banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une invocation qui tombe à l'eau [ PV Hysella ]  (Lu 206 fois)
Lyli
Créature
-

Messages: 1003


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« le: Décembre 28, 2017, 01:19:32 »

Tracer un cercle d'invocation dans le sable était une vraie plaie, surtout lorsque le sable en question se trouve à plusieurs mètres de profondeur.  J'avais du m'y prendre à plusieurs reprises pour dessiner les branches étoilées du pentacle mais rien à faire, à chaque fois, l'eau balayait mon travail. Ca en était devenu désespérant. Faute de moyen, j'avais fini par le tracer à l'aide de galets rond en me demandant si ça allait vraiment marcher. La tablette en pierre marine sur lequel était gravé le rituel, et que j'avais trouvé au fond d'une vieille ruine à l'orée des abysses, ne précisait pas de façon particulière pour former le dessin, c'était donc dans l'incertitude la plus totale que je m'étais lancé dans cette quête.

Ca a l'air ressemblant...

La partie lisible de la tablette promettait l'invocation d'un démon à souhait, tout droit venu des enfers ! Rien que ça. Je n'avais jamais procédé à ce genre de rituel occulte mais voyant là une chance de briser ma malédiction pour récupérer ma queue de sirène, je n'avais pas réfléchit bien longtemps pour prendre une décision. Quant à l'autre partie, la plus compliquée à prononcer, elle renvoyait à la formule elle même que je dus là encore répéter plusieurs fois. Difficile de parler un langage mystérieux quand on en connaissait même pas l'origine ! Mais au bout de la cinquième fois, une lueur rouge commença à briller au centre du cercle, elle s'intensifiait, avant de surgir du sable et de complètement m'éblouir. Portant un bras devant le visage pour faire barrière, je n'osais finalement les ouvrir qu'une vingtaines de secondes plus tard, pour y découvrir le grand méchant dé... Hé mais ! pas du tout ! Ca ressemblait pas du tout au démon décrit sur la tablette !

Quoi ! Mais je me suis ratée quelque part dans le dessin ? Dans la formule ? !

Bon au moins, je venais d'invoquer une succube aux allures très plaisantes... Un point qui me fit déjà oublier mon but initial pour remplir d'étoiles mes yeux. Une succube, une vraie succube ! je n'en avais encore jamais vu une vraie d'aussi près ! Mais... Elle ne semblait pas très douer pour nager par contre... Une lacune dont je tirais tout de suite partie pour aller caresser les parcelles de son corps, en commençant par ses bottes en cuirs, ses cuisses, ses hanches, sans oublier de fermement tester sa poitrine, elle aussi prisonnière d'un vêtement de cuir qui se contractait sous le liquide. J'évitais de toucher sa longue queue ou ses ailes pour le moment ceci dit, j'avais toujours entendu qu'il s'agissait de parties très sensible. Pour les cornes par contre, je ne me gênait pas de tester leur fermeté, m'en servant même de pivot pour passer devant et lui faire face.

Le visage aussi est parfait... de belles lèvres ! de si long cheveux rouge... Tu n'est clairement pas la créature que je voulais invoquer mais ce n'est pas grave !

Mais je ne m'étais pas rendu compte dans ma curiosité que la belle devait irrépressiblement sentir le besoin de respirer, déjà qu'elle n'était pas à l'aise sous l'eau... Je lui saisit donc un bras en riant de bon coeur, guidant la belle succube vers un énorme rocher pourvut d'une petit cave. Au bout, un cul de sac avec une poche d'air qui lui procurerait un bien fou.

Une succube, une vraie de vrai... On en dit beaucoup sur les sirène mais vous... vous avez vraiment l'air pas mal dans le genre non plus !

Ma poitrine se pressait fermement contre la sienne, maintenant le corps de la succube contre la parois pour ne pas qu'elle coule. La simple idée d'avoir une telle créature à ma merci me faisait déjà frissonner mais comme elle ne paraissait de toute façon pas bonne nageuse, je n'avais pas à me soucier de la voir s'échapper. De quoi prendre tout mon temps et d'en apprendre d'avantage.

J'ai tant de questions à poser sur les succubes ! Tu sais faire de la magie ? C'est vrais que vos attributs de démons sont sensibles ? Parle moi un peu de toi ! Je veux tout savoir

A l'affubler de tant de questions d'un coups, je devais vraiment ressembler à une gamine un matin de noel...
« Dernière édition: Janvier 01, 2018, 01:37:57 par Lyli » Journalisée

Hysella
Avatar
-

Messages: 14



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Décembre 29, 2017, 08:41:55 »

Serieusement! J'étais trempé et pas dans le bon sens du terme, je n'avais pas pris ma respiration avant d'etre téléporté happé par le portail, maintenant je me débatais dans l'eau, le mouvement des mes ailles me faisant tourner comme un tonneau. J'avaisla tete en bas et la je me retrouve face a...bon c'était au moins un point agréable de cette journée,la créature en face d'elle était sublime, j'accordais ce bon point a la journée. Cette jeune femme semblait a son aise dans l'eau mais...merde je m'étoufais et elle se cachait les yeux, continuant de tourner sur moi meme je retournais ma position initiale la tete en haut, de moins en moins d’oxygène dans les poumons tentant comme je le pouvais de nager vers la surface sans réussir pour autant. La jeune femme s’accrocha a mes cornes pour nager autour de moi avec aisance...bon...deuxieme bon point de cette journée, elle vint caresser mes bottes en cuir ainsi que mes collants et...troisieme bon point, ma poitrine contre sa poitrine. Je commencait a tomber dans les pommes sans comprendre mon environnement, je pris une grande respiration et très vite, la femme m'assaillit de questions et je lui répondit en colere...décrédibilisé par mes toux..

"Je! Kuf kuf! Ca va pas de m'invoquer sous l'eau! Pas touche a ma queue ou au reste et tu va te faire foutre espece de nympho-maniaque!"

Je repoussa la belle jeune femme mais je me cogna la tête contre une parois rocheuse, je porta ma main a ma tête pour frotter la bosse que je venais de me faire, nager en tenue de cuir avec deux ailes dans le dos ne facilitait pas la manœuvre. Je posa ma main sur la poitrine de la femme par mégarde en tentant de la tenir a distance tandis que ma queue prenait une forme de pointe menaçante dirigé vers le visage de la femme.
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 1003


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #2 le: Janvier 01, 2018, 01:17:32 »

Je rêve ou elle me menaçait ? Elle était bien plus amusante lorsqu'elle était occupée à s'étouffer sous l'eau, au moins là, la succube semblait plus enclin à m'écouter. Dommage pour elle, je savais garder mon sang froid et mon bon esprit de déduction, sortant une main de l'eau pour presser sa poitrine comme un agrume plein de jus. C'était une façon de lui dire que je ne l'écoutais même pas ou du moins, qu'elle ne me faisait pas peur. Mon regards sévère et à la fois amusé s'étira alors dans un large sourire. J'allais lui rappeler ou elle était.

Un peu trop hargneuse non ? Mais je ne crois pas une seconde que tu me feras du mal. Réfléchis un peu, la surface est si loin que tu ne pourras jamais remonter, je suis la seule capable de te sortir des fonds marins.

De l'autre main j'attrapais sa queue, celle même qu'elle m'avait interdit de toucher, comme pour la défier une ultime fois en bombant ma poitrine contre ses mains. Elle ne l'avait peut-être pas fait exprès, mais ses mains étaient plutôt bien installées là.

J'ai entendu un tas de choses sur les succubes mais j'ai seulement retenu qu'elles étaient des amantes inoubliable. Donc je veux profiter de tes compétences, je veux que tu me montre à quel point les succubes peuvent-êtres de bonnes amantes, et moi en échange je te sauverais...

Je lui lâche sa longue queue pour saisir son menton, mais garde la pression sur sa poitrine. C'est une créature magnifique, et la lueur rebelle dans ses yeux ferait frémir n'importe qui. Cette succube risquait d'être une amante sulfureuse, et j'avais vraiment hâte de découvrir tout son savoir faire. Peut-être même que j'apprendrais quelques petits tours intéressant ? Cependant, même si je restais admirative, je devais tout de suite lui montrer que je pouvais me montrer sévère envers les vilaines filles... Qu'elle devait payer pour ses menaces.

Ca m'attriste beaucoup, mais comme tu n'as pas été très poli je dois te montrer que je ne plaisante pas. Tu va plonger et me montrer ce que tu sais faire avec ta langue petit succube. Mais interdiction de sortir la tête de l'eau, si tu veux respirer il faudra me demander pitié avec un regard de chien battu.

De quoi mettre sa fierté à rude épreuve, mais je voulais voir ce qu'elle avait dans le ventre et si elle irait vraiment jusqu'à m'implorer la pitié contre le besoin de respirer. Quant à l'ordre, il était bien assez explicite pour savoir ou elle devait fourrer sa langue, si ma main qui tordait sa poitrine à travers le cuirs ne l'aidait pas à comprendre, mes jambes qui s'écartaient, elles, devaient la guider sur le chemin.
Journalisée

Hysella
Avatar
-

Messages: 14



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Janvier 11, 2018, 02:44:35 »

Un peu trop hargneuse non ? Mais je ne crois pas une seconde que tu me feras du mal. Réfléchis un peu, la surface est si loin que tu ne pourras jamais remonter, je suis la seule capable de te sortir des fonds marins.

Pour qui se prenait elle? Apres tout je suis une succube! On me craint et on me respecte on ne m'attrape pas ainsi la queue! Ma rage montante fut stoppé net par cette liberté que pris la femme, ma queue trembla doucement tandis que je réprimais un gémissement aiguë dans ma gorge.
Ses mains malaxaient ma poitrine et j'avais envie de la laisser faire mais j'étais trop fier pour cela! Mais au moment ou j'allais lâcher ses seins pour lui agripper férocement les mains, elle bomba sa généreuse poitrine ce qui me retira un petit hoquet de stupeur et d’incompréhension me faisant oublier de réfléchir. Mes doigts malaxèrent discrètement sa poitrine si confortable, mon visage tournée vers eux pendant un instant de flottement. Je devais me reprendre! De ce qu'elle me disait (quand bien même j'avais écouté d'une oreille distraite) c'était que nous étions au fond de l'eau et qu'elle pourrait me sortir...elle et seulement elle, parfait. J'allais lui rétorquer une réplique cinglante mais elle me coupa la parole d'une manière extrêmement mal poli.

J'ai entendu un tas de choses sur les succubes mais j'ai seulement retenu qu'elles étaient des amantes inoubliable. Donc je veux profiter de tes compétences, je veux que tu me montre à quel point les succubes peuvent-êtres de bonnes amantes, et moi en échange je te sauverais...

Espèce de sale!


La vulgarité ne me sortirais pas de la...je devais me montrer plus rusé, je devais retourner la situation.

Très bien, mais si tu joui avant tu me dois un petit cadeau.


J'étais partagé entre l'envi de lui sauter déçu et de la violer sans ménagement et sans lui donner le moindre plaisir pour lui apprendre le respect, et l'envie de vivre, cruel dilemme. Bon...en soit ça aurait été un peu hypocrite de lui reprocher sa demande, l'invocation d'une succube ne sert souvent que a ça, mais ma fierté de succube m'interdisait de me laisser marcher dessus comme cela quand bien même j’aurais aimé, je me mordis la lèvre inférieur suite a cette pensé. Quand elle lâcha ma queue je la retira violemment d'un coup sec et la serra contre moi, ainsi je me donnais un air fragile tandis que je ressemblais a une petite fille serrant son nounours mais avec un regard inquisiteur tourné vers elle. Je ne daignais même pas lui répondre et je montrait une moue vexé et énervé.

Elle soupira et plongea son regard dans le mien sans meme broncher et dit.

Ca m'attriste beaucoup, mais comme tu n'as pas été très poli je dois te montrer que je ne plaisante pas. Tu va plonger et me montrer ce que tu sais faire avec ta langue petit succube. Mais interdiction de sortir la tête de l'eau, si tu veux respirer il faudra me demander pitié avec un regard de chien battu.

Elle me le payerait, oh que oui, quand elle s'y attendra la moins et des que on est sorti de cette cavité et en sûreté, je la prendrais dans tout les sens. Hysella, en réalité, pouvait croire qu'elle était une rancunière mais il suffisait de savoir faire et de la dompter pour avoir sa soumission sans risque de rébellion. La femme continua a me compresser la poitrine sans gène me fixant dans les yeux, jugeant ma réaction et très sur d'elle... Je n'avais pas le choix...je devais lui obéir, elle écarta doucement ses jambes. Je rumina des insultes que je me tenais bien de dire a haute voix, Je pris une grande Respiration et plongea ma tête sous l'eau, battant doucement des bras pour descendre au niveau de l'entrejambe. Ma chevelure rousse flottait et prenaient du volume en se déployant.

 La femme ne prit même pas la peine de me tenir ou de me forcer, elle voulait me ridiculiser, je devais le faire seul comme si c'était de mon plein gré. Ayant du mal a me stabiliser sous l'eau mes deux mains se posèrent au niveau des cuisses, les caressants en allants des genoux jusqu'aux fesses que agrippaient pour ne pas lui rentrer dedans. Une fois bien stabilisé, j'approcha ma tete de son entre jambe les yeux ouverts, je ne m’étais pas rendu compte de mon petit sourire en coin, probablement imperceptible depuis la surface de l'eau. j'agrippa la culotte de la femme et la descendit doucement avec mes dents, embrassant doucement les cuisses de la femme et caressant ses collants. Je laissais ma queue vagabonder dans mon dos, flottant dans l'eau tranquillement, au niveau de ses pieds, je les embrassa et passa ma langue sur un orteil, le but était d'exciter cette femme, je devais la faire gémir et faire en sorte qu'elle me supplie et non l'inverse...si je n'y arrivais pas a tant, alors je devrais supplier pour de l'air.

Je remis ma tête au niveau de son entrejambe et je passa ma langue autour des lèvres en fixant mon regard sur la fleur de la femme, après avoir un peu joué avec ma langue commença a titiller le clitoris, je le suçais doucement tandis que ma langue passait entre mes lèvres en frôlant le clitoris pour pénétrer doucement le bourgeon. A ce moment précis, je lève les yeux vers ceux de la mystérieuse femme avec un regard de défis et un sourire mesquin en coin. Ma langue continuait de tourner dans le vagin afin d'en explorer tout les recoins, mes lèvres pinçant délicatement le clitoris bloqué entre la lèvre supérieur et la langue.
Je commençais a sentir mon souffle s'amenuiser et je gardais ce regard stoïque tourné vers cette garce, je ne pouvais voir son visage mais j’espérais bien qu'elle soit en train de fondre intérieurement, je suis tout de même une succube!

Il fallait vite en finir, ma queue dorsale se faufila tel un serpent marin entre les jambes de la femme et commença a caresser l'entrée du second trou de la femme, je passa mes mains sur l'anus de la dame et le massa doucement tandis que ma queue se faufilait dedans a toute vitesse comme une anguille. A ce moment précis j'accentua mon cunnilingus mon regard vacillant doucement mais toujours fort et provocateur...j’espérais ne pas avoir fait de bêtise en la provoquant ainsi mais ce qui était fait était fait.
« Dernière édition: Janvier 11, 2018, 03:02:32 par Hysella » Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox