banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Moi, j'apelle ça une entourloupe ! [PV Darthestar]  (Lu 581 fois)
Billie Miles
Humain(e)
-

Messages: 36



Voir le profil
Fiche
« le: Avril 02, 2015, 10:48:57 »


Le major avait de nouveau convoqué le trio pour une mission. Cette fois-ci, à la grande surprise de Deacon, c'était Tekhos Métropolis qui réclamait leur aide sur une mission. Étrange, car en général, les tekhanes préféraient garder leurs soucis pour elles et se débrouiller seules, par fierté sans doute. Aujourd'hui, il s'agissait d'aller jeter un coup d’œil aux alentours de la ville où on avait localisé une présence humaine, en plein milieu d'un territoire bourré de créatures et monstres en tous genre. Deacon, évidemment, se mit à râler :

- Tiens, tiens, elles ne sont même plus capable de s'occuper de leurs problèmes, maintenant ? Qu'elles se débrouillent !
- Deacon, Tekhos est en guerre contre les formiens, ils manquent d'effectifs.
- Je suis au courant, figure-toi ! De toute façon il est hors de question que j'aille là-bas.

Billie leva les yeux au ciel. Dès qu'il s'agissait de près ou de loin à une mission concernant Tekhos, son pilote prenait la mouche. Il leur en voulait assez de l'avoir traité comme un moins que rien durant toutes ces années. De toute manière, il était exclu, en effet, qu'il participe à cette mission. C'était trop risqué. Billie décida donc de se rendre sur place, accompagnée seulement de Red. C'était assez risqué, mais eux non plus n'avait pas vraiment d'hommes supplémentaires à portée de main. Ils allaient devoir se débrouiller ainsi.
Billie prit le temps de réunir quelques affaires, d'embrasser son père, et se rendit au spatioport pour prendre les commandes du vaisseau.

Le voyage fut assez rapide, et ils atterrirent sans encombre à Tekhos ou une femme les accueilli et les guida jusqu'au bureau de la responsable, un Lieutenant, qui avait fait appel à eux pour cette étrange mission. Ils discutèrent un instant, alors que le Lieutenant leur montrait une carte précise des lieux où avait été localisée la femme en question. Elle craignait qu'il ne s'agisse de l'une de leur concitoyenne. Une fois le briefing terminé, Billie réunit différentes armes qu'elle accrocha à son armure et monta dans un camion qui la mena jusqu'au point désigné, non loin d'un endroit où on avait aperçut la femme sur les radars pas plus tard que ce matin.

- Bien. Red, tu détecte quelque chose d'intéressant ?

Le robot resta un instant sur place, observant les alentours, avant de répondre :

- Négatif. Je ne détecte rien d'intéressant, tout du moins pas à moins de 500 mètres d'ici.
- Alors avançons. Elle ne peut pas être bien loin. Reste attentif.

La jeune femme prit tout de même son pistolet scorpion en main au cas où ils feraient une mauvaise rencontre.
En effet, ils tombèrent sur quelques créatures répugnantes. Heureusement, rien qu'ils ne parvinrent pas à éliminer. C'est alors que Red posa une main sur son épaule et pointa son doigt mécanique dans une direction. Billie hocha la tête, se baissa, et se glissa entre les arbres à pas de loup. Elle progressait lentement, mais sûrement, jusqu'à s'accroupir derrière un buisson. Puis, soudain, elle bondit, son arme en main, le canon pointé... sur une femme. Étais-ce celle qu'ils recherchaient ? Billie baissa rapidement son arme.

- Je crois que nous l'avons trouvée, Red.
- Bonjour, Mademoiselle. Excusez les manières de Rocket, nous ne vous voulons aucun mal. Nous sommes venu vous porter secours. Des radars de la ville ont détecté votre présence dans cette zone infestée de monstres, nous avons cru bon de venir vous chercher. Êtes-vous blessée ?

Billie se demandait comment cette femme avait pu se retrouver ici et être encore en vie à cette heure.
Journalisée
Darthestar
Créature
-

Messages: 3053



Voir le profil WWW
Fiche
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #1 le: Avril 03, 2015, 03:32:59 »

Cela faisais maintenant deux jours qu'il se baladait dans les montagnes environnants Tekhos, passant au delà des radars et autres moyens de surveillances Tekhan pour pouvoir enfin retourner dans ce pays, où il avait laissé quelque chose autrefois qu'il avait la ferme intention de récupérer depuis maintenant quelques semaines. Il s'agissait d'un sac, un sac qu'il avait été obligé de dissimulé il y a de cela plusieurs mois, lors d'une fuite, et dont il s'était rappelé l'importance il y a peu, alors que soudainement l'objet qui s'y trouvait devenait soudainement nécessaire à ses yeux. Pour tout dire il n'était pas vraiment dans son état normal ces derniers temps, il s'était soudain sentit faiblir, perdre en puissance et en maîtrise de son corps, si bien qu'il avait eut l'occasion de se rappeler d'une vieille malédiction dont il avait été la cible, et qui désormais reprenait ses droits maintenant que le contre-sort qu'on lui avait apposé en urgence faiblissait. Le sac qu'il se devait désormais de retrouver contenait le contre-sort total qui avait été fait par une amie Tekhane, de l'époque où il avait vécu ici dans l'ombre, et il avait offert en retour d'un tel travail ce que la femme avait toujours désiré subir, une morsure vampirique des plus longues et satisfaisantes, ce qui avait d'ailleurs été suffisant pour que ses collègues de travail le remarque et contacte les autorités, hâtant la fuite du vampire au travers du pays, puis par l'un de ces fameux portails menant à la Terre, tandis que son bagage était resté bien caché dans un des labos de Tekhos, et attendait désormais de se faire récupérer par un vampiroïde en bien triste état malheureusement.

Cela faisait donc deux jours que l'homme se déplaçait dans les montagnes passablement arides qui séparaient Tekhos des environs d'Ashnard, et si il était plutôt compliqué de le faire pour un être humain entraîné, cela devenait aussi passablement dur pour le vampire qui normalement aurait put faire le voyage entier en moins de sept jours, et qui voyait malheureusement la durée de son trajet s'allonger au fur et à mesure que son corps s'affaiblissait, le laissant de plus en plus comme un vulgaire humain, incapable de surpasser une simple petite épreuve de force. Obligé une nouvelle fois de s'arrêter, et ce coup-ci n'étant plus capable de se mettre à l'abri des détecteurs Tekhans, étant même trop fatigué pour y penser, il chercha le premier abri disponible et s'y installa avant de se laisser tomber dans un profond sommeil, espérant que la nuit sauras le revigorer assez pour qu'il puisse enfin avancer de manière significative le lendemain... Il en fut tout autre.

En se levant, il se massa lentement les yeux et sentit que quelque chose n'allait pas, que ce qu'il ressentait était un peu différent de ce qu'il avait l'habitude de connaître, et quand il écarta lentement les main de ses paupières pour les ouvrir avec lenteur, il découvrit avec stupeur que celle-ci s'étaient amincies, et avaient même perdue un peu en taille. Des mains... Des mains de femme. Affolé, il se redressa et découvrit qu'il nageait dans ses vêtements, et que l'abri un peu petit d'hier paraissait soudainement plus grand, plus espacé, lui laissant comprendre la triste vérité, même s'il n'osait pas du tout y croire. Dans un geste des plus lents, sa main tremblant légèrement, il vint poser celle-ci au niveau de son torse, avant d'être arrêté à mi-parcours par une surface rebondie et tendre, sur laquelle il appuya encore un peu plus en espérant ne faire qu'un mauvais rêve, finissant par le faire gémir de douleur tant il venait d'appuyer comme une brute, ne voulant point y croire. Une poitrine, un timbre de voix aigu... Son corps qui s'était aminci, qui avait prit des formes et qui en plus avait perdu une bonne vingtaine de centimètres... Il... Il était devenu une femme ! Le contre-sort d'urgence venait de sauter, de disparaître dans le néant, et le voilà qui avait repris la forme provoquée par cette métamorphose. En pleine angoisse, le vampiroïde chercha rapidement rapidement ses affaires dans l'abri de fortune qu'il s'était trouvé, puis essayes de faire tenir au mieux les larges affaires de sa forme masculine sur lui avant de courir vers la vallée la plus proche, afin de trouver un cours d'eau dans lequel il pourrait se voir, afin d'en avoir le coeur net.

Finalement il trouva bien un large bosquet, plein d'une végétation des plus verdoyantes qui lui permit de comprendre que cela devait obligatoirement signifié qu'il y avait un cours d'eau peu loin, avec un peu de chance un étang dans lequel il n'aurait aucun mal à se regarder, et pour le coup il pesta contre la difficulté à avancer dans ce lieu, sa nouvelle forme étant non seulement peu pratique pour avancer, mais en plus au comble de son affaiblissement, l'ayant vraiment mis dans un état d'être humain lambda qui n'aurait aucune chance de traverser ces montagnes sans les moyens Tekhan. De plus, ce n'était clairement pas le meilleur endroit pour prendre cette forme, le vampiroïde sachant très bien les multiples dangers qu'abritaient le domaine montagneux de Tekhos, et sachant donc qu'une pauvre femme en un tel territoire n'avait que peu de chance de s'en sortir, si ce n'était vivante, libre et intouchée de la faune locale. Finalement c'est avec bonheur, et quelques éraflures qu'il parvint auprès d'une rivières, de laquelle il s'approcha lentement, avec appréhension, pour contempler son image. En effet son corps avait clairement changé, passant d'un bel homme, à une belle femme, même si il se demanda pour le coup comment ses cheveux d'argents étaient devenus bruns, ou encore comment ses pupilles avaient put changer de couleur... Peut-être que cette forme humaine féminine se rapprochait plus de son ancienne forme masculine lorsqu'il était encore Balthazar, enfin ce n'était pas vraiment ça la question la plus importante. Allant pour boire, elle remarqua d'ailleurs qu'elle avait aussi perdue ses dents de vampire, et allait se questionner là-dessus quand elle entendit un soudain bruissement de l'autre coté de la rive, et leva soudainement la tête pour voir une arme dirigée droite sur elle, et surement une Tekhane en train de tenir la dite menace... qu'elle abaissa rapidement.

 -  Je crois que nous l'avons trouvée, Red.
 - Bonjour, Mademoiselle. Excusez les manières de Rocket, nous ne vous voulons aucun mal. Nous sommes venu vous porter secours. Des radars de la ville ont détecté votre présence dans cette zone infestée de monstres, nous avons cru bon de venir vous chercher. Êtes-vous blessée ?
 - B-Bonjour, arriva-t'elle à prononcer, irritée dans le fond d'être appelée mademoiselle. J-Je vous remercie, et à part quelques égratignures je n'ai rien...

Rectification, elle était en présence de ce que l'on pouvait assimiler à une Tekhane en effet, mais accompagnée d'une sorte de lourde machine apparemment suréquipée technologiquement, le genre de chose que le vampire n'appréciait guère affronter car ce genre d'êtres ne tombaient quasiment jamais tant qu'on ne touchait pas le coeur de leur machinerie, qui bien sur ne se trouvait jamais aux mêmes endroits que les points vitaux des êtres organiques. Enfin, allant pour s'approcher d'eux en passant par quelques pierres qui ressortaient de l'eau de la rivière, considérant qu'elle était de toutes manières en sécurité désormais, étant donné qu'ils étaient venue la chercher, elle se sentait presque chanceuse de s'être transformée dans la nuit, une rencontre avec ces êtres ayant surement été beaucoup plus tendue et inamicale si elle avait eut son apparence naturelle, et finalement c'est quand elle passa au milieu de la rivière qu'elle comprit qu'elle n'était décidément pas plus en sécurité qu'auparavant. Sous les yeux de ses deux sauveurs, quelque chose lui attrapa la cheville depuis les eaux et la fit chuter, l'envoyant dans l'eau, incapable de se défendre tandis qu'un vil mélange de félin et de technologie la prit dans sa gueule et s'éjecta de l'eau, cinq mètres plus loin, apparemment ravi d'avoir put attraper une proie aussi facile, et s'écartant déjà à toute vitesse des deux "gardes du corps" laissés sur la berge pour s'enfoncer à couverts, dissimulé par les branches et les feuillages.

 -  A... A l'aide !
Journalisée



Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox