banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Beach Slave[PV]  (Lu 438 fois)
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1043

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« le: Juin 25, 2017, 04:10:53 »

Rachel "Vicious" Mills - Image 1 - Image 2 - Image 3 - Image 4 - Image 5

Rachel Mills était, autrefois, un jeune garçon Tekhan. Le sexe masculin à Tekhos était perçu comme étant faible, inutile et n’était pas vraiment favorisé au sein de cette société matriarcale. Naitre en tant que garçon était donc l’une des pires choses qui pouvait arriver. Seulement voilà ; Tekhos était la capitale du progrès et de la technologie. Bon nombre de couple et de famille se voyait offert la possibilité de gommer nombres d’erreurs, dont génétiques. Avant la naissance, elles avaient le choix d’utiliser des remèdes et des procédés pour être sures de mettre au monde une fille. Mais, cela ne marchait pas tout le temps. Néanmoins, il existait toujours des moyens pour corriger le tir après, dont des thérapies géniques permettant de changer de sexe.

Rachel – qui n’était pas son nom de naissance – était un garçon non-désiré. Seulement, quand il arriva à l’âge requis pour le traitement, ses parents décidèrent d’appliquer la procédure pour le faire changer de sexe et, ainsi, qu’il rentre dans les standards Tekhan. Rachel aurait dû devenir une jeune et jolie fille mais … Cela n’eut pas l’effet escompté. Rachel vit son corps se féminiser au plus que possible, et faillit ainsi devenir une vraie personne de sexe féminin, sauf que le processus n’arriva pas à terme, malheureusement. Le laissant ainsi avec une anatomie encore masculine … En résumé, Rachel avait tout d’une fille, sauf la poitrine et le sexe. Ses parents furent déçut, très déçut, malgré qu’on pouvait désormais facilement assimiler Rachel au beau sexe, malgré quelques détails.

Il fut plus ou moins abandonné par ses parents, qui le laissèrent vagabonder et faire ce qu’ils voulaient. Tout ceci se termina plutôt mal pour le garçon, qui finit par fuguer. Pour survivre, il tenta plusieurs activités mais, du fait de son corps fragile et féminin, se trouva bien rapidement prit dans la prostitution. De nos jours, Rachel se fait appeler par son pseudonyme ; Vicious, et travail en tant que fille de joie / strip-teaseuse dans un établissement de luxe, à Novac. Son histoire, malgré tout, était quelque peu banale … Jusqu’à un soir. Un soir où entre deux représentations / clients, il sortit pour prendre un peur l’air, sur la plage privée appartenant à son établissement. La plage était désertique à une heure aussi tardive, et c’était justement pour cela qu’il aimait se retrouver là, seul. Vicious était donc sur la plage, les pieds immergés dans l’eau, à simplement profiter de la brise maritime.

Que pouvait-il bien arriver ? Ce n’était pas lui qui allait pouvoir le deviner …
« Dernière édition: Juin 25, 2017, 04:16:25 par Vanessa White » Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Lyli
Créature
-

Messages: 1012


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #1 le: Juin 25, 2017, 06:41:07 »

Depuis que j'avais acquis les connaissances basiques sur les portails entre la terre et Terra, ma curiosité légendaire avait franchit un nouveau pas. Les créatures magiques, les histoires légendaires et les anciens mythes semblaient sur ces terres bien plus réel bien plus réels que sur mon monde d'origine, ou la plupart des créatures magiques étaient censés ne pas exister. Osez parler d'une sirène sur terre, vous serez tout de suite catalogué de fou ! Sur terra, à l'inverse, tout le monde chercherait à connaitre l'emplacement de cette créature aquatique pour la chasser, et la vendre comme esclave de compagnie à prix d'or. Le danger était donc en contrepartie omniprésent et la beauté de la découverte avait comme prix une insécurité bien plus éprouvante que j'avais pu connaitre jusque là. Tant pis, on ne vivait qu'une fois.

A force d'errance sur ces nouvelles contrées mon voyage mena vers Tekhos, une remarquable cité ou la femme était un véritable symbole de puissance, une cité ou j'aurais aisément pu y trouver mes marques si j'étais née sur terre. Seul inconvéniant, les proies étaient de ce fait bien plus dangereuse et périlleuse à attraper, assouvir mes pulsions de chasseuse devenait bien trop périlleux. Attendant une bonne occasion, je m'étais postée près d'une plage sur laquelle un établissement semblait prôner festivités et autres joyeusetés, à en entendre les cris et la musique élevée. Même de loin, ces sons me paraissaient à peine supportable mais je me disais qu'une proie alléchante finirait peut-être par venir prendre l'air, un peu affaiblit par l'alcool, et que toute cette attente en vaudrait le coups.

Un peu plus d'une heure plus tard, les pieds dans l'eau et le buste avachie contre un banc de rochers plats, je perçois enfin la silhouette tant attendue approcher, au loin dans la nuit. Ses deux couettes et sa tailles fine élancée me rappellent immédiatement les courbes d'une femme, hypothèse qui se confirme lorsque la lumière de la lune baigne enfin son visage, lorsqu'elle s'aventure dans l'eau. Avec ses vêtements, elle a plutôt l'air d'une prostitué ou d'une jeune fille voulant simplement se faire sauter en aguichant la libido des autres clients. Comme elle semble seul et n'avoir aucun projet, je me permet de lever légèrement le ton de ma voix, en m'avançant vers l'inconnue.

Je déteste cet endroit... c'est si bruyant que ça en a l'air à l'intérieur ?

Mon corps se dévoile lui aussi sous des courbes alléchantes. Ma peau mouillée est seulement cachée là ou il le faut par un maillot de bain au rose profond, foncé. De quoi laissé imaginé aisément mes fesses galbées et mon tours de poitrine bien développé. Bien plus que le sien, on dirait... Mais je ne m'y attarde pas, son visage me captive aussitôt et ne peut empêcher mon regard de se lever, pour admirer ce teint métissé et ses yeux océan. Les deux couettes blondes, la frange, les larges boucles d'oreilles en anneaux et cette... bouche généreuse me conforte dans mon idée. Une véritable aguicheuse !

Désolée c'était une question stupide, tu dois avoir l'habitude si tu travaille comme pu.... comme prostitué à l'intérieur ! D'ailleurs les filles comme toi n'ont pas plus de poitrine normalement ? pour attirer les hommes ? J'ai rarement vue une femme si plate.

Un franc parlé qui en déboussolerait surement certaines et qui pouvait paraitre choquant. Mais je n'étais pas une humaine et je ne comprenais pas leurs étranges manières à toujours tourner autours du pot, ou de ne jamais dire ce qu'ils pensait en préférant les allusions plus polies. Je disais les choses comme je les pensait et comme elles semblaient être. Bien que je m'étais au moins retenue de parler de cette bouche qui continuait de m'obséder. Comment les humains appelaient ça déjà ? Une bouche à pipe ? Il me semble.

Journalisée

Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1043

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #2 le: Juillet 01, 2017, 12:50:51 »

Vicious était seul, sur la plage, les pieds flottant dans l’eau. Il pensait pouvoir profiter de sa petite pause en toute sérénité et solitude, à respirer l’air frais, malgré un bruit de fond assez dérangeant ; c’était que ça faisait beaucoup de bruit, une maison close se voulant branchée. Il était donc là, à ne rien attendre, à ne rien faire, juste à regarder la mer et ses vagues, quand quelque chose approcha. Ou plutôt quelqu’un, vu la silhouette qui s’en dégageait. Il en fut alerté par une voix qui s’éleva, et qui le surprit au point de le faire sursauter. Tournant sa tête brusquement, ses couettes se balançant alors sur son visage, il aperçut une femme, de toutes évidences. Une femme aux courbes anormalement alléchantes, et à la voix sensuelle ...

Une femme qui lui demanda si ce bruit de fond était plus intense à l’intérieur. Vicious ne répondit guère, regardant cette inconnue qui s’avançait vers lui. Mais il n’était pas apeuré, ni même ne craignait pour sa vie ; dans le pire des cas il servirait de sac à foutre, comme il en avait l’habitude. Le viol à Tekhos se faisait malheureusement, comme dans toute ville où la criminalité était encore là. Cette femme était mouillée, comme si elle venait de se baigner, ce qui était encore plus étrange. Il fronça légèrement ses sourcils, puis entendit sa nouvelle question, sur sa poitrine. Voilà une bien étrange façon d’aborder les gens !

Néanmoins, Vicious finit par se détendre un peu puis se releva, faisant ainsi face à cette femme. Oui, il avait la poitrine plate mais l’explication était d’une simplicité déconcertante ... Il n’était pas une femme, malgré les apparences. De sa voix clairement féminine, mais à l’arrière-fond encore un peu masculin, il entreprit de lui répondre. « Je ne sais d’où tu viens, mais ici, c’est les femmes qu’on cherche à attirer. Et je suis un garçon ... Enfin, même si normalement je devrais être une fille, mais ça n’a pas vraiment réussi. Mais, ça n’a plus vraiment d’importance ! Quel est ton nom ? » Demanda-t-il, tendant sa main en signe amical. Si elle désirait la serrer, elle pouvait le faire, mais si elle ne comprenait pas, c’était bon également.

En attendant, le jeune garçon était de plus en plus curieux au sujet de cette femme qui ne semblait pas du coin ... Elle découvrira bien vite la réalité de Tekhos et Novac !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Lyli
Créature
-

Messages: 1012


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #3 le: Juillet 10, 2017, 03:01:03 »

Un homme qu'ont voulait transformer en fille ? Difficile d'en comprendre le sens pour une sirène. que l'ont naissais homme ou femme cela avait ses avantages et ses inconvénients mais au final il était mieux d'accepter ce que nous étions et d'en tirer partie. Pourquoi la prostitué avait-elle voulut changer alors de corps ? attirait-elle plus de client de cette manière ? Si c'était le cas les humains étaient décidément très étrange.

Hu ? Alors tu es un travel... enfin tu sais quoi...

Ce n'était pas que j'étais gênée mais ne me mettant à sa place je commençais à me dire que la situation pouvait l'être au moins pour lui, je décidais donc d'interrompre les questions idiotes... Mais tout de même, elle était vraiment un garçon au final ? Il m'était déjà arrivé de ressentir moins d'excitation et de désirs de dépravation en compagnies de véritables femmes... Il fallait que j'en ai moi même le coeur net. Alors quand sa main fut tendue je déclinaisl a tête sur le côté, questionneuse, avant de tendre doucement la mienne contre la sienne. Ou presque. Une fois les doigts effleurant sa main d'une douceur remarquable et surprenante, celle-ci glissa entre ses cuisses comme pour confirmer ce qui avait été dit. Après une brève palpation du bâton de chaire et des deux bourses prisonnières du sous-vêtement je pus clairement identifier son identité en tant qu'homme. J'avais pourtant dit que j'arrêterais les gestes gênants !

C'est vrai, tu es bien un homme... Lui lançais aussi calmement que possible en scrutant le fond de ses yeux océans.

Pourtant ce n'est pas cette virilité que j'aurais trouvée attirante moi, si j'étais une cliente... Mais bon c'est la première fois que je viens ici après tout.

Jouant un instant de l'autre main avec sa boucle d'oreille rose sous forme d'un large anneau, je m'imaginais déjà de torrides scènes sur la plage humide. Etait-ce parce que j'étais particulièrement excitée ce soir ? Ou parce que même en tant qu'homme la prostitué était une belle femme ? Toujours es-t-il que ses pulpeuses et gourmandes lèvres invitaient un tas d'idées qui me réchauffaient le bas ventre. Et que dire de ces deux longues nattes qui feraient un parfait support sur lequels agripper les mains lors d'une...  Du calme, du calme... je devais garder mon calme.

Lyli, je m'appelle Lyli. Et toi comment on t'appelle ? Dis-je en avançant dans l'eau jusqu'à en avoir à la taille, dévoilant ma paire de fesses bien galbée et dessinée par mes séances de nages aux mouvements de jambes répétées.

Je voulais l'inviter à s'approcher de l'eau en ma compagnie, de profiter de ce petit bain nocturne quitte à en mouiller ses vêtements mais je ne savais vraiment comment l'aborder. Il ? Elle ? Comment la créature humanoïde devant moi devait être appelée ? Ne le sachant, j'optais pour un léger mouvement de tête par delà mon épaule, mes lèvres entrouvertes et un regard semblant demander de me rejoindre.
Journalisée

Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 1043

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #4 le: Juillet 22, 2017, 03:34:17 »

Tekhos était une nation où la tendance était juste inversée et exagérée, par rapport à d’autres mondes plus ou moins machistes. Les femmes ici l’espèce supérieure, sauf qu’on lieu de vouloir purement et simplement exterminer le genre masculin, on le laissait vivre, et même, on proposait aux volontaires de rejoindre le con côté de la barrière. Beaucoup refusaient, pour diverses raisons, mais pas Rachele à l’époque. Du moins, quand ses parents en décidèrent ainsi, il ne dit rien. Si seulement cela avait bien fonctionné ... Rachele serait surement une femme épanouie et ayant une petite place dans la société. Mais au lieu de cela il était devenu quelqu’un à mi-chemin, pas assez féminin pour réussir dans la vie, et pas assez masculin pour qu’on le rejette de but en blanc. Mais, Vicious – désormais – aimait ce qu’il était et ce qu’il faisait.

Comme son sobriquet l’indiquait, il était vicieux et pervers. Ce job pour lui était un job de rêve ! La belle sirène fut donc un peu surprise de voir qu’il s’agissait d’un homme et sa langue faillit fourcher, ce qui fit glousser doucement Vicious. Il avait largement dépassé le stade d’être vexé pour si peu. Il ne répondit rien, se contentant de sourire doucement à la belle inconnue. Car il fallait le reconnaitre, elle était très belle. C’était toujours plaisant de voir un visage si délicat et des formes si harmonieuses sur le corps d’une femme, aux yeux de Vicious. Plus jeune il s’était imaginé, qu’après sa transformation, il serait à peu près comme cela. Le destin en avait décidé autrement ! Ainsi il tendit sa main et la femme fit de même, effleurant du bout de ses doigts sa peau.

Mais elle le prit par surprise et hoqueta soudainement, sentant l’inconnue lui mettre, sans demander son reste, la main au paquet. Elle tâta sa trique et ses bourses, alors qu’il rougit subitement. Elle ne l’avait pas cru ? Cela se devinait pourtant, à sa voix, à sa poitrine plate, à ses hanches peu développées. Elle déclina finalement son nom, puis s’immergea dans l’eau, jusqu’au niveau de ses fesses dont Vicious put avoir tout le loisir de regarder. Il sentit un début de barreau entre ses cuisses rien qu’à cette vision qui lui donnait envie, mais il était un peu gêné. « On m’appelle Vicious ... C’est mon nom de scène. » Répondit-il, se levant. Mouiller un peu ses fringues n’allait pas le décourager de rejoindre cette hypnotisant femme dans l’eau. Il retira gracieusement sa paire de hauts-talons, restant ainsi pieds nus, puis s’avança doucement dans l’eau.

« Je n’ai jamais fait de bain de minuit alors ... Vous allez m’apprendre ? » Dit-il d’un ton plus ou moins coquin, finissant par arriver au niveau de Lyli. « Et d’ailleurs, qu’est-ce que vous faites ici ? » Demanda-t-il ensuite, curieux de savoir ce qu’elle était venue chercher, au fond.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Lyli
Créature
-

Messages: 1012


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #5 le: Août 06, 2017, 03:10:56 »

Vicious, voilà un surnom pleins de sous entendu bien vilain et vicieux, un nom qui n'était pour me déplaire et à l'image de son corps. Enfin ça restait un nom de scène et j'aurais été plus flattée d'avoir le droit à son vrai prénom mais qu'importe, je n'avais pas besoin d'étancher cette curiosité ci pour un bain de minuit sans lendemain. Je pouvais au moins être contente qu'il me suive sans être farouche, ça allait me faciliter la tâche et éviter la manière forte.

T'apprendre ? Bien sure, tu vas voir c'est très simple, d'abord il faut se débarrasser de toutes choses superflues. Lui dis-je en amorçant de douces et sensuelles ondulations de reins, durant lesquels mon bas de maillot descendit le long des cuisses, puis des mollets. Un balancement de jambe appuyé fut le geste final pour envoyer valser la culotte ainsi que quelques gouttelette d'eau, contre son visage, un rire lubrique raisonnant derrière mon regard joueur. C'était désormais à son tours mais je voulais pouvoir en profiter moi même, de mes propre mains, que chaque doigts puisse retirer la culotte qui cachait sa virilité masculine.

Seconde règle des bains de minuit, il ne faut pas hésiter à rester très proches... c'est essentiel pour se réchauffer dans ces eaux froides ...

Poitrine collée à son torse, remuant pour m'y frotter tout en gardant un contact avec ses yeux... bon ok, avec ses lèvres dont je ne pouvais me détacher ! Je laissais vagabonder mes doigts entre ses cuisses. J'y toisais son intimité à travers le tissus mouillé, pinçait la chaire de son membre qui semblait un peu plus tendus. A l'image de mon maillot, son bas glissa bien vite de la même manière et je laissais celui-ci flottait à la surface.

L'eau qui nous arrivai aus environs du bas ventre laissait sa verge nue prise dans les eaux fraiches, et même plutôt froides à cause de la nuit. Un fabuleux prétexte pour la prendre en main et la caresser rigoureusement, serrant d'avantage l'emprise écrasante contre son torse, rapprochant encore mon visage.

Quant à ce que je suis venu faire, on peut en quelque sorte dire que j'ai un but. Je suis venue ici dans le but de capturer des jolies perverses, pour partager un intense bain de minuit. J'imaginais que ma proie deux jolies nattes par lesquels je pourrais brusquement la saisir, pour le plaisir d'occuper sa paire de lèvres pulpeuse à en rendre folle n'importe qui. Tout le contraire de vous, quel dommage. Dis-je en ajoutant un petit clin d'oeuil avant de l'embrasser tendrement.

La description faite était si proche de la sienne qu'on aurait pu dire que s'en était un portrait parfait, et c'était bien voulut. J'estimais que Vicious était assez intelligent pour comprendre mes avances, même s'il ne devait pas faire le rapprochement avec sa bouche bien occupée puisque mon corps nue était dépourvut de sexe masculin.... pour le moment !

Si tu plonge entre mes cuisses, je suis sure que ton visage pourrait apercevoir un cadeau très intéressants... si tu es capable de me faire frémir.

J'avais d'abord besoin d'être un peu excité pour lui délivrer tout mes secrets...
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox