banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: « Tes désirs sont désordres. » - Shad  (Lu 439 fois)
Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 140


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« le: Juin 04, 2017, 08:43:23 »

Une nuit, dans une forêt de Terra. Une pleine lune, qui éclairait l'endroit d'une douce lumière froide. Parmi les arbres, un Terranide se déplaçait, rapidement, furtivement. Il était en chasse. Mais le sujet de toute cette attention n'était en rien une proie faite de chair et de sang, mais quelque chose de statique, sans âme. Un objet, rare, puissant. Un artefact. Mais qui pouvait chercher un tel objet ? Ah ! La réponse était simple. Sur toutes les lèvres. Ghanor. Bien sûr. Habillé d'un jean délavé, et d'une grande veste ouverte, dévoilant son torse. Le seul taré à chercher, presque au hasard, un objet d'une telle rareté. Presque ? Notre jeune ami n'était pas qu'une grande gueule. Pour l'aider, le contrebandier utilisait généralement d'autres objets magiques. Pour le coup, il usait d'un bâton de sourcier qui pointait automatiquement vers l'artefact le plus puissant d'une zone donnée. Plutôt pratique, l'objet n'en restait pas moins assez énervant à utiliser. Simple : pas d'informations de distance. Donc, le tout pouvait être à l'autre bout de la zone d'effet - plusieurs dizaines de kilomètres - et il n'en saurait rien, courant comme un dératé des heures durant. Bordel. Et pourtant, il avait mis le prix pour cette merde ! Combien de yens déjà ? Trop. Le marché d'artefact de la Terre abusait vraiment. Ils devaient prendre exemple sur l'équivalent de Terra, là-bas au moins les affaires tournaient plus facilement et tu n'avais pas à vendre un rein pour acheter une plume qui fonctionne sans encre.

Mais bon, qu'importe. Au moins, l'objet avait repéré quelque chose dans les bois. Un putain de coup de chance, d'ailleurs. L'homme s'était, à la base, échappé d'une embrouille à la con sur Terre en utilisant un des portails reliant les deux mondes pour être tranquille. Bon, jusque-là, rien d'anormal. La capacité de fuite de Ghanor l'impressionnait toujours autant. Mais le plus intéressant fut lorsqu'il tomba dans ces bois, avant qu'une belle petite chose ne se mette à pointer sous ses habits, formant une magnifique bosse insolente. Oh, non, il n'était pas "heureux" de voir des arbres, loin de là. Levez donc ces pensées impies. Non non non. C'était simplement l'artefact qui s'était mis à pointer une direction, menaçant de percer le magnifique bas du Terranide. Ah ! Enfin un peu de chance ! Peut-être de quoi remplir de nouveau sa bourse de pièces sonnantes et trébuchantes. Il en avait bien besoin, le frigo était désespérément vide en ce moment.

Après, la chose à prévoir était les actions à entreprendre pour récupérer le fameux artefact. Le bâton le mènerait-il dans une ancienne ruine, où des épreuves terribles pourraient lui enlever la vie ? Ou bien, auprès d'un village forestier au secret sombre et cachant l'objet au fin fond d'une cathédrale oubliée ? Rien de tout cela ! Heureusement pour lui, d'ailleurs. Après tout, Ghanor ne se sentait pas vraiment de se taper dix milles choses à faire pour récupérer son butin. Plutôt crever de faim. Au bout de longues dizaines de minutes, il tomba sur un petit camp de fortune. Un amas de charbon de bois était visible et à peine plus loin une tente sommaire, qui abritait quelqu'un. En tout cas, le bâton pointait en direction de la petite maison de fortune. L'objet était donc bien à l'intérieur. Bon, même si c'était plutôt logique, le contrebandier ne pût s'empêcher de grogner face à cette découverte. Merde. Que devait-il faire ? Rebrousser chemin ? HAHA ! Non. L'argent. Le délicieux argent. Bon. Tuer la personne à l'intérieur ? Ouais, possible. Elle devait pioncer donc, pourquoi pas. Mais ce n'était pas vraiment son truc. Alors autant tenter la discrétion pure, récupérer l'objet et partir.

Doucement, le protagoniste entra dans la tente. La première chose qu'il remarqua fut une personne, une jeune femme, allongée. Son regard se plissa légèrement, pour l'observer doucement. Elle était plutôt jolie. Mais c'est une tout autre chose qui frappa en plein visage le jeune protagoniste : la belle possédait deux oreilles animales. Une terranide ! Oh, putain. Bon, contrairement au loup, cette ravissante jeune femme se rapprochait physiquement bien plus de l'humain que de la bête, mais quand même ! Cela faisait quelque temps qu'il n'était pas tombé en tête-à-tête avec un autre membre de sa race. Sans réellement savoir pourquoi, un léger malaise s'installait en lui lors de ces moments. Ils étaient si proches. Et pourtant, si différent. L'homme ne savait tout simplement pas comment être. Il ne connaissait rien d'eux, de leurs cultures, de leurs manières de vivre. De leurs peines, leurs combats, leurs espoirs. Si proche, et à la fois... Si éloigné.

Soupirant, il leva finalement les yeux au ciel. Son esprit revint rapidement à son but initial : l'artefact. Désolé pour toi, chérie, mais tu te réveilleras avec un objet de valeur en moins. Observant le bâton, il suivit la direction pointée pour tomber sur une magnifique épée de cristal. Oh. Brillant. Pas de toute ! À pas de loup (huehue), Ghanor s'approcha du fameux objet pour lui subtiliser avec une discrétion relativement bonne vu son petit niveau. Il saisit la lame l'observant sous toutes ses coutures, des étoiles dans les yeux. Bordel. C'était beau ! Mais quelle était l'histoire de l'arme ? Ses capacités ? Son créateur ?! Tellement de questions que la belle aurait pu certainement répondre, mais tant pis ! Il allait la vendre et remplir ses bourses, c'était le principal. Observant une dernière fois sa victime, il se dirigea lentement vers la sortie de la tente, avant de soudainement se prendre les pieds dans des affaires qu'il n'avait pas remarqué à la base... provoquant un beau boucan.

Et merde !
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3933



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #1 le: Juin 04, 2017, 09:52:46 »

Quoi de mieux qu’une bonne nuit de sommeil ? Et quoi de mieux que de trouver par pure hasard une tente en pleine forêt ? La Louve avait l’habitude de dormir près d’un feu de camp à même le sol mais sur le coup la présence de cette tente était une pure invitation ! Et pourquoi aurait-elle refusait d’y dormir l’espace d’une nuit ?  Il n’y avait aucune âme qui vive et elle semblait être abandonnée, laissée ici à celui qui voudrait l’utiliser. Un petit feu rapide fut montée et un pauvre lièvre chassé, dépecé, vidé fut cuit grâce à ce dernier. Un repas qui fut englouti en quelques minutes avant que la Lycane ne décide de poser ici et là ses affaires, retirant même un peu de sa tenue pour être plus à l’aise.  Eteignant le feu n’y laissant que les cendres chaudes, elle se laissa tomber dans la tente et laissa le sommeil la gagner.

Ha ! Les premières heures furent parfaites ! La nuit était relativement fraîche et donc propice à un sommeil réparateur. De temps à autre un moustique venait bourdonner près de l’oreille de l’Okami mais n’avait que pour réponse un juron et une main s’abattant sur lui et…giflant au passage la joue de la malheureuse. Mais au moins, l’insecte était passé de vie à trépas et ne risquait plus  de déranger la Lycane dans son sommeil réparateur.  Un sommeil de plomb la gagna rapidement. Et si elle se faisait capturer ? Bha ! L’Obsidienne ne lui faisait à présent plus d’effet et elle aurait tôt fait de tuer les imprudents qui auraient eu l’audace de lui mettre des fers. Quant à ses affaires ? L’enchantement qu’elle avait demandé aux sorcières était fort efficace, lui permettant de les invoquer et s’assurant que même si ces derniers étaient détruits, ils se régénéraient. Oui c’était un peu excessif mais à force de voir ses affaires se faire voler ou autre, la Louve avait décidé de remédier une bonne fois pour toute à ce souci. Le seul bémol c’était que la magie devait couler en elle. Chance, à présent rien ne pouvait la stopper.

La Louve se retourna dans son sommeil au même moment où l’inconnu entra dans la tente de fortune. Une odeur inconnue lui picota les naseaux mais elle ne s’en réveilla pas pour autant, semblant vouloir rester dans le royaume des songes. Et cela aurait pu être le cas si le destin n’en avait pas décidé autrement. Un vacarme soudain sortie la Terranide de sa torpeur qui ouvrit directement ses yeux, relevant son buste pour voir une ombre filait en dehors de la tente et courir à travers les bois. Un rapide coup d’œil autour d’elle lui permis de voir que l’épée de cristal que Losgar lui avait donné après leur bataille contre le champion d’une sorcière infâme qu’ils devaient tuer avait disparu. Ou plutôt venait d’être voler.

« Oh toi… »

En moins de temps qu’il fallut pour le dire, la Lycane sortie de la tente, laissant là ses quelques affaires et se mis à la poursuite du mystérieux voleur. Changeant de forme pour opter une course quadrupède et plus rapide, l’Okami pistait le mâle à l’odeur et lorsqu’elle le trouva, elle fit un détour pour le surprendre, et apparaître devant lui, comptant bien le surprendre sur le coup. Ses yeux azurés se plantèrent dans ceux vairons de son interlocuteur et  un grognement s’extirpa de sa gorge avant que finalement la Louve  ne se défait de son apparence animale, pointant l’index vers Ghanor et vers l’arme qu’il portait.

« Elle ne t’appartient pas et même si tu arrives à me distancer, je la récupérerais….Donc rend la moi. »

Terminant sa phrase, elle tendit une main en avant attendant de récupérer son bien avant de soupirer.


« Bon sang pour une fois que je dormais bien….Bon au moins t’es pas un chasseur d’esclave mais..n’empêche je dormais bien moi. Bref, mon épée s’il te plait ?  Ou je dois me battre pour la récupérer ? Je ne croise pas souvent des Terranides libres cela me gênerait vraiment de devoir t'affronter ...»



Mais elle le ferait si elle y était obligée. Terranide ou non un voleur restait un voleur.
Journalisée

Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 140


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« Répondre #2 le: Juin 09, 2017, 03:02:13 »

Bon. Ghanor devait utiliser une arme particulièrement fourbe et dangereusement efficace pour se sortir de ce mauvais pas. Une technique qui nécessitait l'usage des jambes musclées du Terranide. Une capacité secrète, pas réellement appréciée, mais qui permettait de se sortir des situations les plus délicates.

La fuite.

S'élançant rapidement en dehors de la tente, le contrebandier profita du réveil de sa victime pour s'enfoncer dans les bois. Merde, merde, merde, merde ! Une putain d'erreur de débutant. Si tu voles, observes le sol, espèce de débile. Une règle élémentaire, basique, enseignée au berceau, qui venait d'être bafouée par le loup, pour son plus grand malheur. Voilà qu'il avait une terranide aux trousses. Et puis pas n'importe qui ! Une membre de cette race se baladant toute seule, sans être visiblement liée à un clan, tout en possédant une arme magique... C'était pas visible tous les jours. M'enfin, tant pis. De toute manière, avec ses petites jambettes de femelle, elle n'arriverait jamais à le rattraper ! Lui, le mâle dominant, aux jambes musclés, courant à une vitesse tout-à-fait honorable, s'éloignant à tout allure du lieu du vol. L'épée toujours en main, le loup ne pût s'empêcher de doucement sourire devant la facilité de cette mission. Quelques minutes et hop, un objet en poche qui finira sur le marché et qui lui permettra de payer son loyer. Le malheur des uns fait le bonheur des autres !

Combien allait-il avoir pour la vente d'une telle arme ? Mh. Dépendait du marché. Il pourrait tenter le marché Terrien, qui, bien plus récent que son homologue, offrait des tarifs relativement élevés. L'homme pourrait obtenir une petite fortune en vendant tout ça à de vieux milliardaires. Néanmoins, le problème était qu'à cause des prix, les acheteurs ne courraient pas les rues. Alors, peut-être plutôt tenter le marché de Terra, bien plus rempli de vaches à lait, mais aux prix malheureusement plus bas. Réfléchissant, continuant sa course, Ghanor commença même à ralentir. La petite devait être bien loin derrière lui et il lui suffirait de changer de directement pour qu'elle perde totalement sa trace. Ah, quelle idio-

Attends. C'est quoi, ça ? Un gros truc, qui apparaît de nul part, un loup particulièrement imposant qui lui bloqua soudainement la route.

« Et merde. » Grogna-t-il, plissant les yeux en observant la bête.

Roh, mais non ! Il venait de réussir un casse avec brio et voilà qu'une créature sauvage lui tombe dessus, comme par hasard ? Tentant d'analyser la situation le plus calmement possible, le Terranide se mit à observer les alentours, cherchant un moyen de fuite adéquat. Bon. Là, on ne parlait pas d'une femme aux jambes fines, mais à un espèce de Worg - culture terrienne - qui pourra surement le rattraper. Tenter l'affrontement ? C'était surement le meilleur moyen. Sa réflexion fut alors brouillée par un changement de forme venant de l'intrus, qui, petit à petit, révéla sa réelle nature : la victime ! Putain ! Elle était capable de se transformer pour prendre une telle forme ? Donc, il ne l'avait pas distancé et elle avait réussi à poursuivre sa trace ? Surement à cause de son odeur. Oh, merde. Un nouveau grognement s'échappe de la gueule du contrebandier, qui recule d'un pas.

« Et meeeeeeeerde. » Souffla-t-il pour lui-même, de nouveau.

La belle commença alors à parler, lui demandant de manière d'ailleurs plutôt agréable de lui rendre son bien, avant d'expliquer qu'elle préférait éviter le combat, notamment de par son statut de Terannide Libre. Oh, oui. Le terme utilisé pour les membres de son espèce vivant normalement et n'étant pas sous le joug d'un esclavagiste. Mh. L'était-il, vraiment ? Non. Il ne se considérait pas comme un membre à part entière de cette race. Ce n'était pas un Terranide Libre, mais un Terranide Terrien. Il ne connaissait ni la langue ni la culture de son propre peuple. Ghanor n'ayant connu que la rue, les vols, la brutalité d'une vie dans un monde corrompu par la technologie et l'humanité. Fermant doucement les yeux, il poussa alors un long soupire. Quoi faire ? Abdiquer et rendre son bien à la jeune femme, ou bien se battre pour sa récompense ?

Eh, quelle question.

D'un mouvement, il enfila la sangle de l'arme magique autour de lui, glissant l'objet dans son dos.

« Désolé si cet objet signifie beaucoup pour toi, mais y a des gens qui doivent s'nourrir. Et ça, ça s'vendra bien. »

La voix du Terranide était plus calme, lente, forte. Ses oreilles, normalement lâches, se relevèrent soudainement, signe de sa combativité. Fermant les poings, il vint les frapper l'un sur l'autre, de légers cercles d'énergie bleutée commençant alors à apparaître autour de ses poignets. Activant de lui-même ses propres artefacts, la puissance physique de ses bras venait d'augmenter. Doucement, néanmoins, étant donné que l'objet fétiche du loup n'augmentait drastiquement sa puissance qu'après plusieurs coups. Mais cela suffirait pour un début, il l'espérait, au moins.

« Je te laisse une dernière chance. Si tu ne me laisses pas partir... Tu vas passer un mauvais moment. »

Relevant lentement ses poings, Ghanor se mit en position de garde. Boxeur au talent insoupçonné mais néanmoins fainéant, le Terranide usait ainsi du sport qu'il pratiquait lorsqu'il devait se battre. Une posture basique, mais qui offrait quelques petites possibilités à son utilisateur. Ouvrant les yeux, son regard vairon se posa alors fixement sur sa victime et potentiel adversaire. Son regard était déterminé, brillant d'une lueur combative. Il était prêt à user de ses poings pour ramener ce petit bijou chez lui et le vendre au plus offrant. Néanmoins, il restait sur ses gardes. La jeune femme pouvait se transformer, et elle connaissait peut-être d'autres types de magies. Malheureusement, il allait devoir de son côté faire avec les moyens du bord, n'ayant rien d'autre que son collier et ses brassards comme simples artefacts.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3933



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #3 le: Juin 13, 2017, 03:07:32 »

Le regarde de l’Okami se posa tour à tour sur l’arme présent dans le dos du voleur puis sur ses poings et ces étranges lueur bleutés les entourant. Ne sachant pas précisément ce que cela représentait, elle préférait sans méfier. Pourtant, ce fut un long soupir las qui s’échappa de ses lèvres et elle reprit la parole avec une pointe d’irritation dans la voix.

« Écoutes, je pourrais aisément décider de te brûler là sur la place, mais d’un côté je n’ai pas envie que tu cours partout et que tu mettes le feu à cette forêt et d’un autre..je n’ai pas envie de te faire du mal. J’ai aucune idée de la vie que tu mènes , mais moi là j’avais enfin une nuit paisible, tranquille jusqu’à ce que tu viennes me voler mes affaires. Alors non je ne vais pas te laisser partir avec. Quoi que..si…si je pourrais… »
   
A ses mots, elle se mit simplement à marcher  les mains croisées derrière son dos en signe de non combattivité, une idée venant de germer dans son esprit. Peut-être qu’il l’accepterait, peut-être pas, si c’était la deuxième solution qu’il choisirait alors elle tenterait de le combattre en prenant garde ne pas rentrer en contact avec ces étranges rond bleutés autours de ses poignets. Qui sait ce que ces choses seraient capables de faire.

« Vois-tu..Comme je te l’ai dit, même si tu arriverais à me distancer, je récupérerais mon épée tout simplement parce que j’ai fait enchanter mon équipement. Je peux donc le réinvoquer près de moi et si ce dernier se fait détruire….il a aussi la capacité de se régénérer. »

Afin de ponctuer ses mots, l’Okami énonça un mot, un simple mot –retour – et l’arme de cristal auparavant dans le dos du loup se retrouva de  nouveau dans la main de sa propriétaire légitime. Elle la regarda un cours instant pensive avant de reprendre

« Tu vas me dire combien de temps tu penses qu’il te faudra pour la vendre, après quoi je laisserais encore passer une petite journée avant de la réinvoquer. Ainsi tu auras pu te faire de l’argent sur le dos d’un idiot.  Qu’en dis-tu ? Oh et pour quelqu’un qui a besoin de se nourrir tu m’a l’air pas mal en forme …Et baisses ces poings, je n’ai pas envie de me battre. »


Attrapant par la suite une bourse de satin pendant à sa ceinture, elle la fit sauter quelques instants dans sa main, juste assez pour que Ghanor puisse entendre les nombreuses pièces d’or s’entrechoquaient  les unes contre les autres, puis d’un geste rapide, elle la lui envoya en plein sur le museau.

« Tiens tu as une petite somme là-dedans. Et ne poses pas de questions, je n’ai juste pas envie de…m’embêter oui c’est ça m’embêter. Et puis  - elle haussa les épaules – peut-être ai-je  envie de te donner un petit coup de patte malgré l’affront que tu m’as fait ?  Enfin ! »

Elle tendit la manche de l’épée vers son interlocuteur, son appendice caudal fouettant doucement l’air derrière elle :

« L’idée te plait ? je pourrais la réitérer plusieurs fois au besoin mais je pense qu’il ne faudra pas trop..utiliser ce subterfuge… »


Au loup d’en décider !
Journalisée

Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 140


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« Répondre #4 le: Juillet 24, 2017, 06:01:51 »

Le mâle était particulièrement prêt à combattre pour son bout de steak. C'était peut-être malheureux pour la jeune Shad, mais qu'importe. C'était ça, la loi du plus fort, la loi des routes, d'un monde en perpétuelle perdition. Habitué de ses règles, à affronter d'autres personnes pour sa survie à travers les ruelles sales d'une ville quelconque, Ghanor levait son poing avec un certain plaisir. Comme si à force, sentir son sang bouillonner à travers ses veines devenait l'une de ses raisons de vivre, à côté de sa recherche perpétuelle d'artefacts. Avait-il une chance face à cette femme ? Il ne préférait pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Outre sa transformation en cette grosse forme de louve, la belle pouvait cacher d'autres armes. De la magie, des équipements égalant la lame présente dans son dos... Bref, n'importe quoi qui pourrait lui faire perdre l'éventuel avantage qu'il pourrait avoir. Lui, de son côté, n'avait que ses bracelets augmentant drastiquement sa force physique. Deux anneaux lui permettraient d'abattre de quelques coups de poing la forme bestiale de son adversaire, quitte à s'en briser les os à cause du contre-coup. Mais encore fallait-il qu'il arrive à la toucher. Bref, beaucoup de choses pour au final une issue incertaine.

Attendant une offensive quelconque, l'inconnue se lança plutôt dans un long monologue, seule sa voix perturbant le doux silence d'une forêt silencieuse. Elle expliqua qu'elle pouvait le brûler si elle le désirait, révélant ainsi des pouvoirs de pyrokinésie au loup, avant de révéler une autre particularité de son équipement : le retour à son propriétaire. Elle démontra alors de ce fait en rappelant à elle l'épée présente dans le dos du contrebandier. Attends. Mais.

C'était de la triche, ça, merde.

Abaissant ses bras, Ghanor écarquilla les yeux. Non mais, c'est genre... pas du jeu. Et il est où, l'affrontement permanent pour gagner sa vie, pour tenter de récupérer des objets magiques à d'autres personnes, si ces derniers sont capable de les rappeler d'un claquement de doigt ? C'était juste... wow. Poussant un long soupir d'exaspération et de déception, le mâle leva les yeux au ciel devant une telle révélation. Genre... ça niquait totalement la scène. Il était là, l'égal d'un héros d'une série quelconque, et elle venait d'abattre la pression en quelques mots, ruinant totalement l'effet dramatique.

« J'espère qu'ils vont pas se mettre à utiliser ça à grande échelle, sinon j'vais fermer boutique. » Lança-t-il, ironique.

Lentement, devant la perte de combativité, les anneaux entourant ses bras s'évaporèrent dans l'air. Au moins, il n'aurait pas à se taper des soins suite à cet affrontement, mais tout de même. Au fond, ça l'ennuyait terriblement. Lorsqu'elle lui indiqua finalement la technique de "j'te passe l'arme, tu la vends et je la récupère", le Terranide poussa un long grognement de désapprobation. Elle était folle ? Elle pensait un peu à sa réputation, à ses clients ?

« C'est très gentil comme proposition, mais si je fais ça, je vais perdre tout mes clients et j'aurai une horde de gens au cul. J'ai une réputation à tenir. »

Après tout, même si le loup était un contrebandier et que donc ses activités n'étaient pas très légales, il jouissait tout de même d'une très belle réputation dans le milieu. Il avait un grand nombre de contacts différents, des clients réguliers, bref. S'il osait tromper quelques personnes, le tout serait connu bien rapidement. Les gens arrêteraient de passer commande, de le payer, et pire : une belle armée de mercenaires payés par des mages revanchards chercheraient à le faire passer de l'autre côté. Une situation bien trop compliquée. Il était plus simple de simplement se suicider, au moins comme ça, on avait le choix de la manière de mourir. Toujours un peu énervé de cette baisse de tension, le loup attrapa néanmoins d'un mouvement la bourse... Avant de la relancer sur Shad.

« Je n'accepte pas la charité non plus, par contre. » Se calmant légèrement, le loup ferma quelques secondes les yeux pour pousser un long soupir, avant de reprendre. « Mais merci quand même. » Souffla-t-il, la voix légèrement plus calme.

S'étirant un peu, il observa son bâton de sourcier vibrer en direction de l'arme. Objet à la con, tu ne peux pas ignorer de toi même ce genre d'objets ? Rangeant le détecteur dans sa poche, il poussa un nouveau grognement, mêlant frustration et énervement. Bon, quitte à être là, autant discuter un peu. Même s'il n'était pas réellement à l'aise, comme à son habitude, face à quelqu'un partageant la même race que lui. Néanmoins, dans le cas de Shad, c'était différent. Malgré l'espèce commune, ils étaient très différents physiquement. La belle jeune femme ne montrait que quelques attributs d'animaux, là où le contrebandier ressemblait à l'image classique du grand méchant loup des différents contes pour enfants. Faisant face à l'inconnue, son regard bicolore pétillait légèrement de curiosité, démontrant de son calme retrouvé.

« Bon, sinon. J'm'appelle Ghanor. C'quoi ton nom, madame-je-rappelle-mes-objets ? »
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3933



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #5 le: Juillet 25, 2017, 02:24:11 »

La Louve soupira de soulagement, la pression venait de retomber. Par chance, il avait accepté de cesser son comportement combattif. Certes, il avait refusé ses propositions, que ce soit la bourse d’or qu’elle rattrapa et remis à sa ceinture ou son manège avec son arme mais qu’allait-elle faire ? L’obliger à accepter ? Nullement ! Il ne voulait pas, alors ils ne le feront pas tout simplement.  S’étirant un peu, elle ne put cependant résister à l’envie de lui lancer une dernière remarque, qui dans le fond avait une petite part de vérité.

« Ne pars perdre ses clients et avoir une réputation à tenir je veux  bien….Mais voler les gens dans leur sommeil c’est tolérable d’après toi ? Enfin, n’en parlons plus ! Oh et oui j’oubliais,  je m’appelle Shad,  monsieur je-vole-le-bien-des autres-pour-me-faire-de-la-thune.»

Un sourire narquois apparu sur le visage de la Lycane, c’était un peu une sorte de donnant-donnant verbal. Puis soudainement intriguée par un élément qu’elle n’avait pas relevé immédiatement, la Louve pencha sa tête sur le côté à la manière d’un animal curieux, sa queue battant l’air dans son dos et son regard d’un bleu azur profond observant avec une attention et une surprise toute particulière le loup.  Elle fit un pas, puis un autre et se rapprocha rapidement de lui, touchant du bout des doigts le tissu, effleurant par la même occasion son pelage. Ces habits…cette tenue n’avait rien d’ici. Elle avait vécu une partie de sa vie sur Terre et pouvait reconnaître facilement leurs styles vestimentaires.

« Comment…Comment fais –tu ? Je veux dire, moi quand j’étais sur Terre je devais juste cacher mes oreilles et ma queue mais toi…Toi t’es un putain de loup sur patte…Et à bien y réfléchir le premier que je vois aussi…Enfin merde, tu fais comment pour vivre sur Terre pour ne pas te faire remarquer ? T’as un sors d’illusion ?  Un artéfact qui te donne l’impression d’être quelqu’un d’autre ? Et tiens tant qu’à faire c’était quoi ces anneaux bleus autours de tes poignets ? »

Oh oui elle était curieuse ! Et même particulièrement proche du mâle. Remarquant cela elle fit un pas en arrière, croisant ses mains derrière son dos, son appendice caudal commençant à s’agiter nerveusement. Ha pour sûr elle en avait des questions à lui poser là ! Et puis comment ne pas être surpris en voyant un terranide des contrées froides semblant vivre sans souci au sein de la communauté terrienne ?  Et elle l’observait avec cette curiosité et ce plaisir de voir l’un des siens qui n’étaient pas réduits à l’état de simple esclave.

Il n’avait pas de marques, enfin mise à part les balafres sur le museau il ne semblait pas trop avoir souffert mais la Louve savait par expérience que des fois les plus grandes plaies n’étaient pas apparentes.  Elle hésita un bref instant avant d’avancer sa main et de la poser contre son poitrail, ressentant la douceur et la chaleur de sa fourrure. Elle aurait pu la retirer mais la fit lentement glisser, appréciant le contact des muscles roulant sous la peau.

« Hey, tu aurais de quoi survivre par ici… Tu pourrais même être prisé par ces enfoirés…hHem excuse-moi. »

Et elle retira tout simplement sa main, le rouge aux joues mais une certaine lueur d’émerveillement dans le regard.  Difficile de penser qu’il y’a quelques instant elle aurait pu le réduire en cendre !


Journalisée

Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 140


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« Répondre #6 le: Août 06, 2017, 06:08:00 »

Le mâle était, en effet, plutôt ennuyé par cette histoire. Même s'il venait de doucement récupérer son calme, un certain ennui se lisait dans ses yeux. Outre la perte potentielle d'argent, c'était aussi l'idée d'un potentiel affrontement qui venait de s'envoler. Et dieu, qu'il aimait croiser le fer de temps en temps ! Mais qu'importe. Il tentait au mieux de faire passer ces deux déceptions en se disant qu'au pire, il n'était pas venu pour ça à l'origine. Après tout, c'était bien pour fuir qu'il avait rejoint Terra, et non pas pour simplement récupérer de quoi remplir sa bourse de quelques pièces d'or sonnantes et trébuchantes. Donc, ce n'était pas forcément une grande perte que de repartir les mains dans les poches sans artefact. Mais que voulez-vous, le grand méchant loup était du genre à aimer allier l'utile à l'agréable, et réussir à s'échapper tout en rapportant quelque chose était plutôt de bon ton. D'ailleurs, la jeune femme vint répondre à ses paroles en lui demandant si voler les gens était profitable, lui qui cherchait à garder une réputation.

« Bah, techniquement, si je vole, on ne me voit pas. Et tu ne peux pas ternir la réputation de quelqu'un que tu ne connais pas, donc je m'en fous ! »

Et sa propre phrase avait elle aussi son propre fond de vérité. Lorsqu'il volait un objet à quelqu'un d'autre, il faisait normalement attention à ne pas être remarqué. Il se moquait de comment il récupérait l'objet, tant qu'il le revendait bien. Malheureusement, user de la technique de la jeune femme l’emmènerait par contre à avoir de sérieux problèmes, d'où son refus. En fait, ce n'était pas le moyen de récupérer la marchandise qui importait généralement, vu que ce n'était pas eux qui payaient le mâle. Non, c'étaient les clients, ceux qui déboursaient des sommes astronomiques pour ses fantaisies, qu'il tentait de chouchouter un maximum. Plus ils apprécieraient son travail, mieux il serait payé, et plus de personnes viendront le solliciter. C'était un cercle vertueux plutôt agréable.

« Enchanté, Madame-je-deviens-un-gros-truc-effrayant. » Lança-t-il, accompagné d'un léger rire.

Sans qu'il ne puisse prendre le temps de parler de nouveau, la belle lycane s'approcha alors de lui. Rien qu'à son air, il était plutôt aisé de comprendre que la jeune femme était curieuse à son propos. Il pencha à son tour la tête sur le côté, sans réellement comprendre pourquoi elle était dans cet état. Après tout, Ghanor n'était rien de plus qu'un Terranide. Il n'avait rien de spécial. Néanmoins, lorsqu'elle posa ses doigts sur le tissu, lorsqu'elle effleura son pelage, il ne pût s'empêcher de doucement frémir. Le contact était agréable, surtout venant d'une jeune femme au physique qui frappait l’œil. Hey, pas besoin de le regarder comme ça ! Le mâle était connu pour ses multiples conquêtes et pour le plaisir qu'il prenait à passer de douces heures auprès de ses amantes, à prier dans le stupre et la luxure. C'était ainsi plutôt logique qu'il apprécie les formes agréables d'une telle femelle.

Finalement, elle lui avoua le sujet de son intérêt soudain. La belle ne comprenait en effet pas comment le contrebandier arrivait à vivre sur Terre. Oh, elle était futée la petite ! Même après avoir vécu là-bas, ce n'était pas pour autant aisé de directement comprendre à la tenue vestimentaire d'où venait l'interlocuteur. Surtout, quand on prenait en compte l'apparence plutôt singulière de Lonefury. Elle expliqua qu'elle devait de son côté cacher ses attributs, là où lui semblait pouvoir se balader librement. Pas mal de questions venaient ensuite, la jeune femme voulant à tout prix savoir le secret de son camouflage, mais aussi les effets des cercles bleus qui encerclaient ses poignets lorsqu'un combat était encore au menu du soir. Plissant son regard vairon, Ghanor ne put s'empêcher de rire. Elle était vraiment intéressante. Même si la belle remit un peu de distance entre les deux ! Soupirant doucement, il tapota le collier qui entourait son cou.

« C'est ça. Grossièrement, ça rend mon apparence normale. On me voit toujours comme un loup... plutôt séduisant » Dit-il avec un petit clin d’œil. « Mais les humains ne sont du coup pas choqués par cette apparence. Ça me permet du coup de vivre auprès d'eux. Tant qu'ils ne savent pas ce qu'est un Terranide, je suis plutôt tranquille. Ensuite, concernant les bracelets... Disons que c'est une petite surprise. Et j'aime garder les surprises secrètes. »

Plutôt amusé par les questions de la jeune femme, il laissa néanmoins la belle revenir auprès de lui pour de nouveau caresser le mâle, glissant ses doigts contre son torse. Frémissant un peu plus, les prunelles du contrebandier commençaient à pétiller doucement. Shad semblait plutôt apprécier le physique du Loup. Après tout, Ghanor n'était rien de moins qu'un grand terranide touchant presque les deux mètres, à la musculature présente et agréable. Mais elle... elle attirait tout autant son regard. Il se laissa alors simplement faire, ses yeux plissés, un sourire se figeant sur ses babines. Quelque chose lui disait que cette soirée allait finir de manière plutôt agréable. Se léchant délicatement les lèvres, il rigole de nouveau à ses quelques mots.

« Ne t'inquiètes pas pour ça. Et j'aime bien la terre, donc je ne resterai pas longtemps sur Terra. Et, prisé, tu penses ? Oh, à quel point ? Regarde mieux. »

Sans attendre, il attrapa alors avec douceur la main de la lycane, pour venir la déposer contre son torse. Son sourire ne le quittant pas, il fit de lui-même glisser les doigts fins de la jeune femme contre ses muscles, contre sa fourrure. De l'autre main, il vint glisser ses propres doigts contre ses hanches, l'attrapant doucement pour la ramener vers lui, avec lenteur, sensualité. Il frémissait doucement, de légers soupirs d'aise s'échappant à mesure que la belle tâtait doucement son corps.

« Mais je pense, qu'à mon avis, ils préféreraient t'attraper toi. Une si belle Terranide, qui n'en voudrait pas ? » Souffla-t-il d'une voix suave.

Comme pour appuyer ses propos, Ghanor remonta alors lentement sa main de ses hanches, pour caresser, profiter de sa peau. Arrivant vers son visage, il se met à caresser sa joue, avec une douceur étrange pour un loup. Oh, il était du genre violent dans l'acte, mais il ne désirait nullement l'effrayer. Dire qu'ils étaient à deux doigts de se battre au départ, voilà qu'il flirtait littéralement avec elle !
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3933



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #7 le: Août 11, 2017, 04:53:38 »

« Humm voyons voir… »

Guidée par la main de  Ghanor, la Louve effleurait son pelage, dessinait les contours de ses muscles saillants du bout de sa dextre, nullement gênée par leurs deux corps qui s’étaient considérablement rapprochés. Elle ne l’avait pas repoussé quand elle avait senti sa main se posait contre sa hanche et l’attirait contre lui, tout comme elle n’avait pas effectué une force de recul pour lui rendre la tâche plus ardue. Non, elle l’avait laissé l’amené jusqu’à lui et bien vite sa main se fit plus indépendante, échappant à l’emprise de celle du loup pour continuer son exploration solitaire.

« Des muscles marqués, un poil beau et luisant..- elle lui attrapa doucement la gueule et la souleva doucement, lui faisant dévoiler ses crocs – une bonne dentition, un corps en parfaite santé….Ai-je besoin de rajouter quoi que ce soit ? »

Relâchant sa gueule, elle fit descendre sa main en-dessous de cette dernière et le flatta tendrement, le gratouillant un peu  avant de passer contre son collier.

« En effet c’est bien pratique…Bien plus pratique que ceux qu’on te met autour du cou quand tu es esclave… »


Un moyen comme un autre de répondre à la dernière phrase du Loup. Le ton qu’avait employé la Terranide était cependant plus sec, plus froid, comme si elle ne souhaitait pas parler de cela maintenant. A quoi bon venir discuter d’un sujet sensible  pendant un si agréable moment ?  Par réflexe, la joue de la Louve vint se presser contre la main du mâle et sa queue en branle ne  laissait aucun doute sur le fait qu’elle appréciait le contact.  Et dire que ce premier contact aurait pu être un coup de poing en plein visage ! Que le destin est comique parfois !

Attrapant doucement sa main avec la sienne, elle la fit descendre contre son poitrail comme il l’avait fait précédemment pour son cas avant de rire doucement.

« Pas facile de sentir quelque chose avec tout ce cuir hein ? Attend voir… »

La Terranide recula d’un pas.  Oh, elle aurait pu retirer son armure grâce à cette même magie qui  lui permettait de la récupérer mais, où était le plaisir de la découverte avec cela ? Elle retira donc chaque pièce petit à petit, son corps mis peu à peu à nue devant le regard vairon du mâle. Un corps fin, musclé, couverts de cicatrices, un imposant tatouage ornant son dos…Oh la Lycane était loin d’avoir connu que la prospérité  ces dernières années. En tout cas, elle avait depuis longtemps perdu sa pudeur d’antan.

« Alors ? La vue te plait ?  - dit-elle en se tournant sur elle-même – ou peut-être préférerais-tu celle-ci ? »

Et elle prit son apparence de lycanthrope. Une louve au pelage d’ébène marqué de plusieurs symboles rougeoyant  portant deux cornes cramoisies et au regard ambré. Une apparence qui se rapprochait bien plus de celle du loup. Approchant son museau du sien, elle lui assigna un coup de langue rapide et joueur avant de reprendre sa forme d’avant et de reposer la main du Loup contre son corps.

« A ta guise. »

Une simple formulation qui indiquait au Loup qui pouvait choisir la forme que  Shad emprunterait et qui lui donnait également le feu vert pour explorer de sa main son corps maintenant offert.
Journalisée

Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 140


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« Répondre #8 le: Septembre 23, 2017, 02:42:46 »

C'était plutôt rare que ce genre de situations arrive. Alors qu'il était, à l'origine, présent simplement pour voler son artefact, voilà qu'il partageait à ses côtés un moment des plus agréables. Une autre forme d'affrontement semblait lentement s'imposer à ces deux âmes. Bien loin d'un combat brutal qu'il comptait normalement réaliser, histoire de tester sa force une fois de plus, cette future joute dont ils allaient s'adonner était bien meilleure, au fond. Une joute de stupre, un duel de luxure dans lequel ils allaient chacun montrer leurs nombreux arguments. Comment ça ? Partirait-il vite en besogne ? Oh que non. C'était désormais sûr et certains que cette délicieuse Terranide avait des vues sur le beau mâle qui se trouvait en face d'elle. C'était d'ailleurs étrange, quand on savait qu'il l'avait voler sans le moindre remord ! Shad semblait ainsi ne pas être réellement rancunière, ce qui n'était, au fond, pas une si mauvaise chose que ça.

Un rictus toujours présent sur ses lèvres, le Contrebandier laissa la jeune femme faire danser ses doigts sur son pelage, sur son visage, commençant à tranquillement réaliser son expertise. Et dieu, que de compliments ! C'était flatteur. Le mâle bomba même un peu le torse devant tant d'attentions de la part d'une si belle créature. Il haussa néanmoins un sourcil à la suite des paroles, à ce ton plus froid qu'elle employait pour répondre à sa petite description de son fameux collier qui lui permettait d'être vu "normalement" sur terre. A ses mots, il comprenait que l'esclavage était une réalité qu'elle connaissait bien. Peut-être même y était-elle passée,à la manière dont elle semblait connaître les liens utilisés pour bloquer les mouvements de ses pauvres choses. Malheureusement, Ghanor ne pouvait pas répondre grand chose. Il était toujours... extérieur à tout ça. Il n'avait jamais réellement comprit ni cherché à comprendre ces choses. Le mâle fermait simplement les yeux, sans y faire attention, tant qu'ils ne s'attaquaient pas directement à sa propre personne. De la lâcheté, dans un certain sens. Mais sa vie était déjà bien compliquée, et il savait que s'il s'arrêtait de détourner son regard de ces actes de barbaries, son instinct l'obligerait à rejoindre la bataille... Et ce n'est pas  très bon pour les affaires.

Mais toute ces différentes idées partirent bien vite lorsqu'elle commença à dévoiler son corps. Toujours silencieux, Ghanor profita de ce beau petit spectacle. Son regard vairon dévorait littéralement le corps de la jeune femme, ses formes agréables, ses hanches marquées, sa peau aux nombreuses cicatrices. Oh, cela ne le dérangeait clairement pas. Cela montrait que cette belle créature vivait, qu'elle avait ses propres aventures. Une peau parfaite et innocente est agréable, mais tout autant que celle d'une guerrière marquée par la vie.

« Je dois t'avouer que cette vue est particulièrement agréable. »

Mais elle lui montra alors une autre surprise. Une forme différente, qui était à l'image de sa propre forme physique. Celle d'une Terranide des terres froides, une apparence bien plus animale qu'humaine. Le loup écarquilla les yeux, très peu habitué à ce genre de choses. Il ne connaissait qu'à peine sa propre race, et voir ainsi quelqu'un d'aussi proche physiquement... il trouvait ça étrange. Si étrange. Mais néanmoins pas désagréable... Il n'était pas habitué à "monter" des êtres de ce type, et putain que cela l'excitait néanmoins d'augmenter son expérience à ce niveau. Revenant vers lui pour se coller contre son corps musclé, elle reprit finalement sa forme originale, avant de lui demander laquelle il préférait.. pour la suite.

« J'ai envie de voir ton côté... sauvage. »

Oui, autant goûter à cette forme inédite. La laissant reprendre cette forme étrange et singulière, Ghanor retira ses propres affaires, dévoilant son corps. Épais, musclé, aux cicatrices tout aussi présentes. Frémissant face à la fraîcheur d'une nuit qui allait être le témoins d'une parfaite joute de sexe, ses mains repartirent visiter le corps de la jeune femme. Il palpait ses chairs, dégustant son corps avec délectation. Il palpait ses formes, découvrait cette nouveauté avec empressement, venant même saisir sa poitrine pour commencer à lentement la malaxer, avec perversion. Son envie se sentait, au point que sa queue canine se leva pour se frotter contre la fourrure de son amante.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3933



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #9 le: Octobre 10, 2017, 11:47:28 »

« Et bien c’est assez inhabituel mais soit ! »

Et à ces mots, la Terranide repris  son apparence de lycane, arrivant cette fois à faire face au mâle sans la moindre difficulté. Elle  le laissa se dévêtir, ne ratant pas une miette du spectacle, ses yeux ambrés couvrant le corps de Ghanor, le détaillant dans ses moindres détails. Ses mains ne furent également pas repoussées et elle posa à son tour les siennes contre son corps, glissant contre sa musculature marquée, découvrant chaque fibre sous ses griffes sans pour autant lui faire du mal. Le contact de sa virilité ne passa pas inaperçue mais la Louve décida de l’ignorer tout simplement. Joueuse, elle approchait son museau du cou de son partenaire, rapprochant également son corps contre le sien,  son pelage rentrant plus en contact avec son sexe animal. Mais encore une fois, elle ne lui adressa pas la moindre caresse, se contentant simplement de lui fournir un grand coup de langue sur le cou et le museau avant de mordiller doucement sa peau afin de l’aguicher.

« Hmm…Attrapes moi. »

Se reculant d’un coup, la Terranide se retourna, caressant de la pointe de son appendice caudal l’arme de chaire de Ghanor avant de tout simplement se mettre à décamper. Il voulait voir son côté sauvage ? Soit ! Elle allait jouer avec, le tester, et quoi de mieux qu’une petite course d’endurance  pour ouvrir le bal ? Courant à travers bois,  ses larges pattes postérieures la poussaient en avant, zigzaguant entre les arbres, sautant par-dessus les troncs abattus,  traversant une rivière qui coulait par là….La femelle ne ralentissait pas le rythme, prenant un mesquin plaisir à « échauffer » ainsi leurs corps et leurs désirs charnels. Ses oreilles fièrement dressées sur le sommet de son crâne, elle écoutait les bruits alentours, cherchant plus particulièrement à capter  la présence du mâle qui, en tout logique, devrait être rentré dans le jeu et être à sa poursuite en cette nuit fraîche.

Relevant son museau vers le ciel, observant la lune ronde et pleine tandis qu’elle continuait de courir, la Lycane pris une inspiration et se mis à hurler, tout simplement. Son cri résonna sur plusieurs lieux, faisant s’envoler quelques oiseaux de leurs perchoirs et quelques loups sauvages vinrent rajouter leurs voix à cet ode millénaire. Elle ne le prolongea pas plus que de raison, accélérant le pas de sa course, courant encore et encore….Jusqu’à ce qu’une masse noire vint la happer et la mettre au sol. Grognant sous l’impact, la Lycane s’apprêta à frapper l’insolent qui l’avait ainsi mis à terre avant de cesser de grogner remarquant qu’il ne s’agissait ni plus  ni moins que de Ghanor.

Ses actions se firent donc plus douces et sa langue vint de nouveau  lécher son museau avant que sa patte avant vint se saisir de sa nuque afin de l’approcher et de pouvoir joindre ses lèvres aux siennes. Un mimique de ronronnement se faisait entendre et la Lycane laissait sa langue jouait avec sa consœur  avant de plonger son regard ambré dans celui vairon de son partenaire.

« Impressionnant… » souffa t’elle simplement avant de le repousser «  tu mérites bien une récompense »

Elle se mit à l’enjamber, croupe offerte à sa vue. Ses doigts filèrent contre son ventre, caressant son pelage, descendant vers son aine où elle caressa son fourreau de fourrure d’où sortait déjà une bonne partie de l’objet de son désir. Incitant la virilité à faire son apparition, la lycane se mis également à lécher ce qu’elle avait à porter avant de la saisir doucement entre ses crocs, la faisant reposer contre sa langue et glisser contre son palais. Accueillant ainsi dans un premier endroit chaud et humide le vit de Ghanor. Oh bien sûr, sa langue ne restait pas inactive et ne tarda pas à se mettre à bouger contre lui, le caressant sur toute sa longueur tandis que ses mains caressaient à la fois ses bourses et la base du membre qui restait en dehors de ses lèvres.


Journalisée

Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 140


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« Répondre #10 le: Novembre 22, 2017, 07:16:49 »

Tout cela était relativement nouveau pour le mâle. Ghanor n'avait pas l'habitude d'autant profiter du côté sauvage des choses. Bien plus habitué à la vie humaine et à tout ce qui était naturellement lié à ça, voilà qu'il demandait carrément à la jeune Okami de lui montrer son côté le plus bestial. Pourtant, son apparence d'origine était aussi parfaitement agréable à l'oeil... Mais, étrangement, c'était comme si quelque chose animait sa demande. Comme si quelque chose apparaissait en lui, un sentiment différent. Un sentiment qu'il connaissait, certes, mais qu'il ne pensait pas pouvoir être aussi fort. Cette envie de liberté, cette envie de naturel. Ses instincts reprenaient lentement leurs places, et son humanité, bien que toujours présente, allait légèrement en arrière. Il ne se sentait nullement forcé, à "redevenir" ce qu'il était à l'origine. Un animal, une créature sauvage dans un monde où la force permet de régner. C'était en partie à cause de Shad, qui représentait, à ses yeux, cet espèce d'équilibre. Un équilibre assumé, à la différence Ghanor, qui rejetait généralement son côté bestial pour ne pas perdre ce qui lui permet de vivre auprès des hommes.

Glissant ses doigts dans la fourrure de sa future amante, Ghanor ne disait rien. Il profitait simplement du contact, de la chaleur, de l'odeur de la jeune femme. Son regard était mi-clos, dans un espèce d'état second, agréable. Un sourire apparaissait légèrement sur ses lèvres, sa queue caudale bougeant lentement, ses oreilles droites. Il était attentif, particulièrement impatient de passer à la suite d'un programme qui allait surement durer toute la nuit, si ce n'est plus. Après tout, il imaginait bien la belle endurante, surtout sous cette forme bestiale. Grognant, se laissant aguicher, légèrement frustré de ne pas voir la belle s'attaquer à son membre chaud et tendu, un léger rire s'échappa lorsqu'elle lui lança le défis de la poursuivre.

Défis accepté, bien entendu.

Et voilà que Ghanor s'élançait à sa poursuite. Et à chaque pas, c'était comme si un peu plus de son côté sauvage reprenait le dessus. Toujours un peu plus, à chaque seconde, à chaque foulée, à chaque nouveau contact de son pied contre le sol, en une enjambée lourde et forte. C'était une course d'endurance, où il devait réussir à rattraper la jeune femme, comme un prédateur courant pour récupérer sa proie, combler sa faim. C'était un peu la même chose, sauf qu'ici, la faim était tout autre. Ce n'était pas un besoin de nourriture qui animait chacun de ses pas, mais une envie de stupre, une envie de luxure qui pétillait dans ses yeux vairons. Oh oui, il allait l'attraper.

Sans même s'en rendre compte, sans même le remarquer, il hurla même à son tour. Totalement enveloppé dans cette ambiance sauvage, c'était peut-être même la première fois qu'il hurlait à la lune, tout comme Shad. Après tout, ce n'était pas réellement bien vu sur Terre. Mais ici, ils étaient dans les contrées du chaos, dans un endroit où l'homme n'avait pas sa place, où il ne pouvait faire régner sa loi. Ils étaient dans les bois, l'une tentant de s'échapper, et l'autre de l'attraper.

Bizarrement, la jeune femme semblait ralentir. Fatigue ? Ou bien simplement l'envie d'abréger ce petit jeu ? Ghanor n'en savait rien et ne s'en préoccupait que très peu. Tout ce qu'il désirait, c'était elle. Et sans attendre, il lui sauta finalement dessus, la plaquant violemment au sol, avant de l'observer, de décrire chacun de ses traits de son regard, comme pour les garder en mémoire. Sans attendre, il s'élança lui aussi sur ses lèvres pour l'embrasser, pénétrant sa bouche de sa langue, jouer avec la sienne, entamer un doux balais buccal.

« Tu es toi aussi impressionnante... Dans bien des domaines. » Souffla-t-il, une fois le baisé terminé.

A la récompense, Ghanor haussa un sourcil avant de finir au sol, repoussé. S'apprêtant à se relever, il se stoppa net à la vision de cette délicieuse croupe juste devant ses yeux. Elle l'avait enjambée, pour s'attaquer à sa queue. Chaude, brûlante, son membre chaud était si différent de ceux des humains. Une longue hampe, et surtout ce noeud, à la base. Il poussa quelques gémissements en sentant la belle faire, s'occuper de son pieu avec dextérité. Elle aimait ça, et dieu qu'il le sentait.

« Toi aussi tu en mérites une... »

Sans attendre, Ghanor attrapa finalement les fesses dodues de Shad. Les malaxant doucement, avec plaisir et envie, il enfonçait ses doigts dans les globes de chair. Dieu, qu'il aimait cette partie du corps. La plupart des hommes ne juraient que par les seins, lourds, fermes. Le loup, lui, préférait clairement les fesses. Deux joyaux qu'il adorait voir se dandiner à chacun des pas d'une ravissante jeune femme. Et celui de l'Okami était particulièrement agréable à l’œil, ainsi qu'au touché. Maintenant, il désirait connaître le goût d'une partie plus intime... Et il n'allait pas se priver. Souriant, il laissa sortir son énorme langue, avant de venir la plaquer contre l'antre de la jeune femme. Tout d'abord, il commença à lécher ses lèvres intimes, titiller son petit bouton d'amour du bout de la langue. Puis, il écarta ses grosses lèvres, avant d'engouffrer son énorme langue animale pour visiter l'intérieur de la belle, mouvant son organe buccal pour ne rien oublier.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3933



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #11 le: Décembre 05, 2017, 06:00:44 »

La morphologie actuelle de la Terranide lui permettait sans trop d’effort d’accueillir la longueur entière du membre de son partenaire. Et bien que présent, aucun de ses crocs n’effleura l’intrus au sein de sa gueule de canidé. Elle reculait et avançait sa tête sa langue jouant encore et toujours sur la hampe de son compagnon. Un couinement lui échappa lorsqu’elle sentit subitement sa langue longue et épaisse venir découvrir  les recoins de sa partie intime. Motivée à y aller encore plus franchement, elle accéléra ses mouvements, le bout de son museau venait frapper contre les bourses du mâle. Même son nœud se voyait couvrir de diverses caresses aussi bien buccales que tactiles. La Louve n’émettait aucun des recoins et remontait des fois le long de son épée de chair afin de venir récolter les premières gouttes au bout de son gland avant d’enfoncer subitement le tout jusqu’à sa gorge qui se resserrait sporadiquement contre lui. Des gémissements lui échappaient et sa queue venait des fois fouetter le visage de son amant. Cette langue qui jouait en elle  allait la rendre folle et déjà des tremblements d’excitations parcouraient son corps.

Mais l’Okami en voulait plus, beaucoup plus. Et bien qu’elle était au bord de la jouissance, son fluide coulant le long de la gorge du mâle, elle décida d’arrêter subitement les festivités.  Ressortant le membre d’entre ses lèvres, elle lui accorda cependant encore quelques coups de langues appuyées avant de se relever et de prendre appui sur le premier arbre à sa disposition. Ses griffes pénétrèrent aisément dans l’écorce et sa croupe était mise dans une posture qui ne laissait aucun doute quant aux attentions de sa propriétaire. La Louve avait envie que Ghanor la prenne sans attendre, qu’il fasse d’elle sa femelle, qui la revendique comme tel. Il était rare que Shad utilise cette forme pour de telles activités mais on pouvait noter le fait que ses instincts les plus primaires refaisaient surface. Et pour l’heure, cet instinct lui dictait de s’offrir à Ghanor.


La suite ne tarda pas à arriver et bien vite, la Louve sentit la pointe du sexe de son compagnon frapper contre son entrée tandis que ses mains cherchaient un point d’appui. Elle, ses griffes restaient plantées dans l’arbre et dans un soupir  elle le sentait avançait en elle. Sa langue était déjà impressionnante mais sa virilité était tout autre ! A chaque centimètre qu’il conquérait, sa motrice s’ouvrait à lui, l’accueillant et se resserrant contre comme pour éviter qu’il ne s’échappe qu’il ne se retire. La gueule entre-ouverte, elle laissait échapper un peu sa langue sur le côté, cambrant son corps afin de mieux s’offrir à lui tandis qu’il continuait son avancé en elle. Et lorsqu’enfin elle senti son nœud frappait contre son entrée, elle sut que les festivités pourraient commencer.

« Ne..haa..te retiens pas. »

Afin d’être sûr que le message était bien passé, elle se mis à onduler contre son membre, s’avançant et se reculant sur ce dernier, montrant qu’il n’avait aucune raison de s’inquiéter et qu’il pouvait laisser parler sa part bestiale.

Mais ce que la Terranide ne se doutait pas c’était qu’elle n’allait pas garder éternellement cette forme….A sa plus grande surprise et celle de son partenaire !
Journalisée

Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 140


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« Répondre #12 le: Décembre 06, 2017, 04:20:16 »

Sauvage. C'était surement le mot le plus adéquat pour décrire le moment que les deux Terranides partageaient. Sauvage, certes, mais bien au-delà de ce qu'avait l'habitude le mâle. Toujours dominant, toujours brutal et violent, Ghanor était du genre à faire rougir la peau de ses partenaires, à les faire hurler, à presque user d'elles comme si elles n'étaient que de simples jouets d'un soir. Oh, il pensait souvent le contraire, ce n'était pas un simple obsédé, mais au niveau du sexe il était du genre à aller bien au-delà de ce qu'il pensait. De ne pas juste faire l'amour, de baiser, de sauter, jusqu'à se vider entièrement. Et là, c'était un peu la même chose, mais en même temps si différent. Ce n'était plus le contrebandier d'artefacts qui prenait une nouvelle conquête, non. C'était bien plus proche du loup alpha, décidé à féconder une femelle, à se l'approprier. A la marquer jusqu'à lui faire perdre la tête. C'était un état d'esprit totalement différent, inconnu, pour la grande gueule qu'était Ghanor. Son humanité prenait généralement le pas sur le reste de sa personne, et malgré sa race et son côté animal, il tenait bien plus de l'homme que de la bête. Mais là, c'était le contraire. Comme si copuler aux côtés d'une semblable réveillait en lui ses plus bas instincts de Terranide...

Et il dégustait la jeune femme. Enfonçant sa grosse langue entre ses lèvres trempées, le mâle goûtait en profondeur sa petite chatte gourmande. Heureusement que la nature le dota de cette fabuleuse langue ! Grande, épaisse, longue, elle lui permettait ainsi de visiter chaque recoins de l'antre de Shad. Il en profitait au maximum, s'abreuvant de sa cyprine comme s'il buvait un nectar. Et dieu, qu'elle mouillait ! Tant mieux, l'homme avait soif... soif de stupre, soif de luxure. Et elle le comblait comme il l'attendait. Sa longue verge tendue était ainsi particulièrement bien traitée, Ghanor sentant son épais pieu de chair s'enfoncer entres les lèvres gourmandes de la louve. Elle se régalait de sa queue, et bien au delà du désir de faire plaisir, on sentait qu'elle prenait goût à sentir ce mât chaud et brûlant remplir sa petite bouche. Et rien que ce petit détail rendait la fellation encore meilleure, arrachant quelques plaintes de plaisir au contrebandier.

Néanmoins, la jeune femme semblait pressée de passer au plat principal, après avoir goulûment avalé l'entrée. Se relevant, elle se tint à un arbre pour finalement présenter sa croupe. Le mâle observa durant quelques secondes le délicieux petit cul de la jeune femme, à la vulve entre-ouverte, dégoulinante, prête à être remplie. Elle était tout simplement magnifique, une petite femelle n'attendait que l'Alpha, à qui elle s'offrait sans retenue. Se relevant à son tour, il vint agripper les fesses de la louve, venant ensuite attraper ses hanches pour venir frotter son épais membre contre elle. Oh, il ne rentrait pas directement, frottant sa hampe contre sa petite chatte gourmande pour recouvrir son pieu de sa cyprine... Avant d'enfin s'enfoncer. Et oui, la taille était bien différente. Même pour un Terranide, Ghanor était formidablement monté, lui permettant ainsi d'écarter la belle à chaque centimètre qui prenait possession d'elle. Et dieu, que c'était bon ! Elle était étroite, et il sentait l'intérieur de ses chairs comprimer sa verge comme un délicieux étau qui le rendait petit à petit fou. N'y allant pas rapidement au départ pour ne pas la brusquer, il remarqua alors que la belle s'empalait d'elle même contre sa lame, en gémissant, en lui disant de ne pas se retenir... Quelle perverse ! Soit.

Souriant, se léchant les lèvres tel le prédateur prêt à dévorer sa proie, il entama réellement les hostilités. S'empalant avec force, il se lança alors dans des coups de reins brutaux, rapides, violents. La jeune femme encaissait merveilleusement bien sa verge, merci à sa forme sauvage, permettant ainsi à Ghanor de la défoncer comme elle le méritait. Son corps claquait contre le sien, et leurs plaintes brisèrent bientôt le silence de la forêt bercée dans la nuit. Il ne se retenait clairement pas, baisant sa femelle avec force et brutalité. Il alla jusqu'à se pencher en avant, lui permettant de s'enfoncer plus profondément, tout en venant saisir la tête de Shad pour l'embrasser furieusement en même temps. Sa main libre, elle, malaxait son cul, avant d'y mettre une première fessée, violente, sonore.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/
Modérateur
-
*****
Messages: 3933



Voir le profil
FicheChalant
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #13 le: Décembre 07, 2017, 05:07:13 »

Sauvage, c’était effectivement le thème que l’on pouvait employer. La Terranide s’offrait complétement à son partenaire, les arabesques rouges le long de son pelage d’ébène pulsant par intervalle régulier, la gueule entre-ouverte et sa langue légèrement sortie, exhalant, démontrant qu’elle profitait allégrement de cet instant.  Elle répondit avec fougue au baiser, trembla lorsqu’elle sentit la patte de son compagnon lui assigner une majestueuse fessée, y gémissant même tandis que son bassin continuait d’onduler contre la hampe du mâle.  Il était fougueux, violent mais cela ne semblait gêner le moins du monde la Lycane qui encaissait chaque coup de plus en plus violent avec une endurance qui ferait pâlir de jalousie certains de ce monde.  Et pauvre arbre qui voyait son écorce se faire arracher petit à petit ! Les griffes de la Louve créé des sillons sans fin dans le tronc qui lui servait de support pendant que sa langue jouait avec celle de son partenaire. C’était divin, tout bonnement divin. Une danse vieille comme le monde avec un soupçon de sauvagerie, cela ne pouvait faire de mal à personne une fois de temps en temps non ?

Et pourtant, un évènement non prévu à la base se produisit. Sans en savoir la raison, ni sans en avoir voulu l’action, la Lycane sentit subitement son corps se transformer, devenir plus petit, son museau redevenir simple visage et ses pattes redevenir à la fois pieds et mains. Là où se tenait auparavant un être arborant les deux mètres et quelques de haut se tenait à présent une Terranide bien plus petite. Et ce changement soudain d’apparence lui retira un gémissement de douleur et de plaisir car sa gaine sensuelle était devenue également plus petite, se serrant à merveille autours du vit de Ghanor. La Louve sentait chacun de ses centimètres en elle, remplit par ces derniers. Sa parte de taille avait également rompu leur baiser enfiévré  et elle releva son visage rougit par l’effort vers lui, cambrant son corps sous sa prise qui se faisait plus tenace.

Elle n’implora pas. Aucune fois la Terranide ne demanda à son partenaire de s’arrêter, ni même d’y aller avec un peu plus de douceur. Au contraire même ! Elle encaissait à merveille et ressentait même à présent plus de sensations au vue de sa morphologie. Oh elle allait avoir mal après mais ce n’était qu’un détail passager ! Poussant d’elle-même, l’Okami cherchait à le faire entrer entièrement dans son con chaud et humide, qu’il soit pleinement satisfait. Gémissement de douleur et de plaisir s’entrecroisèrent tandis qu’il remuait encore et toujours en elle et que son entrée humide s’appuyait contre son nœud. Inexorablement, ce qui devait arriver, arriva. Ses lèvres intimes s’écartèrent encore plus  commençant à englober le haut de cette protubérance jusqu’à ce que d’un coup, elles l’englobent entièrement, soudant ainsi la femelle à son mâle.

« Hmm ha ! »

Ses muscles se resserrèrent contre sa hampe brûlante pendant que son corps était secoué de spasmes de plaisir. Soufflant, gémissant, la Terranide atteignait le point de non-retour, remplit comme jamais. Et malgré tout, elle continuait à bouger sur lui, pensant également à son plaisir, voulant qu’il se lâche en elle, qui la marque avant de reprendre les festivités.
Journalisée

Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 140


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
FicheChalant
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« Répondre #14 le: Décembre 09, 2017, 04:31:43 »

Ghanor avait presque cette impression d'enfin se libérer. C'était assez étrange à décrire, en vérité. Comme si le loup attendait ça depuis longtemps, comme s'il se retenait en permanence. Terranide, il était normalement fait pour ce genre de moments. Pour prendre telle une bête sa pauvre petite femelle, et l'engrosser, copuler des heures durant pour la marquer et la faire totalement sienne. Mais malheureusement, son quotidien de Terrien et la culture qui en découlait suffisaient à bloquer cette habitude inscrite dans le sang. Inscrite dans les gênes. Peut-être que son âme se contenait lors de chacun de ses rapports ? Peut-être qu'à chaque fois, son cœur hurlait pour prendre sa partenaire comme il le devrait, et sa retenue l'empêchait à chaque fois ? Lui même ne savait pas vraiment. Mais il se sentait atrocement bien. Pour la première fois depuis longtemps, le contrebandier aux artefacts prenait son pied d'une manière différente et tout aussi agréable, si ce n'est plus. Il était lui même, ou en tout cas ce qu'il est réellement au fond de lui. S'empalant avec brutalité, claquant son corps brûlant contre la croupe étroite de la belle, il était sur un petit nuage et ne souhaitait pas en descendre.

Elle non plus, d'ailleurs, ne semblait pas contre ce moment. Les plaintes de plaisir de Shad sonnaient comme de délicates notes de musique à ses oreilles. Elle était surement dans le même état d'esprit, totalement enveloppé dans le côté animal de l'acte de stupre qu'ils partageaient. De plus, sa nouvelle apparence devait, un peu plus, l'enfoncer dans cette espèce d'ambiance, dans ce bien-être particulièrement étrange qu'il en était presque surnaturel. Elle encaissait admirablement les coups de reins de son mâle, Ghanor en profitant pour être à chaque fois plus brutal, violent. A chaque mouvement, à chaque fois qu'il retirait sa verge tendue et épaisse, il s'enlevait presque en totalité, jusqu'à la limite de son gland gorgé de sang. Puis, il s'empalait avec force, telle une lame perforant le corps de son adversaire. Et à chaque coup, la belle Louve pouvait sentir les dizaines de centimètre du membre du Contrebandier ouvrir de nouveau ses chairs, redécouvrir à chaque fois un peu plus sa petite chatte trempée, gourmande.

Et finalement, un élément singulier se produisit. Alors qu'ils étaient encore en plein acte, et bien loin de le terminer, la jeune femme changea son apparence, de manière incontrôlée, reprenant sa forme humaine. Sur le coup, Ghanor ne remarqua pas la chose, bien trop occupé à prendre son pied. C'est lorsqu'il sentit sa verge être soudainement plus comprimée, prise dans un étau de chair étroit à l'extrême, qu'il comprit, observant finalement le corps de Shad au lieu de simplement avoir le regard dans le vide : elle était humaine. Ce n'était plus sa forme de deux mètres, qui permettait à la belle d'encaisser mieux que n'importe qui sa verge. Non, c'était celle avec laquelle il l'avait vu pour la première fois, et qui semblait être sa forme "naturelle". Celle d'une Terranide au corps de femme humaine, et ayant, avec ça, les orifices bien plus étroits. Sur le coup, il pensa à ralentir, mais son corps ne tenait pas réellement compte de son questionnement. Ses hanches n'avaient en rien ralentis leurs rythme, et il continua à littéralement défoncer la belle, sans ralentir, sans y aller avec plus de douceur.

Mais là encore, Shad ne semblait pas contre. Elle prenait toujours son pied, et surement bien plus maintenant que son orifice épousait encore plus les formes de la queue qui se plantait au fond de son être. Sa verge était si épaisse et son corps si petit en comparaison qu'une bosse pouvait même être observée, sur le bas ventre de l'Okami, gonflant, dégonflant selon les mouvements de Ghanor. Et elle allait même jouir, déjà ! Était-ce le cas de notre contrebandier ? Oh... Non.

« Jouis, Shad ! Comme jamais tu as jouis avant ! » Grogna-t-il, entre ses dents.

Déterminé à la rendre totalement folle, Ghanor se retenait de jouir. Il pourrait, là, tout de suite, s'enfoncer et la remplir. La faire déborder de sperme chaud. Mais non, il ne voulait pas. Le contrebandier souhaitait lui donner un orgasme inoubliable, et était bien décidé à l'entendre couiner comme jamais. Sa main vint alors attraper son menton, avant de la forcer à lever bien haut sa tête. Se penchant en avant, il enfonça alors sa langue dans la bouche de Shad. Un véritable viol buccal, à vrai dire, la langue épaisse du Terranide prenant possession de la bouche de la Louve, comme si elle lui appartenait, comme s'il ne faisait que visiter son domaine. Ainsi penché, il pouvait ainsi prendre plus violemment son amante, son autre main venant de son côté attraper ses seins pour les pétrir et les malaxer.

Mais le plus beau était que lorsqu'elle vint, Ghanor n'arrêta pas ses mouvements. Oh non, durant l'orgasme, et même après, le mâle continua à la limer avec force, ne lui laissant aucun repos.
« Dernière édition: Décembre 09, 2017, 06:05:37 par Ghanor Lonefury » Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox