banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: [Fini] Rencontre lupine [Lenn]  (Lu 4615 fois)
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4268



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« le: Juin 06, 2015, 09:16:57 »

« Ils en font du bruit …. »

La Louve était actuellement dans une petite clairière non loin de la capitale bien nommée Nexus. Voilà un petit temps qu’elle vaguait ici et là dans les contrées sauvages et désolées de Terra. A présent, elle avait pris l’initiative de se rendre en ville, y faire un petit tour vite fait bien fait et repartir. Pourquoi ? Par simple envie sans nul doute. Après tout, avait-elle quelqu’un à informer de ses voyages ? Personne. Qu’elle reste à Nexus ou qu’elle aille faire du ski dans les montagnes gelées du Royaume Terranide, cela était son propre choix.  Pourtant, qui disait Nexus, disait également chasseur d’esclaves et étales de ces derniers au marché de la Place Publique. Un marché qui avait de temps à autres des articles hors du commun et bien trop dangereux pour de simples mortels. L’Okami leva le visage, observant un instant le ciel. Bleu, pas la moindre trace d’un petit cumulus laiteux dans son infinité et l’astre du matin qui brillait intensément. C’était vraiment une belle après-midi ensoleillé.  Chaude et bruyante. Son oreille droite bougea par à-coup tout comme sa queue. Non, ces chasseurs faisaient vraiment trop de bruit. La Terranide les entendait crier ou plutôt beugler leurs ordres. Elle pouvait  également ouïr  les cris désespérés de ceux qui avaient été pris en chasse. Pour l’instant, tout se passait sur l’un des chemins parallèles où elle se tenait actuellement. Elle aurait pu aller se cacher, ou fuir, mais étrangement, elle ne voulait pas, se contenter de continuer sa marche comme si de rien n’était.

Sa ligne de mire croisa la présence de fruits des bois. Faisant fi des ronces, la Louve en cueille quelques-uns et les porta directement à sa bouche, laissant le jus sucré des fruits glisser sur sa langue et embellir son gosier. Ce n’était pas un repas gargantuesque mais c’était là un petit plaisir gustatif. Le Un peu de jus rouge coula également le long de ses lèvres, gouttant sur son menton et d’un coup de langue rapide, la Lycane en lapa les petites gouttes. De loin, cela aurait pu ressembler à une personne se repaissant d’un peu de sang.  Les cris changèrent de direction. La Louve tendit l’oreille et nota qu’ils s’éloignaient. Tant mieux.   Sa main droite se leva et alla chercher sa capuche qui était abaissée derrière son dos pour la remonter sur sa tête, dissimulant ses oreilles dans un premier temps, sa queue se faufila entre les pans du manteau et s’immobilisa. Pour rentrer à Nexus mieux valait montrer patte blanche.  A vue de nez, elle en avait encore pour dix petites minutes de marches avant d’atteindre les portes de la cité. Pourtant, elle s’arrêta de nouveau, tendit l’oreille sous son attirail et poussa un soupir. Les cris venaient maintenant dans sa direction.

La Terranide Neko passa à côté d’elle sans la voir, paniquée, deux chasseurs à ses trousses. La Louve les regarda passer sans mot dire avant d’entendre un déclic caractéristique. Ce fameux bruit des lanceurs de filets. Deux choix s’offraient à elle, soit, elle esquivait et s’embêtait à fuir ou à tuer, soit elle se faisait capturer et partirait quand bon lui semblerait sans trop se fouler. Le deuxième choix était sur le coup, celui qui lui parlait le plus. Elle n’avait pour l’heure aucune envie de se battre et force est d’avouer que de temps à autres les rencontres qu’elle pouvait faire en se faisant passer pour une faible Terranide étaient de loin intéressante. Comment oublier sa rencontre avec le Dieu Vehk ? Et tout ça car elle avait été mise en vente ! Son statut d’esclave, elle ne le garda que le temps de la vente et encore ! Son choix était donc arrêté. Au même instant, le filet la percuta, resserrant ses membres et la faisant choir sur le sol.  Ne pouvant user de ses mains pour amortir sa chute, son front heurta  la terre rocailleuse avec fracas, une plaie s’y ouvrant et un peu de sang y coulant. Bon sang ça faisait mal mine de rien ! Mais cette chute et cette blessure lui permirent de feindre l’inconscience. Ainsi quand les chasseurs arrivèrent à sa portée, elle resta immobile, mimant d’être dans les vapes. La Louve sentit  des mains la parcourir, palper son corps, lui retirer les armes qu’elle avait d’apparent.  Allongée au sol, inconsciente d’apparence,  Shad nota dans un coin de son esprit qu’elle devrait récupérer ses effets. Elle laissa les odeurs caractéristiques du voleur lui arrivaient aux narines, les enregistrant. Quand son petit jeu sera terminé, rien ne l’empêchera de partir à sa traque et de récupérer son dû. Bien évidemment, comme elle s’y attendait, ses lames cachées sous ses poignets ne furent pas découvertes et elle fut jetée dans un convoi où déjà quelques autres Terranides étaient présents.

La Louve resta encore un instant dans cette position, elle sentait ses muscles qui voulaient se mouvoir mais elle se retenait attendant que le convoi se mette en branle. Sans un mot, elle écoutait l’environnement dans lequel elle se trouvait. Pleure, lamentation, cris de détresses, qu’aurait-elle pu trouver d’autres ? Finalement, elle se releva, feignant un réveil  douloureux et s’assis tout simplement sur le sol de la chariote, observant la route qui défilait devant ses yeux. Sa queue caudale se mis tout simplement à brasser l’air au contraire de celles de ses congénères qui restaient presque immobiles,  entre leurs jambes. Sur le coup, elle était curieuse, se demandant où ce convoi allait la mener et ne comptait de toute manière ne pas se laisser dompter. Après quelques minutes, les chevaux s’arrêtèrent brusquement, envoyant au sol quelques Terranides qui s’étaient mal tenus. La Louve entendu l’un des cochets descendre, courir, marmonner quelques mots et revenir à toute évidence accompagner. Voilà enfin le moment de savoir où elle avait atterrit. Sa tête resta droite, son regard azuré légèrement scintillant fixant cette porte scellée comme dans un air de défi. Les ombres se rapprochèrent…
« Dernière édition: Mars 20, 2016, 12:40:56 par Shad Hoshisora » Journalisée

Matthieu Silvertooth
Créature
-

Messages: 111



Voir le profil
Fiche
Description
Lenn Silvercoat est devenu un puissant esclavagiste de Nexus après avoir passé un pacte avec le Diable. Quand il a refusé d'honorer sa part du contrat, le Diable l'a transformé en loup-garou.
Aujourd'hui revenu à la vie en tant que Matthieu Silvertooth, il s'efforce de réparer les erreurs de son passé et de ne plus commettre les mêmes erreurs.
« Répondre #1 le: Juin 09, 2015, 07:18:29 »

Avant sa rencontre avec Mélinda Warren, Lenn voyait sa vie comme une malédiction, et sa lycanthropie comme un fléau. Mais  après son passage chez la vampire, il vivait 90% du temps avec le sourire (les 10% restants correspondant aux moments où il dévorait la chair de ses ennemis). Elle lui a permis, grâce à des pratiques plutôt décalées, d'apprivoiser partiellement la bête qui sommeillait en lui et de mieux se contrôler sous sa forme de lycan. Ainsi, il avait pu se bâtir une nouvelle réputation d'homme fort et puissant, étendre son influence à Nexus et dans les royaumes alentours, se faire connaître de beaucoup de nouveaux clients, et détruire bon nombre de ses ennemis contre lesquels il n'avait jamais osé déchaîner la fureur des loups-garous, par crainte d'aller trop loin. A présent, et plus que jamais, il vivait. Et ça faisait du bien !

La journée n'avait pas commencé sous les meilleurs augures. Une terranide neko avait fui au lever du jour, profitant de la négligence des hommes chargés de monter la garde devant les chambres des esclaves, et était maintenant dans une clairière proche de Nexus. Trop occupée pour aller la chercher lui même, Lenn avait envoyé deux de ses rabatteurs pour retrouver la neko et la ramener vivante et en un seul morceau. Les terranides chats, en particulier les filles encore jeunes, étaient une grande source de revenus pour le domaine, et il était hors de question d'abîmer une esclave aussi précieuse.

Les rabatteurs partirent à dos de cheval environ deux heures après la fuite de la neko. Les chances de cette dernière de s'enfuir étaient minces. En effet, l'un des rabatteurs était un lycan, doté d'un odorat si puissant qu'il pouvait encore suivre la piste de la fugitive dans la clairière, malgré leur retard et toutes les odeurs qui se rencontraient dans la nature : animaux, plantes, passants... En dix minutes, les rabatteurs avaient retrouvé la cible. En les voyant, la neko redoubla de vitesse.

« Souviens toi : lance-filets uniquement. Si on la blesse où qu'on la tue, maître Silvercoat nous fera la peau. »

« Je sais. »

Les rabatteurs descendirent de leurs chevaux pour aller traquer l'esclave en fuite. Elle avait beau être rapide, ils l'étaient plus. Surtout le lycan, dont la vitesse de course était presque effrayante. Mais la peur donnait des ailes à la neko, qui le maintenait à bonne distance grâce à son pas rapide. Quant à l'humain, il avait beau être en forme, il suivait difficilement.

Pendant sa folle course poursuite, la neko croisa la route d'un marcheur solitaire, couvert par une grande cape noire à capuche, qu'elle ignora complètement, préférant de loin courir pour s'en sortir. Quand les rabatteurs approchèrent du vagabond encapuchonné, le lycan perçut quelque chose de spécial grâce à son odorat. Ce voyageur était moins anodin qu'il ne voulait s'en donner l'air. Autour de lui gravitait une aura de puissance, dont le parfum enivrant n'avait pas échappé au nez du loup-garou. Il se sentit tout à coup obligé de capturer ce mystérieux personnage.

« On se sépare ! Tu t'occupes de la neko. »

« Et toi ? »

« Tu verras bien. »

L'humain prit un autre chemin dans le but de couper la route à la neko, le lycan s'arrêta net. Il mit moins d'une seconde à viser et à appuyer sur le détendeur de son arme, qui envoya un filet à la vitesse d'un coup de feu directement sur sa cible. Le filet la percuta de plein fouet, enserra ses membres et la fit tomber durement au sol. Le rabatteur, fier de son coup, alla jeter un œil à sa capture. Elle allait bien, malgré une plaie ouverte sur le front, mais rien de grave. Elle semblait également inconsciente.

« T'inquiète ma belle, on te soignera ça quand tu rentreras avec nous. »

Le rabatteur parlait de son gibier au féminin car, maintenant qu'il était aussi près, il pouvait clairement sentir qu'il venait de capturer une femme.

Il s'entreprit de la fouiller pour lui prendre ses armes et ses objets de valeur. Il ne trouva que deux dagues sur elle. Peu après la fouille, son camarade rabatteur arriva, avec la terranide neko sur son épaule, enserrée dans un filet. Elle n'arrêtait pas de feuler et de grogner de tout son souffle tout en se débattant et en hurlant.

« Lâchez moi ! Laissez moi partir ! Je ne veux pas retourner au domaine ! »

« Dommage, tu n'as pas le choix. En plus, tu as mis notre maître très en colère. A ta place, je n'aggraverais pas mon cas en me plaignant pendant tout le chemin du retour. »

La neko se tut pendant un bref instant. Puis se mit à pleurer.

« Pitié. Je veux juste... snif... rentrer chez moi. Je ne veux plus... vivre là bas... »

Le rabatteur humain souffla un grand coup.

« Pppfff, qu'est ce qu'elle me fatigue, celle là. »

Il tourna ensuite son regard vers son collègue, et sur sa capture, gisant inconsciente sur le sol. Il leva un sourcil en signe d'étonnement.

« C'est pour ça que tu m'as laissé m'occuper seul de cette fille ? Pour capturer un vagabond ? »

« Si tu avais un odorat aussi développé que le mien, tu comprendrais que ce n'est pas qu'une simple vagabond errant dans une clairière. Il y a autre chose... »

« Une vagabond ? Tu as attrapé une femme ? Bon... Au pire, si elle n'est pas aussi merveilleuse que tu le prétends, elle pourra toujours servir de prostituée si elle est sexy. »

« Je suis sur de moi. Et Maître Silvercoat le verra. »

« J'espère bien. Parce que si jamais il se trouve que tu t'es trompé, et que tu as mis en péril notre mission sans raison, on se recevra tous les deux un blâme. »

« On survivra bien à un blâme. L'important, c'est qu'on ait capturé la neko. »

« Ouais... Bon allez, en route. »

Le rabatteur lycan mit sa prise sur son épaule, comme l'humain l'avait fait avec la neko, et se mit en route avec son comparse pour retourner à leurs chevaux. En chemin, ils tombèrent sur une caravane remplie de terranides ligotés, principalement des nekos et des ushis. La caravane était conduite par Spenn, un humain conducteur de caravanes au service de Lenn Silvercoat en tant que chauffeur. Les deux rabatteurs le reconnurent immédiatement.

« Spenn ? Qu'est ce que tu fais là ? »

« Maître Silvercoat m'a demandé de ramener un groupe de terranides dont il a récemment fait l'acquisition. Et vous ? »

« On ramène une fugitive et une nouvelle prise au domaine. »

« Vous pouvez les mettre dans la caravane. Je les ramènerai en même temps que les autres. »

« Merci Spenn, c'est gentil de nous épargner le transport. »

Les deux rabatteurs déposèrent les prisonnières au milieu du groupe de terranides en faisant bien attention de ne blesser personne. Puis ils allèrent récupérer leurs chevaux, attachés à seulement quelques centaines de mètres, et rejoignirent Spenn.

« Allez, en route. »

Le convoi nouvellement formé par la caravane et les deux cavaliers prirent la route. Vingt minutes plus tard, ils arrivèrent enfin au domaine Silvercoat. La garde de Lenn les attendait pour décharger la cargaison. Les deux rabatteurs se chargèrent personnellement de la neko et de la mystérieuse vagabonde, qui avait repris conscience durant le voyage.

« Bon retour parmi nous, très chère. Et bienvenue dans ton nouveau chez-toi. »

Les deux proies capturées furent sorties de leurs filets, ligotées aux mains, puis conduites dans le manoir, tandis que les autres esclaves étaient conduits dans les quartiers résidentiels des employés, où ils pourraient s'installer et se reposer en attendant qu'il soit décidé comment ils allaient servir : entretien ou prostitution.

Les rabatteurs et leurs gibiers n'allèrent pas plus loin que l'entrée du manoir : leur maître, Lenn Silvercoat, les avait vu arriver et les attendait. Son visage de vieil homme affichait une expression sévère, soutenue par la dureté de ses yeux bleus. Ses hommes tremblaient légèrement, surtout l'humain. Le lycan semblait plus calme.

« Je vous ai envoyé me chercher une neko en fuite... et vous me ramenez une terranide louve ? »

Débarrassé de sa cape, le corps de la femme se distinguait clairement, ainsi que ses oreilles et sa queue de louve.

« Maître, nous avons malgré tout capturé la neko. »

« Encore heureux. Ramenez là dans les quartiers des employés, je déciderai de son sort plus tard. »

Le rabatteur humain s'inclina respectueusement et partit. L'attention du chef du domaine se porta maintenant sur le rabatteur lycan.

« J'attends tes explications. »

« Maître, ne sentez vous pas cette puissance qu'elle dégage ? Ce n'est pas une terranide ordinaire. Elle renferme un pouvoir incroyable. »

Lenn étudia la terranide grâce à son flair de lycan. En effet, elle portait en elle une puissance d'origine inconnue. Une puissance si forte qu'il était impossible qu'elle se soit laissée capturer par un simple filet. Quelque chose clochait...

« Où l'as tu trouvée ? »

« Elle errait dans la clairière où se trouvait la neko. Dès que j'ai senti sa force, j'ai su qu'il fallait la capturer. De plus... »

En même temps qu'il écoutait tous les motifs qui avait poussé son rabatteur à capturer cette femme, Lenn l'observa très attentivement. En particulier son visage. Malgré le fait qu'elle se soit faite capturer, elle n'affichait que de la confiance et du défi dans son regard scintillant. Apparemment, être ici ne la dérangeait pas le moins du monde. Pourtant, au vu du transport, elle avait bien du comprendre où elle allait finir ? Alors pourquoi ? En combinant son attitude à son indiscutable aura de pouvoir, une seule explication s'offrait au lycan. Et elle offrait de nombreuses options, aussi bien des bonnes que des mauvaises.

Lenn ordonna au rabatteur de s'écarter puis il s'approcha de la louve et coupa ses liens.

« Maître... Que faites vous ? »

« Je répare tes erreurs. »

« Quoi ? »

« Tu as amené une individu armée dans mon domaine. »

« Impossible ! Je l'ai fouillé avant de l'embarquer. »

« Elle a des lames cachées sous ses poignets, imbécile. »

« Hein ? »

Lenn l'avait immédiatement noté, contrairement au rabatteur, dont tout le corps se crispa d'un seul coup.

« Mais alors... Pourquoi l'avoir détachée ? »

« Parce que si elle voulait nous tuer, nous serions déjà morts. Crois tu vraiment qu'un être avec autant de pouvoir qui suinte de son corps se laisse arrêter par un filet ? »

« Je... »

« Autre chose : elle aurait pu te tuer avant même que tu ne la voies. Si elle est ici, c'est parce qu'elle voulait y être. »

Le rabatteur avait la voix coupée. Il réalisa que, même inconsciente et dans un filet, cette femme avait été plus maligne que lui depuis l'instant où ils s'étaient croisés.

« Du vent, maintenant. Je m'occuperai de toi plus tard. »

Il partit sans un mot. Lenn tourna son regard vers sa nouvelle invitée.

« Madame, je vous prie de m'excuser pour le comportement totalement inqualifiable de mes hommes. Soyez sur qu'ils seront châtiés en conséquence. Ce n'est pas grand chose mais, pour m'excuser, je tiens à vous inviter à ma table pour le dîner. Nous pourrons discuter calmement, mademoiselle... ? »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4268



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #2 le: Juin 09, 2015, 09:34:32 »

La Louve restait calmement assise  dans cette chariote, attendant avec une certaine fébrilité la suite. Oh,  pour être impatiente, elle l’était ! Elle voulait savoir où elle avait atterrit, qui était le maître des lieux et surtout ce qui pourrait bien advenir d’elle.  Quoi que, concernant ce dernier point, elle ne se faisait pas réellement de soucis. Quand la porte de leur cage s’ouvrit et qu’elle fut libérée de son filet, l’Okami laissa le rabatteur lui attacher les mains, haussant tout simplement ses épaules à l’énonciation de sa phrase de bienvenue. L’endroit était magnifique, cela elle ne pouvait pas le nier, mais elle était de loin un sédentaire et préférait vagabonder sur cette planète pour y découvrir de nouvelles contrées, de nouveaux visages. Donc non, elle ne comptait pas rester éternellement en ces lieux. Et pendant que le groupe marchait, Shad observait les alentours, prenant note de tout élément pouvant lui être utile dans le futur, avant de réaliser, qu’elle n’en aurait nullement la peine, qu’à présent elle possédait de quoi s’échapper au creux de ses mains. Mais on ne change pas les bonnes habitudes et c’est ainsi que tout en s’approchant du maître des lieux, en compagnie d’une Neko apeurée, elle laissait son regard glissait le long des fondations du manoir. Arrivée devant Lenn, l’Okami l’observa tout simplement, sa queue mise à jour fouettant tranquillement l’air d’un calme étonnement serein. Et tandis que le rabatteur parlait avec son maître sur la raison de sa capture, qui n’était pas prévu au programme, elle gardait le silence, préférant écouter. Il était toujours intéressant d’écouter les conversations, des choses intéressantes pouvaient être dictées sans que le groupe ne remarque des oreilles indiscrètes ne les épiaient.

Ainsi on l’avait capturé à cause de la puissance qu’elle dégageait ? Voilà qui était intéressant, la Louve tentait du mieux qu’elle pouvait de camoufler ce fait, de se faire passer pour plus faible qu’elle ne l’était en réalité et cet homme, ou plutôt ce lycan avait sût la percer en partie à jour. Impressionnant, pour peu, si ses mains n’étaient pas attachées elle l’applaudirait, mais elle se contenta de laisser son regard azuré passer du maître des lieux au rabatteur au fur et à mesure que chacun prenait parole à son tour. Lorsque Lenn s’approcha d’elle, une dague en main, la lycane tendit ses poignets encordés, laissant le fil de l’arme couper ses entraves. Une fois libérée, la Louve se massa un instant les poignets et sous le regard incrédule du lycan, fit sortir ses lames cachées sous ses poignets, dévoilant deux armes fait d’adamentium et possédant des glyphes nordiques et elfiques sur leur surface.  D’un nouveau mouvement discret du poignet, elle fit revenir ses lames dans leur cache, joignant par la suite ses mains derrière son dos. Une manière de dire qu’elle n’utiliserait pas pour l’heure ses armes ou qu’elle ne cherchait pas à tuer quiconque. La Louve laissa ainsi la discussion se clore entre le maître et son servant, se retrouvant ainsi seule avec Lenn.

« Shad. Je vous en prie, ce n’est rien, j’étais surtout curieuse, on peut faire des rencontres passionnantes en se laissant capturer. Ravie de vous rencontrer Seigneur…Silvercoat ? C’est bien cela ? »

Et pendant que la Louve se présenter, son buste s’était légèrement penché en avant dans un mouvement de révérence, de salutation respectueuse. Elle garda cette pose deux à trois secondes avant de reprendre une stature plus droite, répondant à l’invitation qui lui avait été offerte :

« Je ne pense pas que serais en mesure de réfuter votre offre, cependant, j’aurais moi-même une requête. Quand votre homme m’a « capturé », j’ai été fouillé et il a pu trouver mes dagues. J’aimerais les récupérer ou je le ferais de mon propre chef. »

La Terranide tenait à ses armes offertes par une elfe du soleil et une valkyrie, d’une facture détaillée, munie de glyphe de toutes sortes et capable de découper, trancher presque tout. L’adamentium est un métal des plus redoutables. Et il allait sans dire que si  Shad ne récupérait pas ses biens, elle irait tout simplement les récupéraient en main propre. Pour sa part, elle ne devait rien à l’homme, ou plutôt au lycanthrope qui se trouvait en face d’elle. Car oui, l’Okami avait décelé cette odeur si caractéristique à cette race sous l’apparence humaine du seigneur Silvercoat. Dans une certaine mesure, lui aussi cacher sa véritable nature, sa véritable force. Et elle n’allait guère le blâmer pour cela, mieux valait garder des atouts dans sa manche.

« Ainsi vous êtes un marchand d’esclave. Principalement Terranide je suppose ? »

C’était là une question rhétorique, il aurait fallu être aveugle pour ne pas comprendre ce fait. Mais il était toujours bon de commencer une discussion par un point d’encrage, un point sûr et certain. De plus, si la Lycane devait se retrouver à la même table que le maître du domaine, elle sentait que les discussions risquaient de varier d’un sujet à l’autre. Un bruit attira subitement son attention, et elle tourna immédiatement sa tête vers la source ne voyant là qu’un valet qui venait justement annoncer à Lenn Silvercoat que le repas serait servi d’ici une dizaine de minutes.
Journalisée

Matthieu Silvertooth
Créature
-

Messages: 111



Voir le profil
Fiche
Description
Lenn Silvercoat est devenu un puissant esclavagiste de Nexus après avoir passé un pacte avec le Diable. Quand il a refusé d'honorer sa part du contrat, le Diable l'a transformé en loup-garou.
Aujourd'hui revenu à la vie en tant que Matthieu Silvertooth, il s'efforce de réparer les erreurs de son passé et de ne plus commettre les mêmes erreurs.
« Répondre #3 le: Juin 12, 2015, 09:52:28 »

La louve se pencha légèrement dans un mouvement de révérence.

« Shad. Je vous en prie, ce n’est rien, j’étais surtout curieuse, on peut faire des rencontres passionnantes en se laissant capturer. Ravie de vous rencontrer Seigneur…Silvercoat ? C’est bien cela ? »

« Tout à fait. Merci pour votre indulgence. »

Shad accepta de s'installer à la table de Lenn, mais lui demanda aussi quelque chose : au moment de sa ''capture'', le rabatteur lycan lui avait pris ses dagues et elle souhaitait les récupérer. Faute de quoi, elle irait les reprendre directement dans les mains du serviteur de Lenn.

« Je vais faire demander à ce qu'on vous les rapporte. Si vous voulez bien me suivre, nous allons passer à table. »

Le maître du domaine guida son invitée à travers les couloirs du manoir. Entre les murs de granit et de métal, les différentes reliques et autres décorations, sans oublier la présence assez impressionnante de fourrures d'animaux, toutes obtenues après que Lenn les ait dépecés lui même, la décoration offrait un spectacle très pittoresque et ancien, dans le pur style de ce qui se faisait il y a quelques décennies en matière d'architecture.

Pendant qu'il marchait, le lycan sentait comme une peur instinctive en son fort intérieur alors qu'il marchait aux côtés de cette mystérieuse terranide louve. Elle avait beau tout faire pour le dissimuler, elle renfermait en elle une redoutable et formidable puissance. Rien que son odeur le laissait paraître. Il était inquiet d'être si près d'elle alors qu'elle aurait pu le tuer en un éclair. Il l'avait vu sortir et rentrer les lames cachées dans ses poignets d'un geste rapide et discret, il ne lui faudrait sûrement pas grand chose pour les lui planter dans la gorge. Il faisait tout pour ne pas déclencher son animosité, mais la situation était mal partie de base, alors mieux valait rester prudent.

Shad brisa le silence en posant à Lenn une question sur ses activités.

« C'est exact. Dans ce milieu, les terranides sont des individus bien plus recherchés que les humains. Une esclave neko ou ushi sera toujours plus demandée et mieux payée qu'une humaine ordinaire. Les gens ont envie d'originalité, c'est pour ça qu'ils sont attirés par les terranides. »

La discussion semblait bien engagée, mais un bruit attira soudain l'attention du maître du domaine. C'était un de ses domestiques, qui lui annonçait que le repas allait bientôt être servi.

« Merci. Nous allons nous installer dès maintenant.
Ah, au fait, dites au rabatteur qui nous a ramené mademoiselle Shad qu'elle souhaiterait récupérer ses dagues. Qu'il nous retrouve dans la salle à manger... et qu'il se dépêche. »


Le domestique s'inclina et partit rapidement. Lenn consacra à nouveau toute son attention à Shad, aussi bien par politesse que pour s'assurer qu'elle n'essayait pas de le poignarde dans le dos.

Les deux loups se rendirent dans la salle à manger, une pièce décorée de façon plutôt sobre, attention volontaire de Lenn pour que les invités qui s'assoient à sa table ne concentrent leur attention que sur le repas et sur leur hôte. Seul comptait vraiment la table, une table en bois de chêne, d'environ cinq mètres de long et capable d'accueillir jusqu'à une vingtaine de convives pour un même repas. Le maître de maison prit place sur l'une des places au milieu de la table et invita Shad à prendre la place en face de lui. De cette façon, ils pourraient se parler plus facilement.

Un cuisinier entra dans la salle à manger et se plaça à la droite de son maître.

« Qu'avons nous pour le dîner de ce soir ? »

« Comme vous l'avez demandé, maître, nous avons cuisiné l'ours que vous avez tué ce matin. Il sera prêt d'ici cinq minutes. »

« Excellent. Vous pouvez disposer. »

« Bien, maître. »

Le cuisinier s'inclina et retourna dans les cuisines. Lenn se tourna vers Shad.

« J'espère que vous aimez la viande d'ours. »

En attendant que le repas ne soit servi, le lycan eut envie de discuter un peu avec son invitée.

« Mademoiselle Shad. Si ce n'est pas trop indiscret, pourrais-je vous demander ce qui vous amenait dans notre belle ville de Nexus avant que mes hommes ne vous tombent dessus ? »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4268



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #4 le: Juin 12, 2015, 10:22:53 »

Shad avait suivie suivit Lenn le long des couloirs en gardant ses mains croisées dans son dos. Cela lui permettait de montrer au maître du manoir qu’elle ne chercherait pas à lui porter un coup de poignard alors qu’il lui présenté son dos, ce qui, à son humble avis serait une réaction lâche et mal avisée. Elle l’écouta donc, ayant la confirmation quant à l’activité qu’il exerçait. Chasseur et marchand d’esclaves, comme elle avait pu s’en douter. La Louve avait vu juste mais après tout, aurait-elle pu se tromper ? Sincèrement, il aurait fallu être aveugle ou complétement con pour ne pas comprendre rapidement cela, mais elle reçue cependant comme indication qu’il s’était spécialisé dans la vente de Terranide. De ce fait, la Louve se demandait si être obligée de parler avec l’une de ses prises n’auraient pas eu l’effet de sortir de ses gonds ce seigneur lupin. Songeant à cela, la Lycane se dit qu’il valait mieux rester prudent et que mine de rien, un piège pouvait tout aussi bien lui être tendu.  Relâcher sa vigilance sur Terra n’était pas une action recommandée.

« Le marché aux Terranides doit rapporter plus à présent. J’ai entendu dire qu’ils étaient difficiles à trouver à cause de leur nouvelle capitale, Zon’Da. »

Une capitale située au cœur des Terres Gelées et difficile d’accès. La plupart des Terranides qui en avaient la force s’y réfugier, se protégeant ainsi de la  menace des esclavagistes. Là-bas ils pouvaient espérer à vivre une vie plus libre bien que, la menace pouvait toujours planer sur eux. Pour l’heure, la Terranide n’avait pas encore vu cette capitale, mais elle songeait fortement à y faire prochainement un tour. Après tout, cela risquait d’être une expérience intéressante à ne point en douter, bien qu’elle savait d’avance et par certitude qu’une des principales choses qui l’attendrait là-bas serait le froid. Un froid mordant et glacial qui donnait du fil à retordre aux humains qui osaient s’aventurer sur ces terres et qui les obligeaient, la plupart du temps à faire demi-tour. Le Roi de Zon’Da, son créateur, n’avait certes pas choisi un lieu idyllique mais il avait choisi un lieu stratégique pour la survie de son peuple.

Les deux loups se retrouvèrent par la suite dans la salle à manger, le repas ayant été annoncé. Une fois arrivée à cette pièce, la Louve l’observa rapidement, la trouvant bien sommaire mais force était de constater que l’imposante table attirée l’œil et toute l’attention. Une façon d’obliger ses convives à ne pas se laisser distraire par quelques décorations sur le mur si ce dernier y était dénudé. Shad s’installa comme demandée, laissant le maître de maison parler avec son chef cuisiner, elle joignit ses mains, posant son menton contre, fixant un point invisible comme perdue dans ses pensées, avant d’être sortie de ces dernières par plusieurs questions venant de la part de Lenn. La première concernant le repas et la seconde la raison de sa venue ici, qui autant le dire avait de quoi étonnée. Un Terranide censé n’irait nullement se jeter dans la gueule du loup, ou plutôt dans les chaînes de l’esclavagiste en se rendant de lui-même à la capitale. Et encore Nexus n’était rien comparée à Ashnard.

« Je n’en mange pas souvent, mais va pour un peu de diversité. Quant à ma venue ici, disons que j’aime bien de temps à autre venir en ville, voir ce qu’il y’a de nouveau. On peut trouver des choses intéressantes au marché. Mais j’étais également venue pour faire un tour dans les Bas-Fonds, plus précisément là où se trouvait anciennement un abattoir. L’abattoir Mandus* qui à présent, n’est plus qu’un gros cratère. Mais avec ce qui se tramait là-bas… »


Des hommes porcs créent en ponctionnant le sang d’Esper, un Dieu Ancien presque invoqué en pleine ville. Ce lieu avait été le théâtre de terrible machination et décrire au Seigneur Silvercoat tout ce qu’elle avait pu y voir serait bien trop long et surtout difficile. Il fallait le voir pour y croire. La Louve souffla en repensant à tout cela avant de demander :

« Mais passons, disons qu’en résumé je suis là de passage mais je suis étonnée que vous m’ayez libéré si rapidement. Dois-je m’attendre à vous remercier d’une quelconque façon ? »

Entre temps, les serviteurs vinrent servir le repas, présentant dans de grandes assiette un morceau de viande imposante et particulièrement odorante. Le tout était accompagnée d'une sauce au champignon et de quelques légumes, mais ce qui prenait relativement de la place dans l'assiette était bien le morceau de viande qui en occupait les trois quart.  La Louve laissa le fumet lui parvenir, et ne put qu'avoir une seule pensée qui lui traversa l'esprit. Le repas allait être particulièrement succulent.

* Voir A Machine for Pigs


Journalisée

Matthieu Silvertooth
Créature
-

Messages: 111



Voir le profil
Fiche
Description
Lenn Silvercoat est devenu un puissant esclavagiste de Nexus après avoir passé un pacte avec le Diable. Quand il a refusé d'honorer sa part du contrat, le Diable l'a transformé en loup-garou.
Aujourd'hui revenu à la vie en tant que Matthieu Silvertooth, il s'efforce de réparer les erreurs de son passé et de ne plus commettre les mêmes erreurs.
« Répondre #5 le: Juin 15, 2015, 03:49:34 »

Selon Shad, elle n'était de passage à Nexus que pour voir ce qu'il y avait de nouveau. Elle évoqua également l'histoire de l'abattoir Mandus, une histoire dont Lenn n'avait entendu parler que parce que, à l'époque, c'était le sujet de conversation principal de ses domestiques. Mais il ne s'en souciait pas plus que ça. Entre temps, les serveurs amenèrent le repas. Dans chacune des deux assiettes se trouvait un gros morceau de viande d'ours, accompagné de légumes et de sauce aux champignons. Lenn ne mit pas longtemps à attaquer le plat, contrairement à son invitée, qui lui demanda pourquoi il l'avait libérée aussi vite, et s'il attendait un remerciement en retour.

« La seule chose que vous pouvez faire pour me remercier, c'est de ne tuer personne dans ce manoir. »

Le lycan était toujours intimidée par l'aura de puissance que dégageait la louve en face de lui. On voyait qu'elle faisait tout pour la cacher mais, pour l'odorat affûté d'un loup garou, elle restait perceptible. Et c'était très inquiétant de se dire qu'une personne avec un tel pouvoir se trouvait à portée de meurtre de sa personne. Donc il préférait rester sur ses gardes, et saisir toute occasion de rappeler à Shad qu'il n'est pas nécessaire que quelqu'un meurt ici aujourd'hui.

Au milieu du repas, le rabatteur lycan arriva dans la salle à manger, avec les dagues qu'il avait pris à sa ''proie''. Il se dirigea directement vers elle, les lui tendit puis, quand elle les prit, se courba devant elle.

« Mademoiselle Shad, je vous prie encore une fois d'excuser mon comportement, ainsi que la gêne que j'ai pu vous occasionner. Soyez sur que j'ai retenu la leçon. »

On sentait bien dans sa voix qu'il ne croyait pas un mot de ce qu'il disait. Il était en colère et humilié d'être obligée de faire des courbettes à une personne qui l'avait roulé dans la farine aussi facilement. Mais c'était les ordres de son maître, alors il devait s'y plier. Il se redressa ensuite et se tourna vers Lenn.

« Maître. J'ai un message de la part de la bibliothécaire. Elle dit qu'elle a fait une avancée majeure dans la recherche du médaillon. »

« Bien. Tu peux disposer. »

« Oui maître. »

Le rabatteur fit une courbette et partit d'un pas pressé. Moins il restait en compagnie de Shad, mieux il se portait.

La terranide louve, intriguée, demanda ce qu'était ce fameux médaillon dont le serviteur de Lenn avait parlé.

« Il s'agit d'une recherche que je mène depuis un certain temps. Si ça vous intéresse, vous pouvez toujours m'accompagner après le repas pour aller voir. »

Une drôle d'invitation. Mais Lenn se disait que, de toute façon, si elle voulait vraiment savoir de quoi il retournait, personne ne pourrait l'empêcher d'y aller. Alors autant lui proposer spontanément.

Après le plat de viande d'ours et le dessert, un énorme cheesecake, Lenn et Shad quittèrent la table. Apparemment, la louve semblait être intéressée par cette histoire de médaillon. Le maître du domaine se fichait bien de savoir pourquoi, il se contenta de se rendre jusqu'à la bibliothèque de sa maison.

La pièce était entièrement faite en bois : les murs étaient en érable, les meubles étaient en chêne et la porte d'entrée massive en bouleau. On pouvait voir des livres et des parchemins à perte de vue, dans cette pièce aussi grande que la salle à manger dans laquelle ils se trouvaient il y a peu.

« Rogue ! »

Trois secondes après l'appel de Lenn, une femme arriva devant les deux loups. Une femme de taille moyenne, aux cheveux gris et aux yeux bleus, habillée d'une robe bleue à bandes vertes, portant des lunettes à verres ovales et tenant un livre sous son bras. Il s'agissait de Rogue, la bibliothécaire du domaine Silvercoat. Engagée il y a un an juste après que Lenn ait été maudit et transformé en lycan, son seul but depuis est de chercher dans tous les ouvrages que l'on met à sa disposition pour trouver un moyen de rendre sa jeunesse et son humanité à son maître. Une tâche à laquelle elle n'a pas rechigné depuis une année. Et aujourd'hui, elle était persuadée de toucher enfin au but.

« Rogue, je vous présente Shad, une invitée. Shad, voici Rogue, la bibliothécaire de ce domaine. »

« Bienvenue mademoiselle. Maître, suivez moi s'il vous plaît. »

La bibliothécaire conduisit son maître et son invitée jusqu'à la table principale, sur laquelle se trouvait ouvert un tas de livres et de parchemins. Tous traitaient du même sujet : le médaillon de Mush'Riana, l'objet recherché par Lenn depuis près de trois mois. Selon la légende, ce médaillon pouvait faire disparaître n'importe quel type de malédiction. En somme, c'était l'objet idéal pour que le lycan redevienne ce qu'il était avant cette sombre histoire de pacte diabolique.

« Je vous écoute, Rogue. Dites nous ce que vous avez trouvé. »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4268



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #6 le: Juillet 01, 2015, 02:32:47 »

« N’ayez crainte, je n’ai aucune intention de tuer qui que ce soit, sauf si cela devait s’avérait nécessaire. »

Une fois ces paroles dictées le repas se fit sans plus heurt. La Louve avait bien senti que le ton du rabatteur n’avait rien à voir avec le fond de ses paroles mais elle en avait cure, reprenant simplement ses effets qu’elle rangea à sa ceinture avant de reprendre son festin. La conversation autours de la table tourna sur la dernière parole du lycan, celle concernant des recherches sur un certain médaillon. Curieuse et intriguée la Lycane avait fait en sorte d’en savoir plus, permettant ainsi au repas qui devenait silencieux de devenir plus vivant et avec en prime, un sujet de conversation des plus intéressants. Des objets magiques, ce n’était pas ce qui manquait sur Terra, loin de là, mais c’était la première fois que la Louve entendait parler d’un tel artéfact, un artéfact capable, si la légende disait vrai, de retirer toute forme de malédiction à son possesseur.  Pour tout dire, la Louve  n’aurait pu dire depuis combien de temps ce sujet venait d’être mis en avant mais tout ce qu’elle savait c’était qu’il lui avait pris une bonne partie du repas, qu’il avait continué au sein de la demeure du Seigneur Silvercoat et qu’il continuait encore au sein de sa bibliothèque où une jeune femme les avait rejoint. Intriguée, Shad observait les différents ouvrages traitant de ce fameux médaillon, en prenant un,  le feuilletant, le survolant rapidement en diagonale, le temps que Rogue expliquait ses recherches à Lenn, la Louve les interrompit cependant :

«  Je ne comprends pas. Cette malédiction vous offre pourtant de nombreuses possibilités, vos sens sont plus affutés, vos réflexe et votre force ont dû connaître un gain de pouvoir, pourquoi vouloir redevenir un simple humain ? Ce n’est pas comme si vous devez garder votre apparence de Lycan indéfiniment. A moins que vous ne sachiez la contrôler et que c’est cela qui vous effraie et qui vous pousse à chercher une solution à ce problème. »

Jamais Shad ne comprendra cette envie à n’être qu’un simple être humain. Certes, ils avaient le pouvoir sur Terre et sur Terra mais pour la Terranide ils étaient faibles et ce n’était que parce qu’ils s’occupaient des Terranides depuis leur naissance, les éduquant à leur grès qu’ils ne connaissaient pas une rébellion de grande ampleur. Quoi que, l’une avait déjà était faite, offrant  aux Terranide s un leader et surtout une capitale. Certes dans les Contrées Gelées mais une capitale quand même. Les doigts de la Louve effleurèrent un nouvel ouvrage, un qui parlait cette fois des emplacements où pourrait se trouver le médaillon que recherchait le Seigneur Lycan. Et tous mentionnaient des lieux difficiles d’accès où la mort pourrait les attendre au tournant. La quête que s’était lancée Lenn semblait être en tout point bien difficile et risquerait de fournir de nombreuses pertes dans ses rangs. Et sur le coup, l’envie d’aventure se fit sentir au plus profond des tripes de la Lycane. Elle ne savait pas ce qu’il l’attendrait réellement mais il fallait bien avouer que cela risquerait d’être fortement intéressant.  Reposant le deuxième ouvrage, elle s’adressa  à Lenn :

« Mais je pense que vous souhaitez tout de même retrouvez votre véritable identité, si je puis me permettre, j’aimerais participer à l’expédition quand cette dernière commencera. Disons que je suis curieuse de voyager dans de nouvelles contrées et de voir également cet artéfact en action. »

Et autant dire qu’avec tout ce qu’elle avait pu lire et entendre, la quête que prévoyait Lenn ne semblait guère de tout repos. Mais c’était à lui de choisir s’il laisserait une inconnue s’immiscer dans ses troupes dans une  recherche qui les mèneraient à un artéfact ancien et sans le moindre doute, puissant.


Journalisée

Matthieu Silvertooth
Créature
-

Messages: 111



Voir le profil
Fiche
Description
Lenn Silvercoat est devenu un puissant esclavagiste de Nexus après avoir passé un pacte avec le Diable. Quand il a refusé d'honorer sa part du contrat, le Diable l'a transformé en loup-garou.
Aujourd'hui revenu à la vie en tant que Matthieu Silvertooth, il s'efforce de réparer les erreurs de son passé et de ne plus commettre les mêmes erreurs.
« Répondre #7 le: Juillet 23, 2015, 05:16:33 »

Lenn écoutait attentivement les résultats des recherches de Rogue, quand ils furent tout à coup interrompus par Shad, dont ils avaient presque oublié la présence à cause de sa discrétion. Elle lui demanda ce qui pouvait bien le motiver à vouloir redevenir un simple humain, alors que sa forme de lycan lui apportait tout un tas d'avantages.

« Tout ce que vous avez dit est vrai, y compris la fin. Je n'ai quasiment aucun contrôle sur ma forme de lycan et, quand je me transforme, je deviens un être ignoble et destructeur, qui ne laisse que le sang et la mort dans son sillage. J'ai bien trouvé un moyen de me conférer un minimum de maîtrise sur mes instincts sauvages, mais il est assez aléatoire et je ne sais pas s'il tiendra éternellement. Pour ne pas prendre de risque, je préfère donc chercher uns solution radicale et définitive. »

Il s'abstint de lui parler de l'autre partie de la malédiction, qui avait de lui un vieillard. Mieux valait contrôler le flot d'informations pour le moment.

Après ce petit échange, il se tourna à nouveau vers la bibliothécaire.

« Reprenons Rogue. »

« Ainsi maître, comme je vous le disais, j'ai trouvé un passage dans ce livre qui pourrait nous mettre sur une piste très sérieuse. »[/b]

« De quoi s'agit-il ? »

« Du journal d'un aventurier du nom de Kyle Herry, un terranide tigre. Un chapitre tout entier parle d'un temple caché au-delà des landes dévastées. Apparemment, il aurait mis vingt-six jours de marche, en partant du Royaume Terranide, pour l'atteindre. Le récit fait office de nombreux dangers, mais tout semble indiquer que son point d'arrivée est bien l'emplacement du médaillon que nous recherchons. »

« Pouvons-nous en être sur ? »

« Malheureusement non. Après son retour, Herry était devenu complètement lunatique. Certains parlent d'une maladie tropicale, mais je pense à autre chose. »

« C'est à dire ? »

« D'autres textes que j'ai parcouru me laissent penser que le médaillon est protégé par quelqu'un ou quelque chose, qui rend dément les visiteurs inopportuns. Ce qui me conforte un peu plus dans l'idée que c'est bien ce que nous cherchons. »

« C'est du bon travail, Rogue. Si les résultats sont au rendez-vous, vous serez récompensé à la hauteur de votre réussite. »

« Merci maître Silvercoat. »


Après ces explications à la logique implacable, Lenn et Rogue eurent droit à une autre intervention de Shad, qui voulait prendre part au voyage pour, selon elle, le plaisir de découvrir de nouvelles contrées et d'avoir un peu d'action.

Le lycan était mitigé : d'un côté, l'aide d'une personne comme cette terranide louve serait un appui précieux dans cette quête aux allures de voyage sans retour ; mais de l'autre, qui sait ce qu'elle pourrait faire du médaillon si elle venait à s'en emparer, vu qu'elle en avait tout à fait la force. Un choix difficile se mettait devant lui.

« Hum... Si j'acceptais que vous veniez, comment puis-je être sur que vous ne me trahirez pas ? Il y a tellement de choses en jeu... »

Lenn en savait si peu sur cette femme qu'il se demandait si elle pouvait être digne de confiance.

« Attendez, je crois avoir une idée. Rogue, approchez. »

Sur son ordre, la bibliothécaire avança.

« Voyez vous, Rogue possède un talent pour le moins formidable. Elle est capable de déterminer l'authenticité de n'importe quoi, depuis les textes anciens jusqu'aux paroles des humains. Grâce à elle, je vais savoir si vous me cachez quelque chose. »

« Maître, vous pensez vraiment... »

« Oui. Alors allez y. »

Sans discuter plus longtemps, Rogue approcha de Shad.

« Contentez vous de répondre honnêtement aux questions, et tout ira bien.
Pouvez vous jurer que vous ne voulez pas prendre part à ce voyage pour garder pour vous le médaillon ?
Avez vous quelque attention malhonnête en tête ? »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4268



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #8 le: Juillet 23, 2015, 10:10:58 »

La réponse qui fut fournie à la Louve concernant la raison de la quête du Médaillon lui était amplement suffisante et justifiée. A quoi bon avoir une forme forte utile quand cette dernière était aléatoire ? Il était vrai qu’en observant Lenn ainsi, il était fort difficile de l’imaginer en être sanguinaire dénoué de toute raison. Une double personnalité incombait donc au Seigneur Silvercoat. Et si ce dernier ne parvenait pas à maîtriser sa part lupine, à quoi bon la garder ? A quoi bon garder une forme, certes utile dans certain cas, mais qui pouvait aussi s’avérer être un fardeau ? Ravie de la réponse obtenue, la Louve garda de nouveau le silence, écoutant d’une oreille discrète la conversation entre Rogue et Lenn. Et ce ne fut que quand elle fut sûre de ne pas les interrompre inopinément lors de leur discussion qu’elle s’était proposé de prendre part à la quête du talisman. Bien évidemment, sa requête fut accueillie avec un peu de réticence, mais cela, Shad ne pouvait les blâmer, qui donc emmènerait une inconnue dans une telle quête ? Alors qu’elle s’apprêtait à répondre au Seigneur Silvercoat, la Louve fut interrompu et dirigée vers la bibliothécaire qui  lui demanda de répondre le plus naturellement aux questions afin de vérifier si ses intentions étaient mauvaises ou non.

« Pourquoi je prendrais ce médaillon ? J’ai déjà mon lot de difficulté avec le mien, je n’ai nullement besoin d’en avoir plus.  Si je désire venir, c’est simplement par curiosité, je veux savoir comment ce médaillon fonctionne, si votre quête trouvera la fin que vous espérez et également découvrir les contrées qui abritent l’objet de vos désirs… »

Le  médaillon arachnéen que possédait la Louve avait également une grande histoire derrière lui et apportait à sa porteuse quelques petits soucis par ci, par là. Par chance, pour l’heure tout était calme mais elle savait à présent qu’un être envoyé par le Roi Cramoisi pouvait lui tomber sur le coin de la figure à tout moment, alors avoir un deuxième artéfact magique qui pouvait attirer la convoitise de certains, très peu pour elle ! De plus, elle n’avait aucune malédiction à lever sur sa personne et quand bien même, sa situation actuelle lui convenait parfaitement.

« Et si j’ai des projets malhonnêtes, si j’en aurais, je serais bien idiote de vous le dire non ? Mais si cela vous fait peur, non je n’en ai pas, je ne compte pas vous tuez pendant votre sommeil, ni faire la peau à n’importe lequel de vos hommes…Sauf si bien sûr des évènements me pousseraient à le faire et me pousserait à de telles extrémités. »

Quand le traqueur lui avait remis ses armes, la Louve avait bien ressentie une légère haine à son égard et rien ne l’empêcherait donc de profiter du voyage pour avoir une certaine vengeance. C’est donc à cela que Shad faisait référence, elle ne ferait aucun mal à qui que ce soit si cela ne serait pas nécessaire.

« Vous pouvez refuser de me prendre dans cette aventure, je ne serais nullement offusquée, ce n’était qu’une simple proposition, une demande et je comprendrais que vous souhaiteriez partir avec des personnes que vous connaissez et dont vous avez confiance… »

Ce qui était en termes tout à fait logique et naturel. La Lycane porta son regard tour à tour sur Rogue et Lenn, finissant par demander calmement :

« Alors ? Mes réponses vous ont-ils satisfaites ? »


Elle n'attendait plus que le verdict final.


Journalisée

Matthieu Silvertooth
Créature
-

Messages: 111



Voir le profil
Fiche
Description
Lenn Silvercoat est devenu un puissant esclavagiste de Nexus après avoir passé un pacte avec le Diable. Quand il a refusé d'honorer sa part du contrat, le Diable l'a transformé en loup-garou.
Aujourd'hui revenu à la vie en tant que Matthieu Silvertooth, il s'efforce de réparer les erreurs de son passé et de ne plus commettre les mêmes erreurs.
« Répondre #9 le: Août 01, 2015, 11:03:56 »

Shad répondit aux questions rapidement et sans hésitation. Elle dit qu'elle ne voulait participer au voyage que par simple curiosité, simplement pour découvrir les contrées et pour voir comment cette quête allait se terminer. Elle jura encore une fois qu'elle n'allait tuer personne tant qu'elle ne serait pas contrainte à le faire, ajouta qu'elle n'avait pas besoin du médaillon pour se libérer d'une quelconque malédiction, et termina en disant qu'elle ne serait nullement offusquée si elle ne participait pas à ce voyage. Elle ne faisait qu'une simple proposition.

Quand elle eut fini de parler, Rogue la fixa un court instant puis se tourna vers son maître, impatient d'entendre son verdict.

« Alors ? »

« Tout ce qu'elle a dit était vrai, maître. Elle ne convoite pas le médaillon, elle veut seulement de l'aventure. »

Le lycan soupira intérieurement. Pour une raison qui lui était encore inconnue, il voulait que Shad soit vraiment celle qu'elle prétendait être, il voulait partager cette aventure avec elle. Peut-être à cause l'étrange odeur qu'elle dégageait... En tout cas, maintenant, il était rassuré de savoir que, dans une certaine limite, il pouvait se fier à elle.

« Parfait, vous avez passé le test avec brio. La prochaine étape : nous partons demain matin à l'aube. Rogue, préparez moi tous les documents dont je pourrais avoir besoin. »

« Oui maître. »

« Shad, vous êtes mon invitée pour la soirée. Et je vous défends de dire non. Je vais vous faire préparer une chambre, vous y serez très bien. »

Les deux lycans sortirent de la bibliothèque, laissant Rogue faire son travail. Lenn demanda à l'un de ses domestiques de conduire son invitée dans l'une des chambres libres du domaine.

« Je dois vous laisser, d'autres choses requièrent mon attention. Faites comme chez vous. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, appelez l'un des domestiques avec la sonnette dans votre chambre. »

La louve fut escortée par le domestique tandis que le maître de maison partait en direction du bâtiment administratif du domaine. C'est là que travaillait les personnes chargées de tâches telles que la comptabilité, l'organisation des plannings, les inventaires... Lenn se rendait rarement là-bas, dans ce bâtiment pourtant sur son domaine et juste à côté des quartiers des esclaves, mais cette fois, il fallait qu'il s'occupe de tous les détails du voyage lui-même. Pas question que ce soit un échec à cause d'une mauvaise préparation.

Une fois arrivée, il traversa rapidement les couloirs, se faisant respectueusement saluer par toutes les personnes qu'il croisa en chemin, jusqu'à arriver finalement au département « Comptabilité ». C'est là qu'il allait rencontrer la personne dont il allait avoir le plus besoin au cours de ce voyage.

Une fois à l'intérieur, il hurla un bon coup.

« Caster, ici tout de suite. »

Moins de cinq secondes après, un homme aux cheveux blancs, aux yeux bleus et avec des lunettes arriva devant lui. Il s'agissait de Caster, le chef du département comptabilité. Un homme très intelligent, une vraie tête à claques dans son enfance, mais qui occupait aujourd'hui un poste extrêmement bien payé dans le domaine Silvercoat.

« Oui maître ? »

« Je pars demain matin pour un voyage dont j'ignore la durée. En mon absence, c'est vous qui prendrez la tête du domaine. »

L'homme resta figé un instant. Lui annoncer une telle chose de manière aussi brusque était un peu trop pour lui.

« Moi... maître ? »

« Jusqu'à ce que je revienne. Et si je ne reviens pas, vous le resterez jusqu'à preuve du contraire.
Votre tâche consistera à vous occuper de gérer les ventes et les achats d'esclaves, l'activité du harem et, par dessus tout, de tenir les lycans pour qu'ils ne transforment pas tout cet endroit en boucherie. A ce propos, donnez moi votre bras. »


Le comptable obéit sans discuter. Lenn sortit ses crocs de lycan et lui mordit violemment le bras avant de le lâcher aussi vite.

« AAAAHHHH ! »

« Je sais, ça fait mal. Mais de cette façon, les autres loups vous respecteront. »

Il venait de mettre son empreinte sur cet homme, montrant ainsi qu'il lui avait temporairement cédé sa place de mâle alpha.

Il regarda Caster, dont les pupilles venaient de jaunir après ce coup de dent. Qui aurait pu croire que, sous ce corps apparemment inoffensif, se cachait un lycan ? Mordu par un lycan sauvage pendant une balade en forêt, il faisait partie des nombreux individus de cette espèce qui vivait sous la protection du seigneur Silvercoat. Et maintenant, il était, pour un temps, devenu le chef de meute.

Il se releva avec un peu de peine, mais néanmoins content de son nouveau poste.

« Bonne chance Caster. »

Lenn touran les talons et repartit comme il était venu. Il passa encore une bonne heure à arpenter les couloirs du bâtiment principal du domaine, donnant ses instructions à tous ceux qui en avaient besoin : cuisiniers, rabatteurs, employés de maison...

Finalement, quand il eut complètement terminé d'organiser son départ pour demain, il se dirigea, non sans un immense soulagement, vers sa chambre. En chemin, il tomba sur le domestique qui avait escorté Shad.

« Alors ? »

« Nous avons fait selon vos demandes, maître. Mademoiselle Shad est confortablement installée, et nous restons à son entière disposition. »

« Bien. Rappelez lui bien qu'elle peut demander tout ce dont elle a besoin. Même si elle veut quelqu'un pour partager son lit cette nuit, vous le lui envoyez. »

« Oui maître. »

« Parfait. Je vais me coucher. Dites à tout le monde que demain, je serais debout une heure avant l'aube. La même chose pour mademoiselle Shad. »

« Bien compris. »

Le domestique partit après avoir salué son maître, ce dernier marcha encore jusqu'à arriver à sa chambre. Il ne prit même pas la peine de se changer, il se contenta d'enlever ses vêtements jusqu'à finir en caleçon et s'écroula sur son lit. Il trouva le sommeil en moins d'une demi-heure.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4268



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #10 le: Août 04, 2015, 09:11:50 »

Par chance, l’Okami passa le test sans trop de difficultés, parvenant à démontrer qu’elle n’avait, pour l’heure, aucun  sombre dessein à l’attention du lycaon.  Et elle en fut également rassurée, car d’un certains côté, elle ne se voyait nullement faire un plaidoyer pendant des heures. Heures qui allaient être utilisées pour les derniers préparatifs. Départ dès le lendemain à l’aube, voilà qui était rapide, à peine avait-il eu des renseignements quant à ce médaillon que déjà il se mettait en branle ? Sur le coup, la Louve était quelque peu étonnée de tant de réactivé et d’impulsivité mais en même temps, si ce qu’il recherchait était à porter de mains, pourquoi donc attendre plus longtemps ?  Pour sa part, il semblerait qu’elle allait  devoir rester sur place pour la soirée en tant qu’invitée. Voilà qui n’était pas banale mais qui encore une fois permettait de gagner un temps conséquent. Si elle se trouvait dans le même lieu que tout le monde, le temps gagné pour un départ dès le lendemain à l’aube sera bien sûr mis à profit. Elle hocha donc simplement la tête, en guise de reconnaissance.

« Merci. »

Un simple remerciement, pourquoi partir dans de longues tirades ? Saluant Rogue, Shad sortie avec Lenn de la bibliothèque, marchant tranquillement à ses côtés avant que ce dernier ne la délègue à un domestique. Domestique dont la charge était de l’emmené à une chambre où chacun de ses caprices pourraient être exaucés. Etre une terranide invitée dans un harem d’esclavagiste, ça n’avait pas de prix !  Bien sûr, elle aurait pu en profiter mais à  quoi bon ? A  quoi cela lui servirait-il réellement ? N’avait-elle pas déjà assez de chance de profiter d’un tel traitement de faveur ? Sur le chemin menant à ses petits quartiers, la Terranide croisa d’autres serviteurs, tous  ou du moins la majeure partie avait cette odeur caractéristique, une odeur sauvage. Un parfum qui prouvait que les apparences étaient bien trompeuses et qu’ils n’étaient pas, pour la plupart, que de simples humains. Une fois la dite chambre atteinte, la Lycane remercia le domestique  et s’y engouffra tout simplement, marchant un peu au sein de cette dernière. Le mobilier était très simple : Un  grand lit, un bureau, une bibliothèque avec quelques livres sur les étagères et une commode pour déposer des habits. Il y’avait également, un peu à l’écart un coin pour la toilette. Pourtant, tout était fait dans un style plaisant à regarder.

En quelques pas, la Louve se dirigea vers la fenêtre dont la vue donnait sur la cour intérieure. Là, elle apposa tout simplement ses coudes sur le rebord, et ses joues furent prises dans les paumes de ses mains. En silence, elle se mit à observer, curieuse, sa queue caudale se balançant tranquillement de gauche  à droite, brassant l’air de la pièce.  Il y’avait de l’activité et pas qu’un peu ! Ca courait dans les sens ! Des chariots remplis de vivres allaient d’un point à un autre, quelques esclaves mettaient également leurs mains à la pâte. Tout le domaine semblait se préparer pour l’expédition. Un coup de fouet fit tournée la tête de la lycane dans une autre direction où elle put voir une calèche partir à l’instant du domaine. Sans doute des esclaves qui partaient vers Nexus. Et dire qu’elle pourrait également faire partie de ce voyage. Les temps avaient bien changés, en bien ainsi qu’en mal, mais elle n’allait guère s’en plaindre.  Reportant son attention sur la cour, elle l’observa encore une poignée de minute avant de s’en lasser, faisant quelques pas en arrière et se laissant tout simplement tomber sur le lit.

Tournant son visage sur le côté, sa ligne de mire croisa la fameuse sonnette qu’elle attrapa, la regardant d’un air las sous toutes ses coutures dans le creux de sa main.  L’utiliser ? Ne pas l’utiliser ? Elle n’avait besoin de rien pour l’heure. Soupirant, elle la fit encore tourner quelques instants entre ses doigts avant de la reposer et de se rendre dans la salle d’eau.  Retirant ses effets, la Louve s’octroya une petite toilette, décrassant sa peau, lavant ses cheveux, ses oreilles et sa queue, en résumé, elle se lavait. Et il n’y  avait aucun de mal à cela ! Surtout qu’il était fort à parier que leur expédition ne se fera pas sur un sentier de roses parfaitement bien étalées.  Une petite demi-heure plus tard, la Lycane sortie, attrapa un livre qu’elle feuilleta encore.  Au dehors l’agitation battait toujours son plein mais cela ne la gênait guère. Finalement, après deux petites heures de lecture, elle rangea l’ouvrage sur son étagère et partie profité du  reste de la nuit. En toute logique, le sommeil ne lui était maintenant plus nécessaire, mais c’était là quelque chose qu’elle appréciait encore faire, tout comme manger ou boire d’ailleurs. Glissant dans les draps, elle laissa le sommeil la gagner, non sans avoir une oreille relevée, attentive à chaque son. La Louve avait beau être une invitée, elle savait encore parfaitement où elle se trouvait.

Par chance, la nuit se passa sans encombre et le lendemain matin, bien avant que l’aube ne se soit levée, on vint frapper à sa porte, lui indiquant qu’elle devait se préparer pour le départ imminent. Grommelant  un tout petit peu, la Louve s’étira et sortie de son lit, partant vite se débarbouiller le visage, remettre ses habits, vérifiant que le mécanisme de ses lames fonctionnaient encore et sortie de la pièce, attendue par un domestique. Se saluant mutuellement, l’homme  du Seigneur Silvercoat mena  donc Shad jusqu’à ce dernier qui, en toute apparence,  effectuait les derniers préparatifs pour l’expédition qui allait se mettre en branle sous peu.

« Bonjour,  rien à déplorer ? »

Il pouvait toujours y avoir des complications lors de préparatifs d’un tel acabit, il était tout à fait évident de s’en soucier.
Journalisée

Matthieu Silvertooth
Créature
-

Messages: 111



Voir le profil
Fiche
Description
Lenn Silvercoat est devenu un puissant esclavagiste de Nexus après avoir passé un pacte avec le Diable. Quand il a refusé d'honorer sa part du contrat, le Diable l'a transformé en loup-garou.
Aujourd'hui revenu à la vie en tant que Matthieu Silvertooth, il s'efforce de réparer les erreurs de son passé et de ne plus commettre les mêmes erreurs.
« Répondre #11 le: Août 11, 2015, 10:38:47 »

La nuit se passa sans encombre majeure, les domestiques, cuisiniers et autres employés du domaine gérèrent les préparatifs du départ sans problème, suivant à la lettre les instructions donnés par leur maître. Ce dernier passa une nuit plus que reposante.

Le lendemain, une heure avant l'aube, un domestique entra dans la chambre de Lenn.

« Maître Silvercoat, le jour va bientôt se lever. Je viens vous réveiller selon vos ordres. »

Le lycan se réveilla et se leva en grommelant. Bien que la nuit fut agréable, il aurait aimé qu'elle soit plus longue.

« Tout est prêt pour le départ ? »

« Oui maître. Selon vos instructions, les rabatteurs ont ouvert la voir sur les premiers kilomètres, jusqu'à la forêt. Nous avons préparé l'argent ainsi que les repas à emporter et tous les documents nécessaires. »

« Excellent. Et mademoiselle Shad ? »

« Un autre domestique est allé la réveiller. »

« C'est du bon travail. Donnez moi un instant que je me prépare. »

Le domestique fit une courbette et sortit. Lenn passa dans sa salle de bains, adjacente à sa chambre, pour se débarbouiller un peu et se rendre présentable. Puis, alors qu'il s'observait dans le miroir, il entendit la voix du loup résonner dans sa tête.

Tu comptes vraiment te débarrasser de moi ? Après que je t'ai permis de t'envoyer en l'air avec Mélinda Warren, tu vas te séparer de moi ? Mais à quoi ressembleras ta vie sans moi ?

La ferme !

Oh, tu deviens audacieux.

J'ai dit la ferme ! Je ne veux plus t'entendre !

La présence de la bête commença à s'évanouir. Lenn le maîtrisait un peu mieux chaque jour.

Tu auras besoin de moi pour ce voyage, que tu le veuilles ou non.

Une fois qu'il l'eut fait taire, Lenn alla s'habiller avec sa tenue habituelle, puis descendit jusque dans l'entrée où l'attendait un de ses rabatteurs, quatre domestiques, ainsi que Rogue la bibliothécaire et Caster le chef temporaire du domaine. Le lycan vit avec eux les derniers détails avant le départ, pour s'assurer que rien n'avait été oublié.

Shad arriva quelques minutes après Lenn et, après l'avoir salué, demanda immédiatement si tout allait bien.

« Bonjour. Pour l'instant, il n'y a rien à déplorer. Nous allons juste vérifier que tout est dans le sac. »

Le rabatteur donna un grand sac en toile renforcée à son maître, qui contenait tout ce qu'il avait demandé la veille : une copie du journal de Kyle Herry, un plan de Nexus indiquant une partie du chemin à suivre, de la viande d'ours séchée pour le début du voyage avant la première escale et 20 000 pièces d'or pour diverses urgences.

« Merveilleux, tout est là. »

Le lycan ferma et mit le sac sur son dos. Le cuisinier lui donna ensuite, ainsi qu'à Shad, un gros morceau de viande de porc pour qu'ils partent le ventre plein.

« Navré Shad, mais nous allons devoir manger sur le chemin. La première partie du voyage nous impose une organisation stricte, nous devons donc partir maintenant. Je vous expliquerai les détails en route. »

Les deux loups quittèrent l'entrée du manoir. Une calèche les attendait dans l'allée principale du jardin. Ils montèrent à bord, et la calèche partit ensuite.

« Bien, laissez moi vous expliquer.
Notre voyage se sépare en quatre parties : l'aller dans Nexus, l'aller hors de Nexus, le retour hors de Nexus et le retour dans Nexus. La première partie est la seule où nous avons un plan pour nous diriger. Pour le reste, nous ne pourrons compter que sur nous, et peut-être sur les notes du journal de Kyle Herry.
La calèche va nous amener jusqu'à l'entrée d'une forêt, le premier obstacle. A partir de là, nous continuerons à pied et seuls. Vous êtes la seule qui soit à la fois assez forte et assez désintéressé pour voyager avec moi.
Vous avez des questions ? »


La conversation continua pendant les quelques minutes de trajet jusqu'à la forêt. Les deux voyageurs descendirent. Deux des rabatteurs du domaine Silvercoat les attendaient.

« Prenez garde maître. Nous avons observé des signes qui laissent penser que les Skavens ont repris le contrôle de la forêt. Ils ne vous laisseront pas passer sans encombre. »

« Personne n'a jamais dit que ce serait facile. Je ne vais pas laisser de vulgaires hommes-rats me barrer le chemin. »

D'un signe de la main, il ordonna aux rabatteurs ainsi qu'à la calèche de retourner au domaine, ce qu'ils firent immédiatement, laissant leur maître et celle qui l'accompagnait dans leur sillage.

« A partir de maintenant, nous sommes seuls. S'il y a une urgence ou de nouvelles informations en provenance du domaine, ils nous enverront des messages par pigeon-voyageur. »

Sur ces mots, Lenn prit la tête de la marche et entra dans la forêt.
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4268



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #12 le: Août 13, 2015, 04:31:14 »

Rien à déplorer, voilà ce qui était rassurant. La Louve pris le morceau de viande qu’on lui tendait, remerciant d’un simple hochement de tête avant de suivre le Seigneur Silvercoat jusqu’à une calèche où elle s’installa à côté du maître du domaine, attendant que le moyen de locomotion se mette en branle pour manger, écoutant en même temps les quelques dernières indications donnés. Tout cela avait l’air si simple, pourtant, quelque chose la gênait, oh ce n’était pas grand-chose, mais c’était là un fait illogique d’après elle :

« Je ne comprends pas ce besoin de nous séparer, je veux dire, au vue des préparatifs, je supposais que nous serions plus que deux à voyager...A moins que vos hommes n’explorent d’autres voies et que nous nous rencontrions de nouveau vers un point de ralliement. »

Elle mordit une nouvelle fois dans son morceau de viande, observant l’horizon pendant qu’elle recevait une petite explication. Mais le temps n’était pas réellement aux questions et bien vite l’entrée d’une forêt se fit voir et avec elle, l’apparition du premier obstacle sur la route du Lycan menant à ce fameux médaillon qui était censé le délivré de sa malédiction. La Terranide termina juste à ce moment sa viande, sautant de la calèche pour s’avancer à l’orée du bois, faisant légèrement pivoter ses oreilles sur le sommet de son crâne pour en capter le moindre son, humant l’air,  y décelant un florilège de flagrances en tout genre. Ainsi cette forêt était prise par des Skavens ? Des espèces d’hommes-rats ? Qu’à cela ne tienne ! Comme l’avait si bien mentionné  Lenn, ça n’allait pas être ces créatures qui allaient les arrêter. La Terranide vit simplement volte-face pour observer la calèche et les rabatteurs prendre la direction opposée avant de reporter son attention sur l’entrée de la forêt.

« Espérons alors qu’il n’y ait pas d’urgence, allons-y… »

L’Okami emboita le pas, rentrant dans la forêt, marchant tranquillement sur le sentier. Si des Skavens il y’ avait, ces derniers ne tarderaient sans doute pas à se montrer en prenant l’arrivée du duo comme une violation de leur territoire. Cependant, un fait qu’avait oublié de mentionner la Terranide au loup-garou était que toutes les forêts étaient en partie « son » territoire.  Elle émit ainsi une sorte de sifflement, faisant venir à elle un rapace, une simple petite buse. Tout en marchant, elle lui chuchota deux-trois mots, laissant l’oiseau s’envoler avant que la couleur de ses prunelles passent l’espace d’un instant de l’azur à l’ambré.

« Cette buse sera en partie nos yeux…Une sorte d’éclaireuse si vous préférez….Je pense que vous l’avait aussi senti, mais nous approchons d’une odeur particulièrement forte qui ne sont autres que nos chers amis les Hommes-Rats….-elle s’arrêta de marcher, lâchant un soupir-amusé avant de reprendre sa marche – et ils nous attendent…Que préférez-vous ?  Faire un petit détour ou tout simplement les combattre ? »


Il ne serait bien sûr pas difficile de  battre ces créatures, mais si avec ces informations le Seigneur Silvercoat décidait de prendre un autre chemin, la Louve le suivrait sans demander son reste. Après tout, n’était-elle pas là comme simple accompagnatrice à la base ? Faisant glisser ses mains vers sa ceinture, elle frôla du bout des doigts l’un de ses nombreux couteaux de lancer qui y était accroché avant de s’en saisir d’un et de le lancer vers la cime d’un arbre. Un cri court se fit entendre suivit par la chute d’une odieuse silhouette sur le tapis de feuilles mortes de la forêt.  La Louve s’en approcha et souleva de terre le Skaven, mort,  retirant son couteau de lancer de son corps pour le récupérer avant de regarder la créature.

« Eux aussi ont des éclaireurs et…je pense que nous allions avoir de la visite plus tôt que prévu…ha bha tiens les voilà. »

En l’espace de quelques secondes, le duo de Lycan s’était vu entouré par une horde de Skavens. Ces créatures dégageaient un musc malodorant et firent grogner la Louve de gêne. Alors que l’un d’entre eux se mis à les charger, la buse qu’avait appelé Shad auparavant piqua rapidement, l’attrapa via ses serres et s’envola avec pour s’en repaître. Il ne fallait pas être aussi petit….L’effet de surprise eut l’effet escompté, laissant ainsi la voie aux deux loups-garous pour attaquer en premier et faire un petit carnage dans les troupes des Hommes-Rats.  L’Okami n’attendait pas d’ordres de la part de Lenn, optant pour sa forme de lycanthrope. Une forme de loup-garou noire comme l’ébène dont le pelage était parcouru d’arabesque rouges qui « s’illuminaient » de temps à autre et dont le crâne était pourvu de deux cornes démoniaques rouge sang.  La bête s’élança donc vers un trio de Skaven, envoyant ses griffes qui brisèrent leurs armes, une boule de feu dans sa patte libre qui fut envoyée par la suite, brûlant vif les trois créatures. Un grognement rauque s’extirpa de sa gorge alors qu’elle bondissait vers d’autres de ces créatures qui venaient de brandir leurs lances vers elle, oubliant qu’elle n’était pas seule….Pour leur plus grand malheur.
Journalisée

Matthieu Silvertooth
Créature
-

Messages: 111



Voir le profil
Fiche
Description
Lenn Silvercoat est devenu un puissant esclavagiste de Nexus après avoir passé un pacte avec le Diable. Quand il a refusé d'honorer sa part du contrat, le Diable l'a transformé en loup-garou.
Aujourd'hui revenu à la vie en tant que Matthieu Silvertooth, il s'efforce de réparer les erreurs de son passé et de ne plus commettre les mêmes erreurs.
« Répondre #13 le: Août 21, 2015, 10:07:17 »

La forêt des Skavens. La première étape du voyage périlleux dans lequel Lenn s'était engagé pour trouver le médaillon qui le libérerait de sa malédiction lycanthropique. Derrière lui, Shad le suivait avec prudence, sans dire un mot. Jusqu'à ce qu'elle pousse un sifflement et qu'une buse vienne se poser sur son bras comme un faucon le ferait avec un fauconnier. Le lycan regarda la louve murmurer à l'oreille de l'oiseau avant de l'envoyer voler ailleurs que ses yeux ne passent du bleu au jaune-ambre. Elle lui expliqua ce qu'elle venait de faire avec l'oiseau, puis lui demanda s'il voulait faire un détour à cause d'une potentielle attaque d'homme-rats.

« Vous êtes décidément une femme pleine de surprises.
Pour répondre à votre question, nous ne ferons pas de détour, nous n'avons pas de temps à perdre pour une raison aussi futile que des rongeurs. S'ils veulent se battre, je me ferais un joie d'exaucer leur souhait. Mais il est hors de question que nous changions notre itinéraire.
Oh, ça me fait penser... »


Lenn ouvrit le sac qu'il transportait sur son épaule et en sortit une ceinture de cuir à laquelle était attachée une vingtaine de seringues remplies d'un liquide gris clair. Il tendit ladite ceinture à Shad.

« Ce sont des seringues remplies d'argent liquide. Si jamais je devenais incontrôlable... Plantez moi une de ces seringues. Ça devrait suffire à me calmer. »

La terranide prit la ceinture dans sa main, le lycan referma le sac, et alors qu'ils allaient repartir, la louve dégaina un de ses couteaux de lancer et l'envoya dans la cime d'un arbre. Un cri strident et un bruit de chute s'ensuivirent. Lenn alla voir, et découvrit un cadavre de Skaven sur le sol. Shad avait réussi à le sentir alors que son odorat n'avait rien perçu.

« Décidément, je suis content de vous avoir... »

Il ne put finir sa phrase, car lui et sa compagne se retrouvèrent tout à coup encerclés d'homme-rats armés de lances ou d'arbalètes pour la plupart. L'un d'entre eux, qui était en train de les charger, fut capturé par la buse envoyé en éclaireur qui l'amena au-dessus des arbres. Son sort était réglé, et cela eut également un effet de confusion sur les autres soldats. N'attendant pas d'ordres de la part de Lenn, Shad se transforma et chargea droit sur l'ennemi. Le lycan se tourna dans la direction opposée.

« Vous voulez vous battre ? »

Il retira rapidement ses gants et ses bottes pour éviter de les détruire, puis ferma les yeux pour trouver en lui la voix de la bête. En un instant, ses muscles grossirent, ses ongles se changèrent en griffes, sa mâchoire se remplit de crocs puissants et une épaisse fourrure blanche couvrit son corps. Il leva la tête vers l'ennemi.

« Alors venez. »

Les Skavens, figés par la peur, ne purent échapper à l'assaut furieux de Lenn qui détruisit leurs armes et découpa leur chair avec ses griffes. D'autres tentèrent un assaut avec leurs lances, mais ils se firent également briser les os. L'un d'entre eux fut jeté contre un arbre si fort qu'il en mourut immédiatement. Un autre groupe tenta un tir groupé d'arbalète contre le lycan, mais les flèches vinrent se briser contre son gilet en écailles de dragon et ils eurent droit au même traitement que leurs congénères.

Piégés entre les griffes et les crocs de deux loups-garous, les Skavens ne firent pas long feu. Certains d'entre eux eurent le temps de prendre la fuite, mais la plupart perdirent la vie dans cette bataille. Une fois l'affrontement terminée, Shad retourna naturellement à sa forme normale, mais Lenn eut un peu plus de mal car la bête ne voulait pas se laisser museler.

Tu ne peux rien contre moi !

Silence ! Je suis le maître de ce corps, et tu vas m'obéir.

Jamais !

Dans le peu de lucidité qui lui restait encore, l'homme se planta une griffe dans le bras pour faire couler son sang. La louve paniqua de le voir se mutiler ainsi, mais il savait ce qu'il faisait.

« C'est une leçon... que m'a apprise une vampire... Me saigner... diminue... l'influence... de la bête... »

A mesure que le sang coulait, le loup laissait place à l'homme. Et quand il eut enfin retrouvé sa forme normale, la plaie se referma d'elle même à cause de la contraction des chairs et des muscles due à la différence de gabarit. Il prit une minute pour récupérer, remit ses gants et ses bottes puis se releva. Shad lui demanda comment il se sentait.

« Je vais bien. Même si j'ai perdu du sang, la bête ne me laissera pas me fatiguer, sinon elle aussi se fatiguera. Bon, en avant. »

Le groupe reprit aussitôt la route, et marcha dans la forêt jusqu'à la tombée de la nuit. Ils allumèrent un feu grâce aux pouvoirs de Shad et au bois coupé par Lenn, et s'installèrent autour pour manger. Une chance que cette forêt soit également peuplée d'animaux comestibles comme des lapins, et heureusement que la louve s'y connaît aussi bien en chasse qu'en combat. Tous les deux dégustèrent leurs lapins au coin du feu, et le lycan profita de la situation pour répondre à une question que Shad lui avait posé plus tôt.

« Lors de notre départ, vous m'avez demandé pourquoi mes hommes nous accompagnaient au début du voyage mais nous ont quitté quand nous sommes entrés dans la forêt. Maintenant que nous sommes suffisamment isolés, je peux vous l'expliquer.
Depuis que j'ai parlé de la possible existence de ce médaillon, ainsi que de ses effets, je crois que les autres lycans du domaine conspirent contre moi pour me tuer. »


Shad lui demanda ce qui pouvait lui faire croire ça.

« La lycanthropie est un mal qui touche un grand nombre d'individus à travers le monde. A cause d'elle, des humains inoffensifs comme le fut autrefois mon bras droit Satcher sont devenus des monstres avides de chair et de sang. Beaucoup d'entre eux souhaitent redevenir normaux. Alors quand ceux qui vivent sur mon domaine ont découvert qu'il existait un moyen, ils ont du se dire que ma mort n'était qu'un modeste prix à payer.
Et il y a autre chose. Voyez vous, après être devenu un lycan, j'ai décidé que mon domaine deviendrait une sorte de refuge pour tous les lycans qui le souhaiteraient. De cette façon, ils sont à l'abri et ne font de mal à personne. Mais si jamais je redeviens humain, alors plus rien ne les protégera. Une raison de plus pour je ne trouve jamais ce médaillon.
Ah... Je suppose que je ne peux m'en prendre qu'à moi même pour être aussi égoïste, et vouloir me soigner alors que je sais que les autres ne le pourront pas. Mais c'est ainsi.
Bien. Merci pour ce délicieux repas. Allez dormir, je prends le premier tour de garde. Il est minuit, je vous réveillerais donc à... 3 heures. Je vous conseille de bien vous reposer, nous ne ferons plus de hâte avant d'arriver à la prochaine ville. »
Journalisée


Venez découvrir mes DC sur ce topic
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4268



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #14 le: Août 22, 2015, 02:24:11 »

Les skavens étaient tombés sur des adversaires bien plus puissants qu’eux et en sous-estimant leurs adversaires qui marchaient tranquillement dans leur forêt, sur leur territoire, ils s’en étaient lourdement mordus les doigts. La perte de leur effectif fut importante et bien que la Louve avait pris également une apparence  Lycanthrope et qu’elle usait donc de ses griffes et de ses crocs pour déchiqueter ses ennemis, elle était tout à fait capable d’user de sa magie pour créer des flammes ardentes qui réduisirent en de vulgaires tas de cendres certains de ces hommes-rats.  De  plus, étant en pleine forêt, elle pouvait faire appel à sa capacité de communication avec les animaux de ce milieu et bien vite, en pleins cœur de la mêlée, d’autres loups, plus normaux vinrent à la charge, attrapant certains Skarvens entre leurs crocs, les secouant rapidement pour briser leurs os et les laisser agonisant sur le sol. Voyant qu’ils ne pourraient faire contre de tels adversaires, les Skavens qui avaient encore un peu de lucidité sonnèrent la retraite. La Lycane observa les hommes-rats partirent rapidement, la queue littéralement entre les jambes, puis s’assurant qu’aucun n’était resté pour les attaquer en traître, elle reprit son apparence normale, se tournant vers Lenn, qui lui, semblait avoir plus de mal à retrouver son apparence d’antan.

« Hum… »

La Louve porta sa main à l’une des seringues présent sur la ceinture que lui avait passé le Seigneur Silvercoat et qu’elle avait attaché à sa taille. Pour l’heure, elle ne souhaitait pas utiliser l’argent liquide contenu dans ses seringues, observant tout simplement le combat interne entre l’homme et la bête. Mais il allait sans dire que si la bête prenait le dessus, elle n’hésiterait pas à agir dans l’immédiat. Par chance, nul besoin d’utiliser l’une de ses seringues car Lenn avait réussi à battre le Loup-Garou qui grondait en lui. Le regard de Shad se posa un instant sur sa blessure avant d’approuver pour la reprise de leur excursion.  Marchant jusqu’à la tombée de la nuit, l’Okami claqua simplement des doigts pour allumer un feu et s’absenta l’espace d’une quinzaine de minutes avant de revenir un lapin dans chaque main. Habituée à vivre dans les zones sauvages, elle prépara également rapidement le repas, mangeant plus par dégustation que par obligation, écoutant tranquillement  son compagnon de voyage qui lui expliqua la raison pour laquelle leur groupe n’était que composé que de lui et elle.

« Je vois, un gage de sécurité en effet. Je ne peux pas dire si vous êtes cupide ou non mais êtes-vous sûr que rien ne les protégera ? N’y a-t-il pas une personne au sein de votre domaine dont ils auraient parfaitement confiance et à qui vous pourriez léguez votre…pouvoir sur la meute ? »

Et ce pouvoir avait déjà été en partie légué. Mais la Louve elle, n’en savait rien. Elle approuvait simplement la méfiance de Lenn vis-à-vis de ses compères mais ne souhaitait pas donner un avis plus approfondis. Après tout,  il arrive pleins de fois que l’on prévoit un évènement et que c’est le contraire qui se déroule. Les joies de l’aléatoire  et du destin ! Rien n’était forgé à l’avance. Même si certains êtres se plaisaient à penser le contraire.
« Dormez plutôt à ma place. Je dors plus par habitude que par nécessité, vous aurez besoin d’être en pleine forme pour la suite. Je vous lèverais à l’aube et pas la peine de tenter de marchander… Je trouverais de quoi occuper la nuit en attendant. »

Outre le fait de monter la garder pendant six bonnes heures, la Louve allait profiter de la quiétude de la nuit, passant ses heures à écouter les quelques bruits nocturnes, observer la voute céleste et sentir le vent caresser doucement son visage. Sa queue caudale se mouvait tranquillement pendant que les heures passaient et qu’aucune attaque n’était à déplorer.  Il était vrai que l’Okami avait senti quelques regards curieux et haineux sur leur petit groupe mais les espions restaient à bonne distance, ce qui ne l’incita pas à prendre part à une escarmouche sanglante. Quand enfin vint l’aube, la Terranide sortit le Loup-Garou de sa torpeur, éteignant au passage le feu qui lui avait tenu chaud durant toute la nuit. Le duo ne tarda pas à reprendre la route vers la première ville située le long de leur périple.

« Doit-on chercher un objet dans la ville ? Ou bien est-ce juste un lieu de passage tout à fait banal ? »


Qui sait ? Cette ville pouvait bien contenir entre ses murs un artéfact important pour la suite de la quête ou elle pouvait également être tout à fait une banalité singulière.
Journalisée


Tags: fini  
Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox