banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une visite diplomatique ? [Elena Ivory]  (Lu 1673 fois)
Elena Ivory
Humain(e)
-

Messages: 449


Reine de Nexus


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #15 le: Juin 26, 2016, 10:45:21 »

Les deux femmes continuaient à narguer Jubal, à lui faire perdre tous ses moyens. Le brave homme avait un sexe bien tendu, ce qu’Adamante, grâce à sa maîtrise en magie rose, percevait, non sans un certain plaisir. Mais, pour l’heure, elle songeait surtout aux baisers d’Astrid, des baisers qui, comme dans les habitudes de la jeune femme, étaient remplis de fougue et d’énergie. Adamante crispait une main sur les cheveux de la femme, et une autre sur ses fesses, les malaxant... Et allant même doucement les gifler, provoquant des claquements sonores dans le chariot. Leurs langues jouaient entre elles, et la magicienne soupirait de plaisir. Oh oui ! Ce n’était pas la première fois qu’elle et Astrid couchaient ensemble, et, à chaque fois, c’était un spectacle délicieux et exquis. Il était évident que Jubal n’en resterait guère de marbre, mais Adamante, malgré tout, fut un peu agacée de le voir se masturber, et faillit presque électrocuter ses doigts, comme pour le sermonner de se faire lui-même du plaisir, alors que deux beautés sulfureuses étaient à côté de lui. Fort heureusement, Jubal ne continua pas très longtemps, et, tandis qu’Astrid se déplaçait pour venir sucer l’un de ses seins, Jubal se rapprocha, et l’embrassa.

Adamante posa alors une main sur la nuque de l’homme, enfonçant ses ongles contre sa chair quand Astrid s’attaqua à son téton, le mordillant... Comme elle aimait tant le faire.

« Hnnn... »

Jubal, quant à lui, se livra à un ballet lingual aussi long qu’intense, confirmant bien sa stature de Mélisain. Entre ce couple incestueux, Adamante était aux anges, et tout son corps frissonnait sur place. Elle jouait avec la langue de Jubal, ses tétons se durcissant, ses seins commençant à lui faire mal, tandis qu’elle commençait également à avoir chaud entre ses cuisses. Au bout d’un moment, le couple incestueux finit par se déplacer. La robe de la magicienne tenait désormais difficilement, et elle vit Jubal se déshabiller partiellement, avant de se coucher sur la banquette, si longue que les deux purent s’y coucher sans problème.

Entre Jubal et Adamante, ce fut donc l’occasion d’un nouveau baiser, où les mains d’Adamante se crispèrent sur son torse, ses seins s’enfonçant contre son corps. Jubal était un homme beau et agréable, et, malgré sa timidité, elle sentait sa force, l’épaisseur de ses muscles. Embrasser l’homme était, en ce sens, particulièrement savoureux, et elle frémit encore, allant jusqu’à mordiller ses lèvres, quand, dans son dos, elle sentit Adamante lécher son sexe, sa mouille glissant sur la verge de l’homme.

« Hmmm... Haaa, vous formez vraiment un coupe magnifique, tous les deux... »

Pour autant, Adamante avait, elle aussi, envie de goûter à cette grosse queue qui frottait ses cuisses. Elle se redressa donc, et acheva de retirer sa robe, finissant toute nue sous cette dernière... Intégralement nue, puisqu’elle n’avait pas de sous-vêtements. Elle sourit devant Jubal, puis se posa alors sur le sol.

« Allez, Jubal, assieds-toi bien... Je suis sûre que ta queue est suffisamment grosse pour que deux bouches s’y promènent... »

Avoir, contre ses cuisses, les têtes de Jubal et d’Adamante en même temps... C’était comme un fantasme ultime pour tout homme, non ?
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Astrid de Winterfell
Humain(e)
-

Messages: 58


Fille de Lord Hamalcar de Winterfell


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #16 le: Septembre 05, 2016, 01:27:36 »

C'était un bien étrange spectacle qui se déroulait à l'intérieur de cette calèche qui traversait la ville. Les trois mélisains avaient le sang chaud et le fait de se retrouver après tant de temps dans un espace aussi confiné les avaient amenés tout à coup à laisser aller leurs pulsions. Avec audace, ils commencèrent à se toucher, se caresser, faisant grimper le plaisir de plus en plus à chaque minute en oubliant presque où ils se trouvaient et dans quel but. Si Jubal avait eu du mal à assumer ses envies au départ, il avait fini par se détendre et à écouter ses désirs face à Astrid et Adamante, deux femmes superbes en train de s'embrasser et se caresser sous ses yeux. Le jeune homme soupirait, le cœur battant, excité par les baisers d'Adamante et le contact de ses seins sur son torse. De son côté, la jolie blonde se plaisait à goûter discrètement à l'intimité de l'un et de l'autre.
Au bout d'un petit moment, la magicienne se dévêtit entièrement et s'agenouilla face au Prince, laissant deviner ce qu'elle désirait pour la suite des événements. Face au corps nu d'Adamante, la gorge sèche, Jubal passa nerveusement sa langue sur ses lèvres. Astrid, ravie et souriante, se mordilla la lèvre inférieure et entreprit d'enlever elle aussi ses vêtements. Une fois totalement dénudée, elle s'agenouilla également face à son frère. Celui-ci avait encore du mal à réaliser la chance qu'il avait. Elles étaient nues, prêtes à s'occuper de son sexe, toutes proches l'une de l'autre. De quoi perdre la tête ! Il souffla doucement, tentant d'apaiser ses sens et de masquer son impatience.

Pour commencer, Astrid glissa l'une de ses mains dans les cheveux de son amie et l'embrassa langoureusement, comme si sa bouche lui manquait déjà, tandis que de l'autre, elle caressait fermement le sexe dur et dressé de Jubal.

- Tu permet que je commence ? Demanda finalement la jolie blonde à la magicienne.

Souriante, elle lança un regard lubrique à son frère, puis se pencha sur sa queue et commença à la lécher avec application, sur toute sa longueur, suçotant parfois son sommet. Jubal se crispa, laissant échapper un grognement de plaisir, le souffle court. Serrant les dents, il ne pouvait cependant quitter des yeux cette scène ou sa sœur s'occupait de son sexe avec gourmandise.
Astrid lança finalement un petit regard vers Adamante, l'invitant d'un clin d’œil à la rejoindre. Nul doute que deux langues valaient mieux qu'une.

Lorsque la belle magicienne rejoignit son amie entre ses cuisses, Jubal faillit bien perdre la tête et du faire appel à tout son sang froid pour se contrôler et ne pas jouir bêtement et trop rapidement. La mâchoire serré, il grogna de plaisir et avança plutôt ses mains pour caresser la nuque de chacune des jeunes femmes. Il aurait aimé pouvoir dire quelque chose, mais il en était incapable et se contenta de profiter de l'instant. Un instant radieux !

Astrid s'occupait avec soin du sexe de son frère, un sexe qu'elle avait de nombreuse fois sucé, mais en compagnie d'Adamante, c'était quelque chose d'incroyablement excitant. Parfois, elle taquinait son amie, glissant sa langue sur la sienne. Un balai qui rendait Jubal complètement fou. Elle pouvait sentir son plaisir dans la raideur de ses doigts qui se promenaient sur sa nuque et dans ses cheveux. Pour le pousser encore un peu, elle murmura soudain entre deux coups de langue et de manière très perverse :

- Mmh... ta queue est un pure délice, Jubal, j'ai hâte de l'accueillir au fond de ma gorge... pas toi Adamante ?
- A... Astrid ! Se contenta de gémir son frère en serrant les dents de plus belle.

D'humeur taquine décidément, la Princesse glissa également une main entre les cuisses d'Adamante, commençant par caresser délicatement l'antre de son intimité avant d'y glisser deux doigts, impatiente de voir ou d'entendre sa réaction...
Journalisée



Pour un RP ou autre, contactez Louane Fox !
Elena Ivory
Humain(e)
-

Messages: 449


Reine de Nexus


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #17 le: Septembre 11, 2016, 10:20:18 »

Au sein des Îles Mélisi, le sexe s’envisageait nettement plus facilement que sur la côte. L’Ordre Immaculé ne s’était jamais installé là-bas, et il suffisait de voir Astrid pour constater que la réputation sulfureuse qu’on attachait traditionnellement aux Mélisains n’était pas fausse... Et, ici aussi, ce n’était pas Adamante qui agirait à l’envers de ces clichés et de ces préjugés. La magicienne était également une superbe perverse, qui adorait le sexe, et coucher avec Astrid était un plaisir qu’elle comptait bien s’offrir. Ainsi, face au sexe de Jubal, les deux femmes s’embrassèrent goulûment une dernière fois, puis la magicienne ne put ensuite qu’acquiescer à la demande de la femme.

« Mais bien sûr, je ne vais pas te voler la vedette, voyons... »

La magicienne lui sourit tendrement, et regarda ensuite Jubal, qui avait une superbe érection, et un visage rubicond, marqué par le désir. Le pauvre en avait le souffle court, peinant visiblement à croire que deux superbes beautés se trouvaient en ce moment devant lui, et étaient fins prêts à lui faire joyeusement l’amour. Tout ce qu’il fallait espérer, c’était que le trajet vers le Palais d’Ivoire allait durer le plus longtemps possible. Astrid approcha ses lèvres de son sexe, et le prit en bouche, et, pendant quelques instants, Adamante se contenta juste de les regarder agir, un sourire amusé éclairant ses lèvres.

Ensuite, Adamante les rejoignit, et suça à son tour ce sexe Quand Astrid se retirait, Adamante le prenait en bouche, et relevait les yeux, croisant le regard de Jubal, voyant ce dernier se tortiller sur le banc, ses mains se crispant tendrement sur leurs cheveux, exprimant tout le désir que le brave homme ressentait. Elle le suça donc, s’enfonçant en lui, gémissant de plaisir, se retira, et, pendant qu’Astrid retournait s’y attaquer, embrassa et lécha la base de son sexe, ou ses testicules... Et, parfois, elles se contentaient toutes les deux de juste lécher sa queue, à gauche et à droite, leurs nez se titillant, tandis que leurs langues se rapprochaient, et qu’elles embrassaient ce sexe.

« Hmmm... »

Oh oui, la magicienne adorait ça ! Profiter de ce sexe à deux, avec ses vieux amis... Beaucoup de Nexusiens auraient été profondément choqués par cette relation incestueuse, mais, là encore, à Mélisi, il était courant que les frères et les sœurs couchent ensemble. La consanguinité n’était pas autorisée, pour des raisons génétiques, mais il était fréquent qu’on couche au sein de la même famille, afin de se former, transformant ainsi les mariages en magnifiques scènes d’orgie, dès que les enfants étaient couchés. Le sexe faisait tout simplement partie de la vie mélisaine.

Adamante soupira alors en sentant la main d’Astrid s’approcher de son intimité, et ne tarda pas à lui rendre la pareille, en abattant fermement sa main sur sa croupe, claquant ses délicieuses fesses, pour les malaxer et les presser ensuite, tout en approchant un doigt de sa croupe... Et, devant l’excitation prononcée de Jubal, la magicienne utilisa son autre main, et prononça rapidement un sort de magie rose, ce qui amena Jubal à sentir, pendant quelques secondes, une sorte de verrou magique se poser à la base de sa verge, la comprimant.

« Voilà... Comme ça, tu n’as plus à hésiter, Jubal, ce sortilège t’empêchera de jouir jusqu’à ce que j’en décide autrement... Tu peux laisser librement ton plaisir s’exprimer, mon beau ! »

Elle lui sourit à nouveau, et lécha brièvement le bout de son sexe.

« N’est-il pas formidable, hmm... Comme ça, Astrid, haaaa... ? »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Astrid de Winterfell
Humain(e)
-

Messages: 58


Fille de Lord Hamalcar de Winterfell


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #18 le: Septembre 13, 2017, 09:29:35 »

Voilà bien longtemps qu'Astrid ne s'était pas autant amusée n'avait prit autant de plaisir qu'à cet instant. Vraiment, elle était ravie d'être ici et d'avoir pu retrouver Adamante, qui était sans nulle doute la meilleure amante qu'elle ait jamais eu. Jubal aussi s'était enfin rendu compte de la chance incroyable qu'il avait et il en avait la tête qui tournait. Il avait de plus en plus de mal à se contenir tandis que les deux superbes femmes s'occupaient de son sexe avec une habilité et une efficacité renversante. Tout son être était concentré à cet endroit et il faisait de son mieux pour retarder l'échéance, pour en profiter encore et encore, mais c'était tellement bon !
 
La princesse de Winterfell s'appliquait, elle aussi toute concentrée à ce qu'elle faisait. Elle sentit subitement la main d'Adamante venir claquer ses fesses et malaxer celle-ci. Elle laissa échapper un gémissement, laissant le plaisir grimper en elle et devenir encore plus présent. L'un des doigts de son amante s'approcha de sa croupe et elle fut secouée d'un frémissement de désir. La magicienne savait décidément y faire. Celle-ci eut d'ailleurs l'idée de placer un verrou à la base du membre de Jubal, expliquant alors à celui-ci que cela lui permettrait de se laisser aller à son plaisir sans craindre de jouir. C'était inespéré, lui qui pensait ne plus pouvoir tenir une seconde de plus. Astrid et Adamante étaient ravissantes et extrêmement douées, n'importe quel homme à sa place aurait été fou de désir. 
 
Astrid s'était arrêtée une courte seconde pour observer un peu mieux la réaction de son frère face à cette magie bienvenue. Son expression de ravissement la fit sourire largement.
 
- Oh oui il est formidable...
 
La jeune femme eut subitement envie de céder à son propre caprice. Elle se leva et appuya sur les épaules de son frère pour l'allonger sur le dos avant de l'enfourcher, les yeux brillants. Charmé, Jubal s'empressa de glisser ses mains le long de la taille fine de sa sœur, puis sur ses fesses qu'il serra entre ses doigts. Puis la belle blonde attrapa la main d'Adamante, la dévorant des yeux en se mordillant la lèvre inférieure. Oui, elle avait une idée derrière la tête. Astrid était rarement à court d'idée quand il s'agissait de sexe.  Avec douceur, elle invita son amante à la rejoindre, elle voulait la voir face à elle, toute proche.
 
Jubal, la gorgée serrée, se retrouvait alors avec une nymphe juste au-dessus de son membre dressé et une autre dont le fessier et l'intimité le narguait non loin de son visage. 
Astrid n'attendit pas longtemps avant d'embrasser passionnément son amie, jouant avec sa langue et caressant l'un de ses seins. Son autre main guida le sexe de son frère jusque dans le sien. Le jeune homme poussa un soupire de plaisir et s'amusa à mordiller les fesses délicieuses d'Adamante. Il était comblé. Pourtant, la partie n'était pas terminée. Astrid gémit doucement contre les lèvres de son amante puis soupira :
 
- Voilà qui est encore plus formidable.
 
A l'aide de ses hanches, la princesse dansait sur le membre de son frère qui s'enfonçait profondément en elle et elle adorait ça ! Tout autant que de pouvoir recouvrir les lèvres et la gorge d'Adamante de baisers brûlants tandis que ses mains ne se gênaient pas pour pétrir sa poitrine affriolante, pinçant parfois l'un de ses tétons entre ses doigts.
Journalisée



Pour un RP ou autre, contactez Louane Fox !
Elena Ivory
Humain(e)
-

Messages: 449


Reine de Nexus


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #19 le: Septembre 18, 2017, 12:52:50 »

L’inceste était assez courant dans les Îles Mélisi, surtout dans les vieilles familles. Bien sûr, personne ne le disait publiquement, mais il était fréquent que les parents apprennent à leurs enfants les joies du sexe par eux-mêmes. Il en résultait donc un certain penchant pour les relations incestueuses, sans pour autant que cela ne constitue un problème, car il était rare que les relations sexuelles donnent naissance à une progéniture. Les Mélisains étaient juste bien plus libres sur le sexe que les continentaux. L’Ordre Immaculé n’avait en même temps pas développé son influence sur Mélisi, contrairement à Nexus, où la morale religieuse de l’Ordre était très forte, et prohibait évidemment toute forme de relation sexuelle incestueuse. Beaucoup auraient été choqués par l’idée de voir Jubal pénétrer sa sœur, mais Adamante, elle, se sentait surtout très excitée. Elle s’était rapidement déshabillée, ne portant plus que quelques bijoux sur son magnifique corps, et rejoignit ensuite son amie sur le corps de Jubal, en posant ses cuisses sur son visage, s’asseyant sur sa tête, sa vulve caressant ses lèvres, ses fesses se posant à hauteur de son front... Et se pencha ensuite vers Astrid, avant de l’embrasser tendrement et passionnément.

« Hmmmm... »

Les lèvres d’Astrid étaient toujours aussi bonnes, agréables à embrasser, mais témoignant aussi de sa soif, de sa passion. Il s’agissait toujours de baisers langoureux et appuyés, comme Adamante les aimait. Leurs langues se mélangèrent dans ce baiser soutenu, pendant que la magicienne frissonnait en sentant la langue de Jubal filer en elle, avant de mordiller sa chair. Elle avait emprisonné la queue de Jubal dans un verrou magique, l’empêchant de jouir. Qui sait ? Peut-être qu’elles allaient réussir à le transformer en une véritable bête de sexe, un amant sauvage et cruel, qui grognerait comme un animal sous l’effet de la frustration ? L’idée ne manquait pas d’émoustiller Adamante, dont le nectar intime se répandait sur le visage du jeune homme.

Après leur baiser, Adamante n’eut aucun répit, car Astrid se précipita contre son cou, mordillant sa peau, marquant sa chair, jouant de ses mains sur ses seins, pinçant et tirant sur les tétons, faisant encore soupirer Adamante, dont de longs soupirs s’échappaient de ses lèvres.

« Hooo... A-Astrid, hmmm... »

La magicienne la laissa faire, en souriant, et sa main se posa sur ses cheveux, tandis qu’elle remuait un peu son bassin sur le visage de l’homme, et se pinçait les lèvres.

« Tu... Hmmmm... Tu es encore plus douée que dans mes souvenirs, haaa, Astrid... »

Adamante se mordilla encore les lèvres, les joues rougies par le plaisir. Clignant des yeux, elle déplaça son autre main, et vint également jouer avec les seins de la femme, pinçant son téton, crispant ses doigts sur sa masse moelleuse, savourant délicieusement ce contact agréable, doux et tendre.

« Tu m’as manqué, ma chérie... Tellement manqué... »

Et Adamante alla encore l’embrasser, dès qu’Astrid releva son visage...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox