Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Entrevue (Magister)

Nos partenaires :

Planete Sonic
Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya
Inscrivez-vous

Doris Peters

Créature

Entrevue (Magister)

lundi 24 septembre 2012, 13:36:24

J’avais fini par capituler face au sommeil, après plus de quarante-huit heures de veille. Je m’étais endormie près de la fenêtre, à guetter un potentiel libérateur. Et le bougre, il en avait profité.

Je me réveille en sentant une masse sur moi. Le sommeil me fuyant lentement, je m’aperçois que mes poignets sont prisonniers d’une seule des mains du Prince, au-dessus de ma tête, et qu’il s’active en moi en ahanant, en grognant. Etouffant un cri, je ruais alors sous lui pour le désarçonner. Mais peine perdu. L’homme était trop lourd pour moi. Raide comme un piquet, j’attendis qu’il ait fini en le fusillant du regard.

Quand enfin il se retira, ce fut pour libérer son fluide sur mon ventre. J’esquissais une grimace dégoûtée alors qu’il s’empressait de sauter du lit, reboutonnant son pantalon d’une seule main. Il exprima ses regrets d’être obligé d’en arriver à une telle extrémité, mais que si je me montrais consentante, ça pouvait être tellement meilleur ! Je grognais, et bondis du lit pour le frapper. Mais il esquiva agilement et sorti de la pièce en n’oubliant pas de refermer à double tour la porte.

Je rugis, frustrée, et cogne dans la porte. Aïe. Du coup, je me suis fait mal au poing. Grimaçant, je fis couler l’eau dans la baignoire qui se trouvait au fond de la chambre, et me glissais dans l’eau. Je frottais avec vigueur, me débarrassant de son parfum, de sa semence, de sa sueur. Je détestais quand il faisait ça. Jurant à nouveau, je vidais l’eau et me séchais activement.

Quelques instants plus tard, alors que je finissais de m’habiller, j’entendis toquer à la porte. Puis la voix du Prince m’informa qu’il avait fait venir quelqu’un pour m’aider à me détendre, à accepter mon destin. Sans attendre ma réponse, il déverrouilla la porte et me prévins que si je tentais de sortir, trois de ses colosses me ramèneraient illico ici. Assise près de la fenêtre, je dardais un regard mauvais sur la porte.

Magister Aetius Celestus

Créature

Re : Entrevue (Magister)

Réponse 1 vendredi 28 décembre 2012, 02:28:37

Aetius avait été convoqué par un prince, rien que ça ! Deux gardes avaient rabattus ce qui ressemblaient plus à des  poutres qu’çà des bras sur ses épaules et le soulevant du sol, il avait été emmené jusque dans une auberge… malgré les menaces du mage ils n’avaient pas sourcillés, et même, quand il avait parlé de le broyer les attributs virils et les faire bouffer par leurs chiens, de les maudire sur cinquante huit générations, ainsi que de faire cracher leur mère sur leur propre tombe… rien à faire, il avait bien du obtempérer…

On l’avait conduit devant le prince et qu’avait-il dit cet enfant pourri gâté ? Ce fils de porc décérébré voulait un charme d’amour… y mettant le prix conséquent… le mage lui avait ri au nez…. On ne payait pas l’amour on le méritait et on le faisait s’épanouir ! Quel imbécile…

Après de bonnes explications ce fils de porc avait fini par lui proposer autre chose : il était vieux, sage, expérimenté, qu’il convainc la résistante de son harem de l’aimer et il serait récompensé, ne serait-ce que par la vie sauve… ce chacal croyait ce qu’il disait en plus… ignorant… il aurait pu se transformer en corbeau et s’envoler par la fenêtre, mais il aimait les défis et il avait bien l’intention de faire un beau pied de nez à ce chameau pestiféré qui compensait sa beauté par le petit pois de son cerveau…

On lui indiqua la chambre et il entra. Il semblait aussi courroucé que son interlocutrice. Il s’assit sur le lit où il y avait encore quelques traces de semence séchées… ce fils de porc l’avait sans doute prise de force faute de mieux… quel ignare…

« Bonjour mademoiselle…. Ou madame…. Bon bah je n’ai pas de nom à mettre avec… devinez pour quoi on me paie et on me menace ! »

Belle entrée en matière n’est-il pas ! Mais au moins, soyons honnête, ça, c’étauit une valeur sure !

« Je suis le magister Aetius Celestus, un puissant mage à qui l’on vient de demander un filtre d’amour…. Il n’aura que du vent…. Mais bon, je dois vous convaincre que cet enfant de porcs est quelqu’un quevous devriez aimer… ; étrangement je n’y arrive pas du tout… aucun argument…. »

Ce dernier ton passait pour une forme d’ironie…

Doris Peters

Créature

Re : Entrevue (Magister)

Réponse 2 vendredi 28 décembre 2012, 15:14:18

Sans ciller, j'observais l'inconnu rentrer. Il avait l'air aussi furax que moi. Je ne m'adoucit pas toutefois, ce pouvait être une ruse. Ce salaud de Prince semblait con, mais il avait des éclairs de génie parfois. Malheureusement.

« Mademoiselle. Je ne considère pas qu'être droguée et mariée de force fasse de moi une madame. »

Je ne mentionnais pas mon nom tout de suite, toutefois. J'attendis qu'il se présente avant, et qu'il s'explique un peu.

Un mage, voyez-vous ça ! Je ne suis pas trop branchée magie. Déjà que c'est un alchimiste qui a refilé une drogue au Prince pour m'avoir... Le peu que je pratique moi-même, c'est sans le vouloir. Bon, il faut admettre que c'est classe de faire surgir un dragon dans la salle à manger pour chier sur le Prince, mais... Voilà. C'est pas ce qui me passionne. Heureusement pour moi, je suis insensible à la magie. Le Prince a essayé de me faire tomber amoureuse par un sort, ou de me forcer à obéir de la même manière. Mais ça a ricoché contre moi.

La suite des paroles du mage me calmèrent un peu. Il semblait sincère dans sa fureur contre le Prince.

« Si je dis enchantée, ça va passer pour un mauvais jeu de mot, hm ? Je suis Doris Peters. »

Je me détendis légèrement, et m'adossais à la surface matelassée du mur.

« Que comptez-vous faire alors ? »

Magister Aetius Celestus

Créature

Re : Entrevue (Magister)

Réponse 3 samedi 29 décembre 2012, 18:03:05

Il lui concéda volontiers la manche. Difficile de nier que le terme de madame n'était pas approprié étant donné la situation. Il l'aurait presque plainte si elle n'avait pas eu tout sur un plateau d'argent sans doute depuis ce mariage forcé... alors bon, chaque chose avait son avantage !  Le nier aurait été folie, mais il n'y avait qu'un prisonnier pour accorder autant de valeur à la liberté !

Elle avait de la répartie, on ne pourrait jamais le nier, mais l'ennui de la répartie c'était qu'il fallait- savoir l'utiliser à bon escient, l'art de parler étauit justement un art délicat et difficile, ouvert à la subtilité dont manquaient toutes ces brutes... oui, l'art de parler n'arrêtait pas le fil d »'une lame acérée, mais qui pouvait la ralentir le temps de planter le sien...

Une chose était sure, elle n'était pas ravie de le voir. Mais c'était réciproque ! Oui, il n'était après tout pas là de son plein gré contrairement à d'autres.... et ce n'était pas la présence d'une jeune femme, au demeurant fort jolie, qui allait changer quoique ce soit à cela. Enfin bon, passons un peu de temps ici, de toute manière, à sortir trop tôt il aurait des ennuis et elle aussi !

Il ne savait pas quoi faire, mais une chose était sure :  il allait bien devoir faire quelque chose...

« Moi je n'en sais rien, franchement, je ne suis pas là de mon plein gré, n'ai aucune envie de vous convaincre de coucher de votre plein gré avec ce fils de porc.... le seul avantage que je vois pour vous, c'est qu'une fois enceinte de lui il vous laissera tranquille et qu'une fois qu'il aura eu un héritier mal il bvous oubliera presque.... et vous aurez une quasi tranquillité.... même si la liberté reste la même... ce sera déjà un progrès... »

Il soupira et vint s'asseoir sur le bord du lit en soupirant, de toute manière autant parler, ça ferait passer le temps plus vite.

« A part ça il pourrait crever sur le chant que j'irai danser sur sa tombe... alors qu'est-ce que je peux faire ? Vous faire évader ? Non, il se lancerai à votre poursuite..... le tuer  Vous rendre laide à faire peur? Ou alors juste vous amuser avec un tour de magie....  vous avez une idée ? »


Doris Peters

Créature

Re : Entrevue (Magister)

Réponse 4 dimanche 30 décembre 2012, 14:04:43

« Pour l'héritier mâle, j'ai déjà donné. Et avec sept autres épouses, vous n'allez pas me dire qu'il manque de mouflets. Il doit avoir une douzaine de gamins. Et il s'obstine à me vouloi docile. »

Ma voix était sèche. Parler enfants, parler grossesse, ça me rappelait mon calvaire, et à quel point je détestais ça les gosses.

Quand le mage parla d'évasion, mon attention s'accrût. Mais évidemment, ce n'était pas possible. Sa seconde possibilité me fit sourire jusqu'aux oreilles, jusqu'à ce qu'il mentionne une troisième option. Être laide.. Bof bof. A moins que ce soit réversible. Mais au moins, ça aurait l'avantage de dégoûter le Prince. Quoique le connaissant, il chercherait quand même à me besogner. Où il me donnerait à ses gardes.

S'amuser avec des tours de magie, par contre.. Même si ça ne présentait aucun bénéfice pour moi, ce serait distrayant. Et ça faisait longtemps que je n'avais pas rit.

« Et bien, faites alors. Je ne me suis pas amusée depuis très longtemps. Depuis avant ce mariage forcé. »

Je sais bien que je n'étais pas aimable. Mais je ne vois personne, alors à quoi ça servirait de l'être ? Une idée me vint soudain.

« Vous savez, parfois, j'arrive à faire sortir des créatures de mon esprit. Dragons, hydres, ce genre de chose. Sauriez-vous à quoi c'est dû ? Et si j'ai d'autres choses en moi qui me permettraient de m'évader ? »

Magister Aetius Celestus

Créature

Re : Entrevue (Magister)

Réponse 5 jeudi 03 janvier 2013, 18:38:08

Ouais, en gro, décidément, elle allait déguster avec un crétin pareil… surtout si elle n’était pas lâchée par lui. Il soupira. Bon, il fallait rayer l’histoire de l’héritier, c’était déjà ça de fait. Mais apparemment c’était un mauvais souvenir… sans déconner… rien qu’à la tête de cet imbécile, il était sûr qu’lle en avait bavé, alors, note personnelle : ne pas reparler de ça, ne pas remuer le couteau dans la plaie !

Elle voulait être divertie, donc… il hésitait entre deux choses, faire comme s’il n’avait rien entendu et lui expliquer la magie n’était pas une source de jeux… que c’était quelque chose de sérieux… ou lui annoncer que les saltimbanques d’un cirque ne jouaient pas à domicile, qu’il fallait aller les voir.   

Mais la suite de ses propos eut pour effet de détourner son attention de la préparation des répliques acerbes qu’il s’apprêtait à donner… magnifique diversion ! Il lui sourit, une étincelle de malice dans l’œil… il était bigrement intéressé… il voulait en savoir plus.

« Les créatures, tangibles ou pas ? Et la taille, réelle ou miniature ? Montrez-moi, dites-moi !  Je veux tout savoir là-dessus ! «

I s’approcha d’elle et tendit la main, comme pour lui toucher le front.

« Je peux vous examiner ? J’aime ce genre de choses, j’aimerai comprendre et en plongeant dans votre tête, qui sait, je peux peut être vous en dire plus sur vous-même en examinant l’essence de votre Don… »

Il sourit, la curiosité avaitpris le pas sur tous le reste…


Répondre
Tags :