banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Mais toute la magie que j,ai connu j,ai du la faire moi-même** (PV Lyli)  (Lu 164 fois)
Astrid Erlandsson
Humain(e)
-

Messages: 44



Voir le profil
FicheChalant
« le: Août 26, 2017, 02:04:50 »

Bien que plus rien n'étonnait vraiment la jeune femme, elle restait tout de même sceptique sur plusieurs phénomènes. Elle devait généralement voir pour croire. Elle avait entendu des rumeurs, des histoires comme quoi il avait une sirène. Bon, elle savait que les humains n'étaient pas la seule race, elle avait dans les  bars et boites de nuits croisé Furra et autres créatures. Mais, elle avait du mal à imaginer une sirène vivre parmi les hommes.

Mais, oui la curiosité était un des vilains (pas si nombreux tout de même) défauts d'Astrid.

Peut-être trop facilement, elle se dit que si la rumeur était vrai, elle devrait débuter ses recherches dans la zone sous-marine. Car bon, une sirène vie dans l'eau non? Du moins, si elle se fit aux histoires que l'ont raconte aux enfants. Mais bon comment trouver une sirène... On ne dit pas "Hé oh je cherche une femme poisson..Quelqu'un sait où je peux trouver?".  D'ailleurs, elle ne savait même pas ce qu'elle devait chercher... Elle ressemblerait à quoi? Aurait-t'elle une voix pour répondre à ses questions***?
Et puis si elle la trouvait réellement? Elle lui dit quoi?  Lui demande quoi? Déjà tant de questions dans la tête de la jeune femme pour une créature dont elle ignorait jusqu'ici l’existence..


Spoiler  
Citation
**Shel Silverstein, Magic
*** Référence un peu trop facile au conte pour enfant "La petite sirène"
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 830


Sirène


Voir le profil WWW
FicheChalant
« Répondre #1 le: Août 31, 2017, 07:10:28 »

A force d'indiscrétion et de curiosité, la menace fantaisiste d'une sirène commençait à planer sérieusement sur Seikusu. Les disparitions inexplicables de plusieurs heures, les témoignages troublants, commençaient vraiment à troubler les autorités au point qu'une enquête fut ouverte. Les plages étaient désormais moins fréquentées, désertes en soirée et les vacanciers n'osaient plus s'aventurer loin du bord. Une période de chasse sombre pour une prédatrice habituée à la compagnie de ses proies.

Ce soir pourtant quelques pas foulent le sable humide, dans la brise fraiche de la fin de soirée. Evidemment il n'y-a personnes d'autres, la police locale avait bien insisté sur les risques et conseillaient fortement d'éviter le lieux des disparition la tombée de la nuit approchant. Mais elle est bien là, cette magnifique femme brune guidée vers l'océan comme déterminée à prouver quelque chose. Quoi donc ? Une téméraire inspirée par cette histoire de sirène ? Une inconsciente excitée par le danger malgré les avertissements ? Je comptais bien en avoir le coeur net.

mmmh ça fait vraiment du b...

Faisant semblant de ne le remarquer que maintenant, je sors de l'eau d'une manière éclatante, semblant sortir de nul part au milieu de l'eau ne secouant mes cheveux en arrière. Les goutes d'eaux sautent et ruissellent le long de mon corps à moitié nues, couvert d'un simple maillot deux pièces aux couleurs mauve. Finalement, mon regard se tourne vers la brune avec un large sourire tandis que je marche lentement pour sortir de l'eau.

Vous avez l'air troublée... vous cherchez quelque chose ?

Une fois proche je me rends réellement compte de la beauté naturelle de cette femme, derrière ses long cheveux noirs. En y pensant, elle pourrait très bien réveiller mes instincts de prédatrice...

Vous n'avez pas peur de venir toute seule avec tout ce qu'ont raconte en ce moment ? J'ai même entendu dire qu'une sirène sévissait, c'est ridicule non ?
Journalisée

Astrid Erlandsson
Humain(e)
-

Messages: 44



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Septembre 02, 2017, 04:20:26 »

Elle était là sur la plage déserte. Les gens semblaient avoir vraiment pris sérieusement les mises en garde des autorités. Même les "jeunes" toujours en quête de sensation forte, de liberté pour pouvoir fêter et consommer (drogues, alcool ou plaisirs charnels) semblaient moins enclin à venir faire la fête sur la plage la nuit tombée.

Les éclaboussures d'une personne sortant de l'eau brisa le silence de la nuit étrangement calme. Focalisant son regard vers la direction d'où provenait les bruits, elle regarda intriguée la jeune femme sortir de l'eau.

Personne ne se baignait à cet heure.. Du moins seul. Lorsqu'elle se dirigea vers elle, Astrid ne pu s'empêcher de la regarde des pieds à la tête et de la tête aux pieds. Une certaine aura se dégageait d'elle.

Oh Bonsoir.. Chercher quelque chose? Oh.. Bien j'imagine

Un léger sourire ses dessina sur les lèvres charnues d'Astrid. Craignait elle quelque chose? Bien que tout  semblait étrangement trop calme, aucune once d'inquiétude ne semblait la gagner.

Sirène dites-vous? Je crois que les gens aiment bien trouver des explications à ce qu'ils ne comprennent pas. Vous y croyez vous? J'imagine autant que moi... Sinon vous ne seriez pas là, dans l'eau à la merci de ce "monstre". À la merci d'un chant qui ensorcellera votre esprit.
Non... Je..... crois que je cherche surtout à me prouver que cela n'est que des histoires. Je sais pas.


Tstst Astrid, décidément le mensonge n'est pas toujours ta tasse de thé. Tu espérais oui que cela soit vraie. Voir une sirène... Voir si tous ce que l'on rencontre est vrai.
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 830


Sirène


Voir le profil WWW
FicheChalant
« Répondre #3 le: Septembre 05, 2017, 06:53:32 »

Cette jeune femme reste étrangement vague, elle semble en savoir bien plus qu'elle ne voudrait le faire croire. Même son but sonne aussi faux que mes mensonges, ce qu'elle cherche à prouver, c'est que les sirènes existent... du moins, j'ai l'impression qu'elle aimerait que ce soit le cas, et en rencontrer une. Son jours de chance venait de sonner sans même qu'elle ne le sache.

C'est vrai qu'il est difficile de se fier aux histoire, il en existe tant qu'ont en vient à douter. Réalité ou chimère ? On ne sait plus sur quels pieds danser, n'est-ce pas ?

Un petit rire narquois maquille le coin de mes lèvres alors que je me retourne de nouveau vers l'océan. Cette fois-ci, c'est à ma superbe paire de fesses qu'elle a le droit, celle-là même qui se déambulent sensuellement de gauche à droite pour regagner les premières vagues, et profiter des éclaboussures d'eau bienfaisante. Comme la nuit fraiche était sur le point de tomber, garder mon corps hydraté n'était plus un besoin vital désormais, mais un simple plaisir dont je me délectais en pivotant légèrement mon visage, de mesure à ce que la belle brune puisse profiter de mon sourire coquin et amusé.

Mais je ne suis pas venu me baigner parce que je ne crois pas en ces histoires, non. En réalité, la sirène que j'ai pu observé était d'une beauté si incomparable que je ne peux que confirmer son existence. Depuis, je reviens chaque nuits avec cette même image qui me hante, cette même intention qui me parcours. Je veux la revoir, je veux qu'elle m'emporte dans l'océan et... Je me retourne complètement en ricanant, portant une main à mes lèvres. ... Et vous devez surement me prendre pour une folle maintenant. Mais si vous aviez vu cette créatures envoutantes, vous aussi, vous comprendriez mes prises de risques.

Visiblement la plage n'allait pas plus se remplir, je ne prenais aucune risques à raconter ce genre d'histoire et sans autres témoins, je pouvais tout aussi bien lui dévoiler directement que cette sirène était devant elle.

Imaginez là plutôt, des cheveux bruns aux reflets presque irréalistes, longs mais juste assez pour chatouiller ses épaules nues. Des pupilles d'un verts que vous n'auriez pu trouvé sur une aucune pierre précieuses, une peau délicate et perlée d'eau de mers, totalement dénudée si ce n'est ce maillot dont je me rappel nettement la couleur mauve...

Autrement dit, je venais de lui faire la parfaite description de mon propre physique, trait pour trait jusque sur la dernière point de cheveux.

Mais elle ne se présente plus, je ne l'attire peut être pas assez... Et vous ? que feriez-vous si cette sirène croisait votre route ?
Journalisée

Astrid Erlandsson
Humain(e)
-

Messages: 44



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Septembre 09, 2017, 04:03:52 »

Astrid scrutait la jeune femme alors qu'elle lui parlait. Un sourire amusée se dessina sur ses lèvres lorsque son interlocutrice ondulait délibérément sa croupe en traversa les quelques mètres les séparant des vagues. Elle écouta son histoire, un lueur allant de l'amusement au dépit dans le fond de son regard.

Pauvre fille fut sa seule pensée. Lorsqu'elle décrivait sa "vision" de la sirène, ses yeux se posèrent de sa longue et belle chevelure, à ses yeux vert pour finir sur le maigre tissu se voulant être un maillot.

Elle ne revient plus hein...Peut-être sait-elle que vous l'attendez. Que vous désirez la voir. Et si elle ne se présente que lorsque nous nous y attendons le moins.

Que ferait-elle si elle croisait cette "sirène". Astrid regarda la jeune femme, une moue avait prit la place de son sourire. Pour elle, la question était encore et toujours: Croyait-elle encore vraiment que cela existait. Que cela n'était pas l'imagination de fêtards avec l'esprit embrumé par diverses substances plus ou moins légales. 

Ce que je ferais? Je crois.... En fait je ne sais pas. Je dois avouer que je suis surtout curieuse. J'aurais tant de questions je crois. Mais bon, je crois que cela n,est pas ce soir que cela va arriver.
Mais, dit moi... Comment tu t'appels dit moi? Tu dois avoir froid non? Allez viens tu as d'autres vêtements avec toi?

Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 830


Sirène


Voir le profil WWW
FicheChalant
« Répondre #5 le: Septembre 11, 2017, 07:07:31 »

Un tas de question hein ? j'étais presque tentée de lui dévoilée que la sirène tant recherchée était là, devant elle, de secouer son ignorance après lui avoir pourtant désigner trait pour trait chaque parcelle de mon corps, derrière l'apparence de la sirène. Le faisait-elle encore exprès pour jouer avec moi ou ne s'était-elle vraiment rendu compte de rien ?

Lyli, je m'appelle Lyli, et n'ayez crainte je suis loin d'avoir froid, j'ai pris l'habitude de souvent nager alors il en faudra beaucoup plus pour me nuire. En plus je n'ai pas d'autres vêtements.

Je sors tout de même dans l'eau pour répondre à son invitation mais pas pour partir, surement pas, trouvant bien plus attrayant de l'inviter à mon tours en prenant le bout de ses doigts d'un geste doux, un sourire amical illuminant mes lèvres.

Tu sais rien n'est encore perdu, j'ai entendu dire dans certaines légendes que les sirènes étaient parfois difficile. Alors si une jolie nageuse ne lui suffit pas... essayons de lui en offrir deux qu'en dis-tu ?

Même une fois que l'eau baigne de nouveau mon corps jusqu'à la taille, je ne lâche pas la main de ma charmante compagnie et la lui caresse toujours avec cette même douceur envoutante. Cette humaine est vraiment belle, nulle doute que n'importe quel sirène aurait été interpelée et attirée par sa beauté. Elle serait une amante de choix, celle qui pour l'espace d'une soirée comblerait mes bras vides, les réchaufferaient... Je ne me fit d'ailleurs pas prier pour blottir doucement mon corps contre le siens sans un mot, prétextant qu'il s'agissait là d'un appât pour attirer la sirène.

Et sinon, tu ne m'as pas dis ton nom en retour...

Un regard intense, un bras enroulé à sa taille et l'autre main appuyée contre son ventre. Un tableau qui ne me laissait pas indifférente, alors que les vagues bercées nos corps de leurs ressacs, brisant une partie de ce délicieux silence.
Journalisée

Astrid Erlandsson
Humain(e)
-

Messages: 44



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Septembre 17, 2017, 03:26:02 »

Oh nul doute que la jeune femme laissait Astrid des plus perplexe. Oh, il n'était pas passé inaperçu aux yeux de la brune que la description de la "sirène" qu'elle lui avait donné.... Était elle. Mais elle nageait encore entre lui demander de prouver ce qu'elle avançait et ignorer la description. Car après tout, il y avait une chance que après tout, cette Lyli ne cherchait que la même chose qu'elle-même : passé l'ennuie de cette trop chaude journée d'été.

Astrid ne se fit pas prier de rejoindre Lyli dans l'eau. Bien que contrairement à cette dernière, elle n'avait visiblement pas prévu la chose: elle laissa tomber sur le sable son chemisier et sa mini-jupe. Sans gêne apparente elle se glissa dans l'eau avec pour seul vêtement son string en dentelle noir et son soutien-gorge assortie. Vu l'heure tardive et les gens qui évitaient maintenant la zone vu les "histoires" qui circulaient.

Astrid. Je me nomme Astrid.

Contre elle, la laissant enrouler ses bras autour de sa taille, elle plongea son regard dans le vert de ses yeux. Elle était venu chercher une sirène, mais semblait être maintenant tombée dans les filets d'une jeune femme ..Très jolie jeune femme.

Je suis une très mauvaise nageuse. Je risque de faire fuir la sirène qui hante la ville plutôt que l,attirer.


Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox