il peut aider un malade à lutter contre sa maladie, il peut soulager la douleur, il peut aussi accélérer la cicatrisation d'une blessure. Il ne faut pas croire aux histoires exagérées qu 'on raconte des fois. Ce lait n'a pas de pouvoir magique il n'est pas miraculeux non plus."

La religieuse devait avertir cette femme qui insistait à parler de son lait. Les gens ont vite tendance à faire toute une histoire pour pas grand chose. Elle poursuivait en voyant qu'elle avait toute son attention.

"J' en cède très peu, car j'en ai très peu. En fait un très bon remède ou une formule de guérison d'un bon mage ferai tout aussi bien l'affaire."

Malaurie soupira. Combien de personnes avant cette femme étaient venues lui demander de son lait pour des raisons futiles ! Elle craignait que celle-ci ne soit venue que pour des raisons vaniteuses. Elle se trompait et la religieuse lui dit très ouvertement.

"Je vous le dit honnêtement, il ne rajeunit pas non plus, sinon pensez bien que je ne porterai pas mon âge sur mes hanches. De plus madame, vous venez d'en consommer dans votre thé si vous aviez été plus attentive vous auriez vu que j'en ai versé dans votre tasse sans le dissimuler à votre regard."

L'Ushi espérait que son explication suffirait à la voyageuse pour qu'elle comprenne à la fois l'importance du lait Ushi et les idées reçues sur son utilisation. Parfois les histoires prenaient des proportions fantasques et on pouvait prêter à son lait des vertus exagérées.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox