Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Je ne suis pas un Cobaye !!! [PV Mélinda]

Réponse 15 janvier 31, 2012, 12:27:23 am

Lina ne tarda pas à lui répondre, expliquant que la cause de la dislocation de la Terre était liée à l’usage excessif que les Terriens faisaient de leur monde. Du peu qu’elle avait pu voir de la Terre, les Terriens exploitaient en effet massivement la planète, la détériorant, mais elle ignorait comment cela évoluerait. Jusqu’à disloquer la croûte terrestre ? Elle ne voyait pas trop en quoi c’était possible, mais, si cette question était intéressante d’un point de vue théorique, d’un point de vue pratique, Mélinda s’en souciait éperdument. La seule chose qui l’intéressait était d’amener Lina chez elle, et, peu à peu, une idée se dessina dans sa tête. La Seijin ne tarda pas à lui répondre :

« Tout ce que je connais de Terra pour le moment, sont la cité du soleil et quelque terres sauvages... J'ai entendue parlée des autres lieux dans cette même cité, notamment la dictature d'Ashnard et Caelestis, cette archipel qui ressemble terriblement au Skyland, mais en version plus réduite... En revanche, je serrais heureuse de voir à quoi ressemblait la Terre, avant le cataclysme... »

Elle hocha la tête. La Cité du Soleil ? Un endroit mystérieux, où elle n’avait jamais été, sentant qu’elle ne serait pas très bien accueillie. En revanche, que Lina mentionne Ashnard comme une « dictature » perturba un peu les plans de Mélinda. Que savait-elle exactement d’Ashnard ? Qu’avait-elle entendu ? Le plan de Mélinda était justement de la conduire à l’Empire, dans son antre, et de la conserver auprès d’elle. Elle ne tenait pas encore à la vendre à d’autres esclavagistes, mais à s’en servir pour redorer son image. Elle réfléchit donc assez rapidement, son joli visage disparaissant rapidement.

« Je peux vous emmener où vous voulez sur Terra, visiteuse du futur, mais je pense que vous devriez venir à Ashnard. C’est certes une dictature, mais une dictature bienveillante, précisa-t-elle. Vous ne savez pas à quel point terra est un environnement hostile et dangereux, rempli de monstres et de créatures terrifiantes. L’Empereur y règne de main de fer, mais c’est indispensable. C’est compliqué à expliquer, mais, pour simplifier, disons qu’Ashnard est un grand Empire, probablement le plus grand État de Terra, et que cet empire ne peut être dirigé que de main de fer, en reniant quelques libertés politiques. Autrement, le pays vivrait sous la constante menace du terrorisme, des révoltes, des manifestations, et nous ne pouvons pas nous le permettre, en raison des agissements constants de Nexus pour déstabiliser et fragiliser l’Empire, mais aussi en raison des monstres et des menaces extérieures. »

Mélinda termina là son petit speech, et s’approcha de Lina, attrapant doucement l’une de ses mains gantées pour la caresser, et embrasser ses doigts, les suçotant tendrement, avant de la contempler.

« En tant que visiteuse du futur, vous ne devez pas tenir compte uniquement des préjugés et des rumeurs qu’on dit. Je vous invite à Ashnard, dans mon harem. Vous y serez traitée comme une Princesse, en tant que mon invitée, et je pourrais éventuellement vous montrer les Portails permettant de rejoindre Seikusu, sur Terre. Il y en a un dans mon harem. Je serais très heureuse de vous accueillir chez moi. »

Mélinda parlait sur un ton qu’elle voulait convaincant et encourageant. Elle espérait juste que la femme la croirait. Pour le coup, elle n’avait pas vraiment menti. De manière générale, dissocier le mensonge de la vérité n’était pas aussi facile que ce qu’on pourrait croire. Selon la manière dont on regardait un élément, celui-ci pouvait paraître totalement blanc, ou totalement noir. L’art d’un vampire, c’était avant tout de savoir manier les mots, ou, plus généralement, de savoir séduire les autres. Avec son corps, qu’elle estimait parfait, Mélinda savait qu’elle partait avec plusieurs points d’avance, même si le début de sa rencontre avec Lina avait assez mal commencé.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Alaënya "Artika" Tristan

Humain(e)

Re : Je ne suis pas un Cobaye !!! [PV Mélinda]

Réponse 16 février 04, 2012, 06:50:20 pm

Son regard avait changé du tout au tout lorsque j'avais mentionnée la dictature de Terra... Aie, il semble qu'elle en vienne, et elle va certainement vouloir m'y amener...

- Je peux vous emmener où vous voulez sur Terra, visiteuse du futur, mais je pense que vous devriez venir à Ashnard. C’est certes une dictature, mais une dictature bienveillante. Vous ne savez pas à quel point Terra est un environnement hostile et dangereux, rempli de monstres et de créatures terrifiantes. L’Empereur y règne de main de fer, mais c’est indispensable. C’est compliqué à expliquer, mais, pour simplifier, disons qu’Ashnard est un grand Empire, probablement le plus grand État de Terra, et que cet empire ne peut être dirigé que de main de fer, en reniant quelques libertés politiques. Autrement, le pays vivrait sous la constante menace du terrorisme, des révoltes, des manifestations, et nous ne pouvons pas nous le permettre, en raison des agissements constants de Nexus pour déstabiliser et fragiliser l’Empire, mais aussi en raison des monstres et des menaces extérieures.

Jusque là, aucun soucis, ce qu'elle vient de me dire ressemble pratiquement à ce qu'on m'a expliquer. Terra le monde hostile et dangereux, la guerre entre les deux royaumes, la dictature attaquée constamment par les monstres sur l'un de ses flanc, le peu de libertés... En revanche, le coup de la dictature bienveillante, la Sphère nous à fait le même coup. Résultat, le Skyland crève de soif et les dignitaires de la Sphère paressent dans leurs piscines...

Prise dans mes réflexions, je n'avais pas remarquée que la vampire s'était approchée de moi, suffisamment pour m'agripper le poignet. Mais ce qu'elle fit par la suite me fit rougir de surprise et de gêne... Qu'est-ce qu'elle me fait là encore ?

- En tant que visiteuse du futur, vous ne devez pas tenir compte uniquement des préjugés et des rumeurs qu’on dit. Je vous invite à Ashnard, dans mon harem. Vous y serez traitée comme une Princesse, en tant que mon invitée, et je pourrais éventuellement vous montrer les Portails permettant de rejoindre Seikusu, sur Terre. Il y en a un dans mon harem. Je serais très heureuse de vous accueillir chez moi.

- Un ha... ha... Harem !?


"Tilt !" Je me suis souvenue d'un détail trèèèèès important...

- Je... préfère éviter de me rendre... dans un royaume où le p-p-peuple est esclave au souverain... Et si vous avez un... un harem... J'imagine qu'il est remplit d'esclaves...

Doucement, je tente de me dégager de sa prise, tout en poursuivant.

- Je suis désolée, mais je suis contre ce genre de pratique et je préfère encore voyager encore un peu...

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Je ne suis pas un Cobaye !!! [PV Mélinda]

Réponse 17 février 04, 2012, 09:01:23 pm

Allons bon, voilà qu’elle était tombée sur une idéaliste ! Lina se détacha de Mélinda, ayant vraisemblablement peur d’elle. En soi, elle avait plutôt raison d’avoir peu, connaissant le passé de Mélinda, mais cette dernière était du genre têtue ; elle ne comptait pas s’arrêter là, et entendait bien continuer à presser Lina. La jeune femme avait tremblé à la mention du nom « harem », s’imaginant probablement un endroit sinistre, où les humains étaient mis en cage, comme des animaux. Une image assez fausse du harem de Mélinda, les cachots n’étant réservés que pour les fortes têtes. Elle décida de rapidement lui expliquer cet état des choses.

« ‘‘Ce genre de pratiques’’ ? répéta-t-elle. Je crois que vous vous méprenez, chère Lina. Tâchez de grandir un peu ; la liberté n’est pas quelque chose d’absolue. Qu’importe la liberté, à un homme qui vit dans une poubelle ? En réalité, les humains sont des êtres qui sont naturellement conçus pour s’entre-dévorer. Si on devait mettre vingt hommes ensemble, et dire qu’ils sont libres de faire ce qu’ils veulent, ils ne pourront s’empêcher de vouloir se dominer les uns des autres. L’Histoire de Terra, et l’Histoire de la Terre, raffolent d’anecdotes de ce genre, de micro-communautés anarchiques ayant sombré. La réalité est simple, Lina : les hommes sont des êtres imparfaits, qui ont besoin de maîtres, peu importe le nom qu’on donne à ces maîtres. »

Plus généralement, c’est toute la conception de la démocratie que Mélinda fustigeait. Il existait néanmoins toujours des farfelus, des illuminés, même au sein d‘Ashnard, pour promouvoir ces idées absurdes. La fin de l’esclavage, la promotion de la démocratie, le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes… De telles idées ne faisaient qu’amuser la haute société d’Ashnard. La démocratie… Une idée qui trouvait un regain d’intérêt de temps en temps, avec les Portails menant sur la Terre, mais Mélinda côtoyait suffisamment la jeunesse de Seikusu pour savoir que la démocratie était une pure folie. Donner le droit de vote à des imbéciles, c’était tout simplement amener des imbéciles à diriger le pays. Elle voyait en Lina la graine de ces gens-là, et continua ses explications.

« Mon harem comprend effectivement des esclaves, et j’allais en acheter. Encore une fois, ne voyez pas les choses de manière simpliste, entre, d’un côté, d’heureux individus arrachés à une paisible vie, et, de l’autre, de méchants esclavagistes les faisant souffrir pour le plaisir. J’achète des esclaves, je les utilise, et je les vends. Si mes esclaves sont de mauvaise qualité, ils ne me rapporteront pas grand-chose. J’attends naturellement d’eux une soumission légitime, mais c’est le cas partout. Qu’on l’appelle ‘‘loi’’, ‘‘autorité parentale’’, ou ‘‘volonté du maître’’, chaque homme se soumet naturellement. Ils se soumettent, et je leur offre ce dont ils ont fondamentalement besoin. De la nourriture, des lits propres, un endroit chaud, de l’eau, de la santé, et l’affection de leurs camarades. »

Mélinda regarda à nouveau Lina, continuant sur sa lancée. Son harem était un lieu de toute beauté, comprenant plusieurs étages, s’étalant à vrai dire sur un petit immeuble au centre d’Ashnard. Il y avait des bassins, des jardins, des chambres, et ses esclaves étaient, tant qu’ils étaient sages, très bien traités. Oh, bien sûr, Mélinda abusait volontiers d’eux, et il arrivait qu’elle tue des esclaves qui ne l’avaient pas vraiment mérité, mais ça, Lina n’avait après tout pas à le savoir.

« Je me rends dans un marché aux esclaves tenu par des raiders, des bandits qui, continuellement, attaquent des villages isolés, enlèvent des familles, les torturent, et les font vivre dans des cages minuscules. Je viens, je les achète, et je leur offre une vie meilleure. En quoi est-ce critiquable ? Dans un sens, je ne fais que les aider à vivre mieux. Si vous croyez que mes esclaves sont si mal lotis que ça, pourquoi n’iriez-vous pas visiter mon harem ? Ou, tout du moins, m’accompagner jusqu’au camp de raiders ? Vous verriez par vous-mêmes. »

La vampire hésitait encore. La capturer ? Elle avait l’air d’une forte tête, prompte à résister. Oh, bien sûr, Mélinda n’était pas contre une certaine forme de résistance, car il était toujours assez amusant de briser la volonté des individus, mais c’était un risque à courir. De plus, en pleine nature, il lui serait difficile de réussir à la briser. Non, elle devait réussir à la convaincre de voir son harem, c’était indiscutablement ce qu’il y avait de mieux à faire.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Répondre
Tags :